Sie sind auf Seite 1von 13

CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 8

A – Titres, vitesses et flux

Exercice 1
Pour un mélange binaire de A et B, montrer que la fraction massique A est reliée à la fraction
molaire xA par :
xA M A
a)  
A xA M A  x B M B
M A M Bdx A
b) dA 
(x A M A  x B M B) 2
dA
c) d xA 
M A M B( A /M A   B /M B) 2

Exercice 2
La composition de l'air est souvent donnée en termes des deux principaux constituants seulement;
dans le mélange gazeux, on a :
Oxygène O2  yO2 = 0,21
Azote N2  yN2 = 0,79
Déterminer la fraction massique de chacun des constituants et la masse molaire moyenne de l'air
sachant que les masses molaires de l'oxygène et de l'azote sont, respectivement, 32 g/mol et 28
g/mol.

Exercice 3
La composition molaire du GNL commercial est :
- méthane, CH4  94,9 %
- éthane, C2H6  4,0 %
- propane, C3H8  0,6 %
- dioxyde de carbone, CO2  0,5 %
Déterminer :
a) La fraction massique du méthane.
b) La masse molaire moyenne du mélange GNL.
c) La masse volumique du mélange gazeux lorsqu'il est à 193 K et sous une pression de 1,013.105
Pa.
d) La pression partielle du méthane lorsque la pression totale dans le système est 1,013.105 Pa.
e) La fraction massique du propane en ppm (parts par million).

Exercice 4
L'analyse d'un gaz naturel a donné les résultats suivants (en mole) :
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 9

CO2 : 4 % N2 : 14 % C2H6 : 5 % CH4 : 77 %


Déterminer :
a) La fraction massique de N2
b) La masse molaire moyenne du mélange gazeux

Exercice 5
Un réservoir contient 30 m3 d'air à 400 K et 1,013.105 Pa. Sachant que la composition molaire de
l'air est de 20 % d'oxygène et 80 % d'azote, déterminer :
a) La masse totale du mélange
b) La concentration massique de l'azote
c) La masse volumique du mélange
d) La pression partielle de l'oxygène

Exercice 6
Soit un mélange binaire composé de A et B en mouvement tel que :
xa = 1/6 ; u* = 12 cm/s ; ua - u* = 3 cm/s ; Ma = 5Mb
Calculer, dans le cas d'une diffusion unidirectionnelle, les quantités :
ub ; ub - u* ; u ; ua - u ; ub - u

Exercice 7
Un mélange gazeux s'écoule dans une conduite; il a la composition molaire suivante :
CO : 5 % ; CO2 : 7 % ; O2 : 8 % ; N2 : 80 %
Si les vitesses individuelles des constituants sont :
CO : 5,5 m/s ; CO2 : 3 m/s ; O2 : 5 m/s ; N2 : 16 m/s
trouver la vitesse du barycentre massique ainsi que la masse volumique du mélange. Le gaz est à
295 K et sous 1,013.105 Pa.

Exercice 8
Considérons le transfert de matière, en régime unidirectionnel, pour un mélange gazeux formé
d'oxygène (A) et de gaz carbonique (B) à la température de 294 K et à la pression totale de
1,519.105 Pa.
Sachant que :
xA = 0,4 ; uA = 0,08 m/s ; uB = - 0,02 m/s
calculer :
a) la masse molaire moyenne du mélange
b) les concentrations massiques de A et du mélange
c) la concentration molaire de B
d) les vitesses de diffusion massique de A et molaire de B
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 10

e) la densité de flux molaire de transport de A


f) la densité de flux massique de diffusion de B

Exercice 9
Montrer que dans un mélange binaire, la relation entre la densité de flux massique de diffusion de A
et sa fraction molaire est donnée par:
C2
jA   MAMB.DABx A

où  et C désignent, respectivement les concentrations massique et molaire totales.

