Sie sind auf Seite 1von 641

 

 
REPUBLIQUE DE MADAGASCAR 
Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana 
 
 
 
Ministère de la Population, de la Protection Sociale    Ministère de l’Industrialisation, du Commerce 
et des Loisirs                  et du Développement du Secteur Privé 
 
Ministère de l’Education Nationale        Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage 
   et de la Recherche Scientifique                     et de la Pêche 
 
 
 
 
 
Programme Conjoint Madagascar / Système des Nations‐Unies 
Pour la Promotion de l’Education de Base 
Pour Tous les Enfants Malgaches 
 
 
 
 
 

CONTRIBUTION
AU
REPERTOIRE DES METIERS DE BASE
ET REFERENTIELS DE FORMATION
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
en partenariat avec 
 
 
Août 2004 
 
 
 
PREFACE
_____

En ma qualité de Ministre en charge de la Population, je mesure chaque jour l’impact négatif du sous emploi et
du chômage sur nos familles et sur l’ensemble de la société. Les deux s’expliquent d’une part par les conditions
économiques mondiales auxquelles nous sommes confrontés et, d’autre part, par un manque d’information sur les
opportunités d’activités génératrices de revenus offertes à nos compatriotes.

Je déplore que les jeunes soient les principales victimes du sous emploi et du chômage. Cette situation contribue à alimenter
le cercle vicieux de la pauvreté et gâche toutes les potentialités offertes par une jeunesse dynamique et courageuse désireuse de
participer activement au renforcement de l’économie de notre pays. En outre, la marginalisation socio-économique des jeunes
constitue l’un des freins à notre développement économique et social. Ainsi, j’adhère aux récents propos du Directeur Général du
BIT : « Nous gaspillons une part importante de l’énergie et des compétences de la jeune génération la plus instruite que le monde
n’ait jamais connue. Pour réaliser les Objectifs de développement du Millénaire, il est indispensable d’accroître les possibilités
offertes aux jeunes de trouver et de conserver un emploi décent ». Les objectifs du Forum mondial sur l’Education (Dakar, 2000)
reflètent également cette préoccupation.

Partout dans le monde, les jeunes ne doivent plus espérer de l’Etat qu’il soit un pourvoyeur d’emplois. Par contre,
ils peuvent légitimement attendre que l’Etat place la création d’emplois au centre des politiques macro-économiques. Il
doit également soutenir l’investissement dans l’éducation et la formation, assurer l’égalité des chances entre les jeunes
femmes et les jeunes hommes, les inciter à devenir des entrepreneurs et faciliter la création de micro entreprises. C’est à
cela que s’attache le Gouvernement malgache en faisant de l’emploi des jeunes l’une de ses priorités majeures.

Le problème que nous rencontrons n’est pas tant le manque d’emplois que l’absence d’identification d’activités
dont la pratique procurera des revenus permettant de lutter contre la pauvreté. Ces activités, qui se situent généralement
dans l’économie informelle, ne font pas encore l’objet d’une formation. En effet, nos systèmes de formation ne sont pas
suffisamment adaptés pour favoriser l’insertion des jeunes dans ce type d’économie.

L’un des grands mérites du «Programme Conjoint Madagascar / Système des Nations Unies pour la Promotion de
l’Education de base pour tous les enfants malgaches » est d’avoir mis au point des mécanismes de formation et d’apprentissage qui
permettent à nos jeunes compatriotes déscolarisés et aussi à des adultes néo-alphabétisés de développer à la fois leur esprit
entrepreneurial et leur esprit créatif.

La « Contribution au Répertoire des Métiers de base et Référentiels de formation », que j’ai l’honneur de vous présenter,
participe à la mise en œuvre d’une stratégie, développée conjointement par les Ministères chargés de la formation professionnelle, de
l’artisanat, de l’agriculture, de l’emploi et de la population, avec l’appui technique du Bureau International du Travail (BIT). Elle
consiste à identifier dans l’environnement immédiat des populations cibles, des créneaux porteurs d’activités génératrices de revenus.
Ces activités contribuent au développement local par l’exploitation des richesses imparfaitement valorisées ou par la création
d’activités innovantes dont l’absence pénalise les populations qui doivent effectuer des dizaines de kilomètres pour recevoir un
service. Chacun des métiers et des activités proposés est accessible à tous après une formation relativement courte et ne demandant ni
infrastructures ni investissements importants.
Une fois dûment répertoriées, par les populations elles-mêmes, ces activités font l’objet d’une étude descriptive qui conduit
à l’identification des compétences nécessaires à leur exercice et à la mise au point d’un référentiel de formation par les artisans qui les
pratiquent.

Comme son nom l’indique, « la Contribution au Répertoire des Métiers de base et Référentiels de formation » n’est pas
exhaustive car elle ne concerne qu’une cinquantaine de métiers et d’activités génératrices de revenus. Toutefois, elle constitue le
résultat d’une première approche méthodologique que je souhaite voir s’affiner et se développer dans les années qui viennent. A mon
sens, elle sera utile pour la décision des jeunes, pour ceux qui seront chargés de leur orientation professionnelle, pour le Ministère en
charge de la formation professionnelle et les promoteurs de formation ainsi que pour les responsables des collectivités locales, dont
nous souhaitons qu’ils s’impliquent dans la mise en œuvre de la formation professionnelle.

En ma qualité de Ministre de la Population, je forme des vœux pour que ce document et la méthodologie qui lui est attachée
contribuent à ouvrir d’autres perspectives dans la formation des jeunes afin que, devenus mères et pères de famille, ils occupent des
emplois décents et productifs et préservent leurs enfants de la pauvreté et de la misère.

Le Ministre de la Population, de la Protection Sociale

et des Loisirs

Zafilaza

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

SOMMAIRE 

Préface de Monsieur le Ministre de la Population, de la Protection Sociale et des Loisirs 
 
 
 
‐  Avant propos              Page     01 
‐  Introduction              Page    02 
‐  Présentation du Répertoire          Page    03 à 06 
‐  Première Partie :            Page    07 à 70 
    Répertoire des métiers de base   
‐  Deuxième Partie :            Page    71 à 180 
    Référentiels de formation 
‐  Annexes : 
    Annexe I :     Liste des abréviations 
    Annexe II :    Annexe à l’arrêté n°11443/99 du 29 
        Octobre 1999 portant classification des métiers 
        D’artisan en catégorie professionnelle   
    Annexe III :  Titres des grands groupes, sous grands 
          groupes et sous groupes et groupes de base des grands  
          groupes 6 et 7 de la CITP‐88 
    Annexe IV :  Correspondance des Métiers par rapport au CITP‐ Description 
        des tâches CITP et métiers identifiés 
Annexe V :   Localisation des Métiers de base par  
               Province 
Annexe VI :   Cartes de Madagascar 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
TABLE DES MATIERES 
Monographies et Référentiels de Formation 
 
 
Codification    Activités et Métiers  Pages Monographie    Pages Référentiels 
 
01      Pirogues       17        73‐74 
02      Botry        18        75‐76 
03      Marqueterie      19        77‐78 
04      Sculpture d’Arts      20        79‐80 
05      Articles de Ménage    21        81‐82 
06      Ustensiles domestiques    22        83‐84 
07      Articles décoratifs    23        85‐86 
08      Outillages agricoles    24        87‐88 
09      Confections et réparations clés  25        89‐90 
10      Fonderie      26        91‐92 
11      Forge        27        93‐94 
12      Extraction de pierres    28        95‐96 
13      Confection de bijoux fantaisies  30        97‐98 
14      Tissage Tapis Mohair    31        99‐100 
15      Art Batik       32        101‐102 
16      Briqueterie      33        103‐104 
17      Poterie        34        105‐106 
18      Pompe aspirante d’eau    35        107‐108 
19      Couvreur      36        109‐110 
20      Craie, staff et produits de décor  37        111‐112 
21      Chaux        38        113‐114 
22      Vannerie      39        115‐116 
23      Tissage de rabane    40        117‐118 
24      Articles en bambous    41        119‐120 
25      Articles en écorce bananier  42        121‐122 
26      Travail de sisal      43        123‐124 
27      Papier Antemoro     44        125‐126 
28      Tabouret      45        127‐128 
29      Cornetier (zébu)      46        129‐130 
30      Minoterie      47        131‐132 
31      Séchage de fruits     48        133‐134 
32      Transformation fruits    49        135‐136 
33      Transformation tomates    50        137‐138 
34      Boucherie, charcuterie    51        139‐140 
35      Fumage de poisson    52        141‐142 
36      Vinaigre d’ananas    53        143‐144 
37      Huiles essentielles    54        145‐146 
38      Huile de coco      55        147‐148 
39      Masseur       56        149‐150 
40      Instruments de musique    57        151‐152 
41      Petites voitures,jouets(bois)  58        153‐154 
42      Maquette de bateau    59        155‐156 
43      Frigoriste, ménager    60        157‐158 
44      Fabrication brouettes    61        159‐160 
45      Filet de pêche      62        161‐162 
46      Varamba      63        163‐164 
47      Pépinière      64        165‐166 
48      Viticulture      65        167‐168 
49       Elevage canards de mulard  66        169‐170 
50      Apiculture      67        171‐172 
51      Farine de poisson    68        173‐174 
52      Pisciculture      69        175‐176 
53      Pêche artisanale      70        177‐178 
54      Aquaculture      71        179‐180 
 
 
Avant‐ propos 
______ 
 
Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont contribué directement ou indirectement à la réalisation de 
ce répertoire. 
 
L’identification et la localisation des métiers et activités porteurs de revenus pérennes ont été faites à partir des 
pôles de développement socio‐économiques régionaux et définis avec les responsables provinciaux, à savoir : 
 
‐ la Coordinatrice Nationale du Programme National « EDUCATION POUR TOUS » et toute l’équipe ; notamment, 
les  Responsables  des  cellules  provinciales  de  coordination  et  d’exécution  (CPCE)  (sauf  Antananarivo  et 
Antsiranana) 
‐ les Responsables provinciaux : 
• Population 
• Artisanat 
• Agriculture 
• Emploi 
• Education Nationale ( DGFP‐LT) 
‐ les Organisations Consulaires 
‐ les Chambres de commerces 
‐ les Chambres de métiers 
‐ les Organisations professionnelles : 
• Artisans par filière 
‐ les Partenaires sociaux : 
• Organisations patronales 
• Organisations syndicales représentatives 
‐ les organismes de Formation (Publics, Privés, ONG) 
‐ les Centres de Documentation et d’Information 
‐ l’association « Entreprendre à Madagascar » 
‐ les Responsables provinciaux du PSDR 
‐ les organismes onusiens : ONUDI  
 
Le  présent  répertoire  des  Métiers  et  Activités  de  base  a  pu  être  réalisé  grâce  à  la  contribution  effective  et 
permanente du Ministère de l’Industrie et de l’Artisanat (devenu Ministère de l’Industrialisation, du Commerce et 
du Développement du secteur privé à la suite du remaniement gouvernemental du 5 Janvier 2004) par le biais de 
la Direction de l’Artisanat. 
 
A cet effet, la Direction de l’Artisanat a désigné des personnes ressources, par province, 
soit les responsables des antennes de l’Artisanat : 
    ‐ Antananarivo 
    ‐ Antsiranana 
    ‐ Fianarantsoa 
    ‐ Toliara 
soit des membres de la Chambre de Métiers : 
    ‐ Mahajanga  
    ‐Toamasina 
 
La localisation des artisans et la tenue des ateliers avec les groupes d’artisans ont été assurées par ces personnes 
ressources. 
 
Le référentiel de formation a été fait en collaboration avec les conseillers techniques spécialisés du Ministère de 
l’Education Nationale. 
Nous  réitérons  nos  remerciements  au  PNUD,  à  la  Coordonnatrice  Nationale  du  Programme  Nationale 
« EDUCATION  POUR  TOUS »  et  toute  l’équipe,  notamment  les  Responsables  des  cellules  provinciales  de 
coordination et d’exécution (CPCE), ainsi qu’à toute l’équipe du BIT. 

1
 
 
 
 
 
 
 
 
Introduction 
______ 
 
 
 
 
La  réalisation  du  présent  répertoire  des  métiers  et  activités  de  base  s’intègre  dans  le  Cadre  du  « Programme 
conjoint Madagascar/Système des Nations Unies pour la Promotion de l’Education de Base pour tous les Enfants 
Malgaches » sous la tutelle du Ministère de la Population, de la Protection Sociale et des Loisirs. 
 
Le document concerne essentiellement le milieu rural et répond à une préoccupation immédiate qui consiste à 
faciliter l’insertion économique des jeunes dans le cadre de la mise en œuvre du programme EPT. 
 
Objectifs 
 
Il  s’agit  de  donner  un  contenu  national,  en  termes  de  tâches  à  accomplir  et  de  compétences  théoriques  et 
techniques à maîtriser, à quelques métiers et activités de base les plus porteurs en matière d’auto emplois et de 
revenus dans les six provinces de Madagascar. 
 
 
Concept de métier ou d’activité de base 
 
Sont considérés comme tels les métiers et les activités existantes ou à créer qui offrent le plus de perspectives 
d’auto‐emplois et de revenus. 
 
Généralement il s’agit de métiers et d’activités à caractère artisanal exercés seul ou en groupe dont les pré requis 
pour  entreprendre  la  formation  se  limitent  aux  connaissances  acquises  par  le  biais  de  l’alphabétisation 
fonctionnelle intensive. Certains métiers de base requièrent cependant un niveau plus élevé (niveau 7è). 
 
Ces métiers ne nécessitent pas une formation technique et technologique longue et complexe. La formation peut 
être acquise dans le cadre de l’économie informelle par le biais de la « formation sur le tas » ou de l’apprentissage 
plus structuré. 
 
La  formation  reçue  rend  les  jeunes  directement  et  rapidement  opérationnels,  mais  elle  ne  sera  pas  suffisante 
pour s’adapter à l’évolution technique et technologique. 
 
La formation doit être continue et « tout au long de la vie » lorsque les conditions seront réunies. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2
PRESENTATION DU REPERTOIRE 
_______________ 
 
 
 
Le répertoire comprend deux parties : 
 
Première partie : Répertoire des Métiers et Activités de base 
Deuxième partie : Réferentiels de Formation 
 
Première partie : Répertoire des Métiers et Activités de Base 
 
     1.1        Approche adoptée : 
Elle  privilégiait  l’exploitation  conjointe  des  deux  principaux  instruments  de  classification  disponibles,  en 
l’occurrence  la  CITP‐88  (Classification  Internationale  Type  de  Profession  éditée  par  le  BIT)  qui  est  censée 
conférer une validité internationale au répertoire, et la Classification établie par le Ministère de l’Industrie et 
de  l’Artisanat  (Classification  MIA)  qui  reflète  les  spécificités  malgaches  de  certains  métiers  et  activités  de 
base. L’objectif était d’établir une correspondance entre les deux classifications. 
 
 
1.2      Les grands groupes qui intéressent le répertoire. 
 
Les deux grands groupes concernés dans le répertoire sont le 6 et le 7 (en annexe) 
 
On trouvera ci‐après un bref aperçu des ces grands groupes de la CITP‐88, qui devrait rendre plus aisée 
l’interprétation de la classification. Celui‐ci ne saurait en rien tenir lieu de la description plus détaillée des 
catégories professionnelles (EXTRAIT). 
 
