Sie sind auf Seite 1von 107

Introduction au Génie Parasismique

CM 2 : cadre réglementaire de la construction


parasismique et méthode d’analyse sismique

Département de Génie Civil et Constructions


Durables
2018/2019

Enseignant : Y. AOUES
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 1
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Plan général du cours

1 Introduction

2 Origines des séismes

3 Classification des séismes

4 Effet des séismes

5 Cadre réglementaire de la construction parasismique

6 Analyse sismique

7 Dispositions réglementaires des constructions

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 2


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Genèse scientifique de la réglementation

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 3


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Genèse scientifique de la réglementation

Source : E. Fournaly, Université Blaise Pascal / AFPS


Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 4
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Niveau de protection

Le niveau de protection recherchée, fixé par la puissance


publique ne correspond pas à une protection totale, mais résulte
d'un compromis entre le coût de la protection et le risque que la
collectivité est prête à accepter.
La probabilité pour une construction de se trouver durant sa
vie près de l'épicentre d'un séisme très destructeur est
suffisamment faible pour qu'on puisse la négliger.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 5


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Le Contexte des Eurocodes

Évolution des concepts relatifs à la sécurité des


constructions

Principe des états limites


Chaque état limite ultime est associé à une rupture entraînant
l’effondrement total ou partiel de la structure considérée, et
mettant en cause la sécurité des personnes.

On cherche à se préserver des ELU avec une très forte


probabilité en raison des conséquences graves de leur
violation.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 6


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Le Contexte des Eurocodes

Évolution des concepts relatifs à la sécurité des


constructions

Approche semi-probabiliste des coefficients partiels de


sécurité
La sécurité d’une construction est définie par un seuil de
probabilité.
Une structure est réputée sûre si sa probabilité de ruine est
inférieure à une valeur donnée à l’avance. Cette valeur dépend
de plusieurs facteurs comme la durée de vie de l’ouvrage, les
conséquences engendrées par sa ruine, la valeur de
remplacement, le cout de l’entretien…etc.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 7


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Le Contexte des Eurocodes

Différenciation de la fiabilité

La différenciation de la fiabilité est effectuée en fonction des


classes de conséquences (CC), qui sont établies en tenant
compte des conséquences de la défaillance ou du mauvais
fonctionnement de la structure.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 8


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Le Contexte des Eurocodes

Valeurs minimales recommandées pour l'indice de


fiabilité associé aux classes de fiabilité

Relation entre indice de fiabilité et probabilité de défaillance

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 9


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Le Contexte des Eurocodes

Démarche semi-probabiliste
L’EUROCODE est issu d’un formalisme probabiliste ; mais
en pratique, il se traduit par des règles, en partie forfaitaires,
qui introduisent la sécurité par :
Utilisation des valeurs représentatives des diverses
grandeurs aléatoires (actions et résistances), tenant compte de
la dispersion reconnue par les statistiques existantes.
Coefficients partiels appliqués aux actions et aux résistances.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 10


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Le Contexte des Eurocodes

Exemple : tige en traction F


F σ adm
Démarche traditionnelle : ≤
A γ
 F  f 
Démarche Eurocode : état limite Ed  d  ≤ Rd  k 
 Anom  γ m 

Formalisme probabiliste

Pr ob [ Ed ≥ Rd ] ≤ Pfc

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 11


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

L’EUROCODE 8

Protection parasismique réglementaire


Les pertes est les destructions provoquées par les séismes
sont dues de plus de 90% à l’effondrement des constructions.

Obligation de construire « parasismique »

La réglementation précise les modalités de la protection :


où : zonage réglementaire.
Quoi : catégories de bâtiment.
Jusqu’à où : l’agression sismique de calcul.
Comment : règles parasismiques à respecter.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 12
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

L’EUROCODE 8

Partie 1 : règles générales, actions sismiques et règles pour les


bâtiments
Partie 1.2 : règles générales pour les bâtiments
Partie 1.3 : règles particulières pour divers matériaux et
éléments.
Partie 2 : ponts
Partie 3 : évaluation et renforcement des bâtiments
Partie 4 : silos, réservoirs et canalisations
Partie 5 : fondations, ouvrage de soutènement et aspects
géotechniques
Partie 6 : tours, mâts et cheminées

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 13


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

L’EUROCODE 8

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 14


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Exigences fondamentales

En zone sismique, les structures doivent être conçues et construites


de sorte que les exigences suivantes soient respectées, chacune avec
un degré de fiabilité adéquat.

