Sie sind auf Seite 1von 80

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland


*********** ***********
MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES MINISTRY OF SECONDARY EDUCATION
*********** ************
INSPECTION GENERALE DES ENSEIGNEMENTS GENERAL INSPECTORATE OF EDUCATION
*********** ************
INSPECTION DE PEDAGOGIE CHARGEE DE INSPECTORATE OF PEDAGOGY IN CHARGE OF
L’ENSEIGNEMENT NORMAL TEACHER TRAINING
*********** ************

PROGRAMMES D’ETUDES
DES ECOLES NORMALES D’INSTITUTEURS
DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE
(ENIET)

Filière : Maintenance Industrielle

©MINESEC 2013
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 2 sur 80
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 3 sur 80
Annexe 3

PROGRAMMES D’ETUDES
Filière :
MAINTENANCE INDUSTRIELLE

 Analyse fonctionnelle et structurelle


 Automatismes Industriels
 Electricité et froid
 Gestion de la maintenance
 Activités pratiques
 Gestion
 Sciences de l’éducation

© MINESEC 2013

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 4 sur 80


PREFACE

La vision ambitieuse de développement prônée par la très haute hiérarchie de notre pays
et clairement définie dans le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE),
est de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035. Cette vision passe sans
conteste par l’éducation car sans éducation point de développement. Seule l’éducation, de
par sa contribution à la formation, peut donner à un pays des ressources humaines de
qualité dont il a besoin pour mener à bien le combat pour le développement.
Le Ministère des Enseignements Secondaires ayant bien compris la nature de l’enjeu, a fait
sienne cette orientation politique du président Paul Biya. C’est pourquoi, en adoptant
comme mot d’ordre la professionnalisation des enseignements, j’ai instruit
l’Inspection Générale des Enseignements de procéder à une refonte en profondeur des
filières et des programmes de formation en vue d’offrir à notre nation des jeunes hommes
et femmes capables, de par leur formation, de s’insérer harmonieusement dans le monde
du travail ou de poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur.
Les nouveaux curricula de formation des Instituteurs de l’Enseignement Technique
élaborés selon l’Approche Par les Compétences (APC) constituent l’un des points d’ancrage
de la réforme de l’Enseignement Normal Technique amorcée depuis lors. Les principales
innovations de cette approche mettent un accent particulier sur :
- le développement des compétences ;
- la capacité de résolution des situations problèmes professionnelles ;
- l’évaluation diagnostique, formative, critériée et intégratrice.

A travers ces nouveaux curricula, le Ministère des Enseignements Secondaires se propose


de former une nouvelle génération d’Instituteurs de l’Enseignement Technique plus
professionnels et prêts à accompagner la mise en œuvre de l’émergence du Cameroun. Ils
sont le résultat d’un travail méthodique qui a intégré l’essentiel des aspirations politiques
mais également les éléments de l’environnement socioéconomique de notre pays. Leur
conception a requis l’exploitation du Référentiel de Métier et du Référentiel des
Compétences de l’Instituteur de l’Enseignement Technique préalablement élaborés.
La formation des instituteurs ne sera donc plus une formation initiale classique, mais une
formation professionnalisante, ayant une relation très directe avec l’exercice effectif du
métier d’instituteur pris sous tous ses aspects, à savoir celle d’un éducateur et d’un guide,

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 5 sur 80


apte à enseigner, à communiquer, à éduquer, à analyser et à réguler ses pratiques en
intégrant les innovations nécessaires.
Tous les enseignants et les superviseurs pédagogiques de cet ordre d’enseignement
disposent désormais d’un outil qui vient uniformiser la formation dans les ENIET en termes
de compétences, ce qui nécessite la mobilisation des savoirs, des savoir-faire, des savoir-
être et des activités associées en vue de la résolution des situations problèmes
professionnelles.
La présente réforme marque le début d’une ère nouvelle pour l’enseignement normal au
Cameroun. Aussi, j’invite tous les utilisateurs à différents niveaux d’en faire œuvre utile
afin de combler véritablement les attentes de notre système éducatif et celles de la
société camerounaise.

SOMMAIRE

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 6 sur 80


Sommaire

Pages
Préface 5
Grille horaire 8
Analyse fonctionnelle et structurelle 10
Automatismes Industriels 17
Electricité et froid 25
Gestion de la maintenance 32
Activités pratiques 42
Gestion 51
Automatique 18
Psychopédagogie 58
Sociologie 67
Ethique et déontologie 70
Pédagogie appliquée 76
Liste des personnes ayant contribué 79

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 7 sur 80


Grille horaire
1èreAnnée 2ème Année 3ème Année
MATIERES
Horaire a+b+c Coef. Horaire a+b+c Coef. Horaire a+b+c Coef.
ENSEIGNEMENT GENERAL 12 12 10 10 10 10
Anglais 3 3 2 2 2 2
Français 3 3 2 2 2 2
Mathématiques générales 2 2 2 2 2 2
Sciences physiques 2 2 2 2 2 2
Education à la citoyenneté 1 1 1 1 1 1
Animation / EPS 1 1 1 1 1 1
SCIENCES DE L’EDUCATION 06 06 06 06 06 06
Psycho pédagogie 2 2 2 2 2 2
Sociologie 1 1 1 1 1 1
Pédagogie Appliquée 2 2 2 2 2 2
Ethique et Déontologie 1 1 1 1 1 1
ENSEIGNEMENT
PROFESSIONNEL
17 7+4+6 17 19 6+4+9 19 19 6+3+10 19
Informatique 2 1+0+1 2 2 1+0+1 2 2 1+0+1 2
Analyse fonctionnelle et
3 2+1+0 3 4 2+1+1 4 4 3+1+0 4
structurelle
Automatismes Industriels 3 1+1+1 3 3 1+1+1 3 3 1+0+2 3
Electricité et froid 3 1+1+1 3 3 1+1+1 3 3 1+0+2 3
Gestion de la maintenance 2 1+1+0 2 2 1+1+0 2 2 0+2+0 2
Activités pratiques 3 1*+0+2 3 4 0+0+4 4 4 0+0+4 4
Gestion 1 1+0+0 1 1 1+0+0 1 1 1+0+0 1
TOTAL 35 35 35 35 35 35

a : cours théorique, b : travaux dirigés, c : travaux pratiques d’atelier

Organisation de l’enseignement :

- A un niveau donné, 1èreannée ou 2èmeannée ou 3ème année, pour une matière enseignée, un
même professeur assure les cours, les travaux dirigés et les travaux pratiques.
- L’enseignement des « Activités pratiques» sera confié à un professeur de génie mécanique et
un professeur de génie électrique ou un professeur d’électromécanique.
- (*) cette heure est réservée à la formation théorique à la Santé – Sécurité - Environnement. Elle est
assurée par un enseignant intervenant en «Activités pratiques».

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 8 sur 80


SP1: ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE
Finalité
L’analyse fonctionnelle et structurelle des mécanismes doit permettre d’appréhender un système de
production et ses composants d’un point de vue maintenance.
Cet enseignement a pour objectif de rendre les étudiants capables de
:
 Analyser l’organisation fonctionnelle et les solutions mécaniques réalisant les fonctions opératives
(C22) ;
 Rechercher, argumenter et réaliser les dossiers des solutions mécaniques réalisant les fonctions
opératives (C41).
L’enseignement de l’analyse fonctionnelle etstructurelle contribueaux activités de :
 Diagnostic des pannes ;
 Réparation ou dépannage des biens ;
 Mise en œuvre des travaux d’amélioration et d’intégration des moyens de surveillance ;
 Réalisation d’un projet technique en milieu professionnel.
L’enseignement de l’analyse fonctionnelle et structurelle apporte les outils d’analyse, de calcul et de
représentation nécessaires à la fonction maintenance. Il permet de passer d’une approche globale d’un
système de production à une approche plus ciblée sur un sous-ensemble ou un composant sur lequel une
action de maintenance ou une amélioration est nécessaire.
Cet enseignement développe l’esprit critique des élèves maitres, leur permettant d’élaborer des solutions qui
visent à améliorer la disponibilité ou la sécurité d’un bien.

Méthodologie
Les différentes études d’analyse fonctionnelle et structurelle sont issues de problématiques de maintenance
industrielles réelles.
L’apport des connaissances et des savoir-faire est dispensé en cours théorique, en travaux dirigés et en
groupes de travaux pratiques.
En particulier, les travaux pratiques portent
sur :
- Les systèmes techniques utilisés lors des« Activités pratiques », afin de réaliser l’analyse des
systèmes nécessaire aux autres disciplines (Gestion de la maintenance, automatismes industriels,
Electricité et Froid, activités pratiques). Ils visent notamment à effectuer la décomposition fonctionnelle
et structurelle de ces systèmes ;
- Des sous-ensembles ou des composants afin :
 d’étudier des solutions constructives représentatives de celles rencontrées en milieu
professionnel ;
 d’effectuer des activités de montage et de démontage permettant de mieux
appréhender l’agencement des différentes pièces, les procédures d’assemblage et de
réglage;
Nota : les sous-ensembles et les composants étudiés ne se limitent pas à ceux utilisés lors des « Activités
pratiques ».
- Des études techniques nécessitant l’utilisation de l’outil informatique pour :
 comprendre et analyser des solutions ;
 rechercher et représenter des solutions ;
 calculer et dimensionner des éléments.
Les travaux pratiques permettent d’effectuer le lien entre le réel et les différents modes de représentation 2D
ou 3D.
Pour permettre aux étudiants d’appréhender les systèmes dans leur dimension industrielle, l’approche
fonctionnelle et structurelle des lignes de production et des process continus s’appuie sur des dossiers
techniques issus de l’entreprise.
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 9 sur 80
COURS : Analyse fonctionnelle et structurelle Charge horaire hebdomadaire : 3H

NIVEAU : 1ère Année Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C22 et C41

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences

Théorie (Savoirs)
1. Approche structurée des systèmes
– Différents types de biens(lignes, systèmes
automatisés, sous-systèmes, ensembles fonctionnels);
– Différents types de fonctions :
 de process ;
 opératives ;
C22 : Analyser  techniques.
l’organisation – Analyse fonctionnelle interne :
fonctionnelle et les  Déclinaison des fonctions de service en fonctions techniques
solutions mécaniques : outil FAST ; 10 H
réalisant les fonctions  Nature et flux des éléments transformés par le système :
opératives matière, énergie, information ;
– Architecture fonctionnelle des systèmes : c h a î n e d’énergie,
chaîne d’information.
Pratique (Savoir-faire)
Identifier les différents types de bien ;
Identifier les différents types de fonction ;
Analyser l’organisation fonctionnelle ;
Exploiter un logiciel de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur).

Théorie (Savoirs)
2. Matériaux
– Typologie ;
C22 : Analyser – Domaines d’utilisation ;
l’organisation fonctionnelle
et les solutions – Caractéristiques et aptitudes ; 6H
mécaniques réalisant les – Désignation ;
fonctions opératives – Principaux traitements.
Pratique (Savoir-faire)
Identifier lesdifférents matériaux ;
Choisirun matériau.

3. procédés de fabrication
- Façonnage des pièces : opérations simples de fabrication
mécanique (sciage, débit, perçage, taraudage, alésage, ajustage,
soudage, pliage, tournage) ;
C22 : Analyser - Procédé d’obtention des pièces (Moulage, injection, déformation,
l’organisation fonctionnelle
et les solutions les différents types d’usinage). 5H
mécaniques réalisant les Pratique (Savoir-faire)
fonctions opératives Lire et interpréter des gammes de fabrications simples ;
Réaliser des gammes de fabrication simples ;
Identifier lesdifférents opérations simples de fabrication mécanique ;
Identifier les différents procédés d’obtention despièces ;
Choisir une opération ou procédé de fabrication mécanique.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 10 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
4. Caractéristiques mécaniques d’un bien
Modélisation :
- Outils mathématiques (repères, relations trigonométriques,
vecteurs, équations et inéquations)
– Frontière d’isolement d’un système ;
– Actions mécaniques :
 Nature;
 modélisation des efforts transmissibles ;(représentation par
un torseur) ;
C22 : Analyser
l’organisation  étude locale des actions de contacts : (nature géométrique
fonctionnelle et les du contact, loi de Coulomb, roulement, glissement, pression
solutions mécaniques d’Hertz). 18 H
réalisant les fonctions – Liaisons et mécanismes :
opératives  Association de liaisons : liaisons composées, iso statisme ;
 Comportement des mécanismes : (iso statisme, degré de
liberté et d’hyperstatisme).
Pratique (Savoir-faire)
Identifier les liaisons associées à un mécanisme.
Associer le torseur des efforts transmissibles à une liaison;
Modéliser un mécanisme de façon isostatique ;
Localiser les zones hyperstatiques ;
Proposer des solutions pour supprimer ou limiter le degré
d’hyperstatisme.
Théorie (Savoirs)
Statique
– Principe fondamental de la statique :
C22 : Analyser – principe, théorèmes généraux ;
l’organisation fonctionnelle – Réciprocité des actions mutuelles ;
et les solutions - Logiciel decalculs mécaniques. 27 H
mécaniques réalisant les Pratique (Savoir-faire)
fonctions opératives Calculer les efforts statiques s’exerçant sur un élément afin de déterminer
une caractéristique d’un composant (Cas simples : résolution analytique
ou graphique. Autres cas : utilisation du logiciel de calculs pour entrer les
données et exploiter les résultats).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 11 sur 80


COURS : Analyse fonctionnelle et structurelle Charge horaire hebdomadaire : 4H

NIVEAU : 2èmeAnnée Minimum horaire annuel : 88H

COMPETENCES

Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C22 et C41

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
1. Etude des fonctions techniques
– Liaisons complètes :
 Permanentes (soudage, collage, rivetage, agrafage, …) ;
 Démontables (organes filetés, goupilles, ….).
– Guidages :
 en rotation ;
 en translation ;
 rotulage.
Ces deux familles de liaisons seront abordées à travers les points
suivants :
C22 : Analyser – solutions constructives ;
l’organisation – conditions fonctionnelles (précision du guidage, tenue aux
fonctionnelle et les efforts) ;
– rattrapage de jeu ; 30 H
solutions mécaniques – lubrification
réalisant les fonctions – étanchéité ;
opératives – adéquation pièce /matériau /procédé ;
– dispositifs de réglage ;
– contrôle(s) ;
– cause(s) et modes de défaillance ;
– opérations de maintenance associées.
Pratique (Savoir-faire)
Identifier et justifier les caractéristiques des composants assurant les
fonctions techniques ;
Choisir des composants assurant les fonctions techniques ;
Identifier les conditions d’utilisation, de montage, de réglage ;
Identifier les causes et modes de défaillance ;
Définir les opérations de maintenance et les procédures associées.
Théorie (Savoirs)
2. Outilsde description etdereprésentation
– Schéma bloc ;
– Schéma cinématique ;
– Schémas technologiques ;
– Dessin technique ;
C22 : Analyser – Croquis ;
l’organisation – Exploitation d’un logiciel de DAO.
fonctionnelle et les Pratique (Savoir-faire)
solutions mécaniques 30 H
Analyserl’architecture d’unbien ;
réalisant les fonctions Modéliser unbien ;
opératives Lire et décoderles différents outils de description etde représentation ;
Exploiter un logiciel de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) :
- Visualiser le fonctionnement d’un mécanisme (animation
transparence, …)
- Extraire une pièce,
- Modifier localement par génération un arbre de construction
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 12 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
court ;
- Editer et décoder une mise en plan (dessin d’ensemble, dessin
de définition) ;
- Mettre en place des spécifications dimensionnelles et
géométriques ;
- Editer des représentations éclatées, écorchées (point de vue
maintenance) ;
- Simuler un démontage et/ou un remontage

Théorie (Savoirs)
3. Caractéristiques mécaniques d’un bien
Cinématique:
Mouvement relatif de solides en liaison pivot, glissière et hélicoïdale :
– Généralités : définition des mouvements, repères (absolu, relatif)
; coordonnés, paramétrage, trajectoire d’un point d’un solide ;
– Caractérisation du mouvement d’un point d’un solide par rapport
à un repère :
 Vecteurs position, vitesse, accélération ;
 Champ des vecteurs vitesse des points d’un solide,
 Application aux mouvements de translation, de rotation
C22 : Analyser autour d’un axe fixe, hélicoïdal.
l’organisation – Mouvements plans entre solides :
fonctionnelle et les  Équiprojectivité du champ des vecteurs vitesse ; 10 H
solutions mécaniques  CIR et distribution du champ des vecteurs vitesse ;
réalisant les fonctions
opératives  Composition des vitesses .
– Chaînes cinématiques : classe d'équivalence, graphe des
liaisons, schéma cinématiques, lois d'entrée sortie.
Logiciel de calculs mécaniques : Modèle, paramétrage, exploitation des
résultats.
Pratique (Savoir-faire)
Déterminer la loi entrée-sortie d’un mécanisme, analyser son évolution et
ses particularités;
Établir les caractéristiques cinématiques d’un élément.
Simuler le fonctionnement ;
Rechercher de trajectoires, d’interférences ;
Rechercher de valeurs critiques.

