Sie sind auf Seite 1von 12

SESSION 2009

UE 712 – Audit et contrôle légal des comptes

40, rue des Jeûneurs


75002 PARIS

Durée de l’épreuve : 4 heures

Le sujet comporte : 12 pages

 L’usage d’une calculatrice de poche à fonctionnement autonome, sans imprimante, et sans moyen de
communication est autorisé.

 Aucun document n’est autorisé.

 Il vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à votre disposition.

1er Partie : Nomination du CAC 5 points


2ème Partie : Appréciation du contrôle interne 5 points
3ème Partie : Contrôle des comptes 5 points
4ème Partie : Rapports 5 points

1
La société Losange est une société anonyme familiale à conseil d’administration située dans la région de
Troyes, spécialisée dans la bonneterie. Elle fabrique notamment une panoplie de chaussettes déclinées en
plusieurs modèles qui rencontrent beaucoup de succès malgré la concurrence chinoise.

Malgré une situation économique internationale difficile, la société est en plein développement, elle a mis en
place un système informatique.

En raison de son caractère familial, l’organisation de la société est peu formalisée.

Les organes de direction se résument de la manière suivante :

Monsieur Losange
PDG

Madame Ballon Monsieur Rond Madame Carré Monsieur Ovale


Monsieur Polygone Directrice de la Directeur administratif Directrice des Directeur informatique
Directeur production et financier ressources humaines

Monsieur Champignon Monsieur Cercle Madame Boule


Contrôle de gestion Comptabilité Paye

Monsieur Rectangle Monsieur Triangle Monsieur Cube Monsieur Bouteille


Directeur du service Directeur du service achat Entretien Magasinier
Fabrication

La société est globalement compétitive car elle utilise des nouveaux matériaux permettant de gérer plus
efficacement la transpiration. A ce titre, elle effectue de la recherche et développement. Le directeur
financier a rédigé un process pour immobiliser ces frais. Cette procédure est décrite en annexe.

Le sujet se propose d’aborder les principaux points d’une mission de Commissariat aux comptes.

Partie 1 : Vous êtes nommé CAC de la société Losange : 5 points

a) Vous venez d’être nommé comme Commissaire aux comptes, comment réagissez vous ?

b) Dans la lettre de mission quels sont les points que vous devez obligatoirement mentionner ?

c) Au vu des éléments collectés quelle va être votre démarche d’audit ? Quelle va être la place du contrôle
interne dans votre démarche ? Comment allez-vous planifier et orienter la mission ?

d) Définissez le seuil de signification ?


Au vu des différents éléments vous décidez de prendre 10 % du résultat d’exploitation.

e) Rappelez la démarche de l’approche par les risques ? Au vu du bilan et du compte de résultat, donnez
plusieurs exemples ?

(Pour répondre aux questions veuillez utiliser les annexes 1 à 6.)

2
Partie 2 : Appréciation du Contrôle interne : 5 points

a) Au vu des éléments collectés, vous avez décidé d’apprécier la qualité des informations organisationnelles
du service achats et informatique. Quelles sont les forces et faiblesses constatées ? Quelles sont les
faiblesses de l’organigramme ?

b) Suite aux différentes constatations que vous avez effectuées, devez vous les communiquer et à qui de
droit ?

c) Tirez les conséquences de vos constatations sur le contrôle des comptes ?

(Pour répondre aux questions veuillez utiliser l’annexe 2.)

Partie 3 : contrôle des comptes : 5 points

a) Quelles sont les techniques de contrôle des comptes ?

b) Quelles sont vos observations après étude des annexes 3 à 7 ?

(Pour répondre aux questions veuillez utiliser les annexes 3 à 7.)

Partie 4 : Rapports, assemblée générale : 5 points

a) Quels sont les éléments devant figurer obligatoirement dans le rapport du commissaire aux comptes sur
les comptes annuels ?

b) Rappelez les obligations en matière du secret professionnel du CAC ?

c) Lors de l’assemblée générale annuelle un actionnaire demande des précisions sur une augmentation de
capital envisagée quelle est la réponse du CAC ?

