Sie sind auf Seite 1von 44

Pays-Bas 5,20 € Portugal cont.

5,20 €
Grèce 5,20 € Italie 5,20 € Japon 850 ¥
Algérie 530 DA Allemagne 5,40 €

Suisse 6,70 CHF TOM 850 XPF


Liban 9 000 LBP Maroc 41 DH
Andorre 5 € Autriche 5,40 €
Canada 7,75 $CAN DOM 5 €
No 1535 du 2 au 8 avril 2020

Espagne 5,20 € G-B 4,60 £


Afrique CFA 3 400 FCFA
courrierinternational.com

Tunisie 7,20 DT
France : 4,50 €

écoles fermées, confinement


généralisé, télétravail, restrictions
de la circulation… Tout ce qui va
changer dans notre quotidien

Nos démocraties
peuveNt-elles
teNir ?
L’ordre libéral mondial a-t-il vécu ? Nos sociétés
sont-elles assez solides pour faire face à la pandémie ?
Faut-il s’inspirer du modèle chinois ?
La presse étrangère est divisée

M 03183 - 1535 - F: 4,50 E

3’:HIKNLI=XUYZU]:?l@f@d@p@a";
4. Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

LES CHOIX
révèle les forces et les faiblesses de nombreux épidémiologistes de la responsabilité des leaders le sud de l’Italie, où plus de
DE “COURRIER” d’un régime politique”, écrit s’inquiètent de la probabilité politiques d’être parfaitement trois millions de personnes qui
CLAIRE CARRARD l’hebdomadaire sud-coréen d’une seconde vague dans au clair avec ça. “Face à une crise, travaillaient sans contrat se sont
Sisa In. C’est cela que nous le pays, il est difficile de vérifier qu’elle soit économique ou retrouvées brusquement sans
avons voulu décrypter. La voie les informations en provenance sanitaire, il est nécessaire d’imposer revenus, on craint une explosion
Nos démocraties coréenne (dépistage massif de Chine. Car ce qui différencie des mesures d’état d’urgence sans sociale. Même chose à Delhi,
à l’épreuve p.8 de la population et confinement
souple) ou la méthode, plus
une démocratie d’un régime
autoritaire, en plus de
pour autant avoir recours à une
rhétorique guerrière”, s’alarme
en Inde, et sans doute dans
beaucoup d’autres endroits dans

A
musclée, chinoise (confinement l’organisation d’élections le politologue néerlandais Cas le monde. Les fractures sociales
lors que l’épidémie ultrastrict de dizaines de libres, c’est bien la liberté Mudde dans nos pages. Même risquent d’être exacerbées par
frappe de plein fouet la millions de citoyens, contrôles d’information. On l’a vu en Iran. inquiétude du côté du New cette crise. Au Moyen-Orient
France, nous consacrons par drones, utilisation poussée On l’a vu aussi en Chine, où Statesman face aux mesures comme en Asie, l’épidémie
notre une à l’épreuve qu’une de la reconnaissance faciale)… le gouvernement a caché les de surveillance de plus en plus semble pour l’heure conforter
crise sanitaire de cette ampleur Depuis le début de la pandémie, débuts de l’épidémie alors que sophistiquées qui se multiplient les autocrates. Mais les régimes
constitue pour les démocraties et alors que tous les pays se des médecins – le plus célèbre et qui pourraient perdurer. autoritaires comme les
libérales. Le choix peut paraître referment sur eux-mêmes, d’entre eux, Li Wenliang, est Dictature ou démocratie ? Face démocraties libérales seront
“décalé”. Mais pour nous, la chacun semble chercher décédé depuis – avaient alerté à la pandémie, ce n’est pas le jugés sur leurs capacités à
situation en France ne peut se désespérément un modèle à dès la fin décembre de cas régime qui compte, mais le degré protéger leurs citoyens. Le
comprendre qu’à l’aune de ce suivre ailleurs. La Chine, qui a suspects dans leur région. En de solidité d’une nation, explique tableau peut paraître sombre,
qui se passe dans les autres pays, d’abord fait figure de repoussoir février encore, deux journalistes de son côté le politologue russe mais une chose semble avoir
surtout en ce moment. Notre (c’est de là qu’est partie citoyens qui enquêtaient sur la Fiodor Loukianov. “C’est l’heure déjà changé. Rarement une
valeur ajoutée, c’est notre l’épidémie), retrouve les faveurs crise sanitaire en Chine ont tout pour chaque État du test de cause aura autant mobilisé
lecture du monde. De la gestion de certains États grâce à sa simplement disparu. Et des résistance, et tous ne le réussiront les gouvernements. Et ce que
française de la crise, il est de “diplomatie des masques”, lanceurs d’alerte affirment pas”, écrit-il dans Kommersant. le monde n’a pas réussi à faire
toute façon question dans nos comme l’a baptisée le South aujourd’hui que les bilans ont C’est de ça que nous devons face à l’urgence climatique, il
pages (lire p. 20-21 et p. 8-19). China Morning Post (la France été largement sous-estimés nous inquiéter. En Espagne, est peut-être en train de le faire
Le quotidien allemand Die Welt lui en a commandé un milliard). par Pékin. Alors, non, il ne s’agit le système de santé est au bord avec le Covid-19. C’est déjà
salue ainsi la gestion allemande Doit-on pour autant imiter évidemment pas dans ce dossier du gouffre. Au Royaume-Uni, le le cas en matière de coopération
de l’épidémie, très soucieuse la stratégie sanitaire de Pékin, de comparer les mérites et gouvernement a fini par imposer internationale scientifique, mais
du respect des valeurs qui proclame avoir contenu les avantages des démocraties “des mesures draconiennes aussi logistique. Et bientôt, on
démocratiques et forte d’un l’épidémie (et en veut pour libérales et des régimes qui donnent des pouvoirs l’espère, politique.
système décentralisé, qui preuve la reprise progressive autoritaires. Nous n’avons disproportionnés à la police et
semble pour le moment plus de l’activité à Wuhan) ? Rien pas de doute là-dessus. Mais aux services de l’immigration”, En couverture :
payante qu’en France. “Une crise n’est moins sûr. Outre que certains semblent en avoir. Il est dit encore Cas Mudde. Dans dessin : The New York Times.

Sommaire
FRANCE p.20 PORTFOLIO p.34 LES SOURCES

Les banlieues Des îles


Chaque semaine, les journalistes
de Courrier international sélectionnent
fragilisées
au masculin
et traduisent des articles tirés de plus
GLEZ, BURKINA FASO

de 1500 médias du monde entier.


Les mesures de Voici la liste exhaustive des journaux,
sites et blogs utilisés dans ce numéro :
confinement sont
totalement inadaptées Dans le nord de l’Europe, l’archipel Asharq Al-Awsat Londres, quotidien.
aux conditions de vie danois des Féroé connaît Daily Maverick (dailymaverick.co.za)
Johannesburg, en ligne. Folha de São Paulo
dans les zones un déséquilibre démographique São Paulo, quotidien. Gazeta Wyborcza
défavorisées, écrit et de genre important. Varsovie, quotidien. The Guardian Londres,
l’hebdomadaire Un reportage de la photographe quotidien. Hakai Magazine (hakaimagazine.
allemand Die Zeit. Andrea Gjestvang. com) Victoria (Colombie-Britannique),
en ligne. Hindustan Times New Delhi,
Lucknow, Patna, Calcutta, quotidien.
AFRIQUE p.26 Kommersant Moscou, quotidien.
Los Angeles Times Los Angeles, quotidien.
L’ENTRETIEN p.41
Éviter le pire
Magyar Nemzet Budapest, quotidien.
Nautilus (nautil.us) New York, quotidien.

Le Covid-19 est arrivé sur le continent


L’épidémie était prévisible New Statesman Londres, hebdomadaire.
El País Madrid, quotidien. Quartz (qz.com)
New York, en ligne. Sisa In Séoul,
plus tard qu’ailleurs, mais, comme Notre démographie galopante, nos incursions dans hebdomadaire. Wakat Séra (wakatsera.
ailleurs, la pandémie gagne du terrain des écosystèmes jusque-là préservés et nos habitudes de com) Ouagadougou, en ligne. The Wall
à une vitesse inquiétante. En Afrique Street Journal New York, quotidien.
consommation composent un cocktail parfait pour l’émergence Die Welt Berlin, quotidien.
du Sud, au Burkina Faso, au Nigeria, de nouvelles pandémies, alerte Dennis Carroll, chercheur Yediot Aharonot Rishon Lezion, quotidien.
on se prépare à l’aff ronter. en biologie médicale, dans un entretien accordé à Nautilus. Die Zeit Hambourg, hebdomadaire.
L A PERFECTION DANS
CHAQUE DÉTAIL

Le nouveau XPS 13. Un touché exceptionnel grâce


à son repose-poignets en fibre de verre, vous saurez
qu’il est spécial dès le premier contact.

Dell.fr/XPS
En savoir plus gratuitement au 0801 800 001*
© 2020 Dell Inc. ou ses filiales. Tous droits réservés. Dell, EMC et d’autres marques sont des marques de Dell Inc.
ou de ses filiales. Dell S.A, Capital 1 782 769 € Siège Social 1 rond-point Benjamin Franklin 34000 Montpellier. Vitesse, sécurité, durabilité et design re-
France. N° 351 528 229 RCS Montpellier –APE 4651Z. Photos non contractuelles. Dell n’est pas responsable des
erreurs de typographie ou de photographie. *De 9h à 18h du lundi au vendredi (Numéro gratuit). marquable: le tout avec Windows 10.
6. Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

SOMMAIRE SUR NOTRE SITE Édité par Courrier international SA, société anonyme avec directoire
et conseil de surveillance au capital de 106400 €
Actionnaire : La Société éditrice du Monde
Président du directoire, directeur de la publication : Arnaud Aubron
Pages spéciales
coronavirus
Toute l’actualité liée au coronavirus Directrice de la rédaction, membre du directoire : Claire Carrard
Conseil de surveillance : Louis Dreyfus, président
Dépôt légal Avril 2020. Commission paritaire no 0722c82101.
À la une Santé, économie, géopolitique… Chaque jour, retrouvez les reportages ISSN no 1154-516X Imprimé en France/Printed in France
8-19. Les démocraties et analyses de la presse étrangère sur l’impact de la pandémie de Covid-19 Rédaction 67-69 avenue Pierre-Mendès-France 75013 Paris. Accueil 33 (0) 1 46
46 16 00 Fax général 33 (0) 1 46 46 16 01 Fax rédaction 33 (0) 1 46 46 16 02 Site web
à l’épreuve dans le monde. www.courrierinternational.com Courriel lecteurs@courrierinternational. com
D’un continent à l’autre À lire. L’article du South China Morning Post sur les cas asymptomatiques : Directrice de la rédaction Claire Carrard (16 58) Rédactrice en chef adjointe Virginie
Lepetit (16 12) Rédacteur en chef adjoint Raymond Clarinard (16 77) Direction
20. France. Les banlieues “Un tiers des cas de Covid-19 passeraient inaperçus et seraient artistique Sophie-Anne Delhomme (16 31) Conception graphique Javier Errea
fragilisées contagieux.” Ce joli papier du Guardian : “Et si on prenait le temps Comunicación
22. Espagne. “Que Dieu d’observer les oiseaux ?” Cette revue de presse, plus inquiétante, édition Anouk Delport (16 98), Fatima Rizki (17 30), 7 jours dans le monde
François Gerles (chef de rubrique, 17 48) Europe Gerry Feehily (chef de service,
vous garde tous !” sur l’Italie : “Dans le sud de l’Italie, une bombe sociale prête à exploser.” 16 95), Danièle Renon (chef de service adjointe, Allemagne, Autriche, Suisse alé-
manique, 16 22), Laurence Habay (chef de service adjointe, Russie, est de l’Europe,
24. États-Unis. Tous En vidéo. Cartes sur table : comment le Covid-19 s’est propagé 16 36), Jean-Hébert Armengaud (Espagne 16 57), Sasha Mitchell (Royaume-Uni,
aux bunkers ! dans le monde.
Irlande, 19 74), Beniamino Morante (Italie, 19 72), Antoine Mouteau (Pays-Bas),
Vincent Barros (Portugal), Corentin Pennarguear (chef de rubrique, France, 16
25. Brésil. Bolsonaro est-il 93), Alexandre Lévy (Bulgarie), Solveig Gram Jensen (Danemark, Norvège, Suède),
fi ni ?
26. Afrique. Éviter le pire Modern Love, la chronique du New York Times Alexia Kefalas (Grèce, Chypre), Joël Le Pavous (Hongrie), Romain Su (Pologne),
Guillaume Narguet (République tchèque, Slovaquie), Kika Curovic (Serbie,
Monténégro, Croatie, Bosnie-Herzégovine), Marielle Vitureau (Lituanie), Alda Engoian
à tout prix
28. Inde. Piégés sans
à retrouver tous les dimanches (Caucase, Asie centrale), Larissa Kotelevets (Ukraine) Amériques Bérangère Cagnat
(chef de service, Amérique du Nord, 16 14), Sabine Grandadam (chef de service,
Amérique latine, 16 97), Morgann Jezequel (Brésil), Martin Gauthier (Canada)
ressources à New Delhi Chaque semaine, la chronique phénomène du New York Times Asie Agnès Gaudu (chef de service, Chine, Singapour, Taïwan, 16 39), Christine
Chaumeau (Asie du Sud-Est, 16 24), Ysana Takino (Japon, 16 38), Zhang Zhulin (Chine,
sur l’amour vous est proposée en exclusivité, traduite en français, 17 47), Guillaume Delacroix (Asie du Sud), Élisabeth D. Inandiak (Indonésie), Jeong
Transversales par Courrier international. Dimanche 5 avril : “La vie ne ressemble Eun-jin (Corées) Moyen-Orient Marc Saghié (chef de service, 16 69), Ghazal Golshiri
30. Économie. Les failles du pas aux films (même quand on en écrit).”
(Iran), Pascal Fenaux (Israël), Philippe Mischkowsky (pays du Golfe) Afrique Anna
Sylvestre-Treiner (chef de rubrique, 16 29), Sidy Yansané (Afrique de l’Ouest et
zéro stock. Afrique centrale), Transversales Pascale Boyen (chef des informations, Économie,
16 47), Catherine Guichard (Économie, 16 04), Carole Lembezat (chef de rubrique,
Qui va manger toutes ces
huÎtres ? Newsletter, États-Uniques, tous les samedis Sciences et Signaux, 16 15), Magazine 360° Marie Bélœil (chef des informations, 17
32), Hugo Florent (16 74), Delphine Veaudor (16 76), Histoire Mélanie Liffschitz (16 96)

41. Entretien avec Dennis À l’occasion de la présidentielle américaine 2020, chaque semaine Site Internet Carolin Lohrenz (chef des informations, 19 77), Claire Pomarès (chef de
service adjointe), Adrien Oster (chef d’édition), Gabriel Hassan (rédacteur multimédia,
Carroll : “L’épidémie actuelle Courrier international vous fait redécouvrir l’Amérique. 16 32), Carole Lyon (rédactrice multimédia, 17 36), Hoda Saliby (rédactrice multimédia,
16 35), Mélanie Chenouard (vidéo édition, 1665) Joffrey Ricome (responsable du
était prévisible” numérique), Paul-Boris Bouzin (développement web) Courrier Expat Ingrid Therwath
(16 51), Jean-Luc Majouret (16 42)
Dans le reste de Découvrez notre nouveau
Traduction Raymond Clarinard (responsable, Courrier Histoire), Mélanie Liffschitz
(chef de service adjointe, anglais, espagnol), Julie Marcot (chef de service adjointe,
l’actualité
hors-série “Un monde en colère”
anglais, espagnol, portugais), Catherine Baron (anglais, espagnol), Isabelle Boudon
(anglais, allemand, portugais), Françoise Escande-Boggino (japonais, anglais),
360° Inégalités, urgence climatique,
Caroline Lee (anglais, allemand, coréen), Françoise Lemoine-Minaudier (chinois,
anglais), Olivier Ragasol (anglais, espagnol), Leslie Talaga (anglais, espagnol)
34. Portfolio. Des îles
corruption, patriarcat… Pendant
Révision Jean-Baptiste Luciani (chef de service, 17 35), Isabelle Bryskier, Philippe
Czerepak, Aurore Delvigne, Françoise Hérold, Julie Martin Pôle visuel Sophie-Anne
au masculin
des mois, sur toute la planète,
Delhomme (responsable), Web design et animation Alexandre Errichiello (chef
38. Culture. Abu Obaida, de service, 1617), Benjamin Fernandez, Jonnathan Renaud-Badet, Pierrick Van-Thé

des peuples se sont soulevés pour


Iconographie Luc Briand (chef de service, 16 41), Lidwine Kervella (16 10), Stéphanie
cordes sensibles Saindon (16 53), Céline Merrien (colorisation) Maquette Bernadette Dremière (chef
39. Plein écran. Ils veulent
déposer les armes réclamer des changements rapides. de studio, 16 67), Alice Andersen, Gilles de Obaldia, Denis Scudeller Cartographie
Thierry Gauthé (16 70) Infographie Catherine Doutey (16 66) Informatique Denis

Si la crise du coronavirus semble avoir Scudeller (16 84)


Directrice de la fabrication Nathalie Communeau, Nathalie Mounié (chef de
L’horoscope de Rob Brezsny figé le monde, nul doute que les fabrication, 45 35) Impression, brochage, routage : Maury, 45330 Malesherbes

raisons de cette colère demeurent.


Ont participé à ce numéro Torunn Amiel, Guillaume Amouret, Paul Blondé,
Retrouvez chaque semaine Jean-Baptiste Bor, Léane Burtier, Nicolas Coisplet, Emma Cypel, Marie Daoudal,
les prévisions poétiques et Maddalena De Vio, Audrey Fisné, Anne Romefort, Manon Talmant, Isabelle

Téléchargez notre hors-série en format PDF. 


Taudière, Louise Vallée, Margaux Velikonia
philosophiques de l’astrologue Publicité MPublicité, 80, boulevard Blanqui, 75013 Paris, tél. : 0157282020
le plus original de la planète. Pour les modalités pratiques, rendez-vous p. 31. Directrice générale Laurence Bonicalzi Bridier Directeur délégué David Eskenazy
(david.eskenazy@mpublicite.fr, 38 63) Directeur de la publicité David Delannoy
Pour activer votre compte, p. 33. (ddelannoy@regieobs.fr, 30 23) Directeurs de clientèle Marjorie Couderc (marjorie.
couderc@mpublicite.fr, 37 97) Sébastien Herreros (sherreros@regieobs.fr, 30 54)
Ce hors-série sera également disponible à l’achat Assistante commerciale Carole Fraschini (carole.fraschini@mpublicite.fr, 38 68)
Partenariat et publicité culturelle Guillaume Drouillet (guillaume.drouillet@mpubli-
Retrouvez-nous aussi sur
Facebook, Twitter, Instagram sur nos applications IOS et Android. cite.fr, 10 29) Régions Éric Langevin (eric.langevin@mpublicite.fr, 38 04) Directeur
délégué, activités programmatiques, Ad Tech et Monétisation Sébastien Noel
et Pinterest. (sebastien.noel@mpublicite) Agence Courrier Patricia Fernández Pérez (responsable,
17 37), Jessica Robineau (16 08) Dialla Konate (17 38)
Responsable administrative et financière Carine de Castellan (16 06), Emilien
Hiron (gestion) Droits Eleonora Pizzi (16 52) Comptabilité 0148884551 Directeur
de la diffusion et de la production Hervé Bonnaud Responsable des ventes France
Bulletin à retourner à : Courrier international et International Sabine Gude Responsable commerciale internationale Saveria
Offre d’abonnement Service Abonnements - A2100 - 62066 Arras Cedex 9 Colosimo Morin (0157283220) Chef de produits Valentin Moreau (0157283399)
Communication et promotion Brigitte Billiard, Christiane Montillet Marketing
Je m’abonne pour : Sophie Gerbaud (directrice, 16 18), Véronique Lallemand (16 91), Véronique Saudemont
RCO20BO002
Avantages abonnés : (17 39), Kevin Jolivet (16 89), Martine Prévot (16 49)
m 1 AN (52 numéros) au prix de 119 € au lieu de 218,80 €* Modifications de services ventes au numéro, réassorts 0805 05 01
Rendez-vous sur courrierinternational.com
m 1 AN (52 numéros) + 6 hors-séries au prix de 149 € au lieu de 269,80 €* m La version numérique du magazine
47 Service clients Abonnements Courrier international, Service abon-
nements, A2100 — 62066 Arras Cedex  9 Tél. 03 21 13 04 31 Fax
N Monsieur N Madame dès le mercredi soir 0157674496 (du lundi au vendredi de 9 h à 18 h) Courriel abo@courrierin-
m L’édition abonnés du site internet ternational.com. Prix de l’abonnement annuel en France métropolitaine  :
NOM..................................................................... PRÉNOM............................................................................................ 119  €. Autres destinations  : https://boutique.courrierinternational.com
m Nos archives, soit plus de 100 000 articles Nos conditions générales de vente et d’utilisation sont disponibles sur https://www.
ADRESSE .......................................................................................................................................................................... m L’accès illimité sur tous vos supports courrierinternational.com/page/cgu
numériques
CP rrrrr VILLE ................................................................................................................................................. m Les applications iOS et Androïd
Je règle par chèque bancaire à l’ordre de Courrier international m Réveil Courrier
Courrier international,
USPS number 013-465, is
published weekly 48 times
Pour tout autre moyen de paiement, rendez-vous sur notre site : Votre abonnement à l’étranger : per year (triple issue
in Aug and in Dec), by
https://boutique.courrierinternational.com Belgique : Courrier International SA
c/o Distribution Grid. at
ou téléphonez au 03-21-13-04-31 (du lundi au vendredi, de 9 heures à 18 heures) (32) 2 744 44 33 - abonnements@saipm.com 900 Castle Rd Secaucus,
USA-Canada : NJ 07094, USA. Periodicals
* Prix de vente au numéro. En retournant ce formulaire, vous acceptez que Courrier international, responsable de traitement, utilise vos données personnelles pour Postage paid at Secaucus,
les besoins de votre commande, de la relation client et d’actions marketing sur ses produits et services. Pour connaître les modalités de traitement de vos données (1) 800 363 1310 - expressmag@expressmag.com NJ. and at additional mailing
ainsi que les droits dont vous disposez (accès, rectification, effacement, opposition, portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consul- Suisse : Offices. POSTMASTER : Send
address changes to Courrier
tez notre politique de confidentialité à l’adresse htpps://www.courrierinternational.com/page/donnees-personnelles ou écrivez à notre Délégué à la protection des (41) 022 860 84 01 - abonne@edigroup.ch International c/o Express
données - 80, bd Auguste-Blanqui – 75707 Paris Cedex 13 dpo@groupelemonde.fr Mag, 8275, avenue Marco- Origine du papier : Allemagne. 100 % de fibres recyclées.
Vous acceptez que vos données de contact soient partagées par Courrier International avec sa sélection de partenaires français afin de recevoir des informations Polo, Montréal, QC H1E 7K1, Ce magazine est imprimé chez MAURY certifié PEFC.
sur leurs actions et/ou leurs offres de produits et services. Si vous ne souhaitez pas recevoir de propositions de ces sociétés, merci de cocher la case ci-contre m Canada. Eutrophisations : PTot = 0,0011 kg/tonne de papier
Nos conditions générales de vente et d’utilisation sont disponibles sur https://www.courrierinternational.com/page/cgu
8. Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

à la une

NOS DÉMOCRATIES
PEUVENT-ELLES
TENIR ?

Avec le Covid-19, c’est plus qu’une crise sanitaire majeure qui frappe
le monde. C’est aussi une crise politique, qui éprouve nos institutions et met
en évidence la fragilité des États. Nos sociétés démocratiques sont-elles
assez fortes pour tenir ? Faut-il s’inquiéter de certaines dérives en matière
de surveillance ? La Chine est-elle vraiment un modèle à suivre ?
La presse étrangère est divisée.
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 9

C’est aussi un combat surprise par l’atmosphère certes tendue mais


calme à Daegu. Maintenir l’ouverture, assumer
les risques qui en découlent et pourchasser le

pour défendre nos valeurs danger : il n’est pas sûr que ce modèle soit plus
efficace que le modèle autoritaire. Il n’empêche
que ce modèle [ouvert] constitue un rival sérieux
car il ne pâtit pas de la plus grande faiblesse [du
modèle autoritaire], à savoir le manque d’informa-
tions. Peut-on proclamer la victoire de la démo-
VU DE CORÉE Pékin veut profiter de la crise sanitaire pour montrer cratie ? Ce serait vraiment prématuré.
la supériorité de son régime autoritaire. Mais la gestion de Séoul propose Selon Yi Chae-yol, sociologue et professeur à
une alternative démocratique et efficace, explique ce journal coréen. l’Université nationale de Séoul, plus la qualité de
la société est élevée, plus celle-ci est résiliente
face à une catastrophe. La qualité de la société
augmenterait quand deux axes conjuguent à la
—Sisa In (extraits) Séoul difficile à mettre en place dans une démocra- SOURCE fois tension et équilibre. Premièrement, les gens
tie, telle est la logique de Pékin, qui veut renver- doivent rester libres tout en restant capables d’agir

