Sie sind auf Seite 1von 4

Université Abou-Bekr Belkaid Dynamique des structures2

Faculté de Téchnologie Département de Génie Civil

Série de TD N°3 :
Analyse sismique des SPDDL
EXERCICE I : (Analyse temporelle) 350 t
La figure 1 montre le modèle d’un bâtiment de trois étages. La masse des deux premiers K3=300 MN/m
niveaux est de 380 tonnes alors que celle du troisième étage est de 350 tonnes. Les 380 t
rigidités des niveaux sont indiquées sur la figure 1.
K2=335 MN/m
La structure est soumise à une accélération du support . Cette accélération est constante 380 t
entre 0 et 0,5 secondes et vaut 0,2 g, ensuite, elle s’annule. On suppose les facteurs
K1=345 MN/m
d'amortissement des trois modes égaux à 10%. La structure est initialement au repos.
Figure 1
1/ Calculer modes propres de vibration. On donne ω1 = 13.53(rad s ), ω 2 = 36 .26(rad s ),
ω 3 = 52.82(rad s ),
2/ Calculer les déplacements exacts à t=0,6s .
3/ Calculer les déplacements maxima.
4/ En déduire les forces élastiques maxima.

EXERCICE 2 (Analyse spctrale)


La structure d’un bâtiment est formée de cinq (05) portiques identiques à celui représenté en figure 1. La
section d’un poteau est de (30x30) cm2. Le module de Young est égal à 3.107 KN/m2. Les planchers sont
supposés infiniement rigides. La masse du premier niveau est de 140 tonnes alors que celle du second est de
150 tonnes. Le facteur d’amortissement du premier mode est égal à 10% et celui du second mode est de 5%. Le
spectre de pseudo-vitesse Sv (en cm/s) de la zone où sera construit le bâtiment est donné par la figure 2; les
courbes pour ξ=5% et 10% y sont représentées.

Spectre de Pseudo-vitesse

x2
10
8
3,0 m
Sv [cm/s]

6 10%
x1
4 5%

3,3 m 2
0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1
Période T [s]
11 m

Figure 1 Figure 2

1/ Calculer les modes propres de vibration.

2/ Déterminer les déplacements relatifs maxima induits par un séisme.

3/ Déduire de 3/ les efforts élastiques maxima et l’effort tranchant maximum à la base.


EXERCICE 3 (Analyse spectrale selon le reglement RPA):
Soit à étudier la réponse dynamique d’un bâtiment de cinq étages. Les masses de tous les niveaux
sont égales à 300 t. Les pulsations et les modes propres de vibration calculés à travers une analyse
modale sont donnés ci-après:

0,06 0,39 0,90 1,00 −0,91 = 5,486 /


0,22 0,96 1,00 −0,21 1,00 = 35,027 /
Φ= 0,45 1,00 −0,47 −0,72 −0,88 ! = 99,247 /
0,72 0,29 −0,97 0,85 0,52 " = 191,796 /
1,00 −0,90 0,63 −0,31 −0,14 # = 285,635 /

La construction est réalisée dans une zone où le coefficient d’accélération A vaut 0,1. Le facteur de
comportement R est de 4 et le facteur de qualité Q est estimé à 1,2. Cette structure est fondée sur
un sol rocheux (T1=0,15s et T2=0,3s). Le coefficient de correction d’amortissement η est de 1.

1/ Quel est le nombre de modes nécessaire pour le calcul dynamique de


cette structure ?
2/ Déterminer les déplacements relatifs maxima induits par un séisme.

3/ Déduire de 2/ les efforts élastiques maxima et l’effort tranchant à la base.

4/ Comparer les résultats de 3/ avec ceux obtenus en utilisant la méthode statique


équivalente

On donne le spectre de pseudo-accélération des RPA :


  T  Q 
 1 .25 A 1 +  2 .5η − 1   0 ≤ T ≤ T1
  T1  R 
 Q
 2 .5η (1 .25 A )  T1 ≤ T ≤ T2
Sa  R
= 2/3
g  2 .5η (1 .25 A ) Q   T2  T2 ≤ T ≤ 3 . 0 s
  R  T 
 2/3 5/3
 2 .5η (1 .25 A ) T2   3   Q  T > 3 .0 s
  3  T   R 
Solution ex2 :
1/  1 1  1 
 3 + 3  − 3  236,4275 − 135 140 0 
[K ] = 5 × 3 × 12 × E.I ×  3,0 3,3  3,0  =  MN/m et [M ] =  t
 1 1   − 135 135   0 150
 − 3 
 3,0 3,0 3 

