Sie sind auf Seite 1von 14

UNIVERSITE CADI AYYAD

FACULTE DES SCIENCES SEMLALIA


DEPARTEMENT DE GEOLOGIE
MARRAKECH

Licence fondamentale
Sciences de la Terre et de l'Univers (STU)
Semestre S6

PROJET TUTORE 2

RAPPORT DE STAGE DOUAR SOUR TAHANNAOUT


INITIATION À LA CARTOGRAPHIE GÉOLOGIQUE

Préparé par :

KASBI Mohammed

Encadré par : Pr. ABDERRAZAK EDDEBBI

Année universitaire : 2016-2017


Résumé :

La région de Tahannaout Douar Sour située au versant septentrional du piémont

du haut Atlas de Marrakech, est caractérisée par des formations géologiques d’âges
différentes, constituée à la base d’un socle Paléozoïque (Viséen supérieur), surmonté en
discordance angulaire par une couverture Méso-Cénozoïque (Trias, Lias, Jurassique -Crétacé,
Eocène et Miopliocène), qui montre des contacts stratigraphiques et des discordances.

De point de vue lithologique la région de Tahannaout-Douar SOUR est formée par une
diversité lithologique indiquant le paléo-environnement de chaque formation géologique, liée
essentiellement à la variation du niveau marin, contrôlée par la tectonique.

Cette région présente plusieurs structures tectoniques, surtout au niveau du socle et le Trias
qui montrent plusieurs structures (failles, schistosité) liées essentiellement à l’orogenèse
hercynienne ou alpin.

Mots-clés :

Tectonique- tahannaout-Cartographie-Lithologie-SIG

2
Sommaire
I. Introduction :................................................................................................................................... 4
1) But du Stage : .................................................................................................................................. 4
2) Matériel et méthodes : .................................................................................................................... 5
3) Localisation géographique : ............................................................................................................ 5
4) Cadre géologique: ........................................................................................................................... 5
II. Description sédimentaire et structural de la région étudie : .......................................................... 6
1) Socle : .............................................................................................................................................. 6
a)Viséen supérieur :......................................................................................................................... 6
2) Couverture :..................................................................................................................................... 7
a)Trias : ............................................................................................................................................ 7
b) Lias :............................................................................................................................................. 7
c)Jurassique-Crétacé :...................................................................................................................... 8
d) Eocène : ....................................................................................................................................... 8
e)Miopliocène :.............................................................................................................................. 10
III. La tectonique :........................................................................................................................... 10
IV. Conclusion : ............................................................................................................................... 11
V. Réalisation de carte numérique : .................................................................................................. 12

Table des illustrations :

Figure 1: Traits structuraux du Maroc. (ONHYM) ___________________________________________________ 4


Figure 2: Localisation du secteur étudié Douar SOUR à la région de TAHANNAOUT (Google earth.com). ______ 5
Figure 3:Vue panoramique du flanc Ouest de la vallée d’OUED RHIGHAYA au niveau de DOUAR SOUR. _______ 6
Figure 4: Alternance grés et pélite. ______________________________________________________________ 6
Figure 5:limite Socle-couverture ________________________________________________________________ 7
Figure 6: les évaporites de lias _________________________________________________________________ 8
Figure 7:limite entre Jurassique-Crétacé et Eocène._________________________________________________ 8
Figure 8: Calcaire lumachellaires. 9
Figure 9:calcaires fossilifère à gastéropodes. ______________________________________________________ 9
Figure 10:Calcaire a nodules de Silex. ____________________________________________________________ 9
Figure 12: Graben de Trias ___________________________________________________________________ 10
Figure 11:Miopliocène discordant sur l’Eocène et le Jurassique-Crétacé. _______________________________ 10
Figure 13: Carte de terrain (lever de terrain). _____________________________________________________ 12
Figure 14: carte établi après la correction. _______________________________________________________ 13

3
I. Introduction :
Le Maroc se situe au coté nord-ouest de la Grand Sahara, il est entouré par les plaques mobiles de la
mer méditerranée au Nord et l’océan atlantique à l’Ouest.

En effet, au cours de sa longue histoire géologique, plusieurs cycles orogéniques se sont succédés, contribuant
chacun, par son contexte géodynamique et son ampleur, à façonner les grands domaines structuraux du Maroc.