Théorie (Savoirs)
Energétique
- Travail d’un système de force appliqué à un solide en translation,
à un solide en rotation autour d’un axe fixe ;
- Puissance d’un système de force appliqué à un solide en
C22 : Analyser translation, à un solide en rotation autour d’un axe fixe ;
l’organisation fonctionnelle - Rendement d’une transmission
et les solutions - Energie potentielle (de pesanteur, d’un ressort, de pression). 8H
mécaniques réalisant les - Energie cinétique d’un solide en translation, d’un solide en
fonctions opératives rotation autour d’un axe fixe ;
- Théorème de l’énergie cinétique.
Pratique (Savoir-faire)
Déterminer les caractéristiques cinématiques et les efforts appliqués à un
solide en mouvement (application du théorème de l’énergie cinétique).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 13 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Résistance des matériaux– Théorie des poutres :
 Hypothèses de larésistance des matériaux :
Modèle poutre.
Hypothèses sur les matériaux
Hypothèses de Navier Bernoulli et de Barré de Saint Venant
– Contraintes et lois de comportement :
Torseur des efforts de cohésion dans une section droite d’une poutre
;
C22 : Analyser Vecteur contrainte, contrainte normale et tangentielle ;
l’organisation fonctionnelle Lois de Hooke.
et les solutions  Les sollicitations simples : 10 H
mécaniques réalisant les
fonctions opératives Traction, compression, cisaillement.
Pour chaque sollicitation : Etude des contraintes dans une section
droite, condition de résistance, déformation, concentrations de
contraintes : influence de forme réelle.
Pratique (Savoir-faire)
Déterminer une contrainte théorique dans une pièce ;
Évaluer une contrainte réelle dans une pièce ;
Utiliser un logiciel de pré dimensionnement (Le modèle et son
paramétrage étant fournis).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 14 sur 80


COURS : Analyse fonctionnelle et structurelle Charge horaire hebdomadaire : 4H

NIVEAU : 3èmeAnnée Minimum horaire annuel : 88H

COMPETENCES

Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C22 et C41

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
1. Etude des composants
– Actionneurs, récepteurs ;
– Transmission de puissance sans transformation de mouvement :
Accouplements d’arbres, embrayages, coupleurs, limiteurs de
couples, freins, poulies courroies, chaînes, engrenages, réducteurs,
…;
– Transmission de puissance avec transformation de mouvement :
(Excentriques, système vis écrou, cames, système bielle
manivelle, manivelles à coulisse…) ;
Ces quatre familles de composants seront abordées à travers
les points suivants :
C22 : Analyser  Comportement cinématique de la loi d’entrée- sortie,
réversibilité.
l’organisation fonctionnelle
 Puissance d’entrée et de sortie,
et les solutions  rendement. 40H
mécaniques réalisant les  caractéristiques ;
fonctions opératives  conditions d’utilisation ;
 conditions de montage ;
 réglages ;
 causes et modes de défaillance ;
 opérations de maintenance associées.
Pratique (Savoir-faire)
Identifier et justifier les caractéristiques d’un composant ;
Choisir un composant ;
Identifier les conditions d’utilisation, de montage, deréglage des
composants ;
Identifier les causes et modes de défaillance ;
Définir les opérations de maintenance et les procédures associées.
Théorie (Savoirs)
2. Améliorationd’un système / adaptation d’uncomposant
C41 : Rechercher, – Amélioration d’un système / adaptation d’un composant
argumenter et réaliser les – Cahier des charges fonctionnel :
dossiers des solutions – Constitution et objectif ; 10 H
mécaniques réalisant les – Caractéristiques des fonctions de services.
fonctions opératives Pratique (Savoir-faire)
Identifier les fonctions de service ;
Exploiter un logiciel de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur).
Théorie (Savoirs)
– Recherche de solutions :
C41 : Rechercher, – Brainstorming ;
argumenter et réaliser les – Bibliothèques de données techniques ;
dossiers des solutions – Critères de choix et outils d’aide à la décision. 8H
mécaniques réalisant les Pratique (Savoir-faire)
fonctions opératives Proposer des solutions constructives ;
Argumenter le choix d’une solution ;
Exploiter un logiciel de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 15 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
Dossier de réalisation :
– Modeleur volumique :
 Arbre de construction ;
 Contraintes d’assemblage ;
C41 : Rechercher,  Méthode de construction « par pièce» et « dans
argumenter et réaliser les l’assemblage » ;
dossiers des solutions  Outilsd’aideàlamaintenance(éclatés, 10H
mécaniques réalisant les perspectives,nomenclature).
fonctions opératives Pratique (Savoir-faire)
Etablirle dossier de réalisation :
– Établir un schéma ou un croquis ;
– Modifier la maquette numérique d’une solution constructive
élémentaire ;
– Éditer les différents documents du dossier ;
– Élaborer des aides à la maintenance ;
3. Caractéristiquesmécaniques d’un bien
Théorie (Savoirs)
Résistance des matériaux
 Les sollicitations simples : Torsion ; Flexion simple.
Pour chaque sollicitation : Etude des contraintesdansune section droite,
condition de résistance, déformation, concentrations de contraintes :
influence de forme réelle.
C22 : Analyser  Les sollicitations composées :
l’organisation fonctionnelle Principe de superposition ;
et les solutions Flexion et traction ou compression ; 12 H
mécaniques réalisant les Flexion et torsion ;
fonctions opératives Flambage.
– Limites de pressions de contact, matage
logiciel de pré dimensionnement
Pratique (Savoir-faire)
Déterminer une contrainte théorique dans une pièce ;
Évaluer une contrainte réelle dans une pièce ;
Utiliser un logiciel de pré dimensionnement (Le modèle et son
paramétrage étant fournis).
Caractéristiques cinématiques d’un bien
Dynamique
– Inertie d'un solide : centre de gravité d'un solide et d'un ensemble
de solides (exploitation de logicielle), moment d'inertie par
rapport à un axe, théorème de Huygens ; (Les calculs seront
traités sous assistance informatique)
– Principes fondamental de la dynamique : solide en translation
rectiligne, solide en rotation autour d'un axe fixe ;
– Logiciel decalculs mécaniques. 8H
Pratique (Savoir-faire)
Sur des cas simples, déterminer les efforts dynamiques dans un
mécanisme ;
Déterminer une accélération, une vitesse ou un déplacement ;
Sur des cas simples, déterminer les actions motrices ou les actions de
freinage.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 16 sur 80


SP2 : AUTOMATISMES INDUSTRIELS
Finalité
Le programme est développé en respectant une approche des automatismes avec le point de vue
maintenance, il participe à la formation spécifique à la maintenance des systèmes automatisés.

Il a pour objectif de rendre l’élève maitre capable


de :
– Analyser le fonctionnement et l'organisation d'unsystème automatisé
(C23) ;
– Analyser les solutions de production, de distribution et de conversion des énergies pneumatique et
hydraulique (C25) ;
– Rechercher, argumenter et réaliser les dossiers des solutions des fonctions d’automatisme
(C42) ;
– Rechercher, argumenter et réaliser les dossiers des solutions liées à la production, la distribution et
la conversion de l’énergie pneumatique et hydraulique (C44).

L’enseignement des automatismes industriels contribue


aux activités de :
– Diagnostic des pannes ;
– Mise en œuvre des opérations de surveillance et d’inspection ;
– Mise en œuvre des travaux d’amélioration et d’intégration des moyens de surveillance ;
– Réalisation d’un projet technique en milieu
professionnel.

Méthodologie

L’enseignement s’appuie sur l’étude de problèmes techniques


réels.
Les travaux pratiques d’automatisme sont organisés autour de systèmes automatisés, de postes
d’apprentissage spécifiques et des postes informatiques permettant la simulation de situations (automates
en réseau, pupitres opérateur, …)

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 17 sur 80


COURS : Automatique Charge horaire hebdomadaire : 3 H

NIVEAU : 1èreAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C23, C25, C42, C44.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
Système automatisé de production (SAP)
- Définition des termes rattachés à SAP
C23 : Analyser le - Structure d’une machine automatique
fonctionnement et - Schéma cybernétique d’un système automatise 3H
l'organisation d'un Pratique (Savoir-faire)
système automatisé - Donner la définition des termes propre à SAP.
- Identifier les parties d’un SAP.
- Donner la composition des différentes parties d’un SAP.
- Schématiser un SAP.
Théorie (Savoirs)
Fonctions logiques :
- Notion d’état logique
- Définitions de :
 fonction logique
 table de vérité
 logigramme
 chronogramme
- Différents types de fonctions logiques élémentaires
- Combinaisons d’opérations logiques, réseaux et diagrammes logiques

Algèbre de boule :
- Opérations de base
- Propriétés caractéristiques
C23 : Analyser le - Méthode de simplifications des fonctions logiques :
fonctionnement et  méthode de simplification algébrique 4H
l'organisation d'un  méthode de simplification par l’utilisation des tableaux de
système automatisé karnaugh
- Schématisation des fonctions logiques

Systèmes de numération :
- principe d’écriture d’un nombre
- système de numération utilises en automatisme
- passage d’un système de numération a unautre
- les bases
- équivalence entre base
- changements de bases
- opérations arithmétiques
Pratique (Savoir-faire)
- Donner la définition de la notion de variable binaire booléenne, état
logique et contact.
- Représenter physiquement et en binaire la notion d’état logique.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 18 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
- Identifier les opérateurs élémentaires.
- Réaliser des combinaisons des fonctions logiques
- Réaliser des opérations diverses.
- Simplifier algébriquement et/ou par l’utilisation des tableaux de
Karnaugh.
- Schématiser des fonctions logiques.
- Convertir des nombres dans les différentes bases.
- Identifier des systèmes de numération utilisés pour écrire des nombres.
- Effectuer des opérations arithmétiques simples
Théorie (Savoirs)
Notions fondamentales de l’hydrostatique :
- Notion de pression
- Equation fondamentale de l’hydrostatique
- Applications aux fluides incompressibles
C23 : Analyser le - Applications aux fluides compressibles
fonctionnement et - Forces hydrostatiques 6H
l'organisation d'un - Poussée d’Archimède
système automatisé Pratique (Savoir-faire)
- Donner la notion de pression
- Ecrire l’équation fondamentale de l’hydrostatique
- Appliquer le principe aux fluides compressibles et/ou incompressibles
- Calculer les forces hydrostatiques
- Utiliser la poussée d’Archimède
Théorie (Savoirs)
Technologies de la matérialisation :
- définition et but
- types de symbolisation et de codification
- conditionnement de l’énergie pneumatique
- actionneurs pneumatiques
- actionneurs électriques
- préactionneurs pneumatiques
- préactionneurs électriques
- capteurs
- autres
- cellules logiques
Pratique (Savoir-faire)
Identifier, symboliser et codifier les principaux composants pour système
automatisé.
Théorie (Savoirs)
l’outil GRAFCET:
- éléments graphiques de base
C23 : Analyser le
- règles
fonctionnement et
- notion de point de vue 8H
l'organisation d'un
- les Grafcet suivant les différents points de vue
système automatisé
- structures d’un Grafcet
Pratique (Savoir-faire)
Tracer des GRAFCET suivant les différents points de vue.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 19 sur 80


COURS : Automatismes Industriels Charge horaire hebdomadaire : 3 H

NIVEAU : 2èmeAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES

Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C23, C25, C42, C44.

Compétences / Eléments de
Contenus des enseignements Durée
compétences
Théorie (Savoirs)
Technologies de la matérialisation :
- Rappels
C25 : Analyser les solutions - matérialisation des différentes possibilités de commande :
de production, de distribution ● système automatise combinatoire
et de conversion des ● système automatise séquentiel 8H
énergies pneumatique et  logique câblée : séquenceur pneumatique
hydraulique  logique programmée : API
Pratique (Savoir-faire)
Identifier, symboliser et codifier les principaux composants pour
système automatisé.
Théorie (Savoirs)
l’outil GRAFCET:
- Rappels
C25 : Analyser les solutions - mise en équation d’un Grafcet
de production, de distribution - cycles d’un Grafcet
et de conversion des ● types de cycles 8H
énergies pneumatique et ● structure élémentaires
hydraulique ● compteurs et décompteurs
Pratique (Savoir-faire)
- Mettre en équation des GRAFCET.
- Construire des GRAFCET complexes suivant les différents points de
vue.
Théorie (Savoirs)
Composantes actifs :
compresseurs
pompes
Vérins
Moteurs
Familles de valves
accumulateurs
C25 : Analyser les solutions
Composantes de liaisons :
de production, de distribution
Fluide hydraulique
et de conversion des 6H
Fluide pneumatique
énergies pneumatique et
Canalisations
hydraulique
Ensembles modulaires
Composantes passifs :
Réservoir de fluide
Filtres
Échangeurs thermiques
Pratique (Savoir-faire)
- choisir les composantes pneumatiques et hydrauliques en fonction
d’un besoin donné ;

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 20 sur 80


Compétences / Eléments de
Contenus des enseignements Durée
compétences
- décrire les composantes pneumatiques et hydrauliques ;
- identifier les composantes pneumatiques et hydrauliques.
Théorie (Savoirs)
Traitement des informations : logiques, numériques, analogiques ;
Les automates programmables industriels :
– Principe de fonctionnement ;
– Notion de temps de cycle ;
C42 : Rechercher, – Entrées / Sorties modulaires ;
argumenter et réaliser les – Cartes spécifiques ;
- déroulement d’un programme 10H
dossiers des solutions des
fonctions d’automatisme – programmation en différents langage (pl7-2, etc.)
– Implantation d'un programme sur automate programmable.
Pratique (Savoir-faire)
Analyser, améliorer ou adapter la fonction traitement de l’information.
Programmer en langage pl7-2, etc. des macros étapes, séquences,
temporisation, compteur, décompteur, etc.
Théorie (Savoirs)
Circuits pneumatique :
– Types et caractéristiques ;
– Fonctions, et schématisation des actionneurs, pré
C44 : Rechercher, actionneurs, composants de modulation de l’énergie,
argumenter et réaliser les composants de sécurité..
dossiers des solutions liées à – Câblage
– Dimensionnement. 8H
la production, la distribution et
la conversion de l’énergie Pratique (Savoir-faire)
pneumatique et hydraulique - Décoder le schéma d’un circuit pneumatique ;
- Tracer le schéma de câblage d’un circuit pneumatique ;
- Analyser le fonctionnement des circuits pneumatique ;
- dimensionner des circuits pneumatiques.
Théorie (Savoirs)
Circuits hydrauliques :
– Types et caractéristiques ;
C44 : Rechercher, – Fonctions, et schématisation des actionneurs, préactionneurs,
composants de modulation de l’énergie, composants de
argumenter et réaliser les sécurité..
dossiers des solutions liées à – Câblage
– Dimensionnement. 10 H
la production, la distribution et
la conversion de l’énergie Pratique (Savoir-faire)
pneumatique et hydraulique - Décoder le schéma d’un circuit hydraulique ;
- Tracer le schéma de câblage d’un circuit hydraulique ;
- Analyser le fonctionnement des circuits hydrauliques ;
- Dimensionner des circuits hydrauliques.
Théorie (Savoirs)
C44 : Rechercher, Dialogue homme / machine pour la conduite, le réglage et la
argumenter et réaliser les maintenance.
dossiers des solutions liées à Types de dialogue : dialogue local ou centralisé. Moyens techniques
8H
la production, la distribution et associés : pupitre programmable, site automate intégré.
la conversion de l’énergie Pratique (Savoir-faire)
pneumatique et hydraulique Analyser, améliorer ou adapter la fonction dialogue système /
opérateur pour l’exploitation par la maintenance.
C42 : Rechercher, Théorie (Savoirs)
argumenter et réaliser les Principes fondamentaux de la communication entre systèmes ;
Modes de transmission des informations ; 8H
dossiers des solutions des
fonctions d’automatisme Réseaux de communication intra et extra entreprise.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 21 sur 80


Compétences / Eléments de
Contenus des enseignements Durée
compétences
Pratique (Savoir-faire)
Analyser, améliorer ou adapter la fonction communication entre
systèmes pour l’exploitation par la maintenance
Nota : L'enseignement des automatismes industriels doit permettre la maîtrise d'un système dans sa globalité.
Les composants sont d'abord abordés par leur fonction permettant la compréhension du fonctionnement du
circuit dans lequel ils sont intégrés.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 22 sur 80


COURS : Automatismes Industriels Charge horaire hebdomadaire : 3 H

NIVEAU : 3èmeAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C23, C25, C42, C44.

Compétences / Eléments de
Contenus des enseignements Durée
compétences
Théorie (Savoirs)
Cahier des charges :
- définitions (norme x 50 151)
- but et implications du cahier des charges
- structure d’un cahier des charges
- spécifications du cahier des charges
- méthodologie d’élaboration du cahier des charges 6H
- application au cours d’automatisme
Pratique (Savoir-faire)
- Traduire des cahiers des charges en diagrammes fonctionnels.
- Modifier un diagramme fonctionnel en fonction des modifications
apportées à un cahier des charges ;
- Traduire des aspects descriptifs d’un cahier de charges en
équations booléennes
Théorie (Savoirs)
Système à microprocesseurs et à microcontrôleurs :
C42 : Rechercher, argumenter - Mise en situation
et réaliser les dossiers des - Architecture d’un microprocesseur
solutions des fonctions - Architecture d’un microcontrôleur
d’automatisme - Du microprocesseur au microcontrôleur 6H
- Domaine visé, système embarqué
C44 : Rechercher, argumenter Pratique (Savoir-faire)
et réaliser les dossiers des - Identifier les systèmes à microprocesseur / microcontrôleur
solutions liées à la production, - Analyser le fonctionnement des systèmes à microprocesseur /
la distribution et la conversion microcontrôleur
de l’énergie pneumatique et Théorie (Savoirs)
hydraulique systèmes asservis :
- Structure d'un système asservi
- Régulation et asservissement
6H
- Concepts importants
Pratique (Savoir-faire)
- Identifier les systèmes asservis
- Donner les concepts importants
Théorie (Savoirs)
Transmissions hydrostatiques :
Circuits et caractéristiques théoriques
Critères de sélection
Aspects fonctionnels 6H
Freinage avec récupération d’énergie
Pratique (Savoir-faire)
- Décoder le schéma d’un circuit de transmissions hydrostatiques
- choisir une transmission hydrostatique

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 23 sur 80


Compétences / Eléments de
Contenus des enseignements Durée
compétences
- Analyser le fonctionnement des transmissions hydrostatiques
Théorie (Savoirs)
Hydraulique proportionnelle :
- Technologie des composantes à effet proportionnel
- Caractéristiques de la commande proportionnelle
- Transmission d’énergie
- Interface électronique
- les distributeurs proportionnels
- limiteur de pression proportionnel 6H
- limiteur de débit proportionnel
- variation et régulation de vitesse
Pratique (Savoir-faire)
- décoder le schéma d’un circuit utilisant de l’hydraulique
proportionnelle
- identifier la commande proportionnelle
- choisir les composantes de l’hydraulique proportionnelle
Théorie (Savoirs)
Modes de marches et d’arrêts ;
Procédures de sécurité associées.
14H
Pratique (Savoir-faire)
Interpréter et valider les modes de marche et d'arrêt du système ;
Définir les procédures de sécurité associées.
Théorie (Savoirs)
Types de conduites : conduite locale ou centralisée (à distance) ;
Procédures de sécurité associées.
Pratique (Savoir-faire) 6H
Analyser les procédures de conduite ;
Définir les procédures de sécurité associées.
Théorie (Savoirs)
Messages destinés à la maintenance.
6H
Pratique (Savoir-faire)
Exploiter le dialogue système / opérateur de maintenance.
Théorie (Savoirs)
1. Dysfonctionnement et défaillance d’une chaine
fonctionnelle
Comportement d'un système réel : Relation entre la situation
observée et l'état réel du système (cohérence, discordance, 6H
dysfonctionnement).
C42 : Rechercher, argumenter
Pratique (Savoir-faire)
etréaliser les dossiers Identifier l’état du système automatisé.
dessolutions des fonctions Théorie (Savoirs)
d’automatisme Causes de défaillances, modes de pannes, probabilité de panne et
mécanisme de défaillance des composants d’une chaîne
C44 : Rechercher, argumenter fonctionnelle : actionneurs pré actionneurs, capteurs, …
Pratique (Savoir-faire) 8H
et réaliser les dossiers des
solutions liées à la production, Déterminer les causes de défaillance ;
la distribution et la conversion Déterminer les modes de pannes ;
de l’énergie pneumatique et Déterminer le mécanisme de défaillance.
hydraulique Théorie (Savoirs)
Remèdes et préconisations de maintenance.
Pratique (Savoir-faire) 8H
Déterminer les remèdes et préconisations de maintenance à
appliquer sur les composants d’une chaîne fonctionnelle.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 24 sur 80


SP3 : ELECTRICITE ET FROID
Finalité

Le programme est développé en respectant une approche de l’électricité et du froid avec le point de vue
maintenance. Il participe à la formation spécifique de la maintenance des installations et des
équipements électriques et frigorifiques.