L
a démocratie est-elle impuissante en temps ser cette idée répandue chez les intellectuels du SISA IN collectivement. Deuxièmement, les institutions
de crise ? L’autoritarisme serait-il plus adapté monde entier : un régime autoritaire confronté Séoul, Corée du Sud et le système doivent être compétents et régu-
pour faire face à une épidémie ? C’est ce que à une catastrophe révèle ses failles. Hebdomadaire lés tout en restant souples et ouverts. Dans le
semble penser le Parti communiste chinois, Amartya Sen, prix Nobel d’économie mais sisain.co.kr/ modèle chinois, les actions collectives sont pri-
à en croire la déclaration sur le Covid-19 du aussi philosophe, avait fait remarquer qu’il n’y Le titre a été créé vilégiées au détriment de la liberté individuelle.
président Xi Jinping du 29 janvier : “Nous pou- avait pas de famine dans un pays démocratique. en septembre 2007 Le système, hautement régulé, manque de sou-
vons gagner en tirant parti du système socialiste à Une pénurie appelle un investissement de res- par des journalistes plesse. La tension et l’équilibre ne sont pas res-
la chinoise.” La Chine a eu recours à des armes sources publiques, ce que même un pays pauvre qui ont quitté pectés. Un régime démocratique ne peut faire
qu’une démocratie hésiterait à utiliser : la qua- peut faire pour éviter le pire. Les hommes poli- l’hebdomadaire Sisa un pareil choix et doit composer avec une réalité
rantaine de la ville de Wuhan et des drones de tiques réagissent car leur emploi en dépend. En journal, au terme dans laquelle se heurtent diverses valeurs dont
surveillance. Et elle semble considérer l’actuelle revanche, dans une autocratie, la volonté du diri- d’un conflit d’un an aucune ne peut être abandonnée. Ce dilemme
crise sanitaire comme une compétition entre dif- geant est l’information la plus importante à dif- provoqué par n’est autre que son destin.
férents régimes politiques, d’où l’autoritarisme fuser et l’opinion du peuple, elle, ne remonte pas la censure imposée
chinois sortirait gagnant contre la démocratie. jusqu’à lui. Le gouvernement ne s’aperçoit pas par les gestionnaires Ouverture. La Corée du Sud a montré un exemple
L’éditorial que le journal d’État Renmin Ribao a de la pénurie ou fait semblant de ne pas la voir. au sujet d’un reportage intéressant à travers la mise en place du dépistage
publié le 26 février, alors que la propagation du Dès le 30 décembre 2019, Li Wenliang, oph- sur le groupe Samsung. en drive-in, qui permet aux gens d’être testés tout
virus venait d’amorcer une courbe descendante, talmologue de Wuhan, alerte ses collègues du De cette genèse en restant dans leur véhicule. La méthode protège
résume bien cette pensée : “Cette crise est aussi fait que certains de ses patients présentent les est résultée une les lieux et le personnel d’une possible contami-
un test pour la capacité de gouvernance […]. Nous symptômes de l’épidémie de Sras. Les autorités organisation qui tient nation. Les collectivités locales l’ont adoptée dès
avons démontré que le système socialiste à la chinoise l’accusent d’avoir divulgué de fausses informa- à son indépendance, le 26 février, soit trois jours après qu’un hôpital
répondait aux besoins de l’époque, constituant une tions et l’obligent à reconnaître son “erreur”. Il l’actionnaire principal de la province de Gyeongsang l’a introduite sur
garantie institutionnelle et un savoir-faire précieux finit par contracter la maladie à son travail et ne pouvant posséder le conseil de certains médecins. Une idée expri-
dans la guerre que mène le monde contre l’épidémie.” par en mourir. La triste histoire de Li Wenliang plus de la moitié des mée par des spécialistes, mise en pratique par
En somme, le monde devrait suivre la voie mon- actions, et impliquant des confrères et adoptée par le gouvernement
trée par la Chine totalitaire. autant que possible qui l’institutionnalise. C’est ainsi qu’une société
La presse occidentale recherchait un contre- C’est dans un régime les journalistes peut faire face à la crise tout en restant ouverte.
exemple : un pays autant touché par le virus, mais autoritaire qui préfère dans la gestion. Les problèmes ne manquent pas pour autant.
qui préserve le caractère transparent et ouvert surveiller sa population Le journal affiche Les consignes ne seront efficaces que si la majo-
d’un régime démocratique et obtient des résul- par ailleurs le soutien rité les applique. Un régime démocratique peut
tats avec des armes moins radicales que celles que l’épidémie a vu le jour. d’une centaine les y encourager, mais pas les y forcer sans être
utilisées par un régime autoritaire. Elle l’a trouvé de personnalités accusé de porter atteinte aux libertés fondamen-
grâce à la Corée du Sud. Située au cœur de la est une parfaite illustration de la thèse d’Amar- de différents secteurs tales. Il déconseille les rassemblements religieux,
zone contaminée, celle-ci a écarté l’option qua- tya Sen. Il était sur place, avait les connaissances appartenant au camp mais les interdire, c’est plus délicat.
rantaine, même après une contamination mas- lui permettant de comprendre ce qui se passait, des progressistes. Dans une crise, les gens deviennent parfois
sive dans la ville de Daegu. Elle est en passe de mais la prévention de l’épidémie n’était pas le méfiants et égoïstes. Ils mentent, célèbrent des
freiner la propagation du virus en ayant recours principal souci des autorités de Wuhan, surtout offices religieux au mépris des consignes ou encore
au taux de dépistage le plus élevé du monde. préoccupées par le maintien de la tranquillité stockent des produits. Mais la crise peut aussi les
Le 25 février, le New York Times a publié un apparente de leur secteur. Le virus du Covid-19 amener à être solidaires. C’est même assez cou-
reportage sur Daegu intitulé : “Dans la crise du est très contagieux et c’est la raison pour laquelle rant, affirme l’écrivaine américain Rebecca Solnit,
Covid-19, la ville coréenne teste l’ouverture, contrai- la circulation des informations est cruciale. C’est en référence aux attentats du 11 septembre 2001
rement à la Chine [‘In coronavirus crisis, korean city malheureusement dans un régime autoritaire qui ou à l’ouragan Katrina.
tries openness, a contrast to China’]”. Le Washington les réprime, préférant surveiller sa population, A Séoul, une personne âgée vivant d’aides
Post titrait le 11 mars : “La Corée du Sud montre que l’épidémie a vu le jour et les dégâts collaté- sociales a fait don d’ un million de wons [740 euros]
que les régimes démocratiques peuvent vaincre le raux ne sont même pas calculables. à l’arrondissement de son domicile pour remercier
Covid-19 [‘South Korea shows that democracies can À l’opposé, il y a le modèle sud-coréen. le personnel de la mairie d’avoir pris soin d’elle
succeed against the coronavirus’]”. L’information y constitue l’arme essentielle qui pendant sa quarantaine. Une autre dame a offert
Une crise révèle les forces et les faiblesses d’un permet de traquer le virus, ce qui, selon certains, à sa mairie vingt masques qu’elle a confection-
régime politique. Les armes qu’emploie un pouvoir n’exclut pas de possibles atteintes aux droits des ← Dessin de Brian nés elle-même. On ne compte plus les cas sem-
centralisé sont le choix de la cible et la concentra- personnes, mais cette transparence permet aux Stauffer, États-Unis blables. Les gens ont envie d’appartenir à une
tion des moyens. La quarantaine de Wuhan en Coréens de ne pas céder à la panique dans une pour Courrier communauté où l’entraide fonctionne et en tirent
est une illustration. Une telle mobilisation serait situation de crise. La presse étrangère se dit international. une satisfaction. C’est ce que chacun ressent en
10. À LA UNE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

voyant des employés de Korean Air qui se portent


volontaires pour rapatrier leurs compatriotes se Opinion
trouvant à Wuhan ou encore des médecins qui
se ruent à Daegu. S’il est capable de tirer ainsi EN DÉMOCRATIE
le meilleur de chacun, le régime démocratique AUSSI, C’EST
peut susciter des actions collectives efficaces UNE QUESTION
sans trop porter atteinte à la liberté individuelle. DE POUVOIR
La volonté des hommes de s’aider les uns les ET D’ORDRE
autres et leur envie de se sentir liés entre eux, “En période
telles sont les armes que doit utiliser le leader poli- de confinement,
tique qui n’a pas le pouvoir absolu de Xi Jinping. les démocraties révèlent
Pas question d’un optimisme sans fondement. Un ce qu’elles ont en
leader doit être capable de convaincre les gens commun avec d’autres
de l’importance du dévouement et du sacrifice. régimes politiques :
Plus ils sont nombreux à partager ces valeurs, à chez elles aussi,
comprendre le sens de la lutte, meilleures seront la politique est une
leurs actions collectives. question de pouvoir
et d’ordre.”
Double rôle. En ce sens, les politologues citent Professeur
souvent George W. Bush comme un exemple de de politique
leader raté. Après le 11-Septembre, alors que les à l’université
Américains étaient mus par un grand élan de soli- de Cambridge,
darité, il leur a conseillé d’aller faire… du shop- David Runciman
ping, laissant apparaître par là qu’il les considérait fait appel au philosophe

“LA VICTOIRE DE WUHAN


non comme de nobles citoyens capables d’en- Thomas Hobbes pour
gagement, mais comme de simples consomma- soutenir son analyse.
teurs ayant pour mission de freiner la récession. “Comme Hobbes le

EST CELLE DE TOUTE LA CHINE”


Le dirigeant d’une démocratie a un double rôle savait très bien, diriger,
à jouer face à une urgence. D’une part, en tant c’est détenir le pouvoir
que gestionnaire de la crise, il partage la peur de vie et de mort. C’est
des gens et l’inconfort auquel ils sont soumis le pouvoir que nous
dans le quotidien, leur demande de faire preuve donnons aux dirigeants
de dévouement et de sacrifice en leur en expli-
quant le sens, incite à l’empathie et en tire des
que nous élisons.
En démocratie, nous
VU DE CHINE Alors qu’il affirme avoir contenu l’épidémie de
actions collectives. D’autre part, en tant qu’ad- avons tendance Covid-19, le régime de Pékin tient à jouer la carte de la coopération
ministrateur, il œuvre pour éloigner les gens du à considérer la politique internationale pour mieux démontrer les avantages du “système
danger et maintenir au maximum la stabilité, il comme un concours socialiste chinois”. Morceaux choisis dans la presse officielle.
fait en sorte que la vie continue. entre différents partis.
Peu de Coréens doutent de la volonté de leur Nous nous concentrons
président, Moon Jae-in, de s’investir totalement sur le ‘qui’, mais la vraie

L
dans l’actuel combat. La question peut toute- question est ‘comment’ : a Chine, qui a été la première à remporter La presse du Parti multiplie les longs articles
fois se poser de savoir s’il joue son double rôle comment une victoire totale sur son sol dans la bataille théoriques destinés à prouver la supériorité
de manière équilibrée. Depuis que la peur aug- les gouvernements menée par l’humanité tout entière contre le chinoise, mettant en exergue la capacité d’or-
mente avec la propagation du virus, les propos du exerceront-ils nouveau coronavirus, est en train de reprendre ganisation et de mobilisation du système. Pour
président sont surtout centrés sur les masques. les extraordinaires graduellement une organisation normale de Qiushi, magazine idéologique du Parti, “ce prin-
Il y est peu question du sens du sacrifice. Le pouvoirs que nous la vie et la production”, écrit l’économiste temps, nous accueillons la lumière de la victoire
message de l’administrateur l’emporte sur celui leur conférons ?” Mei Xinyu dans une chronique publiée par le commune”. “Face à la grande épreuve, l’avantage
du gestionnaire. Or si on ne leur demande pas Dans les circonstances quotidien officiel Huanqiu Shibao. Aussi, en du système socialiste aux caractéristiques chinoises
de faire preuve de sacrifice et de dévouement, actuelles, la question tant que “premier producteur industriel et pre- apparaît”, écrit le site Zhongguo Jingji Wang.
les citoyens deviennent des consommateurs de ne paraît plus si mier exportateur du monde, outre sa capacité à “La force dirigeante, c’est la force de combat”, dit
services publics. Les Américains appelés à une théorique. Comme se changer en ‘usine de guerre pour la produc- le site du quotidien Guangming Ribao.
guerre pour défendre la liberté et ceux sollicités nous le réalisons, tion de moyens techniques d’aide à la lutte contre
pour faire du shopping ne peuvent pas avoir le souligne-t-il dans l’épidémie’, doit-elle aussi prendre ses responsa- “Ce printemps,
même état d’esprit. Si le leader donne la priorité les colonnes bilités dans le maintien du marché mondial” – en
aux masques, les citoyens le jugeront en fonc- du Guardian, aidant notamment l’Égypte et Panama, rive- nous accueillons la lumière
tion de la distribution de masques. “le principe fondateur rains des canaux stratégiques pour l’écono- de la victoire commune.”
Or la lutte contre le Covid-19 va au-delà d’un de la vie politique, mie mondiale de Suez et de Panama. Lu dans Qiushi,
combat contre l’épidémie. C’est aussi un combat c’est que certaines “La Chine est entièrement engagée aux côtés LE MAGAZINE THÉORIQUE DU PARTI
pour défendre certaines valeurs, pour élever très personnes disent de l’Italie pour la coopération internationale
haut les sentiments d’appartenance face au com- aux autres ce qu’elles dans la lutte contre l’épidémie, et va apporter Dans sa version grand public, ce discours
munautarisme sectaire, pour prouver la supé- doivent faire”. sa contribution sous la forme d’une ‘route de la triomphant laisse la place à l’argument anti-
riorité du modèle démocratique sur le modèle soie sanitaire’”, a déclaré Xi Jinping lors d’un américain à peine voilé. “Le moment est histo-
autoritaire. Les citoyens sont prêts à participer entretien téléphonique avec son homologue rique : il se passe de grandes choses en Chine et aux
à ce noble combat et le leader doit l’affirmer. Une italien, cité par le Renmin Ribao. Le prési- États-Unis”, lance le blogueur Niu Tanqin dans
démocratie ne peut fonctionner sans ce genre dent chinois reprend là son thème favori d’une un blog mis en avant par tous les grands por-
d’émotions, surtout face à une crise. politique d’investissement pour le dévelop- tails d’information le 23 mars. “À Pékin comme
—Chon Kwang Yul pement international dans laquelle la Chine à Washington, c’est le premier jour du printemps,
Publié le 17 mars entend jouer un rôle central. les cerisiers sont en fleurs, mais les sentiments
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 NOS DÉMOCRATIES PEUVENT-ELLES TENIR ? 11

Asie du Sud-Est Il faut s’inspirer de Taïwan


Une aubaine pour les autocrates
Le président philippin Rodrigo Duterte s’est vu octroyer par
et de la Corée du Sud
le Parlement des pouvoirs spéciaux le 24 mars pour contenir
la propagation du nouveau coronavirus.
Il pourra disposer de l’argent public, diriger VU D’ISRAËL Pour ce quotidien populaire israélien, Nétanhyahou
les hôpitaux privés ainsi que les opérations devrait s’inspirer des pays d’Asie où le dépistage de masse s’est fait
militaires nécessaires pour démocratiquement et où l’économie n’a pas souffert.
maintenir le contrôle
du confinement dans
la capitale, Manille.
L’archipel, au 26 mars, —Yediot Aharonot (extraits) Rishon Lezion 200 000 personnes. Toutes incluent l’éloigne-
comptait ment des malades du groupe des gens sains,

I
893 personnes l n’y a pas de virus plus dangereux pour la l’isolement pour ceux qui restent à la maison
infectées et 78 morts. vie humaine que l’absence de démocratie après que le malade en est sorti, et l’assurance
Certes, admet le ou le piétinement de la démocratie. Ce n’est qu’ils ne se contaminent pas.
quotidien The Manila pas une phrase en l’air. Les régimes qui fonc- En Israël, nous avons également besoin de tels
Times, il est opportun tionnent sans contrôle parlementaire, qui ne mécanismes. Et si nous les avions, toute l’éco-
pour un dirigeant sont pas soumis à l’État de droit, entraînent nomie pourrait redémarrer. La Corée du Sud
de disposer de pouvoirs presque toujours pour leurs citoyens une faible travaille, malgré la détection de 100 nouveaux
spéciaux afin de mieux gérer espérance de vie, accompagnée de pauvreté et patients par jour. Taïwan travaille. Et la Chine
une telle crise. Toutefois, poursuit d’oppression. est de retour au travail. Israël n’est ni l’Italie,
le journal, cette décision suscite de vives réactions. À ceux Ainsi, l’épidémie de Covid-19 aurait proba- ni l’Espagne, ni la France. C’est un petit pays
qui craignent que de tels pouvoirs “renforcent les tendances blement pu être largement évitée si la Chine agile et souple.
dictatoriales” du président s’ajoutent ceux qui jugent “difficile avait été une démocratie et avait disposé d’une
presse indépendante et fiable. Quatre mois plus
de lui donner des pouvoirs spéciaux pour combattre une maladie
dont il a minimisé le danger. Ils sont effrayés à l’idée de voir tard, elle se retrouve avec des milliers de morts Imposer le confinement sans
autant de prérogatives rassemblées dans les mains et des millions de chômeurs. explication revient à imposer
d’un responsable qui n’a pas de plan très clair.” En Thaïlande, Les hauts responsables du ministère de la Santé l’état d’urgence et alimente
en Israël ont tenté de gérer la crise de manière
la mise en place de l’état d’urgence le 26 mars permet également
de concentrer “les pouvoirs de différents ministères entre raisonnable et plutôt sage. Mais le Premier
la suspicion de la population.
les mains d’une seule personne – le Premier ministre”, écrit The ministre Nétanyahou a décidé des mesures de
Bangkok Post. Celui-là même qui était à la tête de la junte confinement avant le reste du monde, et cela par Imposer le confinement et le blocus sans tests
militaire jusqu’au 24 mars 2019, date des législatives qui devaient réflexe typiquement israélien. Sous prétexte que de dépistage et sans fournir d’explications à la
marquer le retour du royaume à la démocratie, après cinq années les tests ne guérissent pas, il s’est fait une idéo- société revient à imposer l’état d’urgence et à
de gouvernement militaire. Le quotidien s’inquiète logie de l’absence de dépistage systématique et alimenter la suspicion au sein d’une opinion
des conséquences pour la liberté de la presse et d’expression, s’est rabattu sur le confinement et le blocus. israélienne qui y voit une nouvelle ficelle de
régulièrement la cible des autorités. “Les autorités pourront Bien qu’étant un pays développé, Israël a un Nétanyahou pour rester au pouvoir.
arrêter et enquêter en toute impunité”, déplore The Bangkok Post. sérieux problème et a besoin d’un plan. Taïwan Il n’existe pas de plan parfait, mais il faut au
Au 26 mars, le pays annonçait 1 045 infections. a son plan. La Corée du Sud a son plan. La Chine moins un plan. Israël doit s’inspirer de ce qui a
aurait dû avoir un plan. La Grande-Bretagne avait été fait en Corée du Sud et à Taïwan. D’une part,
également un plan, mais il s’est révélé catastro- parce que ce plan a fait ses preuves. D’autre part,
phique. Israël prend mesure sur mesure, mais parce qu’il a été mis en œuvre démocratique-
sans objectif précis et donc sans aucun moyen ment, en toute transparence et avec un objectif
des gens sont très différents […] Un grand nombre de l’atteindre. clair expliqué à la population. Si Israël suivait ce
de Chinois ont éprouvé un sentiment de soula- ↖ Dessin d’Arend, Il n’y a qu’une loi qui a fonctionné contre le modèle, l’opinion se montrerait plus coopérative,
gement [à l’annonce officielle que l’épidémie est Pays-Bas. coronavirus et ses différentes variantes viennent accepterait si nécessaire une période de confi-
contenue]”. Or “la victoire de Wuhan, c’est celle toutes de l’Asie. Toutes incluent des tests de nement limitée dans le temps et contribuerait
du Hubei et de toute la Chine !” masse. Ainsi, La Corée du sud a testé tous les positivement à la guerre contre le coronavirus.
Mais de l’autre côté de l’océan Pacifique, membres d’une secte [l’Église Shincheonji —Nadav Eyal
les autorités américaines interviennent pour de Jésus, une secte chrétienne], soit quelque Publié le 19 mars
soutenir les marchés et le dollar, ainsi que le
crédit. “On peut dire que le Trésor américain a
brisé tous ses verrous !” Pourtant, du point de
vue sanitaire, les pays occidentaux tardent à Et sur le même thème que ce dossier, l’article de la Nikkei Asian Review : Comment le Parti
prendre les mesures qui s’imposent, estime communiste chinois tente de réécrire l’histoire. Pékin aimerait démontrer la supériorité
l’auteur. Or, “au moment fatidique, des mesures de son système autoritaire. C’est oublier que ce même système a empêché des mesures précoces
semblables au tonnerre sont nécessaires”. Dans SUR NOTRE SITE pour stopper la diffusion de la maladie, écrit un ancien correspondant japonais en Chine.
ces circonstances, la capacité de gouver- courrierinternational.com
nance est essentielle, et “le monde a constaté Le coronavirus conforte les autocrates du Moyen-Orient dans leurs certitudes,
la capacité et la force d’action de la Chine”. Aux Retrouvez explique James Dorsey, sur le site The Turbulent World of Middle East Soccer. Pour ce fin
États-Unis, reste à voir “quelle sera la capacité toute l’actualité spécialiste de la région, l’épidémie aurait pu être l’occasion pour les régimes du Moyen-Orient
du gouvernement Trump à surmonter la crise liée à l’épidémie et de l’Afrique du Nord de se réconcilier avec leurs peuples. Les élites au pouvoir croient que la
épidémique”. de Covid-19. peur du virus va calmer la contestation. Or, une fois la crise terminée, l’explosion sera énorme.
—Courrier international
12. À LA UNE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

Afrique
L’Afrique du Sud et le Rwanda
CETTE INDÉCENTE FASCINATION
durcissent le ton POUR LES MÉTHODES DE PÉKIN
Ils font figure d’exception en Afrique. Contrairement
à certains de leurs pairs qui rechignent à confiner
leur population en grande précarité économique, VU DU MOYEN-ORIENT Jadis, la Chine n’était défendue que par
Cyril Ramaphosa et Paul Kagame luttent d’une main les adeptes des idées totalitaires. Mais aujourd’hui, affolés par l’épidémie
de fer contre le virus.
de Covid-19, même les néolibéraux louent les vertus du modèle chinois,
En Afrique du Sud, un coiffeur est poursuivi pour déplore Asharq Al-Awsat.
tentative de meurtre pour avoir continué de travailler
après avoir été testé positif au Covid-19, indique le site
d’information News24. “C’est le signe que le pays
prendra au sérieux toute violation des règles”, a souligné —Asharq Al-Awsat Londres à la lutte contre le coronavirus les recettes de sa
le ministre de la Police, rapporte le Sunday Times. politique antiterroriste, avec traçage et mise sur

L
Un confinement sévère qui a été décrété, pour trois a fascination, parfois sans réserve, pour la écoute des téléphones portables des personnes
semaines, le 27 mars, dans le pays le plus touché Chine fait certainement partie des choses porteuses du virus.
par la pandémie en Afrique. Les ventes de cigarettes qui pourraient marquer le monde de l’après- On oublie également, sous l’effet de l’affole-
et d’alcool sont notamment interdites, seules les courses crise. Certes, dans un premier temps, cette ment, que les solutions purement technocra-
de première nécessité sont autorisées. crise a donné lieu à un racisme antichinois tiques, qui consistent simplement à appliquer
Au Rwanda, deux hommes qui bravaient le confinement de la pire espèce – “ils mangent n’importe telle ou telle procédure, ne suffisent pas à calmer
ont été abattus par la police, le 25 mars. Ce n’est pas quoi”, “c’est un virus chinois”, etc. –, et les Chinois les esprits, quand bien même elles seraient “effi-
parce qu’ils étaient dehors, “ils ont agressé les policiers”, eux-mêmes n’ont pas été en reste quand ils ont caces”. L’impact sur nos libertés et notre possi-
assure le New Times, progouvernemental. Si le doute laissé circuler la thèse conspirationniste selon bilité de vivre nos vies comme nous l’entendons
est né, c’est que les autorités n’ont pas pour réputation laquelle c’est l’armée américaine qui aurait dif- risque en effet d’être considérable.
de plaisanter avec les règles. Tenu par l’autoritaire fusé le virus pour nuire aux Chinois. Quoi qu’il Sous l’effet de l’affolement, on s’accroche à la
Paul Kagame depuis vingt ans, le Rwanda a ainsi pris en soit, un pays de la taille de la Chine, avec ses solution miracle, on s’entête à la défendre sans
“les mesures les plus strictes du continent”,souligne  énormes capacités, apportera forcément sa part souffrir la moindre contradiction, sans suppor-
Africa News, avant même qu’un premier cas ne soit d’idées, de remèdes et de produits dont le monde ter l’idée qu’on puisse la comparer à d’autres
déclaré sur son sol. Fermeture des frontières, confinement a besoin pour surmonter la crise. Bref, il ne faut ni options, moins radicales sans pour autant for-
quasi total… Face à la main de fer du président, dénigrer la Chine ni nier qu’elle a un rôle à jouer. cément être moins efficaces. Ceux qui veulent
la Deutsche Welle s’interroge : “Kagame, méchant Mais ce qui est étonnant, c’est que les méthodes tre sauvés ne posent pas de questions sur celui
ou héros ?” chinoises, faites de contrôle, de coercition et de
répression, suscitent un tel engouement. Y com-
Lire aussi pp26-27, nos articles sur l’Afrique face
pris chez les libéraux et les néolibéraux, qui ont
L’impact sur nos libertés et
à la pandémie
pourtant toujours professé leur foi en la liberté notre possibilité de vivre nos
individuelle. Or la liberté, désormais, est relé- vies comme nous l’entendons
Venezuela guée parmi les valeurs secondaires, éclipsée par risque d’être considérable.
la “maîtrise de l’épidémie” et par la “capacité de
Désinformation rebond économique” qu’ils prédisent à la Chine.
et surveillance renforcée On peut comprendre cette sinolâtrie chez les
adeptes d’idées totalitaires qui critiquent depuis
qui se présente comme le sauveur. Ils oublient
volontiers que ce sont les dirigeants chinois qui
Difficile de connaître la progression de l’épidémie toujours les démocraties occidentales “sans âme”. ont essayé d’étouffer l’affaire au début de l’épi-
au Venezuela, et pour cause. Les forces armées ou les unités Mais si des libéraux se laissent gagner par cette démie et qui ont, par conséquent, contribué à
spéciales de police (FAES), si redoutées dans le pays, fascination, cela signifie qu’ils sont affolés. Ils la diffusion du virus.
arrêtent des journalistes qui communiquent des chiffres veulent une solution tout de suite, et ils se forgent Quand les dirigeants chinois citent des chiffres
basés sur leurs propres enquêtes plutôt que sur les chiffres leur opinion sous le coup de l’émotion provoquée pour se vanter de leur “succès”, il ne faut jamais
du gouvernement. De fait, souligne le site vénézuélien par le dernier journal télévisé du jour, avec ses oublier que ces chiffres ne correspondent pas
Al Navío, “l’information sur la progression du coronavirus dernières statistiques en date. forcément à la réalité. Seuls ceux qui résistent
est centralisée par la vice-présidente, Delcy Rodríguez”, L’affolement est contagieux. Il nous ramène à encore à l’affolement continuent de s’en rappeler.
un pilier du régime chaviste. “Et il n’existe pas d’instance notre condition d’animal de troupeau. Plus nous Il est fort probable qu’une mondialisation
sanitaire susceptible de vérifier les chiffres diffusés.” Après avons le sentiment de n’avoir aucune prise sur la mieux maîtrisée, plus juste, avec une meilleure
avoir minimisé l’importance de l’épidémie, le président, source de notre peur, plus nous avons tendance gouvernance pour des règles et des normes com-
Nicolás Maduro, a décrété le 16 mars le confinement de à nous en remettre au troupeau. Mais l’affole- munes sera une meilleure réponse à la crise que
la population, assorti de mesures d’aide et d’une surveillance ment s’accompagne aussi de quelques oublis. le repli sur des régimes nationalistes et autori-
des rues par l’armée. Le 22 mars, l’opposant Juan Guaidó En l’occurrence, les nouveaux admirateurs de la taires, qui prétendront défendre “nos intérêts
dénonçait la désinformation du régime sur le coronavirus. Chine oublient que ce pays est gouverné depuis nationaux” mais qui agiront surtout sans devoir
De son côté, Nicolás Maduro se pose à nouveau en victime soixante-dix ans par un parti unique. On oublie rendre des comptes aux citoyens.
des sanctions américaines. “Mais l’anéantissement effectif le massacre de la place Tian’anmen. On oublie Même ceux parmi les démocrates et les libé-
du système de santé ne peut être attribué à aucune sanction le sort des musulmans ouïgours, des Tibétains, raux qui sont actuellement en pleine sinolâtrie
perverse”, rétorque Al Navío, qui rappelle qu’une bonne partie ainsi que des habitants de Hong Kong. finiront par se rappeler ces évidences. Encore
des médecins ont pris le chemin de l’exil depuis longtemps. Nombreux sont ceux qui comptent tirer profit faut-il pour cela qu’on fasse la part des choses :
de l’affolement. L’un d’entre eux est le Premier la peur est mauvaise conseillère.
ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, un néo- —Hazem Saghieh
libéral en matière économique, qui veut appliquer Publié le 25 mars
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 NOS DÉMOCRATIES PEUVENT-ELLES TENIR ? 13

À la une dans des provinces comme la Nouvelle-Écosse,


au Canada, et des villes comme Murfreesboro,
dans le Tennessee. J’écris cette chronique depuis
la ville d’Athens, dans l’État de Géorgie, une
ville universitaire de gauche qui a proclamé
l’état d’urgence il y a une semaine et a depuis
peu ajouté une ordonnance pour nous inviter à
“rester à l’abri” – des mesures en partie sapées
par la réaction beaucoup moins rigoureuse du
comté (républicain) voisin d’Oconee, si bien que
les habitants d’Athens peuvent encore aller y
dîner et y faire leurs courses.
LA FIN DE L’ORDRE Face à une crise, qu’elle soit économique ou
MONDIAL sanitaire, il est nécessaire d’imposer des mesures
PROGRESSISTE d’état d’urgence sans pour autant avoir recours
“L’heure des comptes à une rhétorique guerrière. Celles-ci devraient
a sonné”, titrait en outre être exclusivement liées à la crise en
le magazine New cours, et proportionnelles à la menace. À ce
Statesman, jeudi stade, le risque de contagion est très élevé, ce
20 mars. D’après qui signifie qu’il est légitime de prendre des
l’hebdomadaire mesures pour limiter le déplacement des popu-
britannique classé lations. De même, la plupart des pays sont dra-
à gauche, “la crise matiquement mal préparés à la pandémie. Les
du coronavirus hôpitaux sont dangereusement surpeuplés
pourrait sonner le glas et privés de ressources, ce qui nécessite une
de l’ordre mondial intervention urgente de l’État. Outre l’injection
progressiste”. massive de fonds pour acheter instamment du
Déjà mise à mal
par le 11-Septembre,
puis la crise de 2008, Nous ne devrions pas laisser
le Brexit et enfin notre peur nous entraîner
l’élection de Donald dans une fausse “guerre”.
Trump, “la théorie
qui veut que nous
soyons engagés matériel médical, il est possible de faire appel