Exercice 10
Dans un mélange binaire de A et B, montrer que la relation entre la densité de flux molaire de
diffusion de A et sa fraction massique est donnée par :
2 DAB
JA   gradA
C MA M B

Exercice 11
Un mélange liquide contient 58,8 % en mole de toluène de masse volumique A = 870 kg/m3 et
41,2 % en mole de CCl4 de masse volumique B = 1630 kg/m3. Calculer le rapport massique du
toluène ainsi que sa concentration massique en supposant qu'il n'y a pas modification des volumes
des constituants lorsqu'on réalise leur mélange.

Exercice 12
On réalise un mélange liquide de benzène (C6H6) de volume V (masse volumique 880 kg/m3) et de
nitrobenzène (C6H5NO2) de même volume V (masse volumique 1200 kg/m3). En supposant qu'il
n'y a pas de modification des volumes des constituants lorsqu'on réalise leur mélange, calculer la
concentration molaire du benzène et la masse volumique du mélange.

Exercice 13
Calculer la concentration massique du dioxyde de soufre mélangé à l'air si son rapport massique est
égal à 0,552. Le mélange est à la température de 50°C et la pression totale est égale à 2 atm.

B COEFFICIENT DE DIFFUSION

Exercice 14
Calculer le coefficient de diffusion de NH3 dans l'azote à 353 K et 200 kPa. Comparer la valeur
trouvée à celle expérimentale, DAB = 1,66.10-5 m2/s (Sherwood et al 1975). Les valeurs des
paramètres de Lennard-Jones sont :
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 11

i (Å) i/k (°K)


NH3 2,900 558,3
N2 3,798 71,4

Exercice 15
Evaluer le coefficient de diffusion du CO2 dans l'air à 20°C et à pression atmosphérique. Comparer
cette valeur avec celle donnée expérimentalement dans les tables. (Utiliser le tableau donnant les
paramètres du potentiel de Lennard-Jones)

Exercice 16
En partant de la définition du coefficient de diffusion d'un constituant A dans un mélange m
composé de n constituants (relation I), trouver ce coefficient dans le cas où seul A diffuse.
On donne :
n
y A  *i  *A
D Am  i =1
(I)
dy
C A
dz
avec

dy A n C C
dz
  A i
2
i A C D
(ui  uA )
Ai

Exercice 17
Calculer le coefficient de diffusion de l'ammoniac (A) dans l'azote (B) à 1 atm. et 30°C si l'on
considère (d'après les tables) que DA-air à 1 atm. et 0°C est égal à 0,98 cm2/s et DAC (C:O ) à 1 atm.
et 20°C égal à 0,253 cm2/s. On suppose que l'air se compose uniquement d'azote (79 %) et
d'oxygène (21 %). On donne :
1  yA
D Am 
yB y
 C
D A B D AC

Pour le calcul des coefficients de diffusion des différents binaires, on a utilisé la relation de Fuller,
valable pour les basses pressions.
0,5
-3 1,75  1 1 
10 .T   
D AB   MA MB 

P v1/3 1/3
A  vB 
2

vA, vB : volumes molaires partiels (supposés constants ici)


CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 12

Solutions du chapitre II

Exercice 1

mA NAMA x A N.M A x AMA


a) A    
m A  m B N A M A  N BM B x A N.M A  x B N.M B x A M A  x BM B

M A dx A ( x A M A  x BM B )  (M A dx A  M Bdx B ) x A M A
b) dA 
( x A M A  x BM B ) 2

comme xA  xB  1  dx B  dx B

M A dx A ( x A M A  x BM B )  (M A  M B ) x A M A dx A M A M B ( x B  x A )dx A
dA  
( x A M A  x BM B ) 2
( x A M A  x BM B ) 2

