Sie sind auf Seite 1von 4

BIM Reality Check

Sonderheft Hors-série Edizione speciale


Inhalt
Sommaire
Indice

Titelbild  5 Stimmen aus der Praxis


OOS, Zürich: Projekt Schweizer Pavillon Les voix de la pratique
EXPO 2020, Dubai. Das Projekt erhielt
den Arc-Award 2018 in der Kategorie
L’opinione dei professionisti
«BIM Kollaboration».
Couverture   14  Gebäudetechnik: BIM im Team
Projet pour le pavillon suisse de l'EXPO 2020
à Dubaï. Le projet a reçu l'Arc-Award 2018 Technique du bâtiment : la méthode BIM en équipe
dans la catégorie « BIM Collaboration ». Impiantistica: BIM in team
Copertina
OOS, Zurigo: padiglione svizzero EXPO 2020,
Marco Waldhauser
Dubai. Il progetto ha ricevuto l'Arc-Award
2018 nella categoria «BIM Collaboration».
20 «BIM in den Dienst der Architektur stellen»
« Remettre le BIM dans la perspective de l'architecte »
«Rimettere il BIM nella prospettiva dell'architetto»
Interview: Marc Frochaux

26 Vom BIM-Modell zur Baumaschine


Du modèle BIM à la machine à construire
Dal modello BIM alla macchina edile
Magdalena Stelzer, Marcel Nolte, Michal Rubánko

32 Projekte in Kürze
Projets en bref
Progetti in breve
Redaktion | rédaction | redazione:
Judit Solt, Daniela Dietsche, Andrea Vanossi
Erweiterung eines Bürogebäudes, Esslingen ZH
Quartier Oassis, Crissier VD
Ampliamente dell'Ospedale Civico di Lugano TI
Personenunterführung Bahnhof Winterthur ZH
Nuovo sottopasso pedonale FFS, Locarno TI
DIGITALISIERUNG – Neubau Spital Limmattal, Schlieren ZH
FLUCH ODER SEGEN? Schweizer Pavillon EXPO 2020, Dubai
TEC21-Artikel und Online-Beiträge Stadtquartier Glasi Nord, Bülach ZH
im E-Dossier: espazium.ch/BIM
—­—
44 Vitrine: Neues zu BIM
LA DIGITALISATION – UN MALHEUR
OU UNE CHANCE POUR LA BRANCHE ? 46 Firmenverzeichnis
Vous trouverez des articles de TEC21
et d’autres contributions en ligne sur
espazium.ch/bim 48 Impressum
—­—

E-DOSSIER BIM: DIGITALIZZAZIONE –


UN BENE O UN MALE PER IL SETTORE
EDILIZIO?
Gli articoli di TEC21 e altri contributi
online: espazium.ch/bim

3
«Wir unterrichten Fachleute für eine unbekannte
Zukunft. Die Ausbildung fokussiert deshalb
auf Kompetenzen und nicht auf ein bestimmtes
Berufsprofil.»
« Nous formons des spécialistes pour
un avenir inconnu. C’est pourquoi le cursus
se concentre sur des compétences et non sur un
Yorick Ringeisen, profil professionnel particulier. » Prof. Viktor Sigrist,
dipl. Arch. ETH SIA, Bauing. HTL ETH,
«Formiamo gli specialisti per un futuro ancora Dr. sc. techn. ETH,
Partner Bauart Archi-
tekten und Planer AG ignoto. La formazione si concentra quindi Direktor Hochschule
­sulle competenze e non su un determinato profilo Luzern – Technik &
professionale.» Architektur
«Als Generalisten sind Architek­
tinnen und Architekten dafür
prädestiniert, Projekte gesamtheit-
lich zu führen. Die modellbasierte,
informatisierte Planung ist eine «Wenn man Daten und Informa­
Chance, ihre Rolle im Planungs-
prozess wieder zu stärken.»
tionen teilt, lernen alle dazu.
« En tant que généralistes, les archi­
Wer das einmal erlebt hat, will gar
tectes sont prédestinés à la gestion nicht mehr anders.»
de projets dans leur glo­balité.
­La planification informatisée et « Partager des données et des info­r­
basée sur des modèles leur offre Harald Professner, mations permet à chacun
une chance de mieux renforcer
leur rôle dans ce processus. »
geprüfter Bau- und
d’apprendre. Celui qui en fait l’ex-
Zimmermeister,
Bauingenieur, Head périence ne veut plus s’en passer. »
«In quanto generalisti, gli archi­ Business Development
tetti sono destinati a dirigere Rhomberg Holding «Condividendo dati e informazioni,
i progetti nel loro complesso.
La pianificazione informatizzata tutti hanno qualcosa da imparare.
basata su modelli è un’opportuni- Chi l’ha provato non torna più
tà per tornare a consolidare il
indietro.»
loro ruolo nel processo di piani­
ficazione.»