3
ANNEXE 1 : BILAN EXERCICE 2008

AMORTISSE
COMPTE ACTIF BRUT MENTS / N N-1
PROV

Capital souscrit non


IMMOBILISATIONS
INCORPORELLES
Frais d’établissement
Frais de recherche 60 606 48 902 11 704 9 650
Concessions brevets
Fonds commercial 16 716 14 854 1 862 2 984
Autres immos incorporelles 45 130 22 922 22 208 8 972
Avances et acomptes sur immos
incorporelles
Terrains 102 592 37 054 65 538 67 528
ACTIF IMMOBILISE

IMMOBILISATION
S CORPORELLES

Constructions 568 594 426 408 142 186 153 482


Installations techniques 1 843 844 1 ‘471 956 371 888 363 798
Autres immos corporelles 65 984 40 950 25 034 18 944
Immobilisations en cours 87 584 87 584 23 560
Avances et acomptes
Participations évaluées selon la méthode
de mise en équivalence
IMMOBILISATIONS
FINANCIERES

Autres participations 1 777 018 463 480 1 313 538 1 274 450
Créances rattachées à des participations 187 574 156 244 31 330 166 934
Autres titres immobilisés
Prêts 7 856 810 7 046 14 248

Autres immos financières 10 202 10 202 14 142

TOTAL I 4 773 700 2 683 580 2 090 120 2 118 692

Matières premières 613 998 129 406 484 592 311 984
STOCKS

En cours de production de bien 461 596 81 800 379 796 425 930
En cours de production de services
Produits intermédiaires et finis 355 626 50 948 304 678 388 768
ACTIF CIRCULANT

Marchandises
Avances et acomptes versés
CREANCES

2 080 2 080 1 484


s/commandes
Clients et comptes rattachés 709 894 3 396 706 498 907 412
Autres créances 191 608 4 864 186 744 127872
Capital souscrit et appelé non versé
VMP 508 820 508 820 390 346
DIVERS

Disponibilité 121346 121 346 162 006


Charges constatées d’avance 15 676 15 676 18 724
REGULARISATI

TOTAL II 298 0644 270 414 2 710 230 2 734 526


COMPTES DE

Charges à répartir sur plusieurs


exercices
ON

Primes de remboursement des


obligations
Ecarts de conversion actif 76 018 76 018 80 538

TOTAL GENERAL 7 830 362 2 953 994 4 876 368 4 933 756

4
COMPTE PASSIF N N-1
Capital social (dont versé 1 494 000) 1 494 000 1 494 000
Primes d’émission 272 000 272 000
Ecarts de réevaluation 47 288 47 578
CAPITAUX PROPRES

Réserve légale 149 372 139 986


Réserves statutaires 1 586 232
Réserves réglementées 65 414 65 254
Autres réserves 134 158 41 718
Report à nouveau
RESULTAT DE L’EXERCICE 16 728 171 472
Subventions d’investissement 3 668 3 032
Provisions réglementées 357 226 463 036
TOTAL I 2 541 440 2 698 308
PROPRES

Produits des émissions de titres participatifs


AUTRES
FONDS

Avances conditionnées

TOTAL II
Provisions pour risques 314 220 153 160
PROVISIONS

RISQUES ET
CHARGES
POUR

Provisions pour charges 143 720 156 300


TOTAL III 457 940 309 460
Emprunts obligataires convertibles
Autres emprunts obligataires
Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit
760 618 808 400
DETTES (1)

Emprunts et dettes financières divers 167 590 177 950


Avances et acomptes reçus s/commandes en cours
42 1 686

Dettes fournisseurs et comptes rattachés 620 176 609 378


Dettes fiscales et sociales 205 430 268 616
Dettes sur immos et comptes rattachés 78 022 25 090
Autres dettes 41 000 26 318

Comptes Régul. Produits constatés d’avance 2 000 2 000

TOTAL IV 1 874 878 1 919 442


Ecarts de conversion passif 2 110 6 546
TOTAL GENERAL 4 876 368 4 933 756
(1) Dettes et produits constatés d’avance à moins d’1an
RENVOIS