Ne sacrifions pas nos


sur la voie d’un progrès à l’armée pour déployer des hôpitaux de cam-
inexorable a, une fois pagne, comme New York est en train de le faire.
de plus, été affaiblie Mais beaucoup de politiciens sont allés beau-

démocraties libérales ! – sans doute pour


de bon”, poursuit-il.
“La pandémie de 2020
menace d’enrayer
coup plus loin et cherchent à profiter de la crise
sanitaire pour faire passer des lois répressives
douteuses. Par exemple, au Royaume-Uni, où
le gouvernement conservateur a d’abord réagi
la mondialisation, avec une négligence presque criminelle, Boris
Pour le politologue néerlandais Cas Mudde, la rhétorique guerrière de durcir les frontières, Johnson a fait voter une “loi coronavirus” dra-
entonnée par les dirigeants mondiaux est dangereuse et inquiétante. de paralyser conienne qui, entre autres choses, confère des
Elle laisse présager que nombre d’entre eux chercheront à imposer les économies” : pouvoirs considérables à la police et aux ser-
des lois répressives dans la durée. autant de facteurs vices de l’immigration, qui sont autorisés à
dont les populistes interpeller tout personne soupçonnée d’être
et les autocrates porteuse du virus – les innocents citoyens bri-
en puissance tanniques d’origine chinoise pourraient ainsi
—The Guardian Londres En temps de guerre, l’ordre libéral démo- entendent bien devenir la cible de la répression de l’État, tout
cratique est temporairement suspendu, et des profiter, une fois comme l’ont été d’innocents musulmans bri-

N
ous ne sommes pas en guerre contre mesures extraordinaires sont votées afin d’ac- l’épidémie passée tanniques du fait des mesures prises au len-
un virus. Peu importe combien de poli- croître considérablement les pouvoirs de l’État et les discours demain des attentats du 11 septembre 2001.
ticiens l’assèneront – de la “guerre du tout en limitant les droits de la population. sur l’unité nationale En Israël, le Premier ministre, Benyamin
peuple” du président chinois, Xi Jinping, Certains des pouvoirs étendus des autorités évaporés Nétanyahou, aux abois, escompte que le corona-
à “notre grande guerre” de Donald n’empiètent que de façon marginale (lire aussi p. 18). virus réussira là où trois élections ont échoué et
Trump – et combien d’experts le sur la vie et les droits des citoyens, lui offrira la possibilité de se maintenir au pou-
répéteront : nous ne sommes pas “en comme la création d’une “économie voir en échappant à la prison. Associant lutte
guerre” contre le coronavirus. de guerre” (qui revient à subordon- contre le virus et lutte antiterroriste, il a pro-
Je sais que, dans des pays extrême- OPINION ner la production économique à l’ef- posé un train de mesures que ses détracteurs
ment militarisés comme les États-Unis, fort de guerre), mais d’autres ont des dénoncent comme étant “antidémocratiques”
le mot “guerre” sert désormais simplement à conséquences traumatiques, comme l’inter- et qui ont poussé les gens à descendre dans la
mettre en exergue l’importance d’une question. nement massif des Américains d’origine japo- rue dans plusieurs villes du pays.
Mais les mots ont un sens, et souvent aussi des naise pendant la Seconde Guerre mondiale. N’étant pas du genre à être en reste, le Premier
conséquences bien réelles, comme on peut le Dans le monde entier, des chefs d’État et des ↖ Dessin de Dilem ministre hongrois, Viktor Orban, s’est emparé
constater dans le cas de la “guerre contre la gouvernants ont instauré (et prolongé) l’état paru dans Liberté, du coronavirus pour enfoncer le dernier clou
drogue” et de la “guerre contre le terrorisme”. d’urgence, dans des pays comme l’Espagne, Alger. dans le cercueil de la démocratie martyrisée
14. À LA UNE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

du pays. Le 30 mars, le gouvernement de la


Fidesz doit voter une loi qui, selon un de ses
critiques les plus en vue, va “accorder à Viktor
Orban des pouvoirs dictatoriaux dans le cadre de
l’état d’urgence pour combattre le coronavirus”.
Aux États-Unis, le président Trump, enfin
contraint d’admettre la réalité et la gravité
de la pandémie après des semaines de décla-
rations délirantes, commence à entrevoir le
potentiel politique de la crise. Lors d’un récent
discours, il a affirmé, avec sa façon unique de
s’exprimer : “J’y vois, en un sens, un président
en guerre.” Les pouvoirs exceptionnels que le
ministère de la Justice a discrètement récla-
més au Congrès nous permettent d’envisager
à quoi pourrait ressembler cette “présidence
de guerre”. La plupart sont des pouvoirs qui
visent à limiter un peu plus l’immigration,
sans doute sous l’influence du zélote anti-
immigration Stephen Miller, le conseiller de
Trump resté le plus longtemps en place (à
l’exception des membres de la famille du pré-
sident). Le ministère requiert également que
les juges aient le pouvoir de placer les gens en
détention sans procès et pour une durée indé-
terminée, ce qui, selon les adversaires du projet,
pourrait revenir à suspendre l’habeas corpus
(droit constitutionnel qui prévoit que toute
personne interpellée soit présentée à un juge
et puisse demander à être remise en liberté).

Des mesures temporaires ? Les mesures envi-


sagées comportent de graves failles, et beaucoup
sont semblables aux mesures répressives adop-
tées après le 11-Septembre. Le plus souvent, ces
propositions portent sur des mesures répres-
L’auteur
CAS MUDDE MIEUX VAUT UNE CHANCELIÈRE
sives sans lien avec la crise actuelle. Ensuite,
nombre d’entre elles sont disproportionnées
par rapport à la menace à laquelle nous sommes
confrontés – l’habeas corpus est un élément capi-
Professeur à
l’université de Géorgie,
aux États-Unis,
le politologue
QU’UN PRÉSIDENT-ROI
tal de l’État de droit, faut-il vraiment le sacri- néerlandais Cas Mudde
fier au nom d’une crise sanitaire dont la létalité est une référence dans VU D’ALLEMAGNE. Avec un président tout-puissant, on aurait pu
reste pour l’essentiel mal connue ? Enfin, si le domaine des études croire que la France serait avantagée face à la crise du coronavirus.
toutes sont explicitement décrites comme des sur le populisme.
“mesures d’exception”, limitées à l’urgence de la C’est lui qui, en 2004, Pourtant, juge Die Welt, le fédéralisme allemand se révèle plus efficace.
situation, leur formulation est floue et pourrait a donné la définition
servir à en justifier (indéfiniment) l’extension. du phénomène la plus
L’expérience nous a montré que des mesures communément —Die Welt (extraits) Berlin À Paris, Emmanuel Macron redoute déjà
temporaires deviennent souvent permanentes. utilisée aujourd’hui : que les conséquences de l’épidémie ne soient

L
Pour éviter un nouveau Patriot Act, chaque une idéologie qui a crise du coronavirus met nos démocra- catastrophiques pas seulement pour l’écono-
nouvelle “mesure d’exception” devrait faire l’ob- divise la société ties à l’épreuve, et chaque pays relève le défi mie mais également pour l’ensemble des démo-
jet d’un examen individuel en répondant à trois en deux groupes à sa manière. L’heure du bilan est encore craties libérales en Europe. “Nous devons faire
questions sans ambiguïté : 1. Qu’apporte-t-elle antagonistes loin mais, alors que se profile le pic de l’épi- très attention maintenant. Ce sera un test pour la
à la lutte contre le coronavirus ? 2. Quelles en (le “peuple pur” démie, il apparaît déjà clairement que les solidité de notre démocratie”, a déclaré le chef de
sont les conséquences négatives pour la démo- et “l’élite corrompue”) États ne s’en tirent pas tous aussi bien. Les l’État. “Nous devons montrer que nous pouvons
cratie libérale ? 3. Quand sera-t-elle abolie ? Si et pour laquelle différences sont particulièrement frappantes protéger le peuple des pandémies sans rien renier
l’on ne parvient pas à répondre à l’une de ces la politique ne devrait entre la France et l’Allemagne. de nos principes”, poursuit-il dans un article
trois questions, la mesure devrait être rejetée. consister que dans En Allemagne, 16 ministres-présidents sont du Journal du dimanche.
Il est bien sûr essentiel de prendre au sérieux la l’expression inaltérée en charge des Länder [États allemands] et Du côté allemand, les débats montrent que
menace du coronavirus et de donner à l’État les de la “volonté prennent des décisions parfois très différentes. le souci de ne pas violer les principes fonda-
pouvoirs dont il a besoin pour combattre la pan- générale” du peuple. En France, le président a endossé son rôle de mentaux de la démocratie est nettement plus
démie, mais nous ne devrions pas laisser notre Son dernier ouvrage chef des armées et a appelé à une “guerre” répu- ancré qu’en France. Chaque Land s’interroge
peur nous entraîner dans une fausse “guerre”. The Far Right Today blicaine avant de déployer l’armée dans le pays. sur la prochaine étape à prévoir pour limi-
Car si nous le faisons, les politiciens s’en servi- (“l’extrême droite Dimanche [22 mars], c’est un Parlement réduit ter les contaminations, et chacun y répond de
ront une fois de plus pour renforcer les pouvoirs aujourd’hui”, non qui a déclaré “l’état d’urgence sanitaire”, qui – à manière différente. Les meilleures preuves étant
déjà par trop répressifs de nos États policiers. traduit) a été publié l’instar des lois d’exception votées après les la décision, prise région par région, de fermer
—Cas Mudde aux États-Unis attentats de 2015 – empiète toujours un peu plus les écoles et la diversité des mesures mises en
Publié le 24 mars en novembre 2019. sur les libertés des individus et des entreprises. place pour briser les chaînes de contamination.
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 NOS DÉMOCRATIES PEUVENT-ELLES TENIR ? 15

Le gouvernement fédéral et les Länder se sont


mis d’accord sur le principe de mesures com-
munes, la Saxe et la Bavière allant même au-
Un test de résistance
delà sur certains points. De leur côté, la Sarre,
la Rhénanie-Palatinat et le Bade-Wurtemberg
ont néanmoins fait un choix individuel en déci-
pour chaque État
dant d’accueillir des patients français.
Peut-être les pays du Sud, qui renoncent à
tant de leurs libertés, ont-ils besoin de cette
pression étatique plus élevée ? En France, après Ukraine VU DE RUSSIE Dictature ou démocratie ? Face à la pandémie
une semaine de confinement, une vaste majo- qui frappe la planète, ce n’est pas le type de régime qui compte,
rité de la population estime qu’il n’est pas pos- LES OLIGARQUES
sible de lutter contre l’épidémie sans abdiquer REPRENNENT mais les capacités d’organisation et le degré de solidarité d’une nation,
au moins temporairement certains plaisirs et LA MAIN estime ce géopolitologue russe réputé.
certaines libertés individuelles. À la différence Face à la pandémie,
d’Angela Merkel, Emmanuel Macron se présente le gouvernement
aujourd’hui comme le commandant en chef de ukrainien fait appel —Kommersant Moscou contre la propagation du coronavirus] n’ont
la nation – ce qu’il est de facto. “Nous sommes en à ceux qui ont souvent aucun sens, pas plus que les comparaisons entre

L
guerre”, scande le président français, et pas seu- été ses ennemis ord Peter Hennessy, professeur à l’Univer- la Chine et l’Italie. On peut observer en Europe
lement lors de sa première allocution télévisée acharnés : les hommes sité Queen Mary de Londres, historien de des approches et des résultats très différents. Si
le 16 mars dernier. Il continue de filer la méta- les plus riches du pays, l’administration publique [et journaliste], a les pays scandinaves sont des modèles de démo-
phore militaire lors de ses visites dans les hôpi- rapporte le quotidien écrit que l’histoire contemporaine, divisée cratie, ils savent aussi agir avec détermination,
taux et les instituts de recherche. en ligne Oukraïnska jusqu’à présent entre “l’avant-guerre” et voire sévérité quand c’est nécessaire. A contra-
Pravda. “La mise “l’après-guerre”, le serait désormais entre rio, certains régimes autoritaires ne réussiront
Écrire sa propre légende. Le président fran- en place de l’état “l’avant-coronavirus” et “l’après-coronavirus”. pas le test. La qualité d’un État ne dépend pas du
çais est le chef, et c’est peut-être aujourd’hui un d’urgence, jugée C’est sans doute exagéré, mais cela montre bien modèle de gouvernance, mais de l’efficacité de son
avantage. C’est vers lui que convergent toutes inévitable par l’équipe l’état d’esprit général. Une guerre mondiale est organisation et du niveau de solidarité nationale.
les réflexions et c’est lui qui prend les décisions présidentielle, va une crise complexe qui bouleverse le fonction- La question de la coopération internationale, de
en dernier ressort. En l’espace de quelques jours, nécessiter un recours nement de l’État et de la société. En l’occurrence, fait, ne se pose même pas : chacun fait le compte
Emmanuel Macron a successivement décrété intensif à toutes il s’agit bien d’un bouleversement de cet ordre. de ses propres ressources. Un phénomène qu’on
la fermeture des écoles, puis celle des restau- les ressources Qui répond de l’essentiel, à savoir de la sécurité retrouve partout, mais le cas de l’Europe est arti-
rants, cafés et autres lieux publics avant d’impo- disponibles.” et de la vie de la population ? Traditionnellement, culièrement frappant. La solidarité et les valeurs
ser le confinement. Et, cette fois, il a fait preuve Une épreuve que l’État. C’est même là sa raison d’être. Ces trente
d’une humilité inhabituelle. Le président fran- le président Zelensky dernières années, cet axiome a été remis en
çais semble toutefois plus déterminé à écrire sa “n’arrivera pas question : avec la mondialisation, l’État s’effa- La solidarité et les valeurs
propre légende qu’à écouter les critiques. Cette à surmonter seul. çait, perdait de son utilité au profit de la société communes européennes
crise mondiale était prévisible depuis le mois de civile ainsi que des institutions transnationales
janvier, mais la France s’y est terriblement mal
Il a donc choisi
d’établir un partenariat et internationales. Cependant, des doutes sur ce se sont révélées n’être
préparée. Et le maintien du premier tour des avec le milieu pronostic s’exprimaient aussi depuis longtemps. que de la poudre aux yeux.
élections municipales reste incompréhensible. des oligarques, Le XXIe siècle n’a été jusqu’ici qu’un enchaîne-
À première vue, on aurait pu croire qu’avec son ce qui pourrait avoir ment de crises. Qu’il s’agisse de la lutte contre communes, rhétorique ressassée durant le der-
État centralisé et son régime présidentiel quasi des conséquences le terrorisme ou de la stabilité monétaire et du nier quart de siècle avec la vague expansion-
monarchique la France était mieux équipée pour positives, sous contrôle des marchés, les raisons ont été mul- niste européenne, se sont révélées n’être que
affronter la crise du coronavirus. Aujourd’hui la forme de dons tiples de parler de retour à la souveraineté natio- de la poudre aux yeux dès que la vie des nations
pourtant, la structure décentralisée du système de plusieurs milliards. nale sur les questions internationales et de retour et de leurs habitants s’est trouvée mise en jeu.
de soin allemand révèle des bénéfices inespé- Mais ce faisant, du rôle central des États. Personne n’en appelle plus ni aux valeurs ni aux
rés. Nos voisins français nous envient la simple peut-être a-t-il libéré Au milieu des années 2010, cette tendance s’est institutions. Les enjeux sont ailleurs. Or l’Union
possibilité de procéder à des tests de dépistage le génie de la lampe. structurée en un courant politique, celui du sou- européenne est un modèle, la référence absolue
dans des laboratoires indépendants disséminés La vieille élite […] verainisme. Le slogan des partisans britanniques en matière de politique d’intégration.
sur tout le territoire. Le gouvernement français va désormais avoir du Brexit, “Take Control !”, est devenu le cri de Est-ce à dire que le monde serait sur le point de
a en effet très vite abandonné l’idée de tests à la haute main guerre de ceux qui imputaient leurs problèmes sombrer dans une anarchie égoïste ? Là encore, oui
grande échelle en faisant passer pour une straté- sur la vie politique.” à la mondialisation et à des élites “hors sol”. Et et non. Oui, parce que la notion même d’“ordre
gie mûrement réfléchie ce qu’il n’avait en réalité Retrouvez Donald Trump est devenu leur leader mondial mondial” ne régit en aucun cas les relations inter-
pas les moyens techniques de réaliser. l’intégralité en érigeant le “chacun pour soi” comme nouvelle nationales, et notre adhésion à cette idée est seu-
Cela fait des semaines que les personnels des de cet article donne de la politique internationale. La pandémie lement une habitude des temps calmes (mais
hôpitaux publics mais aussi les médecins indépen- sur notre site. est un puissant catalyseur. Toutes les mesures qui transitoires) que nous devons à l’extraordinaire
dants et les travailleurs en maison de retraite relevaient jusqu’ici de considérations politiques et stabilité de la seconde moitié du XXe siècle. Et
alertent les autorités sur le manque criant de économiques sont aujourd’hui des mesures sani- non, parce que la coopération sera incontour-
masques de protection. La France ne manque taires. Est-ce le triomphe de la souveraineté ? Oui nable pour répondre au mieux aux défis globaux
pas seulement de tests et de masques. Les places et non. Oui, parce que là où s’agitait une multi- ou dépassant l’échelle nationale, que ne sauraient
en soins intensifs et les respirateurs font aussi tude d’acteurs, il n’en reste plus qu’un – l’État. relever les États individuellement. Cependant, ne
cruellement défaut. C’est pourquoi les Français Tout le monde le sollicite désormais dans l’at- pourront coopérer entre eux que ceux qui auront
regardent aujourd’hui avec un mélange de tente de mesures appropriées. Il n’y a pas d’al- survécu individuellement au stress-test actuel.
colère et de jalousie de l’autre côté du Rhin, ternative. Niet, nada, comme on dit. Il n’y en a Fiodor Loukianov, président du Conseil de politique
où le taux de mortalité des patients atteints ↑ Dessin de Horsch pas, car c’est justement l’heure pour chaque État étrangère et de défense, et rédacteur en chef de Rossia
du Covid-19 est six fois inférieur. paru dans du test de résistance, et tous ne le réussiront pas. v Globalnoï Politiké.
—Martina Meister Handelsblatt, Les réflexions sur les avantages de la dicta- —Fiodor Loukianov
Publié le 23 mars Düsseldorf. ture sur la démocratie [dans le contexte de lutte Publié le 20 mars
16. À LA UNE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

dont chacun de nous se


Vu de comporte face à cet État.
Grèce La suspension de nombreuses
libertés ne doit pas empêcher
la critique des actions
Pas de vaccin du gouvernement et des failles
de la société. Nous devons
contre les failles rester prudents face à toute
déclaration selon laquelle
démocratiques de nouvelles restrictions sont
simplement nécessaires et
n’auront pas de conséquences
Dans les colonnes de graves à l’avenir.” Ceux qui
Kathimerini, Nikos Maratzidis, ont peur, soutient-il, peuvent
professeur de science politique s’habituer à l’idée que tout
de Thessalonique, avertit : interdire est le seul moyen
“La pandémie va passer. Tout de se sortir des crises :
passe. Le défi sera pour demain.” “Les libertés de la personne
Il explique : “La démocratie ne doivent pas être considérées
repose sur trois piliers – la liberté comme abolies, mais comme

CARTOON MOVEMENT
d’expression, la transparence suspendues volontairement,
et le vote. Mais ils peuvent tous le temps que les autorités
avoir des aspects négatifs. puissent prendre les mesures
La liberté d’information prend nécessaires et faire face
la forme de fausses informations à la situation.”
et de théories du complot.

Des dérives autoritaires


La responsabilité individuelle
se transforme en égoïsme
Vu du
Portugal
irresponsable d’individus ou

qui pourraient perdurer


de groupes, et le cycle électoral
en une concurrence féroce
entre les partis qui mène vers
La grande
des politiques désastreuses.” heure
Il en appelle donc à la prudence
en faisant référence à la Grèce de l’Europe
antique : “Depuis l’époque VU DE POLOGNE Les régimes d’exception se multiplient en Europe
de la République athénienne, Si la pandémie de coronavirus centrale et du Sud-Est, justifiés par la lutte contre le coronavirus.
les dangers pour la démocratie est “un test terrible” pour
sont visibles et constamment les pays, le quotidien portugais Mais ils pourraient se maintenir au-delà de l’épisode de pandémie,
présents. Thucydide nous dirait, Público estime qu’elle est surtout alerte ce journaliste polonais.
si on lui demandait, qu’il n’y a pas “une épreuve du feu cruciale
de vaccin contre eux.” Une fois pour la survie de l’Union
la crise terminée, l’UE devra européenne”. Ses fondements
prendre des décisions, estime même sont menacés : la monnaie —Gazeta Wyborcza Varsovie déclaré l’état d’urgence et a de la sorte reçu
Maratzidis, qui s’interroge : unique, le marché commun, un pouvoir presque absolu. Il en a profité pour

E
“Devons-nous rester confinés, la libre circulation et l’esprit n Europe, la lutte contre le coronavirus fournit introduire par référendum un régime prési-
isolés, barricadés derrière des communautaire. Et cette fois, un prétexte pour démonter les mécanismes dentiel avec le soutien d’une majorité de Turcs
frontières, ou allons-nous pouvoir il n’y a pas de guéguerre qui démocratiques. Quand la pandémie qui a eu peur de l’instabilité, de l’in-
enfin collaborer et nous unir, tienne entre les pays du Nord sera terminée, nous nous réveillerons sécurité et de la crise économique.
pour le bien de tous ?” et ceux du Sud, “le malheur peut-être dans des régimes autocra- Aujourd’hui, Erdogan continue de
est commun”. Pour l’instant, tiques. C’est ce qui est en train de se chasser les ennemis de l’État, pré-
les mesures annoncées par la passer en Hongrie, où le gouvernement sumés ou véritables, et il n’abandon-
Vu de Commission européenne pousse au déclenchement de l’état d’ex- nera probablement jamais le pouvoir.
Lituanie (fermeture des frontières, ception pour une durée illimitée. Cela Cette tentation ne connaît pas les
fonds de 37 milliards d’euros) donnerait au Premier ministre Viktor OPINION frontières. Pendant des années, après
“sont loin d’être décevantes”, Orban un pouvoir presque sans limites : les attentats du 11-Septembre, les
Rester critique juge le journal. Mais il est
encore trop tôt, estime-t-il,
il pourra gouverner par ordonnances sans se Américains ont pu surveiller des gens dans le
soucier du Parlement et lui seul pourra décider monde entier parce que, dans un contexte de
face au pouvoir pour en constater les effets.
“S’il est un temps où l’Europe
de quand il voudra bien renoncer à ce privilège. menace terroriste, il n’est venu à l’idée de per-
Le voudra-t-il ? L’histoire montre que, une sonne de retirer ce droit aux autorités.
doit montrer au monde et fois au pouvoir, les responsables politiques du La peur domine désormais les Européens.
“La quarantaine est une situation à elle-même que son union genre d’Orban ont du mal à le rendre. C’est ce En Hongrie, les ventes d’armes explosent. En
très ambiguë et dangereuse,” a un sens, s’il est un temps où qui est arrivé en Turquie avec Recep Tayyip République tchèque, le gouvernement affirme
constate le philosophe Paulius les citoyens européens attendent Erdogan, un modèle pour le Premier ministre que la fermeture des frontières pourrait durer
Gritenas dans les colonnes de leurs dirigeants une réponse hongrois comme pour Jaroslaw Kaczynski deux ans. Dans de nombreux pays, des photos
de Delfi. Une période qui donne qui les aidera à avoir confiance [chef du parti majoritaire Droit et Justice montrent des magasins vides et des gens qui s’ar-
“une nouvelle perspective sur en l’avenir, c’est maintenant et instance ultime de décision en Pologne]. rachent des mains tout ce qu’ils peuvent trouver.
ce qu’est un État et sur la manière ou jamais”, conclut-il. Après le coup d’État raté de 2016, Erdogan a Ces conditions sont favorables à l’émergence
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 NOS DÉMOCRATIES PEUVENT-ELLES TENIR ? 17

Opinion
Le modèle allemand nous sauvera
SEUL UN ÉTAT FORT PEUT
Ce poète syrien réfugié en Allemagne salue dans Al-Modon
la décision humaine d’Angela Merkel de ne pas suivre la politique
AFFRONTER LE CORONAVIRUS
chinoise d’enfermement total pour stopper la pandémie.

La stratégie allemande pour affronter le coronavirus prend forme. VU DE HONGRIE L’épidémie bat en brèche la mondialisation
Elle consiste à réduire autant que possible les contacts physiques, ultralibérale, estime ce spécialiste des questions de sécurité
mais en restant conscient du prix politique, psychologique et social
qu’implique l’emprisonnement des personnes chez elles. L’interdiction et conseiller d’un think tank conservateur, résolument pro-Orbán.
de sortir n’est pas absolue, comme en Italie, en Espagne ou ailleurs
dans le monde. Mais les règles sont d’une redoutable précision.
Il s’agit donc d’organiser les mouvements dans l’espace public plutôt
que de le fermer. Il est permis de faire du sport, de prendre un bol —Magyar Nemzet Budapest il se doit face à l’adversité. Depuis 2010, le gou-
d’air, de profiter des rayons du soleil, ce qui va très rapidement vernement a intelligemment et systématique-

N
devenir quelque chose d’important. Car l’enfermement de pans ous expérimentons l’amère réalité du vil- ment reconstruit les fondamentaux de l’État
entiers de la population pendant des mois n’est pas anodin. C’est lage global. Jusqu’ici, les partisans de la en lui donnant de solides bases économiques.
même très grave, et certains pensent que cela ne peut se faire sans mondialisation la considéraient comme Le pays n’est plus endetté et en ruine comme
provoquer des violences et des troubles. Pour moi, l’exemple chinois le plus important et efficace outil de en 2008. Outre un budget stable, l’exécutif dis-
est effrayant, où le parti unique au pouvoir a sévi en prenant développement. Revers de la médaille : pose d’un système de santé se développant en
des mesures brutales et en utilisant les moyens d’un État totalitaire le coronavirus s’est propagé en quelques continu et d’institutions renforcées – adminis-
pour contenir la pandémie, en emprisonnant des millions de gens mois sur l’ensemble de la planète. Les Bourses tration publique, éducation nationale, police,
chez eux. Nous savons que, physiquement parlant, les gens commencent tremblent, les grandes fortunes craignent la justice, armée – sur lesquelles il peut compter.
peut-être à aller mieux là-bas. Mais nous ne savons pas comment récession, les populations paniquent. Malgré la gravité de la situation, l’union natio-
ils vont mentalement. Il n’y a pas de reportage qui puisse rapporter Bien que nous ne connaissions pas encore nale n’est pas au rendez-vous. La majeure partie
comment les Chinois, individuellement, ont vécu la chose – l’interdiction l’origine exacte de son éclosion, cette épidémie de l’opposition se focalise uniquement sur la cri-
totale de quitter la maison. En Jordanie, ce sont les mukhabarat est d’ores et déjà riche d’enseignements. tique du gouvernement ou la formula-
[la police secrète] qui suivent les cas déclarés. En Israël, les services Pendant soixante-dix ans, l’Europe s’est tion de promesses irresponsables. Nos
de renseignements surveillent les malades. En Syrie, il est probable habituée à une paix et à un bien-être qui parents et grands-parents ont connu
que le régime fera disparaître toute personne atteinte. Tandis lui semblaient acquis. Les événements de la guerre et les pénuries. Nous survi-
qu’Angela Merkel, elle, dans un discours de portée historique, a ces cinq dernières années ne l’ont pas ÉDITO vrons à cette crise quel qu’en soit le
commencé par dire que l’Allemagne était une démocratie et que des fait sortir de sa zone de confort alors prix, mais seul un État fort nous per-
mesures exceptionnelles devaient être l’exception. L’exemple allemand que l’arrivée de millions de migrants illégaux mettra de l’affronter. L’ultralibéralisme et la
sauvera le monde de l’exemple chinois. Il nous sauvera de l’idée selon et l’essor du terrorisme islamiste ont sérieuse- toute-puissance du marché ne défendent pas
laquelle la dictature serait le seul moyen d’assurer la survie. ment mis en péril notre sécurité. Dirigeants et un pays. Un virus, quel qu’il soit, ne peut être
—Dara Abdallah médias de gauche libérale continuèrent d’en- vaincu sans des dirigeants déterminés et expé-
Al-Modon (extraits) Publié le 23 mars tretenir l’illusion de leur monde rêvé suppo- rimentés. Qu’importe le risque politique, Viktor
sément stable et ordonné. Orbán n’a pas hésité à prendre le problème à
En quelques mois, un virus a terrassé cette bras-le-corps tel un commandant motivant ses
utopie. Plusieurs pays ferment leurs frontières, troupes à aller de l’avant. Une fois cette pandé-
de majorités prêtes à remettre leur destin à un ↖ Dessin de Muzaffar et Schengen s’effondre comme un château de mie terminée, nous devrons en tirer les ensei-
gouvernement. Yulchiboev, cartes. Le tourisme et d’autres secteurs de l’éco- gnements au niveau national et européen en
La frontière est mince entre ce qui semble Ouzbékistan. nomie ont payé les premiers les pots cassés. Les matière de sécurité. Compte tenu de la vitesse
légitime et ce qui constitue un abus de la part États basculent progressivement en fonction- de propagation et des effets du coronavirus, il
de l’État. En Serbie, les sanctions contre les nement de crise. Heureusement, est indispensable de se préparer à une éven-
médias qui désinforment peuvent empêcher la Hongrie s’est armée comme tuelle attaque biologique susceptible de paraly-
de répandre la panique, mais aussi frapper ser des pays, détruire des industries et mettre
les journalistes avec lesquels le président est → Viktor Orbán. Dessin des armées au tapis.
depuis longtemps en conflit. L’introduction du de Petar Pismestrovic Cette crise doit réveiller les politiciens et
couvre-feu, comme en Albanie, peut réduire la paru dans Kleine les individus du quotidien. Notre monde est
propagation de la pandémie, mais aussi étouf- Zeitung, Autriche. incroyablement fragile et particulièrement
fer les manifestations antigouvernementales. fissuré. La vérité dépassera bientôt les films
Enfin, en Pologne, l’insistance à vouloir orga- catastrophes. Plus besoin de compétitions dans
niser l’élection présidentielle à la date prévue, des contrées lointaines regardées avec de doux
le 10 mai, peut s’expliquer par une obligation frissons depuis un canapé. Nous devons réap-
de l’État, mais aussi par la peur du gouverne- prendre à vivre et à survivre avec les menaces
ment de perdre dans quelques mois le soutien qui nous entourent. Nous ne pouvons pas
de la population en raison d’une lutte ineffi- mettre notre tête dans le sable et sérieuse-
cace contre la pandémie. Pour les hommes ment penser que le terrorisme, l’immigration
politiques qui rêvent de gouvernements auto- illégale, la guerre hybride ou les épidémies ne
ritaires, un moment favorable arrive pour les représentent pas de véritables dangers. Soit
CAGLE CARTOONS

faire devenir réalité. Ceux qui ont la démocra- nous nous laissons berner et serons désarmés,
tie à cœur devraient être vigilants. soit nous apprenons la leçon.
—Michał Kokot —József Horváth
Publié le 23 mars Publié le 20 mars
18. À LA UNE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

pas connu depuis la Seconde Guerre mondiale


et la mise en place de pouvoirs spéciaux. Les
nouvelles dispositions autorisent ainsi la police
à arrêter et à dépister de force toute personne
soupçonnée d’être porteuse du virus, et elles
interdisent les événements publics et les ras-
semblements sans faire aucune exception pour
les grèves. Ces mesures sont prévues pour être
renouvelées tous les six mois. En Italie et en
Espagne, quiconque viole le couvre-feu s’expose
à une amende et à une peine de prison d’un an.
En pleine pandémie, il semble y avoir consen-
sus autour de l’idée que de telles mesures sont
nécessaires, et à la mesure des dégâts potentiel-
lement gigantesques du Covid-19. Cependant,

