Sie sind auf Seite 1von 3

Thème 1 : Neurophysiologie et hygiène du système nerveux

Chapitre I : Le tissu nerveux


Le système nerveux est à la base du fonctionnement de tous les autres systèmes physiologiques,
car c’est le centre de commande qui fournit une information rapide de la périphérie du corps
(jambes, bras, etc.) vers le centre nerveux pour renseigner la moelle épinière et le cerveau de
tout ce qui passe dans le corps, et du centre nerveux vers la périphérie du corps pour commander
les muscles et les glandes. Le système nerveux est divisé en 2 parties :
La première partie qui traite les informations est appelée le système nerveux central dans
lequel on trouve l’encéphale logé dans le crâne et la moelle épinière logée dans le canal
rachidien.
La deuxième partie qui capte et transporte les informations est appelée le système nerveux
périphérique qui est formé de ganglions et de nerfs à l'extérieur du cerveau et de la moelle
épinière. On distingue deux différents types de nerfs :
- Les nerfs crâniens qui sont attachés à l’encéphale tels que les nerfs optiques, les nerfs
olfactifs, les nerfs auditifs, etc.
- Les nerfs rachidiens qui sont attachés à la moelle épinière par deux racines, l’une dorsale et
l’autre ventrale, comme le nerf sciatique.

L'encéphale, qui forme une partie du système nerveux central, est constitué de trois grandes
régions :
- Le cerveau : c’est la plus grande partie de l'encéphale qui recouvre le diencéphale et le tronc
cérébral.
- Le cervelet : situé sous le cerveau et derrière le tronc cérébral.
- Le bulbe rachidien : c’est le prolongement de la moelle épinière.

Une coupe transversale de l'encéphale montre qu’il est formé de deux types de tissu nerveux :
- La substance grise qui est située dans le cortex périphérique du cerveau et du cervelet et dans
des noyaux gris profonds.
- La substance blanche qui est située au centre.
Une coupe histologique de l'encéphale observée au microscope montre que la substance grise
apparait plus sombre que le reste du tissu nerveux, alors que la substance blanche apparait plus
claire.
Une coupe transversale de la moelle épinière montre que la substance grise est située au centre
alors que la substance blanche est en surface.
Une coupe histologique de la moelle épinière observée au microscope montre que :
- La substance grise doit sa couleur essentiellement à des cellules nerveuses appelées les corps
cellulaires et à d’autres cellules non nerveuses appelées les cellules gliales qui jouent des rôles
de soutien et de nutrition du tissu nerveux.
- La substance blanche doit sa couleur à la présence de fibres nerveuses constituées d’un axone
entouré par une gaine appelée gaine de myéline qui est produite par les cellules gliales.
L’ensemble de ces fibres nerveuses constituent les nerfs.
Cette structure nous rappelle la notion des cellules nerveuses appelées les neurones. Le neurone
c’est l’unité de base du tissu nerveux. Il est formé d’un corps cellulaire contenant le noyau et
situé dans la substance grise. Ces corps cellulaires présentent des prolongements ramifiés
appelés les dendrites et un prolongement long appelé l’axone qui se prolonge dans la substance
blanche. L’axone est entouré d’une gaine de nature lipidique appelée gaine de myéline. Chaque
amincissement de la gaine de myéline montre un étranglement appelé nœud de Ranvier.
L’ensemble de l’axone, de la gaine de myéline et des étranglements forme la fibre nerveuse.
L’axone se termine par des ramifications qui forment l’arborisation terminale du neurone. A
l’extrémité de chaque arborisation on trouve des boutons terminaux.
On distingue différents types de neurones :
- Les neurones pyramidaux qui forment le cortex cérébral.
- Les neurones en forme de T qui constituent le ganglion spinal.
-Les neurones piriformes appelés aussi cellules de purkinje qui forment le cortex cérébelleux.
- Les neurones bipolaires qui constituent la rétine de l’œil.
- Les neurones multipolaires qui forment la corne antérieure de la moelle épinière.

Les neurones sont reliés entre eux au niveau des synapses. La synapse est un simple contact
entre la terminaison nerveuse d’un neurone présynaptique et la dendrite ou le corps cellulaire
d’un neurone postsynaptique. L’espace entre deux cellules nerveuses qui constitue une aire
de jonction est appelé fente synaptique. Chaque neurone peut établir des milliers de synapses
avec d’autres neurones, il en résulte donc des réseaux neuroniques très complexes appelés
synapses neuro-neuroniques.