Sie sind auf Seite 1von 5

Exploitation minière et agrégats

Les professionnels qui adaptent des drones à leurs opérations minières réalisent rapidement la
valeur ajoutée significative qu'ils apportent à leur industrie.

À savoir, les drones dans le secteur minier améliorent l'efficacité globale des grands sites miniers et
de la gestion des carrières en fournissant des données précises et complètes détaillant les
conditions du site en très peu de temps. Ils soutiennent également une meilleure coordination
entre les équipes sur site et à l'international, offrant une supervision dynamique de toutes les
opérations.

Surtout, ces données peuvent être produites en toute sécurité par des travailleurs sur place qui ont
une expérience de sondage minimale à une fraction du coût des méthodes d'enquête
traditionnelles.

Qu'est-ce qu'une enquête sur les drones?

Dans une mine à ciel ouvert ou une carrière, une enquête par drone fait référence à l'utilisation d'un
drone (ou UAV - véhicule aérien sans pilote) équipé d'une caméra RVB orientée vers le bas pour
capturer des images d'un site à partir de différents points de vue. À partir de ces images, un logiciel
de photogrammétrie peut recréer des cartes 3D géoréférencées, des modèles numériques de terrain
de courbes de niveau ou des modèles numériques de surface du site minier. Les opérateurs miniers
peuvent également extraire facilement le volume précis des stocks ou des zones à excaver. Certains
logiciels d'extraction avancés peuvent également générer des données spécifiques à l'industrie telles
que les hauteurs de berme de sécurité; crêtes et orteils; limites des routes; largeurs; crêtes;
changement de pente, de longueur et d'élévation. Au-delà, l'intelligence artificielle du logiciel peut
automatiquement mettre en évidence ceux qui ne sont pas conformes aux normes ou constituent
une menace potentielle pour la sécurité des travailleurs.

À quoi servent les drones dans les mines?

 Gestion des stocks

Étant donné que les stocks sont par nature de forme irrégulière et présentent des cratères, il est
difficile d'estimer leur volume avec une grande précision en utilisant des méthodes traditionnelles
telles que l'arpentage GNSS. Ces méthodes lentes et coûteuses interdisent également les visites
fréquentes et peuvent même menacer la sécurité de l’arpenteur, car elles doivent monter et
descendre des stocks et / ou travailler au milieu de machines en mouvement.

 Meilleur inventaire et données financières

Les images aériennes de drones peuvent être utilisées pour générer des nuages de points, des
modèles numériques de surface, des modèles numériques de terrain et une reconstruction 3D d'un
site minier, y compris ses stocks. Comme le nuage de points contient plusieurs milliers de points de
données, des calculs de volume très précis peuvent désormais être effectués facilement. Cela permet
un calcul de haute précision de la valeur des stocks pour les rapprochements mensuels ou les audits
de fin d'année, ce qui améliore la cohérence des rapports d'inventaire dans le bilan de l'entreprise.
Les résultats des drones et les logiciels de post-traitement étant impartiaux, vous pouvez également
valider la quantité de matériel déplacé par les sous-traitants.

 Des données plus nombreuses et de meilleure qualité pour une gestion mensuelle ou
hebdomadaire

Compte tenu de la vitesse à laquelle les enquêtes d'inventaire peuvent désormais être menées avec
des drones, la collecte fréquente de données s'avère rentable; que ce soit hebdomadaire, mensuel
ou trimestriel. Plus précisément, il permet une meilleure prévision du stock minéral disponible à la
vente. Vous pouvez piloter votre site aussi souvent que vous le souhaitez, sans avoir à attendre un
audit semestriel de prospection aérienne. Parce que vous avez la possibilité d'exécuter des collectes
de données régulières, vous améliorez la gestion des stocks et des opérations tout en éliminant les
risques auxquels les géomètres travaillant physiquement sur le site sont confrontés.

