Sie sind auf Seite 1von 5

Classe : 1er STE - ATC L. T.

Mohamed VI
Fonction : Acquérir
1. Les Capteurs 2016 / 2017

I. Présentation :

1. Définition :
Un capteur est …………………………………………….….
…………………………………………………………………..
…………………………………………………………..………
………………………………………… … … … … … … … . …
……………………………………………………….…
……………………………………………………… ……………………………………….....

On cite parmi les plus connus, les capteurs de position, de présence, de vitesse, de température et de
niveau.

2. Nature de l’information fournie par un capteur :


L’information qu’un capteur fournit à la PC peut être :

 Logique :

L’information ne peut prendre que les valeurs …………,


On parle alors d’un capteur …………………………

 Analogique :

L’information peut prendre ………………………..………


entre 2 certaines valeurs limites ; on parle alors d’un
capteur ……………………….

 Numérique :

L’information fournie par le capteur est ………................


……….................................. on parle alors d’un capteur
……………………….

II. Caractéristique d’un capteur :


Certains paramètres sont communs à tous les capteurs. Ils caractérisent les contraintes de mise en œuvre et
permettent le choix d’un capteur :
L'étendue de la mesure : c'est la différence entre le plus petit signal détecté et le plus grand.
Résolution: Plus petite variation de grandeur mesurable par le capteur.
La sensibilité : C’est le rapport entre la variation du signal électrique de sortie (V) pour une
variation de la grandeur physique d’entrée ( : S = V / (Exemple: LM35 10mV / °C)
 Précision: Aptitude du capteur à donner une mesure proche de la valeur vraie.
La fidélité : Un capteur est dit fidèle si le signal qu’il délivre en sortie ne varie pas dans le temps
pour une série de mesures concernant la même valeur de la grandeur physique  d’entrée.
Le temps de réponse : c'est le temps de réaction d'un capteur entre la variation de la grandeur
physique qu'il mesure et l'instant où l'information est prise en compte par la partie commande.
1/5
Classe : 1er STE - ATC L. T. Mohamed VI
Fonction : Acquérir
1. Les Capteurs 2016 / 2017

Exemple :
Un capteur de pression et son conditionneur donnent en sortie une t ension V (mV) en fonction de
la pression P (hPa) :

1. Tracer l’allure de la courbe v(p) .


2. Quel est le mesurande ?
…………………….……………………..
3. Quelle est l’étendue de mesure ?
…………………….……………………..
4. donner la résolution de ce capteur.
…………………….……………………..
5. Calculer la sensibilité
…………………….……………………..
6. On a réalisé une série de mesures pour la même valeur de la pression ( p=1000 hpa) :
30.01V, 30.03V, 30.02V, 30.03V, 30.01V, 30.02V à savoir que la valeur théorique est 29V.
Que peut-on dire sur la précision et la fidélité du capteur ?
…………………….……………………..…………………….……………………..……………………..……………………..………………..…….……………………..

III. Capteurs logiques (Tout Ou Rien : TOR)

1. Capteur avec contact :

Ce type de capteur est constitué d'un contact électrique qui s'ouvre ou se ferme lorsque l'objet à détecter
actionne par contact un élément mobile du capteur (dispositif d'attaque).
Les dispositifs d'attaque sont déterminés à partir de :
 La forme de l'objet : face plane ou forme quelconque ;
 La trajectoire de l'objet : frontale, latérale ou multidirectionnelle ;
 La précision de guidage.

 Capteur rectiligne à poussoir :


Caractéristiques :
 Commande directe

 Capteur rectiligne à poussoir à galet thermoplastique :


Caractéristiques :
 Trajectoire rectiligne de l'objet à détecter
 Guidage précis < 1mm

 Capteur angulaire à levier à galet :


Caractéristiques :
 Guidage peu précis ~ 5mm

 Capteur à tige souple à ressort :


Caractéristiques :
 Cible de forme quelconque
 Trajectoire multidirectionnelle

2/5
Classe : 1er STE - ATC L. T. Mohamed VI
Fonction : Acquérir
1. Les Capteurs 2016 / 2017

2. Capteur sans contact :

 Inductif :
La technologie des détecteurs de proximité inductifs est basée sur
………………………………………………………………à l’approche
d’un objet conducteur. Leur usage est uniquement réservé à la détection
d’éléments ……………………….