Grand groupe 6 
 
Agriculteurs et ouvriers qualifiés de l’agriculture et de la pêche 
 
Ce  grand  groupe  comprend  les  professions  dont  les  tâches  principales  exigent  pour  leur  accomplissement  les 
connaissances  et  l’expérience  qui  permettent  d’obtenir  les  produits  de  l’agriculture,  de  la  sylviculture  et  de  la 
pêche.  Ces  tâches  consistent  à  pratiquer  l’agriculture  pour  en  obtenir  les  produits,  à  élever  ou  chasser  des 
animaux,  à  capturer  ou  élever  du  poisson,  à  exploiter  des  forêts  naturelles  ou  de  peuplement,  et,  notamment 
dans  le  cas  des  travailleurs  de  l’agriculture  et  de  la  pêche  destinées  aux  marchés,  à  vendre  les  produits  à  des 
acheteurs,  à  des  organismes  de  commercialisation  ou  sur  les  marchés.  La  plupart  des  professions  de  ce  grand 
groupe correspondent au deuxième niveau de compétences de la CITP. Le grand group se subdivise en deux sous‐
grands groupes, six sous‐groupes et dix‐sept groupes de base, lesquels reflètent des différences entre les tâches 
qui tiennent à la disparité des domaines de spécialisation et à la différence entre les travailleurs de l’agriculture et 
de la pêche destinées aux marchés et ceux de l’agriculture et de la pêche de subsistance. 
 
  Grand groupe 7 
 
Artisans et ouvriers des métiers de type artisanal 
 
Ce  grand  groupe  comprend  les  professions  dont  les  tâches  principales  exigent  pour  leur  accomplissement  les 
connaissances et l’expérience propres aux métiers d’artisanat et aux emplois qualifiés qui s’y apparentent, ce qui, 
entre autres choses, implique la familiarité avec les machines et l’outillage, ainsi qu’avec chacune des étapes de la 
production, et avec la nature et les applications des produits fabriqués. Ces tâches consistent à extraire du sol des 
matières  premières,  à  construire  des  bâtiments  et  d’autres  ouvrages,  à  fabriquer  des  produits  divers  et  des 
produits  d’artisanat.  La  plupart  des  professions  de  ce  grand  groupe  correspondent  au  deuxième  niveau  de 
compétences  de  la  CITP.  Le  grand  groupe  se  subdivise  en  quatre  sous‐grands  groupes,  seize  sous‐groupes  et 
soixante‐dix  groupes  de  base,  lesquels  reflètent  des  différences  entre  les  tâches  qui  tiennent  à  la  disparité  des 
domaines de spécialisation. 
3
1.3   La classification établie par le Ministère de l’Industrie et de l’Artisanat (MIA) 
 
Brève présentation de la Classification MIA (qui figure d’ailleurs en Annexe) 
12 (douze) secteurs d’activités ont été définis par le MIA par décret de 1999 
 
010 Bois et dérivés 
020 Métaux et travail de métaux 
030 Pierres et Bijouterie 
040 Textile et Habillement 
050 Aménagement de l’Habitat 
060 Fibres végétales 
070 Divers animal 
080 Agroalimentaire et alimentaire 
090 Corps gras et Hygiène 
100 Photographie, Peinture, Art graphique 
110 Culture et Loisirs 
120 Micromécanique, électronique, informatique, froid et électrotechnique 
 
Par ailleurs la filière outillages et équipements a été conseillée par la Direction de l’Artisanat mais n’est 
pas encore intégrée dans cette classification. 
 
1.4      Les Métiers et activités de base identifiés 
 
L’étude a permis d’identifier 20 métiers par provinces soit 120 métiers. 
Parmi ces 120, il existe des métiers similaires tels les vanniers spécifiques à chaque province, les marqueteries, les 
maquettes… ce qui explique les 103 métiers retenus. 
 
1.4.1      L’approche adoptée 
 
Tous les responsables régionaux ont collaboré à l’identification des métiers et activités de base les plus 
représentatifs et les plus porteurs compte tenu des pôles de développement socio‐économique de 
chaque région. 
 
Les métiers concernant la classification MIA ont été validés auprès de la Direction de l’Artisanat. 
 
Les métiers relevant de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche ont été validés auprès des services 
provinciaux du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. 
 
1.4.2      Les métiers identifiés selon la classification MIA 
 
76 métiers dont la liste n’est pas exhaustive ont été dénombrés. 
 
1.4.3       Classification conseillée par MIA 
 
6 métiers dans la filière « outillages et équipements » n’est pas encore intégrée dans la classification MIA 
 
1.4.4       Autres métiers : 
 
21 métiers relevant de l’élevage et de la pêche. 
 
1.4.5      Localisation 
 
La monographie de chaque province est donnée en Annexe pour pouvoir localiser les métiers existants. 
 
Pour quelques cas, les potentialités de la province sont mises en exergue sur la carte, ceci dans le but de 
stimuler la création de métiers ou d’activités novatrices. 
4
Une meilleure connaissance de Madagascar (cartes en annexe) donnera une vision globale de ces 
potentialités. 
 
1.5   Monographie des Métiers de Base 
  Cinquante quatre (54) métiers sont décrits dans cette deuxième partie. 
 
1.5.1       Les critères de choix 
 
Les critères de choix ont été définis avec la collaboration des responsables provinciaux respectifs. 
 
Les métiers les plus représentatifs et les plus porteurs et en fonction des potentialités socio‐économiques 
sur place ont été priorisés d’une part. 
 
D’autre part, la localisation des artisans connus et appréciés pour leur savoir faire constitue un atout pour 
l’accueil des candidats en apprentissage du métier. 
 
En plus, pour les personnes qui ont suivi le programme d’alphabétisation, l’apprentissage d’un métier 
pérenne en vue d’auto emploi est une voie pour capitaliser leurs acquis et améliorer leur condition de vie. 
 
Enfin, la création d’emploi au niveau régional est considérée comme un levier de développement. 
 
1.5.2     Objectifs : 
 
Les objectifs consistent à : 
 
‐ Donner un contenu national en termes de tâches à accomplir et de compétences techniques et 
théoriques à maîtriser à quelques métiers et activités de base. 
 
1.5.3      Approche adoptée 
 
La localisation des artisans a été faite suite aux divers contacts avec les responsables provinciaux et la 
personne ressource qui connaît bien la région et l’Artisanat. 
 
1.5.3.1 Rôle de la personne ressource 
 
‐ La personne ressource recrute un ou des artisans par localité et constitue un groupe de 5 artisans 
par métier 
‐ Elle forme ces artisans aux techniques participatives et à l’objectif de l’atelier. 
 
1.5.3.2 Atelier des artisans 
 
Les artisans choisissent un chef de groupe capable de restituer le travail du groupe. Ils décrivent eux‐
mêmes leur travail et fournissent toutes les données selon un canevas. 
 
1.5.3.3 Contenu de la monographie 
 
Pour chaque métier, la monographie comportera les informations suivantes : 
 
• Un descriptif du métier et ses variantes régionales, 
• La liste des compétences nécessaires pour l’exercice du métier, 
• Un référentiel de formation (cf Deuxième partie) 
• La liste des pré requis pour entreprendre la formation dans le métier, 
• La liste des structures de formation ainsi que des moyens humains et matériels disponibles 
dans des différentes provinces pour assurer la formation dans le métier donné. 
 
Note : 
  La liste des structures de formation provient des informations recueillies auprès des Artisans et 
des Responsables et à partir des rares documents existants 
5
 
 
Deuxième partie : Les Référentiels de Formation 
 
  Les Référentiels de Formation concernent les 54 Métiers décrits dans la première partie  
 
2.1         Approche adoptée 
• Les artisans ont donné en détails l’Analyse de leur Situation  de Travail ou AST. Partir de la 
méthode traditionnelle et de la pratique sur le tas de leur métier. 
• La traduction de cette analyse en terme de module de formation a été réalisée par les 
méthodologues. 
 
2.2          Objectifs 
  Les objectifs consistent à : 
  2.2.1     Définir un  programme d’information afin d’harmoniser  la formation dispensée par les 
opérateurs publics et privés de formation 
  2.2.2      Rendre les jeunes directement et rapidement opérationnels 
  2.2.3      Sensibiliser les jeunes à tendre, par la suite vers une qualification plus poussée par le biais 
de la formation continue et permanente qui leur permettra de s’adapter à l’évolution technique et technologique 
dans leur métier respectif. 
 
 
A noter : 
  Les référentiels de formation d’insertion en milieu rural contenus dans ce document qui sont 
constitués de modules simples et d’une durée relativement courte, ne peuvent en aucun cas servir à concevoir 
des programmes sophistiqués. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

6
 
 
PREMIERE PARTIE 
 
REPERTOIRE DES METIERS DE BASE  
 
_________________________ 
              
 
_____________________________________________________________________________________ 
 
 
 
Les composantes : 
I‐ La liste des Métiers identifiés selon la classification du Ministère de l’Industrie et de l’Artisanat 
II‐ La liste des 54 Métiers décrits  
III‐ Le caneva de la monographie 
IV‐Monographie des Métiers 
 
 
 
 

7
I – La liste des métiers identifiés 
LES METIERS ET LES ACTIVITES DE BASE IDENTIFIES selon MIA* 
Secteurs  Activités et Métiers    
 d’activités  PRODUITS UTILITAIRES  Produits d’Art  Produits de  Nbre 
Service 
010  Bois et Dérivés  Fabricant de :  ♦ Artisan marqueterie     
♦ Pirogue  ♦ Sculpteur d’art : 
♦ Botry (chalutier)  - Art ZAFIMANIRY 
♦ Varamba *  - Art ALOALO 
♦ Fabricant de machine à   
bois  
Sous‐total 010  6 
20  Métaux  et  Travail  Fabricant de :  ♦ Forgeron  ♦ Réparateur   
de Métaux  ♦ Articles de ménage  ♦ Artisan fondeur  de bicyclette 
♦ Articles agricoles  ♦ Ouvrier  de  travail  de 
♦ Ferblanterie  cuivre 
♦ Confectionneur de clé  ♦ Ouvrier de 
ferronnerie  
Sous‐total 020  9 
030  Pierre et bijouterie  ♦ Orpailleurs  ♦ Confectionneur  de     
♦ Extracteur de pierres  Bijoux fantaisie 
précieuses  ♦ Sculpteur de marbre 
♦ Orfèvre 
Sous‐total 030  5 
040  Textile  et  ♦ Tisserand  ♦ Art Batik      
habillement   ♦ Couturier   
♦ Brodeuse 
♦ Dentellerie 
Sous‐total 040  5 
050  Aménagement  de  ♦ Briquetier  ♦ Horticulteur  (  cf  ♦ Couvreur    
l’habitat  ♦ Potier  agriculture) 
♦ Fabricant fibrociment   
♦ Fabricant  de  foyer   
amélioré (Toko mitsitsy) 
♦ Energie solaire 
♦ Foreur puits artisanal 
♦ Fabricant  de  pompe 
aspirante d’eau 
♦ Staffeur / Chaux grasse 
Sous‐total 050  10 
060  Fibres végétales   ♦ Vannier toutes provinces  ♦ Fabricant  de  Papier     
♦ Tisseur  Antemoro 
♦ Tresseur   
♦ Fabricant articles en    
bambou  
♦ Fabricant article en 
écorce de bananier 
♦ Fabricant de tabouret 
♦ Fabricant de panier  
♦ Fabricant de balai 
♦ Fabricant de sac ( en fil) 
Sous‐total 060  10 
* Voir équipements * MIA : Ministère de l’Industrie et de l’Artisanat 

8
 
Secteurs  Activités et Métiers    
 d’activités  PRODUITS UTILITAIRES  Produits d’Art  Produits de  Nbre 
Service 
070  Divers animal   ♦ Maroquinier   ♦ Fabricant d’article en     
corne 
♦ Fabricant d’article en 
coquillage 
Sous‐total 070  3 
080  Agroalimentaire  et  ♦ Charcutier  ♦ Tresseur de vanille  ♦ Gargotier   
alimentaire   ♦ Fabricant d’alcool    rural 
♦ Fabricant de produits    ♦ Préparateur 
laitiers  de vanille 
♦ Fabricant de Bononoka  ♦ Mûrisserie 
♦ Artisan enfûmage de  de banane 
poisson    
♦ Fabricant de pâte   
alimentaire (koba ravina) 
♦ Artisan en transformation 
de fruits 
♦ Artisan en transformation 
de viande 
♦ Artisan en transformation 
de légumes 
♦ Artisan en séchage de 
fruits 
♦ Extracteur huile 
essentielle 
♦ Fabricant de condiments 
et épices (achards) 
♦ Fabricant de sardine 
♦ Fabricant de vinaigre 
Sous‐total 080  18 
090  Corps  gras  et  ♦ Fabricant de cire    ♦ Coiffeuse   
Hygiène   ♦ Extracteur huile de coco ‐  traditionnelle
Ampalibe  ♦ Masseur 
♦ Extracteur huile de ricin 
Sous‐total 090  5 
100  Photographie,     ♦ Peintre dans des     
peinture,    Art  bouteilles de sable 
graphique   Sous‐total 100  1 
110  Culture et Loisirs    ♦ Fabricant de jouets       
♦ Fabricant de maquette 
♦ Fabricant d’instruments 
de musique 
Sous‐total 110  3 
120  Micro‐mécanique,       ♦ Frigoriste   
électronique,   ménager  
informatique,      
froid  et     
électrotechnique   Sous‐total 120  1 
TOTAL METIERS ET ACTIVITES DE BASE IDENTIFIES (MIA)  76 
 
 
 
9
 
 
 
 
AUTRES  METIERS ET ACTIVITES DE BASE 
NON COMPRIS DANS LA CLASSIFICATION DU MINISTERE (MIA) 
 
  Métiers et Activités 
Secteurs  Produits utilitaires  Prestations de service  Nombre 
 d’activités 
Outillages et  Fabricant de :     
Equipements   ♦ Varamba 
♦ Charrue 
♦ Charrette 
♦ Herse 
♦ Brouette 
♦ Filet de pêche  
Sous‐total  6 
Agriculture   ♦ Agriculteur( tabac)     
♦ Pépiniériste 
♦ Semencier 
♦ Agriculteur  de  plantes  à 
parfum et aromatique 
♦ Viticulteur 
♦ Horticulteur  (cf  réf  050  –
MIA) 
♦ Sériciculteur 
 
Sous‐total  7 
Elevage   ♦ Apiculteur  ♦ Géniteur   
♦ Aviculteur ( poulet de chair)  ♦ Castration 
♦ Aviculteur  (Canard  de  ♦ Boucher 
mulard)  ♦ Abreuvoir 
♦ Pisciculteur  (poissons,   
anguilles)   
♦ Ranaculteur  (pour  cuisse  de   
nymphe)   
 
Sous‐total  9 
Pêche   ♦ Aquaculteur  ♦ Mareyeur    
♦ Extracteur de chair de crabe
♦ Préparateur de cuisse de 
nymphe 
♦ Pêcheur artisanal 
Sous‐total  5 
TOTAL AUTRES METIERS ET ACTIVITES DE BASE  27 
TOTAL GENERAL  103 
 
 
 
 
 
 
   
   
10
II – La liste des 54 métiers décrits : 
 
 
  Activités et Métiers    
Secteurs  PRODUITS  Produits d’Art  Produits de  Codification 
 d’activités  UTILITAIRES  Service   
PU     
PA  PS 
       
010  Bois et Dérivés  Fabricant de Pirogue  010/PU/01 
  Fabricant de Botry  010/PU/02 
  Marqueterie   010/PA/03 
  Sculpteur d’Art  010/PA/04 
 
 
 
020  Métaux  et  Travail  de  Fabricant articles de ménage  020/PU/05 
Métaux  Fabricant ustensiles domestiques à base de tôle  020/PU/06 
Fer blantier  
Fabricant articles décoratifs  020/PA/07 
Fabricant d’articles et outillages agricoles  020/PU/08 
Artisan confectionneur et réparateur de clé  020/PS/09 
Artisan fondeur  020/PU/10 
Forgeron  020/PU/11 
030  Pierre et Bijouterie  Extracteur de pierre précieuse  030/PU/12 
 
 
Artisan en confection de bijoux fantaisies  030/PA/13 
040  Textile et Habillement  Tisserand tapis mohair  040/PU/14 
  Artisan d’Art batik  040/PA/15 
 