1 460 840 1 600 420

(2) Dont concours bancaires

5
COMPTE DE RÉSULTAT

N N-1
Ventes de marchandises
Production vendue de biens 6 698 562 6 640 974
d’exploitation

Production vendue de services


Produits

Chiffre d’affaires nets 6 698 562 6 640 974


Production stockée - 65 766 105 604
Production immobilisée
Reprise s/Amort prov Transfert de charges 111 380 174 650
Autres produits
Total des produits d’exploitation 6 744 176 6 921 228
Achats des marchandises 4 309 968 4 083 208
Variation de stock de marchandises 2 004 14 906
Achat de matières 1er et autres approvisionnement
Charges d’exploitation

Variation de stock de mat 1er


Autres achats et charges externes 1 011 648 864 492
Impôts taxes et versements assimilés 105 776 83 912
Salaires et traitements 674 452 584 806
Charges sociales 323 736 274 860
Dotations sur immobilisations 100 666 222 430
Dotations sur actif circulant 22058 65 650
Dotations pour risques et charges 6 980 15 300
Autres charges 13 438 11 804
Total des charges d’exploitation 6 570 726 6 221 368
1 – Résultat d’Exploitation 173 450 699 860
en commun
Opération

Bénéfice attribué ou perte transférée

Perte supportée ou bénéfice transféré


Produits financiers de participations 153 910 87 250
Produits des autres VMP
financiers
Produits

Autres intérêts et assimilés 39 654 25 276


Reprises sur provisions et transfert de charges 15 126 12 470
Différences positives de change 146 898 63 328
Produits nets sur cession de VMP 5 886 3 670
Total des produits financiers 361 474 191 994
Dotations financières 116 926 105 260
financières
Charges

Intérêts et charges assimilés 50 260 30 166


Différences négatives de change 65 864 187 650
Charges nettes sur cession de VMP
Total des charges financières 233 050 323 076
2 – Résultat Financier 128 424 - 131 082

6
3- Résultat courant avant impôt 301 874 568 778

Sur opérations de gestion 768 10 600


exceptionnels
Produits

Sur opération en capital 12 570 17 532


Reprises sur provisions et transfert de charges 125 890 196 910
Total des produits exceptionnels 139 228 225 042

Sur opérations de gestion 153 340 12 018


exceptionnelles
Charges

Sur opération de capital 9 950 7 876

Dotations exceptionnelles 270 384 517 414

Total des charges exceptionnelles 415 674 537 308

4 - Résultat exceptionnel - 276 446 - 312 226

Participation des salariés

Impôts sur les bénéfices 8 700 85 040

Total des produits 7 244 878 7 338 264

Total des charges 7 228 150 7 166 792

Résultat de l’exercice 16 728 171 472

(La participation des salariés a été négligée.)

7
ANNEXE 2 : ORGANISATION AUTOUR DES ACHATS

SERVICE PRODUCTION

L’utilisateur :
 définit et recense les besoins,
 formule sa demande d’achats oralement ou par téléphone,
 participe au choix du fournisseur dans certains cas.

Chef de service :
 donne oralement son accord de principe à l’acte d’achat après avoir recueilli les explications de
l’utilisateur,
 en l’absence de tout contrôle budgétaire, il prend la responsabilité opérationnelle de cet achat.

SERVICE INFORMATIQUE

 décrit les conditions techniques optimales pour satisfaire le besoin mis en évidence
 procède le plus souvent à ses propres appels d’offres ;
 le directeur informatique :
 privilégie l’aspect technique qualité et délais de livraison et la permanence des relations,
 appose la mention « Bon à payer » sur les factures achat.

Par manque de locaux disponibles, la salle informatique a été installée dans la partie entrepôt opposée à celle
où sont stockés les produits d’entretien industriels.

Dans la salle informatique sont stockés les programmes, les fichiers vivants et les fichiers morts.

Le service informatique a la possibilité de modifier le noyau des logiciels de comptabilité et de gestion des
achats.

SERVICE ENTRETIEN

 Le responsable du service entretien privilégie l’aspect technique, qualité et délais dans le choix du
fournisseur.