Caractéristiques :
 Zone de détection peut aller jusqu'à 50mm.
 Tension d'alimentation de 12V à 48V continu et
de 24 à 240V alternatif.
 Détection des objets métalliques.

 Capacitif :
La technologie des détecteurs de proximité capacitifs est basée sur la variation
………………………………………à l’approche d’un objet quelconque. Ils
permettent de détecter ……………………………………….

Caractéristiques :
 Zone de détection dépend de l'épaisseur de l'objet et peut aller jusqu'à 50mm.
 Tension d'alimentation de 12V à 48V continu et de 24 à 240V alternatif.
 Détection de tout les types d’objets, (détection par variation de capacité C=Ԑ.S/D )

 Magnétique :
Un interrupteur à lame souple (I.L.S.) est constitué d'un boîtier à l'intérieur duquel est placé
un contact métallique sensible aux champs magnétiques. Il permet de détecter les
matériaux ……………………….

 Optique :
Les cellules photoélectriques permettent de détecter sans contact tous les matériaux ………………………
(non transparents). Ce type de capteurs se compose essentiellement d'un …………………………..………
associé à un ………………………………….
Pour réaliser la détection d'objets pour plusieurs applications, 3 techniques de montages sont possibles:

3/5
Classe : 1er STE - ATC L. T. Mohamed VI
Fonction : Acquérir
1. Les Capteurs 2016 / 2017

 Système ……………………… :
 L'émetteur et le récepteur sont situés dans deux boîtiers séparés
 La portée la plus longue pour ce type de capteur (jusqu’à 30 m) ;
 Le faisceau est émis en infrarouge ;
 La détection des objets ………………………………………….
quel que soit le matériau ;

 Système ………………………:
 L'émetteur et le récepteur sont situés dans le même boîtier
 Utilisation d'un réflecteur qui renvoie le faisceau lumineux en
cas d'absence de cible ;
 La portée peut atteindre jusqu’à 15 m ;
 Le faisceau est émis en infrarouge ;
 La détection des objets …………………………………………… quel que soit le matériau ;

 Système ………………………:
 L'émetteur et le récepteur sont situés dans le même boîtier ;
 La présence de la cible renvoie le faisceau lumineux vers le
capteur ;
 La portée dépend de la couleur de la cible, de son pouvoir
réfléchissant et de ses dimensions. Elle augmente si l'objet est
de couleur claire ou de grande dimension.

IV. Capteurs Numériques :

1. Définition :
Les informations délivrées par les capteurs sont en général analogiques. Dans la plupart des systèmes
informatiques, ces informations analogiques sont converties en données numériques pour qu’un calculateur
puisse les traiter. Dans le cas des déplacements, il est possible de concevoir des capteurs qui traduisent
la position – linéaire ou angulaire – en un mot binaire.

2. Codeur incrémental :

2.1. Description :
Ce capteur délivre une impulsion à chaque déplacement
élémentaire, la position est déterminée par comptage
ou décomptage des impulsions selon le sens du
déplacement. il est constitué de 2 ou 3 pistes divisées
en N surfaces élémentaires égales.

La lecture est assurée par un émetteur (diode LED) et un récepteur de lumière (phototransistor),
placés respectivement de part et d’autre du disque.

4/5
Classe : 1er STE - ATC L. T. Mohamed VI
Fonction : Acquérir
1. Les Capteurs 2016 / 2017

2.2. Codeur incrémental 8 points :


Un codeur incrémental possède
généralement 3 voies (piste) :

 Voie Z donnant ……………………………….


 Voie A donnant ……………………………….
 Voie B déphasés de ………………………….. par
rapport à la voie A.

2.3. Caractéristiques principales d’un codeur incrémental :


 Nombre …………………………….ou nombre d'impulsions par tour (exp: 500 points/tr)
 Nombre ……………..…… ou nombre ……….…..……… (exp: 3 pistes A, B, Z),
 Tension d'alimentation,
 Vitesse maximale de rotation.

3. Codeur Absolu :
3.1. Description :

Ce sont des disques divisés en N surfaces égales


(secteurs pour les disques) à l’intérieur desquelles
se trouve le mot binaire associé à la position à
traduire, selon un code déterminé.

Le nombre N de surfaces fixe la résolution, soit en L/N (pour une règle de longueur L) ou
en 360°/N (pour un disque). Les mots binaires sont matérialisés par n pistes concentriques.

3.2. Codeur absolu 8 points :

5/5