C’est ainsi que l’on en distingue trois, définis en fonction de la localisation et de l’importance des effets des
orogenèses les plus récentes. Du Sud au Nord, le domaine anti-atlasique et son prolongement saharien, le
domaine atlasique et mésetien et le domaine rifain séparés les uns des autres, par l’accident sud-atlasique d’une
part et la limite des charriages tertiaires venus du Nord, d’autre part. Les deux derniers domaines sont
caractérisés par l’empreinte prédominante laissée par les orogenèses varisque et alpine tandis que le premier
domaine a été essentiellement façonné par les orogenèses précambriennes et varisque. (ONHYM, 2015)1

Figure 1: Traits structuraux du Maroc. (ONHYM)

1) But du Stage :
Ce stage de terrain a le but de faire une description logique par l’application des
bagages Scientifique et géologique collecté dans les années d’études universitaire :

 Initiation à la cartographie classique.


 Introduire les informations géologiques en carte Cartographique.
 Interpréter les donner de la carte cartographique.
 Analyser les structures tectoniques qui affectent la région de Douar SOUR.

La cartographie regroupe plusieurs disciplines :

-Stratigraphie, paléontologie, tectonique, sédimentologie….

1 Office National des Hydrocarbures et des Mines.

4
2) Matériel et méthodes :
Pendant 4 jours de terrain pour collecter le maximum d’informations et voir les
détailles qui peut être mal interprété pendant la premier visite.et pour ça on est bien équipé
à l’aide des matérielles en dessous :
*GPS : régler sur la projection de WGS84, pour bien déterminer notre localisation sur
le terrain et enrichisse notre basse de données.
*Carte topographique de la région pour se localise dans le terrain.
*Boussole pour déterminer l’orientation, prolongement et sens de pendage des
couches géologiques.
*Marteau cela peut nous aide pour avoir des échantillons par casser les roches dures.

3) Localisation géographique :
La région de Tahannaout Douar-Sour est située à 35 Km au sud de Marrakech
sur la route secondaire qui mène à Asni.
Selon la zonation structurale du Maroc , La région est située sur une zone de piedmont
à la bordure nord du Haut Atlas de Marrakech. Elle est limitée au nord par la ville de
Marrakech et au sud par la zone axiale (Jbel Toubkal) à l’Est par l’Arbaa- Tighdiwine et à
l’Ouest par Tamsloht.

4) Cadre géologique:
La région de Tahannaout.t Douar- Sour, située sur la bordure Nord du Haut-Atlas de
Marrakech, formé essentiellement par des séries Paléozoïques affectées par l’orogenèse
hercynienne, suivi par une couverture Meso-cénozoïque, qui subit l’orogénèse alpine
(atlasique).

Figure 2: Localisation du secteur étudié Douar SOUR à la région de TAHANNAOUT (Google earth.com).

5
II. Description sédimentaire et structural de la
région étudie :
Dans la région étudie on trouve deux types d’orogénèse : orogénèse varisque qui a
affecté le socle paléozoïque d’âge viséen supérieur, suivi par l’orogénèse Alpin qui a marqué
la couverture Meso-Cénozoïque.

S N
Lias Éocène
Viséen Sup Jurassique-Crétacé Miopliocène

Trias

Figure 3:Vue panoramique du flanc Ouest de la vallée d’OUED RHIGHAYA au niveau de DOUAR SOUR.

1) Socle :
a)Viséen supérieur :
Le Viséen correspond à une série globalement monoclinale avec dépôts d’âge Carbonifère
plus précisément d’âge Viséen supérieur. Il est caractérisé par une couleur grisâtre. Dans le
Socle d’âge viséen supérieur on trouve une alternance de grés et de pélite.

Figure 4: Alternance grés et pélite.

6
2) Couverture :
La limite de séparation entre le socle et la couverture est marquée par une discordance
majeure, là où repose la série mésozoïque suivi par les dépôts cénozoïques sur viséen
supérieur, selon l’ordre suivant :

Figure 5:limite Socle-couverture

a)Trias :
Déposé directement sur la série paléozoïque essentiellement le viséen supérieur par
une discordance majeur, le Trias occupe un large espace, et il est très remarquable à cause de
ses dépôts rougeâtres.

Formé d’une alternance de grés et de silts, et formé aussi par des conglomérats qui
sont situés à la base de la série triasique.

b) Lias :
Le Lias Caractérisé par un couleur blanchâtre à cause de sa lithologie qui est riche en
calcaire et marne (alternance des bancs marneux et des bancs calcaires) ainsi que la présence
de silts avec des évaporites (gypse), le lias est déposé sur le Trias par une discordance
angulaire.

