Sie sind auf Seite 1von 13

[Date]

[Titre du
document]
[Sous-titre du document]

abdelouahb sellam
[NOM DE LA SOCIÉ TÉ ]
REMERCICEMENT
TABLE DES MATIÈ RES

Remercicement................................................................................................................................................. 1
sommaire............................................................................................................................................................. 2
Introduction....................................................................................................................................................... 3
Note d'hypothèse générale........................................................................................................................... 4
1.1 donné relative à l’ouvrage................................................................................................................ 4
Pont dalle :................................................................................................................................................. 4
Découpage de chaussée :..................................................................................................................... 5
1.2 Données relatives au Trafic............................................................................................................. 5
1.3 Données relatives à l’environnement.......................................................................................... 5
1.4 donnés relative aux matériaux....................................................................................................... 7
1.5 Enrobage des éléments en BA........................................................................................................ 7
Calcul des charges appliqués sur le tablier............................................................................................ 9
2.1 Les charges permanentes :............................................................................................................... 9
Calcul du poids propre :....................................................................................................................... 9
Calcul de la charge des superstructures........................................................................................ 9
Charge de la neige.................................................................................................................................. 9
Action du vent.......................................................................................................................................... 9
2 .1) Les charges d’exploitations et accidentels :......................................................................... 10
Le modèle LM1...................................................................................................................................... 10
2 .2) FORCES HORIZONTALES : Freinage et accélération........................................................11
Force d’exploitation du trottoire................................................................................................... 11
Modelisation sur   Robot Structural Analysis..................................................................................... 12
Calcul manuel.................................................................................................................................................. 12
conclusion......................................................................................................................................................... 12
INTRODUCTION

Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle
(cours d'eau,

voie de communication, vallée, ravin, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Il fait
partie de

la famille des ouvrages d'art.

L’étape première de l’existence d’un pont est sa conception, qui est confondue à l’étude
préliminaire et à la note d’hypothèse. Cette phase aboutira au dimensionnement de
l’ouvrage

Dans le cadre de notre projet professionnel en master 1 génie civil il nous a été confié de
travailler sur un projet d'ouvrages d'art en béton armé. Il s'agit d'une étude d'avant-
projet d'un pont (passerelle)

Pour la réalisation de ce projet nourr-s ferons appelle à nos connaissances techniques et


scientifiques déjà acquises durant notre cursus, notamment celles du béton armé et
calcul de structures.

L’informatique constitue à notre époque un outil très précieux vis-à -vis de l’élaboration
d’un travail de routine et de recherche, notamment dans le calcul des ouvrages de génie
civil. C’est ainsi que nous avons choisi les logiciels Autocad et Robot Structural Analysis
pour effectuer la conception et le calcul du pont.

Le présent mémoire détaille l’étude du tablier d’un pont dalle réalisé en béton armé :

Ce présent document s’articule sur :

· Note d’hypothèse générale

. Calcul des charges appliqués sur le tablier

· Modélisation du tablier

· Calcul manuel du ferraillage.

Nous finirons notre travail par une conclusion générale.


NOTE D'HYPOTHÈ SE GÉ NÉ RALE

1.1 DONNÉ RELATIVE À L’OUVRAGE

PONT DALLE :
Les ponts-dalles constituent une solution viable pour le franchissement des brèches de
longueur variant de 15 m a 60 m avec des portées unitaires maximales de vingt cinq
mètres environ. Il s'agit donc d'un type d'ouvrage très fréquemment utilisé pour les
passages supérieurs ou inférieurs autoroutiers et, à un moindre degré, pour les
ouvrages hydrauliques, certains ponts-rails, tranchées couvertes et passerelles pour
piétons.

Coupe transversale

Elévation

Vue en plan
Notre projet consiste l’étude d’un pont-dalle routier sur l'autoroute A22 (la partie
française de l'autoroute franco-belge qui relie Lille à Gand.) avec un trafic modéré usuel
pour une majorité du réseau routier autoroutier français

DÉ COUPAGE DE CHAUSSÉ E :
Pour notre cas :

Découpage de la chaussé

Largeur totale de la chaussé(m) 6 ,98m

Nombre de voie conventionnelle de 3m 2

Largeur de l’air résiduelle(m) 0,98m

1.2 DONNÉ ES RELATIVES AU TRAFIC

Il convient également de déterminer la classe de trafic, qui caractérise la composition du


trafic.

Pour notre cas on prends la 2ème classe de trafic car elle couvre également les effets
d’accumulations de véhicules, mais pour une composition de trafic plus courantes sur
les réseaux routiers et autoroutiers français

La durée d’utilisation du projet est de 100 ans, conformément à l’EN 1990 2.3.

1.3 DONNÉ ES RELATIVES À L’ENVIRONNEMENT


L’ouvrage est situé dans le département Haut de France, qui constitue une
zone de gel modéré avec salage fréquent .donc la classe d’exposition prise pour le
calcul est : XF4

1.4 DONNÉ S RELATIVE AUX MATÉ RIAUX

tu ajoute ici tous les trucs manquante utilisé pour le calcul manuel
genre tous les coefficients
Le béton ordinaire de qualité C35 / 45 est utilisé pour les dalles et les culées en béton
armé.

Les principales caractéristiques mécaniques sont les suivantes:

la résistance caractéristique à la compression sur cylindre à 28 jours : fck = 35 MPa

la valeur moyenne de la résistance en traction normale : fctm = - 3,2 MPa

1.5 ENROBAGE DES É LÉ MENTS EN BA

L’enrobage nominal est la somme d’un enrobage minimal et d’une marge pour tolérance
d’exécution :

Cnom = Cmin + ∆ Cdev

Pour notre cas


 ∆𝐶𝑑𝑒𝑣 = 5 𝑚𝑚.