Exigence de non-effondrement

La structure doit être conçue de manière à résister aux actions


sismiques de calcul, sans effondrement local ou général, conservant
ainsi son intégrité structurale et une capacité portante résiduelle après
l'événement sismique.

les états limites ultimes

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 15


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Exigences fondamentales

Exigence de limitation des dommages

La structure doit être conçue pour résister à des actions


sismiques présentant une probabilité de se produire plus
importante que les actions sismiques de calcul, sans
qu'apparaissent des dommages et des limitations d'exploitation.

État de limitation des dommages

Un degré approprié de fiabilité vis-à-vis de dommages inacceptables doit


être assuré en respectant les limites de déformation ou d'autres limites.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 16


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Exigences fondamentales

La fiabilité visée par l'exigence de " non-effondrement " et


l'exigence de " limitation des dommages " est définie en fonction des
types de bâtiments ou d'ouvrages de génie civil, et en fonction des
conséquences que peut avoir leur ruine.
La différentiation de la fiabilité est obtenue en classant les
structures en diverses catégories d'importance. Un coefficient
d'importance γ l est attribué à chaque catégorie.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 17


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaisons d’action

Combinaisons accidentelles
Les actions sismiques peuvent être considérées comme accidentelles
en fonction du lieu.

Combinaisons sismiques : elles se réfèrent à des conditions


applicables à la structure lorsqu'elle est soumise à des tremblements
de terre.

Nota : généralement on ne combine pas les actions du vent avec celles du


séisme.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 18
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaisons d’action

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 19


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Catégories d’importance

Les bâtiments sont classés en 4 catégories d'importance qui


dépendent des conséquences en termes de vies humaines en cas
d'effondrement, de l'importance du bâtiment pour la sécurité
publique et la protection civile immédiatement après un séisme,
ainsi que des conséquences économiques et sociales en cas
d'effondrement.
Les catégories d'importance sont caractérisées par différents
coefficients d'importance.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 20


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Catégories d’importance

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 21


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Catégories d’importance

Ces catégories d'importance correspondent aux catégories de conséquence respectives


CC1, CC2 et CC3
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 22
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Proximité du séisme

L’Eurocode 8 reconnaît la diversité des situations sismiques au sein de


l’Europe. Ainsi, il est établi que certains pays ont une sismicité faible ou
modérée où les séismes ont une magnitude limitée.
Cela se traduit par la possibilité de choisir entre deux types de spectres :

Spectre de type 1 : correspondant à des fortes magnitudes


(zone 5) de magnitude d’onde de surface supérieure à 5,5
55
Spectre de type 2 : correspondant à des magnitudes plus
modérées (zone 1 a 4), de magnitude des ondes de surface
inférieure à 5,5.
La forme des spectres est peu influencée par la distance épicentrale sur des
distances modérées (dont la valeur augmente avec l’amplitude de l’excitation
sismique) ; on peut donc admettre que pour chaque type, les spectres ne
dépendent que des conditions de sol.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 23


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Classification des sols de fondation


L’action sismique consiste en un mouvement du sol sur le site de la
construction. Ce mouvement est largement influencé par la nature du
sol.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 24


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Classification des sols de fondation


La vitesse de propagation des ondes de cisaillement vs,30 à 30m de
profondeur, calculée par :

Où n est le nombre total de couche de sol existant sur les 30m de


profondeur, hi et vi désignent l’épaisseur en m de la couche et la vitesse
des ondes de cisaillement de la couche « i ».
Pour les deux classes spéciales du sol S1 ou S2, des études
particulières sont nécessaires pour la définition de l’action sismique.
Pour ces deux classes, et principalement la classe spéciale S2, la
possibilité de défaillance par liquéfaction du sol sous une action
sismique doit être prise en compte.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 25


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Classification des sols de fondation


Les sites courants appartiennent alors à une des classes suivantes :

la classe A contient les sites constitués de roches dures, dont νs,30


est supérieure à 800 m/s, avec éventuellement une couverture de moins
de 5 m ;

la classe B est caractérisée par des argiles raides ou des sables


denses, dont la valeur de νs,30 est située entre 360 m/s et 800 m/s,
s’étendant sur plusieurs dizaines de mètres ;

la classe C correspond à des couches profondes de sable


moyennement dense ou d’argile, dont νs,30 varie de 180 m/s à 360 m/s
augmentant avec la profondeur, s’étendant de plusieurs dizaines à
plusieurs centaines de mètres ;
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 26
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Classification des sols de fondation

la classe D correspond à des couches très peu raides, dont νs,30 est
inférieure à 180 m/s ;
la classe E correspond à des sites où des couches alluviales dont νs
est inférieure à 360 m/s, d’épaisseur comprise entre 5 et 20 m,
surmontent un substratum dont νs est supérieure à 800 m/s ;

