Sie sind auf Seite 1von 27

Université des Sciences et de Technologie Houari Boumediene

**ETUDE DUNE PASSERELLE EN BETON ARME**

Présenté par : Proposé par :


1-CHAIB Seif eddine Mr : RILI
2-BEN HABILES Yakoub
3-ROUKAS Rebiha

SOMMAIRE
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

INTRODUCTION GENERALE :……………………………………………………..…...02

CHAPITRE_0I : Présentation du projet…………………………………….….….04


I.1 Objectif du projet :…………………………………………………………...…….05

I.1-1 Définition de la passerelle……………. …………………. 05

I.1-2 Description générale de la passerelle …………………. 05

I.2 propriétés des matériaux utilisés ………………………………………..…06.


I.2-1 Béton ……………………………………………………………….... 06
I.2-2 Acier………………………………………………………………...… 06

CHAPITRE_0II : DETERMINATION DES CHARGES ET SURCHARGES :...07

II.1 Charge permanente ………………………………………….……..……...….08

II.2 Surcharge d’exploitation (Piétons) ………………………………..........08

CHAPITRE_0III : LES CALCULS………………………………………….………….…..09

III.1 Tablier………………………………………………………………………………10

III.1-1 Calcul manuelle…………………………………………………………11


III.1-2 Calcul automatique……………………………………………….……15

III.2 LA PILE……………………………………………………………………………17
III.2-1 Calcul manuelle…………………………………….....................…….18
III.2-2 Calcul automatique………………………………………………..….20

III.3 LA SEMELLE……………..……………………………………………………….22
III.311 Calcul manuelle……………………………………………………23
III.3-2 Calcul automatique…………………………………………….…25
IV. CONCLUSI………………………………………………………….……………….27

Page 2
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

INTRODUCTION GENERALE:

Pour concrétiser les connaissances techniques acquises pendant le cycle de


formation.

Mr GHILI ; Notre professeur en béton armé au sein de L’USTHB, propose l’élaboration


d’un Mini Projet consiste à l’étude d’une passerelle en béton armé.

Les politiques urbaines développées par les métropoles tendent à rendre la ville
plus accessible aux piétons.

Aujourd’hui, les grandes cités agrandissent leurs trottoirs, créent des zones
piétonnières, développent des réseaux de pistes cyclables. De plus en plus, des
passerelles sont construites pour permettre aux usagers de la voirie d’enjamber un
obstacle sans aucune difficulté, dans un confort optimal et dans un cadre agréable.

Pour de telles structures, l’ingénieur doit rechercher la meilleure solution, celle


qui permet d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix en fonction des matériaux et des
structures possibles, tout en restant créatif. Tout ceci nous a motivés, dans le cadre
de notre projet procédé, à relever le défi proposé qui consiste à construire une
passerelle d’une portée de 35 mètres.

Pour qu’un tel projet puisse aboutir, il est essentiel de travailler en groupe. Dans
un premier temps, nous avons regroupé le plus d’informations possibles que nous
avons triées et synthétisées. Une fois cette tâche réalisée, nous avons commencé
notre travail proprement dit. Nous avons d’abord essayé de déterminer la structure
et les matériaux que nous allions utiliser. Avant de passer à la construction
proprement dite, nous avons dimensionné notre passerelle et réfléchi aux différentes
phases d’études.

Page 3
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

CHAPITRE I :
Présentation du projet

Page 4
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

I.1 OBJECTIF DE PROJET:

Cette présente note de calcul a pour objet le dimensionnement et la vérification

des appuis (semelle, pile, et poutre) de la passerelle pour piétons.

I.1-1 Définition d’une passerelle :

Une passerelle est, dans le domaine de l'architecture, un pont ou un passage


aérien, à l'usage exclusif des piétons voire des cyclistes, pouvant par exemple relier
deux bâtiments entre eux, enjamber un cours d'eau ou une voie navigable, un axe de
circulation routière ou ferroviaire, etc. Elle est parfois couverte, fermée ou vitrée sur
les côtés pour abriter les usagers.

I.1-2 description et géométrie de la passerelle :

La passerelle est constituée d'un tablier en béton armé Formé en deux travées


discontinué, La longueur de chaque travée est de 17.5 m.

