Sie sind auf Seite 1von 9

Délégation diocésaine de Tambacounda

DGP 3/N° AID-685-A-12-0004

Programme de renforcement et pérennisation de l'accès aux


sources d'eau potable et aux installations sanitaires améliorées
dans trois (03) communautés rurales du Sénégal.

TERMES DE REFERENCE
ETUDES ET CONTRÔLE DES TRAVAUX DE REALISATION DE
RESEAU D’ADDUCTION D’EAU POTABLE DANS LA COMMUNAUTE
RURALE DE NDAME
SOMMAIRE
I. Contexte et justification ................................................................................................... 1
II. Objectifs des prestations ................................................................................................. 1
III. Re sultats attendus ............................................................................................................... 1
IV.Zone d’intervention ............................................................................................................... 2
V.Approche methodologique ................................................................................................. 2
VI. Description des prestations ........................................................................................... 3
1. La Réalisation du forage ............................................................ Error! Bookmark not defined.
2.L’Avant-projet détaillé (APD) ...................................................................................................... 3
3. Le Dossier d’appel d’offres (DAO) ......................................................................................... 3
4.Le Contrôle des travaux ................................................................................................................ 4
4.1. Réalisation Forage ........................................................... Error! Bookmark not defined.
4.2. Travaux d’AEP ................................................................................................................. 4

VII.Programme de travail et planning .............................................................................. 5


VIII.Rapports ................................................................................................................................... 5
IX.Personnel et Moyens mate riels ...................................................................................... 5
1. Personnel ................................................................................................................................ 5
2. Moyens matériels .................................................................................................................. 5

X.Dure e et pe riode de la mission ........................................................................................ 6


XI.Modalite s de paiements ..................................................................................................... 6
XII.Contro le des prestations du Cabinet d’e tudes .................................................... 6
XIII.Soumission .............................................................................................................................. 6
1. Offre technique ...................................................................................................................... 6
2. Offre financière ..................................................................................................................... 6
3. Présentation des offres ....................................................................................................... 6
4. Délai et lieu de dépôt du dossier ...................................................................................... 7
I. Contexte et justification
L’un des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) de l’ONU à réaliser d’ici
2015 consiste à : « Assurer un environnement durable ». La cible 10 de cet OMD, relative au
secteur de l’eau et de l’assainissement, décline comme indicateur de réalisation « la réduction
de moitié d’ici 2015 de la proportion de population n’ayant pas accès de façon durable à un
approvisionnement en eau de boisson salubre et à des services d’assainissement de base ».
Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement du Sénégal a mis en place une stratégie nationale
du secteur de l’eau et l’assainissement, basée sur une approche programme. Ainsi fut créé en
2005 le Programme d’Eau Potable et d’Assainissement du Millénaire (PEPAM), lequel a pu,
avec l’appui de bailleurs de fonds, entrer dans sa phase opérationnelle avec l’élaboration de
plusieurs sous programmes d’eau et/ou d’assainissement.
Soucieux d’aider le Sénégal à réaliser ces objectifs, CARITAS Sénégal a élaboré un
programme financé par l’USAID dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des taux
d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans trois (03) communautés rurales. Dans ce
programme, il est prévu :
 L’équipement de 02 forages : Fass Gounas et Touba Thiamène, villages situés dans
la CR de Ndame dans la région de Tambacounda ;
 La construction de 02 châteaux d’eau de 150m3/20m dans les villages de Fass Gounas
et Touba Thiamène qui abrite chacun un forage ;
 La réalisation de réseaux d’adduction d’eau potable pour desservir les villages ciblés
par l’intervention
C’est dans ce contexte que sera recruté un cabinet spécialisé dans l’étude et le contrôle des
travaux précités afin de garantir la qualité et la durabilité des infrastructures au service des
populations bénéficiaires.
II. Objectifs des prestations
L’objectif de la mission est de concevoir, suivre et contrôler les travaux énumérés ci-dessus en
élaborant tous les documents nécessaires à l’exécution dans les règles de l’art des travaux et
dans les prévisions budgétaires du programme.
De manière spécifique, les objectifs visés par les prestations sont :
 l'élaboration d’un dossier d’avant-projet détaillé (APD) et d’un dossier d'appel d'offres
(DAO) pour la construction de 02 châteaux d’eau et la réalisation du système
d'approvisionnement en eau pour desservir les villages ciblés par l’intervention ainsi
que l’assistance de Caritas Tambacounda pour la sélection des entreprises pour
l’exécution des différents travaux;
 le contrôle des travaux comprenant la surveillance et l’orientation de l’ensemble des
travaux se rapportant au génie civil, à l’électromécanique, au montage des équipements
et aux différents essais de fonctionnement.