Par ailleurs, il existe deux classes de sites « spéciaux » S1 et S2


la classe S1 correspond à des sites constitués par une couche épaisse
(supérieure à 10 m) de dépôts très souples avec un indice de plasticité
élevé (IP > 40) et un taux de saturation élevé. Dans un tel sol, νs,30 est
souvent inférieur à 100 m/s ;
la classe S2 correspond à des sols liquéfiables ou à des sols très
sensibles n’appartenant pas aux classes précédentes.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 27
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Classification des sols de fondation

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 28


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Représentation de l’action sismique

Le mouvement du sol créé par la propagation des ondes sismiques


se traduit notamment par une accélération dans les trois
directions (deux horizontales, une verticale) en tout point de la
surface du sol.
L’approche de l’EC8 est basée sur le couple spectre/accélération :
soit l’accélération maximale du sol (PGA : peak ground
accélération)

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 29


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Représentation de l’action sismique

L'aléa sismique est pris en compte par un seul paramètre, l'accélération


maximale de référence au niveau d'un sol de classe A, agR. C’est cette valeur qui
est lue dans la carte nationale de zonage sismique.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 30
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Application des règles parasismiques

En fonction de la classification de la catégorie d’importance de l’ouvrage,


l’application des règles de l’Eurocode 8 dans le cas présentés ci-dessous.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 31
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

Le spectre de réponse élastique Se(T) pour les composantes


horizontales de l'action sismique, est défini par les expressions
suivantes

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 32


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

l’accélération de calcul ag est donnée par :

ag = ag R γ

où γ est le coefficient d’importance

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 33


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

Forme du spectre de réponse élastique

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 34


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

Les valeurs des périodes TB , TC et TD et du paramètre du sol S qui


décrivent la forme du spectre de réponse élastique dépendent de la
classe de sol.
Valeurs des paramètres décrivant les spectres de réponse
élastique recommandés de type 1

Classe de sol S TB TC TD
A 1 0,15 0,4 2

B 1,2 0,15 0,5 2

C 1,15 0,2 0,6 2

D 1,35 0,2 0,8 2

E 1,4 0,15 0,5 2

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 35


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

Valeurs des paramètres décrivant les spectres de réponse


élastique recommandés de type 2

Classe de sol S TB TC TD
A 1 0,03 0,2 2,5

B 1,35 0,05 0,25 2,5

C 1,5 0,06 0,4 2

D 1,6 0,1 0,6 1,5

E 1,8 0,08 0,45 1,25

Nota : Pour les sols de classes S1 et S2 , il convient de mener des


études particulières pour déterminer les valeurs correspondantes de
S, TB , TC et TD .
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 36
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

Spectres de réponse élastique de type 1 recommandés


pour les sols de classes A à E (à 5 % d'amortissement)

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 37


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique horizontal

Spectres de réponse élastique de type 2 recommandés


pour les sols de classes A à E (à 5 % d'amortissement)

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 38


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient d'amortissement visqueux

La valeur du coefficient de correction d'amortissement visqueux


η peut-être déterminée par l'expression

ξ est le coefficient d'amortissement visqueux, exprimé en %.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 39


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient d'amortissement visqueux

Le tableau suivant donne le coefficient d'amortissement


visqueux ξ , exprimé en % des principaux matériaux :

Matériau Coefficient
d’amortissement ξ %
Acier soudé 2
Acier boulonné 4
Béton non armé 3
Béton armé ou béton chainé 4
Béton précontraint 2
Bois lamellée collé 4
Bois boulonné 4
Bois cloué 5
Maçonnerie armée 6
Maçonnerie chaînée 5
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 40
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient d'amortissement visqueux

Les valeurs données dans le tableau précédent supposent que


les éléments secondaires de remplissage, cloisonnement, ne
participent pas à la dissipation d’énergie. Si de tels éléments
participent, alors les valeurs données par le tableau peuvent être
augmentées de 1 à 3%.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 41


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique vertical

La composante verticale de l'action sismique doit être représentée par


un spectre de réponse élastique, Sve (T), calculée en utilisant les
expressions

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 42


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique vertical

Valeurs recommandées des paramètres décrivant les spectres de


réponse élastique verticale :