Le tablier repose sur trois appuis. Avec une fondation superficielle

Donc La passerelle présente une longueur totale de 35 m avec Largeur de 03 m

Page 5
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

la
longueur d’une travée

Les dimensions de la section :

1 h 1 h 1
On a : 12 ≤ l ≤ 20 on choisis : =
l 16

Donc avec une longueur de la passerelle l=17.5

On prend : h=1.2m ; b0=0.6m , b=3m ; h0=0.2m

Page 6
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Dimensions de la section

I.2 PROPRIETES DES MATERIAUX UTILISES :

I.2-1 BETON:

Le béton utilisé pour la passerelle ayant la contrainte limite suivante :

- f c28 = 30 MPA

- f t28 = 2,4 MPA

I.2-2 ACIER :

Page 7
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Les aciers utilisés sont des barres à haute adhérence Fe E40 ayant les
contraintes limites suivante :

- f e = 400 MPA

CHAPITRE II :
DETERMINATION DES CHARGES ET
SURCHARGES 

Page 8
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

II. DETERMINATION DES CHARGES ET SURCHARGES :

II.1 Charge permanente :

Poids de la poutre + revêtement+gardes corps 3.45T/ML

Poids du fut 13.5 T

Poids de la semelle 1.8 T

II.2 Surcharge d’exploitation (Piétons)  :

Q = 1T/M2
→ Q=3T/ML

 Réaction sur appui intermédiaire


52. 5
R=R 2+R 3= ×2=52. 5
2 T .

Page 9
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

CHAPITRE III :
LES CALCULS

********** Tablier**********

Page
10
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

III.1-1 CALCUL MANUELLE

Ferraillage longitudinal :

1. Charge permanente :
G = g1 (poids propre de la poutre) +g2 (revêtement+gardes corps)
g1=V*ρ= (surface *longueur)*ρ
g1=[[(3*0.2)+(0.6*1)]*17.5]*2.5=52.5 t
g1=52.5t/17.5m=3t/ml (pour obtenir des ml)
g2= 0.15*3=0.45 t/ml
Gt=3+0.45=3.45 t/ml
2. Charge d’exploitation :
Q=q*3 (pour obtenir des ml)
Q=1*3=3t/ml
3. La combinaison a l’ELU : (le cas le plus défavorable)
Pu=1.35Gt+1.5Q
Pu=1.35*3.45+1.5*3 → pu=9.2t/ml

Equation de moment :
M=-4.6X2+80.5X

Page
11
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Mmax=pul2/8

Mmax=9.2*(17.5)2/8 → Mmax=352.5 t.m

Avec fc28=30MPA → fbu=(0.85*fc28)/ᴕb → fbu=17MPA

MTu=bh0fbu(d-h0/2) =3*0.2*17(1.1-0.2/2)

MTu=10.5 > Mu=3.525 → on prend la section B*H

On prend d= (9/10)*H → d= (9/10)*1.2 → d=1.1m

μ=Mu/b0d2fbu → μ=0.0856 < 0.186 → pivot A

α=0.11 → z=1.05

Au=Mu/z*ϭ → Au=3.52*104/1.05*348 → Au=96.3 cm2

D’après le tableau d’armatures : on trouve 20φ25 = 98.17 cm2

Ferraillage transversal :

1. Equation de l’effort tranchant :


T=9.2X -80.5

τ =vu/b0d <τ‾=2.5
(At/St) = b0τ/(0.9/ᴕ)*fe

At-fixe= 6cm2

St-calcul=At-fixe/(At/st)

(At/St)min=b0*0.4*104/fe

St%=At-fixe/(At/St)min ; St-min=40

Page
12
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

On a deux variantes :

VARIANTE 01

La 1ere variante : on prend 12 brins (2 cadre + 4 étriers) =6 cm2

X 8.75 13.125 17.5


Vu 0 0.04 0.081
τ 0 0.18 0.37
τ‾ 2.5 2.5 2.5
τ<τ‾ OK OK OK
At/st / 3.45 7.09
At-fixe / 6 6
St-calcul / 1.73 0.85
(At/St)min / 6 6
St% / 1 1
St_min / 40 40

