Sie sind auf Seite 1von 15

www.alma9ala.

com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur


Unité de conception LES CAPTEURS

FONCTION ACQUERIR LES INFORMATIONS


Les constituants d’une chaîne d’acquisition sont des capteurs ou des détecteurs.
Les capteurs sont des constituants d’interface entre la partie commande (PC) d’un
système automatisé et son environnement ou sa partie opérative (PO).
On distingue des capteurs analogiques et des capteurs numériques.
Les détecteurs sont des capteurs Tout Ou Rien (TOR). Ils possèdent toutes les
propriétés des capteurs, excepté la nature du signal de sortie qui est binaire.
Les détecteurs industriels les plus utilisés sont les détecteurs de position et les contacts à
pression.

POSITION DES CAPTEURS DANS UN SYSTEME :

Le capteur fournit à la partie commande (PC), des comptes rendus sur l’état du système.
Il convertit les informations physiques de la partie opérative (PO) ou de son
environnement en grandeurs électriques exploitables par la PC.

Le terme « information électrique » ou « image informationnelle électrique de la grandeur


physique » évoque une des caractéristiques du signal électrique de sortie. Plusieurs
paramètres caractérisent ce signal : sa présence (ou absence), sa forme, son amplitude,
sa fréquence, son rapport cyclique, son retard, etc. Pour un capteur, ils représentent
autant de moyens pour codifier l'INFORMATION physique.

Les capteurs peuvent détecter des positions, des pressions, des températures, des
vitesses, des accélérations, des niveaux, des présences, des états…

On distingue :

 Les CAPTEURS ACTIFS : ils délivrent un signal électrique (tension, courant,


champ électrique..) sans nécessiter de source d'énergie externe.
 Les CAPTEURS PASSIFS : il s'agit généralement d'impédance (résistance,
condensateur, inductance...) dont l'un des paramètres est sensible à la
grandeur mesurée.

DOC : 1/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

STRUCTURE D’UN CAPTEUR :

Tout capteur est composé de 2 parties :


* Le corps d’épreuve, directement sous influence de la grandeur à détecter ou à
interpréter ;
c'est l'élément influencé par la grandeur objet de la « mesure » qui est transformé en
une grandeur physique intermédiaire interprétable par l'élément sensible du capteur

* l’élément sensible permettant la mise en forme et la transmission de l’information vers


la fonction de traitement ;
Il convertit la grandeur physique intermédiaire en une grandeur physique exploitable
électriquement appelée SIGNAL.

Exemple :

ANEMOMETRE DU STORE SOMFY

ILS = Interrupteur à Lame Souple

DOC : 2/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

PHENOMENES PHYSIQUESMIS EN JEU DANS L’ELEMENT


SENSIBLE :

MECANIQUE ELECTRIQUE CLIMATIQUE DIVERS


indication de présence tension température rayonnement
déplacement linéaire courant humidité luminosité
déplacement angulaire puissance vent niveau acoustique
vitesse fréquence pluviométrie célérité acoustique
accélération champ électrique ensoleillement champ magnétique
force charge durée d'insolation débit
durée
choc gaz
d'enneigement
pression durée de pluie couleur
couple salinité

CARACTERISTIQUES TECHNOLOGIQUES :

 Les erreurs :
Le capteur et toute la chaîne de traitement de la mesure introduisent des erreurs : bruit,
décalage, référence, linéarité...
L’erreur globale de mesure ne peut être qu’estimée. Une conception rigoureuse de la
chaîne de mesure permet de réduire les erreurs et donc l’incertitude sur le résultat.
On parle de : fidélité, justesse, précision, incertitude, linéarité.
 Etalonnage :
L’étalonnage permet d’ajuster et de déterminer, sous forme graphique ou algébrique, la
relation entre le mesurande et la grandeur électrique de sortie. Très souvent
l’étalonnage n’est valable que pour une seule situation d’utilisation du capteur.
 Limites d’utilisation :
Les contraintes mécaniques, thermiques ou électriques auxquelles un capteur est
soumis entraînent, lorsque leurs niveaux dépassent des seuils définis, une modification
des caractéristiques du capteur. Au-dessus d’un certain seuil, l’étalonnage n’est plus
valable. Au-dessus d’un autre plus grand le capteur risque d’être détruit.

 Sensibilité :
Plus un capteur est sensible plus la mesure pourra être précise. C’est une
caractéristique importante pour l’exploitation et l’interprétation des mesures.

 Rapidité - Temps de réponse :


La rapidité est la spécification d’un capteur qui permet d’apprécier de quelle façon la
grandeur de sortie suit dans le temps les variations du mesurande.

