Sie sind auf Seite 1von 18

COMPTE RENDU TP N° :

2TRNBuild

Réalisé par :
Encadré par :
 BELMEJDOUB YOUSRA
 M.ALLOUHI
 BELABED ZINEB

Année universitaire 2018/2019.


Sommaire
Introduction ................................................................................................................................ 2
Présentation du logiciel TRNSYS et TRNBUILD ..................................................................... 3
Manipulation .............................................................................................................................. 4
1. Les étapes de TRNBuild .............................................................................................. 4
2. Modèle du bâtiment ..................................................................................................... 8
3. Modification du projet dans « simulation studio » ...................................................... 9
4. La visualisation des propriétés de l’air ...................................................................... 12
Conclusion ................................................................................................................................ 17

1
Introduction

Au niveau mondial le secteur du bâtiment représente 28% de la consommation d’énergie


finale. Le bâtiment est le second secteur économique consommateur d’énergie après le
transport.
Au Maroc il représente 25% de la consommation énergétique totale du pays, dont18% pour le
résidentiel et 7% pour le tertiaire.
L’Efficacité Énergétique est l’utilisation rationnelle des ressources énergétiques: elle
consiste à réduire ou maximum la consommation d’énergie pour fournir un même
service. Maîtriser la consommation en énergie, c’est mettre en place de bonnes pratiques pour
aboutir à une diminution de la facture énergétique.
Donc, l’amélioration de l’efficacité énergétique dans le secteur des bâtiments constitue un axe
de progrès prioritaire. Pour cela, il est important de chercher des solutions pour améliorer
l’efficacité énergétique des bâtiments tel que les solutions dites « passives » qui consistent à
réduire la consommation d’énergie des équipements et des matériaux grâce à une meilleure
performance intrinsèque et les solutions dites « actives » visant à optimiser les flux et les
ressources.

Le but de ce TP est de maitriser un outil de simulation dédié aux bâtiments multi zones ; C’est
TRNBUILD.

2
Présentation du logiciel TRNSYS et TRNBUILD

C’est un logiciel de la simulation dynamique permettant de simuler de manière fine le


comportement d'un système thermique complexe, tel qu'un bâtiment. TRNSYS est basé sur
une approche par schéma-bloc.
bloc. Cette approche modulaire permet à la fois de décomposer des
problèmes complexes en plusieurs problèmes moins complexes et de travailler dans un
environnement « ouvert », permettant de rajouter de nouveaux composants et concepts. Un
projet de simulation TRNSYS consiste donc à choisir un ensemble de modèles mathématiques
de composants physiques et à décrire les interactions entre ces modèles.

Comme
omme on a vu dans le TP précédent, le travail sur TRNSYS est un peu complexe et
nécessite plus de concentration et de compétence
compétence, et puisque lee paramétrage du modèle du
bâtiment nécessite
site une description détaillée, uune
ne interface dédiée fait partie de TRNSYS,
TRNSY Ce
logiciel permet de rédiger un fichier de description du bâtiment en spécifiant les murs
murs,
ouvertures, orientations… C’est l’outil TRBUILD.

Cet outil facilite le paramétrage du bâtiment étudié.

TRNBUilD
C’est l'outil utilisé pour entrer les
données d'entrée pour les
bâtiments multizones. Il permet
de spécifier tous les détails de la
structure du bâtiment, ainsi que
tout ce qui est nécessaire pour
simuler le comportement
thermique du bâtiment.

Le bâtiment est un système


ème énergétique complexe qui nécessite un outil performent pour
simuler son comportement thermique. Il est important de suivre la variation de la température
interne du bâtiment afin de déterminer la puissance développé par le système
chauffage/climatiseur. Les paramètres qui influencent la température du bâtiment sont : la
vitesse du vent, orientation, température
empérature, rayonnement.

3
Manipulation
Cette manipulation consiste à introduire les caractéristiques de la construction du bâtiment à
l’aide de TRNBuld.

1. Les étapes de TRNBuild

 Etapes 1, 2 et 3 :

Dans ces étapes on a créé un nouveau projet, on clique sur « new » puis on choisit « building
Project (multizone) »,, on créé les zones voulus et on introduit les dimensions de chaque zone.

Etape 1 : la création du projet Etape 2 : la création de zones Etape3 : introduire les


dimensions des zones.

Le bâtiment étudié est composé de trois zones dont les dimensions sont les suivants :

4
 Etape 4 : Définition des caractéristiques du vitrage

Ce paramètre désigne le pourcentage du vitrage dans chaque


orientation du bâtiment.