050  Aménagement  de  Briquetier  050/PU/16 
l’habitat  Artisan potier  050/PU/17 
Fabricant de pompe aspirante d’eau  050/PU/18 
Couvreur   050/PS/19 
Fabricant de craie,  staff et produits de décoration  050/PU/20 
Fabricant de chaux  050/PU/21 
060  Fibres végétales   Vannier  060/PU/22 
  Fabricant de rabane  060/PU/23 
  Fabricant d’article en bambou  060/PU/24 
  Fabricant d’articles en écorce de bananier  060/PU/25 
  Artisan en travail de sisal  060/PU/26 
  Fabricant de papier Antemoro  060/PU/27 
  Fabricant de tabouret   060/PU/28 
 
 
 
 

11
 

  Activités et Métiers    
Secteurs  PRODUITS  Produits d’Art  Produits de  Codification 
 d’activités  UTILITAIRES  Service   
PU     
PA  PS 
       
070  Divers animal   Fabricant d’objet d’art en cornes de zébu (cornetier)   070/PA/29 
 
080  Agroalimentaire et  Minotier    080/PU/30 
alimentaire   Séchage de fruits    080/PU/31 
Artisan en transformation de fruits   080/PU/32 
Artisan en transformation de tomates  080/PU/33 
Artisan en transformation de viande (boucher)   080/PU/34 
Artisan en fumage de poisson   080/PU/35 
Producteur de vinaigre d’ananas    080/PU/36 
Fabricant d’huiles essentielles  080/PU/37 
090  Corps gras et Hygiène  Artisan en extraction huile de coco  090/PU/38 
Masseur   090/PU/39 
100  Photographie,  Peinture     
et Art graphique 
110  Culture et Loisirs  Fabricant de DJEMBE (Tambour)  110/PA/40 
Fabricant des petites voitures/ Jeux FANORONA  110/PU/41 
Fabricant de maquettes de bateaux  110/PA/42 
120  Micro mécanique  Frigoriste ménager  120/PS/43 
électronique, 
Informatique,  Froid et 
Electrotechnique 
 

12
 
AUTRES  METIERS ET ACTIVITES DE BASE 
NON COMPRIS DANS LA CLASSIFICATION DU MINISTERE 
 
Secteurs  d’activités  Métiers et Activités de base    
PRODUITS  Produits d’Art  Produits de  Codification 
UTILITAIRES  Service   
PU  PA  PS 
Outillages et équipements  Fabricant de brouettes  OE/PU/44 
Tisseur filet de pêche   OE/PU/45 
Fabricant de varamba  OE/PU/46 
Agriculture   Pépiniériste  A /47 
Viticulture   A /48 
Elevage   Eleveur de canard de mulard  E /49 
Apiculteur   E /50 
Producteur de farine de poisson  E /51 
Pisciculteur   E /52 
Pêche  Pêcheur artisanal  P /53 
  Aquaculteur   P /54 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
13
III – Le canevas de la monographie 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE  CODE* 
    ET 
  DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  FABRICANT DE PIROGUE  010 BOIS ET DERIVES   
    12 – 03 
7124  Sous secteur :  01 
  PU – Charpenterie 
 
 
 
1. Description du métier :   
 
 
 
2. Compétences :   
2.1.  Théoriques 
2.2. Techniques 
2.3. Spécifiques 
 
 
 
3. Attitudes et qualités requises :   
 
 
 
4. Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
 
 
 
5. Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :  
 
 
* Lire en code décembre 2003 (12‐03) 
* 01 numéro d’ordre des métiers décrits dans la deuxième partie 
CITP : Classification internationale type des Professions du Bureau International du Travail (CITP‐88) 

14
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
IV –Monographie des 54 métiers : 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

15
16
 

Intitulé du métier et activité de base 
Ministère de l’Industrie  CODE 
BIT   
et 
   
  de l’Artisanat 
FABRICANT DE PIROGUE  Secteur d’activité   
Référence    
010 BOIS ET DERIVES  12 – 03 
CITP – 88    01 
  Sous secteur : 
7124  PU – Charpenterie 
   
 
 
1‐Description du métier :   
Les artisans fabriquent des pirogues destinées à la pêche. Les taches consistent à : 
a‐faire le choix du bois et veiller au séchage correct 
b‐procéder à la construction du corps de la pirogue et de la tête, les parties à l’arrière et la partie inférieure 
c‐préparer la balance et le support 
d‐préparer le voile et le support 
e‐installer les sièges 
f‐confectionner la pagaie 
g‐entreprendre la finition (peinture, goudron) 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : arithmétique, système métrique, dessin  
2.2. Techniques : menuiserie, charpenterie marine 
2.3. Spécifiques : physique : force et vitesse de courant d’eau, résistance des matériaux, équilibre et pression 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Précision et ténacité 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Marteau,  pince,  rabot  ou  tesson  de  bouteille,  hache,  burin,  clou,  instrument  en  fer  (creuser  le  fond  ou  les 
parties à enlever), gaulette, scie, vilebrequin, coupe coupe 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
‐Artisans Tuléar : MM. SOATOETSY Julien (Besakoa, Tuléar), RAMBELSON Venance (Mahavatse II Tuléar) 
‐Artisans Tamatave : MM RALISON Jeannot (Fénérive est), SONINA (Fénérive est), GODROFO Joseph (Fénérive 
est) 
- Don Bosco BP 69 Tuléar. Ouvrage Bois‐ Travail des métaux 
- Collège Technique. Lycée Technique  
 
Spécificités régionales :   
Les types de bois : 
• Tamatave : vintahona, bizaha, sonambo 
• Tuléar : farafatra, harofy, leroka 
 
 
 

17
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  Ministère de l’Industrie  CODE 
    et 
   de l’Artisanat 
Référence     Secteur d’activité          
CITP – 88  FABRICANT DE BOTRY  010 Bois et dérivés   
    12 – 03 
7124  Sous secteur :  02 
  PU – Charpenteries 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les  artisans  fabriquent  des  types  de  « chalutiers »  destinés  surtout  au  transport  des  hommes  et  des 
marchandises ou à la pêche. Les charges peuvent être de 10 à 20 tonnes selon la taille du Botry.  
 
Les tâches consistent à :  
 
a‐rechercher le bois et établir le devis 
b‐réaliser le croquis, le traçage du gabarit sur bois 
c‐ensuite, confectionner la membrane, l’étrave et le cadre 
d‐mettre le bordage extérieur et intérieur, les fixations, le pont et la cabine 
e‐confectionner et installer le reste (panneau de cale, mât, gouvernail, verge, câble de tendeur, poulie, corde, 
voile) 
f‐faire la finition (masticage et peinture) 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : menuiserie, charpenterie marine  
2.2.  Techniques :  maîtriser  la  réalisation  du  gabarit,  l’assemblage  et  montage  méthodique  des  éléments  du 
chalutiers,  
2.3. Spécifiques : savoir nager, interpréter les dessins  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Rigueur, persévérance, créatif, chercheur 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Equerre,  hache,  scie,  vilebrequin,  écrous,  marteau,  serre  joint,  câble,  poulie,  voile,  clous  galvanisés,  coupe 
coupe 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• Morondava : M. RAZANAKOLONA Alex, professeur CFP Morondava 
• CFP (charpenterie Morondava)  
• MM NAMBERY Joachin, LEON Sangame, FLORENT Claude (Morondava) 
 
 
 
Spécificités régionales :   
La fabrication du Botry se fait au sein d’une structure familiale  
 
N.B :  le  système  de  fabrication  pourrait  être  modernisé  par  l’utilisation  des  groupes  électrogènes ;  perceuse 
électrique, scie électrique, serre joint (15 à 25 kg) 
18
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE  CODE 
BIT   
ET  
   
  DE L’ARTISANAT 
MAQUETERIE  Secteur d’activité   
Référence    
010 BOIS ET DERIVES  12 – 03 
CITP – 88    03 
  Sous secteur : 
7422  PA – Ebénisterie 
   
 
 
1‐Description du métier :   
Confectionner  des  ouvrages  d’ébénisterie  composés  de  feuilles  de  différents  bois  précieux,  marbre  qui  sont 
plaqués sur un assembleur et forment des dessins variés servant de décoration pour le dessin des armoires, 
buffets, table, plateau, tableau, boîte, table de feux, portrait, chaise, porte stylo… 
Les activités consistent à : 
a) Scier le bois palissandre – (scie manuelle ou électrique) pour obtenir des plaquettes 
b) Raboter, couper, découper et réaliser l’assemblage pour constituer le dessin 
c) Coller les placages découpés, raboter, masquer 
d) Poncer et entreprendre le vernissage 
 
 
2‐Compétences :   
2.1 Théorique : Dessin d’Art 
                          Connaître les types de bois et leur traitement 
2.2 Technique : ‐ Maîtriser la qualité des métiers d’œuvre 
- Maîtriser l’utilisation des outils 
 2.3 Spécifiques : assemblage des couleurs des bois 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- Respect de délais 
- Créativité – Soigneux 
- Sens aigu de l’Art et de la qualité  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Scie, rabot, tarière, gouge V 2mm à 15mm, racloir, hache, tour mamelle, bédane, vilebrequin, marteau, ciseaux 
plat 2 mm et 15 mm, papier vert, pinceau, brosse, serre joint, lime, tampon. 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• LTP Lycée Technique Professionnel Ambositra BP. 30 
• INPF Institut National de Promotion Formation Antananarivo Ivato 
• FFE Fondation Friedrich Erbert 
• RTM Artisanat (Reggio, Terzio, Mondo) Ambohibary Ambositra 
 
 
Spécificités régionales :   
Les spécificités concernent les motifs (cf.1) Ambositra – Toliary – Antsiranana ‐ Antananarivo  
 
 

19
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE  CODE 
BIT   
ET  
   
  DE L’ARTISANAT 
SCULPTEUR D’ART  Secteur d’activité   
Référence    
010 BOIS ET DERIVES  12 – 03 
CITP – 88    04 
  Sous secteur : 
7422  PA – Sculpture 
   
 
 
1‐Description du métier :   
Les travaux de sculpture sont en bois spécifique à chaque province. 
 
Les activités consistent à transformer le bois précieux en objet d’art :  
a‐scier, raboter, travailler le bois selon les modèles  
b‐rouler, poncer, cirer et brosser  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les types de bois, la menuiserie, dessins d’art 
2.2. Techniques : maîtriser l’utilisation des outillages, maîtriser les techniques de traçage, montage, polissage, 
cirage et vernissage 
2.3. Spécifique : calligraphie 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre patient, créatif, nécessite un effort d’énergie pour travailler le bois  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Scie, rabot, marteaux, ciseaux à bois 
Lime, perceuse, étaux, canif, couteau, hache, brosse, pinceaux  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• Tuléar : formation en famille : Andranontantely, ELAHIAMPO sy EMENONJONANA Ambalviro  
• Betioky sud : SOALZA, ELAHIKO, ELAHIBE Albert 
• Fianarantsoa : RTM Artisanat (Reggio, Terzi, Mondo) Ambohibary Ambositra, LTP Ambositra  
 
 
 
Spécificités régionales :   
Les spécificités concernent :  
• les produits fabriqués : 
              Tuléar : Statuettes, masques, boîte en gras ALOALO – assiettes, vases, table jeux 
              Ambositra : Statuettes – Arts ZAFIMANIRY – table, armoire, lit, coffre 
              Antsiranana : Statuettes – figurines animaux, pied de lange, abat‐jour  
• matières :  Tuléar  (mendorave,  balbaka,  daro),  Fianarantsoa  (vonivero,  pallisandre,  bois  de  rose)  
Antsiranana (palissandre) 
            
 
N.B : Les outillages sont encore traditionnels (héritage familial). Une modernisation est souhaitée 
20
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
BIT   
    DE L’ARTISANAT 
  Secteur d’activité   
Référence   FABRICANT ARTICLES DE MENAGE   
020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88  METAUX  05 
   
7211  Sous secteur : 
  PU – Fonderie 
 
 
1‐Description du métier :   
Les artisans fabriquent des articles de ménage et des objets d’art. Les taches consistent à : 
a‐cuire l’alliage de l’aluminium dans la fondeuse en brique réfractaire (tany aboka) 
b‐préparer les moules selon les modèles dans les châssis en terre argileuse 
c‐Verser les produits de la fonte dans la moule à l’aide de kapoaka (tuyau court pour verser les produits de la 
fonte vers la moule)  
d‐faire la finition  
d1‐limer le produit 
d2‐utiliser progressivement les papiers abrasifs 
d3‐polir avec les produits spéciaux 
d4‐nettoyer les produits avec un tissu sec ou savon poudre 
d5‐récupérer les déchets pour être recyclés dans une future confection 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : caractéristiques de l’argile et de l’aluminium 
2.2.  Techniques :  maîtriser  les  différentes  étapes  de  transformation  de  l’aluminium,  connaître  le  degré  de 
coulage et l’utilisation des moules et outillages  
2.3. Spécifique : fabriquer ses propres outillages 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre en bonne santé, être méticuleux, être capable, de supporter une température élevée, à cause de la 
cuisson, être sobre, être calme, rapide et efficace, avoir un talent pour les objets d’art  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Cuisson  spéciale  pour  la  fonderie,  marmite  en  terre  cuite  supportant  la  chaleur  de  1  300°C,  tandra  (pince  à 
manche longue pour prendre la marmite dans la fonderie, le châssis et la moule selon les objets à fabriquer, 
autres outillages : lime, marteau, cisailles de métal, chignole, le van en métal pour vanner le charbon 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
KOFAMENA  (Koperativa  fanamboarana  metaly),  Lot  102  B  Ankodondona  Ambatolampy  104,  Mme 
RAVELONJANAHARY Thérèse tel 42 492 69‐42 492 88  
 
 
 
Spécificités régionales :   
Les artisans d’Ambatolampy sont les spécialistes pour la fabrication de cocottes (n° 20, 22, 24, 26, 28, 30…), 
pêles, casseroles, et autres articles de cuisine et autres articles de décoration. Tany aboka : terre argileuse très 
molle spéciale Ambatolampy 
 

21
 
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
IT   
     DE L’ARTISANAT 
FABRICANT USTENSILES  Secteur d’activité   
Référence   DOMESTIQUES A BASE DE TOLE   
  020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88    METAUX  06 
   
7213  Sous secteur : 
  PU – Ferblanterie 
 
 
1‐Description du métier :   
Les activités consistent à fabriquer des articles, ustensiles et autres avec tôles (plate, galva, ou à dresser, fer 
rond).  
 
Les produits obtenus peuvent être des marmites, bassins, réchauds, pelles, poêles, vans, cheminée, gouttière 
cheminée, grille de sécurité.  
 
Les phases des actions étant : 
a‐traçage 
b‐coupage de tôles ou dressage d’autres métaux (fûts)  
c‐pliage 
d‐assemblage  
e‐soudure 
f‐finition  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : ouvrage métallique, technique de soudure 
2.2. Techniques : maîtriser le traçage, dressage, découpage de tôles, réaliser les gabarits, pliage et assemblages
2.3. Spécifiques : métaux en feuille, traçage géométrique 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être en très bonne condition physique 
• résistance aux bruits des métaux travaillés 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Gabarit, ciseaux à métaux, types de marteau (pour dressage, boule…), pointe à tracer, burin, établi métallique, 
perceuse électrique, meule électrique, rivet, compas, fer à souder  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• Mahajanga :  M.  Peny  PETERAAmbalabe  lot  n°26  Mahajanga,  Lycée  technique  (Mahajanga,  Mandritsara, 
Marovoay, Antsohihy)  
• Fianarantsoa : CAPR Tsinjoeazaka Ambozontany BP 1 327  
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 

22
 
 
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
BIT   
    DE L’ARTISANAT 
  Secteur d’activité   
Référence   FABRICANT ARTICLES    
DECORATIFS  020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88  (ferblantier)  METAUX  07 
   
7213  Sous secteur : 
  PU – Ferblanterie 
 
 
1‐Description du métier :   
Les produits fabriqués peuvent être des produits utilitaires ou décoratifs : des jouets en fer ou en aluminium.  
 
L’artisan utilise le feu de charbon, l’étain et l’acide.  
 