DOC : 3/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

 Finesse :
La présence du capteur peut perturber le phénomène physique mesuré.La finesse est
une spécification qui permet d’estimer l’influence de la présence du capteur et de ses
liaisons sur la valeur du mesurande. La finesse est d’autant plus grande que l’influence
du capteur est faible.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE SIGNAUX DÉLIVRÉS PAR UN


CAPTEUR :

 Le signal logique :

Ce signal ne peut prendre que deux valeurs S


binaires « 1 » ou « 0 » (vrai ou faux, présent ou
absent). Il est appelé tout ou rien (T.O.R). 1

0
E
 Le signal analogique :
Ce signal électrique est proportionnel au S
phénomène physiquemesuré. L’utilisation d’un
capteur analogique n'est pas possible avec des
systèmes numériques.
0
E
 Le signal numérique :
S
Ce signal est une combinaison d’état logique. A
chaque combinaison correspond une valeur en 111
tension. Le capteur numérique présente 110
101
l'avantage d'être utilisable par des systèmes 100
numériques. Mais sa fonction n'est pas linéaire, 011
010
la précision obtenue dépend de la résolution du 001
capteur. 000
E
LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES DE CAPTEUR :
 Détecteur (ou interrupteur) de position à action mécanique :
Position ou
présence Acquirir l’information sur une Signal logique
position ou la présence d’un
Organes de commande
objet quelconque

Détecteur de position à action


mécanique
Schématisation :
Organe de
commande

A poussoir A levier A galet

DOC : 4/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

 Détecteur de proximité photoélectrique (montage barrage ou reflex) :


Position ou
présence Acquirir l’information sur Signal logique
la position ou présence
d’un objet quelconque

Détecteur optoélectrique

Fonctionnement : Schématisation :

Signal
Trajectoire cible Trajectoire cible
logique

Montage en barrage Montage reflex


-
 Détecteur magnétique ou interrupteur à lame souple (I.L.S) :

Position ou
présence Acquirir l’information sur la Signal logique
position ou la présence
d’un objet magnétique

Détecteur magnétique ( I.L.S )


Fonctionnement :

Absence de champ Présence de champ magnétique :


magnétique : Schématisation :

Sans contact
Contact ouvert Contact fermé

 Détecteur de proximité inductif :

Position ou
présence Acquirir l’information sur la Signal logique
position ou la présence
d’un objet métallique

Détecteur de proximité inductif

DOC : 5/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

Fonctionnemen :t Schématisation
Lorsque la pièce métallique est
placée dans le champ +
électromagnétique,des courants
induits arrêtent les oscillations

 Potentiomètre :
Positions Acquérir l’information Signal
sur les positions analogique
angulaires d’un objet

Potentiomètre

 Détecteur photoélectrique monté en barrage + disque à encoches :

Positions Acquérir l’information sur Signal numérique


les positions angulaires
d’un axe

Détecteur optoélectrique

 Anémomètre :

Vitesse de vent Acquérir l’information sur Signal numérique


la vitesse de vent

Anémomètre

DOC : 6/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

 Thermocouple :

Température Acquérir l’information sur Signal analogique


la température

Thermocouple

 Capteur solaire :

Lumière Acquérir l’information sur Signal analogique


la luminosité

Capteur solaire

DIFERRENTES TRANSFORMATIONS :

1- Transformation MECANIQUE - ELECTRICITE:

 L'INTERRUPTEUR MECANIOUE: le micro rupteur, la butée de « fin de


course»...

Micro rupteur miniature à très grande


précision de commutation - DB

DOC : 7/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

 LE POTENTIOMETRE (rectiligne ou circulaire) : la position du curseur est


traduite en tension (ou résistance)

Capteur potentiométrique simple, à un tour.

 LA SONDE PIEZO-ELECTRIOUE :

L’application d'une contrainte mécanique à certains matériaux dits piézoélectriques (le


quartz par exemple) entraîne l'apparition d'une déformation et d'une même charge
électrique de signe différent sur les faces opposées. Un tel capteur convertit une
pression en tension.

Applications : capteur de pression, force, accélération, microphone acoustique, tête de


lecture de disque vinyle ;
Ce transducteur étant réversible, il peut servir d'émetteur-récepteur d'ultrasons.

Capteur sonore : microphone

DOC : 8/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

Détecteurs acoustiques d'intensité élevée (microphones) conçus pour


les applications industrielles de mesure du bruit transmis par les gaz
dans une plage de fréquence de 2Hz à 8KHz.

2- Transformation MECANIQUE - MAGNETISME - ELECTRICITE:

 LA GENERATRICE TACHYMETRIQUE: elle fournit une tension proportionnelle


à la vitesse de rotation de son axe ; c'est un moteur à courant continu inversé.

 LE CONTACT REED (ou ILS) : interrupteur à lame souple : une petite ampoule
renferme deux lames en matériau magnétique sous gaz inerte (pour éviter la
corrosion des contacts). Les zones de contact des deux lames sont revêtues de
métaux précieux de même nature afin d'obtenir une très faible résistance de
contact ainsi que de faibles couples thermoélectriques. A l'approche d'un aimant
(position), les deux lames s'aimantent, les deux extrémités libres de polarité
opposée s'attirent : le contact est établi.

Contact ILS

DOC : 9/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

 LE DETECTEUR MAGNETIOUE: une pièce à détecter en matériaux FERREUX


se déplace à proximité d'une bobine; ce qui provoque une FEM induite
(induction électromagnétique). Le signal de la bobine peut indiquer
éventuellement le sens de passage de la pièce.