“La géolocalisation donne


une idée de ce qu’un individu
aime et n’aime pas, de ses
opinions, ses habitudes.”
Dipayan Ghosh,
DE L’ÉCOLE D’ADMINISTRATION
PUBLIQUE DE HARVARD

la Coronavirus Bill intervient dans un contexte


particulier : de nombreuses démocraties ont déjà
adopté des pratiques de plus en plus intrusives,
et le “capitalisme de la surveillance” a le vent en
poupe, aussi bien économiquement que politi-
quement. Aujourd’hui que les États s’apprêtent
à étendre leur intrusion dans la vie de leurs
citoyens, nous devons impérativement demander
la garantie que ces mesures seront temporaires.
Au Royaume-Uni, par exemple, des forces
de police recourent déjà à la reconnaissance
faciale pour collecter des données biométriques,

Surveillance, la pente sans demander l’accord ni même en informer


les personnes, dans des contextes par ailleurs

glissante
sujets à caution comme des rassemblements
politiques pacifiques.
Mais les données mobiles en révèlent peut-être
plus encore. Selon Dipayan Ghosh, du Shorenstein
Center on Media, Politics and Public Policy, à
l’école d’administration publique de l’université
VU DU ROYAUME-UNI En période de crise, des concessions sur Harvard, ces données que “les opérateurs collectent
les libertés peuvent sembler acceptables. Mais les mesures d’exception généralement par nécessité” contiennent des “infor-
mations précieuses qui constituent une porte d’entrée
finissent souvent par être pérennisées et par se retourner contre de premier choix pour les États [dans la vie privée
les citoyens, prévient cet hebdomadaire britannique. de leurs citoyens]”. Au-delà des simples déplace-
ments par exemple, “la géolocalisation donne une
idée de ce qu’un individu aime et n’aime pas, de ses
opinions, de ses comportements et de ses habitudes”.
—New Statesman Londres de ses 30 millions de clients dans le cadre de ↑ Dessin de Tayo, Les Sud-Coréens l’ont appris à leurs dépens,
l’évaluation de l’efficacité des mesures de confi- Royaume-Uni. après que des données de géolocalisation acces-

A
ccès aux données téléphoniques de plu- nement. Cela se fait déjà en Israël et en Autriche, sibles à tous ont permis d’identifier précisément
sieurs millions de citoyens, généralisa- et les États-Unis plancheraient sur la question. des individus et ont révélé au grand jour des
tion de la reconnaissance faciale, peines La Corée du Sud a mis en place ce système, et informations intimes qu’ils pensaient tenues
de six mois de prison pour violation du va même plus loin en mettant ces données en secrètes – dont, dans un cas, ce qui semblait
couvre-feu… Ce sont en temps normal accès public. À Taïwan, une “barrière électro- être une histoire extraconjugale.
des mesures qu’on juge dignes d’un nique” alerte la police quand des personnes pla- Ian Bruff, maître de conférences en poli-
régime autoritaire répressif. Aujourd’hui, pour cées en quarantaine sortent de chez elles avec tique européenne à l’université de Manchester,
ralentir la propagation du coronavirus, elles sont leur téléphone, l’éteignent ou ne répondent pas met en garde : des lois conçues pour expirer
adoptées par les démocraties. à plusieurs appels. au bout d’une certaine période peuvent être
Le groupe BT (ex-British Telecom), qui détient [Le 25 mars], le Parlement britannique a adopté réactivées à d’autres fins. “Une fois entrées dans
EE, l’un des plus gros opérateurs mobiles au la Coronavirus Bill, une loi d’urgence qui va se la législation, des mesures d’interdiction des ras-
Royaume-Uni, serait ainsi en pourparlers avec traduire par des restrictions sur les libertés semblements, par exemple, tout à fait pertinentes
l’État pour fournir les données de localisation publiques comme les Britanniques n’en avaient en cas de pandémie, peuvent très facilement être
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 NOS DÉMOCRATIES PEUVENT-ELLES TENIR ? 19

ressorties pour divers autres prétextes.” La sur-


veillance est un moyen légitime de lutte contre Repères
une pandémie. Mais les démocraties progres-
sistes ont répondu trop rapidement en matière
de répression et de sanction, plutôt que sur
Partager spécialiste de la protection de la vie
privée et de la sécurité des données.
Les apps, ces
le terrain de la santé publique. Le ministre
de la Santé Matt Hancock a préféré dénoncer
nos données, Ce serait contraire à la protection nouveaux espions
le prix à payer ?
de la vie privée.” Ailleurs, en Europe
le week-end du 21 mars les comportements notamment, certains gouvernements Partout dans le monde, les initiatives
“profondément égoïstes” des Britanniques qui pensent à assouplir leurs lois se multiplient pour développer
étaient allés à la plage ou dans les parcs, plutôt Le virus à l’origine de la pandémie sur la protection de la vie privée des applications à télécharger
que de prendre acte du manque de clarté des mondiale de Covid-19 pose un certain pour pouvoir avoir accès à certains sur smartphones, censées contribuer
consignes de distanciation sociale [le confi- nombre de défis. La façon dont il se nombres de données. C’est le cas à endiguer la pandémie de Covid-19.
nement a finalement été imposé par le gou- propage est l’un d’entre eux. “Jusqu’à de l’Allemagne. D’après la Frankfurter Certaines ressemblent tout de même
vernement le lundi 23 mars]. Or l’enjeu est présent, il semble que près de la moitié Allgemeine Zeitung, le ministère beaucoup à de la surveillance
important, estime Willem de Lint, profes- des transmissions se produisent avant allemand de la Santé aurait préparé de masse. En Pologne; par exemple,
seur de droit pénal à la Flinders University qu’une personne infectée ne présente une version préliminaire de le gouvernement a lancé une app qui
(Australie), car “la médecine s’assortit de consi- des symptômes”, souligne Science. changements à une loi appelée “loi oblige les personnes testées positives
dérations éthiques qui ne sont pas celles de l’ar- Cela signifie que le virus peut sur la protection contre les infections” au virus à prendre régulièrement
mée ou des forces de sécurité”. se propager pendant des jours avant afin de permettre, entre autres, des selfies géolocalisés pour prouver
La rhétorique guerrière qui fleurit aujourd’hui même qu’on en ait connaissance. Dans le suivi des personnes en contact qu’elles sont bien à l’intérieur.
pour justifier le recours à des mesures d’ex- ce contexte, une solution serait de avec les personnes infectées C’est ça, ou “une visite impromptue de
ception pour ralentir la pandémie, poursuit de suivre de près les personnes infectées par le coronavirus. “Les autorités la police”, rapporte Business Insider.
Lint, “peut avoir des effets durables sur le juge- et celles qui ont été en contact avec et la population vont devoir mettre En Iran, les citoyens ont été invités
ment que portent les citoyens sur le besoin ou la elles pour comprendre et prévenir en balance la protection de la vie à télécharger une app qui prétend
nécessité de recourir à ces instruments de sur- la propagation du virus. Le pouvoir privée et la possibilité de sauver pouvoir détecter si des personnes
veillance intrusifs”. Dans l’histoire récente, le chinois s’est d’ailleurs largement des millions de vies grâce à la collecte sont infectées ou non. Ce qu’elle peut
Patriot Act adopté aux États-Unis est un bon appuyé sur la surveillance de masse de données”, insiste David Leslie, faire, surtout, c’est capter de grandes
exemple de loi ayant perduré bien au-delà de la des téléphones des individus éthicien à l’Institut Alan Turing. quantités de données personnelles,
crise contre laquelle elle était pensée. Adoptée pour les classer en fonction “y compris les noms, adresses,
dans le cadre de la lutte antiterroriste au lende-
main du 11-Septembre, elle a posé les bases d’un
de leur état de santé et restreindre
leurs déplacements. “Désormais, Faut-il ficher dates de naissance, et même suivre
la localisation des gens en temps réel”,
système de surveillance global et systématique.
Et cet “usage secondaire”, comme l’appellent les
des équipes de recherche en Europe
et aux États-Unis envisagent
les étrangers ? assure Vice. Ces exemples sont loin
de constituer une liste exhaustive de ce
spécialistes des données, n’est pas une pratique des moyens moins invasifs de collecter En Corée du Sud, un député du Parti qui se fait, mais ils mettent en lumière
nouvelle. L’appareil de contrôle développé par et de partager des données sur les démocrate au pouvoir, Jung Sung-ho, une tendance des gouvernements
infections, et certaines développent a proposé un amendement au Code de à profiter de la situation pour surveiller
et testent déjà des applications l’entrée et de la sortie des étrangers, leur population.
Les démocraties progressistes téléphoniques spécifiques aux obligeant les hôteliers à faire remplir
ont répondu trop vite en coronavirus”, rapporte la revue une fiche aux clients étrangers
La France hésite
matière de répression, plutôt scientifique. C’est le cas notamment
du Massachusetts Institute of
et à la communiquer aux autorités.
Si elle trouve une justification dans
que sur le terrain de la santé Technology, qui a dévoilé mi-mars le contexte actuel, l’initiative suscite Le traçage de données “n’est pas
publique. le prototype d’une app baptisée de la suspicion quant à la volonté de dans la culture française”. Le ministre
Private Kit : Safe Paths, qui enregistre l’État d’exercer des contrôles abusifs. de l’Intérieur Christophe Castaner
les données de localisation toutes les Preuve en est, selon OhmyNews, a tenté de rassurer, le 26 mars, face
les États-Unis pendant la guerre froide a égale- cinq minutes et les garde en mémoire que c’est le ministère de la Justice et aux craintes exprimées dans la société
ment servi au FBI pour surveiller des militants pendant vingt-huit jours. Si l’utilisateur non celui de la Santé qui va collecter civile d’une surveillance renforcée
des libertés civiles, dont Martin Luther King, et, est testé positif au coronavirus, il peut ces informations. Une telle décision, de la population. Reste que l’exécutif
dans les années 1970, des mandats approuvés à choisir de partager ses données avec décrit le site, est d’autant plus absurde étudie bien un recours au numérique
l’origine pour lutter contre la criminalité vio- les autorités sanitaires pour signaler que depuis 2012, dans le cadre de pour mieux lutter contre
lente ont été utilisés contre des pacifistes mobi- les lieux qui sont potentiellement la prévention de la criminalité, les la propagation du coronavirus.
lisés contre la guerre du Vietnam. “Je ne connais à risque d’infection. étrangers qui entrent dans le pays sont Le 24 mars, l’Élysée a mis en place
pas beaucoup de cas où des agences de renseigne- D’après le Washington Post, Google déjà soumis à une prise de photo et un Comité analyse, recherche
ments ayant gagné de nouvelles prérogatives ont et Facebook seraient également d’empreintes digitales. “On se croirait et expertise (Care), chargé notamment
ensuite accepté d’y renoncer”, résume-t-il. en discussion avec le gouvernement dans un régime autoritaire, à l’époque de “conseiller le gouvernement
“Le plus difficile va être ensuite de justifier ces américain pour partager les données de la dictature militaire où tout pour ce qui concerne les programmes
entraves quand la pandémie sera terminée, remarque anonymisées de localisation établissement d’hébergement devait et la doctrine relatifs aux traitements,
Lawrence Cappello, professeur assistant à l’uni- des utilisateurs de leurs services. consigner l’état civil de ses clients”, aux tests et aux pratiques
versité de l’Alabama et auteur de None of Your Mais les entreprises doivent faire face s’indigne OhmyNews, faisant allusion de backtracking qui permettent
Damn Business. A History of Privacy in the United à une mosaïque de réglementations à une pratique éradiquée en 1998. d’identifier les personnes en contact
States [“Pas vos oignons. Une histoire de la vie nationales et fédérales en matière Il exprime par ailleurs des inquiétudes avec celles infectées par le virus
privée aux États-Unis”]. S’il est une chose que de confidentialité. “Dans un contexte du fait du caractère xénophobe du Covid-19”. Selon le secrétaire d’État
nous enseigne l’histoire de la surveillance étatique, de pandémie, on pourrait imaginer de la proposition d’amendement : chargé du Numérique, Cédric O,
c’est que les systèmes de ce genre, si nobles soient qu’il soit possible d’utiliser “C’est encourager la méfiance la France est par ailleurs en contact
leurs intentions premières, finissent souvent par les informations [sur les individus] à l’égard des étrangers que le Covid-19 avec certains pays ayant “entrepris
être retournés contre les citoyens.” pour le bien de l’humanité, eh bien, on a répandue dans notre société. Il s’agit de développer des applications
—Laurie Clarke ne peut pas, prévient Melissa Krasnow, d’une mesure démagogique qui cache numériques destinées à combattre
Publié le 23 mars associée du cabinet juridique VLP, mal ses véritables intentions. […] .” la propagation de l’épidémie”.
20. Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

d’un ↙ Dessin de Pavel Constantin,

continent Roumanie.

à l’a ut r e. Europe ......... 22 encore, en cas de récidive]. C’est pourquoi


bon nombre de citadins fortunés ont fui
fra nce
Amériques......
Afrique ........
24
26 les grandes villes et ont pris leurs quar- Pas de panique
Asie ........... 28 tiers dans leur maison de vacances ou de
campagne où l’assignation à résidence est
en zone rurale
moins pesante. Une option qui ne s’offre à ●●● “Une semaine après la mise
quasiment personne en Seine-Saint-Denis. en place du confinement, un calme
Plus d’un demi-million de gens vivent entas- encore plus grand que d’habitude
sés dans cette banlieue du nord de Paris. règne dans certains coins
Les cités qui se dressent jusqu’à l’horizon de la France rurale, relate
derrière le stade de France sont les cou-

Confinement.
The Guardian. Dans les magasins,
lisses de ce que de nombreux Allemands qu’il s’agisse de supermarchés,
n’aperçoivent que dans des vidéos de rap- de supérettes ou de simples
peurs et des films chocs : une mosaïque épiceries, ce qui saute aux yeux,
d’ethnies et de nationalités entourée de c’est l’absence de tout sentiment

Les banlieues
béton. Ces quartiers sont des milieux com- de panique.” En reportage dans
plexes, mais dans les médias ils sont sur- l’Yonne et le Loiret, la journaliste
tout associés à deux choses : la pauvreté britannique s’étonne des
et la délinquance. différences entre la campagne

fragilisées
confinée et Paris : “Les rayons
“Toutes les structures qui sont pleins. Pas de bousculade
ni de gens qui poussent.”
rendent la vie possible pour Les distances de sécurité sont
les jeunes ont été fermées respectées et on ne fait pas
du jour au lendemain.” d’excessives réserves. Surtout,
Hamza Esmili, on trouve encore “beaucoup
Les mesures du gouvernement face à la pandémie SOCIOLOGUE ET ENSEIGNANT de papier toilette”. C’est bien la
sont inadaptées aux conditions de vie dans les zones preuve que “les habitants prennent
C’est aussi probablement à cause de au sérieux” les mesures de l’état
défavorisées, souligne ce journal allemand. cela que les mesures contre l’épidémie d’urgence sanitaire. À commencer
semblent si mal comprises ici. Sur les par le message “Restez chez vous”.
réseaux sociaux, de nombreux habitants Contrairement à “‘ces imbéciles’
se plaignent du fait que les espaces publics de Paris ou d’ailleurs”…
soient encore bondés. Vendredi 20 mars, Un article à retrouver
on apprenait que 10 % de toutes les infrac- en intégralité sur notre site.
tions aux mesures de confinement [recen-
sées la veille] avaient été commises en
Seine-Saint-Denis.Hamza Esmili habite parisiennes depuis plusieurs années, il est
dans un bel appartement agréable à vivre, vrai que “les gens ont un rapport différent à
dit-il. Mais l’immeuble est extrêmement l’État. Il n’est pas étonnant qu’ils n’acceptent
sale et délabré. Bon nombre de ses voi- pas les consignes”.
sins travaillent comme journaliers sur des Les mesures de confinement sont par-
chantiers et vivent dans des appartements ticulièrement dures pour les jeunes des
où il n’est pas possible de rester confiné. banlieues, explique Esmili : “Toutes les
Il n’est pas rare que les gens partagent structures qui leur rendent la vie possible ici
des lits. Pendant que les uns travaillent ont été fermées du jour au lendemain.” Ici,
le jour et dorment la nuit, les autres font les écoles, les aires de jeu, les terrains de
l’inverse : “Les gens ne dorment pas néces- basket, les skateparks et les équipements
sairement dans leur logement.” Ils sont par sportifs sont plus que des accessoires
ailleurs nombreux à ne pas posséder de de loisir. Ce sont des sources d’équilibre
logement. Alors comment pourraient-ils pour des jeunes qui mènent souvent une
respecter les consignes du gouvernement vie peu structurée. Ce sont des échappa-
et rester chez eux ? toires qui permettent de sortir des loge-
Le sociologue exprime également sa ments où vivent souvent trop de gens, dans
colère face au racisme à travers lequel trop peu d’espace.
l’opinion publique tend à analyser ces pro- Aujourd’hui, de plus en plus de gens
blèmes. Les habitants des banlieues – dont redoutent ce qui pourrait se passer si les
—Die Zeit Hambourg gouvernement. “Il y a moins de monde que la plupart ont des parents d’origine immi- jeunes des banlieues perdaient leur sang-
d’habitude, mais ça reste encore très fréquenté, grée – sont présentés comme des gens froid. Le Parisien, journal racoleur mais
omme la plupart des Français, constat-t-il. Le confinement est un concept indisciplinés. Comme s’ils ne compre- bien informé sur les banlieues, a rapporté

C Hamza Esmili a désormais beau-


coup de temps pour regarder à tra-
vers sa fenêtre. Habitant dans une cité
de la Plaine Saint-Denis [en Seine-Saint-
de bourgeois, explique ce sociologue ensei-
gnant dans une université parisienne. Cela
implique de posséder une maison bourgeoise
dans laquelle se retirer. Ça ne correspond pas
naient pas qu’il fallait faire un effort au
niveau national pour lutter contre le virus.
Les médias en parlent déjà comme de lou-
bards et autres fortes têtes squattant les
quelques échauffourées durant la pre-
mière semaine de confinement : mardi 17
[mars], un groupe de jeunes d’Aulnay-
sous-Bois a mis le feu à des poubelles et
Denis], il observe l’activité de la rue, en du tout à la réalité ici.” entrées d’immeuble en dépit des règles, attiré des policiers dans un guet-apens.
bas. C’est un fait : ils sont manifestement Aujourd’hui, quiconque quitte son domi- fumant des joints et insultant les policiers. Dans la commune voisine de Boissy-
nombreux à ne pas respecter les mesures cile sans attestation ni raison valable s’ex- En même temps, reconnaît le sociologue Saint-Léger, un jeune homme de 22 ans
de confinement général imposées par le pose à une amende de 135 euros [et plus qui étudie les dynamiques des banlieues aurait résisté aux policiers qui voulaient le
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 FRANCE. 21

↙ Dessin de Ramsés
Cuba.

La situation est difficile Mais “comment gérer une situation abso-


lument sans précédent ?” questionne Martin
quand des familles de six Hirsch, directeur général de l’Assistance
personnes passent leurs publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP),
journées ensemble dans dans le NYT. Lui-même a expliqué ne
cinquante mètres carrés. pas avoir de visibilité au-delà de trois
jours concernant la capacité de soigner
contrôler pour infraction au confinement. les patients en Île-de-France.
À Clichy-sous-Bois, banlieue internatio- À Mulhouse, le 25 mars, au milieu des
nalement connue depuis les émeutes de “tentes kaki” et des “sentinelles en faction”,
2005, deux camions ont été incendiés et Emmanuel Macron a voulu montrer sa
des policiers caillassés à coups de boules volonté “d’être présent sur le terrain”, rap-
de pétanque dans la nuit. porte encore Le Temps. Devant les per-
La mairie de Clichy-sous-Bois ne sonnels soignants, qui l’alertent depuis
confirme pas ces jets de boules de pétanque.
Dans l’entourage du maire, on affirme
que l’altercation avec la police est restée “Le gouvernement retient
mineure, même si plusieurs véhicules ont son souffle, ne sachant si le
été incendiés. Mais les tensions sociales système français, quoique
affleurent tout particulièrement en ce solide, tiendra le coup.”
moment, reconnaît un porte-parole de la The New York Times
mairie, car la situation est difficile quand
des familles de six passent leurs journées
ensemble dans cinquante mètres carrés et des mois au sujet de leurs conditions de
que les jeunes sont privés de toute activité. travail, il a promis un plan d’investisse-
Une équipe de neuf travailleurs sociaux, ment et de revalorisation des carrières
dix policiers de proximité et autant de massif pour l’hôpital une fois la crise ter-
médiateurs municipaux est mobilisée pour minée. Il a aussi évoqué une “prime excep-
expliquer personnellement aux habitants tionnelle” et des heures supplémentaires
l’importance de respecter les mesures de majorées avant d’également annoncer la
confinement. On compte sur les parents
– quand ils sont présents – pour s’occuper Dans les hôpitaux, mobilisation des armées pour une opé-
ration (Résilience) qui “sera entièrement

l’heure est grave


de leur famille. consacrée à l’aide et au soutien aux popula-
Même ici, personne ne peut se pronon- tions, ainsi qu’à l’appui aux services publics”.
cer sur le risque d’émeutes dans les pro- “La vague s’amplifie”, écrit The New
chaines semaines. Du côté de la mairie, on York Times alors que – face à la pénurie
assure que la situation a beaucoup changé Les personnels soignants sont submergés et, par manque qui perdure–, l’État a annoncé la com-
par rapport à 2005. On a beaucoup fait de place et de moyens, commencent à trier les patients mande d’un milliard de masques à la
pour les habitants, les immeubles ont été et à en déplacer d’autres. Une situation de crise sanitaire Chine, le 28 mars, que les respirateurs
rénovés, des lignes de tram ont été créées viennent à manquer et que “les autori-
et l’hostilité envers les pouvoirs publics est qui inquiète la presse étrangère. tés pourraient avoir sous-estimé considé-
moins forte. Reste que l’atmosphère peut rablement le nombre de morts en France”.

N
très rapidement changer et sans avertis- Le quotidien américain conclut: “Le gou-
sement. Début 2017, l’arrestation brutale otre capacité de réanimation est satu- de moyens, les autorités françaises ont vernement retient son souffle, ne sachant
d’un jeune homme à Aulnay-sous-Bois rée. Tous les patients que nous rece- également été contraintes de demander si le système français, quoique solide, tien-
[“l’affaire Théo” pour Théodore Luhaka] a vons désormais sont à prendre en de l’aide aux pays voisins pour accueillir dra le coup”.
donné lieu à plusieurs jours de manifesta- charge immédiatement. Aucune de nos forma- des patients. Un appel auquel ont répondu —Courrier international
tions. Un tel scénario alors que les hôpitaux tions ne nous avait préparés à ça. Faire face présents l’Allemagne, la Suisse ou encore
sont surchargés par les patients du Covid- au coronavirus, c’est s’habituer à une mort le Luxembourg.
19 et que les forces de sécurité sont parti- qui n’a aucun visage”, témoigne une infir- Plus inquiétant, un rapport réalisé par
culièrement tendues serait catastrophique. mière dans Le Temps. Le président fran- un institut allemand a dévoilé que des soi-
Hamza Esmili lui-même, qui a étudié çais l’a répété : la “France est en guerre”. gnants alsaciens infectés “continuaient de
les cités les plus pauvres de Clichy-sous- Une guerre sanitaire dans laquelle le corps travailler et de s’occuper des patients atteints
Bois, ne se risque à aucun pronostic sur médical est aux pre- du Covid-19”, relaie Die
la situation sécuritaire. “La question se mières loges, souligne Welt. Par ailleurs, un SUR NOTRE SITE
pose naturellement, mais c’est vraiment dif- le quotidien suisse. Revue “triage – la sélection des
ficile à prévoir”, explique-t-il, soulignant Avec son système de
de presse patients ayant de meil- courrierinternational.com
que, dans cette lutte contre l’épidémie, santé, “l’un des meilleurs leures chances de survie –
c’est tout le pays qui pourrait peut-être au monde, rappelle The New York Times, est depuis quelque temps appliqué en Alsace”. Suivez les réactions
prendre exemple sur les banlieues. Dans le pays est, à première vue, bien préparé pour Certains patients âgés ne sont plus venti- de la presse étrangère
bon nombre d’immeubles délabrés, cela monter au front”, mais sur les champs de lés. Ceux “de plus de 80 ans, de plus de 75, sur la pandémie de
fait déjà des années que les ascenseurs ne bataille, on est au bord de l’implosion. En certains jours même de plus de 70 ans ne Covid-19, les réactions
fonctionnent plus et que les personnes témoigne la situation dans le Grand Est, peuvent plus être intubés car nous manquons en France et ailleurs,
âgées sont de fait confinées chez elles. Un l’une des régions les plus touchées par la tout simplement de respirateurs”, se désole les efforts des chercheurs
réseau de jeunes est déjà en place pour pandémie. En Alsace, “les établissements Brigitte Klinkert, présidente du Conseil pour trouver une parade
leur faire leurs courses. hospitaliers sont tellement pleins que l’ar- départemental du Haut-Rhin, dans les au coronavirus, chaque
—Tassilo Hummel mée a dû construire en une semaine un hôpi- pages du titre allemand. “[Beaucoup] n’ont jour, sur notre site.
Publié le 24 mars tal de campagne”. Par manque de place et pas conscience de la situation.”
22. D’UN CONTINENT À L’AUTRE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

↙ Dessin de Kazanevsky,

europe
Ukraine.