III. Résultats attendus


1
Il est attendu des prestations du cabinet d’études les résultats suivants :
 un avant-projet détaillé est élaboré ;
 un DAO pour la sélection des entreprises d’exécution des châteaux d’eau (02 châteaux
d’eau) est élaboré suivant la législation nationale ;
 un DAO pour la sélection des entreprises d’exécution des réseaux d’AEP (les réseaux
comportent 02 lots) est élaboré ;
 les travaux de réalisation de l’adduction d’eau (châteaux d’eau et réseaux) sont contrôlés
et suivis régulièrement pour une exécution en conformité avec les normes de
construction en vigueur, suivant les règles de l’art et le respect des délais prévus.
Les plans, les documents et rapports couvrant l’ensemble du travail réalisé devront être rédigés
en français et soumis en version électronique et en version imprimée sur papier en trois (03)
exemplaires en précisant les spécifications dont ils font objet.
IV. Zone d’intervention
Les villages concernés par l’étude se situent dans la Communauté Rurale (CR) de Ndame,
Département de Koumpentoum, distant de Tambacounda d’environ 120 km. Les différents
villages à connecter sont répartis en deux (2) lots :

 Lot 1 : Raccordement du réseau au Château d’eau de Fass Gounas et desservant les


villages suivants : Boulel Peulh, Darou Salam Thiékéne, Darou Thiéckéne, Fass
Ndawéne, Sinthiou Doky, Keur Guiréne, Diokoul Thiéckéne.

 Lot 2 : Raccordement du réseau au Château d’eau de Touba Thiamène desservant


les villages suivants : Médina Bambara, Thioringuel, Goundiour Manding, Sinthiou
Goundiour, Sinthiou Mbalbé, Sinthiou Doky, Boba Djadji Ba et extension du réseau
de Darou Dimbélane vers les villages de Nguéyéne, Saré Sadio et Médina Ndiobène.

V. Approche méthodologique
La mise en œuvre du présent programme se base sur la responsabilisation du Cabinet d’études
comme maître d’œuvre pour la gestion administrative, technique et financière des travaux vis-
à-vis de Caritas Tambacounda, maître d’ouvrage. Il doit donc être vigilant, proactif, et apte à
trouver des solutions aux difficultés rencontrées par les uns et les autres dans l’exécution de
leurs tâches. Il doit tenir informée Caritas Tambacounda de l’évolution des activités. Il devra
donc développer une méthodologie de travail assez pratique et efficace pour l’ensemble des
missions qui lui sont assignées notamment :
 Les études topographiques avec des profils détaillés,
 La conception technique détaillée des ouvrages avec les notes de calcul, les choix
architecturaux et techniques, les plans, coupes et dessins techniques avec des cotations
bien précises,
 Un cahier des nœuds complet détaillant les pièces spéciales (vanne de sectionnement,
pièces de raccord, vidanges, ventouses…)
 La rédaction du DAO pour la sélection des entreprises en charge des travaux de
construction des châteaux d’eau et du réseau AEP,
 L’assistance au lancement,

2
 La réception des fonds de fouilles, des coffrages et des ferraillages avant le bétonnage.
 Le contrôle, suivi et supervision des travaux,
 Le contrôle continu de la qualité et réception des matériaux et matériels de mise en
œuvre,
 Le suivi de l'avancement des travaux et les prises des mesures correctives nécessaires
pour la bonne exécution,
 L’établissement des comptes rendus mensuels ainsi que du rapport de fin des activités
avec plan de récolement.
VI. Description des prestations
Les prestations comprennent les études techniques et le contrôle des travaux ci-après décrits :
1. L’Avant-projet détaillé (APD)
 l’implantation sur le terrain des ouvrages en concertation avec les populations, les
services techniques de l’Etat et l’équipe du projet de Caritas Tambacounda ;
 les profils en long des réseaux (principal et secondaire), points hauts et points bas,
positionnement et côte des éléments constitutifs de l’infrastructure d’AEP ;
 les plans types des équipements (château d’eau, bornes fontaines, abris groupe,
vidanges, tracé…) ;
 les caractéristiques de la pompe électrique immergée et du groupe électrogène ;
 les caractéristiques, spécifications et normes des équipements, matériels et
matériaux à utiliser et à mettre en place ;
 les plans de masse et les profils en long ;
 les quantitatifs prévisionnels ;
 les devis estimatifs
 les notes de calcul.
2. Le Dossier d’appel d’offres (DAO)
Les DAO comprendront les documents suivants :
 l’avis d'appel d'offres,
 les instructions aux soumissionnaires,
 la note de présentation du projet,
 le mémoire technique,
 le modèle de lettre de marché
 le cahier des prescriptions spéciales,
 la réglementation fiscale
 les modèles de soumission et de cautions,
 le bordereau des prix unitaires,
 le cadre du devis estimatif.
Le Cabinet assistera le maître d’ouvrage pour le lancement et l'évaluation des offres des
entreprises. Il a, à ce propos, un titre consultatif et de conseil, mais ne pourra pas prendre part
à la prise de décision sur l’adjudication des marchés.