M A M Bdx A

( x A M A  x BM B ) 2

NA mA MA A m M A A M A
c) x A    
N A  N B m A M A  m B M B  A m M A   B m M B  A M A  B M B

(A M A  B M B ) dA M A  (dA M A  dB M B ) A M A


dx A 
(A M A  B M B ) 2

comme A  B  1  dB  dA

(dA M A )A M A  B M B  A M A  A M B  dA (A  B )


dx A  
(A M A  B M B ) 2
M A M B (A M A  B M B ) 2

dA

M A M B ( A M A  B M B ) 2

Exercice 2

a) On utilise la question a) de l’exercice 1

yO M O 0,79.32
O    0,23
yO M O  y N M N 0,79  32  0,21  28

N  1  O  1  0,23  0,77
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 13

m  mi   Ni M i  NiMi
b) M 
N

N N
 N
  yi M i  yO M O  y N M N

 0,21 32  0,79  28  28,84 g / mol

Exercice 3

a) On utilise la question a) de l’exercice 1

yA M A 0,949  16
A    0,9
 yi M i 0,949 16  0,04  30  0,006  44  0,005  44

b) M   y i M i  0,949 16  0,04  30  0,006  44  0,005  44  16,86 g/mol

m  m i  N i M i  y i N.M i N N P
c)        yi M i  M  M (gaz parfait)
V V V V V V RT

1,013.105 16,86
  1067 g/m 3  1,067 g/l
8,314 193

d ) Nous avons un mélange de gaz supposés parfaits, nous pouvons donc écrire :
PA V  N A RT  PA N A
   y A  PA  y A P (loi de DALTON)
PV  NRT  P N
PA  0,949  1,013.105  0,96.105 Pa
yPMP y M 0,006  44
e) P   P P   0,0156  15600 ppm
 yi M i M 16,86

Exercice 4

a) On utilise la question a) de l’exercice 3


y M 0,14  28
N  N N   0,20
 yi Mi 0,04  44  0,14  28  0,05  30  0,77  16
b) On utilise la question b) de l’exercice 2

M   y i M i  19,5 g / mol
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 14

Exercice 5
PV
a) m   m i   M i N i   M i y i N  N  M i y i   M i yi (gaz parfait)
RT
1,013.10 5  30
 (32  0,2  28  0,8)  26318 g
8,314  400
mN MNNN MNyNN P 1,013.105
b) C N     M N yN  28  0,8  682 g / m3  0,682 g / l
V V V RT 8,314  400

m  m i   M i N i   M i yi N  N M y P
c)  
V

V V V
 V
i i 
RT
 M i yi
5
1,013.10
 (28  0,8  32  0,2)  877 g / m3  0,877 g / l
8,314  400

d) pO  yO P  0,2  8,314.105  0,2026 Pa  0,2 atm

Exercice 6

a) u* 
 Ci u i   Ci u i   Ci u i   x u  x u  x u  u  u *  x a u a
 Ci
i i a a b b b
C C xb
avec u a  (u a  u*)  u*  3  12  15 cm/s et x b  1  x a  1  1 6  5 6
12  1 6  15
ub   11,4 cm/s
56

b) u b  u*  11,4  12  0,6 cm/s

c) u 
 Ciu i   MiCi u i   Mi x iC.u i   Mi x iu i 
Ma x a u a  M b x bu b
 Ci  M i Ci  Mi x iC  M i x i Ma xa  Mbx b

5M b x a u a  M b x b u b 5x a u a  x b u b 5  1 6  15  5 6  11,4
    13,2 cm/s
5M b x a  M b x b 5x a  x b 5 1 6  5 6

d) u a  u  15  13,2  1,8 cm/s


e) u b  u  11,4  13,2  1,8 cm/s

Exercice 7

a) Même solution que l’exercice 6 question c:

u
 M i y i u i  28  0,05  5,5  44  0,07  3  32  0,08  5  28  0,8 16  13,18 m/s
 Mi yi 28  0,05  44  0,07  32  0,08  28  0,8
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 15

b) Même solution que l’exercice 3 question c

P 1,013.105

RT
 Mi yi 
8,314  295
(28  0,05  44  0,07  32  0,08  28  0,8)  1216 g / m 3  1,216 g / l

