Sie sind auf Seite 1von 4

INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION Matière : CAG

Année universitaire : 2019- 2020 Niveau : 2 LFSG


Chargée de cours : BEN JOMAA RYM

Chapitre 6 : Le Rapprochement (la concordance) des résultats de la CAG


avec le résultat de la comptabilité financière

Introduction
Les résultats de la CAG sont obtenus par des traitements comptables différents de
ceux de la comptabilité financière. Ils doivent être rapprochés aux résultats de cette
dernière pour vérifier la concordance des différents modes de calcul. Compte tenu de
l’aspect formel et obligatoire de la CF, son résultat est considéré comme le résultat de
référence. Il s’agit donc de faire coïncider les résultats de la CAG avec celui de la CF.

Les différences de traitement comptable sont de deux types : d’une part des différences
d’incorporation, et d’autre part des différences d’inventaire, de cession et d’imputation.

I- Différences d’incorporation
1- Sur matières

La méthode de valorisation utilisée en CAG peut ne pas correspondre à celle utilisée en CF :

- En CAG : méthode du coût conventionnel par exemple (coût de remplacement)


- En CF : une autre méthode est utilisée (CUMP, FIFO…)

Donc pour la consommation de matières il a été jugé opportun de substituer la valeur


conventionnelle à la valeur calculée selon les procédés propres à la Cf.

SF = SI + entrées - Sorties

Valeur stock en CAG > Valeur stock en CF Valeur stock en CAG < Valeur stock en CF
C° matières en CAG < C° matières en CF C° matières en CAG > C° matières en CF
Charges en CAG < Charges en CF Charges en CAG > Charges en CF
 Résultat CAG > Résultat CF  Résultat CAG < Résultat CF
 Résultat CAG majoré par rapport à  Résultat CAG minoré par rapport à
celui de la CF celui de la CF
 Il faut retrancher la différence  Il faut ajouter la différence
d’incorporation du résultat de la d’incorporation au résultat de la
CAG. CAG.

- +

Cette différence d’incorporation peut être assimilée à Cette différence d’incorporation peut être assimilée à
une charge non incorporable une charge supplétive

CHARGEE DE COURS : BEN JOMAA RYM


2-Sur amortissements

Dotations aux Amt. en CAG < Dotations aux Dotations aux Amt. en CAG > Dotations aux
Amt. en CF Amt. en CF
charges en CAG < charges en CF charges en CAG > charges en CF
 Résultat CAG > Résultat CF  Résultat CAG < Résultat CF
 Résultat CAG majoré par rapport à  Résultat CAG minoré par rapport à
celui de la CF celui de la CF
 Il faut retrancher la différence  Il faut ajouter la différence
d’incorporation du résultat de la d’incorporation au résultat de la
CAG. CAG.

- +
Cette différence d’incorporation peut être assimilée à Cette différence d’incorporation peut être assimilée à
une charge non incorporable une charge supplétive

3-Différences sur éléments supplétifs

Charges supplétives Produits supplétifs


(non prises en compte par la CF et prises en (non pris en compte par la CF et pris en compte
compte par la CAG) par la CAG)
charges en CAG >charges en CF Produits CAG > Produits CF
 Résultat CAG < Résultat CF  Résultat CAG > Résultat CF

 Résultat de la CAG minoré par rapport  Résultat de la CAG majoré par rapport
à celui de la CF à celui de la CF
Il faut ajouter ces charges au résultat de la CAG Il faut retrancher ces produits de la CAG

+ -

4-Les éléments non incorporables

Charges non incorporables Produits non incorporables


(prises en compte par la CF et non prises en (pris en compte par la CF et non pris en compte
compte par la CAG) par la CAG)
charges en CAG < charges en CF Produits CAG < Produits CF
 Résultat CAG > Résultat CF  Résultat CAG < Résultat CF

 Résultat CAG majoré par rapport à  Résultat CAG minoré par rapport à
celui de la CF. celui de la CF
Il faut les retrancher du résultat de la CAG. Il faut les ajouter au résultat de la CAG.

-
+

2
II- Les différences d’inventaire, d’activité et les taux de cession
1-Différences d’inventaire

Il ne faut pas confondre différences d’inventaire avec différences d’incorporation sur matières car
on peut aboutir à une différence d’inventaire même si on a utilisé la même méthode de valorisation des
stocks en CAG et en CF et ce pour différentes raisons : vols, pertes, incendies...

Stock théorique (CAG)> Stock réel (CF) Stock théorique (CAG) < Stock réel (CF)
C° théorique < C° réelle C° théorique > C° réelle
Charges CAG < Charges réelles Charges CAG > Charges réelles
Résultat CAG > Résultat CF Résultat CAG < Résultat CF
Résultat CAG majoré par rapport à celui Résultat CAG minoré par rapport à celui
de la CF => de la CF =>
Il faut retrancher la différence (Mali Il faut ajouter la différence ( Boni
d’inventaire) du résultat de la CAG d’inventaire) au résultat de la CAG.

- +

2-Les différences sur coût : Les frais résiduels (problème d’arrondissement)

Frais résiduels négatifs Frais résiduels positifs


Exemple : Exemple :
Nombre d’unité d’œuvre 1000, coût de Nombre d’unité d’œuvre 1000, coût de
l’unité d’œuvre : 15,96 l’unité d’œuvre : 15,96
Coût arrondi= 16 Coût arrondi= 15
Différences / coût = (15,96 -16)*1000 Différences / coût = (15,96 -15)*1000
= -0,04*1000 = -40 = 0,96*1000 = 960
L’arrondissement gonfle les coûts L’arrondissement réduit les coûts
Différence négative Différence positive
Résultat CAG minoré par rapport à celui Résultat CAG majoré par rapport à
de la CF => celui de la CF =>

Il faut ajouter les frais résiduels au Il faut retrancher les frais résiduels au
résultat de la CAG résultat de la CAG

+ -

3
Récapitulation :
+ la somme des résultats de la CAG = Résultat analytique global
- Charges non incorporables
+ charges supplétives
- Produits supplétifs
+ Différences d’inventaire (lorsque stock théorique < stock réel : boni d’inventaire)
– différences d’inventaire (lorsque le stock théorique>stock réel : mali d’inventaire)
-frais résiduels des sections (quand l’arrondissement réduit les coûts : frais résiduels positifs)
+frais résiduels des sections (quand l’arrondissement gonfle les coûts : frais résiduels négatifs)
+produits non incorporables
-Perte exceptionnelles
+ Profits exceptionnels
= Résultat de la CF

Application