TB TC TD

Type 1 0,9 0,15 0,4 2


Type 2 0,8 0,03 0,2 2,5

La composante verticale de l'action sismique est prise en compte dans


le cas où les conditions suivantes sont assurées :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 43


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique vertical

La composante verticale de l'action sismique est prise en compte dans


le cas où les conditions suivantes sont assurées :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 44


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique vertical

La composante verticale de l'action sismique ne s’applique que pour les


cas suivants :
Les éléments de structure horizontaux ou presque horizontaux de 20 m
de portée ou plus.
Les éléments horizontaux ou presque horizontaux en console de plus de
5 m de long.
Les éléments précontraints horizontaux ou presque horizontaux.
Les poutres supportant des poteaux.
Les structures sur appuis parasismiques.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 45


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Spectre de réponse élastique vertical

L’accélération maximale au sol, avg est présentée comme une fraction


de l’accélération horizontale ag.
Dans les PS 92, la valeur de 2/3 est utilisé. Toutefois, de nombreuses
études ont montré que cette valeur est souvent dépassée lorsque la
distance épicentrale est faible. En revanche, la fraction ag/agv diminue
lorsque la distance épicentrale augmente, et elle augmente lorsque la
magnitude augmente.
La forme spectrale associée à la composante verticale est obtenue en
prenant des valeurs des périodes caractéristiques différentes de celles
des spectres horizontaux. Les spectres définis ne dépendent pas du type
de sol.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 46


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaison des composantes de l’action sismique

Les composantes horizontales de l'action sismique agissent


simultanément.
La réponse de la structure à chaque composante horizontale doit être
évaluée séparément en utilisant les règles de combinaison des réponses
modales.
La valeur maximale de chaque effet de l’action sur la structure, due
aux deux composantes horizontales de l'action sismique, peut ensuite
être estimée égale à la racine carrée de la somme des carrés des réponses
à chaque composante horizontale.
Les effets de l’action dus à la combinaison des composantes
horizontales sismiques peuvent être calculés en utilisant les
combinaisons suivantes.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 47


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaison des composantes de l’action sismique

Les effets de l’action dus à la combinaison des composantes


horizontales sismiques peuvent être calculés en utilisant les
combinaisons suivantes :

Pour les bâtiments qui satisfont aux critères de régularité en plan et


pour lesquels des murs sont les seuls éléments de contreventement, il
peut être supposé que l'action sismique agit indépendamment suivant
les deux axes principaux horizontaux et orthogonaux de la structure.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 48


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaison des composantes de l’action sismique

Dans le cas où les composantes horizontales et verticales de l'action


sismique doivent également être considérées, on peut utiliser les trois
combinaisons suivantes pour le calcul des effets de l'action :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 49


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient de comportement

Afin d'éviter d'effectuer une analyse non élastique explicite, la capacité


de dissipation d'énergie de la structure, obtenue principalement par le
comportement ductile de ses éléments, est prise en compte en réalisant
une analyse élastique fondée sur un spectre de réponse réduit par
rapport au spectre élastique, dénommé ci-après " spectre de calcul ".
Cette réduction est réalisée en introduisant le coefficient de
comportement.

Le coefficient de comportement q est une approximation du rapport


entre les forces sismiques que la structure subirait si sa réponse était
complètement élastique avec un amortissement visqueux de 5 % et les
forces sismiques qui peuvent être utilisées lors du dimensionnement,
avec un modèle linéaire conventionnel, en continuant d'assurer une
réponse satisfaisante de la structure.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 50
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient de comportement

Pour les composantes horizontales de l'action sismique, le spectre de


calcul, Sd ( T ), doit être défini par les expressions suivantes :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 51


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient de comportement

Le spectre de calcul est obtenu en divisant le spectre élastique par le


coefficient de comportement, ce qui permet d’obtenir directement les
actions sismiques prenant en compte le comportement postélastique.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 52


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient de comportement

Les valeurs du coefficient de comportement q sont données en


fonction du type de structure (mode de contreventement), des
matériaux et des dispositions constructives adoptées pour
favoriser la ductilité des éléments et des assemblages.