Les taches consistent à : 
a‐rassembler les matériaux (boîtes de conserves…)  
b‐dresser les bois 
c‐laver 
d‐faire le traçage  
e‐couper selon les modèles 
f‐souder 
g‐peindre, sécher puis nettoyer 
h‐emballer 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : dessin d’art, ouvrage métallique, soudure 
2.2. Techniques : connaître les techniques de coupe, d’assemblage et soudage  
2.3. Spécifiques : connaissance des modèles décoratifs (voiture, avion, bicyclettes…), esprit de design 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• aimer la précision 
• tolérance à la fumée du charbon et à l’acide 
• curiosité intellectuelle 
• créatif 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :  
- Fil  de  fer,  marteau  en  bois,  morceau  de  fer,  ciseau  à  métaux,  brosse  à  dents,  brosse  à  linge,  pinceau : 
quelquefois  fabriqué  à  partir  de  poils  de  bête,  hâche,  rayon  de  bicyclette  pour  servir  de  « point  trace », 
carton, fil éléctrique, prise, transformateur. 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• PAME : Programme d’Appui aux Micro Entreprise par le Ministère de l’Artisanat (Mai 1999) 
• Artisan M. RAKOTOMALALA Brice lot II L 8 Soaniadanana Marovoay 416  
 
 
Spécificités régionales :   
Les  artisans  d’Arivonimamo  (Antananarivo)  fabriquent,  vendent  localement  et  exportent  les  voitures  en 
boites de récupération 
 
23
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
BIT   
     DE L’ARTISANAT 
  Secteur d’activité   
Référence   FABRICANT D’ARTICLES    
ET OUTILLAGES AGRICOLES  020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88  METAUX  08 
   
7221  Sous secteur : 
  PU – Forge 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les activités consistent à fabriquer des angady (bêches), herses, charrues, et couteaux, coupe coupe, faucilles. 
 
Cas d’une charrue : 
a‐préparer le feu de charbon pour forge 
b‐travailler les fers (T, plat, acier, cornière, rond..) 
c‐trouer 
d‐faire le montage des constituants de la charrue, fixation par boulon, et soudure pour certaines parties  
e‐faire la peinture 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : techniques de soudure, travaux de forge 
2.2. Techniques : maîtriser les techniques de chauffage, martelage et formage  
2.3. Spécifique : connaissance sur la chaleur, le traitement du fer  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Robustesse, esprit de recherche 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Poste de soudure, masque, forge, tuyau de 20, marteaux, masses (8 kg et 3 kg), burin, bottes, combinaison, 
étaux  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
Artisan M. RAKOTOMALALA Brice, lot II L 8 Soaniadanana Marovoay 416 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
 
 

24
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
BIT   
    DE L’ARTISANAT 
  Secteur d’activité   
Référence   ARTISAN CONFECTIONNEUR ET   
REPARATEUR DE CLEF  020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88  METAUX  09 
   
7222  Sous secteur : 
  PS – Serrurerie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les activités consistent à : 
a‐ confection de clef : 
a1‐copie de clef à tige avec une tige de fer rond de 4 mm 
a2‐copie de clef plate avec une feuille de tôle de 2 mm 
a3‐confection d’une clef plate à partir du trou de la serrure 
b‐la réparation d’une boîte de serrure : 
b1‐permutation de secret 
b2‐montage des pièces 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : notions de soudure, types de fer 
2.2. Techniques : maîtriser les dimensions et formes de serrure, connaître les montages des pièces de précision 
2.3. Spécifiques : maîtriser le mécanisme des clefs, traçage des formes de clef 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être observateur et curieux 
• être ordonné et méthodique 
• être calme 
• avoir une bonne mémoire (se rappeler la place de chaque pièce) 
• avoir une grande précision 
• discret 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Tôles, fer rond de 4 mm, lame de scie, papier abrasif, marteau lime   
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
Artisans (ville de Toamasina) 

 
 
Spécificités régionales :  
 L’acquisition de petites machines outils pourrait améliorer et la quantité fabriquée et la qualité 
 
 
 
 
 
25
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET 
BIT    CODE 
     DE L’ARTISANAT 
 
  Secteur d’activité   
Référence   ARTISAN FONDEUR   
020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88  METAUX  10 
   
7211  Sous secteur : 
  PU – Fonderie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le métier consiste à transformer des métaux et à fabriquer avec :  
 
a‐l’aluminium : cocotte, baby foot, pose marmite, accessoire auto  
b‐bronze : fer à repasser, bague  démarreur, bague de direction, poulie, statuette  
c‐fonte : marmite à pieds, pièce de charrette  
d‐cuivre : disque lapidaire  
 
Les processus sont des mêmes pour ces métaux : cuisson, moulage, coulage démoulage, ajustage, polissage. 
Les différences reposent sur la température de la fonte selon les matières  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : types de matières (alu, fonte, bronze, cuivre…), techniques de fonte  
2.2. Techniques : maîtriser la fabrication des moules, coulages spécifiques à chaque matière et les démoulages  
2.3. Spécifique : sculpture 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être patient 
• être créatif 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Tenaille,  pinces  (PM),  cadres  en  bois,  tamis  spatule,  semelle  modèle,  limes  (demi  rondes,  plates),  meule, 
entonnoirs de coulée, cône de coulée, moule en gélatine, cache poussière, bossage marteau, scie à métaux, 
machine de polissage, appareil pour tester la chaleur  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• ONUDI 
• CDII  (Centre  d’échanges  de  documentation  et  d’informations  inter  institutionnelles)  Tsianolondroa 
Fianarantsoa 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
26
 
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET 
BIT    CODE 
    DE L’ARTISANAT 
 
  Secteur d’activité   
Référence   FORGERON   
020 METAUX ET TRAVAIL  12 – 03 
CITP – 88  METAUX  11 
   
7221  Sous secteur : 
  PU – Forge 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les  produits  fabriqués  en  fer  de  types  utiles  sont  les  bandages,  les  essieux,  les  bêches,  les  haches,  produits 
artistiques comme les sagaies et les gammes de couteaux typiques pour touristes 
 
Le  processus  de  production  commence  par  du  fer  chauffé  à  rouge  au  moyen  d’un  fourneau  rudimentaire, 
martelé et modelé jusqu’à l’obtention de la forme voulue  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : travaux de forge  
2.2. Techniques : maîtriser les techniques de construction d’un soufflet, les phases de forgeage et les alliages  
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• le métier exige une grande force pour marteler le fer 
• être précis pour les coups de frappe 
• être sobre 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Enclume, massue, marteaux, pinces, tenailles burin, scie à métaux, fourneau à ciel ouvert, « tafotra » appareil 
de ventilation pour souffler le charbon, bassin de trempage  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
Artisan : M. RAVELOJAONA Simon Ambovombe Toliara (formation transmise de père en fils)  
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27
 
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET 
BIT    CODE 
    DE L’ARTISANAT 
 
  Secteur d’activité   
Référence   EXTRACTEUR DE PIERRE   
PRECIEUSE  030 PIERRE ET BIJOUTERIE  12 – 03 
CITP – 88    12 
  Sous secteur : 
7111  PU – Orpaillage 
   
 
 
1‐Description du métier :   
Les activités d'extraction de pierres précieuses est un travail d’équipe de 4 ou 5 personnes. Il commence par :  
 
a‐la reconnaissance de lieu et la prospection de sol 
b‐en cas d’indice, on commence à creuser 
c‐construire un tunnel sous le sol et suivre le filon de pierre 
d‐récupérer les sables et transporter à dos ou par charrette vers une rivière 
e‐le passer au tamis 
f‐trier les pierres 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : bases de géologie et gemmologie 
2.2. Techniques : maîtriser les techniques de séparation de la boue et des pierres, maîtriser l’identification des 
qualités de pierres 
2.3. Spécifique : technique de fouille pour éviter les accidents 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être courageux 
• être optimiste 
• avoir l’esprit d’équipe 
• être patient 
• être en excellente santé (bonne vision, respiration) 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Bêche, barre à mines, gilet, pelle, bougie, sceau, poulie, corde, perche en bois dur, tamis  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
• Service de l’énergie et des mines dans chaque province  
• Institut de gemmologie de Madagascar 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Or, saphir… 
 
 
 
 
28
Intitulé du métier et activité de base 
MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
BIT   
    DE L’ARTISANAT 
  Secteur d’activité 
Référence   ARTISAN EN CONFECTION DE BIJOUX   
FANTAISIES  030 PIERRE ET BIJOUTERIE   
CITP – 88    12 – 03 
  Sous secteur :  13 
7313  PA – Bijouterie 
   
 
 
1‐Description du métier :   
Le  métier  consiste  à  confectionner  des  objets  artistiques :  boucles  d’oreilles,  vangovango  (bracelet),  collier, 
bague 
 
Ayant comme matière première les pierres précieuses, des bijoux anciens et de l’argent (tsanganolo : ancienne 
pièce en argent).  
 
Les activités consistent à : 
a‐fondre l’or ou l’argent 
b‐à le faire passer dans une moule pour obtenir un lingot 
c‐travailler le lingot selon le modèle, souder, tremper dans l’acide 
d‐ polisser puis nettoyer 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaissance des métaux (or, argent…) et les alliages, dessiner les modèles demandés 
2.2. Techniques : réaliser les modèles prévus, « respecter les alliages : mesures scientifiques de la qualité… »  
2.3. Spécifique : dessin d’objet d’art 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• travailler avec finesse et précision 
• être habile 
• être honnête avec les alliages 
• avoir une bonne vision 
• avoir du goût et de l’esthétique (design) 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
• matériels de mesure et précision : balance, petit marteau, pinces, loupes 
• petite enclume, brosse métallique, ciseaux 
• matériels de fonte : chalumeau, pédales 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation :   
Artisan : M. REHOTIGNE Ampotatse Fort Dauphin 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Tuléar : le bijou vangovango (bracelet en argent) 
Antsiranana  
 
29
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040 TEXTILE ET   
  TISSERAND TAPIS MOHAIR  HABILLEMENT  12 – 03 
7432    14 
  Sous secteur : 
PU – Tissage 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il  s’agit  de  fabriquer  avec  les  poils  de  chèvre  angora  et  de  moutons  mérinos  des  tapis  haut  mohair,  sac  de 
voyages, tapis mural, nappes de tables.. 
 
Les activités comprennent :  
 
a‐le cordage ou préparation du mohair pour le filage 
b‐le filage à la quenouille ou en rouet 
c‐le retord 
d‐la mise en écheveau  
e‐le lavage 
f‐la finition  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : dessin d’art 
2.2. Techniques : maîtriser des techniques de tissage 
2.3. Spécifiques : connaissance des plantes qui donnent des couleurs et du conditionnement des produits  
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être patient et créatif 
• sens de la qualité  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Tondeuses (à moteur et à la main), cadre en bois ou en fer filage à la quenouille, filage au rouet, trame, ciseaux, 
peigne couteau, corde 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Année 1972 : PNUD et BIT (représentés par M. BARROUX) 
• Année 1994 : CENAM  
• Artisan : M. RANDRIARILALA Théophile‐Ampanihy Ouest Tuléar  
 
 
 
Spécificités régionales :   
Plantes  de  Tuléar  qui  donnent  des  couleurs :  tangam‐pilitse  (marron),  somotriala  (jaune),  taly  (kaki),  vahona 
(grenat), sirasira (vert kaki) 
 
 
 
30
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040 TEXTILE ET   
  ARTISAN D’ART BATIK  HABILLEMENT  12 – 03 
7324    15 
  Sous secteur : 
PA – Batik 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il s’agit de produire en art Batik tel que les tableaux, rideau, abat jour, nappe, coussin, carte de vœux  
 
Les activités consistent à : 
a‐travailler sur un tissu blanc qui comporte un modèle dessiné 
b‐fondre de la paraffine avec du feu 
c‐prélever de la paraffine avec un pinceau puis l’étaler sur le dessin 
d‐peindre le dessin avec de la peinture spéciale (initialement en poudre mais mélangée avec de l’eau bouillie à 
100°C). Refaire l’opération 
e‐attendre que le tissu soit sec et recommencer 
f‐étaler de la paraffine sur toutes les surfaces du tissu (avec ou sans dessin)  
g‐repasser toutes les surfaces de tissu avec du feu à charbon  
h‐confectionner les articles selon les modèles (coussin, rideau..)  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : dessin d’art ‐couture  
2.2. Techniques : maîtriser le dosage de la peinture et l’utilisation de la paraffine  
2.3. Spécifiques : calligraphie  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être minutieux, soigné, propre 
• ne pas être allergique aux peintures 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Ciseaux,  mètres,  table,  crayon,  carbone,  pinceau,  peinture  (prête  à  l’usage),  brosse,  pinceaux,  fer  à  repasser 
(charbon) 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Art  zakarandas :  Antsofinondry  Sabotsy  Namehana  Antananarivo  Avaradrano  (M.  RAKOTONOELY  Théophile 
Ignace Lot 74 bis Manjakaray Tana 101)  
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
31
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  BRIQUETIER  L’HABITATION  12 – 03 
7321    16 
  Sous secteur : 
PU – Briqueterie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les  activités  concernent  la  transformation  de  l’argile  en  matériaux  de  construction :  briques,  briquettes,  tuile, 
faîtage‐ clostra 
 
a‐les tâches consistent à étudier le terrain pour l'extraction de l’argile 
b‐préparer les matières premières : argile et dégraissant 
c‐préparer les pâtes et faire le moulage et la cuisson 
d‐suivre le séchage et la préparation puis le refroidissement et le stockage  
 
A tous les stades du processus, effectuer les tests de qualité 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : connaissance des terres argileuses  
2.2. Technique : connaissance des matières premières, le dosage et le processus de cuisson  
2.3. Spécifique : fabrication de four pour chauffer les briques  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Robustesse, assiduité 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Pelle, bêche, brouette, tamis, gabarit, seau, barre à mines, fond de moule, planche  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• PNUD 
• CNRIT (Recherches Scientifiques) 
• Entreprendre à Madagasacar 
• G.M.C 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Le  processus  de  fabrication  dans  les  autres  provinces  reste  le  même,  le  dosage  varie  quand  il  s’agit  de  terre 
moins argileuse mais plus sablonneuse 
 
 
 
 
 
 
32
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  ARTISAN POTIER  L’HABITATION  12 – 03 
7321    17 
  Sous secteur : 
PU – Poterie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les  produits  fabriqués  peuvent  être  des  produits  utilitaires :  cruches,  four  à  gâteau,  foyer  amélioré,  porte  de 
résistance, marmite, vase ou des objets de décoration (vase, statuettes).  
 
Les tâches consistent à : 
a‐la préparation des matières premières (argile, sable fin, eau)  
b‐le modelage 
c‐le moulage, tournage, séchage et cuisson  
d‐la peinture ou vernissage 
e‐l’emballage 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : principe de la poterie traditionnelle et poterie améliorée  
2.2. Techniques : connaissance de la matière, technique de fabrication et de conditionnement 
2.3. Spécifique : les travaux nécessitent au moins deux personnes 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• fort et robuste 
• créatif et curieux 
• appliqué 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Angady  (bêche),  pelle,  brouette, roue en  pierre,  pilon,  tamis,  aire  de  séchage,  boîte  de  peinture  et  vernis,  jeux 
de pinceaux, table, tourelle  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• CERAM (Centre régional de l’artisanat Malagasy) Fianarantsoa 
 
 
 
Spécificités régionales :   
• la poterie de Fianarantsoa constitue un lieu d’attraction pour les touristes 
• les activités de poterie existent dans toutes les provinces, le processus de fabrication est le même 
• les spécificité concernent la qualité du sol, les objets ou articles fabriqués 
• Antananarivo, Antsiranana (Ambilobe), Mahajanga (Antsohihy), Fianarantsoa, Toliary  
 
 
 
 
 
33
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE POMPE ASPIRANTE  L’HABITATION  12 – 03 
7111  D’EAU    18 
  Sous secteur : 
PU – Adduction d’eau 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’activité consiste à fabriquer une pompe aspirante qui permet de pomper l’eau. 
 