 Surveillance des mines ou des carrières et planification des opérations


Avec un modèle de site précis produit à partir d'images aériennes de drones, les
gestionnaires de mines peuvent désormais concevoir et gérer plus efficacement les
opérations du site tout en collaborant entre les équipes. En effet, ils peuvent évaluer plus
précisément le volume de matériel qui doit être extrait ou déplacé conformément aux plans
ou aux normes légales.
 Débit d'eau et de sédiments
Les drones dans les mines peuvent également aider à prévenir les perturbations des
opérations en raison de l'écoulement d'eau ou de sédiments indésirable ou non contrôlé. Les
opérations d'écoulement et de bassin de résidus peuvent être modélisées à partir des cartes
d'altitude numériques produites par des images de drones. Parce qu'il est possible de voler
fréquemment avec un drone, vous pouvez créer un enregistrement visuel du site au fil du
temps et suivre les progrès sur une base hebdomadaire ou mensuelle et le stocker pour de
futures opérations ou audits réglementaires.
Évaluation avant et après forage ou dynamitage
En utilisant des drones dans l'exploitation minière, vous produisez des reconstructions 3D et
des modèles de surface accessibles et économiques pour les zones à dynamiter ou à forer.
Ces modèles aident à analyser avec précision la zone à forer et à calculer le volume à extraire
après le dynamitage. Ces données vous permettent de mieux gérer les ressources telles que
le nombre de camions nécessaires. Une comparaison avec les relevés effectués avant et
après le dynamitage permettra de calculer plus précisément les volumes. Cela améliore la
planification des explosions futures, réduisant le coût des explosifs, le temps sur le site et le
forage.
Identification et atténuation des dangers
En raison de la nature occupée des sites miniers et des carrières, la sécurité des travailleurs
est une priorité. Avec les images haute résolution des drones, vous pouvez inspecter les
zones autrement difficiles d'accès ou à fort trafic du site, sans vous mettre en danger nos
travailleurs.
Barrages de résidus
Les images aériennes fournies régulièrement par les drones aident les planificateurs à
surveiller régulièrement les caractéristiques de la mine telles que les pentes des barrages de
résidus. Ils contribuent également à garantir que l'entretien régulier des barrages est achevé
en temps opportun et en toute sécurité. Cela peut aller loin pour éviter des catastrophes
comme celle observée sur le site de Brumadinho au Brésil. Les données des drones donnent
aux régulateurs un enregistrement de l'état du barrage de résidus au fil du temps.
Exploration minière
Les données des drones peuvent générer des orthophotographies haute résolution et des
cartes DSM qui prennent en charge les projets d'exploration minière dans les zones où il est
difficile de naviguer à pied. L'utilisation de drones ne coûte qu'une fraction du prix des
relevés d'aviation habités traditionnels. Et par rapport à l'équipement d'arpentage au sol, il
faudrait des semaines à une équipe d'arpenteurs-géomètres pour collecter la même quantité
de données qu'un drone peut collecter en quelques heures.

Quels types de cartes pouvez-vous attendre de l'exploitation de drones?


Les données générées par drone sont une série d'images qui se chevauchent contenant des
informations géospatiales, qui sont assemblées par un processus appelé photogrammétrie.
Chaque pixel de chaque image contient son propre emplacement géoréférencé dans
l'espace. Les cartes mises en évidence ci-dessous sont des sorties qui peuvent être produites
par tous les principaux logiciels de photogrammétrie.
Quels sont les avantages des drones dans l'exploitation minière?
Mesures très précises
En fournissant des milliers de points de données pour un stock, les relevés par drone sont
beaucoup plus précis que les relevés avec stations totales. Toutes les irrégularités et
ondulations de la surface sont identifiées. Les enquêtes permettent de réduire l'écart dans
les calculs du volume des stocks, de générer des fichiers de base améliorés pour le stockage
et de produire des états financiers et des contrôles réglementaires plus précis.
Photo wintgra
Levés miniers plus rapides et facilement reproductibles à faible coût
La capture de données avec un drone est jusqu'à 30 fois plus rapide qu'avec les méthodes
terrestres traditionnelles et ne nécessite pas la présence d'un géomètre sur place. Vous
pouvez facilement collecter les données vous-même et à une fréquence la mieux adaptée à
votre site pour une rotation rapide des données. Les changements entre deux enquêtes
peuvent être suivis et mis en évidence automatiquement. À long terme, les coûts
d'arpentage et de surveillance sont considérablement réduits.
Amélioration de la gestion de la sécurité des travailleurs et des sites
Les drones vous permettent d'arpenter des parties de la mine ou de la carrière qui sont
normalement difficiles d'accès avec un équipement d'arpentage traditionnel. Cela élimine les
risques auxquels les employés sont généralement confrontés lorsqu'ils traversent des zones
dangereuses, naviguent sur des sites actifs ou grimpent sur des stocks. Tout cela sans
perturber le flux des opérations et le mouvement des machines
Les meilleurs drones pour l'arpentage des mines et des carrières
Drone de cartographie WingtraOne VTOL
Cartographie d'une carrière avec un drone
Topographie divergente, altitude, gravier, terrain escarpé et conditions météorologiques
difficiles, ainsi que l'absence de surfaces lisses requises pour le décollage et l'atterrissage: le
drone de cartographie WingtraOne surmonte tous ces défis d'arpentage dans certains des
environnements miniers les plus difficiles.