Niveau de
ductilité
Construction III Portiques 6
métallique Contreventements en K ou Z 6
Contreventements en X 5
II Portiques 4
Contreventements en K ou Z 4
Contreventements en X 3
I Tous types 2

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 53


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient de comportement

Niveau de Types d’ossature Coefficient de


ductilité comportement q
Béton armé ou III Portiques 6
béton précontraint Voiles et portiques 5
Contreventements par voiles 4
II Portiques 5
Portiques et remplissages 3
maçonneries
Voiles et portiques 4
Contreventements par voiles 3
I Portiques et remplissages 2
maçonneries
Autres types 2,5

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 54


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Coefficient de comportement

Niveau de Types d’ossature Coefficient de


ductilité comportement q
Maçonnerie Voiles en béton armé 1,5
Maçonneries armées 2
Maçonneries encadrées 1,5
Construction en Maison à ossature bois 4
bois Charpentes industrielles 3
Charpentes traditionnelles 2
Charpentes en lamellé-collé 1

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 55


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Méthode d’analyse

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 56


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Méthode d’analyse

Conséquences de la régularité de la structure sur


l'analyse et le calcul sismique

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 57


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Méthode de la force latérale

La méthode de la force latérale est souvent appliquée sur les


structures dont le comportement sismique est dominé par le mode
fondamental ; c’est-à-dire pour des structures régulières. Une
structure est considérée comme régulière si sa forme respecte un
certain nombre de critères en plan et en élévation.
En plan, la structure doit être compacte est approximativement
symétrique par rapport aux deux directions orthogonales.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 58


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Méthode de la force latérale

La méthode de la force latérale est souvent appliquée sur les


structures dont le comportement sismique est dominé par le mode
fondamental ; c’est-à-dire pour des structures régulières. Une
structure est considérée comme régulière si sa forme respecte un
certain nombre de critères en plan et en élévation.
En plan, la structure doit être compacte est approximativement
symétrique par rapport aux deux directions orthogonales.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 59


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en élévation

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 60


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en plan

Un bâtiment classé comme régulier en plan doit respecter les


conditions suivantes :
La structure du bâtiment doit être approximativement symétrique
en plan par rapport à deux directions orthogonales, en ce qui concerne
la raideur latérale et la distribution de la masse.
La configuration en plan doit être compacte, c'est-à-dire
c'est à dire qu'elle doit
être délimitée pour chaque plancher par un contour polygonal
curviligne. Lorsqu'il existe des retraits par rapport à ce contour (angles
rentrants ou retraits en rive), la régularité en plan peut toujours être
considérée comme satisfaite la surface comprise entre le contour du
plancher et le contour polygonal convexe enveloppant le plancher ne
dépasse pas 5% de la surface du plancher.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 61


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en plan

Un bâtiment classé comme régulier en plan doit vérifier les conditions


suivantes :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 62


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en plan

Un bâtiment classé comme régulier en plan doit respecter les


conditions suivantes :
La raideur en plan des planchers doit être suffisamment importante,
comparée à la raideur latérale des éléments verticaux de structure.
L'élancement λ= Lmax / Lmin de la section en plan du bâtiment ne
doit pas être supérieur à 4, où Lmax et Lmin respectivement la plus
grande et la plus petite dimension en plan du bâtiment mesurées dans
les directions orthogonales.
A chaque niveau et pour chaque direction de calcul x et y ,
l'excentricité structurale doit vérifier les deux conditions ci-dessous,
qui sont exprimées pour la direction de calcul y :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 63


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en plan

eox est la distance entre le centre de rigidité et le centre de gravité,


mesurée suivant la direction x perpendiculaire à la direction de calcul
considérée.
rx est la racine carrée du rapport de la rigidité de torsion à la rigidité
latérale dans la direction y (" rayon de torsion ") ;
ls est le rayon de giration massique du plancher en plan (racine carrée
du rapport entre le moment d'inertie polaire du plancher en plan par
rapport au centre de gravité du plancher et la masse du plancher).

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 64


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en plan

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 65


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Régularité en plan

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 66


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Analyse linéaire par force latérale

Lorsque la structure satisfait les conditions de régularité en plan, le


modèle de structure peut être simplifié plan, ou bien tridimensionnel.
Lorsque les périodes fondamentales de vibration dans les deux
directions principales inférieures aux valeurs suivantes :

La méthode d'analyse peut être simplifiée en se basant seulement sur


le premier mode de vibration. En outre, la réponse n'est pas affectée de
manière significative par les contributions des modes supérieurs.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 67


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Détermination de la période fondamentale

Pour déterminer les périodes fondamentales de vibration des deux


modèles plans du bâtiment, des expressions approchées basées sur les
méthodes de dynamique des structures (par exemple, méthode de
Rayleigh) peuvent être utilisées.
Pour les bâtiments jusqu'à 40 m de hauteur, une valeur approchée
peut être obtenue par l'expression suivante :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 68


