Sie sind auf Seite 1von 15

Les différentes techniques de prévisions

Introduction

1. Les techniques qui attribuent une qualité au temps

1.1. Les Fridaires


1.2. Les Profections
1.3. Les Heures Planétaires

2. Les techniques basées sur la position réelle des planètes

2.1. Les Transits Planétaires


2.2. La Révolution Solaire
2.3. La Révolution Lunaire
2.4. Les Lunaisons

3. Les techniques basées sur un mouvement arbitraire des


planètes

3.1. Les Directions Primaires


3.2. Les Directions Symboliques
3.3. Le thème annuel progressé ou Directions Secondaires
3.4. Progression des Noeuds lunaires
3.5. Les Déclinaisons Progressées
3.6. Progression du Point Gamma
Introduction

Les différentes techniques de prévisions

Il y a beaucoup de sortes de techniques prévisionnelles, ces différentes techniques


peuvent se diviser en trois parties.

1. Les techniques qui attribuent une qualité au temps. Ces techniques ne tiennent
pas compte du ciel et de l’espace.
Exemples : les Fridaires, les Profections, les Heures Planétaires.

2. Les techniques qui tiennent compte de la position réelle des planètes.


Exemples : les Transits, la Révolution Solaire, la Révolution Lunaire, les Lunaisons.

3. Les techniques basées sur un mouvement arbitraire (symbolique) des planètes.


Exemples : les Directions, le Thème Progressé, Progression du point gamma.

Astronome-cosmographe. (Fac-similé d'une gravure sur bois du XVIème siècle par J. Amman.)
1. Les techniques qui attribuent une qualité au temps.
1.1. Les Fridaires.
Origine des Fridaires
Il semble que c’est un mot d’origine perse qui nous a été transmit par les arabes.
Dans les traités latins on rencontre le mot alfridaria au singulier et alfridaris au
pluriel.
On retrouve le mot fridaires dans le tome V du livre de H. Cardan « Astronomica,
Astrologia, Onirocritica ». Ce livre a été publié en 1663 à Lvgdvni.
Les textes les plus anciens qu’on a retrouvé sur les Fridaires on été écrit par Abu
Mashar, astrologue de la période médiévale.
Les Fridaires sont complètement absents de l’astrologie grecque, il est probable
que leur origine soit perse.

Que sont-ils ?
C’est un système qui découpe le temps en périodes et en sous périodes.
Chacune des périodes et sous période est régie par une planète.
La position de la planète qui régit une période n’intervient pas dans le découpage
de ces périodes (début et fin de la période).
Chaque planète régit à son tour une période de la vie et chacune de ces périodes
est divisée en 7 sous périodes.
Chacune des sous périodes correspond également à une planète.

Fonctionnement
Les Fridaires utilisent les planètes et luminaires que l’on peut voir à l’œil nu.
Saturne, Jupiter, Mars, Soleil, Vénus, Mercure, Lune.
Comme les Chaldéens, ces planètes sont placées dans l’ordre de vitesse apparent
depuis la terre. De Saturne la plus lente à la Lune la plus rapide, le Soleil étant
au centre.
On retrouve cet ordre dans les décans et dans les heures planétaires.
Non seulement les Fridaires peuvent nous donner des tendances par rapport à un
découpage du temps, mais ils peuvent nous indiquer des faits précis.

Cette technique est expliquée plus en détail dans nos cours d’astrologie
prévisionnelle, il est très intéressant de la mettre en parallèle avec d’autres
techniques tel que les transits pour confirmer les événements.
La police de caractère utilisée est celle du logiciel « Zodiac » d’André Vander Linden
1.2. Les Profections
La méthode des Profections est une méthode qui consiste à faire avancer les planètes
ou l’ascendant de 30° chaque année. Cela suppose une analogie entre une année de vie et
un signe. (Certains astrologues font progresser d’une maison par an)
Dans ce système nous retiendrons la progression de l’ascendant de 30° chaque année.
Ce système est principalement mis en parallèle avec la révolution solaire, il permet de
déterminer le maître de l’année (à ne pas confondre avec le maître de l’ascendant de la
Révolution Solaire)

1.3. Les Heures Planétaires


Les heures planétaires peuvent nous renseigner sur l’ambiance du moment.
Il est parfois intéressant de connaître la planète de l’heure, en effet si vous devez
demander une augmentation à votre patron, il sera préférable de le faire lors de l’heure
de Jupiter et surtout pas lors de l’heure de Saturne.