 Cnom : L’enrobage nominal est le résultat d’un compromis entre une valeur
élevée, favorable pour la durabilité, et une valeur plus faible, favorable pour le
bon fonctionnement mécanique de la dalle.

 Cmin : Un enrobage minimal doit être assuré afin de garantir La bonne


transmission des forces d’adhérence et la protection de l’acier contre la
corrosion .

    
Il est donné par la formule :

Cmin = max [Cmin,b  ; Cmin,dur + ∆Cdur,y - ∆Cdurst – Cdur,add  ; 10 mm]


 Cmin,b : enrobage minimal vis-à-vis des exigences d’adhérence
(béton/armature). La valeur de Cmin,b est rarement dimensionnante pour la
détermination de Cmin.

 Cmin,dur : enrobage minimal vis-à-vis des conditions environnementales.

 Cmin,dur : tient compte de la classe d’exposition et de la classe structurale


(qui dépend de la durée d’utilisation du projet).:

 ∆Cdur,y  : marge de sécurité (valeur recommandée 0) ;

 ∆Cdur,st  : réduction de l’enrobage minimal dans le cas d’utilisation, par


exemple, d’acier inoxydable ;

 ∆Cdur,add  : réduction de l’enrobage minimal dans le cas de protections


complémentaire

Pour notre cas on a déterminé d’abord la classe structurale du béton, afin de


déterminer quel doit être l’enrobage minimum des armatures, en sachant que pour
un ouvrage d’art, la classe de base est 4. 

Classe Durée Classe de Nature Enrobage Classe


d'exposition d'utilisation résistance du compact  structurale
liant

XF4 100 ans C35/45 CEM I NON S5


 
2 -1 0 0

La classe est S5

On en déduit la valeur de l'enrobage 

Classes Cmin,dur [mm] Cmin [mm] Δcdev [mm] Cnom [mm]

XF4 - 35 35 5 40
S5
CALCUL DES CHARGES APPLIQUÉ S SUR LE TABLIER

2.1 LES CHARGES PERMANENTES :

CALCUL DU POIDS PROPRE :

Le poids propre de la structure est pris en compte dans la modélisation sur le logiciel
autodesk robot structural analysis en considérant que la masse volumique du béton
armé est égale à 25 kN/m3.

CALCUL DE LA CHARGE DES SUPERSTRUCTURES


Surface(m² Épaisseu poids volumique/poid Charge
longueur surfacique
) r (Kn/ml)

Asphalt
0,066     24 1,58
e

trottoir Béton
0,487     25 12,18
armé

Bordure         1,06

Etanchéité   6,98 0,03 24 5,03

Béton bitumineux   6,98 0,05 23,5 8,20

Garde corp         2,00

TOTAL
SUPERSTRUCTURE 29,90

CHARGE DE LA NEIGE

Notre pont n’étant pas couvert, il n’y a pas lieu de prendre en compte l’action de la neige sur
ce dernier.

ACTION DU VENT
Notre pont n’a pas de grande hauteur, donc il a une faible inertie pour ce cas on néglige
l’influence des effort de l’action du vent sur ce dernier .
2 .1) LES CHARGES D’EXPLOITATIONS ET ACCIDENTELS :

Les charges d’exploitation à considérer sont les suivantes :

LE MODÈ LE LM1
Le modèle LM1 est composé de :

 D’un tandem TS, modélisant deux charges concentrées à double essieu, chaque
essieu ayant pour poids : αQ x Qk ;
 D’une charge uniformément répartie UDL (avec un poids au m² de voie
conventionnelle de : αq x qk ;

Notre ouvrage est de classe 2 : Les coefficients d'ajustement sont :

αQ1 = 0,9 αq1 = 0,7 et pour i >1 αQi = 0,8 αqi = 1

Charges uniformément réparties (système UDL)

 Sur la "voie 1" : charge répartie de 9  0,7 = 6,3 kN/m²


 Sur la deuxième voie et sur l’aire résiduelles : une charge répartie de 2,5  1 =
2,5 kN/m²
tandems de charge d'essieu (tandems TS)

 sur la "voie 1" : un tandem de charge d'essieu valant 300  0,9 = 270 kN
 sur la "voie 2" : un tandem de charge d'essieu valant 200  0,8 = 160 kN

2 .2) FORCES HORIZONTALES : FREINAGE ET ACC É LÉ RATION

Une force de freinage, notée Qlk, s´exerçant comme une force longitudinale, au niveau
du revêtement de la chaussée, doit être considérée.

Il convient de calculer la valeur caractéristique de Qlk :

Qlk=0,6 ⋅αQ1⋅(2⋅Q1k )+0,10⋅αq1⋅qLk⋅w1⋅L

180αQ1 1kN≤ Qlk ≤ 800kN

L : est la longueur du tablier

wl : Largeur de la voie N ° 1

La limite supérieure peut être augmentée jusqu’à 900 kN si l’ouvrage est soumis à la
circulation des véhicules militaires

Pour notre cas

Qlk=0,6*0,9*(2*300)+0,1*0,7*9*3*59,07=436 ,83KN

FORCE D’EXPLOITATION DU TROTTOIRE

Les charges sur les trottoirs de ponts routiers et sur les pistes cyclables séparées de la
circulation sont modélisées par une charge répartie qfk constante. L'intensité de cette
charge est égale à :
 5 kN/m² pour l'étude en flexion locale (résistance des trottoirs et des
encorbellements par exemple),
 3 kN/m² lorsqu'elle est combinée au trafic routier.
 Pour notre cas : puisque notre pont supportera un traffic routier on prends :
3kn /m²
MODELISATION SUR   ROBOT STRUCTURAL ANALYSIS 

CALCUL MANUEL

CONCLUSION