Il a pour objectif de rendre l’élève maitre capable :


– D'analyser les solutions de gestion, de distribution et de conversion de l'énergie électrique (C24) ;
– De rechercher, argumenter des solutions liées à la gestion, la distribution et la conversion de
l'énergie électrique et réaliser les dossiers correspondants (C43).

L’enseignement de l’Electricité et Froid contribue aux activités de :


– Diagnostic des pannes ;
– Mise en œuvre des opérations de surveillance et d’inspection ;
– Mise en œuvre des travaux d’amélioration et d’intégration des moyens de surveillance ;
– Réalisation d’un projet technique en milieu professionnel.

Méthodologie

L’enseignement de l’Electricité et Froid s’appuie sur l’étude de problèmes techniques réels. L’enseignant
utilise des exemples de la vie d’entreprise ; il se base sur le dossier technique du système comportant les
plans, les schémas électriques, les programmes, les notices des fournisseurs de matériel électrique et
frigorifique…
Les travaux pratiques d’électricité et froid s'appuient sur des systèmes réels, des maquettes didactisées, et
des postes informatiques. Les outils informatiques sont alors utilisés pour :
– Analyser le fonctionnement d'un bien ;
– Concevoir les solutions d'amélioration ;
– Choisir les composants électriques ;
– Elaborer le dossier technique ;
– Simuler ou vérifier le fonctionnement detout ou partie d'installation.
La formation à la prévention des risques d'origine électrique en vue de la certification des acquis
théoriques, est organisée au sein de l’enseignement d’Electricité et Froid.

L’acquisition des savoir-faire liés à la prévention des risques d'origine électrique, et la certification des
tâches associées, sont développées dans les «activités pratiques ».

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 25 sur 80


COURS : Electricité et Froid Charge horaire hebdomadaire : 3 H

NIVEAU : 1èreAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C24, C43.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
1 Outils de description et d'analyse
– Outils de description et d'analyse :
– Chronogrammes ;
C24 : Analyser les – Logigrammes ;
solutions degestion, de – Schémas électriques : principaux modes de représentation ;
distribution et de Utilisation d'un logiciel de schématisation. 14 H
conversion de l'énergie Pratique (Savoir-faire)
électrique Interpréter la description de l’évolution temporelle d’un système ;
Lire, interpréter, décoder, représenter tout ou partie des schémas d’une
installation ou d'un équipement électrique ;
Modifier un schéma existant.
Théorie (Savoirs)
2 Approvisionnements en énergie électrique
Typologie des réseaux de distribution de l'énergie électrique dans
l'entreprise:
C24 : Analyser les
– Constitution générale des réseaux de transport, interconnexions,
solutions degestion, de
distribution radiale, distribution en boucle, distribution en peigne ;
distribution et de 8H
– Comptage de l'énergie ;
conversion de l'énergie
– Alimentation d’un poste de transformation ;
électrique
TGBT (Tableau général Basse Tension).
Pratique (Savoir-faire)
Analyser le mode de distribution de l’énergie électrique dans un
processus industriel.
Théorie (Savoirs)
Abonnements, tarification, optimisation de la fourniture de l'énergie
électrique :
– Bilan de puissance, puissance installée ;
C43 : Rechercher, – Gestion de l’énergie électrique ;
argumenter des solutions – Contrôle de la consommation ;
liées à la gestion, la – Réduction des coûts énergétiques :
distribution et la délestage, relestage, cogénération. 8H
conversion de l'énergie Pratique (Savoir-faire)
électrique et réaliser les Optimiser le fonctionnement d'un réseau de distribution de l’énergie
dossiers correspondants électrique :
– Établir un bilan de puissance ;
– Identifier les gisements d'économie ;
– Bâtir et chiffrer un avant-projet de travaux d'amélioration
susceptible de procurer des économies d'énergie.
C43 : Rechercher, Théorie (Savoirs)
3 Qualité de l'énergie - continuité de service
argumenter des solutions – Perturbations usuelles dans les réseaux et les équipements
liées à la gestion, la électriques: variations de fréquence, variations rapides de la 12 H
distribution et la tension, coupures de courant, déséquilibre de tension,
conversion de l'énergie surtensions, pollution harmonique, compatibilité
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 26 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
électrique et réaliser les électromagnétique ;
dossiers correspondants – Appareils de surveillance et de contrôle d'un réseau de
distribution électrique ;
– Solutions d'amélioration :
 réduction des pertes thermiques sur le réseau électrique ;
 réduction des effets harmoniques ;
 alimentations sans interruption ;
 groupes électrogènes…
Pratique (Savoir-faire)
Analyser les modes de défaillance d'une installation de distribution
d'énergie électrique ;
Choisir l’appareillage de surveillance ;
Proposer des solutions d'amélioration.
Théorie (Savoirs)
4 Protection des personnes, schémasde liaisonà la terreen
C24 : Analyser les basse tension
solutions de gestion, de Risque électrique :
distribution et de – Effets physiologiques du courant ; 7H
conversion de l'énergie – Contacts directs, contacts indirects ;
électrique – Niveaux de tensions, zones à risque.
Pratique (Savoir-faire)
Déterminer les dangers liés au courant électrique ;
Théorie (Savoirs)
Principe de protection :
Schémas de liaison à la terre: TT, IT, TNS
et TNC :
– Conditions d’installation ;
C24 : Analyser les – Applications, principe de la protection ;
solutions de gestion, de – Vérification des conditions de déclenchement.
distribution et de – Protection différentielle : (description, principe de 11 H
conversion de l'énergie fonctionnement).
électrique Pratique (Savoir-faire)
Déterminer les procédés de protection appropriés ;
Choisir les appareils et leurs calibres conformément aux normes en
vigueur ;
Identifier et justifier un schéma de liaison à la terre.
Théorie (Savoirs)
circuits frigorifiques
Principe de fonctionnement
Le circuit frigorifique et ses composants
C24 : Analyser les
Pratique (Savoir-faire)
solutions de gestion, de
Connaitre les caractéristiques liquides utilisés dans les systèmes de
distribution et de 6H
climatisation ;
conversion de l'énergie
Décrire les caractéristiques et le fonctionnement des composants de
électrique
base ;
Décrire le fonctionnement des composants particuliers ou optionnels ;
Connaitre les principes de physique à la base du circuit de réfrigération ;
Décrire le cycle de base de la réfrigération.
Nota : L’acquisition des savoir-faire liés à la prévention des risques d'origine électrique, et la certification des
tâches associées, sont développées dans les « activités pratiques».

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 27 sur 80


COURS : Electricité et froid Charge horaire hebdomadaire : 3 H

NIVEAU : 2èmeAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C24, C43.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
1. Distribution d’énergie électrique en basse tension
Canalisation électrique:
– Conducteurs, câbles et canalisations préfabriquées ;
– Critères de choix :
 Constitution ;
C24 : Analyser les  Courant d'emploi ;
solutions de gestion, de  Courant de court-circuit ;
distribution et de  Conditions d'installation ; 14 H
conversion de l'énergie  Contrainte thermique ;
électrique
 Vérification de la chute de tension ;
 Limites maximales ;
 Protection de la canalisation…
Pratique (Savoir-faire)
Justifier, choisir les éléments constitutifs d'une canalisation électrique ;
Déterminer le type et le calibre des appareils de protection.
Théorie (Savoirs)
Fonction «distribuer et commander en puissance»
– Composants:
 Sectionneur ;
 Contacteur, disjoncteur - moteur ;
 Contacteur statique ;
 Départs-moteurs ;
C43 : Rechercher,  Composants en technologie modulaire.
argumenter des solutions – Caractéristiques :
liées à la gestion, la  Pouvoir de fermeture, coupure ;
distribution et la  Relation : service / durée de vie ; 16 H
conversion de l'énergie  Catégorie d’emploi ;
électrique et réaliser les  Maintenabilité ;
dossiers correspondants – Modes de défaillance et maintenance associée ;
– Critères de choix.
Pratique (Savoir-faire)
Analyser, améliorer ou adapter la fonction "distribuer et commander en
puissance" :
– Justifier et choisir le dispositif de sectionnement / consignation ;
– Justifier et choisir les appareils de commande ;
– Identifier les modes de défaillances et définir les actions
préventives associées.
C43 : Rechercher, Théorie (Savoirs)
argumenter des solutions Fonction "protection des biens".
– Enveloppes de protection ; 12 H
liées à la gestion, la
distribution et la – Protection des circuits électriques :
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 28 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
conversion de l'énergie  Protection contre les surintensités : coupe-circuits à fusibles ;
électrique et réaliser les relais thermique ; relais magnétique ; disjoncteur, interrupteur
dossiers correspondants ou disjoncteur différentiel ;
 Procédés de sélectivité ;
 Protection contre le manque de tension ;
 Protection contre les surtensions : parafoudres, para-
surtenseurs.
– Critères de choix.
Pratique (Savoir-faire)
Analyser, améliorer ou adapter la fonction "protection de l'installation":
- Identifier les éléments qui concourent à assurer la protection ;
- Justifier les méthodes et les dispositions technologiques mises
en œuvre dans l'association des protections ;
- Justifier le choix de l’appareillage électrique.
Théorie (Savoirs)
C24 : Analyser les Gestion technique de la distribution électrique pour piloter le
fonctionnement d'une installation :
solutions degestion, de – Description ;
distribution et de – Fonctionnement. 12 H
conversion de l'énergie Pratique (Savoir-faire)
électrique Identifier et caractériser les différents types de commande d’une
installation.
Théorie (Savoirs)
C24 : Analyser les
Principaux dysfonctionnements des circuits frigorifiques et leurs
solutions degestion, de
solutions
distribution et de 12 H
Pratique (Savoir-faire)
conversion de l'énergie
Identifier les différents dysfonctionnements, leurs causes ;
électrique
Proposer des solutions de remédiation.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 29 sur 80


COURS : Electricité et froid Charge horaire hebdomadaire : 3 H

NIVEAU : 3èmeAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C24, C43.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
C24 : Analyser les 1 Principaux actionneurs électriques et modes de commande
solutions degestion, de Systèmes d'éclairage : sources lumineuses, incandescences,
distribution et de fluorescences, halogènes, … 4H
conversion de l'énergie Pratique (Savoir-faire)
électrique Analyser le fonctionnement d’un système d'éclairage du point de vue de
la gestion et de la distribution de l’énergie électrique.
Théorie (Savoirs)
Dispositifs de chauffage industriel :
– Modes de chauffage : résistance, accumulation, infrarouge,
induction, …
C24 : Analyser les – Composants de contrôle et régulation de la température :
solutions degestion, de thermostats, régulateurs, couples thermoélectriques, sondes PT
distribution et de 100 ; 8H
conversion de l'énergie – Modes de défaillance et maintenance associée.
électrique Pratique (Savoir-faire)
Identifier et caractériser les modes de production d'énergie thermique ;
Identifieret caractériser les différents composants d’un dispositif de
chauffage:
Identifier l e s modes de défaillance et de la maintenance associée.
Théorie (Savoirs)
Machines tournantes
Caractéristiques principales : charge entraînée, tension d’alimentation,
indice de protection, classes d’isolation, service type, régime de
fonctionnement, mode de fixation, hauteur d’axes, maintenabilité, …
Moteur asynchrone
C43 : Rechercher, – Modes de démarrage (procédés électromécaniques, démarrage
argumenter des solutions électronique) ;
liées à la gestion, la – Freinage des moteurs ;
distribution et la – Critères de choix d’un moteur ; 21 H
conversion de l'énergie – Modes de défaillance et maintenance associée.
électrique et réaliser les Pratique (Savoir-faire)
dossiers correspondants Analyser, améliorer ou adapter la fonction "commande d'un actionneur
électrique" :
– Justifier le choix de l’appareillage nécessaire à la mise en œuvre
du matériel de conversion de l'énergie électrique ;
– Justifier et choisir les appareils de commande ;
– Identifier les modes de défaillances et définir les actions de
maintenance associées.
Théorie (Savoirs)
Fonctionnement à vitesse variable :
C24 : Analyser les – Variateurs de vitesse : principaux modes de fonctionnement,
solutions degestion, de fonctionnement 4 quadrants ;
distribution et de – Association variateur - moteur à courant continu : 15 H
conversion de l'énergie  Charge entraînée ;
électrique  Modes de démarrage ;
 Modes de défaillance et maintenance des moteurs à courant
continu.
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 30 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
– Association variateur-moteur asynchrone
 Convertisseurs de fréquence ;
 Variateur à contrôle vectoriel de flux
– Moteur synchrone auto piloté et sa commande.
Pratique (Savoir-faire)
Analyser le fonctionnement d'une chaîne de conversion d'énergie dans
les 4 quadrants (couple, vitesse, réversibilité) ;
Analyser, justifier l’organisation fonctionnelle et structurelle d’un dispositif
de "contrôle - commande".
Théorie (Savoirs)
Choix de l'ensemble "variateur- moteur" :
C43 : Rechercher, – Charge entraînée ;
argumenter des solutions – Performances visées ;
liées à la gestion, la – Paramètres de maintenabilité : fonctions de dialogue intégrées
distribution et la locales ou à distance. 6H
conversion de l'énergie Pratique (Savoir-faire)
électrique et réaliser les Justifier le choix du préactionneur (variateur, démarreur, gradateur)
associé au moteur ;
dossiers correspondants Définir les paramètres de réglage des prés actionneurs ;
Établir le schéma et le repérage des conducteurs.
Théorie (Savoirs)
2 Outils d'analyse, de mesures et de surveillance des réseaux
électriques
– Analyseur de réseau : Configuration et exploitation des données
;
– Chaînes de mesures industrielles sur les réseaux électriques :
 Capteurs, interfaces, traitement…
C43 : Rechercher, – Outils de vérification d'une installation ou d'un équipement
argumenter des solutions électrique:
liées à la gestion, la  Ordre des phases ;
distribution et la  Mesure d'isolement ; 12 H
conversion de l'énergie  Mesure de continuité ;
électrique et réaliser les  Vérification de disjoncteurs différentiels
dossiers correspondants  Vérification d'une prise de terre ;
 Contrôle thermographique;
Pratique (Savoir-faire)
Définir les moyens et les procédures de mesurage dans le cadre :
– du diagnostic ;
– du contrôle réglementaire ;
– de la maintenance préventive.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 31 sur 80


SP4 : GESTION DE LA MAINTENANCE

Finalité

L’enseignement de la gestion de la maintenance doit apporter à l’élève maitre les connaissances,


les outils d’analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir sa mission en milieu
professionnel.

Le contenu de la formation a pour objectif de rendre l’élève maitre capable de


:
– Analyser la fiabilité, la maintenabilité et la sécurité d’un bien (C21) ;
– Définir et/ou optimiser la stratégie de maintenance (C31) ;
– Définir, préparer, ordonnancer et optimiser la maintenance corrective (C32) ;
– Définir, préparer, ordonnancer et optimiser la maintenance préventive (C33) ;
– Définir, préparer et ordonnancer les travaux d’amélioration ou d’intégration d’un nouveau bien (C34)
;
– Définir et/ouoptimiser l’organisation des activités de maintenance (C35).

L’enseignement de la gestion de la maintenance contribue aux activités


de :
– Diagnostic des pannes ;
– Réparation ou dépannage ;
– Mise en œuvre des opérations de surveillance et d’inspection ;
– Mise en œuvre des travaux d’amélioration et d’intégration des moyens de surveillance ;
– Réalisation d’un projet technique en milieu professionnel.