La planète dont c’est l’heure, a tendance à influencer l’ambiance du moment.


Elle va nous donner une ambiance qui lui ressemble, une ambiance de son type.

Si vous n’avez pas de logiciel qui donne l’heure planétaire, vous trouverez tous les
renseignements pour la calculer dans la rubrique « Dignités, Maîtrises et Almutens ».
2. Les techniques qui tiennent compte de la position
réelle des planètes.

2.1. Les transits planétaires


Qu’est ce qu’un transit ?

Le thème natal d’une personne, nous montre la position de chaque planète à


l’instant précis de sa naissance. Ces planètes se trouvent dans des signes, dans
des maisons, elles sont connectées entre-elles par des aspects.
Les transits c’est le passage des différentes planètes qui ont continué leur
progression selon un cycle propre à chacune dans les différentes maisons et sur
les positions planétaires du thème de naissance

Les différents genres de transits


• Les transits (passages) des planètes dans les différentes maisons. Ce sont surtout
les transits de planètes lentes dont nous allons voir les effets. Exemples : Pluton
provoquera des transformations en profondeur dans le domaine de la maison qu’il
transite, Uranus des changements inattendus etc.

• Les transits de planètes qui passent sur des positions de planètes du thème natal.
(aussi appelés transits directs)
Retour d’une planète sur sa position dans le thème natal, elle vient renforcer
les aspects indiqués dans le thème natal. C’est un transit très important.
Passage d’une planète en transit sur la position d’une autre planète avec
laquelle elle est déjà en relation dans le thème natal. Ce transit amplifie
l’aspect de naissance.
Passage d’une planète en transit sur la position d’une autre planète avec
laquelle elle n’est pas en relation dans le thème natal. Ce transit est moins
important car un transit ne peut apporter que les promesses contenues
dans le thème natal.

• Les transits de planètes qui forment des aspects avec des positions de planètes du
thème natal. (aussi appelés transits indirects)
La planète en transit fait un aspect avec une planète avec laquelle elle est
déjà en relation dans le thème natal. Ce transit réveil l’aspect de naissance
La planète en transit fait un aspect avec une planète avec laquelle il n’y a pas
d’aspect dans le natal. Ce transit est moins important

• Les transits de résonances


Ce sont simplement des aspects identiques au natal qui se reproduisent dans le
ciel. Exemple : Si dans le thème natal il y a un carré Mars/Uranus, chaque fois
que Mars fera un carré avec Uranus dans le ciel, il y aura une résonance qui
réactivera cet aspect du thème natal.

Planètes émettrices et planètes réceptrices

• Une planète émettrice est une planète qui par son passage influence :
1. la maison transitée
2. une ou plusieurs planètes du thème natal.
Les planètes émettrices agissent surtout par rapport à leurs symboliques naturelles.
Mais elles agissent également en fonction de leur symbolique accidentelle, c'est-à-
dire en fonction de ce qu’elles représentent par leur position en maison ainsi que par
rapport à leurs maîtrises. Voir rubrique « Dignités, Maîtrises et Almutens »
Les effets des planètes émettrices lentes donnent un climat dont les effets sont
ressentis très fort, mais pour qu’il y ait un événement qui se produise, il faut une
planète (généralement plus rapide) qui déclenche cet événement.

• Les planètes réceptrices sont les planètes qui par leur position natale, reçoivent un
ou plusieurs aspects de planètes émettrices. Les planètes réceptrices réagissent
tout autant par rapport à leurs symboliques naturelles, que par leurs symboliques
accidentelles, c'est-à-dire ce qu’elles représentent par rapport à leurs maîtrises et
leurs positions en maison.

Les transits les plus importants sont :


Les transits des planètes dominantes du thème
Les transits qui réactivent des aspects du thème natal.

Il est bon également de regarder les transits des Nœuds lunaire ainsi que ceux de la
Lune Noire.
Nous venons de voir les grandes lignes de ce qui peut se dire sur les transits, mais
beaucoup d’autres choses peuvent encore être dites, c’est pour cette raison qu’il faut
plusieurs cours pour en faire le tour.