Page
13
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

VARIANTE 02

La 2eme variante : on prend 10 brins (3 cadre + 2 étriers) =5 cm2

X 8.75 13.125 17.5


Vu 0 0.04 0.081
τ 0 0.18 0.37
τ‾ 2.5 2.5 2.5
τ<τ‾ OK OK OK
At/st / 3.45 7.09
At-fixe / 5 5
St-calcul / 1.45 0.71
(At/St)min / 6 6
St% / 0.83 0.83
St_min / 40 40

Page
14
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

III.1-2 A l’aide d’un outil d’informatique : ROBOT expert

Calcul de Section en Flexion Simple


1. Hypothèses:
Béton: fc28 = 30,0 (MPa) Acier: fe = 400,0 (MPa)

 Fissuration non préjudiciable


 Prise en compte des armatures comprimées
 Pas de prise en compte des dispositions sismiques
 Calcul suivant BAEL 91 mod. 99

2. Section:

bf = 300,0 (cm)
bw = 60,0 (cm)

h = 120,0 (cm)
hf = 20,0 (cm)

d1 = 10,0 (cm)
d2 = 10,0 (cm)

3. Moments appliqués:
Mmax (T*m) Mmin (T*m)
Etat Limite Ultime (fondamental) 352,50 0,00

4. Résultats:

Sections d'Acier:

Section théorique As1 = 93,0 (cm2) Section théorique As2 = 0,0 (cm2)
Section minimum As min = 12,1 (cm2)

Analyse par Cas:

Cas ELU Mmax = 352,50 (T*m) Mmin = 0,00 (T*m)


Coefficient de sécurité: 1,00 Pivot: A
Position de l'axe neutre: y = 7,9 (cm)
Bras de levier: Z = 106,8 (cm)
Déformation du béton: b = 0,78 (‰)
Déformation de l'acier: s = 10,00 (‰)
Contrainte de l'acier:

Page
15
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Tendue: s = 347,8 (MPa)

Vérification de Section en Flexion Simple


1. Armatures:

On prend 18ϕ25+2ϕ20=94.64
Section théorique As1 = 94,64 (cm2) Section théorique As2 = 0,0 (cm2)
Section minimum As min = 12,1 (cm2)

Moments limites:
Mmax (T*m) Mmin (T*m)
Etat Limite Ultime ( fondamental ) 358,41 0,00

Analyse par Etat:

Etat ELU Mmax = 358,41 (T*m) Mmin = 0,00 (T*m)

Coefficient de sécurité: 1,00 Pivot: A


Position de l'axe neutre: y = 8,1 (cm)
Bras de levier: Z = 106,8 (cm)
Déformation du béton: b = 0,79 (‰)
Déformation de l'acier: s = 10,00 (‰)
Contrainte de l'acier:
tendue: s = 347,8 (MPa)

Page
16
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

****** La pile*******

Page
17
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

III.2-1 CALCUL MANUELLE

dimensions de la pile

a) Le fut :
La hauteur de fut =7.5m.
La section de fut (a × b) = (0.6m× 1.2m).

NB :

Le tablier de notre passerelle repose sur un chevêtre par l’intermédiaire de deux appareils


d’appui. Sa fonction est d'une part d'assurer la diffusion des efforts dans la pile et d'autre
part de permettre la mise en place et le positionnement proprement dit des appareils
d'appui.

Ferraillage longitudinal :
Le ferraillage se fait en flexion composée (l’ELU) :
Nu=-1610 KN
Mu=Nu/travée×Z → Mu= -80.5×0.45 =-362.25 KN.m

e0=M/N = 0.225

On a N<0 et e0 : entre les traces des armatures → SET

Le ferraillage minimum Amin=A1+A2 ≥ (surface*ft28)/fe (condition de non fragilité)

e1= 0.6-0.225-0.05=0.325

e2=0.6-0.05+0.225=0.775

A1=(Nu×e2)/ϭs(e1+e2) =(1.61×0.775)/348(0.325+0.775)*104 =32.59 cm2

A2=(Nu×e1)/ϭs(e1+e2) =(1.61×0.325)/348(0.325+0.775)*104 =13.67 cm2

Donc Amin=32.59+13.67 = 46.26 cm2 ≥ ((1.2×0.6)×2.4)*104/400= 43.2 cm2

La condition est vérifiée.