Les tâches comprennent : 
a‐l’achat de matières et matériels pour confectionner la pompe 
b‐la prospection du terrain pour l’implantation de la pompe (environnement propre) 
c‐l’implantation proprement dite de la pompe 
d‐l’essai 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : notions techniques du sous sol 
2.2. Technique : maîtriser le processus de confection et implantation de la pompe 
2.3. Spécifique : notion de pression, notion de force 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être persévérant 
• être ordonné et méthodique 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
• matériels :  tuyau,  filtre  ou  tamis,  tôle  de  4  m,  piston  et  brides,  cuir  gras  boulon  de  10,  fer  de  16  et  de  14, 
plomb, acide 
• équipements  et  outillages :  jeu  de  clés  à  griffes,  plates,  molettes,  pipes,  polygones,  10,  13,  17,  19,  22, 
coupe  tube,  marteau,  burin,  pointeau,  chignole,  ciseaux,  gouge,  barre  à  mines,  poste  à  soudure,  scie  à 
métaux, chaîne pour réparation  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
La pratique de la pompe aspirante est particulièrement en usage à Tamatave  
 
 
 
 
 
 
 
34
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  COUVREUR  L’HABITATION  12 – 03 
7131    19 
  Sous secteur : 
PS – Toiture 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les couvreurs revêtent les charpentes des toitures de matériaux tels les feuilles, le chaume et autres.  
 
Les taches se déroulent en six étapes : 
a‐préparer les matériaux : feuilles bien sèches et intactes de ravinala, cordes extraites des feuilles de ravinala 
b‐mettre en place les différents supports attachés avec des cordes 
c‐installer  méthodiquement  les  parties  du  toit  en  utilisant  les  matériaux  nécessaires  (pétiole  de  raphia,  bois 
rond, gaulettes, feuille de tôle, bambou  
d‐clouer 
e‐procéder à la finition 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques :lire un plan de couverture simple, connaître les critères de choix de matériaux, connaître les 
systèmes de tressage 
2.2. Techniques : réaliser le croquis de la construction, assurer le montage des matériaux, garantir la durabilité 
2.3. Spécifiques :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Capacité d’adaptation si la réalisation de la toiture traditionnelle est combinée à l’architecture moderne ex 
bungalow  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Hache, couteaux, scie, coupe coupe, marteau. 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
• ce type de toiture pourrait durer 10 à 12 ans et même plus si l’entretien est régulier 
• elle est adaptée au climat chaud et résiste aux cyclones 
• les matériaux utilisés : feuilles de ravinala, satrana, chaume, ravimpotsy (typiquement malgache) 
• les feuilles de ravimpotsy se font de plus en plus rares, il faut les rechercher 
• l’acheminement des tas de feuilles se fait toujours sur l’épaule ou à dos d’homme 
 
 
 
 
35
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE CRAIE, STAFF  L’HABITAT  12 – 03 
7133  ET PRODUITS DE DECORATION    20 
  Sous secteur : 
PU – Fibrociment 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’activité  consiste  à  produire  du  plâtre  à  partir  du  gypse,  tout  type  de  craie  à  partir  du  plâtre  et  staff  de 
décoration avec du plâtre et de fibre de sisal. 
 
L’activité comprend : 
a‐ la cuisson du gypse 
b‐ le broyage 
c‐ l’ensachage des poudres de plâtre 
d‐ passage du plâtre en pâte au moule pour la craie 
e‐ utilisée la poudre de plâtre dans le moule de staff 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les caractéristiques des matériaux et leurs procédés de production 
2.2. Techniques : maîtriser la composition de l’eau et poudre de plâtre, connaître les techniques de cuisson de 
gypse 
2.3. Spécifiques : connaître les règles d’hygiène et de sécurité 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- Rigueur dans le respect de la qualité du produit 
- Etre non allergique aux poussières 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Gypse, four, broyeur, sac, cuvette, planche, moule, grille, teinte pour coloration, fibre de sisal 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
- GMC Toliara 
- GMC Fianarantsoa 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
 
 
36
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE CHAUX  L’HABITATION  12 – 03 
7133    21 
  Sous secteur : 
PU – Chaulerie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’activité  consiste  à  choisir  et  passer  au  broyeur  les  pierres  calcaires,  les  passer  au  four  pour  soutirer  les 
produits finis 
 
Les tâches comprennent : 
a‐ la préparation du fourneau 
b‐ le broyage des calcaires 
c‐ la mise à feu, refroidissement, dépouillement 
d‐ la tamisage, pesage, ensachage 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaissance des matériaux calcaires, notions de chimie 
2.2. Techniques : connaissance du processus de broyage du calcaire, connaissance de l’utilisation du fourneau, 
savoir dissocier la chaux vive et la chaux éteinte 
2.3. Spécifiques :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- tolérance aux poussières 
- résistance à une température élevée 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Broyeur, lots d’outillage de carrière, haut fourneau 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
Toliara, Mahajanga 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
37
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  VANNIER    12 – 03 
7331  Sous secteur :  22 
  PU – Vannerie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Fabrication  d’articles  de  toutes  sortes  selon  les  régions :  chapeau,  natte,  panier,  valise,  pouf,  sac  tout  article 
utilitaire ou de décoration 
 
Les activités consistent à : 
a‐effectuer le traitement des matières premières 
b‐préparer les teintures 
c‐s’approprier le modèle 
d‐réaliser le produit 
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  les  caractéristiques  des  matières  premières  et  les  traitements  préalables,  technique  de 
coloration, dessin d’art 
2.2.  Techniques :  connaître  le  travail  de  raphia  (tissage,  tressage,  teinture),  savoir  coudre,  savoir  manier  les 
motifs et les couleurs 
2.3. Spécifiques : utilisation des matières locales 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- Etre méticuleux et créatif 
- Etre capable de réaliser des modèles 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Couteau, aiguilles, pilon, marmites, ciseaux, pierre lisse, métier à tisser la rabane 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
- Fianarantsoa :  ONG  l’eau  de  coco  Ambatolahikisoa,  CAPR  Tsianjoezaka  Ambozontany,  Sœur  Laura  de 
Vicuna Ankofafa, Koperativa jiafotsy Malagasy KOJIMA Fandriana BP 49 
- Toliara : Great d’Ambovombe, Gelo Terra Fort Dauphin, Association Valo marsa 
- Antsiranana : Association des femmes 
- Antananarivo : ONG Chambres des Métiers 
 
 
Spécificités régionales :   
Localisation des matières premières : 
- Majunga : vontsona, satrana, takabama, raphia, satramira, landy 
- Toliary : vinda, tsetsetsy, mahampy, raphia, feuille de ravinala, penja 
- Tamatave : fontsy, rangotra, raphia, penja, zetra, vihy 
- Fianarantsoa : raphia, horona, herana, ravin dahasa, vinda, vondro, zozoro 
- Antsiranana : harefo, raphia, satrana 
- Antananarivo : zozoro, penjy, aravola, hazondrano, herana, apanga, mololo, harefo 
 
38
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRE VEGETALE   
  FABRICANT DE RABANE    12 – 03 
7424  Sous secteur :  23 
  PU – Tissage 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les  fabricants  de  rabane  (en  général  des  femmes)  préparent  le  raphia  brut,  en  extraient  le  fil  de  raphia  qui 
passe par différentes étapes pour en arriver au lissage de rabane.  
 
Leurs tâches consistent à : 
a‐préparer les matières premières (coupage de la cime et séparation de la feuille)  
b‐extraire le raphia 
c‐laver le raphia et faire la teinture  
d‐faire sécher et à trier le fil  
e‐rallonger le fil et traiter  
f‐accomplir les travaux de tissage en atelier 
g‐vérifier l’alignement et passer à la finition  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : traitement de rabane, teinture  
2.2. Techniques : maîtriser les séquences des tâches à réaliser (préparation et en atelier), maîtriser l’utilisation 
des outillages  
2.3. Spécifique : physique (processus de séchage), chimie (notion de chimie minérale comme le sel fixateur)  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être calme et méticuleux 
• être patient 
• en atelier : résistance à la position assise de longue durée  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
• scie, rabot, marteaux, ciseaux à bois  
• lime, perceuse, étaux, canif, couteau, hache, brosse, pinceaux 
• en  atelier :  karima  tranchant,  fitory  (peigne  en  fer),  kaso  (peinture  spéciale  pour  fibre,  baotenina,  singata, 
felankisatra,  zanatsingata,  taolan‐kira,  tady  lava,  soana,  hazo  boribory(bois  spécifiquement  conçus  pour  le 
métier à tisser traditionnel 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Toamasina : Artisans DAMO BAOZAFY (lot II 5, cité Beryl Rouge), PORAYAO Estra (lot 535 parcelle 21/24  
Vohipeno : Foyer, atelier pour jeunes handicapés physiques BP.30 Vohipeno 
Maison sainte Louise BP. 117 Toliary 
 
 
Spécificités régionales :   
Le  processus  est  le  même  pour  Mahajanga,  Antananarivo,  Fianarantsoa  mais  c’est  la  dénomination  de 
l’outillage qui change 
 
39
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  FABRICANT  060 FIBRES VEGETALES   
  D’ARTICLE EN BAMBOU    12 – 03 
7424  Sous secteur :  24 
  PU – Vannerie ‐ Sparterie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les activités consistent à fabriquer des articles à partir des bambous, meubles objets divers et décoratifs 
Les activités consistent à  
a‐ choisir le bambou et le garder en stockage 
b‐ Procéder au mode de coloration soit 
- le Taforana (feux de bois) 
- l’utilisation du chalumeau à gaz 
- la méthode par cuisson ( contenant 250l d’eau et 1kg de soude caustique) 
c‐ Faire des trous et respecter les diamètres des barrettes 
d‐ Procéder à l’assemblage et à la fixation 
e‐ Réaliser la finition (lissage, vernissage, polissage) 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : Métrologie  
- Connaître les différents types de bambou 
- Résistance des matériaux  
2.2. Technique : Technique pour aplatir et cadrer le bambou 
                            Technique  pour  fabriquer  des  clous  avec  le  bambou,  technique  de  perçage  et  coloration  du 
bambou  
2.3. Spécifique : Techniques de coloration du bambou 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- Etre adroit et habile pour pouvoir pendiller les bambous 
- Précis pour le perçage  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Soufflerie,  chiffon,  bouteille  à  gaz,  chalumeau  à  gaz,    scie  à  métaux,  couteau,  maillet,  perceuse  manuelle, 
Ankalana,  Pompe  à  bois,  Lime,  marteau,  pince,  clou  pointe  2,  colle  blanche,  papier  abrasif,  vernis,  eau,  soude 
caustique 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Espace Métier et solidarité Firaisankina 
Itaosy – Antananarivo 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Les  matières  premières  sont  particulièrement  abondantes  sur  les  côtes  –  La    régénération  du  bambou  est 
rapide et contribuent à préserver l’environnement 
 
40
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT D’ARTICLE EN ECORCE    12 – 03 
7424  DE BANANIER  Sous secteur :  25 
  PU – Vannerie ‐ Sparterie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les activités consistent à fabriquer des articles en écorce de bananier (panier, set de table..)  
 
Les activités consistent à : 
a‐préparer  l’écorce  de  bananier  pour  en  extraire  des  cordes :  tressage  dans  une  fosse  d’eau  pour  éviter  les 
cassures, coupage b‐procéder à la coloration du raphia 
c‐appliquer les techniques pour évacuer le corps des paniers à faire 
d‐coudre et :ou coller l’écorce de bananier avec le raphia selon le modèle 
e‐nettoyer 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : technique de coloration, technique de lissage, connaître l’état de souplesse selon l’humidité 
et la durée de séchage de l’écorce  
2.2. Techniques : technique pour obtenir les écorces, technique pour coller les écorces  
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être capable de distinguer les bonnes matières 
• être créatif 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Couteau, aiguilles  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Espace Métier et Solidarité Firaisankina Itaosy Antananarivo  
• Conseil de développment d’Andohatapenaka Antananarivo 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Cette  activité  et  à  promouvoir  sur  les  lieux  en  l’occurrence  sur  les  côtes  Est  où  il  y  a  beaucoup  de  matières 
premières  
 
 
 
 
 
 
 
 
41
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRE VEGETALE   
  ARTISAN EN TRAVAIL DE SISAL    12 – 03 
7424  Sous secteur :  26 
  PU – Tressage 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le travail consiste en la confection de ficelles à partir de feuilles de sisal pour en faire des produits recherchés.  
 
Le cas d’un pouf en sisal 
Le processus est le suivant :  
a‐lavage de feuilles  
b‐séparation des filaments  
c‐confection des ficelles ou « manady » (faire des tady) avec les mains et les cuisses  
d‐coloration des « tady » selon les modèles voulus  
e‐fabrication des produits avec les mains et d’un crochet  
f‐rembourrage des poufs avec les « horompotsy » (herbe sauvage séchée) 
g‐peindre, sécher puis nettoyer 
h‐emballer 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : dessin d’art, résistance des feuilles de sisal. 
2.2. Techniques : savoir confectionner les « tady », manipuler les maillons et trames 
2.3. Spécifiques : mélange de couleurs, technique « randrana » ou tressage  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• maturité et patience  
• propreté et ponctualité  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Crochets, aiguilles, ciseaux, moules (seaux de différentes tailles), couteaux, fil de fer, pince coupante, gants 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• GREAT Action Sud 
• Association CIELO TERRA Fort Dauphin 
• Coopérative Mahavelonarivo Fénérive Est 
 
 
 
Spécificités régionales :   
• Ambovombe : porte pot de fleurs, sacs, rideaux, tapis, cordes, hamas 
• Behenjy : ficelles, chapeaux, sacs, poufs, tapis 
 
 
 
 

42
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT DE     12 – 03 
7331  PAPIER ANTEMORO  Sous secteur :  27 
  PA – Papier Antemoro 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il  s’agit  de  fabriquer  du  papier  Antemoro  et  confectionner  les  articles :  tableau  mural,  carte  de  vœux,  cartes 
postales, enveloppes , éventails, album, sac à main.. Les tâches consistent à : 
a‐préparer le avoha (écorce de bois) dans un fût 
b‐réaliser la cuisson de cette écorce au feu 
c‐transvaser l’eau noire 
d‐fabriquer la pâte par pilage ou malaxage au marteau en bois 
e‐peser la pâte (consistance selon l’objet à confectionner) 
f‐mélanger la pâte avec de l’eau 
g‐étaler sur un cadre couvert de tissu (soga) 
h‐quand ‘l’eau s’égoutte, procéder à la décoration par des fleurs séchées 
i‐suivre le séchage au soleil et enlever le papier du cadre en tissu  
j‐faire la finition (utiliser les ciseaux pour régulariser les bordures)  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les caractéristiques de l’Avoha et la fabrication de pâtes à papier 
2.2. Techniques : maîtriser le système de cuisson, maîtriser la qualité des pâtes 
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• aimer l’art et la création 
• endurance et propreté 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Fût, cuvette, seau, mortier, pilon, marteau en bois, table d’abattage (en fer), balance, gabarit, (cadre couvert de 
tissu soga), bac à cuve, pièces de bambou, ciseaux 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Atelier M. RAGON, papier antemoro, Ambalavao BP14 
• Foyer atelier pour jeunes handicapés physiques, Antanjomboha Vohipeno 
 
 
 
Spécificités régionales :   
L’Avoha,  est  un  arbuste  qui  pousse  dans  le  sud  est,  Amboasary  et  Fort  Dauphin.  Se  procurer  des  matières 
premières coûte très cher 
 
 
 
 
 
43
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT DE    12 – 03 
7424  TABOURET  Sous secteur :  28 
  PU – Tressage 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le  métier  consiste  à  fabriquer  des  tabourets  particulièrement  utilisés  dans  les  écoles  maternelles  ou  pour 
usage quotidien. Les supports sont en bois et le siège en raphia tissé. 
 
