Sie sind auf Seite 1von 16

Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE

Méthode empirique AASHTO


1951-1961 : Grande campagne d’essais AASHTO
(American Association of State Highway and Transportation Officials)
Version 1993
Supl 1998

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE

Méthode empirique AASHTO

4,2  Pt
log
4,2  1,5 1
log W= 9,36 log ( SN  1)  0,20   log  0,372( S  3)
1094 R
0,40 
( SN  1) 5,19

W = nombre équivalent d'essieux de 8,2 t escompté pendant 15 ans


SN = indice de structure SN = ai Di (voir abaque ci-dessous)
S = facteur représentant la portance du sol (voir abaque ci-dessous)
Pt = indice de qualité finale
R = facteur qui tient compte des conditions climatiques
(R varie de 0,5 à 5 pour sol gelé à saturé)
Pour le Maroc on prend généralement :
R = 0,75 pour les zones non arides
R = 0,50 pour les zones arides
R = 1,00 pour haute montagne

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 1


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE

Méthode empirique AASHTO (formule en puissance)

1
0 , 372 ( S  3) 
10  ( SN  1) 9 , 36
G
W=
R  10 0,2

W = nombre équivalent d'essieux de 8,2 t escompté pendant 15 ans


SN = indice de structure SN = ai Di (voir abaque cici-dessous)
dessous)
S = facteur représentant la portance du sol (voir abaque ci-dessous)
R = facteur qui tient compte des conditions climatiques
(R varie de 0,5 à 5 pour sol gelé à saturé)
Pour le Maroc on prend généralement :
R = 0,75 pour les zones non arides
R = 0,50 pour les zones arides
R = 1,00 pour haute montagne

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode empirique AASHTO

1
0 , 372 ( S  3) 
10  ( SN  1) 9 , 36
G
W=
R  10 0,2
4,2  Pt Pt : indice de qualité finale (après 15 ans)
G Etats de référence (5 > Psi >0) :
4,2  1,5 • Chaussée neuve: Psi = 4,2
• Chaussée à refaire: Psi = 1,5

1094
  0,4 
( SN  1) 5,19

En pratique, on utilise des abaques faciles à exploiter

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 2


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE

Méthode empirique
AASHTO

SN en pouces
1 pouce = 2,54 cm

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode empirique AASHTO

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 3


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


APPROCHE DE DIMENSIONNEMENT RATIONNEL

Trafic
DONNEES Sol
Matériaux, Climat,…

Modélisation PREDIMENSIONNEMENT:
Ei , hi
Nécessite une bonne connaissance pratique et
expérimentale des chaussées et des matériaux :
• Contraintes technologiques d’épaisseur mini et maxi
 compacité,ité uni,
i …
• Minimiser le nombre d’interfaces (risques de défauts)
• Couche de roulement = f(trafic, entretien,...)

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


APPROCHE DE DIMENSIONNEMENT RATIONNEL

CALCUL DE LA Calcul théorique des contraintes et des


STRUCTURE déformations  LOGICIELS

VERIFICATION Comparaison aux adm et adm :


EN FATIGUE • Connaissance des matériaux en laboratoire (loi de
fatigue, probabilités)
• Connaissance expérimentale des lois de comportement
in-situ (calage comportement réel des chaussées)
• Connaissance expérimentale
p du trafic  N équivalent
q
N
? 

O adm
PROFIL EN TRAVERS N
Neq

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 4


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode rationnelles: Modèle de Boussinesq

 z3 
 z  q 0 1  2 2 3/ 2 
 (a  z ) 

2(1  22 )
W q0 a
E2

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode rationnelles: Modèle bicouche de Hogg

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 5


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode rationnelles: Modèle multicouches de Burmister

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode rationnelles: Modèle multicouches de Burmister

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 6


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Méthode rationnelles: Modèle multicouches de Burmister

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Nature des interfaces

COLLE DECOLLE

Rappel RDM:
section 1
 max   max
C
O
L
L
E

D
E
C
O
L
L
E

h 4
h
3T
 max 
C
O
L
L
E

b 2(2hb)

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 7


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Effets des conditions de collage sur la durée de vie

8 BB 8 BB 8 BB 8 BB

15 GB 15 GB 15 GB 15 GB

45 GNT 45 GNT 45 GNT 45 GNT

SOL SOL SOL SOL

15 ans 4 ans 5 ans 6 mois

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Nature des interfaces
(Bibliothèque ALIZE)