3
3. Le Contrôle des travaux
Le contrôle technique et financier portera sur les points suivants :
3.1. Travaux d’AEP
 Prestations d'ordre technique :
 vérification des conditions d'exécution du projet proposées par l'entreprise ;
 vérification et approbation des plans d’exécution des différents éléments des installations,
préparés par l'entreprise ;
 contrôle de la qualité et réception des matériaux et matériels ;
 contrôle de la pose des équipements d’exhaure en veillant sur la qualité du matériel et de
son installation ;
 contrôle de la pose du réseau d’adduction d’eau potable en faisant respecter la qualité et les
dimensions des matériaux à utiliser conformément aux prescriptions ;
 suivi et réception des étapes fondamentales de la construction des châteaux d’eau pour
garantir la durabilité de l’infrastructure ;
 organisation et gestion des essais périodiques (béton, pression…) ;
 suivi de l'avancement des travaux et prises des mesures correctives ;
 vérification du métré ;
 réception provisoire des ouvrages et des documents à fournir par l’entreprise.
 Prestations d'ordre administratif :
 préparation de l’ordre de service rappelant l’ensemble des documents contractuels à
préparer et à remettre à la mission de contrôle : cautionnements d'avance, de bonne
exécution et de retenue de garantie, polices d'assurances, autres documents ;
 organisation et animation des réunions de chantiers sanctionnées par un procès-verbal remis
à Caritas Tambacounda ;
 prise des métrés et des attachements contradictoirement avec l'entreprise ;
 vérification des décomptes mensuels des travaux établis et présentés par l'entreprise ;
 élaboration des rapports d'activités mensuels sur l’avancement des travaux ;
 élaboration d’un rapport final sur le déroulement du chantier.
La réception provisoire sur site sera prononcée en présence de Caritas Tambacounda et des
services techniques de l’Etat sur la base des contrôles suivants :
 Réception provisoire
 conformité des travaux de réalisation avec les spécifications du DAO ;
 livraison au complet, installation conforme ;
 conformité des performances des équipements avec les caractéristiques annoncées (pompe,
groupe électrogène, …) ;
 documentation et manuels fournis en français ;
La réception provisoire fera l’objet d’un procès-verbal signé contradictoirement par les
représentants du maître d’œuvre, de l’Entreprise, de Caritas Tambacounda et de la Direction de
l’Hydraulique Rurale.

4
VII. Programme de travail et planning
La durée des prestations d’étude est estimée à quatre (04) mois et celles du contrôle des travaux
à huit (08) mois.
Le Cabinet fournira un programme de travail qui indiquera le déroulement des grandes
catégories d’activités ainsi que le calendrier de remise des différents rapports sur la durée des
prestations.
VIII. Rapports
Le Cabinet d’étude fournira les rapports suivants :
 un rapport d’avant-projet détaillé (APD) ;
 un DAO pour la sélection des entreprises ;
 un rapport mensuel d’avancement du contrôle des travaux ;
 les plans de récolement des installations fournis par l’entreprise
 un rapport final sur le contrôle des travaux.
IX. Personnel et Moyens matériels
1. Personnel
Le personnel que le Cabinet d’étude doit mobiliser pour réaliser les prestations demandées
comprendront les agents dont les profils sont indiqués ci-après :
 Un (1) Ingénieur hydraulicien : chargé de la coordination de toutes les activités, de la
conception et du suivi des travaux, ayant au moins sept (07) ans d’expérience dans la
gestion des projets de réalisation d’adduction d’eau potable ;
 Un (1) Ingénieur électromécanicien : chargé de la conception, réception et de la
supervision des fournitures et du contrôle de l’installation des équipements
électromécaniques ayant au moins sept (07) ans d’expérience ;
 Un (1) Ingénieur Génie civil : chargé de la conception et du suivi des châteaux d’eau,
ayant au moins sept (07) ans d'expérience dans les travaux de Génie civil.
 Une (1) brigade topographique pour les levés topographique du réseau et la production
des profils.
 Un (1) Technicien Génie civil : chargé du contrôle des travaux du Génie civil
 Un (1) Technicien Hydraulicien : chargé du contrôle des travaux d’adduction d’eau
potable
2. Moyens matériels
Le Cabinet d’études mettra à la disposition de son équipe de terrain, les moyens utiles à la
réalisation des prestations ainsi qu’à son fonctionnement.
A titre indicatif, les moyens suivants seront nécessaires :
 Un (1) véhicule 4X4,
 Une (1) moto tout terrain (surtout pour le contrôle des travaux d’exécution),
 Du matériel scientifique de contrôle génie civil : scléromètre, niveau à bulle, contrôleur
électrique, manomètre, divers instruments topographiques, électromécaniques et
hydrauliques, etc.