Les différentes façons de lire les transits :

- Il y a les déterministes, ils vous prédisent un avenir sur lequel vous n’avez soi-disant
aucune emprise. C’est évidement la plus mauvaise façon d’aborder les transits
- Il y a ceux qui vous disent sans vouloir se mouiller, qu’il risque de vous arriver telle et
telle choses.
- Le mieux est d’aborder les transits en qu’outils d’évolution et essayer de comprendre
les remises en question demandées par Pluton, les blocages indiqués par Saturne etc.
Il semble que lorsque ceci est bien compris et assimilé, certains événements sont
évités. C'est donc un outil d’évolution destiné à éviter tous les pièges de l'existence.
- Il faut également pensé qu’un transit qui agit sur une planète, agit sur les quatre
niveaux de cette planète.
1. Niveau Socioculturel
2. Niveau biologique
3. Niveau personnel
4. Niveau transpersonnel ou spirituel.
Un problème au niveau socioculturel, a souvent une influence directe sur le niveau
biologique. Exemple : un problème de reconnaissance au travail peut provoquer
une maladie.
2.2. La Révolution Solaire (en abrégé RS)

La révolution solaire consiste à établir et à interpréter la carte du ciel au moment où le


Soleil repasse sur le point précis de sa position natale dans le zodiaque tropique.
Attention que ça ne correspond pas exactement à votre anniversaire car la terre met
365 ¼ jours pour faire le tour du Soleil.

Par exemple, si vous avez le Soleil à 10°33' dans le signe de la Vierge, le thème de RS se
calculera pour le moment exact où le Soleil retournera dans l'année en cours, à cette
position exacte. Le début de la RS se situera donc aux environs de votre date
anniversaire, et ses effets jusqu'à l'anniversaire suivant.

Certains astrologues font le thème de RS pour le lieu de naissance, mais ma pratique me


démontre que ça fonctionne mieux lorsqu’on trace le thème de la Révolution Solaire pour
l'endroit où l'on se trouve lors du retour solaire.
Chacun jugera selon sa propre expérience.

Ce qui se passe dans les 24 heures qui suivent cet instant sera l’image de ce qui se
passera durant l’année qui suit. C’est pour cette raison que jadis on organisait une
grande fête qui durait 24 heures, celle-ci qui était sensé avoir une bonne répercussion
sur l’année entière.

La Révolution Solaire permet donc à l'astrologue de prévoir le type et les circonstances


d'événements qui se présenterons durant l'année et ce dans tous les domaines de
l’existence (les 12 maisons) : Amour, argent, famille etc.

Règles d'interprétation.
Interpréter une révolution solaire contient beaucoup d'informations, celles-ci n'ont pas
toutes la même importance.
Les événements sont inscrits dans la RS mais la difficulté consiste à évaluer la qualité
et l'importance de chaque indication astrologique.
Il est donc nécessaire de suivre un certain nombre de règles visant à faciliter
l'interprétation.

Règle fondamentale : une révolution solaire est soumise aux indications du thème natal.

Règles importantes :

1. Plus un astre possède de similitudes et de rapprochements avec le thème


natal, plus il prend de l'importance dans l'interprétation.
2. Les astres angulaires dans la RS sont valorisés.
3. Les astres dominants dans le thème natal sont toujours importants
4. Les astres en aspect dans le thème natal, qui forment à nouveau un aspect
dans la Révolution Solaire prennent de l’importance. Ex : Lune en carré à Mars
en RS et Lune en opposition à Mars dans le natal.
5. Les astres qui sont à nouveau dans le même signe ainsi que les astres qui se
retrouvent dans une même maison sont importants.
6. Les astres de la RS formant un aspect avec des astres du thème natal sont
mis en valeur. (Transits)
7. Les astres doivent être considérés en tant que Significateurs naturels mais
aussi en tant que significateurs accidentels. Exemple : Vénus est entre autre
significateur naturel du mariage, alors que le maître de la maison VII quelque
soit la planète est significateur accidentel du mariage.
8. Les maisons de RS se superposent aux maisons natales, celles-ci gardent leur
primauté dans l'interprétation.
9. L’ascendant et le Milieu du Ciel sont plus importants que les autres maisons,
les secteurs (maisons natales) qui reçoivent ceux-ci seront mis en valeur.
10. Une planète de RS devra être interprétée comme se trouvant dans une
maison de RS mais aussi dans une maison natale.
11. La signification accidentelle d’une planète dans le thème natal est toujours
valable dans la RS.
12. Tenir compte de la Profection de l’ascendant, il indique le vrai maître de
l’année.

2.3. La Révolution Lunaire


Le système est similaire à la Révolution Solaire, mais dans ce cas c’est le retour de la
Lune à la position quelle avait dans le thème natal.
La Révolution Lunaire donnera l’ambiance et les événements durant un mois.
Celle-ci est beaucoup moins utilisée que la Révolution Solaire.