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 8


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Caractéristiques élastiques des couches de chaussée

• Pour les sols supports: 20  Ev2  200 MPa (  0,35 )

• Pour les GNT destinés aux couches de fondation / base :


EGNT = 200 à 600 MPa (  0,35 )

En fait EGNT / Esol varie entre 2 et 4 selon l’épaisseur et la qualité de la grave

• Pour les assises traitées les modules sont de l'ordre de :


 Grave bitume : E  8 GPa (  0,35) à 15°C et 10Hz
 Enrobé bitumineux : E  6 GPa (  0,35) à 15°C et 10Hz
 Grave
G ciment
i t: E  20 à 23 GPa (  0,25)
GP ( 0 25)
 Béton de ciment : E  20 à 35 GPa (  0,25)

pour tenir compte du caractère viscoélastique des matériaux traités aux liants
hydrocarbonés, on définit le module complexe E* (voir plus loin).

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Caractéristiques élastiques des couches de chaussée
(Bibliothèque ALIZE)

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 9


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Caractéristiques élastiques des couches de chaussée
(Bibliothèque ALIZE)

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Epaisseurs mini et maxi des couches de chaussée
(Bibliothèque ALIZE)

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 10


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Critères de dimensionnement

CHAUSSEE
ELONGATION t
COMPRESSION

z
t ou t < seuil adm
z < seuil adm

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Critères de dimensionnement

Pour les matériaux non traités (graves


non traitées et sols) : le modèle adopté
est le modèle d’endommagement par
accumulation des déformations
plastiques irréversibles (orniérage).

C’est un modèle empirique de la forme A Nb indépendant du matériau non


traité considéré, mais variant en pratique selon la nature de la chaussée et
l’intensité
é du trafic (chaussée
é neuve ou renforcement, trafic faible ou fort, …).
On prend, en général:

 Z adm = 0,012 N-0,222 trafic moyen à fort

 Z adm = 0,016 N-0,222 trafic faible

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 11


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Critères de dimensionnement

Pour les matériaux traités


(hydrocarbonés, traités aux liants
hydrauliques et les bétons): modèle
d’endommagement par fatigue sous les
sollicitations répétées de traction par
flexion exercées par le trafic.

La sollicitation admissible est une fonction décroissante avec le nombre de


chargements appliqués par le trafic, elle s’exprime sous la forme générale :

Stadm = A x P x Nb

A et b = paramètres issus d’essais de fatigue en laboratoire (b<0).


P = coefficients additionnels pour la prise en compte de différents facteurs in-situ,
N = nombre cumulé de passages des charges roulantes

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm.
d = K1  6
6.
éprouvette

b 10°C et 25 Hz

NE
10 6  b

Droite de fatigue
6

N
106

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 12


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm
adm. = K1 K2 6. Chaussées : Téq°C
Essais Labo : 10°C

b
NE
6
10
Trafic PL

Correction 10°C / Téq°C

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm
adm. = K1 K2 Kr  6
6.

Var. épaisseurs Sh
b
NE Var. fatigue sN
6
10
Risque et
Trafic PL dispersion
r (%) 2% 5% 12%
u 2,05 1,645 1,175
Correction 10°C / Téq°C

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 13


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm
adm. = K1 K2 Kr  6
6.

Risque et dispersion

1 : Variations d’épaisseur Sh

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm. = K1 K2 Kr  6.

Risque et dispersion
b
2 - Dispersion des
SN
100
essais au labo 90
80
70
6
50
40

1 10 100 1000 10000 100000 1E+06 1E+07


28

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 14


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm
adm. = K1 K2 Kr Kc  6
6.

Calage

Calage :
calculs  terrain

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

 adm
adm. = K1 K2 Kr Kc Ks  6.

Support
b Risque
NE PF Ks
6
10
Calage PF1 1/1.2
Trafic PL
PF2 1/1.1
Correction 10°C/Téq°C

PF3/PF4 1

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 15


Dimensionnement chaussées 2016

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES
( pour MTLH)

 adm. = K1 Kr Kc Ks Kd  6.

Support
b Risque
NE
6
Ex Discontinuité : 0.8
10
Calage
Trafic PL
G. Hydr.

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DE CHAUSSEE


Pour plus de détails consulter …

… et son aide mémoire distribué

Pr K. Lahlou, EHTP Casablanca 16