Exercice 8

a) M   M i y i  32  0,4  44  0,6  39,2 g/mol


mA MA NA M A yA N P 1,519.105
b)  C A     MA yA  32  0,4  795 g/m 3
V V V RT 8,314  294
P 1,519.10 5
 C    CA  CB 
RT
 M i yi 
8,314  294
(32  0,4  44  0,6)  2436 g/m 3

NB y B N y B P 0,6 1,519.105
c) C B      37,3 mol/m 3
V V RT 8,314  294
C B C  C A 2436  795
autre méthode CB     37,3 mol/m 3
MB MB 44

d)  u A  u  u A 
 M i yi u i  uA 
 M i yi u i
 M i yi M
32  0,4  0,8  44  0,6  (0,02)
 0,8   0,067 m/s
39,2
 u B  u*  u B   yi u i  (0,02)  0,4  0,8  0,6  (0,02)  0,04 m/s
y P 0,4  1,519.105
e) *A  C A u A  A u A   0,8  1,988 mol/m2s
RT 8,314  294


f ) jB  CB (u B  u )  M BC B  u B 
 Mi yi ui 
M 
 
 32  0,4  0,8  44  0,6  (0,02) 
 44  37,3   (0,02)    53,5 g/m 2s
 39 , 2 

Exercice 9

La
 densité de flux massique de diffusion s’écrit :
jA  D ABA
Considérons la composante suivant x de ce vecteur, soit :
A MAxA
jAx  D AB et sachant que : A 
x M A x A  MBx B
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 16

x A  x x 
MA (M A x A  M B x B )  M A x A  M A A  M B B 
A x  x x 
on aura : 
x (M A x A  M B x B ) 2

M A (M A x A  M B x B  M A x A  M B x A ) x A  x B x 
  car  A
M2 x  x x 
M A M B ( x B  x A ) x A C 2 x A
  M A M B
( C) 2 x 2 x
C2 x A C2 x
donc jAx  D AB 2 M A M B  M A M BD AB A (cqfd)
 x  x
et on refait le même travail avec les deux autres composantes.

Exercice 10

La densité de flux molaire de diffusion s’écrit :



J A  CD AB gradx A
x A
Considérons la composante suivante x du flux soit : J Ax  CD AB
x
NA NA mA M A A m M A
et sachant que : x A     (II.1)
N NA  NB mA M A  mB M B A m M A  Bm M B
A M A

A M A  B M B
1 A  A B  A  1 A 1 B 
      
x A M A x  M A M B  M A  M A x M B x 

x  A B 
2
  

 MA MB 
 A    
  B  A  A 
1  M A M B M A M B  A B 
 (car   A)
MA  A B 
2 x x x
  
 MA MB 
D' après (II.1), on a :
A  N 1 C
 B   
MA MB m M 
A  B
x A 1 M B A 1 2 A
  
x M A  C  2 x M A M B C 2 x
 

x A 2 D AB A
Donc J Ax  CD AB  (cqfd)
x C M A M B x
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 17

On refait le même travail pour les deux autres composantes

Exercice 11

m A N A M A x A NM A x A M A
a) X A    
mB N BM B x B NM B x BM B
0,588.
  0,852
0,412.154
m mA mA 1
b) C A  A   
V VA  VB m A  m B 1

1
A B A B X A
1
  535 kg/m3
1 1

870 1630  0,852

Exercice 12

NA mA M A mA MA 
a) CA     A
V VA  VB 2VA 2M A
880.103
  5641 mol m 3  5,641 mol l
2  78

m m A  m B  A VA   B VB ( A   B )VA  A   B
b)      
V VA  VB VA  VB 2VA 2
880  1200
  1040 kg m 3
2

Exercice 13
m M N M y N P
CA  A  A A  A A  M A y A
V V V RT
Par ailleurs, on a :
NA mA MA mAM B YAMB
yA    
N A  N B m A M A  m B M B m A M B  m BM A YA M B  M A
MAP YAMB 64  2 0,552  29
donc : CA     0,967 g l
RT YA M B  M A 0,082  323 0,552  29  64

