Sie sind auf Seite 1von 4

Ecole Nationale Polytechnique Avril 2020

Classes Préparatoires Intégrées

DEVOIR DE MAISON.

Important : Désolé monsieur mais j'ai pas pu mettre une → sur les vecteur ((surtout dans le théorème de gauss

Φ= ∯ E .dS = (Qint)/Ԑ , la circulation du champ dV = −E . dl )) malheureusement

, j’espère que vous comprendrez ma situation, merci à vous

Nom :Adelane

Prénom :Oulmane

Groupe :09

1//

Calculer de la charge de QA : R = 0.1 m V=1800volts

On a : V= (KQ) / R → Q=(VR)/K

QA=(1800*0.1)/(9*10⁹) → Q=20*10ˉ⁹C =20 nC

2// Calcule des valeurs des charges QBi et QBe des surfaces intérieurs et extérieurs du conducteur B.

On applique le théorème de Gauss à une surface sphérique fermée de rayon compris entre Re et Ri .
A l’intérieur de cette surface, le champ est nul en raison de l’équilibre du conducteur. La charge que
porte la paroi intérieure de la couronne est donc

: E=0 → Φ= ∯ E .dS = (Qint)/Ԑ˳=0 → Qint=QA+QBi Qint=0 QA+QBi =0

Donc QBi = -QA (c’est l’influence de A sur B donc la charge QA de la sphère A alors QBi = -QA

QA=20 nC QBi= -20 nC et pour avoir une conservation de la charge de B il faut que

QB=QBi + QBe donc QBe=QB-QBi QBe= -30+20= - 10 nC QBe= -10 nC


3//Calcule le champ électrique dans les régions : on applique le théorème de gauss :

r < R₁ : Φ= ∯ E₁. dS = E₁.4πr²=Qint /Ԑ₀ → E₁=0 (car il n’y a pas de charge à l’intérieur d’un
condensateur en équilibre)

R1 ≤ r < R2 : Φ=∯ E ₂.dS = (Qint)/Ԑ  = E₂.4πr²=Qint /Ԑ₀ = Q /Ԑ₀ → E₂= QA /(Ԑ₀.4πr² )

R2 ≤r < R3 : Φ =∯ E₃. dS = E₃.4πr²=Qint /Ԑ₀ = (Q+QBi) /Ԑ₀ → E₃= (QA+QBi) /(Ԑ₀.4πr² )=0

r ≥ R3 : Φ =∯ E ₄. dS= E₄.4πr²=Qint /Ԑ₀ = (Q+QBi+QBe) /Ԑ₀=(Q+QB) /Ԑ₀ → E₄= (QA+QB) /(Ԑ₀.4πr² )


si : R1 ≤ r < R2 →→→ E₂= QA /(Ԑ₀.4πr² )

si : R2 ≤r < R3 et r < R₁ →→→ E₃= (QA+QBi) /(Ԑ₀.4πr² ) =0 car Q+QBi=0

si : r ≥ R3 →→→ E₄= (QA+QB) /(Ԑ₀.4πr² )

4// déduire le potentiel électrique dans la région r ≥ R3 : E₄= (QA+QB) /(Ԑ₀.4πr² )
E₄= (QBe) /(Ԑ₀.4πr² )
+∞ +∞
dV=-E₄.dr → on integre ∫ d V=-∫ ((QA+ QB)/( Ԑ ˳ .4 π r 2 )) dr
v (r ) r

+∞ ( QA +QB )
-V(r)= { r Ԑ ˳ .4 πr

QA +QB
V=
ε ˳.4 πr

5//le potentiel de B: on a : R1 ≤ r < R2 →→→ E₂= QA /(Ԑ₀.4πr² )


R₂ R₃

∫ dV =−∫ E ₂ dr
R₁ R₂

Alors : V(R₂)-V(R₁) ¿ {RR ₂₁ ( Ԑ ˳QA.4 πr ) Ԑ QA


=
1 1
( − )
˳ .4 π R R
2 1 VB-VA=
QA 1 1
( 2− 1)
Ԑ ˳ .4 π R R

QA 1 1
VB=VA + ( − )
Ԑ ˳ .4 π R ₂ R ₁

5
VB=1800+9.20.(- )=1500 volts
3
**************************************

7//dans le cas ou B est reliée au sol :

La face extérieure de B est reliée au sol alors QBe=0

Donc QBi=-Q A par influence totale

QA est la nouvelle charge de A QBi est la nouvelle charge de B intérieure

QA 1 1
Alors : V(R₂)-V(R₁)= ( 2− 1)
4 πԐ ˳ R R

V(R₃)=V(R₂)=V’B=0 V’(R₁)=VA

Q' A 1 1 QA 1 1
( 2− 1)
0-V(R₁)= ( 2 − 1 ) → -VA=
4 πԐ ˳ R R 4 πԐ ˳ R R
4 πԐ ˳ V ˳ R ₁ R ₂
Alors Q’A=
R ₂−R ₁

Q’A=120n C alors Q’Bi=-120 nC et Q’Be =0

8//la capacité du condensateur sphérique ainsi formé. :

4 πԐ ˳ V ˳ R ₁ R ₂ Q' A 4 πԐ ˳ R ₁ R ₂
On a : Q’A= C= donc C =
R ₂−R ₁ V˳ R ₂−R ₁

0,12. 0,1
C= 9∗10⁹ =6,66 *10ˉ¹¹ f
0,12−0,1

9//On relie A et B par un fil conducteur. :

La charge Q’A de A sera libéré et déversée dans le conducteur B et la charge finale sera nulle

10//l’énergie interne ainsi libérée. :

1 ' ' 2 1 2
E= C ( V B−V A ) = C ( V ˳ ) =0,5 . 6,66 . 10ˉ¹¹ . 1800² = 1,078 . 10ˉ⁴joul
2 2