Sie sind auf Seite 1von 1

Exercice : Optimisation basée sur la fiabilité

Un élément structural est composé de deux matériaux A et B, de prix respectifs de 2 €/kg et 5 €/kg. Les variables de
conception sont les masses utilisées de ces deux matériaux qui sont notées x et y (en kg), respectivement. La
probabilité de défaillance à l’état initial est notée Pf et les conséquences de la défaillance coûtent Cf. A l’instant , un
apport du matériau B, noté y , est déposé pour renforcer ce matériau de base. Les coûts et les probabilités de
défaillance sont donnés en fonction des variables de conception x et y, comme l’indiquent les relations suivantes :

Coût initial : C0  2 x  5 y
Coût de défaillance : C f
Coût de réparation : CR  10 y
1
Probabilité de défaillance à l' état neuf : Pf 
1  8 x 1  2 y 
 t2 

 1  
 t2   y  y 
Probabilité de défaillance en fonction de l' âge : F (t )  Pf 1  
 y  y  1  8 x 1  2 y 

Les variables de conception sont x et y, et la probabilité de défaillance admissible est notée PfT .

1. Pour le dimensionnement (à l’état neuf), écrire le problème d’optimisation fiabiliste permettant de minimiser
le coût initial. Dans la suite, ce problème sera noté (P1).
2. Donner les conditions d’optimalité (Kuhn-Tucker) du problème (P1) et déterminer les paramètres optimaux,
notés ( x * , y * ) , en fonction de PfT .
3. Ecrire la formulation hybride du problème (P1) et donner les conditions d’optimalité (sans résoudre).
4. Si maintenant le problème posé consiste à minimiser le coût total de conception sans limitation (au lieu du
coût initial), quelle serait le coût de défaillance permettant de garantir le niveau de fiabilité requis PfT .
5. Pour une réparation à l’instant  du système optimisé ( x * , y * ) , donner les conditions permettant de
déterminer l’instant  et la quantité du matériau d’apport y , en vue de minimiser le coût total par unité de
temps, au cours du premier cycle de maintenance.
6. Si la quantité du matériau d’apport y est fixée, quelle est la durée de service en dessous de laquelle la
réparation ne sera plus rentable (cette durée de service doit être exprimée en fonction des paramètres du
système).