Espagne. Alors, il a appelé sa fille : il devait crise interne qui frappait l’éta-
quitter cette maison au plus vite. blissement. Depuis le déclenche-
À 89 ans, Rafael García, que ment de l’épidémie, 22 résidents Une économie “en
état d’hibernation”
“Que Dieu vous
tout le monde appelle don Rafael, sont décédés.
occupait un appartement de deux Lorsque la fille de don Rafael a ●●● Lors d’un Conseil des
pièces dans la résidence Loreto. entendu dire qu’il y avait eu plus ministres extraordinaire

garde tous  !”
Son épouse est décédée il y a six de 20 morts à la résidence Monte – par visioconférence –
mois à Cordoue. Quand il s’est Hermoso [toujours à Madrid] dimanche 29 mars, le
retrouvé seul, il a choisi d’aller – premier signal d’alarme, en gouvernement espagnol
vivre avec d’autres gens de son Espagne, indiquant qu’il se pas- a renforcé les mesures
âge. Ses enfants ont insisté pour sait quelque chose de grave der- de confinement entre le lundi
Lorsqu’il a appris que beaucoup de ses compagnons qu’il vienne habiter chez l’un ou rière les murs des maisons de 30 mars et le jeudi 9 avril.
étaient morts du Covid-19, Rafael García, 89 ans, chez l’autre, mais il a refusé. Il retraite –, elle a appelé l’assistante L’idée, selon les mots de la
a préféré fuir au plus vite sa maison de retraite. ne voulait pas déranger. Juriste sociale pour lui demander si l’un porte-parole du gouvernement
et criminologue, il avait travaillé ou l’autre de ces décès était lié au María Jesús Montero, reprise
pendant quarante-trois ans au Covid-19. À l’en croire, son inter- par le quotidien El País, est
ministère de l’Intérieur et tenait locutrice a été catégorique : “Mais de faire entrer l’économie “en
à son indépendance. Pour sa place non, bien sûr que non !” Ni elle ni état d’hibernation”. Les salariés
en maison de retraite, il payait son père ne l’ont crue et, dès le des secteurs non essentiels sont
3 400 euros par mois. “J’ai dû invités à rester chez eux, en
partir quand un employé m’a fait “J’ai dû partir quand chômage technique : ceux de
comprendre de façon indirecte et l’industrie et de la construction
sur le ton de la confidence que ma un employé m’a fait sont en grande partie confinés.
santé, voire ma vie était en danger”, comprendre que ma L’Espagne est depuis plusieurs
raconte-t-il au téléphone, mainte- vie était en danger.” jours le pays européen avec
nant qu’il s’est replié chez sa fille. Rafael García, le plus grand nombre de cas
Le 8 mars, la Communauté auto- CRIMINOLOGUE À LA RETRAITE positifs signalés, après l’Italie
nome de Madrid avait interdit – et un nombre de morts
les visites dans toutes les rési- lendemain matin, don Rafael a en constante augmentation,
dences pour personnes âgées de quitté l’établissement, emportant 6 733 selon le bilan du 29 mars.
la région. Depuis, les familles se quelques vêtements et effets per- Au 30 mars, l’épidémie avait
plaignent de ne plus pouvoir com- sonnels. Sa fille l’attendait devant débordé la capacité du nombre
muniquer avec les centres, débor- l’entrée avec sa voiture. de lits des unités de soins
dés et en sous-effectif, une partie Ricardo Bucho, porte-parole intensifs des hôpitaux de huit
du personnel ayant jeté l’éponge d’Orpea, explique que depuis l’an- régions autonomes sur dix-sept.
à cause du coronavirus. Or beau- nonce des 20 premiers décès, sa
coup de ces personnes âgées sont résidence a été submergée par
malades et ont du mal à commu- les appels de familles inquiètes.
niquer avec les leurs. Selon lui, seul le premier décès, fait un “travail remarquable” : “Les
Don Rafael, lui, continuait d’en- celui du monsieur qui déjeunait à personnels de santé sont des héros,
tretenir des contacts réguliers avec la même table que don Rafael, était ce que reconnaît la population en
sa fille. C’était lui qui, au début un cas confirmé de Covid-19. Par les applaudissant chaque soir d’un
de la quarantaine, avait décidé la suite, 11 autres résidents sont bout à l’autre du pays à 20 heures.
de rester au centre, de crainte de morts avec des symptômes évo- Mais cette reconnaissance devrait
transmettre le virus à sa famille. quant le virus, mais sans que le lien également s’étendre aux profession-
Le premier résident contaminé ne puisse être confirmé, puisque nels qui travaillent dans les maisons
a été détecté début mars. Il a aucun test n’a été effectué post- de retraite et donnent leur vie pour
été hospitalisé. Don Rafael avait mortem. Quant aux autres décès, sauver des gens.”
déjeuné à la même table que lui le porte-parole ne livre aucune Don Rafael a préféré ne pas
—El País Madrid Don Rafael les connaissait tous. pendant des mois, avant qu’il ne donnée et assure qu’ils sont liés à prendre le risque de finir comme

C
Il s’entendait même bien avec soit diagnostiqué. Puis il n’a plus la mission même du centre, dont ses voisins. “Bien que j’approche des
’était l’heure du dîner. Huit certaines, comme Hortensia, entendu parler de lui. plusieurs étages sont 90 ans, que mes jambes ne soient plus
heures du soir. L’employé qu’il trouvait gentilles et même Confiné dans sa réservés aux soins pal- très rapides et que j’aie des patholo-
de la résidence servait “très agréables”. À cet instant, il chambre, il a adopté liatifs pour des per- gies graves, j’ai toute ma tête et, si je
son repas à don Rafael dans sa a compris ce qui était en train de nouvelles habi- sonnes en fin de vie. dois mourir bientôt, je n’ai aucune
chambre, où le vieil homme était de se passer derrière la porte tudes pour remplir REPORTAGE Ce type de situation envie d’aborder mes derniers instants
confiné depuis le début de la pan- de sa chambre : qu’en plus des ses journées. Il fai- fait qu’il sera impos- dans la solitude la plus absolue”,
démie. Don Rafael a remarqué décès, beaucoup d’employés de sait une demi-heure de prome- sible d’évaluer précisément les témoigne-il depuis l’ordinateur
que l’employé, en qui il avait une la résidence Madrid Loreto, éta- nade entre les deux pièces de son ravages causés par le coronavirus de sa fille. Avant de partir, il a fait
certaine confiance, avait les yeux blissement spécialisé du groupe appartement, lisait la presse en dans les résidences pour personnes ses adieux à la réceptionniste, “une
rouges, comme s’il venait de pleu- Orpea – privé – étaient en arrêt, ligne, jouait aux échecs sur son âgées espagnoles. Ricardo Bucho jeune fille très gentille”. Il a égale-
rer. Échange : qu’un grand nombre de personnes ordinateur portable. “Je suis habi- ne dit pas si le taux de mortalité ment croisé la directrice du centre,
– Tu as vu un mort ? étaient isolées à un même étage, tué à encaisser les coups durs, per- était comparable avant la pan- dont il a pris congé avec élégance :
– Six, don Rafael. et, plus grave à ses yeux, que plus sonnels et autres, mais ça ne m’a pas démie. Il assure que l’établisse- “Que Dieu vous garde tous !” Puis
– Mais qu’est-ce que personne ne faisait le ménage dans aidé à surmonter ce qui se passait ment avait mis en place toutes les il a franchi la porte. Son heure
tu me racontes ? les chambres des résidents pré- dans la résidence”, dit-il. La nou- mesures de protection nécessaires. n’était pas encore arrivée.
– Hortensia, Conchita, sentant des symptômes, de peur velle des six décès n’était encore Malgré le départ de 20 % de ses —Juan Diego Quesada
Leopoldo…” d’être contaminé par le virus. qu’un aperçu de l’ampleur de la salariés, il considère que l’équipe Publié le 25 mars
Pour que demain
les plus fragiles
aient toujours
© Francesco Zizola/Noor

leurs médecins

Vous pouvez transmettre vos biens à Médecins Sans Frontières.


En transmettant vos biens à Médecins Sans Frontières, vous continuez à faire vivre vos convictions et permettez de financer un accès durable
aux soins aux populations victimes de crises humanitaires. Depuis près de 50 ans, MSF s’engage à défendre et préserver la santé de tous. Grâce
à votre legs, votre donation ou votre assurance-vie, vous serez à nos côtés pour que demain les plus fragiles aient toujours leurs médecins.

LEGS - DONATIONS - ASSURANCES-VIE / Demande de documentation gratuite et confidentielle


À renvoyer à Sandrine Silvestre service Relation testateurs - Médecins Sans Frontières 14-34 avenue Jean-Jaurès 75019 PARIS.

Oui, je souhaite recevoir sans engagement de ma part, votre Sandrine Silvestre,


documentation sur les legs, donations et assurances-vie. chargée des
relations testateurs,
MES COORDONNÉES répond à vos
Prénom : Nom : questions en toute
© MSF

Adresse : discrétion.
Code postal : Ville : TÉL : 01 40 21 57 00
E-mail E-MAIL : relations.testateurs@paris.msf.org
Les informations recueillies dans ce formulaire sont destinées au département de la collecte de dons et aux tiers mandatés par MSF à des fins de gestion interne et pour faire appel à votre générosité.
Elles ne sont conservées que pendant la durée strictement nécessaire à la réalisation de ces finalités.
Ces données peuvent faire l’objet d’un transfert, notamment vers un pays en dehors de l’Union Européenne, qui sera encadré par les garanties appropriées requises par la règlementation sur la
LEGS2008

protection des données. Conformément au RGPD et à la Loi Informatique et Libertés, vous disposez de droits sur vos données (accès, rectification, suppression, limitation, portabilité, opposition)
quant à leur traitement et à leur utilisation à des fins de prospection, que vous pouvez exercer en nous écrivant par e-mail à donateurs@paris.msf.org ou par courrier à 14-34 avenue Jean Jaurès -
75019 PARIS. Pour plus d’information, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité disponible sur notre site internet.

Reconnue d’utilité publique, Médecins Sans Frontières est habilitée à recevoir des legs, donations, assurances-vie exonérés de droits de succession.

14-34 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris


https://leguez.msf.fr
24. D’UN CONTINENT À L’AUTRE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

↙ Dessin d’Ebert,

amériques
Italie.

États-Unis. Tous blindées et des entrées équipées


de diffuseurs de gaz lacrymo-
gène. Et, pour les clients les plus
retrouver seul pendant l’apoca-
lypse ? Vivos a ce qu’il vous faut.
Cette société vend des places

aux bunkers !
en fonds, Lynch et son équipe réservées dans des abris commu-
peuvent rendre le bunker un peu nautaires situés dans des endroits
plus douillet. “On nous demande sécurisés de par le monde. Dans
souvent des salles de cinéma, l’Indiana, elle propose un abri sou-
explique-t-il. En Californie, nous terrain pour 80 personnes, cha-
En ces temps de pandémie, les Américains se préparent à affronter en avons construit un avec un stand cune disposant d’un espace d’un
le virus et l’effondrement de la société. Signe de leurs angoisses, les ventes de tir, une piscine et un bowling.” peu plus de 10 m2. Pour 35 000 dol-
de bunkers individuels ou collectifs et autres abris sécurisés s’envolent. L’ e n t r e p r i s e p r o p o s e lars, elle garantit un an de survie
24 modèles de base, le plus petit en autarcie, avec des couchettes
faisant environ 2,5 m sur 4. Tout de 160 centimètres, une citerne
équipé, il comprend une cou- de fioul de 110 000 litres et douze
chette, un système de purifica- mois de vivres. Conçu durant la
tion d’air, un coin cuisine et des guerre froide, l’abri, autrefois
toilettes, le tout pour 39 500 dol- peint en gris, est aujourd’hui
lars. Parmi les autres modèles, mieux décoré.
citons “L’Aigle”, un bunker de
220 m2 vendu 539 000 dollars, “Ce n’est pas demain
et “La Forteresse”, un complexe
de 42 couchettes, 15 chambres
que le monde va
privées, une armurerie et une devenir plus sûr…”
chambre forte, valant plus de 1 mil- Robert Vicino,
lion de dollars. “L’Aristocrate” PDG DE LA SOCIÉTÉ VIVOS
est le modèle le plus luxueux.
Commercialisé à 8,35 millions “C’est douillet, déclare Robert
de dollars, il comporte une salle Vicino, le PDG de Vivos. Ce qu’on
de sport, un sauna, une piscine, offre aux gens, c’est une sensation
un jacuzzi, une salle de billard, de confort.” Les demandes et com-
une serre et un garage. D’après mandes enregistrées par la société
Lynch, une équipe de six à huit augmentent de 1 0 00 % d’une
ouvriers a besoin d’un ou deux année sur l’autre et les ventes ont
CARTOON MOVEMENT

mois pour bâtir une unité de 3 m progressé de 400 %. L’acheteur


sur 15. Pour satisfaire les com- moyen a changé. Appartenant
mandes, il a doublé son personnel. autrefois à la classe moyenne, il
Le profil des acheteurs est est aujourd’hui plutôt issu de la
variable. Un mois, il est sub- classe supérieure. En ce moment,
mergé par des demandes de les installations sont vides et ver-
jeunes conservateurs, et le sui- rouillées, poursuit Vicino, mais il
vant, par celles de femmes de ne se passe pas une journée sans
gauche d’âge moyen. Toutefois, le que son personnel et lui discutent
—Los Angeles Times d’Américains se sont construit des un millier de systèmes de purifica- client-type est surtout le patron de la date de mise en service de
Los Angeles abris antiatomiques privés au plus tion de l’air anti-NBC [nucléaire- qui a créé sa propre entreprise. l’abri. “Nous n’avons pas besoin de

D
fort des tensions liées à la guerre bactériologique-chimique], faits “En 2008, j’ai négocié pendant l’abri pour la quarantaine, mais
u désinfectant pour les froide. Dans les régions balayées sur mesure par sa société. des mois avec un type qui envisa- nous en aurons besoin pour tous
mains ? Bien sûr. Des par les tornades, la demande Comparables à ceux qui sont geait de s’offrir un abri. Je pense les autres trucs moches qui vont
masques ? Parfait. Mais d’abris, souterrains ou non, est utilisés dans les hôpitaux, les qu’il a profité du coronavirus pour arriver après.”
alors que le coronavirus se répand, constante. Leurs prix s’éche- systèmes anti-NBC classiques convaincre sa femme, parce qu’il C’est dans les Blacks Hills, dans
les riches investissent dans des lonnent de 3 0 00 à 11 0 00 dol- aspirent l’air et en éliminent les vient enfin d’en acheter un, explique le Dakota du Sud, que Vivos a établi
moyens de protection beaucoup lars. Mais, face au nouveau virus particules nocives, comme les bac- Lynch. C’est souvent comme ça, les son autre communauté de bun-
plus extrêmes : les bunkers. qui attise les angoisses, les fabri- téries ou la poussière des retom- acheteurs ont plus d’une raison de kers. Sur place, les gens peuvent
Dans tout le pays, la demande cants produisent à la chaîne des bées nucléaires, fournissant un passer à l’acte.” se réfugier dans l’un des 575 bun-
et les ventes de bunkers et d’abris espaces sécurisés dotés d’un air purifié à des abris pouvant Une analyse partagée par Ron kers militaires qui servaient autre-
explosent. La plupart sont équipés confort réservé d’ordinaire aux accueillir jusqu’à 15 personnes. Hubbard, PDG d’Atlas Survival fois à entreposer des bombes.
de systèmes spéciaux de purifica- demeures des plus riches. Revêtus d’une enveloppe en acier, Shelters. Lui aussi estime que la Enfoncé dans le sol, chaque dôme
tion de l’air qui, espèrent les ache- Gary Lynch, gérant de Rising les bunkers sont dotés de tout pandémie actuelle a poussé cer- s’étend sur plus de 200 m2 et peut
teurs, se révéleront utiles pour S Bunkers, une entreprise texane, une série d’options, comme des tains acheteurs hésitants à fran- accueillir de 10 à 24 personnes.
tenir à l’écart un virus censé pour- assure que son téléphone ne cesse tunnels d’évacuation, des vitres chir le pas. Il propose la “Cave Une unité coûte 35 000 dollars
voir survivre pendant plusieurs de sonner. “Si impopulaire que sécurisée”, un espace secret ins- (plus un loyer annuel de 1 000 dol-
heures à l’air. Et pour ceux qui soit le coronavirus, en matière de “Le coronavirus tallé sous une dalle de béton lars), et Vivos peut le doter de tout
redoutent un effondrement socié- publicité, il est aussi vendeur qu’un de 70 cm d’épaisseur à l’inté- le confort nécessaire.
tal après la pandémie, rien ne vaut tube des Backstreet Boys dans les
est aussi vendeur rieur d’une maison. On peut le Mais, pour découvrir le fleuron
l’accès à une salle sécurisée avec années 1990, dit-il. Les gens en sont qu’un tube des loger sous la cuisine, le salon de l’entreprise, il faut se rendre en
l’équivalent d’une année de vivres dingues.” Une des premières per- Backstreet Boys ou le garage et il comprend une Allemagne. Europa One, c’est son
pour avoir l’esprit tranquille. sonnes à l’avoir appelé a acheté un dans les années 1990.” chambre forte, une cave à vins, une nom, est un complexe d’une tren-
Les bunkers n’ont rien de nou- bunker le jour même. Peu après, Gary Lynch, armurerie et un abri antitornade. taine d’hectares creusé dans la
veau. Des dizaines de milliers un client du Japon a commandé GÉRANT DE RISING S BUNKERS Vous avez peur de vous roche par les Soviétiques pendant
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 AMÉRIQUES. 25

↙ Dessin de Cau Gomez,


Brésil.
BRÉSIL
la guerre froide. Vicino le décrit
comme une arche de Noé des
temps modernes. Outre des pis-
Bolsonaro est-il fini ? Peut-être la fin du bolsona-
risme ne s’annoncera-t-elle qu’au
moment même où elle surgira.
“Petite grippe”
cines, des salles de cinéma et de Même les alliés du président brésilien commencent Elle surgira, c’est possible, quand ●●● Dans une allocution,
théâtre, des gymnases et des bars, à le lâcher, consternés par sa gestion erratique les idéologues et autres oppor- le 24 mars, Jair Bolsonaro
le site se compose de 23 000 m2 tunistes qui l’ont accompagné est reparti à l’attaque contre
de surface habitable sécurisée de la crise du coronavirus. Bolsonaro est mort quitteront les premiers le navire, ce qu’il considère comme
souterraine, 4 000 m2 d’espaces politiquement, affirme cet éditorialiste. comme les rats. Dans le navire, une “hystérie” sur la pandémie,
en surface et 5 km de tunnels. on n’a pas lu Machiavel [qui, dans provoquée selon lui par
On peut y acquérir des apparte- Le Prince, écrit au xvie siècle, les médias brésiliens,
ments privés à partir de 2 mil- montre comment devenir prince et et il a exhorté les autorités
lions d’euros. le rester] et on s’est donc entouré locales à “abandonner
“Les acheteurs attendent le même de flagorneurs. On s’est employé à l’interdiction des transports,
niveau de finition que pour un yacht relire Olavo de Carvalho [un idéo- la fermeture des commerces
privé. Les gens ne doivent pas seule- logue brésilien ultraconservateur et le confinement de masse”.
ment survivre physiquement, mais qui inspire Bolsonaro] dans l’at- Le président persiste à qualifier
aussi psychologiquement”, com- tente que le peuple nous donne le le Covid-19 de “petite grippe”.
mente Vicino. Il ajoute qu’il y a pouvoir dans la rue. Mais voilà, le En “décourageant la
encore de la place disponible dans peuple n’est pas venu [ces derniers quarantaine”, Bolsonaro
les trois sites. “Nous ne créons pas jours]. Le peuple est resté confiné adopte une position “contraire
la peur. Nous apportons des solu- en attendant un vrai leadership, aux recommandations de l’OMS
tions. Les membres de l’élite ont avec flot de paroles et tout. Mais et à toutes les mesures
tous des plans de secours. Ils sautent il n’y en a pas. d’urgence adoptées dans
dans des avions et filent dans des La frustration de la population les autres pays”, alerte
îles, affirme-t-il. Avec nos offres, est semblable aux sables mou- le journal El País Brasil.
les gens peuvent se rassurer en se vants, engloutissant toute per- Ce faisant, il désavoue aussi
disant qu’eux aussi disposent d’une sonne qui tente de surfer dessus son ministre de la Santé, qui
solution de repli quand le moment sans savoir comment nous en appelait à des mesures strictes
viendra de se mettre à l’abri.” extraire tous. Si les analystes ont d’isolement social. Le journal
L’entreprise travaille actuel- eu raison de penser que c’est la Folha de São Paulo voit dans la
lement au développement rhétorique d’un glorieux passé posture du président l’influence
du plus grand abri qu’elle ait perdu [celui de la dictature] – bien de “l’aile idéologique” de son
jamais aménagé, un complexe de sûr imaginaire – qui a propulsé le entourage, qui espère pouvoir
280 000 m2 . De quoi loger 5 000 bolsonarisme au pouvoir, la chute rejeter la responsabilité
à 10 0 00 personnes. Parmi les —Folha de São Paulo coordonnées par le gouvernement n’en sera que plus dure. du ralentissement de l’activité
divertissements prévus : un ter- (extraits) São Paulo fédéral. [À São Paulo comme à À l’heure où la pandémie gran- économique sur les

L
rain de base-ball, un golf et un Rio de Janeiro, les gouverneurs, dit, lecteurs, vous verrez que l’aus- gouvernements locaux.
lac souterrain de 130 m. “Aussi a mort politique est, anciens alliés du pouvoir, ont térité économique [encore prônée Le discours de Bolsonaro laisse
longtemps que nous le pourrons, en général, une mort lancé des mesures fortes pour par Bolsonaro ces derniers jours] son propre camp perplexe,
nous continuerons à construire annoncée. Certes pas à contenir l’épidémie]. ne sert à rien quand on vit avec constatent les médias.
des bunkers. Ce n’est pas demain coups de concerts de casseroles Il est difficile de dire quand toute sa famille dans une pièce
que le monde va devenir plus sûr”, comme ceux qui, dans un élan cette seconde a eu lieu dans le unique, quand il n’y a pas d’eau
conclut Vicino. spontané, réclament le départ cas de Bolsonaro. Était-ce cette propre pour se laver les mains,
—Jack Flemming de Jair Bolsonaro chaque jour à seconde d’égarement au cours quand la précarisation du travail Les crises comme celle que
Publié le 23 mars 20 heures dans nos villes. C’est d’une émission en direct d’Ara- vous prive de revenus en cette nous vivons actuellement révèlent
une fin moins bruyante que le son bie Saoudite, [en octobre 2019], période de crise. les incompétents, et elles sont
des casseroles : la mort politique où il a nié tout lien [des cercles La fin d’un dirigeant poli- aussi cathartiques. Elles font res-
survient à la seconde même qui du pouvoir] avec la mort de la tique se manifeste par la soli- surgir avec force des idées qui
SOURCE précède le temps du désespoir. conseillère municipale Marielle tude, comme celle qu’a connue traînaient depuis longtemps. Il
C’est dans cette seconde sus- Dilma Rousseff [en 2016] dans est l’heure de remettre sur la
LOS ANGELES TIMES pendue entre rage et confusion Les crises comme les derniers jours de sa présidence table le débat sur la taxation des
Los Angeles, États-Unis que réside le signe de la ruine d’un celle que nous vivons au palais du Planalto. L’image grandes fortunes [protégées par
dirigeant. La rage quand ce diri- qui restera de la présidence de Bolsonaro] et des dividendes,
Quotidien, 233 000 ex.
latimes.com geant constate que l’opposition
actuellement révèlent Bolsonaro sera peut-être celle de comme le demande à juste titre
Le géant de la côte Ouest. grandit de tous les côtés, y com- les incompétents. la photo prise [le 21 mars], où le l’économiste Monica de Bolle.
Créé en 1881, c’est le plus pris du côté de ses anciens alliés, Et sont cathartiques. président, en claquettes et maillot Il est aussi l’heure de discuter
à gauche des quotidiens à fort et la confusion qui vient comme de football, a annoncé la produc- sérieusement de l’introduction
tirage du pays et le grand le dernier soupir avant une fin Franco [assassinée en mars 2018 à tion en masse d’un médicament de formes de revenu universel,
spécialiste des sujets annoncée et solitaire. Rio] et de son chauffeur ? Était-ce [l’hydroxychloroquine] contre le l’heure d’innover en trouvant
de société et de l’industrie À droite comme à gauche, les le bras d’honneur qu’il a adressé coronavirus, dont l’efficacité n’est une organisation du travail qui
du divertissement. Ce n’est gouverneurs [d’États brésiliens] [en février dernier] aux journa- pas prouvée. L’image qui restera apporte de la dignité aux tra-
qu’à partir des années 1940 attendent tels des spectateurs listes ? Était-ce son désir de com- de la présidence de Bolsonaro, vailleurs informels [en les aidant
qu’il devient le premier funèbres le crépuscule de la pré- mémorer le coup d’État militaire c’est le désespoir qui le rongera dans cette crise].
quotidien de Los Angeles. sidence de Bolsonaro. Ils se nour- [en mars 2019] ? Seraient-ce les pendant ses derniers instants au En politique, l’unité de temps,
Depuis 2018, le titre rissent du déclin de sa popularité. attaques quotidiennes contre les pouvoir. Car sa fin est annoncée, c’est le maintenant. Bolsonaro
appartient à un milliardaire Certains prennent fort à propos femmes journalistes ? Ou encore qu’elle résulte d’une procédure vit déjà dans celle d’hier.
des biotechnologies, des mesures [de confinement] les quinze autres manquements à de destitution ou de son incom- —Thiago Amparo
Patrick Soon-Shiong. qui devraient en principe être son mandat qu’il a pu commettre ? pétence à exercer sa fonction. Publié le 24 mars
26. D’UN CONTINENT À L’AUTRE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

↙ Dessin de Glez, Burkina Faso,

afrique
pour Courrier international .