2.4. Les Lunaisons


Lorsque la Lune rejoint le Soleil, qu’elle se trouve sur le même degré du zodiaque que le
Soleil (longitude), c’est ce qu’on appelle la nouvelle Lune.

Le temps d’une lunaison complète c’est à dire le temps qui sépare une nouvelle lune de la
suivante est de 29 jours 12 heures et 44 secondes.

Une nouvelle Lune est représentée par les lettres NL ou encore par z
En effet lors de la nouvelle Lune, on ne voit plus la Lune.

Cas particulier : Si la Lune se trouve sur l’axe de l’écliptique au moment de la nouvelle


Lune, elle cache le Soleil. Ce phénomène est appelé éclipse de Soleil.
Dans ce cas particulier, la Nouvelle Lune est très importante.
Si la Lune se trouve sur l’axe de l’écliptique au moment de la Pleine Lune, la terre
empêche les rayons du Soleil d’atteindre la Lune. Ce phénomène est appelé éclipse de
Lune.

L’endroit où la Lune traverse l’écliptique nous indique où se trouvent les nœuds lunaires.
Lors d’une éclipse de Soleil, la Lune et le Soleil sont conjoints au Nœud Nord.

Les lunaisons montrent surtout l’ambiance du mois. Elles vont donc compléter la
Révolution Solaire, les Transits et les différents cycles.
La NL agit souvent comme un déclencheur d’événements, pour comprendre ces
événements, nous devons tenir compte de la maison du signe et des autres aspects qui
sont en relation avec cette lunaison.
L’influence de la lunaison est de 29 jours, c'est-à-dire jusque la NL suivante.
Lorsqu’un événement est déclenché par une NL, il y a souvent répétition d’événement
lors du 1er quartier, de la Pleine Lune et du dernier quartier. Ces événements sont en
relation avec le premier événement mais ne sont pas toujours de même nature.

L’influence d’une lunaison avec éclipse dure jusque l’éclipse suivante (souvent 6 mois)

L’idéal, c’est de regarder une lunaison un mois à l’avance, car nous sommes déjà dans
l’ambiance des transits des planètes lentes, il est donc beaucoup plus facile de la
comprendre que lorsqu’on la fait trop à l’avance.

Comment tracer un thème de Nouvelle Lune


Vous regardez dans les éphémérides, chaque mois (une page par mois) il y a un petit
encart avec les phases principales de la Lune.
Exemple : Août 1999 Lors de cette Nouvelle Lune, la Lune était situé sur l’écliptique, la
conjonction Soleil/Lune était donc conjointe au Nœud Nord.
De ce fait, il y a eut le 11 août 1999 une éclipse complète de Soleil.

La Nouvelle Lune est généralement


représentée par un petit cercle noir.

Vous regardez à côté de ce petit cercle


noir, vous y voyez sa position ainsi que
l’instant précis où elle se passe.

Ce temps est évidemment donné pour l’heure GMT. (UT)


Pour tracer la NL, il suffit de tracer le thème pour l’instant précis de celle-ci, comme si
s’était un thème de naissance. Voir la rubrique : « Comment dresser son thème astral »

Interprétation d’une lunaison


1. Il faut d’abord interpréter la conjonction Soleil/Lune en fonction de ce que ces
astres représentent dans le thème natal.
2. Cette conjonction doit être interprétée en fonction de la maison du thème radical
dans laquelle la lunaison se passe, elle nous renseigne sur le secteur de vie activé par
la lunaison.
3. Si lors de cette nouvelle Lune, il y a une éclipse de Soleil ou si lors de la Pleine Lune
qui suit il y a une éclipse de Lune, cette lunaison prend énormément d’importance.
4. Nous regarderons le symbolisme du degré sur lequel se fait la lunaison.
5. Les aspects que ce degré forme avec les planètes du thème natal et avec les
planètes en transits, nous renseignent sur le genre d’événement qu’elle peut
engendrer.
6. La maison du thème radical dans laquelle l’ascendant de la lunaison tombe, nous
renseigne sur la direction que va prendre cet événement.
7. La maison du thème radical dans laquelle le MC de la lunaison tombe, nous montre la
manifestation extérieure de la lunaison, elle nous indique l’importance des effets de
cette lunaison.
8. La maison du thème radical dans laquelle la cuspide de la VIII de la lunaison tombe,
nous indique le côté sombre de la lunaison, elle nous indique le domaine qui demande
une transformation, le domaine où quelque chose devra mourir pour renaître.
3. Les techniques basées sur un mouvement arbitraire
des planètes.
Ces méthodes nous parlent principalement de l’évolution intérieure de l'individu, mais
elles indiquent également des événements (surtout les directions primaires)

3.1. Les Directions Primaires


Les directions sont étroitement liées à la domification.
Il y a une analogie entre un tour de rotation de la terre (un jour) et la traversée du
zodiaque par le Soleil (1 an)
Les maisons sont terrestres et personnelles (vision d’en bas).
Les signes sont célestes et collectifs (vision d’en haut).
Les visions journalières successives du ciel par l'individu dès sa naissance vont donner
les images des influences annuelles du ciel sur cet individu.