Les étapes de la fabrication sont les suivantes : 
a‐le choix des bois et son séchage pour la confection de son support (andry) 
b‐préparation du plateau (kritsika) selon les formes (carrée ou arrondie)  
c‐montage 
d‐fixation du raphia coloré et celui non coloré 
e‐finition : rabotage avec un bois plat et coupage des barbes de raphia (embellissement) 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les bases de la menuiserie et de tressage 
2.2. Techniques : maîtriser les techniques de montage et d’assemblage  
2.3. Spécifiques :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être précis et créatif 
• être ordonné 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Rabots, couteau, marteau en bois, lame, bois plat, marque, vilebrequin  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Artisans (Fanandarana‐Brickaville) 
 
 
Spécificités régionales :   
Katso : teinture spéciale pour le raphia 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
44
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    070 DIVERS ANIMAL   
  FABRICANT D’OBJET D’ART    12 – 03 
7424  EN CORNES DE ZEBU  Sous secteur :  29 
  (CORNETIER)  PA – Divers animal 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le  métier  consiste  à  fabriquer  des  articles  en  cornes  tels  que  pipes,  oiseaux,  pelles  à  tartre,  peigne,  louche, 
sucrière… 
 
Les tâches consistent à : 
a‐ trier les matières premières : lavage des cornes, sélection de la qualité (selon l’âge du zébu et la qualité 
extérieure) 
b‐ cuire les cornes avec de l’huile alimentaire pour avoir des cornes sans odeur et sans fibre 
c‐ détacher l’os intérieur de la corne (kolambalony) 
d‐ diviser la corne en deux parties 
e‐ concevoir l’objet d’art en utilisant la moule et le feu de bois doux et la cire 
f‐ procéder à la finition 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les mesures de précision, avoir la notion de qualité 
2.2. Techniques : capacité à fabriquer ses propres outillages (râpe, scie, hache, racloir)  
2.3. Spécifiques :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être capable de supporter les odeurs 
• avoir un goût de l’art 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Racloir, râpe spéciale, moule, lime, scie spéciale  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Famille RANDRIANJANAHARY 
Lot C 65 Ambanimaso 104 Ambatolampy 
KOFAMEMA (Koperativa Fanempona Metaly Malagasy 
Lot B 102 Ankondondona 104 Ambatolampy 
Formateurs individuels 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Modèles (Antsiranana, Ambatolampy) 
 
 
 
 
 
45
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  MINOTIER  ALIMENTAIRE  12 – 03 
    30 
  Sous secteur : 
PU – Minoterie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Produire des farines de manioc, maïs, riz, arachide, sel marin. Cela consiste à :  
 
a‐réceptionner les matières premières  
b‐peser et à définir le prix de broyage 
c‐régler l’appareil broyeur 
d‐passer les matières au broyage 
e‐utiliser le tamis 
f‐peser et ensacher 
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaître  les  caractéristiques  des  matières  à  broyer,  connaître  le  degré  de  séchage  des 
matières premières, connaître les dimensions usuelles des tamis 
2.2. Techniques : maîtriser le réglage du broyeur, maîtriser le calibrage des produits, maîtriser le mécanisme du 
broyeur et l’entretien courant, respecter les règles d’hygiène et de sécurité 
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre respectueux des engagements 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Mortier – Pilon – tamis – Machine à moteur électrique (broyeur), contacteurs – appareil d’ensachage – gants – 
chaussures – masques – casques ‐ combinaison 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
Selon les régions à proximité des matières premières : riz, maïs, manioc, arachide, sel. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
46
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN SECHAGE DES FRUITS  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414    31 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Produire les fruits séchés : mangue, coco, banane, letchis… 
Les taches consistent à la collecte des fruits respectant les normes de qualité, à les stocker après pesée. 
 
La  préparation  comprend  le  lavage,  l’épluchage,  le  découpage  et  le  marinage.  Ensuite,  c’est  la  phase 
d’enfournement, de conditionnement et d’étiquetage, le stockage avant la commercialisation  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les caractéristiques des fruits à sécher, connaître les équipements et les instruments 
de  mesures,  outils  et  ustensiles  utilisés,  connaître  les  lois  et  réglementations  de  la  commercialisation  de 
l’exportation des produits agricoles. 
2.2.  Techniques :  maîtriser  le  traitement  de  chaque  produit,  maîtriser  le  système  de  séchage,  connaître  le 
système de conditionnement adapté à chaque type de fruit  
2.3. Spécifique : connaître les règles d’hygiène et de sécurité 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- Etre rigoureux et méthodique 
- Etre ponctuel 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
couteau, séchoir, cuvette, balance, panier, charrette, conditionnement (carton, nécessaires de l’ensachage)
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Fikambanan’ny Vehivavy Andranofasika (Majunga) 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
47
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 FRUITS ET LEGUMES   
  ARTISAN EN TRANSFORMATION DE    12 – 03 
7414  FRUITS  Sous secteur :  32 
  PU – Fruits et légumes 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’activité consiste à la fabrication de pâtes de fruits, de gelée de fruits, et de fruits confits 
 
Les taches comprennent : 
a‐ le choix de fruits (triage et lavage) 
b‐ La préparation selon les trois types de formation : gelée (découpage en petits morceaux sans éplucher, 
pâtes de fruits (séparer les grains de la chair), fruits confits (éplucher, dénoyauter, et sulfater) 
c‐ La cuisson 
d‐ Le conditionnement et la conservation 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaître  les  types  de  fruits  nécessaires  pour  chaque  transformation,  connaître  les 
équipements et appareils, connaître les systèmes de conservation et de conditionnement 
2.2.  Techniques :  maîtriser  les  différentes  techniques  de  préparation  pour  chaque  type  de  fabrication, 
connaître  les  processus  de  cuisson,  respecter  les  normes  de  qualité,  notions  pratiques  de  température 
(évaporation, proportion, stérilisation)  
2.3. Spécifiques :  
- connaître les règles d’hygiène alimentaire et les normes internationales 
- connaître la cuisson de fruits avec sucre 
- connaître la notion de gelée 
- connaître le phénomène de caramélisation 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être rigoureux sur les conditions d’hygiène, les normes 
• propre 
• méthodique 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Couteau,  marmite  en  inox,  spatule  (en  bois  ou  en  inox)  seau,  cuvette,  passoire,  balance,  écumoire, 
réfractomètre,  Ph  mètre,  pèse  sirop,  fatapera,  cuisinière  à  gaz,  bocaux,  bouteille,  louche,  mixeur,  appareil  de 
réfrigération 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
- composante 3 MAG007/97 PNUD‐ONUDI Fianarantsoa 
- Entreprendre à Madagascar 
- Centre de formation « ECOLE BON PASTEUR » Mission Catholique Antsiranana 
- Artisans (Arivonimamo – Antananarivo) 
 
Spécificités régionales :  
- confitures : papayes, ananas, pokpok, tamarin, goyave, pêche 
- fintsa (pitika) avec de la banane, papaye 
- liqueur : letchis, citronnelle 
- mamelades : goyave, fraise 
- Jus mangue, orange, grenadelle, sirop, nectar (jus de fruit + pulpe) – panaché 
- Légumes : piment, achards de légumes, gingembre en saumure ou en vinaigre, oignon, pâte d’ail 
A l’Institut Pasteur de Madagascar, il existe un laboratoire d’hygiène des aliments et de l’environnement 
 
48
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN TRANSFORMATION  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  DE TOMATES    33 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’activité concerne la production pour obtenir de la tomate en poudre et de la tomate en sauce 
 
Les taches consistent à :  
 
a‐collecter les tomates suivant les critères de qualité 
b‐préparer les tomates par l’écorçage et l’égrenage  
c‐sécher pour la poudre et découper pour la sauce 
d‐réaliser le pilage de tomates séchées pour obtenir la poudre 
e‐utiliser le conditionnement adéquat à chaque produit et à l’étiquetage 
f‐veiller au stockage et à la conservation 
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaître  les  types  de  tomate  et  le  degré  de  maturation  nécessaire,  avoir  des  notions  de 
diététique et de sécurité alimentaire 
2.2. Techniques : maîtriser les phase de transformation des tomates  
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être persévérant  
• avoir l’esprit d’équipe 
• être patient 
• être strict sur l’hygiène 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Mortier, pilon, cuvette, nécessaire pour le conditionnement 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
Ambatoboeni (Majunga) est spécialiste dans ce domaine 
 
 
 
 
 
49
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  BOUCHER‐CHARCUTIER  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7411    34 
  Sous secteur : 
PU – Fumage et séchage 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le métier consiste à produire de la viande boucanée (kitoza, folak’isa), des grillades (mosakiky) et de la saucisse 
 
Les activités consistent à : 
a‐ désosser et enlever les nerfs et les parties dures pour ne garder que la chair tendre  
b‐découper la viande suivant les produits désirés et à utiliser les épices 
c‐conditionner  la  viande :  dans  les  bocaux  pour  les  saucisses,  enfilée  sur  des  tiges  (bois  ou  inox)  pour  les 
grillades, accrochée sur un fil pour le kitoza  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : identifier les types de viande (bœuf, porc, mouton, volailles….), connaître les noms des parties 
ou morceaux de viandes pour chaque bête d’abattage, connaître la composition et le dosage des épices pour 
respecter les règles de la diététique et de la sécurité alimentaire  
2.2.  Techniques :  maîtriser  les  techniques  de  découpage  et  de  dosage  des  ingrédients,  respecter  les  normes 
d’hygiène 
2.3. Spécifique : le processus de la charcuterie 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être rigoureux sur les conditions d’hygiène 
• être vigilant sur la qualité 
• avoir le sens de l’organisation 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
• couteaux – bois pour suspendre, selon le traitement des viandes : hachoir, marmites, cuves, hache, boyaux 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
CEBON GASTRONOMIE Lot II JS 54 Ambohimanambola 
Tél : 22 380 27 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
50
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN FUMAGE DE POISSON  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7411      35 
  Sous secteur : 
PU – Fumage et séchage 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il s’agit de produire du poisson fumé en respectant les normes de qualité 
 
Les activités consistent :  
 
a‐collecter les poissons et à les stocker  
b‐préparer les ingrédients et équipements nécessaires  
c‐nettoyer, vider, découper et mariner les filets de poisson dans un saumure concentré  
d‐égoutter et pré sécher  
e‐enfourner et contrôler la température et la fumée  
f‐contrôler la qualité du fumage  
g‐nettoyer, huiler et emballer  
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaître  les  techniques  d’identification  de  poissons  frais,  connaître  le  système  de 
conservation et de transport 
2.2. Techniques : maîtriser les normes de qualité, maîtriser le processus du fumage 
2.3. Spécifiques :   
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Respecter la propreté – être rigoureux – bon odorat – être vigilant 
  
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Four en brique ou métallique, sciure de bois (sapin) – sel – balance – jeux de couteaux – bac à eau –bac de 
séchage – machine d’emballage sous‐vide – conservation froid 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
FAO /Pêche (PRPMD/PNUD/Pêche) Toliara 
Artisans Mahanjanga ville – Toliara‐ Antsiranana 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
51
 
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  PRODUCTEUR DE  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  VINAIGRE D’ANANAS    36 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il s’agit de produire du vinaigre d’ananas conforme aux normes de qualité.  
 
Les activités consistent à : 
a‐choisir l’ananas 
b‐procéder  à  l’extraction  du  vinaigre  par  les  différentes  phases :  traitement  du  jus,  brix,  refroidissement, 
fermentations, filtration 
c‐conditionnement et stockage 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître la maturité de l’ananas, notions d’analyse bactériologique  
2.2. Techniques : maîtriser le processus de fermentation, connaître le processus de pasteurisation  
2.3. Spécifiques : connaître les normes d’hygiène alimentaire  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être sérieux  et consciencieux 
• avoir le sens de la rigueur  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Appareil  d’analyse  du  brix  de  l’acidité,  presse  fruits,  tissu,  équipements  de  pasteurisation,  matériels  de 
laboratoire  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
Vinaigre tiré du raisin à Fianarantsoa, ananas à Toamasina 
 
 
 
 
 
 
 
 
52
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  FABRICANT D’HUILES  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  ESSENTIELLES    37 
  Sous secteur : 
PU – Extraction huile 
essentielle 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’extraction de l’huile essentielle consiste à la disponibilité d’un alambic 
 
Ensuite : 
a‐préparer les matières premières  
b‐suivre le déroulement de la distillation  
c‐analyser la qualité du produit en laboratoire 
d‐conditionner et à stocker 
e‐choisir le mode de distribution 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître le processus d’analyse en laboratoire et les différentes normes  
2.2. Technique : maîtriser le mécanisme de l’alambic et le processus de distillation, connaître la maintenance 
de l’alambic  
2.3. Spécifique : chimique : notions de densité, notions de chimie organique ; physique : notions de pression, 
notions de conservation et de température  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être méthodique 
• être patient 
• avoir le respect des normes 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Alambic (à louer ou à faire construire), bois, fourche, brouette, palan, poste soudure, pipette, réfrigérateur, feu 
à gaz, chaudière, tuyau, essencier, manomètre, thermomètre, densimètre, décanteur, fûts, seau, bidon, coupe 
coupe,  gant,  combinaison,  louche  le,  bêche,  brouette,  tamis,  gabarit,  seau,  barre  à  mines,  fond  de  moule, 
planche  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
- Chef centre des huiles essentielles Fianarantsoa – Toamasina 
- Formateurs (ONUDI) ‐ EASTA 
 
 
Spécificités régionales :   
- Ylang Ylang – (Nosybe) – Geranium – Gingembre (Moramanga) – Girofle (Toamasina) 
- Vetiver  –  Radriaka  –  Gingembre  –  Girofle  –  Geranium  –  Romarin  –  Ravintsara  –  Citronnelle  –  Eucalytus 
Globubus – Niaouli – Aloès – Cannelle – Taget – Basilic – Eucalyptus Citriodora 
NB : L’extraction d’huiles essentielles se fait souvent à proximité des plantations. 
 
53
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    090 CORPS GRAS ET HYGIENE   
  ARTISAN EN EXTRACTION HUILE    12 – 03 
7414  DE COCO  Sous secteur :  38 
  PU – Corps gras 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’huile de coco est en usage dans plusieurs domaines (cuisine, massage, cheveux…).  
 