Exercice 14

On applique la relation de , valable pour deux molécules inertes et non polaires soit :
1
3  1 1  2
0,001858.T 2   
 M A M B 
D AB  (cm 2 s)
P. 2AB. D
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 18

Avec :
M A , M B : en g
P : en atm

 AB : en A
 D : paramètre sans dimensions tiré à partir des tables (Annexe)
   B 2,900  3,798
 AB  A   3,349 Å
2 2
Les valeurs de  D sont tabulées en fonction du paramètre kT  (k : constante de Boltzman).
Calculons d' abord la valeur de  k :
 A B kT 353
 .  558,3  71,4  199,65 K    1,768
k k k  199,65
Sur les tables, on constate que la valeur de kT  est comprise entre 1,75 et 1,80 . Si on considère une évolution
linéaire entre ces deux valeurs, on obtient :
 D  1,123
On aura enfin :
1
3 1 1  2
0,001858  (353) 2   
D AB   17 28   0,152 cm 2 s
5
2.10
5
 (3,349) 2  1,123
1,013.10
D 0,166  0,152
  8,2 %
D 0,166

Exercice 15

En utilisant la même relation et la même méthode que précédemment, on obtient :


Le tableau en annexe donne :

 A  3,941  B  3,711   AB  3,826

 A k  195,2 K  B k  78,6 K   k  123,86 K et kT   293 123,86  2,365

ce qui donne :  D  1,022


1
1 1 
3
2
2
0,001858  (293)   
et D AB   44 29   0,149 cm 2 s
1  (3,826)  1,022
2

Exercice 16

La relation de Maxwell s’écrit :


CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 19

1  CA *i  Ci *A  1 n 1
 
n n
dy A C C
  2A i (u i  u A )     y A *i  yi *A
 2 
dz i 1 C D Ai i 1 D Ai  C  C i 1 D Ai
iA iA iA
Lorsque seul A diffuse, on aura :
n n
 *i *A et  *i  0
i 1 i =1
iA
ce qui donne :

 
n n n
dy A 1 y
*A  y A  *i  D AmC  y A *A  D Am   yi *A  y A *A  D Am*A  i
i 1 dz i 1 D Ai i 1 D Ai
iA iA

*A (1  y A ) 1  yA
 D Am  n
 n
y y
A  i
*
Di
i 1 D Ai i 1 Ai
iA iA

Exercice 17

Calculons d’abord les coefficients de diffusion de l’ammoniac dans l’air et de l’ammoniac dans
l’oxygène à 30°C. Pour cela, nous utilisons la relation de Fuller.
1,75 1,75
Dij (T2 ) T  T 
  2   Dij (T2 )  Dij (T1 ). 2 
Dij (T1 )  T1   T1 
1,75 1,75
 303   303 
D Aair (30)  D Aair (0)     0,95     1,176 cm 2 s
 273   273 
1,75
 303 
D AC (30)  D AC (20)     0,268 cm 2 s
 293 
Avant de procéder au calcul de DAB, on cherche les valeurs des fractions molaires. Nous avons :

NB NC
 0,79 et  0,21 (c' est la composition de l' air)
NB  NC NB  NC
En divisant le numérateur et le dénominateur par le nombre total de moles N, on obtient :
yB yC
 0,79 et  0,21
y B  yC y B  yC

1  yA y B  yC 1
D Am   
yB y yB y 1 yB 1 yC
 C  C 
D AB D AC D AB D AC D AB y B  yC D AC y B  yC
CHAPITRE II NOMENCLATURE DES SYSTEMES DIFFUSIONNELS 20

1 0,79 1 0,21
D Am    
0,79 0,21 D AB D Am D AC

D AB D AC

0,79 0,79
D AB    11,73 cm 2 s
1 0,21 1 0,21
 
D Am D AC 1,176 0,268