Sie sind auf Seite 1von 3

Fiche de projet n° 37 Fabrication de plâtre orthopédique

Objet :
Il s’agit de la création d’une unité de :
«Fabrication de plâtre orthopédique».

Le gypse (sulfate de calcium dihydraté) est extrait des carrières et passe ensuite par plusieurs phases de
préparation et production, y compris la cuisson pour la fabrication du plâtre, une forme déshydraté du gypse.

I-) Terrain et constructions:

- Bâtiment industriel : 2000 m2 sur un terrain de 3 000 m2.

II-) Equipements nécessaires :

Les équipements nécessaires pour cette unité sont les suivants :

1 Aménagement
2 Unité de concassage
3 unité de tamisage
4 Unité de cuisson (vers environ 200°C)
5 Unité de broyage
6 Unité de malaxage
7 Unité de conditionnement en sacs et sachets
8 Refroidisseur
9 Compresseur
10 Transformateur et installation électrique
11 Equipements informatiques
12 Logiciels de gestion
13 Chariot élévateur et transpalettes
14 Camion

III-) Emploi :

Une telle unité emploie :


- 1 directeur, 2 administratif, 1 financier, et 1 commercial.
- 1 chef de poste, 2 techniciens, 5 ouvriers qualifiés / poste soit 3 chefs de poste, 6 techniciens et 15
ouvriers en trois (3) postes.
Soit au total : env. 29 personnes.

IV-) Matières premières et consommables :

- Bobines de PVC (PVC ayant la caractéristique « pliable »).


- Emballages en carton
- Utilités (eau, air, énergie)

V-) Capacité de production :

Nous considérons une unité d’une capacité de production de 4 000 tonnes / an.

VI-) Process de fabrication :

Le process de fabrication se base sur les étapes suivantes :

-1- Extraction :
Le gypse est extrait de mines souterraines ou à ciel ouvert, en utilisant des équipements de forage
spécifiques et des explosifs non polluants. La roche extraite peut atteindre un diamètre maximal de 50 cm.
-2- Concassage primaire :
Un concassage primaire est destiné à réduire les pierres / roches à une taille inférieure à 10 cm, ce qui
permet un maniement plus facile. Ce travail sera réalisé dans la carrière ou à l’entrée du site de fabrication
du plâtre.

-3- Stockage :
La roche qui a subi un broyage primaire est stockée pour ainsi assurer une production continue et une
homogénéité parfaite entre les lots d’extraction de roche.

-4- Tamisage :
Il est nécessaire de séparer et contrôler la taille des particules de gypse pour obtenir les caractéristiques
requises (diamètre inférieur à 40 mm).

-5- Cuisson :
Le sulfate de calcium semi -hydrate dit « alpha modifié » (CaSO4 ½ H2O) ou plâtre, est obtenu par la
déshydratation partielle ou totale du gypse à une température allant de 120° jusqu’à 400°C. La structure et
les caractéristiques du produit final dépendent directement des conditions de cuisson choisies (ex.
température, pression, vitesse).

-6- Broyage :
Après la cuisson, le plâtre est broyé afin d’obtenir une poudre. La répartition granulométrique est un facteur
important pour les propriétés du produit.

-7- Mélange :
Une fois le plâtre broyé finement, il est possible d’effectuer la dernière phase de mélange. Une sélection
d’additifs permet d’adapter les propriétés du produit aux besoins du client (en terme de temps de prise,
viscosité, porosité, couleur, résistance mécanique, etc…(de l'amidon pour améliorer son adhésion, des
retardateurs pour modifier le temps de prise...)

-8- Tests :
Pendant les phases de fabrication, des tests sont effectués au laboratoires pour garantir que tous les
produits remplissent les spécifications requises.

-9- Emballage :
Des études de faisabilité sont effectuées pour assurer que l’emballage choisi pour chaque produit garantit
une protection optimale ainsi que la qualité du produit jusqu’à l’arrivée du client final.

VII-) Le marché et la clientèle :

Selon nos investigations, la croissance du marché du plâtre orthopédique serait de l’ordre de +4 à +5 % par
an dans les pays matures, encore plus forte dans les pays émergents.

La cible pour la présente unité serait :


• Local : 60 %.
• Export : 40% (produits volumineux).

VIII-) Produits / Prix :

Selon nos investigations, le prix de vente moyen d’un kilogramme de plâtre serait de 0.550 dinars / kg.
Le chiffre d’affaires serait de (Cf. $ V) : 0.550 dinars / kg * (80% de rendement * 4 000 tonnes / an) =
1 760 000 dinars / an).
IX-) Schéma des investissements :

Schéma d'Investissements et de Financement


Investissements Montants Financement Montant
Capital
Terrain En location à (40%) 525 000
3000 dinars /
Génie Civil mois CMT (60%) 780 000
Aménagement 60 000
Equipements industriels 1 045 000
Equipements
informatiques 15 000
Logiciels 10 000
Chariot élévateur et
transpalettes 45 000
Matériel utilitaire de
transport 80 000
F.A.D. et A.T. au
Démarrage 30 000
Fonds de roulement 20 000
Total : 1 305 000 1 305 000

X-) Exploitation prévisionnelle et rentabilité :

Exploitations prévisionnelles
Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Année 6
C.A. Local 1 056 000 1 108 800 1 164 240 1 222 452 1 283 575 1 347 753
C.A. Export 704 000 739 200 776 160 814 968 855 716 898 502
Chiffre d'Affaires (Dinars) 1 760 000 1 848 000 1 940 400 2 037 420 2 139 291 2 246 256
Achats d'Approvisionnements Consommés 968 000 1 016 400 1 067 220 1 120 581 1 176 610 1 235 441
Marge sur coût matière 792 000 831 600 873 180 916 839 962 681 1 010 815
Charges de Personnel 186 875 196 219 206 030 216 331 227 148 238 505
Dotations aux Amortissements et aux Provisions 206 083 206 083 206 083 187 750 187 750 162 750
Autres Charges d'Exploitation (Y compris loyers) 176 800 183 840 191 232 198 994 207 143 215 700
Total des charges d'exploitation 1 537 758 1 602 542 1 670 565 1 723 656 1 798 651 1 852 396
Résultat d'Exploitation 222 242 245 458 269 835 313 764 340 640 393 859
Charges financières nettes (Tenant compte d'un CMT
d'investissement = 780 000 dinars) 92 783 83 163 61 532 44 854 32 225 20 475
Résultat des activités ordinaires Avant Impôt 129 459 162 295 208 303 268 910 308 415 373 385
Impôts sur les bénéfices 23 303 35 705 45 827 59 160 67 851 82 145
Résultat Net de l'Exercice 106 156 126 590 162 476 209 750 240 563 205 362
Cash-Flow 312 240 332 673 368 560 397 500 428 313 368 112

Le taux de rentabilité interne (T.R.I.) serait à 17% compte tenu du tableau précédent d’exploitations
prévisionnelles.
Le « Pay-back » (actualisé ; Taux = 9.5%) est de 4 ans et 7 mois.

XI-) Conseils :

• S’implanter au niveau d’une zone proche d’une carrière de gypse


• La rentabilité serait meilleure les premières années en choisissant de réaliser le projet dans une
zone d’avantages fiscaux et financiers.