L’extraction consistent à : 
a‐choisir les fruits pour extraire les noix 
b‐couper, râper l’amidon 
c‐préparer le mélange de l’amidon avec de l’eau pour en tirer le lait de coco 
d‐décanter le lait de coco et tirer l’huile brute  
e‐procéder à la cuisson 
f‐refroidir, tamiser et embouteiller  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les fruits qui peuvent être traités, connaître les règles d’hygiène alimentaire  
2.2.  Techniques :  maîtriser  la  température  de  cuisson  (utilisation  du  feu),  connaître  la  composition  eau  + 
amidon de coco 
2.3. Spécifique : connaître la technique de conservation de l’huile 
                            respecter la durée à chaque étape de fabrication 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- Tolérance aux odeurs 
- Dynamique 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Hache, coupe coupe, râpe, cuvette, passoire, tamis, cuillère, marmite, récipient (bouteille, bidon)  
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Projet SAHA – MORONDAVA 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
54
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    090 CORPS GRAS ET HYGIENE   
  MASSEUR    12 – 03 
3226  Sous secteur :  39 
  PS – Hygiène 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les taches du masseur consistent à :  
 
a‐ s’enquérir des circonstances de la maladie et à conseiller le malade  
b‐faire le diagnostic d’affection des os et des muscles 
c‐traiter les affections par méthodes manuelles : massage des muscles, massages des os 
d‐donner des conseils en particulier les interdits  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : connaissance élémentaires de l’anatomie  
2.2. Techniques : savoir écouter et faire le diagnostic, maîtriser le fonctionnement des muscles et des os 
2.3. Spécifique : médecine : connaître les effets des médicaments sur le corps du patient  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être psychologue et honnête 
• avoir de la rigueur et le sens de respect des traitements  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Huile de coco, eau tiède, ahitrombala (plantes), haratra (pour servir de plâtre), nifluril, tanatanameva  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Médecins : pour l’anatomie 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
55
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DE DJEMBE (Tambour)    12 – 03 
7331  Sous secteur :  40 
  PU – Fabric. d’instrum. 
musiques 
 
 
 
1‐Description du métier :   
La fabrication de l’instrument de musique consiste à :  
a‐ l’abattage de l’arbre (autorisation nécessaire)  
b‐le découpe et le débitage, séchage 
c‐l’approvisionnement en cordon cuir   
d‐le montage de tous les éléments  
e‐le réglage de l’instrument pour obtenir le son voulu 
f‐réaliser le montage 
g‐procéder à la finition (peinture et vernissage)  
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaissance des caractéristiques du cuir, menuiserie, notions de musique  
2.2. Techniques : maîtriser le montage des éléments, maîtriser le réglage des cordes et du cuir  
2.3. Spécifique : maîtriser l’usage de l’instrument et son historique 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre pointilleux, calme, aimer la musique (distinguer la subtilité des sons), chercheur, inventif   
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
‐ Cordon, scie, hache, coupe coupe, rabot, cuir, étuvage, fer, papier abrasif, crème, petits clous 
‐ Bambou – voatavo – machines à bois complet (à acquérir ou sous‐traitance) 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• AFIM : Atelier de fabrication d’instrument de musique (phone : 03312 61084‐Antananarivo) 
• M.  RANDRIAMANANTSOA  Seth  Lot  H148  Andravoahangy  (phone :  03312  61084‐Antananrivo)‐valiha  et 
fanorona 
• ATELIER RAJERY – Ankadifotsy – Antananarivo : VALIHA et autres 
 
 
 
Spécificités régionales :   
• les instruments peuvent être : des guitares, des valiha en palissandre ( ou en bois, en tôle, bambou) 
• tambour (amponga) : djembé, ampongavilany, ampognalo, langoraony, ampongalahy, lapa, konga 
• instruments à main : marakasy, tsikadraha en bambou 
• violon, kabôsy 
NB : la fabrication de prototypes est nécessaire s’il y a des machines d’équipements modernes 
 
 
 

56
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DES PETITES    12 – 03 
7331  VOITURES/JEUX FANORONA  Sous secteur :  41 
  PU – Fabrication de jouets 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le métier consiste à la fabrication de petites voitures en bois et d’autres jeux FANORONA.  
 
a‐ l’artisan commence par le choix et le débitage, le séchage du bois 
b‐ensuite, il procède au traçage, façonnage et assemblage des éléments avec de la colle et des clous 
c‐enfin, il effectue la finition : supprimer les bavures, vérifier le collage, utiliser les sciures et poncer  
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  dessin  d’art,  tracés  de  figures  géométriques,  dessin  de  maquette  de  voitures,  copie  de 
modèles 
2.2. Techniques : maîtriser l’utilisation des outillages, maîtriser le façonnage, l’assemblage des éléments suivant 
les modèles copiés ou inventés  
2.3. Spécifiques :   
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• avoir le sens de la précision 
• avoir le goût artistique et soucieux des goûts des enfants  
• inventif 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Scie,  marteau,  lame  de  scie,  rabot,  pinces,  hache,  perceuse,  mètre,  nécessaires  pour  la  peinture,  tenailles, 
établi, pierre ponce, clous fabriqués avec des mailles métalliques, pneu brûlé  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Association des artisans Malakialina, Antemotra, Antanifotsy  
 
 
 
Spécificités régionales :   
Toutes sortes de voitures peuvent être reproduites 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
57
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DE MAQUETTES     12 – 03 
7422  DE BATEAUX  Sous secteur :  42 
  PU – Maquette 
 
 
 
1‐Description du métier :   
 
Les taches consistent à : 
a‐réaliser le dessin selon un modèle donné ou inventé par l’artisan 
b‐suivre scrupuleusement le traitement du bois 
c‐constituer les éléments de la maquette 
d‐procéder au traçage, façonnage et assemblage 
e‐passer à la finition 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les caractéristiques des matériaux et leur traitement, notions de dessins techniques 
de figures et tracés géométriques, lecture de plan et de croquis 
2.2. Techniques : savoir utiliser les morceaux de bois pour réduire les freintes, capable de réaliser un travail fin 
et durable 
2.3. Spécifiques :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre à l’écoute des besoins et créatif 
Etre méticuleux – Etre patient 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Dégauchisseuse,  raboteuse,  toupie,  isorel,  planche,  scie  à  métaux,  fil  nylon,  fil  électrique,  colle,  mastic,  vernis, 
épingle, papier abrasif, carton, lame, couteau 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• M. ZAMAHINTSY Meky Théodore, lot 0431 parcelle 13/31, Ambolomadinika Toamasina 
• M. RANDRIANAIVOARISOA Jean Théodule, lot 45 parcelle 13/53/54 Tanambao V Toamasina 
• M. RANDRIANARISOA Haganiaina Harinaivo, lot III I 134 Soanierana Antananarivo (phone 03202 385 17) 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Les maquettes peuvent être réalisées sur cadre ou non 
 
 
 
 
 
 
 
58
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    120 – MICRO MECANIQUE   
  FRIGORISTE MENAGER    12 – 03 
7241  Sous secteur :  43 
  PS – Froid 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le  monteur‐dépanneur‐frigoriste  maîtrise  les  techniques  de  conduite,  et  la  maintenance  des  installations 
frigorifiques.  
 
Ses activités consistent à :  
 
a‐  l’installation :  prise  de  connaissance  de  la  demande  d’élaboration  du  projet  d’installation,  préparation  de  la 
chaîne d’appareils de froid et climatisation  
b‐le  dépannage :  recherche  de  l’origine  de  la  panne,  démontage  et  changement  de  pièces,  mise  en  route 
d’installation et essai  
c‐entretien :  vérification  des  paramètres  d’installation,  remplissage  d’une  fiche  d’observation  relevant  les 
températures, l’humidité, la sécurité et la fuite  
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaissance  en  physique  et  résistance  des  matériaux,  connaissance  des  types  d’appareils 
frigorifiques et des notices d’entretien (et aussi de réparation et de réglage)  
2.2. Techniques : capacité à détecter les pannes, capacité à exécuter la pose ou installations des appareils (de 
froid, de climatisation, de régulation électrique), capacité à détecter les pannes, maîtrise des dépannages plus 
ou moins complexes 
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• avoir une robustesse générale pour la manipulation de matériels lourds 
• avoir une excellente santé physique et nerveuse pour supporter les brusques changements de 
température 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Perceuse, burin, coupe tube, scie à métaux, câble, perceuse, tronçonneuse, poste à souder, manomètre, lampe 
haploïde  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Antananarivo : INPF Ivato, CFP Tanjombato 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
59
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    OE – OUTILLAGE ET   
  FABRICANT DE BROUETTES  EQUIPEMENTS  12 – 03 
7213    44 
  Sous secteur : 
PU – Outillages agricoles 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le métier consiste à fabriquer des brouettes selon les normes. Les taches comprennent :  
 
a‐le choix de matériaux et le découpage selon les mesures  
b‐la mise en forme des éléments 
c‐le montage, le soudage et le boulonnage 
d‐le dressage du corps 
e‐la peinture et le séchage 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les caractéristiques des matériaux utilisés, connaître le dessin technique, réaliser le 
schéma d’une brouette, connaître la technique de soudage à l’arc et électrique 
2.2. Technique : maîtriser les techniques de dressage et de montage 
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Habileté manuelle, avoir une bonne vision 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Fût,  ciseaux  pour  fer,  enclume,  poste  soudure,  marteau,  pointeau,  mètre,  équerre,  meule  baladeuse,  fer 
cornière de 40‐30, fer rond de 10, fer plat, tube carré, boulon 8x25, brosse pour peinture  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
Collèges Techniques (Travail des métaux) 
Lycées Techniques (Travail des métaux) 
 
 
 
Spécificités régionales :   
Les mêmes artisans peuvent faire tous les travaux de fer tels que grille de sécurité, portails ou autres 
 
 
 
 
 
 
 
60
 
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    OE – OUTILLAGE ET   
  TISSEUR FILET DE PECHE  EQUIPEMENTS  12 – 03 
7424    45 
  Sous secteur : 
PU – Outillages de pêche 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il s’agit de confectionner manuellement les fils de pêche. Pour ce faire :  
 
a‐après le choix de matériaux, procéder au tissage de filet 
b‐à l’exécution des flotteurs  
c‐au montage des éléments 
d‐à la fixation des éléments 
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :connaître  les  matériaux utilisés  pour  la  réalisation  du filet,  connaître  le  milieu  (coutumes  et 
tabous), connaître les tracés géométriques et les nœuds, connaître la température de l’eau et le mouvement 
des poissons 
2.2.  Techniques :  connaître  les  nœuds  pour  les  mailles,  connaître  les  fils  de  pêches  (force  3  kg,  force  25  kg, 
force 36 kg) 
2.3. Spécifiques : expérience de la pêche, notions de poussé d’Archimède 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• habileté manuelle 
• être méthodique 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Fil  nylon,  flotteur,  (acheté  ou  tige  de  raphia  ou  bouchon),  pince,  plomb  ou  ciment,  mètre  à  ruban,  corde  et 
cordelette, instrument pour uniformiser les mailles  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :   
Toutes les provinces : Ambohikapiky (Ambanja), Fénérive est (Toamasina), Besalampy (Mahajanga), Toliary 
 
 
 
 
 
 
61
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE VARAMBA    12 – 03 
7422  Sous secteur :  46 
  PU – Ebénisterie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les artisans fabriquent des sortes de charrettes, moyen intermédiaire de transport nécessaire pour le transport 
de  marchandises  et  conduite  par  une  personne,  poussée  par  une  autre.  Les  modèles  peuvent  être  de  quatre 
sortes :  Varamba  traditionnel  à  roulement  couvert  de  bois  et  de  caoutchouc,  Varamba  à  pneus  gonflables, 
Varamba à traction animale, Varamba pour marchand ambulant‐gargotier. 
 
Les tâches consistent à : 
a‐rechercher les éléments pour fabriquer le Varamba (essieu, moyen, jante, caoutchouc, volant) 
b‐suivre le processus des travaux de bois (rabotage, dégauchissage) 
c‐dimensionner et découper le bois selon les normes 
d‐effectuer le traçage, modelage, perçage, moulage 
e‐procéder à l’assemblage par vissage, rivetage, boulonnage, soudage, collage 
f‐faire la finition (ponçage et peinture) 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : calcul, dessin  
2.2. Techniques : ouvrage bois, notions de mécanique (roulement et roue libre) 
2.3. Spécifique 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Patience, curiosité intellectuelle 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Equerre, pointe à tracer, rabot, scie à métaux, marteau, burin, tenaille, pince  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Tsinjoezaka CAPR Ambozontany Fianarantsoa, BP 1327  
• Centre de formation Frères Joseph Fianarantsoa 
• Lycée technique de Tuléar  
• Artisans 
• CT – LT ‐ TEFISO 
 
 
 
Spécificités régionales :   
A Tuléar, la fabrication de Varamba suit un processus plus simple oka 
 
 
 
 
62
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    A ‐ AGRICULTURE   
  PEPINIERISTE    12 – 03 
6113  Sous secteur :  47 
  PU – Pépinière et cultures de 
plants 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Il s’agit de culture de plants. Les tâches consistent à : 
 
a‐faire la classification : selon la forme de multiplication (semis, à bouture, marcottage) 
                                         selon les objectifs (fruitiers, forestiers, marcottage) 
b‐préparer le terrain (désinfection de la terre, fumage de la terre 
c‐effectuer les semis avec la terre ou semis direct 
d‐préparer les plates bandes et les ombrières 
e‐repiquer les jeunes plants en pots plastiques 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître le processus de multiplication des plants, connaître les systèmes de conservation 
des plantes avant transplantation  
2.2. Techniques : maîtriser la fertilisation du sol, maîtriser le dosage des ingrédients, et les soins spécifiques des 
plantes 
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre vigilant pour suivre la multiplication des plants 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Pelle, brouette, bêche, râteau, ciseaux, pots plastiques 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
EASTA (toutes provinces) – VOTETA (ONG) – Ambositra BP 37 
CIRPA/ODR BP 1138 Fianarantsoa Centre – St Benoît Fénérive Est 
 
 
Spécificités régionales :   
Les plants spécifiques : giroflier, caféier, vanillier, rosiers, cyprès, grevellia 
 
 
 
 
 
 
 
63
 
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040   
  VITICULTEUR    12 – 03 
6112  Sous secteur :  48 
  PU – Produits vinicoles 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les taches consistent à la plantation de vignes. Elles comprennent :  
 
a‐la préparation du terrain à cultiver : creuser des tranchées, remblayer, utiliser l’engrais 
b‐la préparation de la pépinière : bouturage 
c‐la transplantation et l’installation des piquets par plant 
d‐la mise en place des poteaux et des fils 
e‐le suivi de la culture 
f‐la cueillette 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître la pédologie, connaître les modes culturales, connaître la protection des végétaux 
2.2. Techniques : maîtriser les techniques de tranchées et les intrants, maîtriser les techniques de bouturage de 
cépage  
2.3. Spécifique :   
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
• être en bonne santé 
• être énergique 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Niveau,  piquet,  barre  à  mines,  bêche,  pelle,  corde,  mètre,  brouette,  soubique,  gabarit,  râteau,  arrosoir, 
pulvérisateur, bassine, seau, moyen de transport  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Société Lazan’i Betsileo 
• Centre de formation rurale Andriamboasary BP1440 Fianarantsoa 
• EASTA 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
 
 
64
 
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  ELEVEUR DE CANARD    12 – 03 
6122  DE MULARD  Sous secteur :  49 
  Aviculture 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Le métier consiste à élever des canards et à procéder au gavage.  
 
Les taches comprennent :  
a‐le croisement des types de canes et de canards 
b‐la couvée (par une dinde, poule ou couveuse) 
c‐la vaccination durant l’élevage 
d‐le processus de gavage 
e‐l’extraction du foie gras 
f‐conservation et conditionnement 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : connaître la base des techniques d’élevage en général  
2.2.  Techniques :  maîtriser  les  techniques  d’élevage  des  canards,  respecter  les  calendriers  de  vaccination, 
connaître les techniques de gavage, connaître les règles d’hygiène 
2.3. Spécifique : récupérer la chair de canard après le fois gras 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Passion et amour des animaux  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Soubique, cuvette, seringue, couteau, balance, point d’eau pour les canards  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• ONG HAONA Fianaranstoa 
• PSDR 
• VTMSAM  (Vondron’ny  Tantsaha  Mpiompy  Sarindokotra  Atsinanan’ny  Matsiatra  Zanambondrona 
Fivoarana I (Association des éléveurs de canard) 
• EASTA 
• MAISON DU PETIT ELEVAGE (Nanisana Antananarivo) 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
65
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  APICULTEUR    12 – 03 
6123  Sous secteur :  50 
  PU ‐ Apiculture 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’artisan produit du miel et dérivés. Les taches consistent à : cire, produits de beauté, médicaments 
 
Les taches consistent à : 
a‐préparer le terrain du rucher, les ruches et l’essaimage naturel ou artificiel 
b‐visiter les ruches 
c‐soigner tous les quinze jours 
d‐ récolter le miel, faire le conditionnement 
e‐épurer le miel 
f‐fabriquer la cire avec le résidu 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaissance des types de ruche, connaissance la spécificité des abeilles et leur mode de vie 
2.2. Techniques : connaître les techniques d’élevage des abeilles, connaître les techniques de récolte du miel  
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Courageux face aux abeilles, propre, ne pas être allergique 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
ruche,  équipements  et  vêtements  spéciaux,  voile,  terrain  bien  ensoleillé,  tamis,  couche,  moule,  brosse,  clous, 
peinture, en fumoir, marmite 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Lycée 
• Vétérinaire 
• Centre agricole Tantely Soa à Fianarantsoa 
• Centre agricole Andriamboasary Fianarantsoa II 
• Apiculture Charles de Laine Fianarantsoa 
• GRAC : Groupement des apiculteurs de Lalangina Fianarantsoa 
• PROJET SAHA Avaradrova Morondava ONG SARAGNA Morondava 
 
 
 
Spécificités régionales : Production de miel de baobab (Morondava)  
Quelques  contraintes :  les  feux  de  brousse  qui  détruisent  l’environnement  (arbre  et  fleurs,  les  cataclysmes 
naturels, les criquets et insecticides, la fumée de fabrication de charbon, rareté de l’essaim 
 
 
 
 
66
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  PRODUCTEUR DE FARINE DE    12 – 03 
7122  POISSON  Sous secteur :  51 
  PU ‐ Provenderie 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les tâches consistent à : 
a‐trier les poissons 
b‐les vider 
c‐les laver 
d‐les sécher sur la natte ou suspendus 
e‐protéger contre insectes et animaux 
f‐passer au broyeur 
g‐peser et conditionner dans des sacs 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théoriques : connaître les différents types de poissons 
2.2. Techniques : savoir par l’odorat et le regard, distinguer les mauvais de bons poissons  
2.3. Spécifique :  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
- tolérance aux poussières 
- dynamique 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Broyeur,  balance,  bascule,  hangar  de  stockage,  appareil  pour  l’ensachage,  tamis,  couteau,  panier,  cache 
poussière 
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
 
 
 
Spécificités régionales :  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
67
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  PISCICULTEUR    12 – 03 
6151  Sous secteur :  52 
  PU ‐ Pisciculture 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les  activités  comprennent  deux  volets :  la  production  d’alevins,  de  poissonnailles,  l’engraissement  des 
poissons. 
 