Pandémie. Éviter le pire townships et les campagnes, le


combat contre le virus continuera.
Mais en dépit de leurs inquié-
Dans les
hôpitaux,
à tout prix
tudes, rares sont les habitants qui
sont capables de reconnaître qu’ils
ont peur. Certains croient que
des guerriers
les Africains ont développé une
immunité, compte tenu de toutes
sans armes
Le Covid-19 est arrivé sur le continent plus tard qu’ailleurs, les autres épidémies auxquelles Burkina Faso.
ils ont “survécu”. Peut-être la peur
mais comme ailleurs, la pandémie gagne du terrain est-elle un luxe que ne peuvent
Masques, lits, personnel :
à Ouagadougou et
à une vitesse inquiétante. Sauf qu’ici, il n’y a peu ou pas s’offrir ces Sud-Africains dont le
ailleurs dans le pays,
FOCUS principal souci est de savoir ce
de système de santé et une majorité d’Africains vit dans qu’ils vont pouvoir trouver pour on manque de tout. Mais
l’extrême pauvreté. Tant bien que mal, l’Afrique s’apprête à faire face. leur prochain repas. les médecins s’apprêtent
C’est dans les townships et les à lutter coûte que coûte.
zones rurales que le virus aura
l’impact le plus désastreux et le
plus durable. Les gens vont perdre —Wakat Séra Ouagadougou

A
leur emploi et leur foyer. Nous
township pour interviewer les dans des taudis bondés, et l’eau sommes à l’aube d’un moment u Burkina, le person-
“Si le virus passants à propos du Covid-19. courante est rare. Je redoute les de l’histoire qui pourrait s’avérer nel soignant s’illustre
débarque ici, Je lui ai apporté un gâteau. Il me
remercie, puis va toquer à la porte
effets à long terme. Le Covid-19 va
inévitablement se transformer en
révolutionnaire. Ce qu’il advien-
dra après dépend de nos actes,
par un dévouement
qui n’a d’égal que celui de leurs
c’est ‘game de son voisin, à qui il en offre la
moitié. “À Kayamandi, les gens par-
“maladie des pauvres”, et quand
la vie reprendra ses droits dans
dès maintenant.
—Daniel Steyn
confrères et consœurs d’ail-
leurs. Malgré le manque de
over’” tagent tout”, m’explique-t-il, avant
de m’avouer qu’il craint que cette
les cercles privilégiés, dans les Publié le 25 mars gants, masques et autres équi-
pements, ils donnent tout pour
Afrique du Sud. Avant communauté, où tout le monde essayer d’arracher à la mort ces
le confinement du pays, vit sur un pied d’égalité, ne soit patients qui leur tombent sur les
ce journaliste s’est rendu incroyablement vulnérable face
au coronavirus. Il est clair que
bras. Selon les témoignages que
livrent les malades du Covid-19,
dans une township l’on n’y pratique pas la distan- les hommes et femmes en blouse
de la banlieue du Cap. ciation sociale, et qu’elle ne sau- blanche sont simplement formi-
rait y être appliquée. Alors dables. Ils bravent la mort jour
que nous déambulons dans et nuit pour sauver des vies.
les rues, je vois des gens Au CHU de Tengandogo,
—Daily Maverick se toucher les coudes dans le sud de Ouagadougou,
Johannesburg en plaisantant, et j’en- ces “guerriers” au front contre

Q
tends parfois le mot le petit virus qui écume le monde
uand j’arrive à Kayamandi, “corona”. La nouvelle entier sont à la fois médecins,
la vie ne semble pas avoir circule, mais la vie ne serveurs de repas et accompa-
beaucoup changé. Les change pas. “C’est une gnants car pour tenter de freiner
gens continuent de jaillir des maladie de Blanc”, m’af- la course effrénée du mal, aucun
taxis pour rentrer chez eux tandis firme un habitant. proche n’est admis auprès des
que les enfants jouent dans la rue. Comme me le dit Vusi, patients. Le Burkina Faso n’est
Alors que les classes moyennes “si le virus débarque ici, ou certes qu’à 4 décès pour 146 cas
paniquées se bousculent pour dans n’importe quelle township, testés positifs [au 25 mars], mais
acheter du papier toilette, la vie c’est game over”. Dans ces notre pays est sous la menace
en dehors de ces cercles privilégiés zones urbaines, le système d’une progression très rapide
paraît continuer comme si de rien de santé est déjà saturé et du virus.
n’était. Un instant, cela me semble les dispensaires sont pleins La course contre la montre
réconfortant. Un sentiment bien à craquer. À moins que les cli- est engagée pour soustraire le
vite éclipsé par l’inquiétude quand niques et les hôpitaux publics maximum de personnes des
je me suis mis à imaginer à quoi ne reçoivent une aide immé- griffes du Covid-19 et la situa-
ressembleraient Kayamandi et les diate et substantielle, il est tion laisse tout de même songeur
autres townships d’Afrique du Sud peu probable qu’ils puissent et inquiète. Des mesures d’en-
dans quelques jours. faire face à l’épidémie. vergure comme les fermetures
Je m’arrête devant Manifestement, la vie des classes et amphithéâtres,
la maison de mon dans les townships des marchés, des maquis [res-
ami Vusi Mokoena. n’est pas faite pour se taurants populaires en plein
Elle ne comporte préparer à une mala- air], des bars, de l’aéroport,
qu’une pièce, mais REPORTAGE die aussi conta- des gares de transport en
Vusi est l’un des gieuse. Les commun, et l’instaura-
rares habitants de Kayamandi toilettes et les éviers tion d’un couvre-feu, ont été
à avoir la “chance” de possé- publics sont partagés prises par un gouvernement qui
der une maison en brique. Il a par des centaines de rési- semble avoir pris la mesure du
accepté de me faire visiter la dents. Des familles s’entassent chaos en perspective.
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 AFRIQUE. 27

↙ Dessin de Bertrams paru dans


De Groene Amsterdammer, Pays-Bas.

Mais les plaintes contre les méga-églises du pays, qui ras-


failles de la prise en charge
À Lagos, semblent des millions de fidèles
des malades ou même contre
la simple opération de dépis-
l’impossible tous les dimanches. Certains
signes laissent déjà entrevoir
tage se multiplient. Le numéro
vert, le 3535, ne répond toujours
confinement des tensions entre les autorités
politiques et les chefs religieux :
pas aux attentes des usagers en “Nous pensons que nous n’en arri-
détresse. Est-il déjà surbooké ? Nigeria. Dans les verons jamais à une situation où il
Ce 25 mars, le point journalier mégalopoles africaines, faudrait fermer les églises et sus-
qui donne les détails de l’évo- empêcher les pendre tous les offices”, a déclaré
lution du mal n’a pu être tenu le porte-parole de la Christian
à 10 heures, l’heure habituelle, populations de sortir Association of Nigeria à Lagos.
du fait, officiellement, de diffi- ou de se retrouver Les mêmes questions se posent
cultés liées à l’acheminement dans des lieux de culte, pour la communauté musulmane
des prélèvements vers Bobo- paraît “digne des – la cinquième du monde par son
Dioulasso, la deuxième ville du importance – à propos des prières
Burkina, qui abrite le centre où
travaux d’Hercule”. du vendredi dans les mosquées.
se font les analyses. Argument Pour faire respecter le confine-
un peu léger, non ? —Quartz New York ment de la population, bon nombre

L
de gouvernements ont pris des
Incivisme. Du reste, il n’en fal- es rues des plus grandes mesures pour compenser la perte
lait pas davantage pour que les villes du monde désertes : de salaires des travailleurs, en
rumeurs les plus folles et les plus cela restera parmi les suspendant le paiement de cer-
alarmantes commencent à naître
sur l’indisponibilité des réactifs
images les plus frappantes de la
pandémie de Covid-19. Pour limi-
tains impôts ou en proposant des
aides financières. Mais là encore,
Le krach de trop ?
pour le test de dépistage du Covid- ter la propagation du virus, les comment mettre cela en œuvre à
19 et sur la santé même des appa- gouvernements du monde entier Lagos ? À cause des défaillances Algérie. En pleine crise politique, le pays doit faire
reils qui réalisent ces dépistages ont décrété des confinements. À du système administratif, nul ne face à l’effondrement des cours du pétrole.
de la maladie. À cette inquiétude Lagos, la ville la plus peuplée du sait combien de personnes vivent

A
s’ajoute l’incivisme d’individus qui continent africain et principal dans cette ville dont les banlieues
bravent les mesures de restric- foyer d’infection du pays, les auto- tentaculaires débordent sur les vis de tempête sur l’Algé- pour le gouvernement : se serrer la
tion prises par l’autorité et ceux rités tentent de faire de même. La régions voisines. Sans compter rie”, titrait le grand quo- ceinture. Il a ainsi décidé de bais-
qui continuent de croire que le menace épidémique de ce virus qu’il faut aussi avoir les moyens tidien national El Watan, ser de 30 % le budget de fonction-
Covid-19 n’est qu’une invention hautement contagieux, dans une d’offrir ces aides à 21 millions de “les cours du pétrole s’effondrent !” nement de l’État. La compagnie
de toutes pièces. ville où vivent plus de 20 millions personnes. Si l’on se fie aux évé- Arrivé au pouvoir en pleine houle pétrolière nationale, la Sonatrach,
Faire face au Covid-19 sera de personnes sur une superfi- nements récents, il y a de quoi politique fin décembre, c’est peu en fait aussi les frais. Un certain
un défi très difficile à relever. cie égale à celle d’Indianapolis être pessimiste. Après une tra- dire que le nouveau président, nombre de projets vont être aban-
Tout comme d’autres pays afri- – qui, elle compte 850 000 habi- gique explosion au gaz mi-mars Abdelmadjid Tebboune, n’avait donnés, tout comme des “contrats
cains dont les centres de santé tants – a de quoi inquiéter. Mais le [qui a fait 19 morts, des dizaines pas besoin d’un cataclysme de plus. bidon […] comme [ceux] destinés
manquent de tout, le Burkina confinement de Lagos s’annonce de blessés et a ravagé un quartier Les conséquences économiques de à soigner son image”, souligne le
Faso doit encore redoubler d’ef- comme une tâche digne des tra- entier], les autorités ont ouvert un la pandémie de Covid-19 ont été journal Reporters.
forts dans la prévention. Et pour vaux d’Hercule. fonds de soutien aux victimes afin immédiates pour l’Algérie. Alors Mais la presse s’inquiète : “Le
l’instant, la seule stratégie qui a Lagos, c’est avant tout une acti- de payer leurs factures de santé que son budget dépend à plus de spectre d’une banqueroute n’est plus
fait ses preuves c’est bien le confi- vité incessante et un climat d’effer- et de les aider à trouver un autre 90 % du pétrole, elle doit faire face à écarter”, écrit El Watan. Il est
nement, doublé du respect des vescence. Lagos, c’est une ville où logement. Pour l’alimenter, c’est à la dégringolade du prix du baril à clair que “les réserves de change
gestes barrières, dont le lavage le culot et l’ingéniosité sont rois, aux habitants qu’il a été demandé moins de 30 dollars, bien loin des fondent comme neige”, poursuit Le
des mains. Alors, je reste chez où les gens doivent apprendre à de faire un don. 50 dollars sur lesquels elle misait Courrier d’Algérie. Le journal
moi, tu restes chez toi, nous res- survivre. Ici, le quotidien rime —Yomi Kazeem dans sa loi de finance 2020. Dans redoute un retour aux années
tons chez nous… et le Covid-19 avec système D, tout est à la limite Publié le 19 mars ces conditions, une seule option 1980-1990, lorsque le pays avait
retourne chez lui ! de la légalité. Il n’est pas rare de été contraint d’“appliquer de ter-
—Morin Yamongbe voir des voitures rouler du mau- ribles politiques de restructuration”
Publié le 25 mars vais côté de la route pour échap- Le diable dans la maison en échange de l’aide du FMI.
per aux immenses bouchons de la Si “l’ère de l’argent facile des hydro-
ville. Parfois, des tentes surgissent ●●● Il y a peu encore, certains Africains espéraient que le carbures est révolue”, les Algériens
sur la route et bloquent la circu- Covid-19 ne serait qu’“une maladie de Blancs”. Seraient-ils seront les premiers à en payer le
SOURCE lation pour une fête improvisée protégés par leur peau noire ou par le climat du continent, prix. “La situation sera bien plus
avec plusieurs centaines d’invi- souvent chaud et humide, comme l’affirmaient les rumeurs ? La difficile à supporter”, constate El
WAKAT SÉRA tés. Pour les habitants de Lagos, réalité a rattrapé les fantasmes, avec l’arrivée d’un premier cas Watan. Stoppé net par la pandé-
Ouagadougou, Burkina Faso il s’agit moins d’actes illégaux que en Égypte, le 7 mars. Désormais, la grande majorité des pays du mie après un an de manifesta-
wakatsera.com d’ingénieuses trouvailles. Maghreb et d’Afrique subsaharienne se battent contre la tions, le Hirak pourrait “reprendre
Lancé en 2017, Wakat Séra Au-delà des différences de pandémie… avec des moyens sanitaires et économiques très de plus belle” une fois la menace
est un site d’informations culture et de comportement, limités. “Les pays africains ont dégainé trop tard, laissant entrer passée. Le régime “qui ne tenait
du Burkina Faso. Outre les les autorités seront également le diable dans la maison”, déplore ainsi Wakat Séra. D’autant que grâce à la rente pétrolière est en
articles traitant de l’actualité, confrontées à l’influence de la que la plupart d’entre eux rechignent à imposer des mesures train de perdre son seul levier”, écrit
il propose des analyses religion – la communauté chré- drastiques. Si, d’Abidjan à Dakar, l’état d’urgence a été décrété, El Watan. Les Algériens pourraient
souvent sans concession tienne du Nigeria est la plus impor- le confinement des populations n’a été décidé que dans peu de enfin avoir gain de cause, veut
sur la politique burkinabè tante d’Afrique. La ville de Lagos pays car une grande partie de la population vit au jour le jour. croire le grand quotidien algérien.
et africaine. abrite certaines des plus grandes —Courrier international
28. D’UN CONTINENT À L’AUTRE Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

↙ Dessin de Ramsés

asie
Cuba.

Inde. Piégés “Et si un passager était contaminé ?


Tous les autres le seraient aussi. Et
qui s’occuperait de nos familles ?”
deuxième plus grand nombre de
migrants venus d’un autre État
indien, soit plus de 6,3 millions
L’exode

sans ressources
Cet argument laisse les autres de personnes qui correspondent à ●●● Les 28 et 29 mars,
résidents pantois. Ils s’inquié- 40 % de la population de la ville. En quelque 100 millions de
taient déjà de se nourrir et d’avoir chiffres absolus, les ouvriers jour- migrants de l’intérieur, sans

à New Delhi
un toit, et l’absence de commu- naliers de Delhi seraient au moins le sou et affamés, ont tenté
nication avec leurs familles ne 1,5 million, estime Animesh Das, de quitter les grandes villes
fait qu’accentuer leurs angoisses. médecin de profession et syndica- pour regagner dans
“Nous avons presque tous un por- liste qui a siégé au conseil formé la cohue, à pied ou en bus,
table avec des cartes prépayées. en 2019 par les autorités de Delhi leur village d’origine.
Décidé soudainement par le gouvernement Modi, Mais nous n’avons plus de crédit pour fixer le niveau du salaire mini- Le samedi 28 mars,
le confinement laisse de nombreux ouvriers migrants et nous n’avons pas d’argent pour mum [différent selon les États]. le gouvernement de l’Uttar
de la capitale indienne sans moyens de subsistance. en racheter”, explique Ajmal Ali, Pradesh a annoncé la mise
originaire de Murshidabad, près Rondes de police. Rakhi Sehgal, à disposition de 1 000 bus,
de la frontière avec le Bangladesh, chercheur et militant pour les ce qui a provoqué un
dans l’est du pays. droits des travailleurs, affirme rassemblement monstre,
“Environ 16 000 sans-abri vivent que “le terme ‘ouvrier journalier’ est en dépit des consignes
habituellement dans les foyers de trop générique et qu’il englobe aussi données pour lutter contre
—Hindustan Times New Puis le ministre en chef de Delhi a Delhi, souligne Vimal Rai, qui tra- les travailleurs indépendants – les l’épidémie de Covid-19,
Delhi, Lucknow, Patna, Calcutta annoncé un confinement jusqu’au vaille pour l’organisme gestion- conducteurs de pousse-pousse, les rappelle The Hindu.

J
31 mars, et les gens se sont inquié- naire de ces centres. Depuis le vendeurs ambulants, etc. Il est diffi-
e comprends la logique du tés pour leur salaire. Maintenant, le 24 mars, environ 7 000 personnes cile d’imaginer où peuvent aller tous
confinement, mais pourquoi
le gouvernement est-il inca-
confinement doit durer vingt et un
jours. Comment allons-nous sur-
de plus s’y sont présentées, dont la
plupart sont des ouvriers journaliers.
ces gens dans le cadre d’un confi-
nement. La majorité d’entre eux
Le plan
pable de le mettre en œuvre en tenant vivre ?” questionne Iliyas Hussain, La métropole compte 234 foyers.” n’a pas le luxe de pouvoir s’isoler et d’urgence
compte des plus vulnérables ?” inter- ouvrier originaire de Bareli, dans L’afflux de personnes à la recherche aucun ne peut rentrer dans son vil-
roge Dileep Ranjan, 33 ans, en l’Uttar Pradesh [nord de l’Inde], d’un repas a entraîné des pénu- lage d’origine.” ●●● Le gouvernement
lavant une assiette en inox après qui est logé dans un foyer d’ac- ries de nourriture dans plusieurs Dans la mesure où le Premier Modi a annoncé un plan
avoir déjeuné dans un foyer d’ac- cueil à Yamuna Bazar, plus au nord foyers, selon des gérants de centre. ministre, Narendra Modi, a pré- d’urgence équivalent à
cueil du service public dans le dans la métropole. Il aurait pré- Chaque repas est composé de riz cisé que le confinement actuel 20 milliards d’euros.
quartier de Sarai Kale Khan, dans féré que le gouvernement affrète servi avec des légumes mijotés ou doit être aussi contraignant qu’un Quelque 800 millions de
le sud-est de Delhi, le 25 mars. des trains. Mais Naresh Kumar, un un dalh [plat à base de lentilles]. couvre-feu, la police a entrepris de gens recevront chaque mois
Ce refuge est en fait destiné aux autre travailleur qui a trouvé lui Selon les données du recense- chasser de la rue ceux qui y sont “5 kilos de riz ou de blé, et
sans-abri de la ville, mais Dileep aussi refuge dans ce centre, ment de 2011 sur les migra- d’ordinaire établis. “Pourquoi est-ce 1 kilo de lentilles” entre avril
et d’autres ouvriers journaliers y fait valoir que “les voyages tions, Delhi accueille que nous sommes traités comme des et juin, précise l’Indian
logent actuellement, car les vingt en train seraient risqués (aprè s l’ É t at du délinquants ? Il y a une urgence sani- Express. Mais les sommes
et un jours de confinement décré- aussi”. Et d’ajouter : Maharashtra) le taire, on a compris. Mais les autorités promises semblent trop
tés [la veille] par Narendra Modi doivent aussi comprendre que nous “modestes” : 6 euros par
les empêchent de travailler. sommes ceux qui font tourner cette mois aux femmes seules,
Les voyages en train et en car ville”, fait valoir Rajesh, un migrant 24 euros aux agriculteurs…
longue distance étant interrom- de 19 ans venu de Darbhanga, dans Quant aux millions de
pus, ces travailleurs – dont la majo- l’État du Bihar. travailleurs du secteur
rité est originaire d’autres régions La majeure partie des ouvriers informel, qui représente
indiennes – ne peuvent pas ren- journaliers de Delhi, confirment 90 % des emplois en Inde,
trer dans leur village. Ils n’ont pas plusieurs experts, travaillent n’ont “ni filet de sécurité ni
non plus de quoi manger et se dans le bâtiment. Le 24 mars, le épargne”. “Modi a construit
loger tant qu’ils n’ont pas de tra- ministre en chef Arvind Kejriwal son autorité autour de son
vail. Entre le 23 et le 25 mars, des a annoncé le versement ponc- image d’homme politique
centaines d’entre eux ont quitté à tuel d’une indemnité de subsis- fort, rappelle le Hindustan
pied, avec leurs familles, le terri- tance à hauteur de 5 000 roupies Times. Sa démagogie
toire de Delhi, tandis que d’autres [60 euros] pour ceux qui sont et ses muscles font l’objet
sont restés coincés dans des gares inscrits sur les listes du Comité d’un véritable culte. […]
routières et ferroviaires. d’action sociale des ouvriers du Le virus va mettre
“Dans un premier temps, le bâtiment de Delhi, un organisme en lumière les limites
Premier ministre nous a demandé qui compte 300 000 membres. de cette façon de faire
de sacrifier un jour [le 22 mars, à —Abhishek Dey de la politique.”
titre de test]. Personne n’a résisté. Publié le 26 mars

PARIS 89 FM
DANIEL DESESQUELLE La radio mondiale en français
et 13 autres langues
CARREFOUR DE L’EUROPE
DIMANCHE 18H10
@CarrefourEuropet
CORONAVIRUS

Jean-Marie Rayapen / SPF


Face au Coronavirus, et pour maintenir son activité dans le respect des règles
de sécurité recommandées par le Ministère de la santé, le Secours populaire
en appelle à la mobilisation de tous et aux dons financiers.

Faites un don sur secourspopulaire.fr


30. Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

tra n s- ↙ Dessin de Dilem

versales.
paru dans Liberté, Alger.

économie désormais, ils fabriquent le plus


de nourriture possible, ils l’ache-
Les fabricants ont limité le capi-
tal immobilisé sous la forme de
minent le plus rapidement pos- réserves invendues.
sible et ils embauchent du monde D’après Rollin Ford, un ancien
afin de réapprovisionner les cadre du géant de la distribu-
rayons vidés par ceux qui se tion Walmart, les principales

Les failles du préparent à s’isoler pendant


des semaines.
“Nous avons tous été pris de
chaînes ont vendu ces derniers
temps trois mois de stocks en
dix jours. “Plus personne n’a trois

“zéro stock” court. Nous avons entamé le tri-


mestre avec peu de stocks, aux
États-Unis et partout ailleurs”,
concède le PDG de General
mois de réserves pour quoi que ce
soit, de nos jours”, indique-t-il.
Tout a commencé par une ruée
sur le gel hydroalcoolique et les
Logistique. La politique du “juste à temps” appliquée Mills, Jeff Harmening. Ce grand produits de nettoyage, puis sur
groupe [chapeautant une cen- des produits non périssables
aux Etats-Unis par l’industrie agroalimentaire et les taine de marques] cherche à tels que les pâtes. Peu après,
distributeurs a été mise à mal lorsque les consommateurs, sauter certaines étapes de son les ventes de bœuf haché et
dispositif habituel, où tout de poulet ont fortement aug-
craignant les pénuries, se sont rués dans les magasins. est précisément calculé. Des menté, tout comme celles de
camions entiers de céréales papier toilette.
Cheerios, de farine et de pâtes
se rendent directement aux Embauches. Le PDG du groupe
entrepôts des supermarchés Kraft Heinz, Miguel Patricio,
au lieu de faire d’abord transi- reconnaît que le système risque
ter ces produits par les entre- de céder sous la pression. “Ma
pôts de General Mills. plus grande crainte, c’est un effon-
Les détaillants, de leur côté, drement de la chaîne logistique et
s’affranchissent des algorithmes les répercussions qui en découle-
complexes qui leur permettent raient”, confie-t-il. Pour l’ins-
habituellement de déterminer tant, les usines fonctionnent et
quelle quantité de quels produits elles ne sont pas en sous-effec-
ils doivent achete00r. Force est tif, et les centres de distribution
de reconnaître que ces modèles tiennent bon face à l’augmen-
n’ont pas su anticiper le pic de la tation des cadences, ajoute-t-il.
demande en mars. Aujourd’hui, La chaîne de supermarchés
les responsables de magasins Albertsons envoie elle aussi
discutent directement avec les davantage de camions, plus
fabricants et prennent des déci- lourdement chargés, vers ses
sions en temps réel, explique Jeff entrepôts, et elle embauche des
Harmening. chauffeurs. Elle a décidé de faire
des stocks importants des pro-
“Plus personne duits les plus populaires, au lieu
n’a trois mois de proposer une vaste gamme. De
de réserves pour son côté, Smart & Final Stores
prévoit de court-circuiter les
quoi que ce soit, centres de distribution dans cer-
de nos jours.” tains cas, préférant acheminer les
Rollin Ford, produits directement du fabri-
ANCIEN CADRE DE WALMART cant aux supermarchés, explique
son PDG, Dave Hirz. “Le ‘juste à
Après une courte période temps’ a été complètement aban-
de récession au début des donné”, résume-t-il.
années 1990, les investisseurs Les distributeurs qui four-
de la grande distribution ont nissent les supermarchés en
fait pression pour que le sec- aliments périssables et autres
teur accroisse sa rentabilité. Les produits essentiels croulent
entreprises ont mis en place une sous la demande, et les rou-
stratégie du flux tendu, dont l’ob- tiers travaillent dans des condi-
—The Wall Street Depuis le début des l’inconvénient de la méthode jectif est de fabriquer, d’expédier tions très difficiles en raison
Journal (extraits) New York années 2000, les producteurs adoptée par l’industrie agro- et de stocker le moins de produits du virus. Certaines entreprises

A
et les supermarchés n’ont plus alimentaire, qui préfère limiter possible afin de coller au plus demandent aux chauffeurs de
ux États-Unis, la grande des mois de réserves, mais juste son inventaire dans les entre- près à la demande. En réduisant rester dans leur cabine ou de
distribution a passé des ce qu’il faut pour tenir quatre pôts et faire circuler des camions la voilure dans leurs centres de ne pas utiliser leurs toilettes.
années à optimiser sa à six semaines. Or, en mars, moins nombreux mais plus rem- distribution, les détaillants ont Les cargaisons en direction
logistique. Mais dès que la pan- ces stocks ont été écoulés en plis afin d’améliorer ses marges. fait des économies de loyer, de des supermarchés, y compris les
démie de Covid-19 a frappé, cette quelques jours seulement pour Producteurs, distributeurs et charges et de main-d’œuvre. Les enseignes du discount, étaient
stratégie s’est retournée contre de nombreux produits. Cette détaillants viennent donc brus- distributeurs ont fait des écono- en hausse moyenne de 56 % entre
ses promoteurs. ruée a révélé au grand jour quement d’inverser la vapeur : mies de carburant et de salaires. le 15 et le 19 mars, par rapport
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 TRANSVERSALES. 31

↙ Dessin d’Ale+Ale,
Italie.