P(λ ) =
236.427,5 − 140 λ
− 135.000
− 135.000
135.000 − 150 λ
(
= 10 3 × 21 λ2 − 54.364,125 λ + 13.692.712,5 )
λ1 = 282,7536 (rd/s)2 et λ 2 = 2306,0142 (rd/s)2 d' où ω1 = 16,815 rd/s et ω2 = 48,021 rd/s
Mode 1 : 1ère eqn ⇒ 196.841,996 × φ11 − 135.000 × φ21 = 0 d' où si φ11 = 1, on a φ21 = 1,458
Mode 2 : 1ère eqn ⇒ −86.414,488 × φ12 − 135.000 × φ22 = 0 d' où si φ12 = 1 on a φ22 = −0,640
2/ M1* = φ112 × m1 + φ212 × m 2 = 458,865 t et M *2 = φ12 2 × m1 + φ22 2 × m 2 = 201,44 t
{φ}1T [M]{X} 1 × 140 × 0,01 − 1,458 × 150 × 0,004
y10 = = = 1,145 10- 3 m
M1* 458,865
{φ} [ ]{X}
T
2 M 1 × 140 × 0,01 + 0,640 × 150 × 0,004
y20 = = = 8,856 10- 3 m
M *2 201,44
 ξ 
Suite à un déplacement initial y r0 , on a : y r (t ) = e −ξ.ωr .t × y r × cos(ωar × t ) + sin (ωar × t )
0
 1 − ξ2 
 
Alors : y1 (0,5) = −0,443 × 10 −3 m , y 2 (0,5) = 0,962 × 10 −3 m
 X1 (0,5)   1 1  − 0,443 −3  0,519  −3
 =  ×  × 10 =   × 10 m
X 2 (0,5) 1,458 − 0,640  0,962  − 1,262
3/ {u} = [1 1] ⇒ L1 = φ11 × m1 + φ21 × m 2 = 358,7 t et L2 = φ12 × m1 + φ22 × m 2 = 44,0 t
ω1 = 16,815 rd s ⇒ T1 = 0,374s avec ξ1 = 0,1 Graphe S v1 = 6,1 10-2 m s ⇒ y1max = 2,84 10-3 m
ω2 = 48,021 rd s ⇒ T2 = 0,131 s avec ξ 2 = 0,05 Graphe S v2 = 3,8 10-2 m s ⇒ y 2 max = 0,173 10-3 m
 1  − 3 2,84  
{X}(max
1)
=  × 2,84 × 10 = 
−3
 × 10 m 
1,458  4,14   2,845
 ⇒ {X}max =  −3
 × 10 m
 1   0,173   
{X}(max
2)
= −3
 × 0,173 × 10 = 
−3
 × 10 m 
4 ,141
 − 0,64   − 0 ,111  

4/  236,4275 − 135 2,84  112,55
{Fe}(max
1)
= [K ]{X}(max
1)
=   4,14  =  175,5  KN ⇒ V = 288,05 KN
(1)
 − 135 135    
 236,4275 − 135  0,173   55,89 
{Fe}(max
2)
= [K ]{X}(max
2)
=   − 0,111 =  − 38,34  KN ⇒ V = 17,55 KN
(2)
 − 135 135    
Norme quadratique ⇒ {Fe}max = 
125,66 
 KN et Vmax = 288,58 KN
179,64 

Solution ex3 :

Le nombre de mode k nécéssaire doit vérier la relation : ∑(&) %&∗ ≥ 90%,- = 1350. %&∗ =
/0 1
20
1/
# #

,& = 3& - ,3& = 300(5 36& ) ; 9& = 3& - ,Δ = 300(5 36& ) ;<= Δ = >1 1 1 1 1?-
6) 6)
, = 531,4., 9 = 735.55 . ⟹ %∗ = 1018.1. < 1350.;
, = 891.2., 9 = 525.18 . ⟹ %∗ = 309.5 . <. %∗ + %∗ < 1350.
,! = 1011.4., 9! = 326.09 . ⟹ %!∗ = 105.1 . <. %∗ + %∗ + %!∗ > 1350.
Donc le nombre de mode nécéssaire est égal à 3.
!

= H5(
2/
(&) ) (&)
= 3& I&
EFG EFG EFG
&)
% 9
= 5.486 ⇒ K = 1.145 ⇒ L = 0.3765 ⇒I = L = 0.0173%
,
% 9
= 35.027 ⇒ K = 0.179 ⇒ L = 0.9197 ⇒I = L = 0.00044%
,
% 9!
= 99.247 ⇒ K! = 0.06 ⇒ L = 1.09 ⇒ I! = L = 3.58 . 10M# %
! !
,! !
!

0.0011 0.1744 0.3216


Q T Q T Q T
O 0.0038 O O 0.4254 O O 0.3590 O
( )
= 0.0078 % ; ( )
= 0.4417 10M! %; (!)
= −0.1679 10M" %;
P0.00124S P 0.1276 S P−0.3497S
EFG EFG EFG
O O O O O O
N 0.0173 R N−0.3959R N 0.2273 R
0.0011
Q T
O 0.0039 O
EFG = 0.0078 %
P0.00124S
O O
N 0.0173 R
!

UEFG = H5VUEFG (&) W


4/
UEFG (&) = & , (&)
EFG
&)

9.55 64.18 95.04


Q T Q T Q T
O 34.73 O O 156.61 O O 106.09 O
UEFG ( ) = 70.47 XY ; UEFG ( )
= 162.59 XY ; UEFG (!) = −49.63 XY
P112.20S P 46.98 S P−103.36S
O O O O O O
N156.33R N−145.74R N 67.1746R
115.08
Q T
O192.32O
UEFG = 184.02 XY
P159.62S
O O
N224.04R