D’après le tableau d’armatures : on prend 14φ20+2 φ16 = 48.00 cm2

Page
18
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Ferraillage transversal
On utilise HA12.
Espacement selon RPOA
St=min (24Φt ; 8ΦL; 0.25d)=20cm.
On propose : St=20cm.

Page
19
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

III.2-2 A l’aide d’un outil d’informatique : ROBOT expert

Calcul de Section en Flexion Composée


1. Hypothèses:
Béton: fc28 = 30,0 (MPa) Acier: fe = 400,0 (MPa)

 Fissuration non préjudiciable


 Pas de prise en compte des dispositions sismiques
 Calcul en poteau
 Calcul suivant BAEL 91 mod. 99

2. Section:

b = 60,0 (cm)
h = 120,0 (cm)
d1 = 5,0 (cm)
d2 = 5,0 (cm)

3. Efforts appliqués:
O
Cas N Type N (kN) M (kN*m)
1. ELU -1610,00 -362,25

4. Résultats:

Sections d'Acier:

Section théorique As1 = 32,6 (cm2) Section théorique As2 = 32,6 (cm2)
Section minimum As min = 14,4 (cm2) Section maximum As max = 360,0 (cm2)

Analyse par Cas:


O
Cas N 1: Type ELU N = -1610,00 (kN) M = -362,25 (kN*m)

Coefficient de sécurité: 1,00 Pivot: A


Position de l'axe neutre: y = -3,7 (cm)
Bras de levier: Z = 115,0 (cm)
Déformation de l'acier: s = 10,00 (‰)

Page
20
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Déformation du béton: b = 0,00 (‰)


Contrainte de l'acier:

Tendue: s = 347,8 (MPa)

Vérification de Section en Flexion Composée

On prend 8ϕ20+4ϕ16=33.18
5. Armatures:
Section théorique As1 = 33,2 (cm2) Section théorique As2 = 33,2 (cm2)
Section minimum As min = 14,4 (cm2) Section maximum As max = 360,0 (cm2)

6. Excentricité des charges:


Excentricité: ez = 0,0 (cm)

7. Résultats:
Capacités limites:
N (kN) M (kN*m)
Etat Limite Ultime (fondamental) 14548,17 0,00

Analyse par Etat ELU N = 14548,17 (kN) M = 0,00 (kN*m)

Expertise de Section en Flexion Composée


8. Armatures:
Section théorique As1 = 33,2 (cm2) Section théorique As2 = 33,2 (cm2)
9. Efforts appliqués:
O
Cas N N (kN) M (kN*m)
1. 14751,54 0,00 (L’ELS)

10. Résultats:
Analyse par Cas:
O
Cas N 1: Type ELS N = 14751,54 (kN) M = 0,00 (kN*m)

Coefficient de sécurité: 1,00


Position de l'axe neutre: y = + infini
Contrainte du béton:
comprimée: bc = 18,0 (MPa)
Contrainte limite du béton:
comprimée: 0,6 fcj = 18,0 (MPa)
Contrainte de l'acier:
comprimée: s' = 270,0 (MPa)
Contrainte limite de l'acier: s lim = 400,0 (MPa)

Page
21
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

******* La semelle*****

Page
22
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

III.3.1 CALCUL MANUELLE

Les dimensions de la Semelle :

B≥b+2×débords → B≥1.2+2(0.3)=1.8m → B=2m

A/B=a/b →A/B=0.6/1.2 → B=2A → A=1m on prend A=1.4m

d ≥ (A-a)/4 = (1.4-0.6)/4 =0.2 → d=0.5m

h=d+c → h= 0.5+0.05 → h=0.55m

Ferraillage longitudinal :

La semelle est supposée comme une poutre renversée et chargée par la réaction du sol.
L’étude de la semelle se fait par la méthode des consoles.
Poids de fut : 1.2*0.6*7.5*2.5=13.5 T
Poids de la semelle : 2*1.4*0.55*2.5=3.85T
Somme total = 17.35 T
Réaction due au Surcharge piétons sur appuis = 26.25 T

ELU : N1 = 1.35 x17.35+ 1.5 x 26.25 = 62.79T =30.92T/m


La longueur de la console D= B + (A/4) = 2 + (1.4/2)= 2.7m.