Méthodologie

L’enseignement de la gestion de l a maintenance s’appuie sur l’étude de problématiques de maintenance


issues de réalités industrielles.
Les travaux réalisés en autonomie, seul ou en petits groupes, sont privilégiés. Ils font largement appel à
l’utilisation de l’outil informatique spécifique (GMAO, maintenance conditionnelle…) ou standard (tableur,
grapheur, base de données …) pour permettre une exploitation rationnelle des données technico-
économiques.
Les outils de contrôle (analyse vibratoire, thermographie…) sont présentés lors des travaux dirigés et font
l’objet de démonstration afin de faciliter leur mise en œuvre dans le cadre des activités pratiques.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 32 sur 80


COURS : Gestion de la maintenance Charge horaire hebdomadaire : 2 H

NIVEAU : 1èreAnnée Minimum horaire annuel : 44H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C21, C31, C32, C33, C34, C35

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
Les outils de base :
- les outils de serrage
- les clés particulières
- Les pinces
- Les tournevis
- Les cliquets
- L’outillage divers (pied à coulisse, micromètre, etc.)
Les extracteurs :
- Les extracteurs mécaniques
- Les extracteurs hydrauliques
C21 : Analyser la fiabilité, - Les extracteurs de goujons cassés
la maintenabilité et la - Les décolleurs 10 H
sécurité d’un bien
Les clés dynamométriques :
électronique
à lecture directe
à déclenchement et réarmement automatique
Pratique (Savoir-faire)
- Choisir et utiliser avec adéquats l'outillage, les appareils et l'équipement
d'atelier.
- Respecter les limites d'utilisation.
- Manipuler correctement.
- Respecter les normes d'utilisation et de conformité aux
recommandations du fabricant
Théorie (Savoirs)
La fonction maintenance dans l’entreprise ou le processus
maintenance de l’entreprise
 Situation du service maintenance dans l’entreprise.
 Structure d’une organisation de maintenance.
 Structure des activités de l’atelier de maintenance.
 Management de la maintenance.
C21 : Analyser la fiabilité,  Politique de maintenance.
la maintenabilité et la  Stratégie de maintenance. 8H
sécurité d’un bien  Niveaux de maintenance.
 Échelons de maintenance (endroit où les interventions sont
effectuées)
.Pratique (Savoir-faire)
- Expliquer l’évolution de la maintenance.
- Situer le but de la maintenance dans une entreprise.
- Indiquer les principales missions et responsabilités de la fonction
maintenance.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 33 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
- Identifier et comparer les politiques et stratégies de maintenance.
- Classifier les travaux de maintenance par niveau, échelon..
Théorie (Savoirs)
Concepts et définitions de la maintenance
 Terminologie de la maintenance (maintenance, entreprise,
organisation, défaillance, …).
 Termes et définitions des éléments constitutifs et de leurs
approvisionnements pour les biens durables (relation client fournisseur,
client, bien, bien durable, approvisionnement, relation, produit,
C21 : Analyser la fiabilité, fournisseur, relation client-fournisseur, produit industriel,…).
la maintenabilité et la  Indicateurs de maintenance (matériel, calcul, tableau de bord de 6H
sécurité d’un bien gestion, usage, gestion, industriel, ….).
 Pictogrammes ou symboles de maintenance (Rôle,
symbolisation, signification).
Pratique (Savoir-faire)
- Donner les principales terminologies qu’on retrouve en maintenance.
- Utiliser le vocabulaire propre à la Maintenance.
- Identifier, interpréter, réaliser les pictogrammes de maintenance.

Théorie (Savoirs)
Les suivis du matériel
• La connaissance du bien :
- nature et classification des biens.
- décomposition arborescente d’un bien.
- description et codification d’un bien.
- inventaire des biens.
- implantations des biens.
• La documentation technique du bien :
- dossier machine, dossier d’utilisation
- dossier technique (norme NFX 60-200): cahier des charges, plan de
prévention, plan d’ensemble, instructions de montage et d’installation,
instructions d’utilisation, Instructions de réglage, Instructions de
maintenance, Instructions pour les modifications, catalogue des pièces
C21 : Analyser la fiabilité, détachées, schémas pluritechnologiques, nomenclatures, notice de mise
la maintenabilité et la en action, documents d’aide au diagnostic, guide d’entretien, etc… 10 H
sécurité d’un bien - dossier historique.
- dossier de maintenance
- Tableau de classement des documents.
• Collecte des informations de maintenance du bien :
- saisie des comptes rendus d'intervention, des fiches de suivi, des fiches
d'expertise.
- élaboration des documents de suivi des machines permettant de
constituer le dossier historique.
Pratique (Savoir-faire)
- Effectuer la décomposition arborescente d’un bien.
- Décrire et codifier un bien.
- Identifier les différents documents et dossiers d’un bien.
- Réaliser la classification des différents documents et dossiers d’un
bien.
- Consulter les différents documents relatifs aux systèmes

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 34 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
électroniques.
- Réaliser une collecte des informations relative à la maintenance d’un
bien.
- Elaborer des documents de suivi des biens.

Théorie (Savoirs)
Les différentes formes de maintenance
– Maintenance corrective. Normes : NF EN 13306, X 60-319.
– Maintenance préventive, Maintenance systématique, Maintenance
conditionnelle. Normes : NF EN 13306, X 60-319.
- Maintenance palliative, améliorative, prévisionnelle.
– Les domaines d'application.
– Les activités de maintenance : inspection, surveillance de
fonctionnement, essai de conformité, essai de fonctionnement,
maintenance de routine, révision, reconstruction, réparation, dépannage,
diagnostic de panne, localisation de panne, amélioration, modification.
– Cotraitance et contrats de maintenance. Normes : NF EN 60 100 à
60103.
C21 : Analyser la fiabilité, – Les contrôles périodiques réglementaires :
la maintenabilité et la * les différents domaines soumis à réglementation, 10 H
sécurité d’un bien * les différents organismes agréés de contrôle.
Pratique (Savoir-faire)
- Donner les 04 concepts sur lesquels repose l’analyse des différentes
formes de maintenance.
- Donner les définitions normalisées des principaux termes et
expressions.
- Classifier les travaux de maintenance.
- Inventorier les domaines d’application des formes de maintenance.
- Décrire les activités de maintenance.
- Spécifier et schématiser les opérations de maintenance.
- Décrire les enjeux de la Cotraitance.
- Décrire le processus de lancement d’une Cotraitance.
- Elaborer la page de garde d’un contrat de maintenance.
- Décrire les éléments constitutifs d’un contrat de maintenance

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 35 sur 80


COURS : Gestion de la maintenance Charge horaire hebdomadaire : 2 H

NIVEAU : 2èmeAnnée Minimum horaire annuel : 44H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C21, C31, C32, C33, C34, C35

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
Concept FMD (Fiabilité-Maintenabilité-Disponibilité)
Lois de composition en fiabilité – associations de matériels
Expression mathématique de la fiabilité
Expression graphique de la fiabilité
Caractéristique de la fiabilité : la MTBF : « Moyenne des Temps de Bon
Fonctionnement ».
Calcul de la maintenabilité
Approche mathématique de la maintenabilité m(t)
C21 : Analyser la fiabilité, Caractéristique de la maintenabilité : la MTTR : « Moyenne des Temps,
la maintenabilité et la Techniques de Réparation ». 12 H
sécurité d’un bien Explications sur les différentes disponibilités
Mesure de la disponibilité opérationnelle
Facteurs influents sur la disponibilité opérationnelle
Approche mathématique de la disponibilité
Pratique (Savoir-faire)
- Appréhender les notions fondamentales de fiabilité, disponibilité et
maintenabilité.
- Donner les caractéristiques de la fiabilité, de la maintenabilité et de
la disponibilité.

Théorie (Savoirs)
Comportement du matériel
1. Analyse des défaillances :
• Définition de la défaillance. Normes : NF EN 13306, X 60-319.
• Les principaux modes de défaillances (mécaniques, électriques,
électroniques).
• Le taux de défaillance d’un équipement et sa durée de vie.
• La courbe en « baignoire ».
• AMDE/AMDEC
C31 : Définir et/ou –Arbre de défaillance.
optimiser la stratégie de – Loi de Pareto : 12 H
maintenance * définir la nature des éléments à classer.
* choisir le critère de classement.
– Courbe ABC de Pareto : détermination d’un ordre de priorité d’actions
de maintenances dirigées vers les éléments les plus pénalisants.
– Lecture des modes de panne.
2. Les lois de dégradations :
• Mécanisme et loi de l’usure.
• Les corrosions : électrochimique, électrolytique, chimique, électrique,
bactérienne, de contact et la cavitation.
• L’environnement.
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 36 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Pratique (Savoir-faire)
- Analyser les principaux modes de défaillances.
- Exploiter une AMDE/AMDEC.
- Construire une AMDE/AMDEC.
- S’assurer de la sûreté de fonctionnement d’un bien.
- Utiliser la loi de Pareto.
- Construire une courbe ABC de Pareto.
- Déterminer à partir d’une courbe de Pareto l’ordre de priorité des
actions de maintenance.
- Interpréter les lois de dégradation.
- Lire les modes de panne.

Théorie (Savoirs)
Analyse des coûts de maintenance
1. Les ratios de maintenance :
• Définitions. Normes : NF X 60-200
• ratios normalisés
• Définition du TRS (taux de rendement synthétique).
• La TPM (Total Productive Maintenance) et ses idées directrices.
2. Coûts de maintenance :
• Analyse des coûts de maintenance :
* par nature (personnel, outillages, consommables...).
* par destination (préparation, documentation, suivi et gestion...).
* par type d'intervention (maintenance préventive, corrective, révision,
C31 : Définir et/ou travaux neufs).
optimiser la stratégie de • Calcul du coût d’une intervention. 8H
maintenance Pratique (Savoir-faire)
• Donner les définitions normalisées des principaux termes et
expressions.
• Donner des exemples de ratios normalisés :
R1 = Coûts de maintenance / Valeur ajoutée produite ;
R2 = Coûts de défaillance / (Coûts de maintenance + Coûts de
défaillance) ;
R3 = Coûts des travaux de sous-traitance / Coûts de maintenance ;
R4 = Nombre de défaillance / Temps de fonctionnement
R5 = Temps actif de maintenance corrective / Temps actif de
maintenance.
- Analyser les coûts de maintenance.
– Calculer les différents coûts d’une intervention.
Théorie (Savoirs)
La gestion des interventions.
1. Structure d’une intervention.
 Evènement prévu et planifié.
C32 : Définir, préparer,  Evènement imprévue.
ordonnancer et optimiser 2. Le diagnostic 12 H
la maintenance corrective • Outils d’aide au diagnostic :
- diagramme d’Hishikawa, diagramme causes-effets,
- arbre des défaillances, arbre des causes,
- fiche de diagnostic.
• Méthode générale de diagnostic :

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 37 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
- constat de la défaillance (événements avant panne, dialogue
avec l’opérateur, informations délivrées par le système, …),
- localisation des différents composants sur le bien et sur les
documents techniques,
- analyse des données et des mesures,
- émission des hypothèses,
- identification et localisation de l’élément défaillant,
- expertise de l’élément défaillant.
Pratique (Savoir-faire)
- Schématiser une intervention de maintenance.
- proposer une fiche type de demande d’intervention
- proposer une fiche de rapport d’intervention
- proposer une fiche des "Bon de Travaux" (Demandeur,
Préparateur, exécutant).
- décrire les outils d’aide au diagnostic.
- Utiliser les outils d’aide au diagnostic.
- exploiter les outils d’aide au diagnostic.
- Analyser les symptômes ;
– Interpréter les symptômes ;
- émettre des hypothèses,
- identifier et localiser un élément défaillant,
- expertiser un élément défaillant.
- Poser un diagnostic et statuer sur la remise en état éventuelle.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 38 sur 80


COURS : Gestion de la maintenance Charge horaire hebdomadaire : 2 H

NIVEAU : 3èmeAnnée Minimum horaire annuel : 44H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C21, C31, C32, C33, C34, C35

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
Outils de contrôle
Analysevibratoire :
– Types de mesures vibratoires ;
– Matériels employés ;
– Critères de définition d’une mesure vibratoire ;
– Exploitation des mesures vibratoires.
Thermographie :
– Principe de base ;
– Matériels employés ;
– Critères de définition d’une mesure thermographique ;
– Exploitation des images thermographiques.
Analyse d’huile :
– Contamination des huiles ;
C32 : Définir, préparer, – Dégradation des huiles ;
– Techniques de prélèvement ; 12 H
ordonnancer et optimiser – Méthodes d’analyse (notions).
la maintenance préventive
Ultra-sons :
– Types de mesures ;
– Matériels employés ;
– Critères de définition d’une mesure par ultra-sons ;
– Exploitation des mesures par ultra-sons.
Autres techniques de contrôle (principe) :
Ressuage, magnétoscopie, radiographie…
Pratique (Savoir-faire)
Choisir l’outil et la méthode de contrôle ;
Indiquer le contrôle (paramètres de suivi, seuils d’alarme, points de
collecte…) ;
Interpréter les résultats des contrôles.
Exploiter les résultats issus des contrôles
Théorie (Savoirs)
La gestion des stocks de maintenance
- Définition et rôle.
- Catalogue et codification.
- Types de gestion (Modèles et méthode du Point de commande, Plan
d’approvisionnement, Programme d’approvisionnement, Cas des
C32 : Définir, préparer,
pièces de sécurité. Méthode).
ordonnancer et optimiser 10 H
- Coûts liés aux stocks.
la maintenance préventive
- Organisation du magasinage (rôle, standardisation, nomenclature,
codification).
Pratique (Savoir-faire)
- Catégoriser les pièces d’un système électronique.
- A partir d’une vue éclatée et de sa nomenclature, ressortir les pièces
détachées d’un système électronique.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 39 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
- Exploiter le catalogue des pièces détachées.
- Inventorier les fournisseurs de pièces détachées.
- Simuler différentes types de gestion des stocks.
- Comparer les résultats des différents types.
- Passer et réceptionner une commande de pièces détachées ;
- Ajuster de manière optimum le niveau du stock aux besoins de la
maintenance.
Théorie (Savoirs)
Ordonnancement des travaux de maintenance
- Terminologie de la planification (projet, chemin critique, planning,
lissage, jalonnement, programmation, lancement, avancement,
déblocage, tâche)
- Planification des travaux:
 diagramme de GANTT
C35 : Définir et/ou
 réseau PERT
optimiser l’organisation
 méthode ABAC ABAD. 10 H
des activités de
maintenance Pratique (Savoir-faire)
Utiliser le vocabulaire propre à la planification.
- Représenter un planning.
- Construire un diagramme de GANTT.
- Produire un graphe PERT.
- Utiliser la méthode ABAC ABAD pour planifier des travaux de
maintenance.
- Exploiter un planning des interventions..
Théorie (Savoirs)
La Gestion de la qualité
- Définitions normalisées.
- Fonction maintenance et norme ISO 9000.
- Plan d’assurance qualité ;
- Certifications ISO 9000, 14000 … ; Audits
- Outils d’analyse usuels.
C35 : Définir et/ou - Certifications.
optimiser l’organisation Pratique (Savoir-faire)
6H
des activités de - Donner les définitions normalisées des principaux termes et
maintenance expressions liés à la qualité.
- Indiquer les principales normes relatives à la qualité.
- Préciser les principaux liens directs entre maintenance et norme
ISO 9000.
- Indiquer les principaux outils d’analyse de données utilisées pour
maîtriser la qualité.
- Décrire quelques outils utilisés pour analyser des données
numériques (Pareto, …) et non numériques (Ishikawa,…).
Théorie (Savoirs)
Maintenance assistée par ordinateur
C35 : Définir et/ou Intérêt de la MAO.
optimiser l’organisation Elaboration d’un plan MAO (Création des différents systèmes et modules,
6H
des activités de …).
maintenance Inventaire des logiciels de MAO.
Fonctionnalités d’un logiciel de GMAO
Paramètre à surveiller dans l’élaboration d’un plan d’implantation MAO.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 40 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Collecte des informations de maintenance du bien :
 saisie des comptes rendus d'intervention, des fiches de suivi, des
fiches d'expertise.
 élaboration des documents de suivi des machines permettant de
constituer le dossier historique
Pratique (Savoir-faire)
Appréhender les composantes d’une MAO.
Maitriser les paramètres essentiels à la mise en place d’un plan MAO.
Elaborer des documents de suivi des biens.
Exploiter un logiciel de GMAO (saisir, extraire, interpréter des données).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 41 sur 80


SP5 : ACTIVITÉS PRATIQUES
Finalité
Le contenu de la formation a pour objectif de rendre l’élève maitre capable
de :
– Diagnostiquer les pannes (C11) ;
– Réparer ou dépanner les biens (C12) ;
– Mettre en œuvre des opérations de surveillance et d’inspection (C13) ;
– Mettre en œuvre des travaux d’amélioration et intégrer des moyens de surveillance (C14) ;
– Réaliser un projet technique en milieu professionnel (C15) ;
– Identifier les risques, définir et mettre en œuvre les mesures de prévention adaptées (C16) ;
– Rédiger une note, un rapport, un argumentaire technique (C51) ;
– Exposer un dossier technique (C52) ;
– Animer une réunion technique (C53).

Les Activités Pratiques vont permettre à l’élève maitre d’acquérir des savoirs et des savoir-faire liés aux
activités :
– De maintenance corrective ;
– De maintenance préventive ;
– D’amélioration ;
– D’intégration de nouveaux biens.

Méthodologie

La réalisation et la mise en œuvre d’opérations de maintenance et d’amélioration, constituent les tâches


principales des «Activités Pratiques».Néanmoins, elles pourront nécessiter la mise en œuvre de tâches
connexes :
– Définir et préparer les actions de maintenance ;
– Organiser les actions de maintenance ;
– Rendre compte des actions de maintenance réalisées.

Les « Activités Pratiques » constituent la synthèse des différents enseignements. Elles permettent la mise
en œuvre des savoirs et savoir-faire propres aux«Activités Pratiques» (SP5) mais également ceux des
autres domaines de formation professionnelle :
– SP1 : Analyse Fonctionnelle et Structurelle ;
– SP2: Automatismes industriels ;
– SP3 : Electricité et froid;
– SP4 : Gestion de la maintenance.

Les «Activités Pratiques» portent sur des systèmes ou sous-systèmes réels ou didactisés. Ils constituent
des situations privilégiées pour mettre en œuvre les savoir-faire et permettre l’acquisition des compétences
liées à la prévention des risques. Pour atteindre cet objectif, la démarche de maîtrise des risques sera
abordée dès le début de la 1èreannée de formation afin de permettre aux élèves maitres de l’intégrer dans
toutes leurs activités.

L’apprentissage et la certification des tâches pratiques liées à la prévention des risques d’origine électrique (en
conformité avec le «Référentiel de formation à la prévention des risques d’origine électrique »)
s’effectuent dans le cadre de situations mettant en œuvre des activités de maintenance corrective ou
préventive et des travaux d’amélioration ou d’intégration.