Décoller et atterrir verticalement (VTOL)


Contrairement à d'autres drones à voilure fixe, qui nécessitent de vastes zones et un terrain
meuble pour atterrir, le WingtraOne peut décoller des zones confinées et atterrir en douceur
sur du gravier et dans des fosses à ciel ouvert.

De plus, contrairement à d'autres aéronefs à voilure fixe avec des caméras face à des
dommages causés par l'impact avec le sol rocheux lors des atterrissages ventraux, le
WingtraOne atterrit verticalement. Cela signifie que les caméras sont protégées des chocs,
de l'abrasion, de la poussière et de la saleté lorsqu'elles fonctionnent sur des sites miniers.
Avec son appareil photo plein format Sony MPX RX1R II de 42 MP, WingtraOne peut voler à
haute altitude au-dessus d'un puits de mine profond et fournir des images GSD faibles. Cela
permet aux grands sites miniers et carrières d'être inspectés plus rapidement et avec une
grande précision.
Ce niveau de précision est crucial pour l'estimation des volumes de stocks. En effet, les
estimations de volume seront toujours inexactes en raison de la nature et de la forme des
minéraux. L'amélioration de la précision de l'estimation du volume de seulement quelques
centimètres / pouces peut signifier une réduction des stocks calculés de plusieurs tonnes, ce
qui peut éviter une perte potentielle de bénéfices estimés à la fin de l'année. Ce n'est là
qu'une des façons dont la photogrammétrie par drone peut offrir un retour sur
investissement (ROI) substantiel.
Robuste et à l'épreuve du site
Conçu et assemblé en Suisse, WingtraOne fonctionne et fournit des résultats selon les
normes de qualité les plus élevées. Il est largement utilisé dans divers environnements
miniers: des puits de mines profonds en Serbie, aux grandes mines à ciel ouvert et aux
opérations entièrement nouvelles du désert namibien et aux conditions météorologiques
difficiles des mines d'or en RDC.
D'autres drones populaires incluent le DJI Phantom 4 RTK et le Sensefly eBee. Ils viennent
tous les deux avec leurs avantages et leurs inconvénients. Le DJI Phantom 4 RTK peut être
une alternative intéressante pour les gestionnaires de mines ou de carrières qui ne sont pas
sûrs du retour sur investissement des drones dans leurs opérations et qui souhaitent
démarrer leur programme de drones avec une option à faible coût. Cependant, ce choix
entraînera certaines limitations en termes de couverture, d'endurance et de résolution
d'image. Comparé à un VTOL ou à un avion à voilure fixe, le drone DJI nécessitera
probablement plus de vols et de ressources humaines pour sonder un site de la même taille
avec la même qualité d'image. Vous voudrez également considérer le niveau de soutien dont
vous aurez besoin, car les opérations minières sont généralement dans des endroits isolés et
nécessitent un soutien sur site ou dans le même fuseau horaire.
Un autre choix populaire est l'eBee à voilure fixe, qui offre une couverture plus large que le
DJI, mais ne convient que pour les sites miniers qui disposent d'une grande surface
d'atterrissage lisse et douce, idéalement un champ d'herbe. En effet, cet avion à voilure fixe
atterrit sur son ventre, où la charge utile est montée. Cela rend le drone et ses caméras très
vulnérables à l'abrasion, à la poussière et à la saleté. Des atterrissages multiples sur un
terrain accidenté peuvent affecter de manière permanente le fonctionnement de la caméra
et du drone.