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Détermination de la période fondamentale


Par ailleurs, la valeur de Ct pour les structures avec des murs de
contreventement en béton ou en maçonnerie, peut être prise égale à :

Une estimation exacte de la période fondamentale de la structure peut être


effectuée par l’analyse modale en utilisant la méthode des éléments finis.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 69


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Effort tranchant à la base de la structure

L'effort tranchant sismique à la base, Fb , est déterminé, pour


chaque direction principale dans laquelle le bâtiment est analysé.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 70


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Distribution des forces sismiques horizontales

Lorsque le mode fondamental est déterminé de manière


approximative en supposant que les déplacements horizontaux
croissent linéairement suivant la hauteur, les forces horizontales.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 71


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Etapes clés de la méthode de la force latérale

Etape 1 : vérification de la régularité en plan et en élévation


Étape 2 : calcul de la fréquence propre du bâtiment, il faut prendre la
fréquence correspondant au mode de flexion, qui doit être le plus
prépondérant (coefficient de participation le plus élevé)
Étape 3 :établir le spectre de calcul en fonction des données du sol
d’implantation de la structure
Étape 4 : calcul de l’effort tranchant à la base de la structure
Étape 5 : distribution de l’effort tranchant à la base sur les différents
étages de la structure
Étape 6 : réaliser un calcul statique pour obtenir les efforts internes
ou l’état de contraintes de la structure pour l’utiliser à la vérification de
la structure selon les règles en vigueur (CM, BA, mixte, bois, etc.)

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 72


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

La méthode d’analyse spectrale

La méthode spectrale est utilisée pour n’importe quel type de


structure (sans aucune condition de régularité en plan ou en
élévation). Néanmoins, elle est basée sur un calcul élastique-
linéaire.
le principe de la méthode spectrale repose sur la base modale
dans l’objectif d’obtenir la réponse sismique de la structure.
structure
Contrairement à la méthode de la force latérale qui s’appuie que
sur le premier mode de flexion, lorsque celui-ci est
prépondérant (c’est-à-dire que les conditions de régularité en
plan et en élévation sont vérifiées)
La méthode spectrale nécessite une analyse modale
préalable, elle est utilisables pour n’importe quelle action
dynamique.
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 73
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

La méthode d’analyse spectrale

Cette méthode est applicable à tous les types de bâtiments.


Elle est combinée avec le spectre de réponse de norme pour
obtenir les réponses maximales en déplacements ou en
accélérations de la structure.
Elle prend en compte tous les modes de vibration contribuant
de manière significative à la réponse globale de la structure.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 74


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Oscillateur libre amorti


Les oscillations libres amorties concernent les systèmes dans lesquels les
vibrations s’atténuent progressivement au cours du temps.

Equation différentielle
Conformément à la 2ème loi de Newton,
l’équation du mouvement

d 2 x (t )
− Rressort − Ramortissement = m
dt 2
Avec Rressort = K x(t) et Ramortissement

x + c x& + k x = 0
m &&

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 75


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Oscillations libres amorties


Les oscillations libres consistent à calculer la fréquence propre du
système :
x + c x& + k x = 0
m &&

La pulsation propre du système est :

En posant

L’équation générale de mouvement devient :

c est le la constante d’amortissement et ξ est le coefficient


d’amortissement, il est sans unité et il exprimé en (%)
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 76
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Solution générale d’un oscillateur libre


Selon la valeur de ξ, trois cas d’amortissement différents doivent être
distingués :
amortissement faible : ξ < 1 ;
amortissement critique : ξ = 1 ;
amortissement fort : ξ > 1.

Seul l’amortissement faible présente un intérêt dans les calculs


dynamiques des structures. La solution générale de l’équation (1)
s’exprime en fonction des conditions initiales (x0 et v0)

avec
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 77
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Oscillations forcées amorties


Les oscillations forcées amorties concernent les systèmes soumis à un
chargement extérieur dans lesquels les vibrations s’atténuent
progressivement au cours du temps.
Equation différentielle
Conformément à la 2ème loi de Newton,
l’équation du mouvement

d 2 x (t )
− Rressort − Ramortissement + F ( t ) = m
dt 2
Avec Rressort = K x(t) et Ramortissement

x + c x& + k x = F ( t )
m &&

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 78


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Mouvement de la fondation
Un séisme sollicite la structure par l’intermédiaire de sa fondation. Etant donné
que la fondation n’est pas fixe au cours des oscillations, il faut distinguer entre
les grandeurs absolues et relatives.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 79