Lors des Activités Pratiques, les interventions de maintenance sont réalisées dans une approche de type

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 42 sur 80


industrielle. L’outil informatique spécifique (GMAO, maintenance conditionnelle, programmation automate,
programmation pupitre opérateur, programmation supervision, logiciel de schématisation…) ou standard,
est utilisé en ce sens.

Contenus
La définition des compétences attendues permet de limiter les champs d’investigation des savoirs
associés.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 43 sur 80


COURS : Activités pratiques Charge horaire hebdomadaire : 3H

NIVEAU : 1èreAnnée Minimum horaire annuel : 66H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C11, C12, C13, C14, C15, C16, C51, C52,
C53.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
1. Santé – Sécurité - Environnement
– Définitions (sécurité, prévention, accident du travail, maladie
professionnelle,
– maladie à caractère professionnel) ;
– Organisation de la prévention ;
– Réglementation ;
C16 : Identifier les risques, – Documents liés à la prévention ;
définir et mettre en œuvre – Mesures de prévention.
– Démarches de prévention 6H
les mesures de prévention
Pratique (Savoir-faire)
adaptées
Citer les principales causes d’A.T. / M.P.;
Citer les principales M.P. ;
Citer les enjeux de la prévention ;
Expliquer globalement le rôle des principales instances de prévention,
internes et externes ;
Expliquer le rôle des principaux documents liés à la prévention ;
Participer à la rédaction du document unique.
Théorie (Savoirs)
– Démarche d’analyse des accidents :
C16 : Identifier les risques,  Terminologie ;
définir et mettre en œuvre  Principes de mise en œuvre ;
3H
les mesures de prévention  Avantages et limites de la démarche.
adaptées Pratique (Savoir-faire)
Interpréter un arbre des causes ;
Proposer des mesures de prévention.
Théorie (Savoirs)
– Démarche de maîtrise des risques
 Terminologie (phénomène dangereux, situation dangereuse,
événement déclencheur, dommage, évitement, risque,
probabilité d’apparition d’un dommage, gravité d’un
dommage, estimation du risque, évaluation du risque, …) ;
 Schématisation du processus d’apparition d’un dommage ;
C16 : Identifier les risques,  Mise en œuvre de la démarche (identification des tâches
définir et mettre en œuvre liées au travail réel, identification des situations dangereuses, 5H
les mesures de prévention estimation du risque ;
adaptées  Recherche des mesures de prévention ;
 Avantages et limites de la démarche.
Pratique (Savoir-faire)
Identifier les phénomènes dangereux ;
Identifier les situations dangereuses ;
Estimer les risques ;
Définir les mesures de prévention.
C16 : Identifier les risques, Théorie (Savoirs) 2H
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 44 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
définir et mettre en œuvre – Démarche «Maintenance et maîtrise du risque ».
les mesures de prévention Pratique (Savoir-faire)
adaptées Mettre en œuvre la démarche «Maintenance et maîtrise du risque » sur
une situation de maintenance donnée.
Théorie (Savoirs)
– Démarche ergonomique :
C16 : Identifier les risques,  Terminologie ;
définir et mettre en œuvre  Principes de mise en œuvre ;
2H
les mesures de prévention  Avantages et limites de la démarche.
adaptées Pratique (Savoir-faire)
Etablir un schéma de compréhension ;
Proposer des pistes d’amélioration.
Théorie (Savoirs)
Connaissance des risques professionnels
– Risques liés aux circulations ;
– Risques liés à l’activité physique ;
– Risques d’origine électrique ;
C16 : Identifier les risques, – Risques liés aux ambiances ;
– Risques liés aux produits chimiques ;
définir et mettre en œuvre – Risques liés à l’utilisation de moyens de levage et de 4H
les mesures de prévention manutention ;
adaptées – Risques liés aux machines et outillages ;
– Risques liés aux rayonnements.
Pratique (Savoir-faire)
Identifier les situations dangereuses liées aux différents risques ;
Définir les mesures de prévention adaptées ;
Obtenir la certification B2V, BR.
Théorie (Savoirs)
Ajustage
Travaux d’ajustage
Pratique (Savoir-faire)
C12 : Réparer ou
Réaliser les opérations d’ajustage : 12 H
dépanner les biens
Traçage, burinage, dressage, planage à froid, cambrage, cintrage,
découpage (manuel et mécanique), limage, sciage, perçage, fraisurage,
lamage, alésage à l’outil de forme, taraudage à la main, filetage à la main,
rivetage, profilage intérieur et ajustage à la lime
Théorie (Savoirs)
Diagnostic
C11 : Diagnostiquer les Diagnostic de pannes. 4H
pannes Pratique (Savoir-faire)
Lister les étapes du diagnostic.
Théorie (Savoirs)
Démarche de localisation.
Pratique (Savoir-faire)
Constater la défaillance ;
C11 : Diagnostiquer les Identifier la fonction défaillante ;
Identifier et répertorier les composants liés à la non réalisation de la 12 H
pannes
fonction et susceptibles d’être défaillants ;
Définir et hiérarchiser les hypothèses ;
Définir et réaliser les tests, mesures et contrôles permettant de valider
ou non les hypothèses ;
Déduire l’élément défaillant.
C11 : Diagnostiquer les Théorie (Savoirs)
8H
pannes Recherche des causes.
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 45 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Pratique (Savoir-faire)
Analyser le mécanisme de défaillance ;
Identifier la cause de défaillance ;
Proposer un plan d’action (remède immédiat, préconisations …).
Théorie (Savoirs)
Moyens, méthodes et procédures de tests, mesures,contrôles.
C11 : Diagnostiquer les Pratique (Savoir-faire) 8H
pannes Identifier lespoints de test et de contrôle ;
Choisir les appareils de mesure et de contrôle ;
Mettre en œuvre les appareils de mesure et de contrôle.
Nota : Les outils d’analyse des défaillances et des pannes, les moyens, méthodes et procédures de tests,
mesures, contrôles sont étudiés dans les domaines spécifiques :
– SP1 – Analyse Fonctionnelle et Structurelle ;
– SP2 – Automatismes industriels ;
– SP3 - Electricité et froid;
– SP4 – Gestion de la maintenance.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 46 sur 80


COURS : Activités pratiques Charge horaire hebdomadaire : 4H

NIVEAU : 2èmeAnnée Minimum horaire annuel : 88H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C11, C12, C13, C14, C15, C16, C51, C52,
C53.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
Travaux de fabrication
C12 : Réparer ou Usinage à l’aide des machines-outils
12 H
dépanner les biens Pratique (Savoir-faire)
Réaliser des perçages, taraudage, dressage, des formes cylindriques sur
des perceuses et tours parallèles.
Théorie (Savoirs)
1. Expertise
C11 : Diagnostiquer les Expertise : méthodes, moyens.
Pratique (Savoir-faire) 8H
pannes
Contrôler l’état d’un composant (contrôle visuel, métrologique,
fonctionnel, …) ;
Contrôler l’état des périphériques d’un composant en panne.
Théorie (Savoirs)
2. Réparation
– Etapes de la réparation :
 la dépose du sous ensemble ;
C12 : Réparer ou  le remplacement du composant interne défectueux ; 8H
dépanner les biens  La repose du sous ensemble;
 Les réglages, mises au point, essais, remise en service.
Pratique (Savoir-faire)
Etablir la liste des étapes de la réparation.
Théorie (Savoirs)
– Procédures et moyens liés à la pose et à la dépose des sous-
ensembles :
 Consignation (mécanique, pneumatique, hydraulique,
électrique);
C12 : Réparer ou
 Manutention (principes et moyens liés au levage et à la 8H
dépanner les biens
manutention) ;
Pratique (Savoir-faire)
Consigner une installation ;
Procéder à la pose et à l a repose de sous-ensembles ;
Mettre en œuvre des moyens de levage et de manutention.
Théorie (Savoirs)
– Procédures et outillages liés au démontage et au remontage des
principaux sous-ensembles mécaniques :
 motopompe (centrifuge et volumétrique, avec étanchéité par
C12 : Réparer ou presse étoupe et par garniture mécanique) ;
 motoréducteur / réducteur (arbres parallèles, orthogonaux, 16 H
dépanner les biens
concourants)
 compresseur (à vis, à pistons) ;
 systèmes de guidage en translation ;
 systèmes de guidage en rotation ;
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 47 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
– Alignement d’arbres ;
– Equilibrage dynamique d’une ligne d’arbre.
Pratique (Savoir-faire)
Remplacer les pièces mécaniques défectueuses ;
Aligner un arbre ;
Equilibrer dynamiquement une ligne d’arbre.
Théorie (Savoirs)
– Procédures et moyens liés au remplacement, ou à la remise en
état des composants électriques, pneumatiques, hydrauliques
Pratique (Savoir-faire)
Remplacer des composants électriques, pneumatiques, hydrauliques et
frigorifiques :
- l'appareil ne fonctionne plus du tout
- le groupe ne tourne pas
- le groupe ronfle quelques secondes, on entend un clic puis plus
rien.
- l'appareil fait trop de froid
C12 : Réparer ou - l'appareil ne fait pas assez de froid
- l'appareil ne fait plus de froid (le groupe fonctionne sans arrêt) 16 H
dépanner les biens
- l'alarme (voyant rouge) du congélateur s'allume (la température
est montée au-dessus de -18°c)
- l'appareil fait disjoncter quand le groupe démarre
- l'appareil fait disjoncter quand le groupe s'arrête
- l'appareil fait disjoncter tout le temps
- l'appareil fait griller le fusible
- présence d'eau dans le fond du réfrigérateur
- présence d'eau sous l'appareil
- formation d'un bloc de glace sur l'évaporateur
- le groupe fait un bruit de casseroles lorsqu'il stoppe
- bruits lorsque le groupe tourne
Théorie (Savoirs)
3. Communication technique
Rédaction d’un rapport technique ;
Rédaction d’un argumentaire technique ;
C51 : Rédiger une note, Rédaction d’un compte-rendu d’activités de maintenance ;
un rapport, un Outils informatiques d’aide à la présentation écrite. 7H
argumentaire technique Pratique (Savoir-faire)
Elaborer un rapport technique ;
Elaborer un argumentaire technique ;
Elaborer uncompte rendud’activité.
Théorie (Savoirs)
Mécanismes de la communication orale;
Techniques de présentation orale ;
C52 : Exposer un dossier
Moyens matériels associés à la présentation orale. 6H
technique
Pratique (Savoir-faire)
Réaliser une présentation orale sur une problématique technique ;
Utiliser les moyens matériels d’assistance à la présentation orale.
Théorie (Savoirs)
Typologie des participants à une réunion ;
C53 : Animer une réunion Phénomènes de groupe ;
Rôle de l‘animateur ; 7H
technique
Principes directeurs d’une réunion réussie.
Pratique (Savoir-faire)

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 48 sur 80


Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Organiser et animer une réunion technique.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 49 sur 80


COURS : Activités pratiques Charge horaire hebdomadaire : 4H

NIVEAU : 3èmeAnnée Minimum horaire annuel : 88H

COMPETENCES
Les compétences au niveau desquelles ce cours sera investi sont: C11, C12, C13, C14, C15, C16, C51, C52,
C53.

Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
Théorie (Savoirs)
1. Adaptations et améliorations
– Procédures et moyens liés aux travaux d’adaptation, amélioration et
d’intégration :
 Travaux de montage d’ensembles mécaniques ;
C14 : Mettre en œuvre  Travaux de montage et de raccordement de composants
des travaux d’amélioration électriques, pneumatiques, hydrauliques. 16 H
et intégrer des moyens de Pratique (Savoir-faire)
surveillance Réaliser une adaptation mettant en œuvre des travaux mécaniques,
électriques, d’automatisation ;
Mettre en œuvre une amélioration de système portant sur : la sécurité, la
fiabilité, la maintenabilité (aideà ladétection et à la localisation de
pannes) ;
Raccorder un nouveau variateur, capteur, moteur, …
Théorie (Savoirs)
C14 : Mettre en œuvre Modifications logicielles des automates.
des travaux d’amélioration Améliorations des logiciels des automates
8H
et intégrer des moyens de Pratique (Savoir-faire)
surveillance Modifier des programmes existants.
Améliorer des logiciels.
C14 : Mettre en œuvre Théorie (Savoirs)
des travaux d’amélioration 2. Réglage, miseau point, essaiset remise en service
et intégrer des moyens de Réglage et paramétrage des composants : procédures, moyens … 12 H
surveillance Pratique (Savoir-faire)
Régler et paramétrer des composants
C14 : Mettre en œuvre Théorie (Savoirs)
des travaux d’amélioration Essais : procédures, moyens, … 6H
et intégrer des moyens de Pratique (Savoir-faire)
surveillance Procéder aux essais (tests de bonfonctionnement).
C14 : Mettre en œuvre Théorie (Savoirs)
des travaux d’amélioration Remise en service : procédures, moyens, …
6H
et intégrer des moyens de Pratique (Savoir-faire)
surveillance Remettre en service le bien.
Théorie (Savoirs)
3. Operations de surveillance et d’inspection
Mise en œuvre des opérations de surveillance :
C13 : Mettre en œuvre – surveillance vibratoire ;
des opérations de – surveillance des lubrifiants ;
– surveillance thermographique ; 10 H
surveillance et
d’inspection – surveillance par contrôles non destructifs ;
– Surveillance des réseaux électriques …
Pratique (Savoir-faire)
Mettre en œuvre les appareils de mesures spécifiques.
C13 : Mettre en œuvre Théorie (Savoirs) 7H
Mise en œuvre des moyens de surveillance intégrés au système
Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 50 sur 80
Compétences / Eléments
Contenus des enseignements Durée
de compétences
des opérations automatisé ;
desurveillance et Règles d’utilisation de ces moyens.
d’inspection Pratique (Savoir-faire)
Mettre en œuvre un moyen de surveillance automatisé afin d’en extraire
des informations.
Nota : Les principes généraux et les principes de la mise en œuvre
(démonstration) des appareils de surveillance et d’inspections ont vus
dans le cadre des enseignements d’« Electricité »(SP3) et de«Stratégie
de
maintenance » (SP4).
Théorie (Savoirs)
4. Organisation etlogistiquede maintenance
C11 : Diagnostiquer les Procédure de déclenchement d’une intervention. 2H
pannes Pratique (Savoir-faire)
Établir une demande d’intervention.
Théorie (Savoirs)
C12 : Réparer ou Procédure de suivi d’une intervention.
Pratique (Savoir-faire) 2H
dépanner les biens
Mise à jour d’un historique ;
Établissement d’un compte rendu d’intervention.
Théorie (Savoirs)
C12 : Réparer ou Mettre à jour la documentation technique.
2H
dépanner les biens Pratique (Savoir-faire)
Mettre à jour des documents techniques.
Théorie (Savoirs)
Logiciel de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO).
Pratique (Savoir-faire)
Exploiter un logiciel de GMAO.
C11 : Diagnostiquer les
7H
pannes Nota : L’apprentissage lié à l’utilisation d’un logiciel de GMAO est
abordé en «Gestion de la Maintenance » (SP4). L’utilisation de la GMAO
lors des activités pratiques est effectuée exclusivement avec une
approche industrielle pour assurer le suivi et la préparation des
interventions.
Théorie (Savoirs)
5. Projettechnique (Dossier technique)
Gestion de projets : les étapes d’un projet, les outils de gestion (note de
C15 : Réaliser un projet cadrage, étude préalable, étude de macro-planning, étude de réalisation,
technique en milieu dossier de réalisation, revue de projet…). 6H
professionnel Pratique (Savoir-faire)
Établir la note de cadrage ;
Présenter le bilan d’une étude ;
Organiser et animer une revue de projet.
Théorie (Savoirs)
C15 : Réaliser un projet Mise enœuvre de la réalisation.
technique en milieu Pratique (Savoir-faire) 4H
professionnel Opérationnaliser la réalisation (réaliser ou faire réaliser en assurant le
suivi des travaux).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 51 sur 80


Cours de : Gestion Horaire hebdomadaire : 01h
Niveau : Première année Minimum horaire annuel : 22h

Ce cours transversal contribue à l’acquisition des compétences managériales chez l’élève-maître du secteur industriel

Contenu des enseignements Durée


Activités théoriques (savoirs)
 Les généralités sur l’entreprise

- Définition des concepts de base (organisation, entreprise, administration, administration direction, 6 heures
métier, gestion, management ;
- Stratégie, politique générale) ;
- Définition et caractères de l’entreprise ;
- Rôles et objectifs de l’entreprise ;
- Classification des entreprises : critère économique, critère juridique ;
- L’environnement de l’entreprise : les composantes de l’environnement, l’adaptation de l’entreprise à
son environnement.

Activités pratiques (savoir-faire)


- Identifier et expliquer les rôles, les objectifs et les caractères de l’entreprise ;
- Distinguer et définir les concepts de base en gestion ;
- Classer les entreprises par catégorie ;
- Identifier les composantes de l’environnement de l’entreprise ;
- Expliquer l’interaction entre l’entreprise et son environnement et présenter quelques possibilités
d’adaptation de l’entreprise à son environnement.
Activités théoriques (savoirs)
 Les structures internes de l’entreprise

- Notion de fonction et de service dans l’entreprise ; les grandes fonctions dans l’entreprise ; 4 heures
- La structure de l’entreprise : les principaux types de structure ; schématisation de la structure
(l’organigramme)

Activités pratiques (savoir-faire)


- Identifier les grandes fonctions dans l’entreprise :
- Identifier les différents types de structures de l’entreprise ;
- Construire un organigramme hiérarchique.
Activités théoriques (savoirs)
 L’approvisionnement
6 heures
- Définition – Rôle - Objectifs ;
- Achats et magasinage ;
- La gestion des stocks : la notion de stock, les différents niveaux de stock, la détermination du lot
économique, la classification des produits (méthode 20/80, méthode ABC) ;
- Les méthodes de valorisation des sorties : la méthode PEPS, la méthode du CMUPACE
Activités pratiques (savoir-faire)
- Décrire et expliquer le processus d’achat et de magasinage ;
- Identifier et calculer les différents niveaux de stocks ;
- Déterminer la quantité économique à commander ;
Etablir une fiche de stock suivant les méthodes de valorisation des sorties.
Activités théoriques (savoirs)
 La production
6 heures

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 52 sur 80


Contenu des enseignements Durée
- L’organisation générale de la fonction de production : le bureau des études, le bureau des méthodes,
l’ordonnancement, le lancement, les ateliers et usines, le contrôle ;
- Les modes de production : la production sur commande, la production en série, la production en
continu ;
- Les coûts de production : les différentes catégories de coûts, les coûts en gestion (charges directes –
charges indirectes).