à la même semaine en 2019,


selon les données collectées
par le prestataire project44.
“Avant, les arrière-boutiques et
les sous-sols étaient pleins à cra-
quer”, se souvient-il. Quand la
Qui va manger de coquillages sur les bras et
plus aucun client.
Pendant ce temps, des citoyens
Le volume quotidien moyen à
la mi-mars était supérieur de
17 % à la semaine la plus affairée
stratégie a changé, ces espaces
se sont en grande partie vidés.
Et actuellement, les commerces
toutes ces huîtres ? pris de panique dévalisaient les
supermarchés pour se préparer
à des semaines de confinement.
de 2019, c’est-à-dire les jours alimentaires entreposent un Aquaculture. Aux États-Unis, dans l’État de Les équipes de Hama Hama ont
précédant Thanksgiving. maximum de produits dans tous Washington, l’épidémie de Covid-19 ébranle toute alors eu une idée : vendre leurs
les recoins possibles. la filière conchylicole, qui essaie de s’adapter. huîtres au détail, 30 % moins
“Avant, dans les À mesure que les usines accé- cher que d’ordinaire. Et la popu-
magasins, les arrière- lèrent la production, elles ont lation a répondu à l’appel.
besoin que leurs fournisseurs À Seattle, c’est sur Facebook
boutiques et les – qui, eux aussi, avaient pris que Sonia Yu a vu la publicité qui
sous-sols étaient l’habitude de peu stocker – en annonçait la braderie. Comme
pleins à craquer.” fassent autant. elle ne voulait pas prendre le
Wayne Spencer Les fabricants risquent une risque de quitter son domicile,
CONSULTANT surproduction si le pic de la elle a commandé sur Internet
demande pour certains pro- un assortiment d’huîtres et
Il est possible que le nombre duits, notamment le papier toi- des palourdes. Elle y a vu une
plus élevé de poids lourds pro- lette, se révèle de courte durée, bonne affaire et un moyen de
voque des embouteillages aux souligne Abe Eshkenazi, direc- soutenir une entreprise locale.
quais de chargement, avertit teur de l’Association américaine Non loin de là, à Tacoma, Tedi
Dave Menzel, responsable de de gestion logistique. Malgré Bolotin a passé commande pour
l’exploitation pour le transpor- tout, de nombreux fournisseurs les mêmes raisons. “Les produc-
teur Echo Global Logistics. Le produisent davantage. Certains teurs de coquillages sont essentiels
pic d’activité allonge la durée acheminent des commandes par- dans la région, affirme-t-elle.
de l’attente pour les chauffeurs tielles à leurs clients afin qu’ils Nous devons faire tout notre pos-
qui livrent ou viennent cher- aient quelque chose à vendre, sible pour les aider.”
cher des cargaisons. Ces files et parfois réduisent le nombre “On est très loin du volume de
d’attente sont précisément ce de formats et de goûts propo- commandes ou du chiffre d’affaires
que l’industrie agroalimentaire sés afin d’accélérer le processus. que nous aurions enregistré grâce
s’employait naguère à éviter, Albertsons réapprovisionne —Hakai Magazine Victoria devaient être acheminés dans des à des ventes dans la restauration,
note Wayne Spencer, fournis- ses rayonnages le plus vite pos- (Colombie-Britannique) restaurants. Mais le gouverneur modère Lissa Monberg, direc-

L
seur de longue date de super- sible, affirme la responsable de de l’État, Jay Inslee, a annoncé à trice marketing de Hama Hama.
marchés comme ShopRite et l’exploitation, Susan Morris. e dimanche 15  mars, ce moment que les bars et res- Mais l’immense élan de soutien
consultant auprès de détaillants. “Nous embauchons le plus possible. un camion chargé de taurants devaient fermer pour – que ce soit les gens qui viennent
Dans les années 1990, ajoute-t- Je sais que les gens sont angoissés. moules, d’huîtres et de ralentir la propagation du nou- en voiture ou qui commandent en
il, les fournisseurs laissaient des Nous voulons répondre présent et palourdes a quitté l’exploitation veau coronavirus. Le camion a ligne – est très touchant.”
poids lourds devant un magasin les épauler.” Hama Hama, située à Lilliwaup donc fait demi-tour et rapporté L’État de Washington était le
pendant des jours pour qu’un —Annie Gasparro, Jennifer [à l’ouest de Seattle], dans l’État la marchandise à son point de premier producteur d’huîtres,
détaillant puisse piocher dedans Smith et Jaewon Kang de Washington, pour rejoindre départ. L’entreprise s’est retrou- de palourdes, de moules et de
au fil de ses besoins. Publié le 23 mars l’aéroport, d’où les coquillages vée avec des centaines de kilos coquilles Saint-Jacques → 32

Chers abonnés,

C ertains d’entre vous


reçoivent, en plus de notre
hebdomadaire, nos hors-séries
se sont soulevés et ont réclamé
des changements rapides. Si la crise
du coronavirus semble avoir figé le
et indiquez votre numéro d’abonné
et votre code postal. Si vous avez
besoin d’aide, notre service clients
tous les deux mois. Étant donné monde, nul doute que les raisons pourra vous renseigner par e-mail :
les circonstances exceptionnelles, de cette colère demeurent. Chili, abo@courrierinternational.com
nous ne pouvons assurer Irak, Hong Kong, France… Retrouvez Ce hors-série sera également
l’impression et la distribution dans ce numéro les décryptages et disponible à l’achat sur nos
de notre hors-série. analyses de la presse étrangère. applications iOS et Android pour
Pour que vous puissiez tout de ceux qui ne sont pas abonnés à nos
même le lire, nous avons décidé Si vous avez créé votre compte hors-séries.
de vous le proposer en format PDF, en ligne, vous avez dû recevoir le Nous vous souhaitons une bonne
à lire sur tous vos écrans, 30 mars un e-mail contenant le lien lecture et vous remercions pour
dès le 30 mars. pour télécharger ce hors-série. Si ce votre soutien constant.
Le thème de ce hors-série ? n’est pas le cas, nous vous invitons L’équipe de
Un monde en colère. Inégalités, à créer votre compte. Rendez- Courrier international
urgence climatique, corruption, vous sur la page https://boutique.
patriarcat… Pendant des mois, courrierinternational.com/
partout sur la planète, des peuples gcustomer/account/precreate/
32. TRANSVERSALES Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

LA LETTRE Tous les quinze jours,


l’actualité de la Silicon
31 ← aux États-Unis en 2013, de 200 personnes, sur envi- TECH Valley vue des États-Unis
année pour laquelle on dispose ron 700. Quelque 178 personnes
des données les plus récentes. travaillent à temps partiel, et
Le secteur de l’aquaculture un dispositif d’assurance chô- PHILIPPE COSTE, à New York
employait à cette date près de mage mis en place par l’État
3 000 personnes et enregistrait compense leur perte de salaire.
des recettes avoisinant 150 mil- Taylor Shellfish tente de limi- Walmart ne vend plus que des hauts
lions de dollars. ter la chute de son chiffre d’af-
Le nouveau coronavirus risque faires en installant des stands et les pirates informatiques s’activent

A
de suspendre les activités de de vente devant certains de ses
toute la branche si les particu- restaurants et en livrant gratui- u pays du marketing roi, la d’engins disponibles reste trop réduit.
liers ne continuent pas de la sou- tement les clients de l’État de cha îne de super ma rchés Et depuis la fermeture des campus
tenir. Comme de nombreuses Washington, mais aussi d’une Walmart, dont les ventes universitaires américains où ils bati-
autres exploitations aquacoles grande partie de l’Oregon et de explosent pendant cette période de folaient sans entrave, les robots se
dans le Nord-Ouest américain, l’Idaho voisins. confinement, reste la meilleure vitrine révèlent peu adaptés aux livraisons
Hama Hama réalise l’essentiel de Lissa Monberg et Bill Dewey du comportement des consomma- dans les grandes villes à cause de leur
son chiffre d’affaires avec les res- affirment que les protocoles teurs. L’un de ses hauts dirigeants a lenteur et des distances entre les res-
taurants. Quand les commandes sanitaires sont maintenus confirmé sur Yahoo finance que les taurants et les domiciles. De plus, il est
ont disparu, des employés ont dans leurs exploitations res- ventes de hauts de vêtements (che- très difficile d’accélérer la production
dû être licenciés. C’est le der- pectives, malgré les difficultés mises, vestes et tee-shirts) ont consi- des modèles les plus performants en
nier effet en date de la pandé- actuelles. Bill Dewey précise dérablement augmenté alors que les ce moment, alors que les sites indus-
mie sur l’aquaculture dans l’État que les autorités sanitaires de ventes de bas (pantalons et jupes) triels ferment et que les ingénieurs
de Washington, un secteur dont l’État de Washington lui ont n’ont pas bougé. Une seule explica- bûchent à domicile.
garanti le 17 mars que les tests tion possible : la généralisation du
“L’immense élan de habituels de la qualité de l’eau travail à domicile et des logiciels de Promesses de larrons
étaient maintenus, afin que les téléconférence, qui ne cadrent que le L’épidémie et les déboires des hôpi-
soutien est très exploitants puissent travailler en haut du corps. taux américains n’ont pas vraiment
touchant.” toute sécurité. Les conchylicul- attendri les truands spécialistes du
Lissa Monberg, teurs sont en mesure de mainte- Soutien aux seniors rançongiciel. BleepingComputer,
DIRECTRICE MARKETING nir leur production, mais encore Le New York Times décrit le difficile un site d’aide et d’information tech-
DE HAMA HAMA leur faut-il des clients. apprentissage de la technologie par nologique, avait joint plusieurs de ces
Nombre d’habitants sont prêts les seniors, les plus exposés au risque criminels pour leur demander s’ils
les marges étaient déjà serrées à jouer le jeu. Après la pandémie, et les plus isolés en cette période de entendaient continuer leurs attaques
avant l’annonce de Jay Inslee. si Hama Hama réussit à se main- contamination croissante aux États- contre les hôpitaux, leurs cibles favo-
Depuis quelques mois, à tenir à flot, l’entreprise espère Unis. L’article rappelle que, selon rites. Plusieurs avaient promis de s’abs-
mesure que l’épidémie progres- continuer à vendre aussi aux par- un sondage datant de 2017, 75 % des tenir. Promesses de larrons ?
sait, les conchyliculteurs avaient ticuliers. La situation actuelle plus de 65 ans s’estiment incapables Selon le Wall Street Journal, un hôpi-
perdu des contrats sur le marché lui a peut-être déjà permis de de mettre en service un ordinateur tal tchèque a été totalement para-
international, a expliqué Jennifer gagner quelques clients fidèles : ou un smartphone sans l’aide d’une lysé par le cryptage de ses données.
Hennessey, employée par l’État Sonia Yu affirme qu’elle “prévoit tierce personne. D’où leur désarroi Le centre hospitalier de Champaign-
comme conseillère stratégique déjà d’acheter des palourdes pour quand la plupart de leurs activités Urbana, dans l’Illinois, a été atta-
sur l’environnement et la santé la semaine suivante” et qu’elle sera sociales, visites familiales ou clubs qué fin mars et les systèmes de neuf
des océans, lors d’une vidéocon- ravie de s’approvisionner auprès de lecture ont lieu en ligne depuis autres établissements américains ont
férence organisée après la fer- de Hama Hama après la crise. le confinement. Certaines maisons aussi été pris en otage dans la même
meture des restaurants. —Jen Monnier de retraite ont monté de véritables période. Ces incidents suscitent un
Certains craignent la faillite. Publié le 23 mars petites régies vidéo pour assurer les tel dégoût, dans la situation actuelle,
Avec des revenus en baisse et un communications entre leurs pension- que des sociétés de service spéciali-
personnel moins nombreux, ou naires et les familles. sées offrent gratuitement leur exper-
si le gouverneur ordonne à la La direction de l’assistance publique tise pour restaurer l’informatique des
population de se confiner, les SOURCE américaine a lancé un appel aux hôpitaux. —
exploitations ne seront peut- familles et aux techies de bonne
être pas en mesure de pour- HAKAI MAGAZINE volonté pour qu’ils apportent un sou-
suivre les activités nécessaires à Victoria (Canada) tien informatique à leurs voisins ou
la reprise ultérieure des ventes. hakaimagazine.com parents âgés isolés. Au départ par
“Si nous ne pouvons pas mainte- Ce magazine en ligne téléphone, pour assurer l’installation
nir les étapes préparatoires des emprunte son nom à une zone de logiciels de téléconférence comme
cultures, nous serons confrontés maritime protégée au large de Zoom, indispensables à la poursuite
à de grandes difficultés pendant Vancouver. Hakai Magazine  de leurs activités. Des associations
les années à venir”, souligne Bill a été lancé en janvier 2015 locales mais aussi des sociétés pri-
Dewey, directeur des affaires avec comme ambition  vées comme Candoo proposent des
publiques chez Taylor Shellfish de faire découvrir le monde tutos variés et des cours spécifiques
Farms, dont le siège se trouve à des littoraux, les lieux où en ligne pour 30 ou 40 dollars l’heure.
Shelton (État de Washington). habite presque la moitié de SUR NOTRE SITE
Cette entreprise possède la population mondiale. “Nos Carence des robots courrierinternational.com
plusieurs restaurants et vend histoires parlent des littoraux, Le confinement devrait consacrer
des coquillages dans le monde écrivent les rédacteurs en chef, l’âge d’or des livraisons par robots, Inscrivez-vous sur notre site
entier. Elle a fermé ses éta- sur le plan social, scientifique commente Slate, mais la technologie pour recevoir chaque mardi
blissements et licencié plus et environnemental.” n’est pas au rendez-vous. Le nombre La Lettre tech.
Chers abonnés,
Dans le cadre de votre abonnement, vous avez
aussi accès à l’exhaustivité de nos contenus
disponibles sur le site et l’application,
ainsi qu’à nos newsletters et à Réveil Courrier.
Et, dans ce contexte si particulier, vous pourrez
lire sans attendre le prochain numéro.
Si vous n’avez pas encore activé votre accès
numérique, je vous invite à le faire. Pour cela :

Votre magazine Le site Internet Tous les articles


en version numérique tous les jours pour exclusifs et réservés
et en avant-première dès suivre l’actualité. aux abonnés.
le mercredi soir !

Je crée mon compte et je profite de tous mes avantages !

1- Comment Créer votre


Compte  abonné  ? 2- renseignez votre
nUméro D’abonné
Les 10 chiffres de votre numéro d’abonné se
3- Complétez
le formUlaire
Remplissez le formulaire comme
trouvent au-dessus de votre adresse postale demandé et créez vos identifiants
Rendez-vous sur : www.courrierinternational.com
qui se trouve sur le film qui enveloppe votre de connexion.
hebdo (en jaune comme sur l’exemple
Cliquez sur le bouton ci-dessous) : Voilà, c’est fait !
en haut à droite Retrouvez tout Courrier international.
nUméro D’abonné :
Puis cliquez sur Créer mon
compte et votre code postal.

Notre service clients reste à votre disposition pour vous aider dans cette démarche si besoin, nos conseillers
clientèle sont un peu moins nombreux que d’habitude, aussi je vous demanderais de faire preuve d’un peu
de patience. Vous pouvez les joindre à l’adresse suivante : abo@courrierinternational.com

—Claire Carrard
Directrice de la rédaction
34. Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

360 MAGAZINE
Abu Obaiba, cordes sensibles • Musique ......... 38
Ils déposent les armes • Jeux vidéo ............ 39
Dennis Caroll, biologiste médical • L’entretien .. 41

Des îles
au masculin
Dans le nord de l’Europe, entre Écosse
et Islande, l’archipel danois des Féroé
connaît un déséquilibre démographique
et de genre important. Un reportage
de la photographe Andrea Gjestvang.

E
voluant au milieu de paysages envoûtants, rester longtemps sur place. “Ce n’est pas une très
l’océan toujours proche, entre villages et bonne stratégie de téléphoner à quelqu’un en disant :
petites villes, des bergers et des pêcheurs ‘Bonjour, je suis une photographe norvégienne.
vaquent à leurs occupations depuis Vous êtes marié ?’”
des générations. Avec une tendance Pour décrire le caractère des Féroïens, Andrea
nette ces dernières années : il y a de Gjestvang reprend l’expression de Firouz Gaini,
moins en moins de femmes sur les îles Féroé. un chercheur en anthropologie de l’archipel : ce
Beaucoup des plus jeunes d’entre elles partent sont “des cow-boys de l’Atlantique”. Leur concep-
étudier sur le continent (l’archipel est rattaché à tion de la masculinité reste relativement datée par
la Couronne du Danemark) et ne reviennent pas. rapport au reste de la société danoise : “L’homme,
“Dans la génération en âge de se marier, le déficit c’est le héros, costaud, pêcheur comme ses ancêtres,
de femmes est de 10 %”, assure Andrea Gjestvang. qui construit sa maison de ses propres mains, nour-
Après avoir discuté avec un écrivain originaire de rit sa famille, qui va à l’église. Les Féroé sont un terri-
la région, la photographe norvégienne a décidé toire très religieux, luthérien.” Les lieux de travail,
d’embarquer pour une aventure de plusieurs qu’ils concernent le mouton ou le poisson, sont
années, faites d’une dizaine d’allers-retours, aussi des lieux de sociabilité masculine, où les voi-
afin de raconter les îles Féroé. “J’étais curieuse sins se regroupent et s’entraident.
de découvrir les conséquences de ce déséquilibre sur Les photographies d’Andrea Gjestvang mettent
les hommes, mais aussi comment il façonne plus en valeur la lumière nordique. “J’adore cette lumi-
largement la société.” nosité scandinave, éclatante en été et si sombre en
La photographe a consacré un temps impor- hiver. La nature est partout, elle conditionne tout.
tant à la lecture et à l’échange avec des cher- En raison des professions qu’exercent les habitants, la
cheurs en sciences sociales. “J’essaie d’accumuler météo – rarement clémente – a une importance vitale.
le plus de connaissances possible. Je lis, j’écoute de D’ailleurs, tout le monde parle sans cesse de la météo,
la musique locale… Il y a là-bas une scène musicale s’amuse-t-elle. J’ai eu cette impression d’un lien entre
très vivante !” Ensuite, elle est allée à la rencontre l’homme et sa terre natale. Symboliquement, comme ils
des habitants. La série évoque notamment un ne trouvent plus d’épouses, ils se marient à la nature.” PORTFOLIO
thème personnel, le célibat, d’où l’importance de —Courrier international
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 360o. 35

La photographe
Née à Oslo en 1981 haleine, concernant commis par un membre
et partageant son temps pour la plupart un pays de l’extrême droite sur l’île
entre la capitale scandinave. Récompensée Utoya, en Norvège, en
norvégienne et Berlin, pour sa série One Day juillet 2011, elle enseigne la
Andrea Gjestvang s’est in History (Un jour dans photographie. Son travail
spécialisée dans les projets l’histoire) sur les a été publié par Time et
documentaires de longue survivants de l’attentat The New York Times.

PANOS/REA

↑ Vidareidi, au bout de laquelle ↗↗ Hjalmar participe ↗  Pour célébrer l’automne, ↑ À bord du ferry reliant
trône une église, est la à l’abattage des moutons, on organise concerts la capitale, Torshavn, et l’île
commune la plus au nord à la ferme. et festivals. la plus méridionale, Suduroy.
de l’archipel, sur l’île Vidoy.
36. 360o Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

↑ Fridi est assis sur l’une


des 135 baleines capturées
lors d’une nuit de chasse qui
a rassemblé un millier de
personnes.

↖↖ Dépeçage des moutons


à Kaldbaksbotnur. La
commune est composée
d’une seule ferme. ↑ Andrias Justesen,
54 ans, vit avec sa mère.
↖ Bjorn, un pêcheur, La plupart des femmes de
a érigé un cairn pendant son village sont mariées
son entraînement à un depuis longtemps.
concours de force. Blessé,
il a déclaré forfait. → Ces pêcheurs
d’Hvannasund se pressent
← Le port de Vágur accueille sur le rivage alors que
un parc d’attractions des baleines approchent.
éphémère pour Joansoeka,
la fête du solstice d’été.
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 360o. 37

↓ Des enfants s’amusent


lors de la fête du solstice d’été.

↓↓ Une soirée dansante durant


Joansoeka.

↓↓↓ Les jumeaux Aadne


et Joannes, 52 ans, dans leur
maison d’enfance. “J’ai prié
Dieu pour trouver une femme,
dit Joannes. Peut-être
ne m’a-t-il pas entendu ?” 

PANOS/REA
38. 360o Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020
↙ Abu Obaida chez lui, dans sa maison

culture. d’Omdourman, en 2017. Photo Janto Djassi/


Courtesy of Ostinato Records

Repères
OSTINATO RECORDS,
LE LABEL ARCHIVISTE
Fondé en 2016 par Vik Sohonie,
ce label new-yorkais “tente de rendre
visibles les musiques venant de pays
africains dont l’histoire a été ravagée
par la guerre, le colonialisme
et les catastrophes naturelles”,
rapporte Le Vif/L’Express. Après avoir
élaboré des compilations de la musique
du Cap-Vert ou de Somalie, Vik Sohonie
confie avoir eu à cœur de retrouver
la trace d’Abu Obaida et de rappeler
à tous que le Soudan était autre chose
qu’un pays en proie à des conflits
interethniques et à des tragédies
climatiques : “Que connaissons-nous
du Soudan ? Son histoire antique ?
Son infinie diversité ? Ses cultures
profondes et dynamiques ? Ce fut autrefois
le plus grand pays d’Afrique avant que
le Soudan du Sud ne fasse sécession
[en 2011, après un long conflit].”

—The Guardian (extraits) Londres


Abu Obaida, cordes femme, c’est ma cousine.’ Au début j’ai cru

C
qu’il se foutait de nous.” En fait non. Grâce
omment imaginer trouver une à ce hasard, la rencontre avec l’artiste est
superstar de la musique dans la
banlieue poussiéreuse d’Omdour-
man, la première ville du Soudan ? Cela n’a
sensibles organisée. Ensemble, ils se mettent d’ac-
cord pour sortir [en 2018] un EP de huit
titres intitulé Abu Obaida Hassan & His
rien d’ordinaire, mais voilà, Abu Obaida Tambour: The Shaigiya Sound of Sudan.
Hassan est un homme spécial. Ce frêle L’album est accompagné d’une mise en
Soudanais d’une soixantaine d’années, qui garde : “Nous ne sommes pas responsables
tient salon dans la cour ombragée de sa En ajoutant une sixième corde à son instrument, le Soudanais des problèmes d’addiction causés par le son
petite maison de brique, incarne une révo- est devenu une star mondiale dans les années 1970. Avant d’Abu Obaida Hassan.”
lution musicale. C’est lui qui a fait passer la de tomber dans l’oubli. On le redécouvre aujourd’hui. La musique vintage soudanaise a tou-
musique traditionnelle soudanaise à l’élec- jours été très prisée dans toute l’Afrique. De
trique. Plus étrange encore : au Soudan, Nairobi à Mogadiscio, les collectionneurs
on s’imagine que cet homme est revenu apprécient sa sonorité riche en synthés
d’entre les morts. Dans les années 1980, l’application de la ni rien de ce genre. Ce n’est pas immédiate- et en violons enjoués, souvent accompa-
L’histoire d’Abu Obaida commence charia s’abat sur le pays et fait disparaître la ment identifiable ou accessible, mais les gens gnée de voix émouvantes avec des titres de
dans les années 1970, lorsqu’il part de scène musicale. Pendant les trente années ont adoré.” chansons très poétiques. Mais la musique
Merowe, dans le nord du pays, pour rejoindre de règne d’Omar Al-Bachir [1989-2019], L’histoire de la quête acharnée de Sohonie d’Abu Obaida se démarque de celle des
Khartoum, la capitale, où il trouve la gloire les artistes sont réprimés. Abu Obaida pour retrouver Abu Obaida est presque grands joueurs de tanbur de sa génération.
avec un instrument à cordes local connu part alors un temps en Arabie Saoudite ; aussi folle que le retour du musicien d’entre Abu Obaida a fait sa révolution en ajou-
sous le nom de tanbur [une sorte de lyre à son retour, plus personne ne le connaît. les morts. En 2016, le passionné se rend à tant une sixième corde à son tanbur, qu’il
à cinq cordes]. Il joue la musique de son Il travaille comme menuisier Khartoum à la recherche d’enre- branche parfois à un ampli. C’est comme
peuple, les Shaigiyas, composée comme et attend que la roue tourne. MUSIQUE gistrements perdus de l’artiste et cela qu’il a pris d’assaut la scène musicale
un dialogue musical qui doit entraîner le L’éclipse est telle qu’il y a vingt ans, un dans l’espoir d’en apprendre un peu plus sur de Khartoum.
public dans de grandes histoires d’amour grand journal soudanais annonce sa mort. sa disparition. Au cours de ses recherches, L’année dernière, grâce à des grandes
épiques, et forcément tristes. Les percus- Sa résurrection est spectaculaire. il rencontre Ahmed Asyouti, un dentiste du manifestations populaires, Omar Al-Bachir
sions rythment des arrangements vocaux C’est Ostinato Records, un label connu coin. Asyouti l’aide alors à pénétrer dans a été renversé et sa longue dictature a
poignants, en écho résonnent des claque- pour son talent à dénicher des artistes, qui les locaux de la station de radio nationale, pris fin. Un gouvernement de transition
ments de mains et un chœur. retrouve la trace d’Abu Obaida et fait redé- pourtant interdite aux visiteurs étrangers. a été mis en place, soucieux de conduire
À l’époque, il était “connu dans le monde couvrir sa musique. En seulement quelques “Là, un type des archives de la radio natio- le Soudan vers la démocratie. Le nouveau
entier”, raconte-t-il en riant. Les membres années, le présumé mort redevient star nale nous a dit : ‘Je pense qu’il est vivant’”, régime a manifesté son désir de prendre
de sa famille réunis autour de son lit par- internationale. Son dernier album [sorti raconte Sohonie. soin des grands noms de la culture d’avant
tagent son plaisir. Mais après avoir été la en 2018] s’est vendu dans le monde entier, Leur enquête chez les collectionneurs l’ère Al-Bachir. Abu Obaida n’est plus en
figure de la scène musicale soudanaise Ostinato a même dû faire presser une deu- de disques et les amateurs de musique mesure de faire des tournées partout dans
lors de son âge d’or, dans les années 1970 xième série de vinyles. “Au départ, je n’étais de Khartoum finit par les conduire dans le Soudan. Mais un flot ininterrompu de
et au début des années 1980, Abu Obaida pas rassuré, parce qu’il faut un peu d’oreille, une boutique où un des enregistrements musiciens et d’invités se rend chez lui
tombe dans l’oubli. Le résultat de tout un raconte Vik Sohonie, le fondateur d’Osti- d’Abu Obaida est diffusé. “Dans un coin pour l’écouter jouer du tanbur.
tas de coups du sort, et d’un peu d’insta- nato Records. C’est un son spécial – il n’y a du magasin, un type nous a dit : ‘Vous cher- —Ruth Michaelson
bilité politique. pas de guitares électriques, pas de saxophones chez Abu Obaida Hassan ? Je connais sa Publié le 18 février
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 360o. 39

plein écran. ↓ Dans Journey to the Savage Planet (ci-dessous) et


dans le très attendu Sable (en bas), l’expérimentation prime
sur les combats. Photo Typhoon/505Games, Shedworks

Ils veulent déposer


les armes

Las de représenter toujours des corps démembrés


et des fusillades à répétition, certains créateurs de jeux vidéo
se tournent vers des œuvres plus pacifiques et réfléchies.

—New Statesman Londres l’attention était de choquer et d’horrifier. Il explique qu’en début de carrière, tra- un public pour beaucoup de ces jeux [non vio-

L
Cette tendance à l’hyperviolence a touché vailler sur un jeu de combat l’épuisait ner- lents], et de ce fait, nous facilitons la création
e nom d’Alex Hutchinson ne vous le fond en 2003 avec la sortie de Manhunt, veusement. Pour la série de simulations d’autres jeux de ce genre.” L’an dernier a été
dit peut-être pas grand-chose, c’est un jeu qui récompense les joueurs en fonc- militaires Operation Flashpoint, avec son marqué par un certain nombre de réussites
pourtant lui qui est à l’origine de tion de la brutalité des meurtres qu’ils équipe, il avait dû faire des recherches sur dans ce domaine, notamment avec le très
certains des produits de divertissement commettent, et de Postal 2, dans lequel des blessures de guerre réelles. “Certains ludique Outer Wilds, le malicieux Untitled
les plus populaires de la dernière décennie. les joueurs peuvent uriner sur les corps artistes passaient leurs journées à regarder Goose Game, sans oublier Disco Elysium qui
Les deux jeux qu’il a réalisés – Assassin’s démembrés de leurs victimes. Selon Rami sur leurs écrans des photos de blessures hor- raconte l’histoire d’une révolution politique
Creed III, l’histoire d’un assassin amérin- Ismail, cette phase d’adolescence, à l’ins- ribles”, se souvient-il. ratée sans montrer de combat.
dien au XVIIIe siècle, et Far Cry 4, un jeu tar du théâtre du Grand-Guignol et du Jack Attridge, le cofondateur du studio
de tir explosif inspiré de la guerre civile cinéma gore des années 1970, était quelque Beau et joyeux. Alex Hutchinson admet britannique Flavourworks, reconnaît que
népalaise [1996-2006] – ont été vendus chose que le secteur avait besoin de “faire également que la nature du jeu influe sur les développeurs indépendants sont de
à plus de 20 millions d’exemplaires. Mais sortir”. Désormais, “les créateurs com- l’humeur de l’équipe qui travaille dessus. moins en moins tentés de “s’appuyer sur
l’an dernier, Alex Hutchinson m’a confié mencent tout doucement à se rendre compte “Le pauvre modéliste qui passe deux ans assis l’effet assuré des jeux d’action”, un secteur
qu’il en avait “assez de faire des jeux tour- que… nous façonnons la manière dont les là à modeler des cadavres profanés risque de où ils se trouvent en concurrence avec des
nant autour de meurtres”. gens voient le monde”, explique-t-il. “Si garder ça gravé dans sa tête !” Il n’en reste sociétés aux budgets bien plus importants.
Il n’est pas un cas à part. De nombreux l’on crée plein de jeux qui visent à abattre pas moins que la violence et les armes à Meghna Jayanth, auteure de jeux tels que 80
développeurs m’ont indiqué leur envie de des gens au Moyen-Orient, qu’est-ce que cela feu font vendre les jeux. La série Call of Days, nominé aux Bafta [l’équivalent britan-
faire des jeux moins violents. enseigne [aux joueurs] sur les Duty [centrée sur les militaires] a produit nique des Oscars et Emmys, qui comprend
Aucun n’a cependant suggéré JEUX VIDÉO populations du Moyen-Orient ?” trois des dix jeux les plus vendus dans les aussi une section jeu vidéo], et Sable, qui
de faire disparaître les combats Cette responsabilité est ressen- années 2010. L’an dernier, Kurt Margenau, va sortir prochainement, m’a expliqué que
(“Si je dirige une organisation criminelle, je tie différemment selon les personnes. Phil le directeur de jeu du très attendu The Last pour les petits studios, enlever les armes et
suis censé avoir une arme”, rappelle Alex Warner, directeur artistique du studio bri- of Us Part II [jeu de survie vanté pour la la violence “laisse le champ libre pour expé-
Hutchinson) ; néanmoins, ils sont nom- tannique Mediatonic. “Je veux maintenant qualité de sa narration], se demandait s’il rimenter plein de choses”.
breux à penser qu’en renonçant à la vio- créer des jeux dont je puisse être fier et que je serait seulement possible qu’un jeu d’ac- Il arrive effectivement de temps à autre
lence, les jeux vidéo pourraient raconter puisse montrer à ma famille, en particulier à tion “sans combat” “puisse un jour être qua- qu’un développeur, prêt à faire des essais
des histoires plus enrichissantes au public ma fille”, dit-il, avant d’ajouter qu’il a “envie lifié de blockbuster AAA”. en ce sens, découvre un mécanisme plus
toujours plus vaste auxquels ils s’adressent. de traiter de sujets controversés, y compris de Cependant, une telle situation offre de fascinant que viser et tirer. Ainsi, trois
Avec plus de deux milliards de joueurs à la violence, mais quand ça se justifie”. Si on nouvelles possibilités aux petits et moyens des cinq jeux les plus vendus de tous les
l’échelle mondiale, l’industrie du jeu vidéo lui proposait aujourd’hui de travailler sur développeurs, qui parviennent mieux, temps – Minecraft, Tetris et Wii Sports – ne
a un poids équivalent à celles du film et un jeu usant de violence gratuite, “je me selon Rami Ismail, à “toucher davantage de contiennent pas d’armes à feu dans leurs
de la musique réunies. Pourtant, les déve- débinerais sans doute”, affirme-t-il. monde. Nous sommes la preuve qu’il existe versions originales.
loppeurs parlent toujours de leur média [En janvier dernier], Alex Hutchinson
comme d’un média qui cherche ses marques. a sorti pour la première fois un nouveau
Selon Rami Ismail, cofondateur du studio jeu depuis son départ d’Ubisoft, en 2017.
indépendant néerlandais Vlambeer, la vio- Journey to the Savage Planet n’est pas exempt
lence est en partie un vestige des premiers de violence – le joueur porte un pistolet
temps des jeux vidéo : les actions de viser et laser, et des fruits explosifs servent à dis-
tirer étant les mécanismes les plus faciles suader les extraterrestres les plus agressifs,
autour desquels articuler un jeu, ce sont mais il met surtout l’accent sur l’exploration
elles qui ont guidé le développement des et l’humour. Alex Hutchinson fait remar-
outils de création. quer que, grâce à cela, son équipe et lui ont
Suite à la sophistication plus poussée des trouvé le jeu plus agréable et amusant,
graphismes dans les années 1990 et 2000, aussi bien à concevoir qu’à jouer. “On se
la violence a commencé à faire partie de la sent tout simplement mieux quand on peut
“culture traditionnelle” des jeux, explique passer son quotidien, du matin au soir, dans
Rami Ismail. Le secteur était en concur- un monde beau et joyeux.”
rence avec d’autres médias mieux éta- —Samuel Horti
blis, et la manière la plus facile de capter Publié le 6 février
CO1

VOTRE
ABONNEMENT
COMPREND :
1 an
9,9M0OI€S
+
(52 numéros)
PAaRu lieu de
Analyser 18,23 €*
les points de vue de l’étranger
sur la France l’accès au
site Internet
et au Réveil
Courrier sur
tous vos supports
Interpréter numériques.
les différents éclairages

+
Comprendre sur l’histoire
l’actualité du monde
Hors-série Décembre 2019 - janvier 2020
8,50 €

Sous licence exclusive à Courrier international


Janvier–février–mars 2020 ● 8,50 € (France métropolitaine)

Les articles de la presse


étrangère qui ont marqué

BEST OF
l’année

le monde
2019 e n 2 0 2 0
En partenariat
avec T R U m P B R
Avec 10 pages de jeux
e X I T R é c e
conçues par le magazine
s s I o n T o k y o
X I n U c l é a I R e

Apprendre AU
h
a
o
T U
n
n
g
I
k
o
o
n
n
a
g
f
c
R
l
I
I
c
m
a

ENCADE
P R é v I s I o n s h U a

a P h a ë l v I

s a s I n f I R m I è R e a R d e R n R U s s I e

Chine : croissance modérée


Football : là où vit l’Europe

en puisant dans les meilleures


sources d’information
Valeur
Débattre 6 hors-séries 51 €*
des grandes questions de Courrier international
qui agitent le monde si j’opte pour le prélèvement.