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Mouvement de la fondation
Conformément à la 2ème loi de Newton, l’équation du mouvement
s’écrit :

xg ( t )
x + c x& + k x = − m &&
m &&

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 80


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Intégrale de Duhamel
La solution analytique de l’équation de dynamique pour des actions
dynamiques quelconques qui s’exercent sur les structures ne peut pas
être obtenue analytiquement. Le principe de superposition permet
d’obtenir la solution générale jusqu’à l’instant t par l’intégrale de
Duhamel :

Dans le cas d’ne excitation sismique

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 81


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement


Système à plusieurs
degrés de liberté

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 82


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Système à plusieurs degrés de liberté

xg ( t )
x + C. x& + K . x = − M .ex . &&
M . &&

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 83


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Système à plusieurs degrés de liberté


L’équation du mouvement pour chaque degré de liberté :

Sous format matriciel : M &x& + C x& + K x = − M &x&g

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 84


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Système à plusieurs degrés de liberté

Sous format matriciel : M . && xg ( t )


x + C. x& + K . x = − M .ex . &&

Où la matrice des masses doit être multipliée par le


vecteur des directions ex :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 85


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Équation générale du mouvement

Système à plusieurs degrés de liberté

Ce système d’équations couplées peut être découplé et transformé en


un système de n oscillations simples (si K et M sont constante dans le
temps, nous considérons pas les non linéarités matérielles par
exemple). La méthode spectrale permet d’obtenir cela, on recherchant
d’abord les valeurs et les modes propres du système.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 86


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Analyse modale d’un système à plusieurs degrés de liberté

Principe de la méthode

Calcul des modes et des déformées propres de la structure :

x+K x= 0
M &&
Cela revient à résoudre le problème aux valeurs propres suivant :

(K − ω M )Φ = 0
2

Pulsations propres Matrice des modes propres

Les pulsations propres sont les valeurs propres et elles sont


déterminées en annulant le déterminant du système matriciel
suivant:

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 87


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résultats de la résolution du problème aux valeurs propres

Pour un système à n degrés de liberté, nous obtenons n


pulsations propres et une matrice de n×n vecteurs propres, qui
est calculée en prenons une valeur unitaire dans une direction
donnée et d’obtenir un système à (n-1) inconnus.

Les valeurs propres λi = ω = 2π f i =
2
i
Ti
Les vecteurs propres ϕi tel que :
 ω12 0L 0 
 M

Φ T( −1
)
M K Φ= 0 ωi2
0
 M M

0L 0L ωn 
2

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 88


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résultats de l’analyse modale

Résultats de la résolution du problème aux valeurs propres


Les masses modales
 m1 ... 0
Φ T M Φ =  M mi M 
 0 ... mn 

Les raideurs modales

 k1 ... 0 
Φ T K Φ =  M ki M 
 0 ... kn 

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 89


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Principe de l’analyse spectrale

Le système d’équations couplées peut-être découplé et


transformé en un système d’oscillateurs simples en utilisant les
coordonnées modales .

Les déplacements relatifs peuvent s’exprimer en coordonnées


modales par :
x = Φ z Coordonnées modales
ϕ11 ϕ12 ϕ1n 
ϕ 
 21 ϕ 22 
 
 
ϕ n1 ϕ1n 

Matrice des vecteurs propres


Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 90
Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

principe de l’analyse spectrale

Équation générale du mouvement devient :

ΦT .M . Φ. && xg ( t )
z + ΦT .C . Φ . z& + ΦT .K . Φ . z = − ΦT .M . ex . &&

Les facteurs de participation

r = Φ T M ex
L’équation du mouvement se simplifie alors

xg ( t )
z + C * z& + K * z = − r &&
M * &&

système d’équations découplées (n oscillateurs simples)

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 91


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résolution de l’analyse spectrale

Chaque mode est de la forme géométrique U = ϕi

Le vecteur propre ϕi est normalisé

ϕi =1
ou ϕi T mi ϕi = m* i

L’accélération produite par un mode est


&x& = ωi ϕ i
2

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 92


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résolution de l’analyse spectrale

L’oscillateur multiple est décomposé en une somme d’oscillateurs simples


indépendants (dû à l’orthogonalité des modes). Leur réponses traduisent la part
de chaque mode dans la réponse total de la structure. Le processus de
décomposition modale peut être illustré de la manière suivante: (Il faut bien
noter l’influence des facteurs de participation qui modifient l’amplitude de
l’accélération du sol de chaque mode)

