Sie sind auf Seite 1von 3

Fiche Prévention - G1 F 07 11

Installation des groupes électrogènes


Protection contre les risques électriques

Les groupes électrogènes constituent parfois la source d’énergie électrique dans les
chantiers.
L’accessibilité à la masse du groupe et les contacts fréquents avec celle-ci, ainsi que
l’impossibilité de réaliser des liaisons sûres et permanentes avec une prise de terre
fiable, nécessitent une attention toute particulière afin d’assurer, dans tous les cas, la
protection des utilisateurs.

Cette fiche précise les conditions d’application des règles générales d’installations
électriques à l’ensemble constitué par le groupe électrogène et les circuits et maté-
riels qu’il alimente dans chacun des cas suivants :
•• petits groupes déplaçables à la main,
•• groupes mobiles,
•• et groupes installés à poste fixe.

Petits groupes déplaçables à la main


Ce sont les groupes de faible puissance (quelques kVA), qui, en raison de leur poids, peuvent
être déplacés manuellement. Ces déplacements doivent toujours être effectués à l’arrêt.
L’énergie électrique est fournie par l’intermédiaire d’un ou plusieurs socles de prises de courant
placées sur le corps du groupe (degrés de protection minimum de l’ensemble électrique : IP 44).

„„ Conditions d’installation
Fig. 1 Groupe de classe I Câble de liaison (I < 1mètre)
P + N + PE
Groupe électrogène de classe I
(Fig. 1)
Coffret de répartition
avec D.D.H.S. Il nécessite :
≤ 30 mA
•• l’interconnexion de toutes les
masses (masse du groupe et
masses des appareils d’utilisa-
Cordon d’alimentation Cordon d’alimentation
P + N + PE tion s’ils sont de classe I) par
P+N
un conducteur de protection
PE vert et jaune inclus dans
les câbles de liaison du type
H 07 RNF, obligatoirement ;
Rallonge •• la protection de chaque cana-
P + N + PE
lisation issue du groupe par un
dispositif différentiel à haute
Cordon d’alimentation sensibilité (I ∆ n ≤ 30 mA).
P+N Le groupe peut être équipé
REMARQUES : lui-même de ce dispositif par
-- L’installation représentée est réalisée autant de fois qu’il y a de socles de prises de courant construction. Sinon, un disposi-
équipant le groupe électrogène. tif différentiel doit être installé en
-- Si le groupe comporte un dispositif différentiel à haute sensibilité protégeant l’ensemble des aval de chaque prise de courant,
socles de prises de courant, le coffret de répartition éventuel peut ne pas être équipé de ce le plus près possible de celle-ci
dispositif. (liaison < 1 m).
Groupe électrogène de classe II (Fig. 2) „„ Conditions d’installation (Fig. 3)
Les conditions d’installation des groupes de classe I •• Liaison directe et sûre de la borne neutre (ou, à dé-
peuvent toujours être appliquées. Cependant, la pro- faut, de la borne d’un conducteur de phase) à la
tection des canalisations par dispositif différentiel à borne de masse de la génératrice.
haute sensibilité n’est pas exigée dans les deux cas •• Interconnexion des masses des appareils d’utilisa-
suivants : tion avec la masse du groupe par un conducteur de
•• l’ensemble de l’installation alimentée est réalisée protection PE vert et jaune disposé dans le câble
en classe II (câbles de liaison H 07 RNF équipés de liaison, et de section au moins égale à celle des
de prises de courant et de connecteurs de classe II conducteurs actifs.
étanches alimentant des outils ou des matériels de •• Protection contre les chocs électriques par
classe II) ; un dispositif différentiel à haute sensibilité
•• le groupe n’alimente qu’un seul appareil de classe I. (I ∆ n ≤30 mA) protégeant l’ensemble des cir-
cuits (plusieurs dispositifs peuvent être instal-
lés afin d’assurer une sélectivité horizontale).
Groupes mobiles Ce ou ces dispositifs sont placés le plus près pos-
sible des bornes de sortie de la génératrice. Le
Ce sont les groupes montés sur roues ou sur un engin
câble de liaison éventuel doit être protégé mécani-
mobile et dont la puissance est supérieure à une dizaine
quement par un conduit isolant du type ICD-6, de
de kVA. Ils sont déplacés fréquemment.
couleur grise.