3- Transformation CHALEUR - ELECTRICITE

 LE THERMOCOUPLE : Deux métaux différents sont en contact et leurs


jonctions à des températures différentes. Il apparaît un courant entre les deux
points ou bien une tension si l'on ouvre le circuit : cette FEM est fonction de la
température de l'une des jonctions quand la température de l'autre jonction est
maintenue fixe.

 LA THERMORESISTANCE ou THERMISTANCE : sonde à résistance de platine


ou de nickel ; la résistivité est fonction de la température (type CTP ou CTN)

Thermistances

DOC : 10/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

4- Transformation LUMIERE - ELECTRICITE:

 LA PHOTOPILE : générateur de courant continu qui transforme en électricité


l'énergie lumineuse qu'il reçoit (libération de charges électriques dans la matière
sous l'influence d'un rayonnement lumineux)

 LA PHOTORESISTANCE (ou LDR) : sa résistivité varie avec la lumière.

LDR simple

 LA PHOTODIODE: le courant inverse d'une diode varie avec l'éclairement.

 L'OPTOTRANSISTOR ou PHOTOTRANSISTOR: un transistor privé de son


boîtier voit son courant collecteur augmenter avec la lumière (comme le
provoquerait un courant de base...)

Types de capteurs:

LES DETECTEURS DE POSITION

Les capteurs mécaniques de position, appelés aussi interrupteurs de


position, sont surtout employés dans les systèmes automatisés pour assurer
la fonction détecter les positions. On parle aussi de détecteurs de présence.

Ils sont réalisés à base de microcontacts placés dans un corps de protection


et muni d'un système de commande ou tête de commande

Domaines et types d'utilisation :

Les plus significatifs se rencontrent dans la mécanique et la machine-outil


(usinage, manutention, levage,. . .), dans l'agro-alimentaire et la chimie
(conditionnement, emballage, etc.) sur des types d'applications relevant de :

 - la détection de pièces machines (cames, butées, pignons...)


 - la détection de balancelles, chariots, wagons,

DOC : 11/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

 - la détection directe d'objets, etc.

Principe :
C'est un commutateur, commandé par le déplacement d'un organe de
commande (corps d’épreuve).
Lorsque le corps d'épreuve est actionné, il ouvre ou ferme un contact
électrique solidaire du corps d'épreuve
De nombreux modèles peuvent être associés au corps : tête à mouvement
rectiligne, angulaire ou multidirection associée à différents dispositifs
d'attaque (à poussoir, à levier, à tige, etc.).
La tête de commande et le dispositif d'attaque sont déterminés à partir de :

 - la forme de l'objet : came 30°, face plane, forme quelconque,


etc.
 - la trajectoire de l'objet : frontale, latérale, multidirectionnelle,
etc.
 - la précision de guidage.

La gamme des interrupteurs de position est très étendue

DOC : 12/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

LES DETECTEURS DE PROXIMITE INDUCTIF / CAPACITIF

Ce type de capteur est caractérisé par l'absence de liaison mécanique


entre le dispositif de mesure et l'objet en déplacement.

L'objet est donc à proximité du capteur mais pas en contact


contrairement à un détecteur de position.

Les avantages de ce type de détecteurs sont :

 Pas de contact physique avec l’objet détecté.


 Pas d’usure ; possibilité de détecter des objets fragiles,
fraîchement peints…
 Détecteur statique, pas de pièces en mouvement.
 Durée de vie indépendante du nombre de manœuvres.
 Produit entièrement encapsulé dans la résine.
 Très bonne tenue à l’environnement industriel :
atmosphère polluante

Détecteur de position inductif


La technologie des détecteurs de proximité inductifs est basée sur la
variation d’un champ magnétique à l’approche d’un objet conducteur
du courant électrique.

Détecteur de position capacitif


La technologie des détecteurs de proximité capacitifs est basée sur la
variation d’un champ électrique à l’approche d’un objet quelconque.
Leur domaine d'application est limité à la détection des liquides car
leur coût est élevé.

DOC : 13/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

LES DETECTEURS DE PROXIMITE PHOTO ELECTRIQUE

Les détecteurs photoélectriques se composent essentiellement


d'un émetteur de lumière associé à un récepteur photosensible.

Les détecteurs photos-électriques portent aussi le nom de barrières


lumineuses, ils sont de technologie électronique et délivrent une
information (0 ou 1) chaque fois que le faisceau issu de la partie
émettrice est interrompu par un obstacle quelconque occultant la
partie réceptrice.

Pour réaliser la détection d'objets dans les différentes applications, 3


systèmes de base sont proposés:

- Système barrage

- Système réflex

- Système
proximité

DOC : 14/15
www.alma9ala.com Chaîne d’acquisition de l’information Sciences de l’Ingénieur
Unité de conception LES CAPTEURS

Détecteurs de fumée

Capteurs pyroélectriques

Sensibilité à une variation de température

DOC : 15/15