Sie sind auf Seite 1von 3

Chapitre 1 : gestion d’approvisionnement

Section 1 : la gestion comptable des stocks

 Coût d’achat = prix d’achat + frais accessoires


 Coût de production = coût d’achat des matières consommés + charges de production

1. Les méthodes de valorisation des stocks :

La méthode de coût moyen pondéré : CUMP


CUMP fin de la période = (SI +∑ E) en valeur
(SI +∑ E) en quantité

CUMP après chaque entrée = (SI +∑ E) en valeur Somme d’entrée


existant
(SI +∑ E) en quantité

Vérification : SI + E = S + SF

Commentaire : on utilise la méthode CUMP après chaque entrée pour pouvoir valoriser les
sorties à tout moment.

Quantités achetés : ∑ entrés


Quantités vendues : ∑ sorties
Existant à la fin de la période : Stock final ; SF = (SI + E) – S
Coût d’évaluation : entrée E coût d’achat
Sortie S CUMP
PEPS
DEPS

Méthode selon la nature de produit Premier entrée premier sorti PEPS


Dernier entrée premier sorti DEPS

PEPS : on consomme les stocks le plus ancien ; ex : produits périssables : alimentation ;
vêtements…
DEPS : on consomme le stock le plus récent ; ex : bois, fromage...
CA : prix de vente unitaire * quantité vendue
La marge commerciale par les 4 méthodes = CA – coût de sorties
Avec A coût d’achat des
2. L’analyse de l’évolution du stock : marchandises vendues = coût de
sorties = SI + achat - SF
Stock moyen (SM) = (SI +SF) / 2
Coefficient de rotation des stocks (r) = A / SM
La durée de stockage = 360 j / r
Nombre de fois de renouvellement du SM (r) : Sorties / SM
Durée de stockage de SM = SM * période totale / S

D : Indique combien de fois le SM se renouvelle dans une période donnée = nb de jour de vente.
Plus D est longue plus le stock est important plus la rotation est faible donc il faut
revoir la politique de la gestion de stock ainsi la politique commerciale

3. Besoin prévisionnelle des stocks :

Niveaux des stocks :


Consommation journalière :
cons/j = consommation totale en quantité / période totale en jour
Stock de sécurité : niveau de stock qui permet de couvrir les ventes en cas
d’événement imprévus. En cas de retard de livraison ou ventes plus
importantes.
Stock de sécurité = cons/j * retard éventuel (en jour)
Stock minimum 
= cons/j * délai de livraison ou de réapprovisionnement
Stock d’alerte : à partir duquel en déclenche la commande au fournisseur
Stock d’alerte = stock minimum + stock de sécurité
Nombre des commandes par an :
N = 360 / délai entre les commandes
Quantité commandés :
q = Q / N avec Q : consommation totale.
Stock moyen en quantité :
SMQ = q / 2 ou Q / 2N
Stock maximum :
Stock maximum = Q + stock de sécurité
Les coûts liés aux stocks :

 Coût de passation d’une commande (avant achat) : est composé des éléments
suivants :
Frais postaux et de télécommunication, coût de suivi de la commande (transport, frais
administratif)
Coût de passation = N * P avec N le nb de commande.

 Coût de possession (après achat) : c’est l’ensemble des charges disponibilité au sein de


l’entreprise :
Coût de location de l’entrepôt, frais de personnel, assurance qui garantissent le stock,
intérêt des emprunts.
Taux de possession i = T / 100 avec T est le total de frais de possession
Exprimé en pourcentage de la valeur de SM.
SM= C/ 2N
Coût de possession = (C * i) / 2N avec C : consommation annuelle en valeur
C = Q * Cu
 Coût total d’approvisionnement = coût de passation + coût de possession
CT = N * P + Ci / 2N
D’après le coût total à son niveau minimum, on peut calculer le nb optimal de commande N*
en appliquant la formule de Wilson :
 N * P = Ci / 2N N* = √ Ci / 2P
 Qté optimale par commande q* = Q / N*
 Délai de réapprovisionnement = 360 / N* ou 12 /N*

 Coût globale d’approvisionnement = coût total + coût d’achat


= N * P + C i / 2N + Q * Cu