«Die Chancen und Risiken «Ziel ist es, die Digitali­


von BIM scheinen in der sierung und damit eine
Politik noch nicht wirklich durchgängige Kooperation
als Thema angekommen über alle Lebenszyklen
zu sein.» eines Bauwerks zu ermög­
lichen.»
« Le monde politique ne
semble pas encore « L’objectif consiste à
réellement comprendre permettre la numérisation
Sabine Brenner, Prof. Manfred Huber,
Bundesamt für que les chances et les dipl. Arch. ETH SIA, des projets et, par consé-
Kommunikation Bakom, risques de la méthode BIM Vorstand Bauen digital quent, à permettre une
Leiterin Geschäftsstelle sont un sujet important. » Schweiz, Leiter coopération continue
«Digitale Schweiz», Kompetenzzentrum à travers tous les cycles
zuständig für die «La politica non sembra für Digitales Entwerfen
de vie d’un ouvrage. »
Umsetzung der ancora occuparsi seria­ und Bauen HABG
bundesrätlichen mente delle opportunità e FHNW, Präsident SIA «L’obiettivo è la digitalizza-
Strategie «Digitale 2051 BIM zione dei progetti e con essa
dei rischi di BIM.»
Schweiz»
una cooperazione continua-
tiva lungo tutti i cicli di vita
di una costruzione.»

7
QUARTIER sur les toitures, tandis qu’un parc public contraste explicite entre des façades ex-
offre un environnement convivial à tous térieures minérales (éléments préfabri-
OASSIS, Crissier VD les usagers. À terme, OASSIS accueillera qués en béton) et des façades intérieures
plusieurs centaines de logements, des bu- plus légères (éléments de tôles métal-
Dans ce secteur de l’Ouest lausannois, en reaux, des commerces de proximité, ainsi liques). Le concept du pôle tertiaire in-
pleine mutation, il s’agit de créer un nou- que des établissements à vocation para- verse cette logique, le bâtiment étant très
veau quartier qui présente un caractère publique. En termes d’expression archi- vitré à l’extérieur et organisé autour d’un
propre et offre une qualité de vie élevée. tecturale, les îlots mettent en scène un atrium minéral. (Bauart)
Pour ce faire, le projet valorise la façon
dont le site articule tant les axes routiers
PARTICIPANTS AU PROJET Conduites souterraines : De Cérenville Géotech-
qui le bordent que les différents tissus Maître de l'ouvrage : Patrimonium, Baar nique (Géolosanne), Écublens
bâtis actuels et futurs qui l’entourent.
­ Entreprise totale / générale : Losinger Marazzi BIM-Manager / coordinateur BIM : Damien Cheva-
La claire définition de cinq entités com- Architecte : Bauart Architectes et Urbanistes, rin, Tom Doan (pour l'entreprise totale) ; Perrine
plémentaires – trois îlots ouverts, un pôle Berne, Neuchâtel, Zurich Willich, Marine Bärfuss (pour l'architecte)
Ingénieur civil : MP ingénieurs conseils + CSD
tertiaire et un jardin public – permet à
Ingénieurs + sd ingénierie, Crissier, Delémont, FACTS & FIGURES
ce nouveau lieu de vie de s’affirmer dans Lausanne Procédure d'attribution/mandat :
le territoire. Technique du bâtiment : Tecnoservice Mandat d'étude parallèles 1er prix 2012
Les espaces internes que ces entités Engineering, Martigny Volume (SIA 416) : 253 000 m3
définissent sont généreux et diversifiés, Ingénieur électricité : DSSA Ingénieurs conseils, Surface : env. 76 700 m2
Plan-les-Ouates Coûts : env. 130 Mio CHF
en adéquation avec la nouvelle mixité Physique du bâtiment : Losinger Marazzi Label énergétique : –
fonctionnelle du secteur. Des jardins po- Protection incendie : Ignis Salutem, St-Légier Planification : depuis 2015
tagers et des panneaux photovoltaïques Architecture du paysage : Hüsler & Associés, Construction : depuis 2017
prolongent les aménagements extérieurs Lausanne

FONCTION NOM BIM LOGICIELS UTILISÉS

Architecte Bauart Architectes et Urbanistes Maquette « Architecte » ArchiCAD 20, Solibri model checker,
BIM collab, BIMCollab zoom 2
Ingénieur civil MP Ingénieurs Maquette « Ingénieur civil » Revit, Solibri viewers
Ingénieur civil SD CSD Ingénieurs Maquette « Ingénieur civil » Revit, Solibri viewers
CVSE Technoservice Maquette « CVSE » Revit, Solibri viewersi
Entreprise totale Losinger Marazzi Maquette de coordination Revit, Solibri model checker

32