Sie sind auf Seite 1von 20

Automatisation de processus industriels

Introduction

Nicolas Vandenbroucke

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 1


Introduction

 Objectifs
 Présenter les bases des systèmes à évènements discrets
ainsi que les concepts d'installation des systèmes
automatisés de production (SAP) dans différents secteurs
d’activité : métallurgie, traitement des eaux, aéronautique,
pharmaceutique, automobile, mécanique, agroalimentaire...
 Etudier les fonctions principales d'un système automatisé et
les enjeux de l'automatisation
 Définir et utiliser un cahier des charges lié à la mise en
œuvre d'une ligne de production

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 2


Introduction

 Organisation
 14 heures de Cours
 Le grafcet et l’automate programmable (10 h. – N. Vandenbroucke)
 Les réseaux industriels (4 h. – N. Maerten)
 12 heures de TD (2 groupes)
 Le grafcet et l’automate programmable (8 h.)
 12 heures de TP (3 séances de 4 heures)
 1 examen (2 heures)
 Sans document et sans calculatrice

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 3


Introduction

 Pré-requis
 Codage numérique (code binaire naturel)
 Algèbre de Boole (propriétés et théorèmes)
 Fonctions combinatoires de base (ET, OU, NAND, NOR)
 Capteurs (systèmes électronique) et actionneurs
(mécanique, électrotechnique)

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 4


Introduction

 Bibliographie
1. B. Descotes-Genon et J. Le Bail. L'automatique en classes
préparatoires. Ellipses, 1995.
2. J.-C. Lafont et J.-P. Vabre. Cours et problèmes
d'électronique numérique. Ellipses, 1986.
3. M. Gindre et D. Roux. Electronique numérique : logique
combinatoire et technologie. McGraw-Hill, 1989.
4. M. Gindre et D. Roux. Electronique numérique : logique
séquentielle. Ediscience international, 1994.
5. J.-C. Chauvreau, G. Chevalier et B. Chevalier. Mémotech
électronique. Educalivre, 1994.

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 5


Introduction

 Bibliographie
6. J.-Y. Fabert. Automatismes et Automatique - Cours et
exercices corrigés. Ellipses, 2003.
7. G. Chevalier. Le GRAFCET, les automatismes par le
diagramme fonctionnel et la technologie modulaire.
Dunod, 1980.
8. Collectif d'auteurs. Les automatismes programmables.
Cepadues - Editions, 1988.
9. Afcet-Adepa. Le Grafcet. Cepadues - Editions, 1995.
10. J.C. Bossy, P. Brard, P. Faugère et C. Merlaud. Le Grafcet, sa
pratique et ses applications. Educalivre, 1979.

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 6


Introduction

 Bibliographie
11. M. Blanchard. Comprendre, maîtriser et appliquer le
Grafcet. Cepadues-Editions, 1994.
12. G. Benchimol, C. Verlinde et G. Rostan. Méthode
d'automatisation industrielle. Hermes, 1991.

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 7


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Introduction

 Plan du cours
 Introduction
 Eléments de base du Grafcet
 Structuration et hiérarchisation
 L’automate programmable industriel (API)
 Programmation d’un API en langage littéral
 Programmation d’un API en langage à contact

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 8


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Système automatisé

 Objectifs
 Éliminer les tâches répétitives et rébarbatives
 Simplifier le travail de l’Homme
 Améliorer la sécurité
 Accroître la productivité
 Économiser les matières premières et l’énergie
 Assurer la qualité

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 9


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Système automatisé

 Architecture
 Partie Opérative (P.O.) : elle agit sur un produit pour lui
conférer une valeur ajoutée
 Partie Commande (P.C.) : elle permet de commander un
processus
 Partie Relation ou Dialogue (P.D.) : elle permet la
communication entre l’homme et la machine
 Visualisation : voyants, afficheurs, écrans…
 Consigne : boutons, interfaces tactiles…