Activités pratiques (savoir-faire)


- Décrire l’organisation générale de la fonction production dans l’entreprise ;
- Identifier les différents modes de production ;
- Identifier les différentes catégories de coûts de production ;
Calculer les différents coûts de production.

BIBLIOGRAPHIE

- MARTORY et al : Economie d’entreprise 1e G, Collection Bernard ;


- J. BARREAU, G. JIBARD : Economie d’entreprise, Première G., Sirey - 1984 ;
- J. MEYER : Economie et organisation de l’entreprise, 1ères G, Dunod ;
- R. GOFFIN et C. OPSONER : Economie - l’entreprise : son organisation et son environnement, C.P.E.C.F.,
Foucher

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 53 sur 80


Cours de : Gestion Horaire hebdomadaire : 01h
Niveau : Deuxième année Minimum horaire annuel : 22h

Ce cours transversal contribue à l’acquisition des compétences managériales chez l’élève-maître du secteur industriel

Contenu des enseignements Durée


Activités théoriques (savoirs)
2 heures
 Introduction : rappel des généralités sur l’entreprise

- Définition et caractères de l’entreprise ;


- Rôle et objectifs de l’entreprise ;
- La classification des entreprises ;
- L’environnement de l’entreprise ;
- Les structures internes de l’entreprise.

Activités pratiques (savoir-faire)


- Rappeler les pré requis.
Activités théoriques (savoirs)
 L’entreprise et le marché
4 heures
- La marché de l’entreprise : la notion de marché, les principaux types de marché, la notion de marché
de l’entreprise ;
- L’étude de marché : les objectifs, les techniques d’étude de marché, les avantages et les limites d’une
étude de marché ;

Activités pratiques (savoir-faire)


- Décrire les différents types de marché ;
- Identifier le marché de l’entreprise ;
- Décrire et expliquer les techniques d’étude de marché et ses limites.
Activités théoriques (savoirs)
 Les politiques commerciales/Le marketing mix

- La politique du produit : définition et caractéristiques du produit, le cycle de vie du produit, le 6 heures


conditionnement du produit, la gamme, le positionnement, la marque ;
- La politique de prix : les objectifs d’une politique des prix, les contraintes d’une politique de prix, les
méthodes de fixation des prix ;
- La politique de distribution : les circuits de distribution, la force de vente, le service après-vente, les
types de vente ;
- La politique de communication commerciale : la publicité, la promotion, les autres moyens de
communication commerciale.

Activités pratiques (savoir-faire)


- Identifier le produit et citer ses caractéristiques ;
- Décrire et expliquer le cycle de vie du produit ;
- Expliquer le conditionnent, le positionnement, la gamme de produit ;
- Expliquer les objectifs et les contraintes d’une politique de prix ;
- Appliquer une méthode de fixation de prix ;
- Définir le circuit de distribution et identifier les différents types de circuit de distribution ;
Identifier et expliquer les différents moyens de communication commerciale.
Activités théoriques (savoirs)

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 54 sur 80


Contenu des enseignements Durée
 La fonction financière
4 heures
- L’étude du bilan de l’entreprise : présentation du bilan ;
- Les besoins de financement de l’entreprise : le financement des immobilisations, le financement des
exploitations ;
- Le financement de l’entreprise : le financement à court terme, le financement à moyen et long terme.

Activités pratiques (savoir-faire)


- Présenter le bilan en grandes masses de l’entreprise ;
- Identifier les besoins de financement de l’entreprise ;
Identifier et choisir les sources de financement à court, moyen et long terme de l’entreprise.
Activités théoriques (savoirs)
 Les documents commerciaux : de la commande à la facturation
4 heures
- Les documents relatifs à la commande et à la facturation (l’appel d’offres, le bon de commande, le bon
de livraison, la facture) :
Activités pratiques
- Etablir le bon de commande, le bon de livraison et la facture
Activités théoriques (savoirs) 2 heures
 Les documents relatifs aux règlements

- Le reçu, le ticket de caisse, la quittance (règlement en espèces)


- Le chèque bancaire (le règlement par la banque) ;

Activités pratiques (savoir-faire)


- Distinguer le reçu, le ticket de caisse et la quittance ;
- Etablir un chèque bancaire ;
BIBLIOGRAPHIE

- J. BARREAU, G. JIBARD : Economie d’entreprise, Première G., Sirey - 1984 ;


- MARTORY et al : Economie d’entreprise 1e G, Collection Bernard ;
- J. MEYER : Economie et organisation de l’entreprise, 1ères G, Dunod ;
- R. GOFFIN et C. OPSONER : Economie - l’entreprise : son organisation et son environnement, C.P.E.C.F.,
Foucher ;
- J.C. OUABO et L. MBANGWANA : .Commerce pour tous, Tome II, Edition C.U.S.P ;

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 55 sur 80


Cours de : Gestion Horaire hebdomadaire : 01h
Niveau : Troisième année Minimum horaire annuel : 22h

Ce cours transversal contribue à l’acquisition des compétences managériales chez l’élève-maître du secteur industriel

Contenu des enseignements Durée


Activités théoriques (savoirs)
 Introduction : Rappel des généralités sur l’entreprise

- Définition et caractères de l’entreprise, 2 heures


- Rôles et objectifs de l’entreprise,
- La classification des entreprises,
- L’environnement de l’entreprise,
- La fonction financière,

Activités pratiques (savoir-faire)


- Rappeler les pré requis
Activités théoriques (savoirs)
 Les investissements

- La notion d’investissement et de coût de l’investissement ; 6 heures


- Le choix des Investissements : les méthodes ne faisant pas appel à l’actualisation (le délai de
récupération, le taux moyen de rentabilité, le rendement de l’unité monétaire investie), les méthodes
faisant appel à l’actualisation (la VAN, le TRI).

Activités pratiques (savoir-faire)


- Choisir un investissement en utilisant les différents (délai de récupération, taux moyen de rentabilité,
le rendement de l’unité monétaire investie, VAN, TRI).

Activités théoriques (savoirs)


 Les amortissements
4 heures
- Définitions et principes des amortissements ;
- Le calcul de l’amortissement : l'amortissement linaire, l’amortissement dégressif.

Activités pratiques (savoir-faire)


- Calculer l’annuité d’amortissement :
- Présenter le tableau d’amortissement linéaire ;
- Présenter le tableau d’établissement dégressif.
Activités théoriques (savoirs)
 Le PERT
6 heures
- Présentation du PERT : définitions des relations d’antériorité, les principes du PERT la
détermination des niveaux des sommets, la construction du réseau PERT, la détermination des
dates de début au plutôt et au plus tard ;
- La notion de tâches critiques : détermination du chemin critique.
- l’intervalle de frottement et les marges.
Activités pratiques (savoir-faire)
- Construire un diagramme PERT ;
- Identifier le chemin critique ;
- Effectuer les calculs relatifs aux différentes dates, marges et intervalles de flottement.
Activités théoriques (savoirs)
 Le bilan de l’entreprise

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 56 sur 80


Contenu des enseignements Durée
4 heures
- L’étude du bilan ;
- Le fonds de roulement – le besoin en fonds de roulement - la trésorerie ;
- L’interprétation du bilan par les ratios et par le fonds de roulement (ratio d’indépendance financière,
ratio de liquidité générale, ratio de liquidité réduite)
Activités pratiques (savoir-faire)
- Représenter les grandes masses d’un bilan ;
- Définir et calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie ;
- Calculer et interpréter les différents ratios.

BIBLIOGRAPHIE

- HARLET et P. MARECHAL: Economie et organisation de l’entreprise Classe de Terminale, G Masson et Cie


- B. MARTORY, Y. PESQUEUX : Economie d’entreprise, Terminale G, Nathan Technique
- J. BARREAU, G. JIBARD : Economie d’entreprise, Terminale G., Sirey -1984 ;
Calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 57 sur 80


Discipline : PSYCHOPEDAGOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : Première Année HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :


1. Définir les concepts usuels de la psychologie et de la pédagogie
2. Citer le domaine et l’objet de la psychopédagogie
3. Distinguer les étapes de développement de l’enfant et de l’adolescent
4. Citer les traits comportementaux de l’enfant et les actions éducatives y relatives.

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
C1.1. Exploiter les documents PARTIE THEORIQUE
pédagogiques de la préparation d’une • Concepts clés
leçon - Education - Apprentissage
- Instruction - Dressage
C1.2. Respecter la congruence entre la - Enseignement - Comportement
leçon et le programme officiel - Formation - Motivation
 Relation entre la Psychologie et la
C2.1. Organiser la préparation Pédagogie
- Définir la psychologie
C2.2. Utiliser les fiches pédagogiques - Définir la pédagogie
- Décrire l’objet de la psychologie
C2.3.Préparer la leçon avec soin. - Décrire l’objet de la pédagogie
- Expliquer le rôle de la psychopédagogie
C3.1. Susciter la découverte de la leçon • Psychologie
par les élèves - Citer et expliquer les domaines de la psychologie
- Citer et expliquer les méthodes en psychologie 2H
C3.2. Communiquer de façon audible et - Définir la psychanalyse
réceptive - Expliquer le domaine et le rôle de la psychanalyse
• Développement de l’enfant
C4.1 Appuyer le contenu de ses - Définir l’enfant
interventions sur les données - Etablir la différence entre l’enfance et l’adolescence
- Citer et expliquer les lois fondamentales du
récentes de la recherche en matière de développement de l’enfant
didactique et de pédagogie ; - Identifier les phases de développement de l’enfant et
les actions éducatives y afférentes.
C4.2Lire, écrire et parler correctement la • Facteurs du comportement de l’enfant
langue. - L’hérédité
- Le milieu
C4.3Lire et parler la seconde langue - La famille
(officielle), et communiquer dans cette - L’école
langue pendant 10 ou 15 minutes durant - La télévision
chaque leçon. • Enumérer et expliquer quelques traits
comportementaux de l’enfant :
C4.4Tracer et utiliser correctement le - Egocentrisme/égoïsme/égotisme
tableau - Paresse
- Mensonge
C4.5Utiliser correctement le tableau - Agressivité
noir (Découpage en trois parties, - Timidité
écriture très lisible, sans ratures, sans _________________________________________
fautes)

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 58 sur 80


COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE
COMPETENCES
PARTIE PRATIQUE
C4.6 Respecter l’éthique et la
déontologie du métier d’enseignant ;  Présenter un livre physique portant sur le cours
de psychopédagogie ; résumer sous forme
C4.7Mettre en place dans sa classe un d’exposé quelques uns de ces livres par 3 ou 4
fonctionnement démocratique basé sur élèves volontaires ou désignés.
les valeurs morales, le sens de la
responsabilité, de l’équité et de la  Observer les enfants dans une classe de la
solidarité. maternelle, du CE 1 ou du CM 2; décrire l’ambiance
de la classe, l’activité de la maîtresse ou du maître,
C4.8Prendre en compte les différences le comportement et des réactions des enfants. Sous
sociales (genre, minorités, origines forme de rapport d’observation.
sociales ….). _________________________________________

C5. 1. Annoncer la transition avec la BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE :


leçon suivante
1. F. MACAIRE : Notre beau métier, Les classiques
C5. 2. Donner le travail à faire à la africains, 1993.
maison 2. IPAM, Guide pratique des maîtres, Edicef, Paris.
3. TORAILLE (R.), VILLAS (G.), ERHARD (J.),
L’Education scolaire et ses problèmes, Librairie ISTRA,
1982.
4. Jackie FOURNIOL, Guide d’élaboration des
référentiels, MINESEC-UNESCO, Yaoundé, Cameroun,
mai 2008.
5. Xavier ROEGIERS, L’APC, qu’est-ce que c’est ?
Approche par les compétences et Pédagogie de
l’intégration expliquées aux enseignants, EDICEF,
2006.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 59 sur 80


Discipline : PSYCHOPEDAGOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : Deuxième année HORAIRE ANNUEL : 44 H

OBJECTIFS DU COURS
Ce cours vise à rendre l’élève capable de :
1- citer les éléments fondamentaux du fonctionnement de la mémoire, siège de l’activité
intellectuelle consciente
2- distinguer les différentes méthodes et techniques d’enseignement
3- définir les objectifs pédagogiques et citer les éléments ayant trait à la préparation et à la
conduite de la leçon

COMPETENCES / ELEMENTS CONTENUS DUREE


DE COMPETENCES
PARTIE THEORIQUE

C6.1 Anticiper les obstacles à • Concepts clés


l’apprentissage et les moyens de - Psychologie - Apprentissage
les surmonter - Pédagogie - Dressage
- Psychopédagogie - Comportement
C6.2 Planifier les activités à l’école - Education - Motivation
- Instruction - Evaluation
C6.3 Planifier les activités à • Mémoire
domicile - Définir la mémoire
- Citer et expliquer les phases de la mémoire
C7.1 Appliquer le programme - Enumérer les différents types de mémoire
officiel - Citer et expliquer les défaillances de la mémoire
- Identifier les techniques de stimulation de la mémoire
C7.2 Enseigner • Méthodes et techniques d’enseignements 2H
- Définir : méthodes / techniques d’enseignement
C7.3 Corriger - Expliquer la méthode traditionnelle ou dogmatique
- Expliquer la méthode moderne ou active
C7.4 Evaluer - Citer et expliquer les méthodes d’enseignement
- Citer et expliquer les techniques d’enseignement
C7.5 Encadrer les activités - Décrire les procédés d’enseignement
culturelles des élèves • Objectifs Pédagogiques
- Définir : objectif / objectif pédagogique
C7.6 Participer aux réunions du - Identifier et expliquer les objectifs généraux
conseil d’enseignement - Identifier et expliquer les objectifs spécifiques
- Définir et expliquer les Objectifs pédagogiques
C7.7 Participer à la vie de opérationnels (OPO)
l’établissement - Enumérer les éléments de formulation des OPO
- Enumérer les qualités des OPO
- Expliquer l’utilisation des OPO
• Conduite de la leçon
- Définir : leçon / conduite de la leçon
- Citer et expliquer les types de préparations de la leçon
C8.1. Evaluer les élèves en cours - Enumérer les étapes de la préparation de la leçon
de formation • Evaluation
- Définir : évaluation
C8.2. Elaborer les propositions de - Expliquer l’objet de l’évaluation
sujets d’examens - Enumérer et expliquer les sortes d’évaluation
 Fiches d’évaluation

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 60 sur 80


COMPETENCES / ELEMENTS CONTENUS DUREE
DE COMPETENCES
C8.3. Participer aux jurys de - Présenter et expliquer la fiche de préparation
surveillance et de correction des - Présenter et expliquer la fiche de déroulement
épreuves écrites et pratiques lors - Présenter et expliquer la fiche d’implantation
des examens et concours - Appliquer les objectifs pédagogiques dans le remplissage
officiels... des fiches pédagogiques
- Présenter et expliquer d’autres fiches pédagogiques
______________________________________________

PARTIE PRATIQUE
 Représenter de façon graphique l’arbre généalogique de
votre famille, vous-même étant Ego, et comprenant :
 Vos parents, frères et sœurs, et cousins ;
 Vos grands-parents ;
 Vos arrières grands-parents.
 Effectuer une visite d’étude dans un CETIC de la place ;
décrire le déroulement d’une leçon observée :
 Travail du professeur (gestion du tableau, animation
de la classe) ;
 Attitudes et réactions des élèves ;
 Interactivité élèves/professeur.
Sous forme de rapport d’étude..
______________________________________________

BIBLIOGRAPIE :
1. LEKE Ivo TAMBO :Principles and methods of Teaching –
Applications in Cameroon schools, Anucam Publishers, Buéa,
2003.
2. E. LUMA :The education of African teachers, Sopecam,
1983.
3. J.J. MBALLA : 30 leçons de psychologie, CEPER,
Yaoundé.
4. TSALA TSALA : Psychologie de l’enfant, tome1, CEPER,
Yaoundé.
5. De LANDSHEERE (V. et G.), Définir les objectifs de
l’éducation, PUF, Paris, 1975.
6. HAMELINE (D.), Les objectifs pédagogiques en
formation initiale et en formation continue, E.S.F., Paris,
1970.
4. Jackie FOURNIOL, Guide d’élaboration des référentiels,
MINESEC-UNESCO, Yaoundé, Cameroun, mai 2008.
5. Xavier ROEGIERS, L’APC, qu’est-ce que c’est ? Approche
par les compétences et Pédagogie de l’intégration expliquées
aux enseignants, EDICEF, 2006.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 61 sur 80


DISCIPLINE : PSYCHOPEDAGOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : Troisième Année HORAIRE ANNUEL : 44 H

OBJECTIFS DU COURS
Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Définir les concepts clés de la pédagogie


2. Distinguer et formuler des objectifs pédagogiques
3. Appliquer les règles de l’évaluation dans la conduite d’une leçon.