Ϭ1=N/AB = 30.92/(2*1.4)=11.042
R=ϭ1*D = 29.81 T.
Centre de gravité du rectangle d = 0,5m

M = R.d = 14.91 t.m

A≥M/(3*ϭ) → A≥ 0.1491/(3*11.042)*104=45cm2
A=45cm2

Page
23
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

On prend 12ϕ20+4ϕ16=45.74 cm2

Les armatures de répartition :

Arep=A/4 → Arep=45/4 =11.25cm2


On prend 10ϕ12=11.31 cm2

Page
24
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

III.3-2 A l’aide d’un outil d’informatique : ROBOT expert

Calcul de Section en Flexion Simple


1. Hypothčses:
Béton: fc28 = 30,0 (MPa) Acier: fe = 400,0 (MPa)

 Fissuration non préjudiciable


 Prise en compte des armatures comprimées
 Pas de prise en compte des dispositions sismiques
 Calcul suivant BAEL 91 mod. 99

2. Section:

b = 200,0 (cm)
h = 140,0 (cm)
d1 = 5,0 (cm)
d2 = 5,0 (cm)

3. Moments appliqués:
Mmax (kN*m) Mmin (kN*m)
Etat Limite Ultime ( fondamental ) 149,10 0,00

4. Résultats:

Sections d'Acier:

Section théorique As1 = 32,3 (cm2) Section théorique As2 = 0,0 (cm2)
Section minimum As min = 32,3 (cm2)

Analyse par Cas:

Cas ELU Mmax = 149,10 (kN*m) Mmin = 0,00 (kN*m)

Coefficient de sécurité: 10,04 Pivot: A


Position de l'axe neutre: y = 4,1 (cm)
Bras de levier: Z = 133,3 (cm)
Déformation du béton: b = 0,32 (‰)
Déformation de l'acier: s = 10,00 (‰)
Contrainte de l'acier:
tendue: s = 347,8 (MPa)

Page
25
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

Verification de Section en Flexion Simple

On prend 8ϕ20+4ϕ16=33.18

5. Armatures:
Section théorique As1 = 33,2 (cm2) Section théorique As2 = 0,0 (cm2)
Section minimum As min = 32,3 (cm2)
Moments limites:
Mmax (kN*m) Mmin (kN*m)
Etat Limite de Service 1687,53 -0,00

Analyse par Etat:

Etat ELS Mmax = 1687,53 (kN*m) Mmin = -0,00 (kN*m)


Coefficient de sécurité: 1,00
Position de l'axe neutre: y = 23,6 (cm)
Bras de levier: Z = 127,1 (cm)
Contrainte maxi du béton:b = 0,0 (MPa)
Contrainte limite: 0,6 fcj = 18,0 (MPa)
Contrainte de l'acier:
Contrainte limite de l'acier:
s lim = 400,0 (MPa)

Expertise de Section en Flexion Simple


6. Moments appliqués:
Mmax (kN*m) Mmin (kN*m)
Etat Limite de Service 1687,53 0,00

7. Résultats:

Cas ELS Mmax = 1687,53 (kN*m) Mmin = 0,00 (kN*m)


Coefficient de sécurité: 1,00
Position de l'axe neutre: y = 23,6 (cm)
Contrainte maxi du béton: b = 5,6 (MPa)
Contrainte limite: 0,6 fcj = 18,0 (MPa)
Contrainte de l'acier:
tendue: s = 400,0 (MPa)
Contrainte limite de l'acier: s lim = 400,0 (MPa)

Page
26
Etude d’une passerelle en BA ----------------------------------------------------------------------------------------USTHB

IV. CONCLUSION

Notre Mini projet nous a permis de découvrir les diverses spécificités liées
aux différentes étapes de l’étude, et l’utilisation des outils informatique pour la
modélisation et l’analyse de notre passerelle.

A la fin Cette étude très enrichissante qui nous a permis d'améliorer nos
compétences techniques et d’approfondir nos connaissances théoriques, et
mêmes nous a permis aussi de bénéficier des connaissances et d’expériences
des gens du domaine.

Page
27