Fig. 2 Groupes installés à postes


Groupe de classe II Câble de liaison
P + N + PE
fixes
Les règles générales d’installation s’appliquent
dans ce cas. Il est cependant vivement recom-
mandé de toujours relier directement le point
neutre (ou à défaut, une phase) de la généra-
Cordon d’alimentation
trice à une prise de terre de valeur appropriée
Cordon d’alimentation P+N et donc de réaliser l’installation en schéma TT
P+N ou TNS qui assure la coupure au premier dé-
(P)
faut d’isolement.
Rallonge
P+N Dans les zones à risques particuliers, la protec-
tion contre les contacts directs doit être obliga-
toirement assurée par des dispositifs différen-
tiels à haute sensibilité.
Cordon d’alimentation
P+N Remarques générales
REMARQUE :
„„ Groupes de soudage équipés de
L’appareil repéré (P) peut être de classe I si le groupe n’alimente aucun autre
récepteur. prises de courant auxiliaires
De tels groupes possèdent des prises de
Fig. 3 courant auxiliaires permettant de disposer
Câble 3P + N + PE (ou 3P + PE)
Groupe mobile le plus court possible sous fourreau ICD gris d’une puissance de quelques kVA pour I’ali-
mentation d’outils portatifs. Par construc-
III tion, les circuits prises de courant et le cir-
II
N I cuit soudage n’ont, en général, aucun point
commun.
L’installation alimentée par ces prises au-
P + N + PE
xiliaires doit être réalisée en suivant les
P+N
mêmes règles que celles concernant les
petits groupes déplaçables à la main de
classe I.
3P + PE
3P + N + PE „„ Protection contre les courts-cir-
cuits
3P + PE
Les intensités de court-circuit sont beau-
coup plus faibles à l’aval immédiat d’un
groupe électrogène qu’à l’aval immédiat
d’un transformateur HT/BT de même puis-
sance.
Il faut en tenir compte dans le choix des
REMARQUES : dispositifs de protection pour les groupes
-- Les protections de surintensité du groupe et des circuits divisionnaires ne installés à poste fixe.
sont pas représentées sur le schéma.
-- Si possible, l’armoire de protection et de répartition fait partie du groupe.

2
Fiche Prévention - G1 F 07 11 - © oppbtp 2011
Autres risques
Les groupes électrogènes, entraînés par des moteurs
thermiques, présentent tous les risques liés à ces moteurs
et au carburant utilisé : brûlure, incendie, risques méca-
niques, pollution sonore et pollution atmosphérique, en
cas d’utilisation dans des locaux fermés.
Les groupes de puissance seront de préférence insono-
risés. Réglementairement, leur niveau sonore ne doit pas
excéder 80 dBA à 1 m.

--IMPORTANT

--Toutes les rallonges et câbles souples de raccorde-


ment représentés sur les schémas (hormis
classe II) sont obligatoirement de type H 07 RNF
et comportent un conducteur de protection vert et
jaune (en pointillé sur les schémas).

--Les câbles souples de cordons d’alimentation des


appareils portatifs sont au moins de type H 05 RNF.

RéGLEMENTATION
•• Code du travail
-- Prévention du risque électrique
›› Décrets 2010-1016 à 2010-1018
du 30 août 2010
-- Opérations sur les installations électriques
ou dans le voisinage
›› Décret 2010-1118 du 22 septembre 2010

DOCUMENTS À CONSULTER
• Norme NF C 15-100
Union technique de l’électricité (UTE)

OPPBTP
25, avenue du Général Leclerc - 92660 Boulogne-Billancourt Cedex - 01 46 09 27 00 - www.preventionbtp.fr
3
Fiche Prévention - G1 F 07 11 - © oppbtp 2011