COMPETENCES / ELEMENTS CONTENUS DUREE


DE COMPETENCES
C9.1. Appliquer la PARTIE THEORIQUE
recommandation des Nations
Unies en faveur de la formation • Définir les concepts clés
tout au long de la vie (Life - Psychologie - Apprentissage
longLearning) - Pédagogie - Dressage
- Psychopédagogie - Comportement
C9.2 Suivre des formations - Education - Motivation
supérieures qualifiantes. - Instruction - Evaluation
• Les objectifs pédagogiques
C9.3 Participer aux séminaires de - Définir : objectif / objectif pédagogique
recyclage et de renforcement des - Identifier et expliquer les objectifs généraux
capacités initiées par la hiérarchie - Identifier et expliquer les objectifs spécifiques
ou d’autres instances. - Définir et expliquer les Objectifs pédagogiques
opérationnels (OPO)
C10.1. Maîtriser la méthodologie - Enumérer les éléments de formulation des OPO 2H
de la recherche. - Enumérer les qualités des OPO
- Expliquer l’utilisation des OPO
C10.2Consacrer assez de temps • Préparation de la leçon
à la recherche. - Définir : préparation de la leçon
- Citer les sortes de préparation de la leçon
C10.3 Mener des recherches - Enumérer les différentes étapes de la préparation de la
personnelles, créatives, originales, leçon
basées sur les réalités locales ou - Expliquer l’élaboration de la leçon
nationales. - Expliquer la présentation de la leçon
• Méthodes et techniques d’enseignements
C10.4 Lire les auteurs dans les - Définir : méthodes / techniques d’enseignement
textes - Expliquer la méthode traditionnelle ou dogmatique
C11.1Publier des guides - Expliquer la méthode moderne ou active
pédagogiques, des manuels, des - Citer et expliquer les méthodes d’enseignement
ouvrages ou articles dans la - Citer et expliquer les techniques d’enseignement
presse ou dans des revues - Décrire les procédés d’enseignement
spécialisées.

C.11.2 Animer des conférences, PARTIE PRATIQUE


tables-rondes ou causeries  Représenter de façon graphique l’arbre généalogique des
éducatives. chefs traditionnels de votre village jusqu’au chef le plus
ancien de la lignée.
C11.3 Faire suivre toute étude ou

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 62 sur 80


COMPETENCES / ELEMENTS CONTENUS DUREE
DE COMPETENCES
tout travail de recherche par une  Effectuer une visite d’étude dans un GIC, une ONG, ou
bibliographie exhaustive. une organisation paysanne locale ; décrire sa structure,
son mode de fonctionnement (jeu de rôles), et son
C12.1. Partager les expériences système de dévolution de l’autorité. Sous forme de
et les compétences avec les rapport d’étude.
autres membres de la ______________________________________________
communauté éducative. BIBLIOGRAPIE :
1. LEKE Ivo TAMBO: Principles and methods of Teaching –
C12.2. Explorer les possibilités de Applications in Cameroon schools, Anucam Publishers, Buéa,
partenariat avec des institutions 2003.
éducatives locales, nationales ou 2. E. LUMA: The education of African teachers, Sopecam,
internationales aux fins 1983.
d’échanges d’informations ou de 3. J.J. MBALLA : 30 leçons de psychologie, CEPER,
jumelages… Yaoundé.
4. TSALA TSALA : Psychologie de l’enfant, tome1, CEPER,
Yaoundé.
5. De LANDSHEERE (V. et G.), Définir les objectifs de
l’éducation, PUF, Paris, 1975.
6. HAMELINE (D.), Les objectifs pédagogiques en
formation initiale et en formation continue, E.S.F., Paris,
1970.
7. Jackie FOURNIOL, Guide d’élaboration des référentiels,
MINESEC-UNESCO, Yaoundé, Cameroun, mai 2008.
8. Xavier ROEGIERS, L’APC, qu’est-ce que c’est ? Approche
par les compétences et Pédagogie de l’intégration expliquées
aux enseignants, EDICEF, 2006.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 63 sur 80


DISCIPLINE : SOCIOLOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : PREMIERE ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Définir les concepts de base de la sociologie


2. Citer le domaine et l’objet de la sociologie
3. Etablir la distinction entre la société et la société civile.

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
C1.1. Exploiter les documents PARTIE THEORIQUE
pédagogiques de la préparation d’une
leçon • Introduction à la sociologie
- Définir de la sociologie
C1.2. Respecter la congruence entre - Préciser le domaine et l’objet de la sociologie
la leçon et le programme officiel - Expliquer le but et la place de la sociologie à
l’ENIET
C2.1. Organiser la préparation - Etablir la différence entre les sciences humaines
et sciences exactes
C2.2. Utiliser les fiches pédagogiques - Citer les disciplines voisines de la sociologie
- Citer les branches de la sociologie
C2.3.Préparer la leçon avec soin. • La société
- Définir la société
C3.1. Susciter la découverte de la - Expliquer les origines de la société
leçon par les élèves - Expliquer l’origine de la société selon Thomas
HOBBES 2H
C3.2. Communiquer de façon audible - Expliquer l’origine de la société selon Jean-
et réceptive Jacques Rousseau
- Identifier et expliquer les classes sociales
C4.1 Appuyer le contenu de ses - Décrire et expliquer l’organisation sociale chez
interventions sur les données récentes les animaux et insectes
de la recherche en matière de • La société civile
didactique et de pédagogie ; - Définir la société civile
- Citer et expliquer les causes de l’émergence de
C4.2Lire, écrire et parler correctement la société civile
la langue. - Identifier les acteurs de la société civile
- Expliquer le rôle de la société civile
C4.3 Lire et parler la seconde langue  Les mentalités
(officielle), et communiquer dans cette - Définir les mentalités
langue pendant 10 ou 15 minutes - Expliquer la mentalité traditionnelle
durant chaque leçon. - Expliquer la mentalité moderne
- Expliquer les mentalités comme frein au
C4.4 Tracer et utiliser correctement le développement
tableau - Expliquer les mentalités comme moteur du
développement

PARTIE PRATIQUE
 Présentation physique d’un livre portant sur le
C4.5 Utiliser correctement le tableau cours de psychopédagogie, et résumé à

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 64 sur 80


noir (Découpage en trois parties, l’intention de la classe, sous forme d’un
écriture très lisible, sans ratures, sans exposé, de quelques uns de ces livres par
fautes) leurs propriétaires volontaires ou désignés.

C4.6 Respecter l’éthique et la  Observation des enfants dans une classe de


déontologie du métier d’enseignant ; la maternelle, du CE 1 ou du CM 2 ;
C4.7 Mettre en place dans sa classe description de l’ambiance de la classe, de
un fonctionnement démocratique basé l’activité de la maîtresse ou du maître, du
sur les valeurs morales, le sens de la comportement et des réactions des enfants.
responsabilité, de l’équité et de la Sous forme de rapport.
solidarité.
C4.8 Prendre en compte les ________________________________________
différences sociales (genre, minorités, BIBLIOGRAPHIE
origines sociales ….). Dictionnaire de sociologie, par G. FERREOL, A.
C5. 1. Annoncer la transition avec la Colin, 3è édition, Hatier, Paris, 2004.
leçon suivante
C5. 2. Donner le travail à faire à la
maison

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 65 sur 80


DISCIPLINE : SOCIOLOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : DEUXIEME ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Citer les structures et rapports de parenté ;


2. Citer et expliquer les principales théories sociologiques
3. Expliquer les fondements, les causes de rupture ou de stabilité du mariage
4. Définir le développement rural et citer ses caractéristiques et ses acteurs.

COMPETENCES / ELEMENTS CONTENUS DUREE


DE COMPETENCES
PARTIE THEORIQUE

C6.1 Anticiper les obstacles à • Termes clés de la sociologie


l’apprentissage et les moyens de - société
les surmonter - Fait social
- Norme sociale
C6.2 Planifier les activités à l’école - Anomie
- Sociologie
C6.3 Planifier les activités à - Anthropologie
domicile - Ethnologie
- Rite et rituel
C7.1 Appliquer le programme • Théories sociologiques
officiel - Définir la théorie
- Expliquer l’école évolutionniste
C7.2 Enseigner - Expliquer l’école fonctionnaliste 2H
- Expliquer l’école structuraliste
C7.3 Corriger - Expliquer l’école dynamiste
• Parenté
C7.4 Evaluer - Définir la parenté
- Citer et expliquer les structures de parenté
C7.5 Encadrer les activités - Décrire les rapports de parenté
culturelles des élèves - Dessiner l’arbre généalogique et le référent Ego
- Citer et expliquer les nomenclatures de la parenté
C7.6 Participer aux réunions du - Citer et expliquer les types de résidence du couple
conseil d’enseignement • Mariage
- Définir le mariage
C6.7 Participer à la vie de - Citer et expliquer les fondements du mariage
l’établissement - Citer et expliquer les critères de choix du conjoint
- Citer et expliquer les causes du divorce
C8.1. Evaluer les élèves-maîtres - Citer et expliquer les conséquences du divorce
en cours de formation - Citer et expliquer les acteurs de l’unité et de la stabilité du
couple
- Analyser l’avenir du mariage

• Développement rural
C8.2 Participer à l’évaluation des - Définir le développement
stages pédagogiques pratiques - Définir le développement rural
des élèves-maîtres - Evaluer le poids démographique du monde rural
- Décrire les forces du développement rural
C8.3. Participer à l’évaluation des - Décrire les faiblesses du développement rural

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 66 sur 80


examens pratiques pédagogiques - Décrire les transformations du monde rural
des élèves-maîtres - Citer les acteurs du monde rural
- Identifier et évaluer les projets de développement rural
C8.4. Participer à l’évaluation des ______________________________________________
soutenances de dossiers
techniques des élèves-maîtres. PARTIE PRATIQUE
 Représentation graphique de l’arbre généalogique de
votre famille, vous-même étant Ego, et comprenant :
 Vos parents, frères et sœurs, et cousins ;
 Vos grands-parents ;
 Vos arrières grands-parents.

 Visite d’étude dans un CETIC de la place ;


description du déroulement d’une leçon observée :
 Travail du professeur (gestion du tableau,
animation de la classe) ;
 Attitudes et réactions des élèves ;
 Interactivité élèves/professeur.
______________________________________________

BIBLIOGRAPHIE :

Jean Etienne et al. : Dictionnaire de sociologie, les notions,


les mécanismes, les auteurs, Hatier, 2004

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 67 sur 80


DISCIPLINE : SOCIOLOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : TROISIEME ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Définir les termes clés de la méthodologie et de la sociologie


2. Définir les concepts clés de la sociologie
3. Comparer les sciences sociales et les sciences exactes
4. Définir les mentalités et caractériser la mentalité traditionnelle et la mentalité moderne

COMPETENCES / CONTENUS DUREE


ELEMENTS DE
COMPETENCES
PARTIE THEORIQUE
C9.1. Appliquer la
recommandation des Nations  Concepts clés de la méthodologie
Unies en faveur de la - Méthode
formation tout au long de la - Méthodologie
vie (Life long Learning) - Méthode inductive
- Méthode déductive
C9.2 Suivre des formations - Recherche
supérieures qualifiantes.  Recherche scientifique
- Définir la recherche scientifique
C9.3 Participer aux - Citer et expliquer les différentes sortes de recherche
séminaires de recyclage et de - Expliquer l’objet de la recherche
renforcement des capacités - Expliquer l’intérêt de la recherche
initiées par la hiérarchie ou - Citer et expliquer les étapes de la recherche
d’autres instances. - Citer et expliquer les qualités du chercheur 2H
- Evaluer les résultats de la recherche
C10.1. Maîtriser la  Sociologie de l’éducation
méthodologie de la recherche. - Définir sociologie et sociologie de l’éducation
- Expliquer le domaine et l’objet de la sociologie
C10.2Consacrer assez de - Expliquer les applications de la sociologie dans le champ de
temps à la recherche. l’éducation
 Méthodologie du Dossier Technique
C10.3 Mener des recherches - Définir le Dossier technique
personnelles, créatives, - Expliquer la différence entre dossier technique, mémoire et
originales, basées sur les projet ;
réalités locales ou nationales. - Citer et expliquer les étapes d’élaboration du DT
- Identifier les problèmes du Dossier technique au niveau de
C10.4 Lire les auteurs dans l’encadreur, de l’élève-maître et de la soutenance.
les textes - Proposer des solutions concrètes.
C11.1Publier des guides
pédagogiques, des manuels,
des ouvrages ou articles dans
la presse ou dans des revues • Mariage
spécialisées. - Définir le mariage
- Citer et expliquer les fondements du mariage
C11.2 Animer des - Citer et expliquer les critères de choix du conjoint
conférences, tables-rondes ou - Citer et expliquer les causes du divorce
causeries éducatives. - Citer et expliquer les conséquences du divorce

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 68 sur 80


- Citer et expliquer les acteurs de l’unité et de la stabilité du
C11.3 Faire suivre toute étude couple
ou tout travail de recherche - Analyser l’avenir du mariage
par une bibliographie  Société
exhaustive. - Définition de la société
- L’origine de la société
C12.1. Partager les - L’origine de la société selon Thomas HOBBES
expériences et les - L’origine de la société selon Jean-Jacques ROUSSEAU
compétences avec les autres - Les classes sociales
membres de la communauté - L’organisation sociale chez les animaux
éducative. - L’organisation sociale chez les insectes
 Mentalités
C12.2. Explorer les - Définition de la mentalité
possibilités de partenariat - La mentalité traditionnelle
avec des institutions - La mentalité moderne
éducatives locales, nationales - Les mentalités : frein ou moteur pour le développement ?
ou internationales aux fins ______________________________________________
d’échanges d’informations ou
de jumelages… PARTIE PRATIQUE
 Représentation de l’arbre généalogique des chefs
traditionnels de votre village jusqu’au chef le plus ancien de la
lignée.

 Visite d’étude d’un GIC, d’une ONG, ou d’une organisation


. paysanne locale ; description de sa structure, de son mode de
fonctionnement (jeu de rôles), et de son système de
dévolution de l’autorité. Sous forme de rapport d’étude.
______________________________________________

BIBLIOGRAPHIE :
1. Eléments de sociologie, par H. MENDRAS, A. Colin, 2001.
2. Les règles de la méthode sociologique, par E. DURKHEIM,
PUF (1rè édition 1904).

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 69 sur 80


DISCIPLINE : ETHIQUE ET DEONTOLOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : PREMIERE ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Définir les concepts usuels de l’Ethique et déontologie


2. Citer les dispositions réglementaires de l’établissement.
3. Enumérer et expliquer les responsabilités et qualités de l’enseignant.

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
C1.1. Exploiter les documents PARTIE THEORIQUE
pédagogiques de la préparation d’une
leçon • Concepts usuels
C1.2. Respecter la congruence entre la - Ethique - Autorité
leçon et le programme officiel - Déontologie - Carrière
C2.1. Organiser la préparation - Morale - Législation scolaire
C2.2. Utiliser les fiches pédagogiques - Profession - Hiérarchie
C2.3.Préparer la leçon avec soin.
C3.1. Susciter la découverte de la leçon • Règlement Intérieur de l’établissement
par les élèves - Définir le Règlement Intérieur
C3.2. Communiquer de façon audible et - Expliquer la nécessité du R.I.
réceptive - Présenter l’organigramme d‘un CETIC
C4.1 Appuyer le contenu de ses - Présenter l’organigramme d’un LT
interventions sur les données récentes de - Présenter l’organigramme du MINESEC
la recherche en matière de didactique et • Droits et Devoirs de l’enseignant
de pédagogie ; - Définir la notion de droit 2H
C4.2Lire, écrire et parler correctement la - Définir la notion de devoir
langue. - Citer et expliquer les droits et devoirs des
C4.3Lire et parler la seconde langue enseignants régis par le Code du Travail
(officielle), et communiquer dans cette - Citer et expliquer les droits et devoirs des
langue pendant 10 ou 15 minutes durant enseignants régis par le Statut des Personnels de la
chaque leçon. Fonction Publique de l’Etat
C4.4Tracer et utiliser correctement le - Enumérer et expliquer les droits de l’enseignant
tableau - Enumérer les devoirs de l’enseignant
C4.5Utiliser correctement le tableau noir • Conscience Professionnelle
(Découpage en trois parties, écriture très - Définir la conscience
lisible, sans ratures, sans fautes) - Définir la conscience professionnelle
C4.6 Respecter l’éthique et la - Identifier et expliquer les éléments de la conscience
déontologie du métier d’enseignant ; professionnelle
C4.7Mettre en place dans sa classe un
fonctionnement démocratique basé sur
les valeurs morales, le sens de la
responsabilité, de l’équité et de la
solidarité.
C4.8Prendre en compte les différences
sociales (genre, minorités, origines
sociales ….).
C5. 1. Annoncer la transition avec la leçon ________________________________________
suivante PARTIE PRATIQUE
C5. 2. Donner le travail à faire à la maison  Présentation physique d’un livre portant sur le

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 70 sur 80


COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE
COMPETENCES
cours de psychopédagogie, et résumé à
l’intention de la classe, sous forme d’un exposé,
de quelques uns de ces livres par leurs
propriétaires volontaires ou désignés.

 Observation des enfants dans une classe de la


maternelle, du CE 1 ou du CM 2 ; description de
l’ambiance de la classe, de l’activité de la
maîtresse ou du maître, du comportement et des
réactions des enfants. Sous forme de rapport.
________________________________________

BIBLIOGRAPHIE
1. G. TSAFAK : Ethique et Déontologie de
l’éducation, PUA, Yaoundé, 1998.
2. A. FEVRES : Morale professionnelle de
l’instituteur, Sudel, Paris, 1996
3. F. MACAIRE : Notre beau métier, Les
classiques africains, 1993.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 71 sur 80


DISCIPLINE : ETHIQUE ET DEONTOLOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : DEUXIEME ANNEE MINIMUM HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Définir les concepts usuels de l’Ethique et de la Déontologie


2. Définir, expliquer et dessiner un organigramme
3. Enumérer les droits et devoirs de l’enseignant
4. Citer les éléments de la conscience professionnelle

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
PARTIE THEORIQUE

C6.1 Anticiper les obstacles à • Concepts clés


l’apprentissage et les moyens de les - Ethique - Autorité
surmonter - Déontologie - Carrière
- Morale - Législation scolaire
C6.2 Planifier les activités à l’école - Profession - Hiérarchie
• Organigramme
C6.3 Planifier les activités à domicile - Définir l’organigramme
- Présenter l’organigramme de l’ENIET
C7.1 Appliquer le programme officiel - Présenter l’organigramme d’un CETIC
• Conscience professionnelle
C7.2 Enseigner - Définir la conscience
- Définir la conscience professionnelle
C7.3 Corriger - Identifier et expliquer les éléments de la conscience 2H
professionnelle
C7.4 Evaluer • Responsabilités de l’enseignant
- Définir la responsabilité
C7.5 Encadrer les activités culturelles - Citer les responsabilités envers l’élève
des élèves - Citer les responsabilités envers la famille
- Citer les responsabilités envers la société
C7.6 Participer aux réunions du - Citer les responsabilités envers l’Etat
conseil d’enseignement • Qualités de l’enseignant
- Définir la qualité
- Citer et expliquer les qualités physiques
- Citer et expliquer les qualités intellectuelles
C6.7 Participer à la vie de - Citer et expliquer les qualités morales
l’établissement - Citer et expliquer les qualités techniques et
professionnelles
C8.1. Evaluer les élèves-maîtres en - Décrire l’image de l’enseignant
cours de formation - Discuter la question : quel enseignant pour quelle
éducation ?
C8.2 Participer à l’évaluation des
stages pédagogiques pratiques des
élèves-maîtres
• Vocation enseignante
C8.3. Participer à l’évaluation des - Définir la vocation
examens pratiques pédagogiques des - Expliquer la différence entre la profession et la vocation
élèves-maîtres - Discuter de la fonction enseignante
- Identifier et expliquer les éléments de la vocation

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 72 sur 80


C8.4. Participer à l’évaluation des - Identifier les traits caractéristiques de l’absence de
soutenances de dossiers techniques vocation
des élèves-maîtres.
______________________________________________

PARTIE PRATIQUE
 Représentation graphique de l’arbre
généalogique de votre famille, vous-même étant
Ego, et comprenant :
 Vos parents, frères et sœurs, et cousins ;
 Vos grands-parents ;
 Vos arrières grands-parents.