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 93


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résolution de l’analyse spectrale

Les déplacements relatifs sont ensuite déterminés par la


superposition des réponses modales selon :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 94


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résolution de l’analyse spectrale

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 95


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Résolution de l’analyse spectrale

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 96


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Prise en compte du spectre de réponse

Pour chaque fréquence propre prise en compte, le mode


correspondant est imposé par le séisme. Cela se traduit par le
spectre de réponse en déplacement :
 2π 
Su (Ti ) = Su  
 ωi 
Avec Se le spectre élastique de calcul (où Se est le spectre de
réponse en pseudo-accélération
Se
Su =
ω i
2

Les valeurs spectrales indiquent les amplifications des différents


modes

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 97


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Prise en compte du spectre de réponse

La réponse détaillée de la réponse sismique d’une structure n’est pas


souvent utile, en raison de l’effet important de calcul nécessaire et de
l’aléa de l’action sismique. Pour le dimensionnement la réponse
maximale est intéressante, de plus elle peut être estimée plus
rapidement à l’aide du spectre de réponse.
La réponse modale est régie par l’équation du mouvement des
oscillateurs simples. La réponse modale maximale s’obtient directement
par le spectre de réponse élastique de la norme (EC8 par exemple)
la réponse modale maximale est estimé par :

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 98


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Prise en compte du spectre de réponse


 2π 
Spectre de réponse Se (Ti ) = Se  
 ωi 

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 99


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Prise en compte du spectre de réponse

Les valeurs spectrales du déplacement permettent de


déterminer la réponse modale de la structure

 2π 
ri
zimax (ωi ) = 2 * . Se  
ωi mi  ωi 
À partir de ces valeurs, les déplacements relatifs maximaux de
chaque mode sont donnés par :

xi ,max = Φ zi ,max

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 100


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Prise en compte du spectre de réponse

Forces maximales de chaque mode

Fi ,max = K xi ,max
La force maximale totale n’est pas utilisée pour le
dimensionnement

Ftot max ≠ K xtot ,max

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 101


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Prise en compte des modes influents

Prendre en compte tous les modes dont la masse totale effective


est supérieure à 5% de la masse totale de la structure.
La somme des masses modales effectives pour les modes
considérés atteint au moins 90% de la masse totale de la structure.

N
ϕ j tel que m j ≥ 0.05 ∑ mi
i =1

p N

∑ 0,9 ∑ m
j =1 i =1
i

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 102


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaison des modes

La réponse totale s’obtient en superposant les réponses des


différents modes. Toutefois, la simple addition des réponses
maximum conduit à des valeurs trop défavorables, car les
maximums ne coïncident généralement pas dans le temps. On
utilise plutôt la règle de la racine de la somme des carrés (SRSS:
square root of the sum of the squares
squares).

E = Eω2i

E effet : forces ou déplacement

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 103


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Exemple : bâtiment à 5 étages

Les efforts maximaux sont aussi superposés en utilisant SRSS

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 104


Cadre réglementaire EC8 Méthode de la force latérale Analyse spectrale

Combinaison des modes

CQC : Combinaisons Quadratiques complètes (complete


quadratic combination)
C’est un type de combinaisons des différentes réponses modales,
permettant d’avoir une réponses globale à comparer avec les valeurs
seuils

Avec

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 105


Bibliographie

[1] Génie parasismique : Conception et dimensionnement des bâtiments, De Pierino


Lestuzzi et Marc Badoux. Collection : Complément au Traité de Génie Civil.
[2] Pratique du calcul sismique: Guide d'application. Victor Davidovici, et al. Editions
Eyrolles.
[3] Calcul dynamique des structures en zone sismique, A. Capra et V. Davidovici.
Collection UTI.
[4] Conception parasismique-niveau avant projet, M. Zacek. Collection des cahiers
parasismiques
Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 106
Bibliographie

[5] Eurocodes 8, NF EN 1998-1, Calcul des structures pour leur résistance aux séismes.
[6] Introduction aux règles de construction parasismique. Applications courantes de
l'EC8 à la conception des bâtiments. Claude SaintJean, Collection Eurocode, Eyrolles,
2014.
[7] Earthquake Resistant Design of Structures, Aggarwal P.
[8] Earthquake resistant design: for engineers and architects. David J. Dowrick.

Y. AOUES CM2 : Introduction au Génie Parasismique \ GCCD4 107