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 10


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Système automatisé

 Partie opérative
 Capteurs (cours de systèmes électroniques)
 Capteurs de position mécanique,
 Capteurs ILS (magnétique),
 Capteurs inductifs,
 Capteurs capacitifs,
 Capteurs photoélectrique,
 Capteurs de température,
 Capteurs de pression…
 Types
 Tout ou Rien (TOR),
 Analogique,
 Numérique…

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 11


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Système automatisé

 Partie opérative et partie commande


 Actionneurs et pré-actionneurs (Cours de mécanique et
d’électrotechnique)
 Electriques
o Moteur, électro-aimant, électrovanne,...
o pré-actionneurs : contacteurs, variateurs de vitesse…
 Pneumatiques
o Vérins (transfert, serrage, bridage, marquage, assemblage, éjection, ...)
o pré-actionneurs : distributeurs
 Hydrauliques
o Vérins, moteurs

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 12


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Système automatisé

Vérins simple effet : Vérins double effet :

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 13


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Produits PARTIE OPERATIVE Produits


entrants finis
Unité de production
+ +
Énergie Déchets
Actionneurs Capteurs

PARTIE COMMANDE
Pré-Actionneur

Interface de sortie Interface d’entrée


Ordre Information
Unité de traitement
Ordre Information
Interface de sortie Interface d’entrée

Visualisation Consigne

Opérateur
PARTIE DIALOGUE

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 14


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Le cahier des charges

 Définition (Cours de management de projet)


 Le cahier des charges (CDC) est un document qui exprime un
besoin et où sont spécifiés toutes les fonctions (services et
contraintes) toutes les valeurs des grandeurs physiques et
tous les modes d’utilisation du matériel.
 C’est un référentiel contenant les éléments qui doivent être
respectés lors de la réalisation d'un projet et qui est partagé
par ses différents acteurs.
 C’est aussi un outil de communication qui favorise le
dialogue.

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 15


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Le cahier des charges

 Niveaux
 Niveau 1 : spécifications fonctionnelles. Les tâches à réaliser
par le système sont décrites sans préjuger de la technologie.
 Niveau 2 : spécifications technologiques et opérationnelles.
La technologie des capteurs et actionneurs est spécifiée ainsi
que les différents modes de fonctionnement et les
conditions de sécurité.
 Niveau 3 : documentations relatives au système (utilisation,
entretien, dépannage).
 Autre niveau : Clauses juridiques, commerciales et
financières

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 16


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Le cahier des charges

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 17


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Fonctionnement d’un automatisme

 Représentation
 Le langage naturel : les fonctions de l’automatisme sont
énumérées textuellement au moyen du langage quotidien
qui est interprétable de différentes manières selon les
individus. Ceci engendre souvent des cahiers des charges
ambigus et difficiles à exploiter.
 Le langage à contact ou le diagramme en échelle (Ladder) : il
est basé sur la représentation électrique des systèmes.
 Le langage booléen : il utilise les logigrammes.
 Le langage temporel : il utilise les chronogrammes.
 Les organigrammes : ils sont plus facilement applicables à
l’informatique.

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 18


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Fonctionnement d’un automatisme

 Représentation
 Le GEMMA (Guide d’Etude des Modes de Marche et
d’Arrêt) : il permet de spécifier les différents modes de
fonctionnement d’un système.
 Les réseaux de Pétri : ils sont bien adaptés à l’étude des
systèmes complexes.
 L’analyse fonctionnelle descendante : SADT (Structured
Analysis and Design Technic).
 Le GRAFCET : GRAphe Fonctionnel de Commande
Etape/Transition.
 SFC (Sequential Function Chart) : inspiré du Grafcet, ce
langage est d’avantage dédié à la programmation des API.

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 19


Fonctionnement
Introduction Système automatisé Cahier des charges
d’un automatisme

Exemple

 Production industrielle de pizzas

Automatisation de processus industriels – Nicolas Vandenbroucke 20