5
 Du matériel technique : ordinateurs et accessoires, photocopieuse, etc.
 Tous autres matériels nécessaires à la réalisation efficiente de la mission.
X. Durée et période de la mission
La mission débutera après la signature du contrat par le Cabinet et prendra fin avec le dépôt du
rapport définitif auprès de Caritas Tambacounda.
XI. Modalités de paiements
Les modalités de paiement seront spécifiées dans le contrat en accord avec le Cabinet
d’études.

XII. Contrôle des prestations du Cabinet d’études


Les prestations du Cabinet d’études sont placées sous la supervision de l’équipe de projet de
Caritas Tambacounda et du chargé du suivi évaluation de Caritas Sénégal avec l’appui du
Service Local de l’Hydraulique.
XIII. Soumission
Les Cabinets d’études soumissionnaires sont tenus de faire des propositions comportant les
éléments suivants :
1. Offre technique
1.1.Description des pièces administratives
 Le registre du commerce de la société
 Les statuts de la société
 Une attestation ou quitus fiscal valide ;
 Une attestation ou quitus de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale valide ;
 Une attestation de l’IPRES
 Une attestation de l’Inspection du travail
1.2.Lettre de soumission de la Proposition technique
1.3.Références des Consultants
1.4.Observations et suggestions du Cabinet sur les Termes de référence (TDR)
1.5.Descriptif de la méthodologie et du plan de travail proposés pour accomplir la mission
1.6.Composition de l’équipe et responsabilités de ses membres
1.7.Attestations et Curriculum Vitae (CV) pour le personnel spécialisé proposé
1.8.Calendrier du personnel spécialisé
1.9.Calendrier des activités (programme de travail)
2. Offre financière
2.1.Lettre de soumission de la Proposition financière
2.2.Bordereau des prix unitaires
2.3.État récapitulatif des coûts (Devis Estimatif)

NB : Les propositions financières doivent être en TTC et HT.

3. Présentation des offres

6
Les offres doivent être remises en trois (03) exemplaires dont un (01) original et deux (02)
copies. Le montant de l’offre, en hors TVA exprimé en Francs CFA sera indiqué en chiffres et
en lettres. Chaque page des documents constituant l’offre doit être paraphée par le
soumissionnaire. La dernière page de chaque document doit être signée et datée. En cas de
divergence entre l’offre « originale » et l’offre « copie », seule l’offre « originale » fait foi.
La soumission sera présentée comme suit :
 Une enveloppe intérieure contenant l’original et les copies de l’offre technique et
portant la mention « offre technique ». Cette enveloppe contient les pièces listées au
point 1 de XII);
 Une enveloppe intérieure contenant l’original et les copies de l’offre financière et
portant la mention « offre financière ». Cette enveloppe contient les pièces listées au
point 2 de XII)
Ces deux (02) enveloppes porteront le nom et l’adresse du soumissionnaire et seront cachetées
et placées dans une même enveloppe extérieure portant la mention ci-après :« Consultation
pour la réalisation d’études et de contrôle des travaux d’adduction d’eau potable dans
la CR de Ndame dans le cadre du DGP3»« A n’ouvrir qu’en séance d’ouverture de plis ».
4. Délai et lieu de dépôt du dossier
Les dossiers de candidature seront déposés sous pli fermé au Siège de Caritas Tambacounda
sis au Quartier Plateau, Route de Kandéry, BP 68 – Tambacounda, Téléphone : 33 981 13 63

La date et l’heure limites du dépôt des dossiers sont fixées au 10/10/2013 à 10h 00mn.