Où on entre le
fichier météo de la
ville étudié. Dans
notre cas, on a
utilisé les données
météo de
Casablanca qui se
trouve dans la
bibliothèque de cet
outil.

 Etape 5 : définition d’infiltration et ventilation

Leakage désigne les fuites ou bien les infiltrations non désirables, son unité est 1/h c'est-à-
dire le débit qui donne le volume des infiltrations quand on le multiple fois le volume totale
du bâtiment.

La ventilation du
bâtiment étudié est forcée
par une machine de
ventilation qui ne
fonctionne qu’à la
présence des occupants.
Pour assurer le confort
l’humidité doit être 50 %.

5
 Etape 6 : Activation de système de chauffage et de refroidissement

Dans cette étape, on a activé le chauffage et la climatisation et on a laissé tout les données
aléatoires parce que TRNBUILD nous permet de les modifier ou changer après.

 Etape 7 : les gains internes et éclairage

Cette étape permet de définir les gains de température obtenue grâce au rayonnement solaire
transmis par les vitres des fenêtres, dans ce cas les gains représentent un pourcentage de 14%.

La densité d’occupant représente le nombre de personne occupant une pièce par m², dans le
bâtiment étudié, il y a 10 occupants / m².

L’éclairage est
programmé de ne pas
allumé que si
l’irradiation global
horizontal est inférieur à
120 W/m² et il s’arrête
quand cette irradiation
dépasse 200 W/m².

6
 Etape 8 : définition des dispositifs fixe d’ombrage
Dans cette étape, on a définit l’orientation d’ombrage (sud) et on a défini les dimensions de la
fenêtre et sa position par apport à la toiture.

 Etape 9 : définition d’ombrage mobile n


Cette étape consiste à définir l’orientation et le pourcentage maximum d’ombrage à
l’intérieure et à l’extérieur du bâtiment. On a aussi programmé l’ouverture et la fermeture des
fenêtres selon les radiations globale.

7
 Etape 10 : validation de projet
C’est la dernière étape dans la création de projet sur TRNBUILD, il suffit donc de cliquer sur
« create project ».

On obtient la simulation du projet sur TRNSYS.


2. Modèle du bâtiment

Turn

Radiation

Weather data

WingWall S
Sky temp

Psychrometrics

Fixed Shading

Light Thresholds
Lights

Cooling Building Temperature

Shading+Light

Shading S

Le schéma du projet réalisé sur TRNBUILD.

8
3. Modification du projet dans « simulation studio »
On a fait la modification de la durée de simulation par la définition du temps de démarrage et
d’arrêt de la simulation, aussi la modification d’échelle de température comme suit :

On a modifié l’échelle de
lecture de température
pour bien visualiser le
comportement thermique
du bâtiment étudié.

On a lancé la simulation pour visualiser la variation de la température interne du bâtiment.

 Visualisation de température :

9
Comme vous voyez dans le graph ci-dessus, la simulation affiche le comportement de la
température de chacune des trois zones sur une période de 168h, elle varie entre 20°C et 25°C.

Le petit retard d’augmentation de la température au début de la simulation revient au


démarrage du système de chauffage qui fonctionne pour augmenter la température jusqu’à
celle du confort. Et comme il est montré dans le graph, la température chut 6 fois ; et si on
divise le nombre d’heur de la simulation 168/6 on trouve 24h ; ca veut dire que chaque jour la
température chut dans la nuit, et c’est normale que la température du confort de la journée est
différente à celle de la nuit puisque les occupants se recouvrent lors de leurs sommeil.

Aussi on voit que lorsque la température arrive à 25°C, elle devient constante. Cela dédié au
système de régulation de climatisation et chauffage qui est programmé à ne pas dépasser
25°C.

 La désactivation de climatisation :
Pour désactiver la climatisation on utilise la calculatrice de TRNSYS est on entre une valeur
de température cool-on très grande, la température réelle n’arrive jamais à 50°C, la
climatisation ne fonctionne que lorsque la température atteint une valeur similaire donc pas de
fonctionnement de la climatisation. En effet la climatisation est désactivée.

La température réelle est


toujours inférieure à 50°C.
Donc la climatisation est
désactivée.

10
La courbe de température devient :

Comme vous voyez, la


température maintenant
n’est pas limité par une
valeur déterminée ce
qui veut dire que la
climatisation est
absente.