 Visite d’étude dans un CETIC de la place ;


description du déroulement d’une leçon
observée :
 Travail du professeur (gestion du tableau,
animation de la classe) ;
 Attitudes et réactions des élèves ;
 Interactivité élèves/professeur.
______________________________________________

BIBLIOGRAPHIE :

1. G. TSAFACK : Ethique et Déontologie de l’éducation,


PUA, Yaoundé, 1998.
2. FEVRES : Morale professionnelle de l’instituteur,
Sudel, Paris, 1996
3. F. MACAIRE : Notre beau métier, Les classiques
africains, 1993.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 73 sur 80


DISCIPLINE : ETHIQUE ET DEONTOLOGIE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : TROISIEME ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Définir les concepts usuels de l’Ethique et Déontologie


2. Définir la conscience professionnelle et citer les éléments qui la constituent
3. Enumérer et expliquer les responsabilités de l’enseignant
4. Enumérer et expliquer les qualités de l’enseignant
5. Définir et expliquer la notion de vocation enseignante et ses éléments constitutifs

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
PARTIE THEORIQUE
C9.1. Appliquer la recommandation
des Nations Unies en faveur de la • Termes usuels
formation tout au long de la vie (Life - Ethique - Autorité
Long Learning) - Déontologie - Carrière
- Morale - Législation scolaire
C9.2 Suivre des formations - Profession - Hiérarchie
supérieures qualifiantes.
• Conscience professionnelle
C9.3 Participer aux séminaires de - Définir la conscience
recyclage et de renforcement des - Définir la conscience professionnelle
capacités initiées par la hiérarchie ou - Identifier et expliquer les éléments de la conscience
d’autres instances. professionnelle
• Responsabilités de l’enseignant
C10.1. Maîtriser la méthodologie de la - Définir la responsabilité 2H
recherche. - Citer les responsabilités envers l’élève
- Citer les responsabilités envers la famille
C10.2 Consacrer assez de temps à la - Citer les responsabilités envers la société
recherche. - Citer les responsabilités envers l’Etat

C10.3 Mener des recherches • Qualités de l’enseignant


personnelles, créatives, originales, - Définir la qualité
basées sur les réalités locales ou - Citer et expliquer les qualités physiques
nationales. - Citer et expliquer les qualités intellectuelles
- Citer et expliquer les qualités morales
C10.4 Lire les auteurs dans les textes - Citer et expliquer les qualités techniques et
C11.1Publier des guides professionnelles
pédagogiques, des manuels, des - Décrire l’image de l’enseignant
ouvrages ou articles dans la presse ou - Discuter la question : quel enseignant pour quelle
dans des revues spécialisées. éducation ?
• Vocation enseignante
C11.2 Animer des conférences, tables- - Définir la vocation
rondes ou causeries éducatives. - Expliquer la différence entre la profession et la vocation
- Discuter de la fonction enseignante
C11.3 Faire suivre toute étude ou tout - Identifier et expliquer les éléments de la vocation
travail de recherche par une - Identifier les traits caractéristiques de l’absence de
bibliographie exhaustive. vocation

C12.1. Partager les expériences et les ______________________________________________

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 74 sur 80


compétences avec les autres
membres de la communauté PARTIE PRATIQUE
éducative.
 Représentation de l’arbre généalogique des chefs
C12.2. Explorer les possibilités de traditionnels de votre village jusqu’au chef le plus
partenariat avec des institutions ancien de la lignée.
éducatives locales, nationales ou
internationales aux fins d’échanges  Visite d’étude d’un GIC, d’une ONG, ou d’une
d’informations ou de jumelages… organisation paysanne locale ; description de sa
structure, de son mode de fonctionnement (jeu de
rôles), et de son système de dévolution de l’autorité.
. Sous forme de rapport d’étude.
______________________________________________

BIBLIOGRAPHIE :
1. G. TSAFAK : Ethique et Déontologie de l’éducation,
PUA, Yaoundé, 1998.
2. FEVRES : Morale professionnelle de l’instituteur,
Sudel, Paris, 1996
3. F. MACAIRE : Notre beau métier, Les classiques
africains, 1993.

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 75 sur 80


DISCIPLINE : PEDAGOGIE APPLIQUEE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : PREMIERE ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Distinguer les différentes fiches pédagogiques


2. Remplir et appliquer les fiches pédagogiques.
3. Présenter un exposé et animer une classe.

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
C1.1. Exploiter les documents pédagogiques de la  Définition de la pédagogie appliquée
préparation d’une leçon
C1.2. Respecter la congruence entre la leçon et le  Identifier et remplir les fiches
programme officiel pédagogiques
C2.1. Organiser la préparation - Définir la fiche pédagogique
C2.2. Utiliser les fiches pédagogiques - Remplir la fiche de préparation
C2.3.Préparer la leçon avec soin. - Remplir la fiche de déroulement
C3.1. Susciter la découverte de la leçon par les - Remplir la fiche d’implantation
élèves - Exercices pratiques
C3.2. Communiquer de façon audible et réceptive
C4.1 Appuyer le contenu de ses interventions sur  Présentation d’une leçon
les données récentes de la recherche en matière - Leçon théorique
de didactique et de pédagogie ; - Leçon pratique
C4.2Lire, écrire et parler correctement la langue. - Gestion du tableau
C4.3Lire et parler la seconde langue (officielle), et - Animation de la classe
communiquer dans cette langue pendant 10 ou 15 - Mobilité, contrôle de la classe 2H
minutes durant chaque leçon. - Suivi individuel et/ou collectif des élèves
C4.4Tracer et utiliser correctement le tableau
C4.5Utiliser correctement le tableau noir • Evaluation d’une leçon
(Découpage en trois parties, écriture très lisible, - Citer et expliquer les sortes d’évaluation
sans ratures, sans fautes) - Remplir une fiche d’évaluation
C4.6 Respecter l’éthique et la déontologie du - S’auto-évaluer (Pourquoi ? Comment ?)
métier d’enseignant ; - Exercices pratiques
C4.7Mettre en place dans sa classe un
fonctionnement démocratique basé sur les valeurs  Présentation d’un exposé
morales, le sens de la responsabilité, de l’équité -Travail individuel et/ou travail en groupe
et de la solidarité. - Constitution des groupes
- Répartition des tâches
- Animation du groupe
- Résultats attendus
- Evaluation
- Perspectives
-Exercices pratiques

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 76 sur 80


DISCIPLINE : PEDAGOGIE APPLIQUEE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : DEUXIEME ANNEE HORAIRE ANNUEL : 44 H

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Distinguer les différentes fiches pédagogiques


2. Remplir et appliquer les fiches pédagogiques.
3. Présenter un exposé et animer une classe

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
C6.1 Anticiper les obstacles à  Définition de la pédagogie appliquée
l’apprentissage et les moyens de les
surmonter  Identifier et remplir les fiches pédagogiques
C6.2 Planifier les activités à l’école - Définir la fiche pédagogique
C6.3 Planifier les activités à domicile - Remplir la fiche de préparation
C7.1 Appliquer le programme officiel - Remplir la fiche de déroulement
C7.2 Enseigner - Remplir la fiche d’implantation
C7.3 Corriger
C7.4 Evaluer - Exercices pratiques
C7.5 Encadrer les activités culturelles des
élèves  Présentation d’une leçon
C7.6 Participer aux réunions du conseil - Leçon théorique
d’enseignement - Leçon pratique
C6.7 Participer à la vie de l’établissement - Gestion du tableau
C8.1. Evaluer les élèves-maîtres en cours - Animation de la classe 2H
de formation - Mobilité, contrôle de la classe
C8.2 Participer à l’évaluation des stages - Suivi individuel et/ou collectif des élèves
pédagogiques pratiques des élèves-maîtres
C8.3. Participer à l’évaluation des examens  Evaluation d’une leçon
pratiques pédagogiques des élèves-maîtres - Citer et expliquer les sortes d’évaluation
C8.4. Participer à l’évaluation des - Remplir une fiche d’évaluation
soutenances de dossiers techniques des - S’auto-évaluer (pourquoi ? Comment ?)
élèves-maîtres. - Exercices pratiques

 Présentation d’un exposé


-Travail individuel et/ou travail en groupe
- Constitution des groupes
- Répartition des tâches
- Animation du groupe
- Résultats attendus
- Evaluation
- Perspectives
-Exercices pratiques

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 77 sur 80


COURS DE PEDAGOGIE APPLIQUEE HORAIRE HEBDOMADAIRE : 2 H
NIVEAU : TROISIEME ANNEE MINIMUM HORAIRE ANNUEL : 44 HEURES

Ce cours vise à rendre l’élève capable de :

1. Distinguer les différentes fiches pédagogiques


2. Remplir et appliquer les fiches pédagogiques.
3. Présenter un exposé et animer une classe

COMPETENCES / ELEMENTS DE CONTENUS DUREE


COMPETENCES
C9.1. Appliquer la recommandation des  Définition de la pédagogie appliquée
Nations Unies en faveur de la formation tout
au long de la vie (Life long Learning)  Identifier et remplir les fiches
C9.2 Suivre des formations supérieures pédagogiques
qualifiantes. - Définir la fiche pédagogique
C9.3 Participer aux séminaires de recyclage - Remplir la fiche de préparation
et de renforcement des capacités initiées par - Remplir la fiche de déroulement
la hiérarchie ou d’autres instances. - Remplir la fiche d’implantation
C10.1. Maîtriser la méthodologie de la - Exercices pratiques
recherche.
C10.2Consacrer assez de temps à la  Présentation d’une leçon
recherche. - Leçon théorique
C10.3 Mener des recherches personnelles, - Leçon pratique
créatives, originales, basées sur les réalités - Gestion du tableau
locales ou nationales. - Animation de la classe 2H
C10.4 Lire les auteurs dans les textes - Mobilité, contrôle de la classe
C11.1Publier des guides pédagogiques, des - Suivi individuel et/ou collectif des élèves
manuels, des ouvrages ou articles dans la - Exercices pratiques
presse ou dans des revues spécialisées.
C11.2 Animer des conférences, tables-
rondes ou causeries éducatives.  Evaluation d’une leçon
C11.3 Faire suivre toute étude ou tout travail - Citer et expliquer les sortes d’évaluation
de recherche par une bibliographie - Remplir une fiche d’évaluation
exhaustive. - S’auto-évaluer (Pourquoi ? Comment ?)
C12.1. Partager les expériences et les - Exercices pratiques
compétences avec les autres.
 Présentation d’un exposé
- Collecter les informations
- Ecrire, lire, corriger
Travail individuel ou en groupe ?
- Constitution des groupes
- Répartition des tâches
- Animation du groupe
- Résultats attendus
- Evaluation
- Perspectives
-Exercices pratiques

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 78 sur 80


Liste des personnes ayant contribué

N° Noms & Prénoms Structure Fonction Telephone E-Mail


MPOUDI NGOLLE
01 IGE IGE
Evelyne
02 TEGA Justin IP-EN ICG 99 71 12 61 majelmasedag@yahoo.fr
03 NJONBI Victor IP-EN IPN-CS-EN 77 22 64 33 njonbivictor@gmail.com
SHEWA
04 IP-EN IPN-CS-ENG 99 71 06 18 madeliennes@yahoo.fr
Madelienne
05 BANG Jacques IP-EN IPN-SE 99 62 04 86 jq_bang@yahoo.fr
BILOA Sélestine
06 IP-EN IPN-DMBCA 75 02 52 43 celesbiloa@yahoo.fr
née KONE
BINYOM Marcel
07 IP-EN IPN-DMGE 99 91 76 98 binyommarcelle@yahoo.fr
Emile
08 DONCHI André IP-EN IPN-DMME 99 03 97 17 donchi_andré@yahoo.fr
FOUNDIKOU N.
09 IP-EN IPN-DMGC 75 32 63 60 foundikoufnd@yahoo.fr
Dahirou
GWEM TONYE
10 IP-EN IPN-DMTEG 94 92 86 33 gwemtonye@yahoo.fr
Nicolas
11 KAMPE Marie IP-EN IPN-DMTEG 99 65 19 30 mariekampe@yahoo.fr
MBABE née MONTI
12 IP-EN IPN-DMHTES 99 27 57 48 mmontiflorence@yahoo.fr
Marie F.
MBENTI jeanrogermbentitsoungui@
13 IP-EN IPN-DMGC 77 57 43 58
TSOUNGUI Roger yahoo.fr
14 MINDOUTE Aloys IP-EN IPN- DMME 99 23 11 27 /
15 NOUEMECHI Henri IP-EN IPN-DMGCIS 77 72 33 08 nouemechihenri@yahoo.fr
PIPPA Christiane
16 IP-EN IPN-DMHTAM 77 89 31 30 /
Alice
17 SIMO NGO BAKOA IP-EN IPN-DMBCA 99 80 51 14 /
SUH CHARLES
18 IP-EN IPN-DMSTEG 77 94 95 80 /
Cyprian
19 TAGNE Gustave IP-EN IPN-SE 77 42 42 10 /
20 TICKI Alain Brice IP-EN IPN-DMFC 77 79 55 30 tialbri@yahoo.fr
21 BOKI BOKI Hans IP-EN Cadre d’appui 99 54 92 64 edsonboha@yahoo.fr
MBAZOA ASSIGA
22 IP-EN Secrétaire 95 67 17 20 mbazoamarg@yahoo.fr
Marguerite V.
MBEZELE Agent de
23 IP-EN 96 78 50 78 /
Marceline Adelaïde liaison
NGO NKOTH
24 IP-EN Traductrice 96 69 83 09 danykoth@yahoo.fr
Danielle
NGUIDJOL BOUM
25 IP-EN Informaticien 95 20 79 55 elysee_matignon@yahoo.fr
Elysée
26 HONDT Hermance ENIET/DLA DIRECTRICE 99 69 48 96 hoseher@yahoo.fr
NGOUOKO
27 IPN/TI IPN/IS 74 55 35 78 engouoko@yahoo.fr
Christophe
IPR/DMGC-
28 BIEKOP Bertin DRES-LITT 77 79 29 24 /
MACO
MENYE Thierry IPR/DMGC-
29 DRES-CE 75 27 35 45 /
Parfait MACO
30 BIVINA Jeannette DRES-CE IPR/DMBCA 99 86 45 40 njopajeannette@yahoo.fr
31 KAMENI Madeleine ENIET DE SOA Enseignante 77 47 73 68 /

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 79 sur 80


BAMA Henriette CETIC NGOA-
32 Enseignante 75 12 83 42 /
Sylvanie EKELLE
M. WETEDOU
33 ENIET DE SOA Enseignant 96 09 78 31 /
Charles
MANGA FILS Emile
34 TI IPN 22 14 96 40 /
Richard
35 BANG Solange TI IPN 22 68 06 15 /
36 EKWALLA EWANE / ENSEIGNANT /
Tech
37 NTENGUE Joseph / 99 56 06 33 /
indépendant
38 BIKONG BIKONG / 75 05 21 71 /
39 NGABA NKOH 77 55 85 77 /
KINGUE BEBE HOTEL MT FEBE
40 / /
LOBE
41 TSIASSE Fulbert IPR/INSA 75 39 52 08 /
NDZANA
42 IPR/MI 22 68 06 16 /
ATANGANA A
43 NOUBAYO Hilaire DRES-CE 22 68 10 33 /
44 NGO NGUE Marie 77 43 57 34 /
OWONA Marie IPR/DMHTAM
45 77 66 84 35 /
Paula
DRES-NORD-
46 TANGOH Béatrice IPR/SE / /
OUEST
NGOUDJOU
47 77 87 07 34 /
WAMBA Raymond ENIET DE SOA ENSEIGNANT
48 NJINGA Aristide 77 83 22 80 /
Plomerie general
49 BOUKAM Bernard Professionnel 77 89 20 52 /
du cameroun
50 SIEDJIE COMPLEXE B+ Professionnel 77 24 77 60 /
51 KAMTO Moise ETS KAMTO Professionnel 99 60 94 63 /
AZANFACK Pierre
52 ETS AZAMFACK Professionnel 77 52 28 29 /
Mesmer
PONDJOUO CONGREGATION
53 NKAJEMBOUE DE JESUS Professionnel 95 29 76 63 /
Eric-lin MARIE
WAMBONG
GTTTC
54 Thomas PRINCIPAL 77 38 88 38 wambong@yahoo.com
MBENGWI
MBIEKANG
55 BELA Louisette ENIET SOA Directrice 99 58 15 91
56 ENGUENE Pierre D MINPROFF C/CECO 77 88 41 95 /
NKAMANIA
57 IPN/TI IPN/MI 99 64 33 11 /
Victorien

Programme ENIET - Spécialité : Maintenance Industrielle Page 80 sur 80