Le lias est marqué par la présence de Quartz bipyramidale. (Caractéristique de Quartz Béta) .

7
Figure 6: les évaporites de lias

 Le lias correspond à une plateforme affecté par une régression.

c)Jurassique-Crétacé :
La série du jurassique moyen-Crétacé inférieur repose sur la série liasique et elle est constituée par
des siltites, grés et des microconglomérats qui ont un litage entrecroisé, qui montre qu’on est dans un
milieu fluviatiles, et on retrouve dans la partie supérieure de cette série des marnes et argiles qui
indiquent que le milieu et une plateforme.

Figure 7:limite entre Jurassique-Crétacé et Eocène.

d) Eocène :
C’est une formation d’une couleur blanchâtre, elle repose sur la formation du
Jurassique-Crétacé, formé par des calcaires fossilifères, caractérisés par la présence de

8
fragments de fossiles (lamellibranche, Brachiopodes…), de géodes de Quartz, et des nodules
de silex.

Les dépôts de l’éocène indiquent que c’est un milieu marin peu profond suivi par une
transgression.

Figure 8: Calcaire lumachellaires. Figure 9:calcaires fossilifère à gastéropodes.

Figure 10:Calcaire a nodules de Silex.

9
e)Miopliocène :
La limite entre l’éocène et le Miopliocène est très visible, la Miopliocène déposé sur
l’éocène par une discordance de ravinement, avec une dominance lithologique riche en galets
et silts, dans sa base on trouve des conglomérats polygéniques.

Miopliocène Eocène

Jurassique-Crétacé

Figure 11:Miopliocène discordant sur l’Eocène et le Jurassique-Crétacé.

III. La tectonique :
D’un point de vue structural on note au niveau du Socle plusieurs structures tectoniques, à
savoir :

 Les terraines du socle sont caractérisés par la présence d’une schistosité de fracture.
 Une tectonique cassante représentée par des failles normales sur le Trias.
Se sont des faille rejoué dans le trais pendant le cycle Alpin .Organisées en grabens et
hémi-grabens.

Figure 12: Graben de Trias

10
IV. Conclusion :

D’après les différentes études faites dans le secteur Tahannaout Douar SOUR, on peut
regrouper L'ensemble des formations géologiques qui constituent ce bassin en deux grands
ensembles : une couverture sédimentaire d'âge Mésozoïque à Cénozoïque et un socle d’âge
Viséen supérieur(Paléozoïque).

La sédimentation du Viséen supérieur, est caractérisée par la présence des dépôts


turbiditique gréseux. Ces séries turbiditiques sont reconnues comme étant des "flysch",
structurés par l’orogenèse Hercynienne.

Le Trias repose en discordance Majeur sur le socle d’âge Viséen supérieur. Il est formé par
des roches détritiques rouges.

Les relations entre le socle et la couverture, et entre les différents termes étudiés se résument
ainsi :
 La discordance Majeur entre le Trias et le Viséen.
 La discordance angulaire du Lias sur le Trias.
 La discordance de ravinement du Miopliocène sur l’ensemble de la couverture, bien
visible sur l’Eocène.

11
V. Réalisation de carte numérique :

Pendant 5 séances de TP, on a faire une étude de carte satellitaire, et projection des points GPS (base
de données) sur une carte numérique, après ces études et ces applications on relever plusieurs
erreurs (limite de formation, position sur le terrain…) dans la carte de terrain, et j’ai utilisé ces
notions de TP pour établi une carte correcte (réaliser à partir des points GPS relever dans le terrain et
l’image satellitaire).

Figure 13: Carte de terrain (lever de terrain).

12
Figure 14: carte établi après la correction.

13
Remerciements

A l’issue de ce modeste travail, je tiens tout particulièrement à remercier Monsieur


EDDEBI Abderrazak, Notre encadrant de Module tutorial 2, pour avoir dirigé avec
beaucoup d’attention et de soin ce module. Je lui suis très reconnaissant pour sa
disponibilité, sa bienveillance et son soutien permanent. Je lui dois beaucoup pour le
contenu du travail présenté, et pour ses critiques constructives.

Tous mes biens sincères remerciements vont aussi mes professeurs et collègues du
département de géologie.

Je dis tout simplement merci,

M. KASBI

14