Bon d’abonnement à retourner à : Courrier international - Service Abonnements A2100 - 62066 ARRAS Cedex 9

□ Oui, je profite de cette Offre liberté pour 9,90 € par mois au lieu de 18,23 €* Réduction
et je recevrai en cadeau les 6 hors-séries de Courrier international au fur et à mesure de leur parution. de plus de
Je complète le mandat SEPA ci-dessous.
Pour tout autre moyen de paiement, rendez-vous sur notre site :
45%**
□ Je préfère régler en une fois 119 € au lieu de 218,80 €* https://abo.courrierinternational.com/auto2
par chèque bancaire à l’ordre de Courrier international ou téléphonez au 03-21-13-04-31 (du lundi au vendredi, de 9 heures à 18 heures)
RCO20BA1535
□ Monsieur □ Madame
NOM............................................................................................................................. PRÉNOM ................................................................................................................................
ADRESSE ......................................................................................................................................................................................................................................................................
CODE POSTAL sssss VILLE .......................................................................................................................................................................................................................
* Prix de vente au numéro. Offre valable jusqu’au 30/06/2020 pour un premier abonnement en France métropolitaine dans la limite des stocks disponibles. Etranger nous consulter. En retournant ce formulaire, vous acceptez que Courrier international, responsable de traitement, utilise vos données person-
nelles pour les besoins de votre commande, de la relation Client et d’actions marketing sur ses produits et services. Pour connaître les modalités de traitement de vos données ainsi que les droits dont vous disposez (accès, rectification, effacement, opposition, portabilité, limitation des traitements, sort
des données après décès), consultez notre politique de confidentialité à l’adresse htpps://www.courrierinternational.com/page/donnees-personnelles ou écrivez à notre Délégué à la protection des données – 80, bld Auguste-Blanqui – 75707 Paris Cedex 13 ou dpo@groupelemonde.fr. Vous acceptez que vos
données de contact soient partagées par Courrier international avec sa sélection de partenaires français afin de recevoir des informations sur leurs actions et/ou leurs offres de produits et services. Si vous ne souhaitez pas recevoir des propositions de ces sociétés, merci de cocher la case ci-contre ❏
Nos conditions générales de vente et d’utilisation sont disponibles sur https://www.courrierinternational.com/page/cgu

Je remplis le mandat de prélèvement SEPA ci-dessous et je joins un RIB.

** Par rapport au prix de vente au numéro.


En signant ce formulaire de mandat, vous autorisez Cour- TITULAIRE DU COMPTE À DÉBITER RÉFÉRENCE UNIQUE DU MANDAT (RUM)
rier international SA à envoyer des instructions à votre
banque pour débiter votre compte et votre banque à ...............................................................................
Nom : ..................................................................................................................................... Sera rempli par Courrier international
débiter votre compte conformément aux instructions de
Courrier international SA. Vous bénéficiez du droit d’être Prénom :................................................................................................................................. Paiement répétitif
remboursé par votre banque selon les conditions décrites
dans la convention que vous avez passée avec celle-ci. Adresse : ................................................................................................................................ Fait à : ....................................................................
Une demande de remboursement doit être présentée Code postal : qqqqq Ville : ........................................................................................ Le : .........................................................................
dans les 8 semaines suivant la date de débit de votre
Signature obligatoire
compte pour un prélèvement autorisé.
DÉSIGNATION DU COMPTE À DÉBITER
Vous acceptez que le prélèvement soit effectué à l’installation de votre abonne-
RCS Paris 344 761 861 000 71

ment. Vos droits concernant le prélèvement sont expliqués dans un document que
vous pouvez obtenir auprès de votre banque. Les informations contenues dans
qqqq qqqq qqqq qqqq qqqq qqqq qqq
le présent mandat, qui doit être complété, sont destinées à n’être utilisées par le IBAN – Numéro d’identification international du compte bancaire Organisme créancier :
créancier que pour la gestion de sa relation avec son client. Elles pourront donner Courrier international – ICS : FR11ZZZ396542
lieu à l’exercice, par ce dernier, de ses droits d’accès, de rectification, d’efface- qqqqqqqqqqq
ment, d’opposition, de portabilité, de limitation des traitements ainsi que du droit BIC – Code international d’identification de votre banque 80, boulevard Auguste-Blanqui – 75013 Paris
de donner des instructions sur le sort des données après décès.
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 360o. 41

l’entretien.
qu’elles soient, existent déjà : elles circulent parmi les

“L’épidémie animaux sauvages. On pourrait comparer cela à une


matière noire virale. Une importante population de virus
circulent, et nous n’en découvrons l’existence que lorsque

actuelle était la transmission franchit la barrière des espèces et que


certaines personnes tombent malades.

Y a-t-il un risque particulièrement élevé de transmis-

prévisible” sion de la chauve-souris à l’homme ?


Absolument. Nous avons pu identifier les chauves-sou-
ris comme réservoirs du coronavirus, et nous avons
répertorié certaines populations spécifiques de chauves-
—Dennis Carroll souris comme étant des réservoirs du virus Ebola. Nous
voudrions maintenant comprendre comment chacune
de ces espèces de chauves-souris agit au sein de son éco-
système. Ont-elles certains comportements et pratiques
qui les maintiennent soit éloignées, soit en contact avec
les populations humaines ? La population de chauves-
souris au sein de laquelle nous avons isolé le virus Ebola
en Afrique de l’Ouest était une espèce qui a elle aussi
tendance à se percher dans les habitations, ce qui accroît
les possibilités de transmission à l’homme.

Y a-t-il eu des perturbations de leur environnement


qui auraient obligé les chauves-souris à se rapprocher
de nous ?
Nous sommes à 100 % à l’origine de ces perturbations.
Nous avons pénétré encore plus avant dans des écosys-
—Nautilus (extraits) New York Notre démographie tèmes que nous n’occupions pas auparavant.

D
ennis Carroll ne veut pas avoir l’air trop brutal galopante, nos incursions Avez-vous un exemple parlant de telles invasions ?
quand il dit que l’épidémie de coronavirus était En Afrique, on constate de nombreuses incursions qui
prévisible. Au contraire, il comprend parfaitement dans des écosystèmes sont motivées par les forages pétroliers ou l’extraction
qu’on puisse avoir peur de la maladie. Tout autour jusque-là préservés et minière, dans des zones qui n’abritaient autrefois que
du monde, il a vu des gens atteints de tels virus. de faibles populations humaines. Le problème n’est pas
Carroll a surtout l’air de savoir de quoi il parle. nos habitudes de tant lié à l’arrivée de travailleurs et à l’implantation de
Depuis plusieurs décennies, il met en garde contre la chantiers dans ces zones qu’à la construction des routes,
menace des zoonoses, la transmission d’agents pathogènes consommation composent qui permettent des mouvements de population encore
des animaux à l’homme. En 2009, Carroll a mis sur pied un cocktail parfait pour plus importants. Les routes rendent possible également
un programme Usaid nommé “Predict”, qui menait un les déplacements d’animaux sauvages, parfois dans le
travail novateur sur les virus présents chez les animaux l’apparition de zoonoses cadre d’un commerce alimentaire, vers des aggloméra-
du monde entier et qui pourraient un jour nous conta- tions. Tous ces changements spectaculaires accroissent
miner. Pendant dix ans, Predict a bénéficié d’un finan- et l’émergence de nouvelles les risques de transmission des infections.
cement fédéral annuel variant entre 15 et 20 millions de
dollars. En 2019, son enveloppe a été supprimée. Carroll a
pandémies, alerte Les épisodes de contamination interespèces sont-ils
quitté l’Usaid et lancé un nouveau programme, le Global ce chercheur en biologie plus fréquents qu’il y a cinquante ans ?
Virome Project, afin, dit-il, d’“exploiter les découvertes et Oui. EcoHealth Alliance et d’autres ONG ont passé
l’expérience de Predict”. médicale dans un entretien en revue toutes les épidémies déclarées depuis 1940.

NAUTILUS. Comment l’actuel coronavirus est-il passé


accordé à Nautilus. Elles en ont conclu avec une relative certitude que les
cas de transmission interespèces sont deux à trois fois
d’une chauve-souris à l’homme ? plus importants qu’il y a quarante ans. Et la hausse se
DENNIS CARROLL. Nous ne savons pas précisément, mais poursuit. Elle s’explique par le fort accroissement de la
le virus était sans doute présent dans un animal, sur un population humaine et par notre expansion vers les zones
marché, où il y a eu des contacts répétés. Il peut également abritant de la faune et de la flore sauvages. Le meilleur
y avoir eu un hôte intermédiaire [les soupçons se portent indicateur des épisodes de contamination interespèces
sur le pangolin]. En 2002, lors de l’épidémie de Sras en est les changements dans l’utilisation du sol – davantage
Chine, la source de l’infection ne nous est pas apparue de terres vont à l’agriculture, et plus spécifiquement à la
comme étant l’exposition directe à des chauves-souris. production de bétail.
Il y avait un hôte intermédiaire, la civette.
Les virus qui se transmettent des animaux à l’homme
En 2018, vous et vos collaborateurs écriviez dans BIO EXPRESS ont-ils quelque chose de spécifique ?
Science : “Notre capacité à contenir l’apparition des Dennis Carroll a dirigé pendant quinze ans, au sein On peut affirmer que les virus ne sont pas des organismes
maladies est compromise par notre mauvaise com- de l’Agence des États-Unis pour le développement vivants. Ils sont constitués de couches de protéines ren-
préhension de la diversité et de l’écologie des menaces international (Usaid), l’unité Pandémie de grippe fermant un certain ADN ou ARN. Au-delà de cela, ils ne
virales.” Que devons-nous faire pour comprendre la et autres menaces émergentes. Il a coordonné disposent d’aucun mécanisme pour vivre indépendam-
diversité et l’écologie de ces menaces virales ? la réponse aux épidémies liées aux virus H5N1 ment. Ils doivent trouver un écosystème qui possède
La première chose à comprendre, c’est que les menaces et H1N1. Ce professeur en biologie médicale dirige tous les mécanismes cellulaires indispensables à leur
auxquelles nous allons être confrontés à l’avenir, quelles désormais le Global Virome Project. réplication. Ils ne peuvent pas vivre en dehors d’une → 42
42. 360o Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020

↙ Dessin de Balaban,
Luxembourg.

41 ← population animale, ils ont besoin de cet animal ébouillantée. Elle perd la notion du changement de son
pour se répliquer. Et nous sommes un animal parmi milieu ambiant. Nous sommes cette grenouille dans l’eau
d’autres. Nous nous croyons très particuliers. Mais nos à température ambiante. Nous perdons de vue les condi-
virus nous infectent exactement dans le même but qu’ils tions qui ont permis aux virus des animaux sauvages de
infectent une chauve-souris ou une civette. migrer parmi nous.

L’existence des virus repose sur un équilibre délicat, Qu’est-ce qui vous a ouvert les yeux sur l’échelle de
n’est-ce pa ? Ils doivent être capables de prospérer la contamination interespèces ?
sans tuer leur hôte. Vous voulez dire : quand ai-je trouvé mon chemin de
Exactement. Ceux qui tuent leur hôte vont rapidement Damas ?
disparaître. Ainsi, il n’est pas étonnant qu’en tuant [envi-
ron] 10 % de ses hôtes le virus du Sras n’ait pas réussi à se Exactement.
propager pour devenir une pandémie planétaire. C’était la grippe aviaire dans les années 2000. Ce qu’on
a vu avec la grippe aviaire était la conséquence directe
Y a-t-il des signes qui indiquent que ce coronavirus de la manière dont les volailles étaient élevées pour
va se tuer lui-même ? nourrir la population. Aujourd’hui, la Chine produit
[À l’heure actuelle], ce coronavirus présente une plus environ 15 ou 20 milliards de volailles par an. Mais si
faible pathogénicité que d’autres. Moins il est virulent, l’on remonte en arrière et qu’on examine les chiffres des
plus il aura de chances de faire partie d’un épisode endé- années 1960, on voit que la production atteignait tout au
mique saisonnier. C’est l’un des grands problèmes dont plus quelques centaines de millions de volailles par an. Il
il va falloir se préoccuper. Si jamais il est en sommeil LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DOIT y a cinquante ans, que ce soit au Bangladesh, au Vietnam
pendant les mois d’été, alors il faudra se demander s’il INTÉGRER LE RISQUE DE PANDÉMIE ou dans d’autres pays d’Asie, notamment en Indonésie,
continue à infecter des gens. Nous pouvons par exemple Le 25 février, une tribune parue dans la quantité de volailles produite était considérablement
déambuler en été parmi les virus de la grippe, sans qu’ils la revue scientifique Pnas, signée par inférieure à ce qu’elle est aujourd’hui. Ce phénomène
soient actifs. Ils sont juste en sommeil. Quand l’écologie dix-huit chercheurs, appelle les Nations unies résulte de la croissance démographique et de la hausse du
redevient favorable, qu’il se met à faire froid et humide, à protéger davantage l’environnement pouvoir d’achat. L’une des choses que l’on sait à propos du
le virus recommence à se répliquer comme un fou. Si dans leurs objectifs de développement pouvoir d’achat des ménages, c’est que lorsque les gens
le coronavirus est capable de se mettre en retrait et de durable pour 2030. Le texte, intitulé ont un revenu disponible, ils passent d’un régime à base
ne pas tuer son hôte pendant les mois d’été, alors nous “Le développement durable doit tenir compte de racines ou de céréales à un régime à base de protéines
aurons affaire à un virus qui a toutes les chances de du risque de pandémie”, insiste sur la relation animales. Et c’est ce qui s’est produit.
s’installer durablement, de faire partie du paysage, pour entre l’exploitation et la dégradation brutale
notre malheur. de l’environnement et les flambées Vous écrivez, dans votre article de Science, qu’il existe
de pandémies qui sévissent sur la planète, 1,67 million de virus sur la Terre, et qu’entre 631 000 et
Pensez-vous que l’épidémie actuelle était inévitable ? et sur l’intégration du facteur de propagation 827 000 d’entre eux ont la capacité de nous infecter.
Oui, absolument. Elle était même prévisible. C’est comme des virus dans les solutions préconisées C’est tout à fait effrayant, non ?
s’il n’existait pas de Code de la route et que des piétons se par les Nations unies. D’un certain point de vue, effectivement, c’est effrayant.
fassent sans cesse renverser quand ils traversent la rue. Mais il faut savoir qu’il n’existe pas nécessairement de
Faudrait-il s’en étonner ? Non. Ce que nous devons faire, corrélation entre la possibilité d’infecter et la maladie ou
c’est bien choisir l’emplacement des passages protégés la mort. Certains virus peuvent n’avoir aucune consé-
et réglementer la circulation. Nous ne le faisons pas. quence pour nous. Et certains peuvent contribuer à amé-
Nous ne mettons pas en place les bonnes pratiques qui liorer notre propre biologie. Ils pourraient s’intégrer à
minimiseraient les risques de transmission interespèces. notre microbiome, ce ne serait pas nouveau au cours de
Si nous comprenions mieux où circulent ces virus et que l’évolution. Nous devons nous faire à cette idée que les
nous en déterminions l’écologie, nous réduirions les virus ne sont pas simplement nos ennemis, qu’ils peuvent
possibilités d’épidémie. jouer un rôle important et positif pour nous. Nous l’avons
découvert en ce qui concerne les bactéries. Dans le même
Pourquoi les pouvoirs publics ne le font-ils pas ? temps, nous devons rester en alerte et demeurer prudents
Premièrement, on est confrontés à un problème grandissant, quant aux produits pharmaceutiques que nous prenons.
lié à un changement démographique sans précédent. C’est Si nous nous soignons avec des antivirus à large spectre,
seulement depuis les cent dernières années que la hausse ceux-ci pourraient entraîner de nouvelles complications.
de population s’est accélérée à un rythme qui entraîne
des perturbations des écosystèmes dans leur ensemble. Comment décririez-vous l’attitude des autorités
Il y a cent ans, nous étions 6 milliards de moins sur cette fédérales américaines vis-à-vis de la menace que
planète. Notre espèce a mis la plus grande partie de son représentent les zoonoses ?
existence, soit 300 000 ans, pour atteindre le seuil du
milliard d’individus. Nous sommes 6 milliards de plus
Nous sommes un animal Ce sont tous les pays qui sont laxistes, et aussi le secteur
privé – nous n’investissons pas dans le risque. Parler
qu’il y a cent ans, et nous serons encore 4 ou 5 milliards parmi d’autres. de zoonoses, ce n’est pas la même chose que de parler
de plus avant la fin du siècle. de tuberculose ou de paludisme. Ce sont des maladies
Deuxièmement, dans leur ensemble, les gouverne- Nous nous croyons très tangibles, des problèmes évidents, actuels. Les zoonoses
ments et la société ont du mal à s’arracher à l’inertie. sont un problème émergent. Mais nos sociétés n’inves-
Nous mettons du temps à changer, à nous adapter. Et particuliers. Mais nos tissent pas tant qu’elles ne sont pas confrontées à un
l’humanité ne mesure toujours pas bien à quel point elle danger immédiat.
vit dans un monde fondamentalement nouveau pour
virus nous infectent dans
notre espèce. On dit que si on lâche une grenouille dans
un récipient d’eau bouillante, elle s’échappe d’un bond.
le même but qu’ils Or le coronavirus est plus que jamais un danger
immédiat, n’est-ce pas ?
Mais si on plonge cette même grenouille dans de l’eau à
température ambiante et qu’on fasse monter lentement
infectent une chauve- Oui, on ne parle plus que de ça. Mais le moment venu,
ce coronavirus va cesser de faire les gros titres et on
la température, elle restera dans l’eau et finira par mourir souris ou une civette. assistera alors à une diminution des investissements qui
Courrier international — no 1535 du 2 au 8 avril 2020 360o. 43

lui sont consacrés. Nous avons des budgets en temps de


guerre, puis en temps de paix on n’a plus de sous. Dès
Il n’y a pas de stratégie Comment expliquez-vous le silence de cette Maison-
Blanche [en matière de coopération internationale] ?
lors, tout le problème va être d’arriver à convaincre les
députés et les investisseurs de miser sur les risques. C’est
régionale cohérente Tout ce qui intéresse le gouvernement Trump, c’est
l’Amérique d’abord. Le populisme ici aux États-Unis,
vraiment difficile. face à ce problème en mais aussi en Europe et ailleurs, a fragmenté les réseaux
mondiaux qui avaient été si déterminants quand il s’était
Les adversaires politiques de Donald Trump, qui ne Europe, alors même agi de définir une stratégie planétaire pour affronter de
cache pas son mépris pour les sciences, dénoncent tels problèmes. À ma connaissance, tandis que la Chine
le fait qu’il ait interrompu le financement de votre que les États européens s’efforçait de contenir le virus, notre président n’a pas
programme Predict. Pensez-vous qu’il y ait un lien pris contact avec Xi Jinping pour réfléchir à une action
entre la fin de Predict et ce qui s’est passé avec le
disposent du cadre coordonnée. Je suis très frappé par l’absence totale de
coronavirus ?
Non, je ne pense pas. Predict était un beau projet. Il
nécessaire pour définir dialogue planétaire alors que nous sommes plongés
dans une crise planétaire. À l’heure actuelle, on peut
était bien exécuté scientifiquement, il était tourné vers
l’avenir. Mais nous travaillions à petite échelle. Nous
une stratégie. même se demander si l’Union européenne existe. Vu
d’ici, j’ai l’impression que chaque pays improvise, au fur
avons découvert à peine plus de 2 000 virus. Si l’on veut et à mesure. L’Italie ne se coordonne pas avec Bruxelles.
avoir des résultats en matière de santé publique, trouver Bruxelles ne se coordonne pas avec l’Allemagne. Il n’y a
2 000 virus sur une population de 600 000, sur dix ans, c’est pas de stratégie régionale cohérente face à ce problème
rester très loin du compte. Et Predict n’a pas su résoudre en Europe, alors même que les États européens disposent
cette équation délicate : transformer la science en outil du cadre nécessaire pour définir une stratégie.
politique. Nous ne l’avons pas conçu dans ce but. Et puis,
même un budget annuel de 20 millions de dollars n’est pas Alors que va-t-il falloir pour que les gens prennent
suffisant. Il faudrait environ 100 millions de dollars par conscience de la menace planétaire des zoonoses ?
an pour mener le type de programme mondial qui nous Il n’y a rien de tel qu’une série d’attaques pour réveiller
donnerait les éléments pour transformer notre attitude les esprits, et c’est ce à quoi on assiste aujourd’hui.
vis-à-vis des risques viraux et qui nous permettrait de Nous sommes dans un cycle où une épidémie survient
nous y préparer. C’est ce que vise mon nouveau Global environ tous les trois ans. Et chaque fois que cela se
Virome Project. produit, on est de plus en plus sensibilisés à la nécessité
de réaliser des investissements et de les poursuivre.
Qu’est-ce qui vous inquiète à propos de ce coronavirus ? Toute la difficulté consiste à obtenir que ces fonds
Il y a les aspects évidents qui inquiètent tout le monde. servent à financer annuellement des projets, en dehors
Mais il y a aussi des choses dont on ne parle pas. Or ce des situations d’urgence.
sont celles qui me préoccupent le plus. Il s’agit d’un évé-
nement mondial, il va frapper partout dans le monde. Le partage des données entre les scientifiques et les
Mais il n’aura pas partout les mêmes conséquences, généticiens a été exemplaire, vous ne trouvez pas ?
car dans certaines régions du monde les systèmes de Oui. Mais songez à ce syllogisme de Socrate : une pensée
santé sont bien plus fragiles qu’ils ne le sont en Chine juste conduit à une action juste. Or nous savons que
ou en Europe. Nous savons que lorsque des systèmes de ce n’est pas le cas. Vous pouvez penser dans la bonne
santé fragiles sont ultrasollicités, ils courent un énorme direction, tandis que vos pratiques vont dans un tout
risque d’effondrement – notamment en Afrique et dans autre sens. La science nous permet de mieux mesurer le
des régions où il y a des troubles sociaux ou des guerres. danger, elle va nous apporter des connaissances. Mais
En 2014, quand le virus Ebola s’est abattu sur trois pays ces connaissances doivent se concrétiser par une éva-
d’Afrique de l’Ouest, l’une des premières conséquences luation des risques systématique, tournée vers l’avenir.
de l’épidémie a été la fermeture des services de santé. Le
personnel de santé était exposé, écœuré, effrayé. Pendant Que devons-nous faire, dans l’idéal ?
cinq mois, les services de santé n’assuraient plus les soins Ces virus ont une capacité intrinsèque à muter. Ce que
les plus élémentaires. Les femmes enceintes n’avaient plus nous observons aujourd’hui aura peut-être changé dans
accès aux services de maternité, les enfants n’avaient plus quelques mois. Le virus pourrait devenir plus mortel,
accès aux antipaludéens, les gens n’étaient plus immu- ou bien il pourrait s’atténuer, comme le rhume banal
nisés. Vous aviez toute une population dont la vie était [ou rhinopharyngite]. Toute la question est de savoir
en danger parce qu’elle ne pouvait plus accéder aux ser- si nous allons effectuer un suivi de la maladie. Avons-
vices de santé. Ma crainte est que cela ne se reproduise. SOURCE nous suffisamment de données ? Y a-t-il suffisamment
Si le coronavirus continue à être aussi virulent qu’il en a de transparence ? Les échantillons sont-ils disponibles ?
l’air, nous allons nous retrouver avec des services de santé NAUTILUS Qu’a découvert l’Iran ? Qu’a découvert Israël ? Qu’a
surchargés, qui ne seront plus capables ni de faire face à New York, États-Unis découvert l’Italie ? Que découvre-t-on aux États-Unis ?
l’épidémie ni de traiter les problèmes de santé courants. nautil.us Y a-t-il assez de transparence en temps réel pour que
En 2005, pendant la grippe aviaire, George W. Bush Hebdomadaire en ligne lancé nous puissions garder la main sur le pouls du patient ?
était régulièrement au téléphone avec des dirigeants du en avril 2013, Nautilus se veut Je suis un internationaliste. Il faut réfléchir aux moyens
monde entier afin d’organiser une riposte planétaire. un magazine scientifique de prendre soin de notre population. Et aussi être
Barack Obama a fait de même en 2009 pour la deuxième différent qui combine science, attentif aux groupes humains dans le monde qui ont
pandémie de H1N1, et en 2014 pour l’épidémie d’Ebola. culture et philosophie. besoin d’assistance. Nous faisons tous partie d’un seul
On a vu des présidents prendre l’initiative et jouer un rôle Il défend l’idée que “la science et même écosystème. C’est un problème planétaire. Soit
de catalyseurs en vue de trouver des solutions mondiales peut très bien se mêler nous nous y préparons, et nous y réagissons dans un
à un problème mondial. Rien de tel avec cette Maison- à la littérature et au traitement contexte planétaire, soit nous ne le faisons pas. Si nos
Blanche. À mon sens, si Trump parle de coopération inter- narratif”. Sa rédaction mesures de précaution et nos réactions sont étroitement
nationale, et encore du bout des lèvres, c’est parce que la compte une majorité nationales, nous allons au-devant de gros ennuis.
Bourse est en chute libre. Il s’agit de calmer les marchés de scientifiques, mais aussi —Kevin Berger
boursiers, cela ne va pas plus loin. quelques philosophes. Publié le 12 mars