Sie sind auf Seite 1von 4

SVT

II)- de la pollinisation à la formation de la graine :


1)- Pollinisation

Après la maturité des sacs polliniques des cônes males, ils s’ouvrent et
libèrent les grains de pollen. Ces grains de pollen se dispersent dans l’air, ils
sont transportés par le vent vers les écailles du cône femelle : Pollinisation
indirecte.

2)- Germination

Après l’arrivée du grain de pollen sur l’écaille du cône femelle. Ce grain


commence à germer et le noyau de la cellule végétatif synthétise le tube
pollinique qui traverse le nucelle et le noyau anthéridial descend par le tube
pollinique. La germination s’arrête et la fécondation se reporte jusqu’au
printemps de l’année prochaine (Doc -9- ).

A B
Doc -9-: A ) début de la germination - B ) fécondation

3)- Fécondation
Chez les Conifères, où le fruit ne mûrit que la seconde année, les tubes
polliniques cessent de croître à un moment donné après s'être enfoncés plus
ou moins profondément dans le nucelle et passent à l'état de vie ralentie, car
les ovules ne sont pas encore mûrs à ce moment; ce n'est que l'année suivante,
les oosphères(n) sont complètement formées et que le tube pollinique, se
réveillant pour ainsi dire, continue à s'allonger pour assurer la fécondation. Il
pénètre dans le canal de la rosette en suivant la gelée qui s'y trouve et atteint
finalement le sommet d'une oosphère. Au printemps de la 2ème année, la
germination du grain de pollen continue. Le noyau anthéridial se divise par
mitose pour donner deux anthérozoïdes (n). Les parois cellulosiques du tube
pollinique et de l'oosphère se gélifient à leur point de contact, puis celui des
deux gamètes mâles : anthérozoïdes (n) qui se trouve le plus près de
l'extrémité du tube pollinique va se fusionner avec l'oosphère (n), produisant
ainsi un œuf (2n).

Le second gamète mâle que renferme le tube pollinique reste inutilisé et se


détruit ainsi que tout le reste du tube: le 2eme anthérozoïde dégénère de
sorte que s'il y a n oosphères dans l'intérieur.

Fécondation
Anthérozoïdes (n)
Œuf fécondé (2n)
Oosphère (n)
Fécondation

L’œuf fécondé (2n) se divise par mitose pour donner un embryon qui continue son
développent pour donner une plantule puis une graine.

Au cours de l’été de la 2ème année et quand la graine termine sa formation les apports
hydriques s’arrêtent et le cône femelle sèche, les écailles s’ouvrent et libèrent des graines aillées.

Doc -9-: photo des graines de pin d’ ALEP

Les graines seront dispersées par le vent et tombent sur le sol sec et entrent dans la vie
ralentie. Quand les conditions de la germination sont favorables : présence de l’eau, de l’O2 et la
température favorable, la graine germe et donne une nouvelle plante ; un nouveau gymnosperme.
Conclusion générale :

Plante de gymnospermes (2n)

Cône femelle : Ovule (2n) Cône mâle : Sac pollinique (2n)

Cellule mère du Cellule mère de


sporophyte (2n) grain de pollen (2n)

Réduction chromatique

4 macrospores 4 microspores