SERVICE ACHATS

Chaque acheteur :
 est spécialisé par type d’achats, certains occupent leur poste depuis plusieurs années,
 détermine le contenu d’un dossier fournisseur et dispose d’une totale liberté pour l’organiser.

Les acheteurs :
 dépendent du directeur de production dont ils reçoivent l’essentiel de leurs instructions,
 reçoivent directement les demandes d’achats liées à l’exploitation, formalisées ou non,
 réceptionnent également des demandes d’investissement,
 utilisent peu ou incomplètement les appels d’offres,
 établissent les bons de commande, le plus souvent seulement renseignés des quantités demandées par
référence article.

Le service achats a recours à des fournisseurs exclusifs pour certaines catégories d’achats.

L’organisation de visites au sein des usines, entrepôts et sièges sociaux des fournisseurs potentiels n’est pas
prévue.

Dans certains cas, la justification économique de l’achat est vérifiée par les acheteurs, à l’aide des fiches de
stocks quand elles existent.

8
D’une manière générale, le service achats procède à tous les contrôles de base sur les factures reçues.

Le service achats conserve l’ensemble des documents suivants :

 bons de commande,
 bons de réception contresignés par le magasinier réceptionnaire.

SERVICE CONTRÔLE DE GESTION

Il n’exerce pas un suivi régulier et formalisé des résultats obtenus par le service des achats.

SERVICE COMPTABILITE

Il réceptionne les factures d’achats non accompagnées :

 des bons de commande,


 des bons de réception contresignés par le magasinier-réceptionnaire,
 des prix négociés avec l’autorisation de la direction administrative et financière.

Le bon à payer formalisé sur « les papillons » d’accompagnement des factures émane quasi-
systématiquement du service des achats et parfois de deux services utilisateurs (informatique et entretien)

Le service comptabilité fournisseurs :

 présaisit les factures d’achats dans un système de « boîtes aux lettres » qui permet de suivre leur retour de
chez les acheteurs,
 enregistre les factures d’achats en comptabilité générale et analytique,
 prépare le paiement à la date d’échéance.

DIRECTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE

La direction administrative et financière :

 contresigne le mode de paiement par un système de double signature, à la vue de l’orignal de la facture,
 veille à n’effectuer aucun règlement sur la présentation d’une double facture,
 optimise la gestion de trésorerie en fonction des engagements financiers constitués par les bons de
commandes valorisés et les factures d’achats reçues.

9
ANNEXE 3 : EXTRAIT BALANCE COMPARATIVE DES COMPTES

INTITULES N N-1 VARIATION


421 000 Personnel – Rémunérations dues 32 116 0 32 116
428 200 dettes provisionnées pour congés à payer 0 41 772 - 41 772
431 000 Sécurité sociale 10 921 4 667 6 254
437 100 Garp 1 051 898 153
437 200 Réunica 2 093 1 789 304
437 300 Mutuelle 416 356 60
438 200 Charges sociales sur congés payés 0 16 708 - 16 708

612 200 Crédit-bail mobilier 26 000 24 000 2 000


613 500 Location mobilières 40 500 40 000 500
615 200 Entretien et réparations sur biens immobiliers 181 289 27 898 153 391
615 500 Entretien et réparations sur biens mobiliers 56 789 28 789 28 000
616 100 Primes d’assurance – Multirisques 82 000 40 000 40 000
621 100 Personnel intérimaire 167 889 167 889
624 100 Transports sur achats 378 678 238 878 139 800
626 100 Frais postaux 12 567 10 987 1 580
626 200 Frais de télécommunication 12 789 13 345 - 556
625 000 Frais de déménagement 3 264 1 253 2 011