Définition : Une direction est formée lorsqu’un astre ou un angle du ciel est entraîné par
le mouvement de rotation de la terre (mouvement diurne), parvient à la même position en
maison qu’un autre astre avait dans le thème de naissance.
Nous allons donc diriger un astre ou un angle du ciel jusque la position d'un autre astre
natal, en supposant que le premier terme est animé d'un mouvement et que le second
demeure fixe et garde sa position natale.
On peut également calculer une direction sur un point en aspect d’un astre (opposition,
carré, trigone).
Ce qui est souvent très parlant, c’est la direction d’un axe sur un astre, principalement le
Milieu du Ciel et l’Ascendant.
Exemple de la direction de l’ascendant sur une planète : nous prenons la table des
maisons en tenant compte de la latitude de l’endroit de naissance.
Nous relevons le T.S. lorsque l'Ascendant se trouve au lieu de la planète sur laquelle on
veut diriger l’ascendant.
De ce chiffre, nous retranchons le T.S. de la naissance
Le résultat correspond à l'arc de direction cherché, mais il nous faut le convertir en
années et mois à raison de : 1 heure = 15 ans 4 minutes = 1 an 1 minute = 3 mois
La direction de l’ascendant sur le Soleil devrait donner une date à laquelle la personne
dont c’est le thème, a prit une direction importante dans sa vie.
La direction du Milieu du Ciel sur le Soleil devrait donner une date à laquelle la personne
dont c’est le thème, a eut un événement important par rapport à sa vie professionnelle.
Beaucoup d’astrologues se servent de cette méthode pour rectifier l’heure de naissance
lorsque celle-ci est donnée de façon très approximative.
André Barbault dans « Le traité pratique d’Astrologie » donne deux exemples qui
donnent une idée de l’intérêt des directions.
Louis XIV a été proclamé Roi lors de la conjonction du MC au Soleil, il a été couronné
lors de la conjonction de l’ascendant à Jupiter.
Louis XVI a été proclamé Roi lors de la conjonction du MC au Soleil, il a été couronné
lors de la conjonction de l’ascendant à Jupiter, la révolution française a débuté lors de
l’opposition du MC à Saturne et a été exécuté ors du carré de l’ascendant à Saturne.
Il y a plusieurs techniques de directions primaires, pour les comprendre je vous conseille
quelques livres : « Les directions primaires simplifiées» de Henri J. Gouchon Ed.
Traditionnelles (1987), « Ciels et destin » Ed Dervy (2000) et « Le ciel en mouvement
(2006) » de Danièle JAY

3.2. Les Directions Symboliques


Système qui consiste à déplacer l’un ou l’autre point du thème de naissance de un degré
(ou de 360° divisé par 365,25 jours = 59°08’) pour une année. On regarde la distance
entre deux planètes, le nombre de degrés indique le nombre d’années qu’il faut pour
diriger une planète vers l’autre.
Je n’ai pas trouvé cette méthode concluante, dommage elle est très simple.

3.3. Le thème annuel progressé ou Directions Secondaires


Technique de calcul
Pour calculer le thème progressé correspondant à votre anniversaire par exemple 20
ans, on regarde dans les éphémérides et on ajoute 20 jours au jour de naissance.
Exemple : vous êtes né le 2 avril.
Pour calculer le thème progressé de vos 20 ans il faut faire 2 + 20 = 22 avril
Les positions des planètes le 22 avril permettrons de calculer le thème de vos 20 ans
(c’est à dire de votre 21ème année)
Vous faites le thème selon les même méthodes que le thème de naissance à la même
heure que l’heure de naissance avec une légère rectification de cette heure. En effet les
heures d’horloge sont calées sur une heure moyenne, c’est à dire suivant un soleil fictif
supposer tourner à un rythme régulier moyen dans le ciel. Or il se trouve que la vitesse
du soleil n’est pas constante, à cause de la forme particulière de la trajectoire
terrestre. Si nous regardons dans la direction exacte du sud à midi solaire moyen, nous
verrons que le Soleil tantôt y est déjà passé depuis quelques minutes, tantôt il n’est pas
encore passé. Ce recul ou cette avance du soleil vrai par rapport à sa course moyenne
s’appelle l’équation du temps.
Les bons logiciels tiennent compte de l’équation du temps Exemples : « AUREAS » et
« ZODIAC ».