 Le changement de localisation :
Pour visualiser l’influence de la température extérieure sur la variation annuelle de la
température des trois zones E5, E6 et F6, oon choisit les données météorologiques de Lusaka.

Le comportement thermique des trois zones à Lusaka sans climatisation.

11
Le comportement
omportement thermique des trois zones à Lusaka avec climatisation.

 Interprétations :
La température interne du bâtiment varie selon la climatologie de la ville Lusaka
Lusaka.

Dans le premier graph, elle atteint une valeur minimale de 19°C et elle s’augmente jusqu’à
une valeur max de 33°C. Alors, la température devient plus haute à l’été ; c’est l’influence de
la température extérieure. Cela perturbe le confort et les occupons ne peuvent plus supporter
suppor
cette température puisque le système de climatisation et désactivé.

Dans le deuxième graph, la variation de la température reste la même puisqu’elle dépend de la


température extérieur mais cette fois ci elle est limitée à une valeur de 25°C ; c’est donc le
système de climatisation qui garde la température égale ou inférieur à 25°C pour assurer le
confort thermique du bâtiment.

4. La visualisation des propriétés de l’air

 Les composants de ce schéma :


Tous d’abord on extrait les composent de système solaire thermique comme suit :

12
 Weather data Reading and Process  TMY2 Type 109- TMY2

 Physical phenomena  dry bulb and relative  type 33e

 Assembly  insert new equation  equa

 Output Printer  NO Units  Type 25c

109- TMY2 et type 33e :


 La liaison entre Type 109

On a relié data Weather


avec type 33e en liant
l’humidité relative et la
température ambiante
avec ceux de Lusaka.

Puisque on a une différence unité de pression entre weather (en Pa) et type 33
33e (en Atm) on
utilise cette équation pour avoir la même unité
unité.

Patm = P/ (10^5)

13
 La liaison entre Type 109- TMY2 et equa :

 La liaison entre equa et type 33e:

 La liaison entre type 33e et Type 25c :

14
Après tout les liaisons réalisées entre les différents éléments existés on obtient le schéma
suivant :

TYPE33e Type25c
Type109-TMY2

Equa

Schéma réalisé sur TRNSYS.

 Résultat de simulation :

Humidity
0,01
0,01
0,01
0,01
0,00
0,00
0,00
34
67
1

100
133
166
199
232
265
298
331
364
397
430
463
496
529
562
595
628
661
694
727

Le comportement de l’humidité à l’intérieur du bâtiment.

Enthalpy
50,00
40,00
30,00
20,00
10,00
0,00
1
34
67
100
133
166
199
232
265
298
331
364
397
430
463
496
529
562
595
628
661
694
727

La variation de l’enthalpie dans un mois.

15
Dew point temperature
16,00
14,00
12,00
10,00
8,00
6,00
4,00
2,00
0,00
33
65
97
1

129
161
193
225
257
289
321
353
385
417
449
481
513
545
577
609
641
673
705
737
La variation mensuelle de la température de rosé.

Density
1,28
1,26
1,24
1,22
1,20
1,18
1,16
1,14
31
61
91
1

121
151
181
211
241
271
301
331
361
391
421
451
481
511
541
571
601
631
661
691
721

La variation mensuelle de la densité de l’air.

 Interprétations :

Comme vous voyez ci-dessus, l’outil TRNBUILD nous permet d’obtenir plusieurs résultats
tels que la variation d’humidité relative du bâtiment étudié, l’enthalpie, densité et la
température de rosé dans le bâtiment.

On a donc arrivé à visualiser les différentes caractéristiques de l’air à l’intérieur du bâtiment


à travers l’outil étudié ; TRNBUILD.

16
Conclusion
A la fin de ce TP, on peut confirmer qu’on a arrivé à maitriser quelques notions de base sur
l’outil TRNBUILD de la simulation des bâtiments. Cet outil nous permet d’étudier tous ce qui
consterne les bâtiments multizones afin d’améliorer son efficacité énergétique sans toucher le
confort des occupants.

Ce travail nous permet de conclure que pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment,
on doit d’abord étudié son profil énergétique, les différentes sources de consommation du
bâtiment tel que la climatisation et l’effet de ces dernières sur le confort. Il est important aussi
de visualiser la variation de la température intérieur du bâtiment et comment il s’affect par la
climatologie de l’ambiant. Tous cela est accessible grâce à l’outil de simulation TRNBUILD ;
le sujet de ce 2ème TP.

17