671 100 Pénalités sur marchés 2 500 1 300 1 200


671 200 Pénalités, amendes fiscales et pénales 6 610 3 000 3 610
671 300 Dons, libératités 2 000 2 000
671 400 Créances devenues irrécouvrables dans l’exercice 5 678 7 708 - 2 030
671 500 Subventions accordées 136 552 136 552
675 100 VNC Immobilisations incorporelles
675 200 VNC Immobilisations corporelles 9 950 7 876 2 074
675 300 VNC Immobilisations financières
687 500 Dotations aux provisions exceptionnelles 270 384 517 414 - 247 030
687 600 Dotations aux dépréciations exceptionnelles
771 100 Dédits et pénalités perçus sur achats et sur ventes 768 768
772 000 Produits sur exercice antérieurs 10 600 - 10 600
775 100 VNC Immobilisations incorporelles
775 200 VNC Immobilisations corporelles 12 570 17 532 - 4 962
775 600 VNC Immobilisations financières
787 500 Reprises sur provisions exceptionnelles 125 890 225 042 - 99 152
787 600 Reprises sur dépréciations exceptionnelles

NB :
 Les loyers n’ont pas augmenté,
 La masse salariale a augmenté de 17 %.

10
ANNEXE 4 : ANALYSE DES MARGES

Analyses des marges

Le service Contrôle de gestion évalue le coût de chaque produit et en accord avec la direction détermine la
fourchette de prix dans laquelle doit être facturée au client la marchandise.

Type de chaussette Losange Carré Rond Triangle Rectangle


Taux de marge calculé 50 % 58 % 60 % 15 % 10 %
Taux de marge constaté en
70 % 60 % 50 % 15 % 11 %
comptabilité

ANNEXE 5 : LOGICIEL DE VENTE : VENTEX

Les caractéristiques essentielles du logiciel sont les suivantes :

 Les commerciaux saisissent l’ensemble des ventes effectuées.


 Le transfert de propriété a lieu lors de la livraison des marchandises. Le logiciel n’indique pas si la
livraison a eu lieu ou non,
 Le logiciel intègre les demandes d’avoir de la part du client et du commercial après validation du
service production et de la direction administrative et financière.

ANNEXE 6 : PROCEDURE COMPTABLE

Etant donné l’intervention de plusieurs personnes extérieures, chaque intervenant sur différents projets à la
fois, il a été décidé d’intégrer leur coût dans des catégories de projet et non sur un projet identifiable pris
isolément.

Cette procédure a été mise en place en raison de l’absence d’un logiciel de gestion des temps efficace.

11
ANNEXE 7 : Extrait - Balance Client en €

TL
N°COMPTE INTITULE TL DEBIT SOLDE N SOLDE N-1 VARIATION
CREDIT
411001 L’HIVER HOMME 50 100,18 - 50 100,18 0 - 50 100,18
411002 L’HIVER FEMME 78 000,10 15 788,12 62 211,98 195 697,56 - 133 485,58
411003 LE MOINS CHER
40 000,48 40 000,48 0,00 1000,76 - 1 000,76
POSSIBLE
411004 ARMINA 86 708,50 23 587,78 63 120,72 14 786,32 48 334,40
411005 CHENAL 70,78 70,78 70,78
411006 DORI 67 895,03 10 123,28 57 771,75 59 999,78 -2 228,03
411007 LE SUPER MARCHE 98 730,19 98 730,19 0,00 0,00 0,00
411008 L’ANCIEN MARCHE 35 679,89 35 679,89 0,00 35 679,89 - 35 679,89
411009 CHARLOTTE 53 450,56 - 53 450,56 - 53 450,56 0,00
411010 MAD AND CO 107 000,00 107 000,00 107 000,00
411011 PISUNIC 67,68 67,68 108,89 - 41,21
411012 SUPER CHOUETTE 5 789,89 5 789,89 0,00 13,14 - 13,14

TOTAL INTERMEDIAIRE 519 942,54 333 250,57 186 692,17 253 906,56 - 67 214,39

TOTAL BALANCE 1 254 178,30 544 284,00 709 894,30 911 808,45 - 201 914,15

Seuls Molex et Cardi ont été provisionnés :

 le premier est en liquidation judiciaire, la société losange a reçu 400,53 € comme solde de tout compte.
 le deuxième est en redressement judiciaire, un plan d’apurement des dettes est en cours, la société
losange espère récupérer 40 % de sa créance.

Ils ont été affectés aux comptes clients douteux.


Les factures mentionnent en général, une date de règlement à 60 jours, il n’y a aucun suivi en matière de
règlement.

12