Règles générales d’interprétation

Le thème progressé peut être interprété en lui-même comme un thème de naissance


selon une interprétation classique habituelle. Il peut aussi être comparé au thème de
naissance, surtout quand les aspects deviennent exacts entre les positions progressées
et les positions de naissance. Dans ce cas, les aspects des planètes progressées
activent tel ou tel autre domaine de la vie, en relation avec les autres planètes
aspectées.

Cependant, le thème progressé montre des événements célestes qui se sont déjà produit
dans les jours qui ont suivit la naissance, nous en sommes imprégnés dans notre
chronologie.
Le thème progressé décrira moins les événements de la vie et plus la relation entre ce
qui se passe extérieurement et ce qui se passe intérieurement. Cependant, il ne faut
pas croire pour autant que le thème progressé ne décrit jamais des événements de la
vie. Toute l’astrologie est basée sur cette relation intime entre le caractère, l’attitude
à l’égard de la vie et les événements de la vie qui en sont les miroirs, les projections ou
les actualisations dans les faits.

D’une manière générale, il décrira donc le climat dans lequel nous baignons, dans lequel
nous progressons intérieurement. Dans ce cas, l’analyse de la lune sera capitale, car son
signe et ses aspects décrivent les préoccupations du sujet et les attitudes
psychologiques globales, ainsi que ce qui habite son psychisme à un niveau de
l’inconscient. Ce terrain tissé par la Lune progressée favorisera certains événements
qui se dérouleront durant l’année considérée. Ces événements seront indiqués par les
transits et les cycles astrologiques.

La Lune progressée est généralement mise en parallèle avec les transits de Saturne.

Une direction n’agit que si elle est confirmée par des transits ou des cycles actuels qui
semblent agir dans le même sens. Le thème progressé révèle d’une façon puissante un
événement particulier lorsque se produisent des transits en affinité avec ce qu’il
annonce. De même, il est parfois utile de voir comment les transits viennent colorer le
thème de direction lui-même.

Dans l’interprétation, il faudra considérer la nature propre des astres, mais aussi la
signification accidentelle qu’ils ont dans le thème natal.

3.4. Progression des Noeuds lunaires (par les directions


secondaires)
On ne regarde pas l'évolution des noeuds lunaires, mais le changement de déplacement,
de rétrograde à direct et de direct à rétrograde.
La plus part des gens naissent avec un noeud rétrograde, ce qui veut dire que la
personne a envie de s'investir dans cette vie-ci.
Dans le cas de noeuds lunaires directs, la personne vit très fort son noeud sud, son état
d'esprit est dans une vie antérieure, elle ne vit pas concrètement les choses de sa vie,
elle n'est pas de son époque, c'est comme si elle était toujours dans une vie antérieure.

Passage de rétrograde à direct.


C'est un retour aux sources, aux connaissances de ce qui est acquit. On n'avance
pas, mais on se reconnecte à ce qui est connu par esprit de facilité.

Passage de direct à rétrograde.


On redevient actif dans son évolution, le passage de direct à rétrograde
nécessite un gros effort.
3.5. Les Déclinaisons Progressées

C’est la même technique que pour les directions secondaires, mais cette fois on ne
regarde pas la progression en longitude mais en déclinaison (hauteur de l’astre par
rapport à l’équateur céleste).
Dans cette technique nous regarderons principalement pour chaque période l’astre le
plus haut, celui-ci est très important. Exemple si 20 jours après la naissance Mercure
devient la planète la plus haute en déclinaison, la personne va vivre une période ou
Mercure sera beaucoup plus important.
Exemple : Les déclinaisons progressées de Jacques Brel par le logiciel « ZODIAC »

3.6. Progression du Point Gamma

Le point Gamma est le 0° du Bélier, il est également appelé curseur d’Uranus.


On le fait progresser à la vitesse d’Uranus c’est à dire de un signe tous les sept ans.
Lorsque le point Gamma rencontre une planète par conjonction ou par opposition, il nous
fait prendre conscience de sa symbolique.