Les tâches consistent à : 
a‐ s’approvisionner en poissons mâles et femelles pour la ponte 
b‐stocker et préparer l’alimentation 
c‐classifier les bassins pour chaque activité : ponte (1), poissonnaille (2), femelle (3) 
d‐suivre et contrôler les étapes de multiplication 
e‐nettoyer les grillages, les bassins d’engraissements, les bordures des bassins 
 
 
2‐Compétences :   
2.1. Théorique : connaître les variétés de poissons et multiplication rapide, connaître les principes de défense 
contre les prédateurs de poissons et de poissonnailles, connaître les règles d’hygiène de la pisciculture  
2.2.  Techniques :  maîtriser  le  processus  d’élevage  et  de  multiplication  de  poissons,  savoir  préparer  les 
alimentations de poissons  
2.3. Spécifique : 
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Etre persévérant 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Cinq (5) bassins, grillage pour le canal d’évacuation d’eau, filet, voile, épuisette, balance, seau  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• service régional de la pêche et des ressources halieutique 
• ANAE 
• EASTA 
• MAISON DE PETIT ELEVAGE (Nanisana Antananarivo) 
 
 
 
Spécificités régionales :   
L’élevage des aiguilles : province de Tamatave, AntananArivo (Ampefy)  
 
 
 
 
 
68
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    PECHE   
  PECHEUR ARTISANAL    12 – 03 
6152  Sous secteur :  53 
  PU ‐ Pêche 
 
 
 
1‐Description du métier :   
Les taches consistent à pêcher les poissons : 
 
a‐situer les zones de pêche 
b‐respecter le calendrier et les lois sur la pêche 
c‐conduire son embarquement et manipuler les matériels et équipements 
d‐effectuer l’activité de pêche, le triage et le conditionnement 
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaître  les  ressources  halieutiques  de  la  région,  avoir  des  notions  sur  la  météorologie, 
connaître le relief et les éléments du relief sous marins, connaître les lois régissant la pêche  
2.2.  Techniques :  maîtriser  le  système  de  l’embarcation  sur  mer,  maîtriser  les  techniques  de  pêches  et  les 
matériels correspondant à chaque type de poissons, maîtriser les mouvements de la mer 
2.3. Spécifique : connaître le mouvement des bancs de poissons et les courants marins  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Courageux, sobre, audacieux  
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Pirogue, rames, botry, filet, lampe de poche, fil, hameçon, ,plomb, sagaie de pêche  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Service de pêche Mahavatse Toliara 
• Projet FAO/Pêche – AESTA (toutes provinces) 
 
 
Spécificités régionales :   
Les pêches peuvent concerner : 
• langoustes, crabes, concombres de mer 
• la pirogue en plastique vient d’être mis en pratique à Toliara 
• le métier de « marayeur » consiste à collecter et à vendre les poissons  
 
 
 
 
 
 
 
69
 
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    PECHE   
  AQUACULTEUR ARTISANAL    12 – 03 
6151  Sous secteur :  54 
  PU ‐ Aquaculture 
 
 
 
1‐Description du métier :   
L’aquaculture de crevettes consiste à :  
 
a‐aménager les infrastructures pour l’élevage(bassins) 
b‐choisir et acheter les larves 
c‐appliquer les techniques et les règles à chaque étape de l’élevage (nourriture et santé) 
d‐récolter les crevettes en respectant les normes de taille et de qualité 
e‐faire l’entretien des bassins et l’eau de culture 
f‐procéder au conditionnement selon les règles de l’art 
 
 
2‐Compétences :   
2.1.  Théoriques :  connaître  la  biologie  des  crevettes,  les  différents  types  de  crevettes,  connaître  les 
caractéristiques de l’eau de mer pour l’élevage  
2.2. Techniques : maîtriser les étapes de l’élevage de crevettes, maîtriser les techniques de conditionnement, 
maîtriser les règles de conditions d’hygiène alimentaire  
2.3. Spécifique : bases de biologie animale et chimie organique  
 
 
3‐Attitudes et qualités requises :   
Avoir les qualités de marin 
 
 
4‐Les équipements,  appareils,  outillages spécifiques et autres :   
Pelle  mécanique,  motopompe,  pirogues  ou  barques,  magasin  de  stockage,  chambre  froide,  camionnette 
frigorifique, laboratoire, filets, nécessaires de conditionnement  
 
 
5‐Organismes (public,  privé,  ONG,  individus,  …) qui peuvent assurer la formation ::   
• Centre de développement de culture crevettière 
• CCDCC, Petite plage, Mahajanga 
• INSTITUT HALIEUTIQUE DES SCIENCES MARINE BP141 – Toliary 
• EASTA BP 495 Mahajanga 
 
 
 
Spécificités régionales :   
 
 
 
 
70
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DEUXIEME PARTIE 
 
 
REFERENTIELS DE FORMATION 
(54 METIERS) 
Les composantes : 
 
   
  I.    Connaissances générales (Modules communs à tous les métiers) 
  II   Technologies ou les bases théoriques  
  III  Techniques de production ou processus pratique 
  Annexes :  
  Quelques exemples d’analyse de situation de travail 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
71
I CONNAISSANCES  GENERALES 
 
Le module de Formation en connaissances générales (commun à tous les métiers) 
 
B.I.T.  Intitulé du métier et activités de base :  Secteur d’activités :     
  TOUS METIERS  Formation générale  
 
 
 
Intitulé du module :               CONNAISSANCES GENERALES 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module l’apprenant est capable de : 
♦ CONNAITRE les bases de communications professionnelles orales et écrites,  
♦ MAITRISER les opérations de base des calculs professionnels,  
♦ FAIRE  la gestion simplifiée de ses activités professionnelles,  
♦ AGIR en citoyen responsable,  
♦ SE PROTEGER contre le fléau SIDA 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
SM / FG / 01  Base  de  communications  ♦ Transmettre  et  recevoir  des  informations   
professionnelles  oralement et par écrit   
♦ S’exprimer en français et en malagasy  24 
SM / FG / 02  Calculs professionnels  ♦ Maîtriser les quatre opérations   
♦ Connaître  les  différentes  formes  24 
géométriques   
 
SM / FG / 03  Gestion simplifiée  ♦ Appliquer les comptabilités de base :   
a).‐ Financière   10 
b).‐ Matière 
 
SM / FG / 04  Instruction civique  ♦ Connaître les droits et obligations de citoyen   
malagasy   
♦ Connaître  les  structures  administratives  de  10 
l’Etat malagasy 
SM / FG / 05  SIDA  ♦ Connaître les modes d’acquisition du SIDA   
♦ Adopter  les  modes  de  prévention  08 
préconisées 
SM / FG / 06  PRESERVATION DE L` ENVIRONNEMENT ♦ Comprendre  que  l’environnement  n’est  pas   
intarissable :  notions  de  viabilité  et  de  12 
durabilité 
♦ Connaître les ressources renouvelables 
    Durée totale (heures)  88 

 
 
AU TERME DE L’APPRENTISSAGE 
 
SM /FG/ 07    ♦ Connaître les volets de la gestion   
  ♦ Connaître  les  notions  de  qualité  –  de  40 heures 
Eveil entrepreneurial  marketing 
  ♦ Maîtriser le montage d’un projet 
 
 
 
 
 
 
 
72
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE PIROGUE    12 – 03 
7124  Sous secteur :  01 
  PU – Charpenterie 
 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la fabrication d’une pirogue,  
♦ CONNAITRE les outillages et MAITRISER  leur utilisation,  
♦ FAIRE des tracés géométriques 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /01/01  Etude des matériaux utilisés  ♦ Connaître  les  essences,    les   
caractéristiques,    le  débitage  des  bois   
utilisés   08 
♦ Connaître  les  caractéristiques  et 
l’utilisation des goudrons et peintures 
 
FT /01/02  Les outillages et matériels  ♦ Connaître  tout  type  d’outillage  utilisé   
pour la fabrication de pirogue   
♦ Maîtriser leur utilisation  08 
♦ Maintenir ces outillages  
 
FT /01/03  Tracés et figures géométriques  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   
géométriques    
♦ Procéder  au  traçage  des  figures  06 
géométriques 
 
FT /01/04  Notions de dessin d’art  ♦ Connaître  les  caractéristiques  du   
dessin d’art   
♦ Comprendre  l’utilisation  des  60 
instruments à dessin 
♦ Faire la représentation des vues 
♦ Dessiner une pirogue  
 
    Durée totale (heures)  82 

73
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE PIROGUE    12 – 03 
7124  Sous secteur :  01 
  PU – Charpenterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition de pirogue dans les règles de l’art 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /01/01  Préparation   ♦ Dessiner les modèles de pirogues   
♦ Procéder au choix des matériaux   
♦ Constituer les éléments  20 

FTP /01/02  Réalisation   ♦ Procéder à la prise de mesure   


♦ Procéder au tracé de forme   
♦ Procéder à l’entaillage   
♦ Réaliser  les  supports :  intérieur  et  80 
extérieur   
♦ Faire la pagaie  
 
FTP /01/03  Finition   ♦ Procéder à la finalisation intérieure et   
extérieure   
♦ Boucher les pores   20 
♦ Procéder à la peinture 

FTP /01/04  Stage pratique  ♦ Procéder à la visite des sites similaires   


♦ Faire  des  échanges  d’idées  et  des   
expériences   204 
♦  Réaliser    le  produit  de  manière 
autonome  sous    un  encadrement 
ponctuel 
    Durée totale (heures)  324 

74
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE BOTRY    12 – 03 
7124  Sous secteur :  02 
  PU – Charpenteries 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la réalisation de Botry,  
♦ CONNAITRE les outillages et MAITRISER  leur utilisation,  
♦ CONNAITRE les machines – outils et MAITRISER leur utilisation,  
♦ COMPRENDRE la base de dessin technique 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /02/01  Les matériaux utilisés  ♦ Connaître  les  essences  de  bois,    les   
propriétés,  le séchage et le débitage    
♦ Connaître les peintures utilisées  08 
 
FT /02/02  Les outillages manuels  ♦ Identifier les types d’outillage utilisé   
♦ Maîtriser l’utilisation des outillages   
♦ Maintenir ces outillages  08 
   
FT /02/03  Les machines ‐ outils  ♦ Identifier  les  différents  machines‐outils   
utilisés   
♦ Maîtriser l’utilisation de ces machines  12 
♦ Maîtriser la maintenance de ces machines 
 
FT /02/04  Notion de dessin technique  ♦ Connaître  les  caractéristiques  du  dessin   
technique   
♦ Savoir  utiliser  les  instruments  en  dessin   
technique  66 
♦ Connaître  la  représentation  simplifiée  d’un 
ouvrage 
♦ Lire un plan d’un ouvrage simple 
♦ Procéder  à  la  réalisation  d’un  schéma  de 
Botry  
    Durée totale (heures)  94 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

75
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE BOTRY    12 – 03 
7124  Sous secteur :  02 
  PU – Charpenteries 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition de tout type de Botry dans les règles de l’art 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
Aptitude à la nage 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /02/01  Préparation   ♦ Procéder au choix des matériaux   
♦ Réaliser le débitage des bois  20 
♦ Constituer les éléments de Botry 
 
FTP /02/02  Réalisation   ♦ Procéder  au  traçage  des  pièces   
constituant le Botry   
♦ Procéder au façonnage des éléments  80 
♦ Assembler tous les éléments   
 
FTP /02/03  Finition   ♦ Procéder  à  l’ajustage,    bouchage  des   
trous  20 
♦ Procéder à la peinture 
 
FTP /02/04  Stage pratique  ♦ Procéder aux visites d’usine de Botry   
♦ Faire  des  échanges  d’idées  et  des   
expériences   228 
♦  Réaliser    le  produit  de  manière 
autonome  sous    un  encadrement 
ponctuel 
    Durée totale (heures)  348 

76
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  MAQUETERIE    12 – 03 
7422  Sous secteur :  03 
  PA – Ebénisterie 
 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
♦ CONNAITRE les caractéristiques du bois 
♦ SAVOIR dessiner 
♦ MESURER correctement 
♦ CONNAITRE les outillages appropries  
 
Pré requis :    Niveau  7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /03/01  Les caractéristiques du bois  ♦ Identifier  le  type  de  bois  approprié  pour  le   
travail demandé   
♦ Connaître les étapes de traitement du bois  06 
 

FT /03/02  Dessin d’art  ♦ Dessiner des motifs   


♦ Créer des motifs   
♦ Modifier ou rectifier un dessin  20 
   

FT /03/03  La métrologie  ♦ Procéder  à  l’ajustement  avec  ou  sans  règles   


graduées     
  10 

FT /03/04  Les machines outils   ♦ Identifier les matériels et outils de travail    


  10 

FT /03/05  Les machines outils   ♦ Comptabiliser  d’une  façon  simplifiée  les   


entrées et sorties des matériels et d’argent    
14 

    Durée totale (heures)  64 

77
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  MAQUETERIE    12 – 03 
7422  Sous secteur :  03 
  PA – Ebénisterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
 
♦ TRANSFORMER  le bois en objet d’art 
♦ CONFECTIONNER un objet décoratif  
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /03/01  Préparation   ♦ Choisir la qualité de bois   
♦ Réunir les matières d’œuvre   
  20 
FTP /03/02  Réalisation   ♦ Manipuler  correctement  les  outils   
nécessaires  à l’accomplissement de chaque   
étape de réalisation   
♦ Maîtriser  les gestes professionnels requis  a   
chaque étape  80 
♦ Appliquer les techniques correspondantes     
 
FTP /03/03  Finition   ♦ Vernisser le produit   
♦ Procéder  aux  techniques  d’usinage  des   
objets travailles   20 
 
FTP /03/04  Stage pratique  ♦ Réaliser    le  produit  de  manière  autonome   
sous  un encadrement ponctuel   
♦ Procéder aux visites des sites  160 

    Durée totale (heures)  280 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

78
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  SCULPTEUR D’ART    12 – 03 
7422  Sous secteur :  04 
  PA – Sculpture 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la sculpture,  
♦ CONNAITRE les outillages et MAITRISER  leur utilisation,  
♦ CONNAITRE les machines – outils et MAITRISER leur utilisation,  
♦ COMPRENDRE la base de dessin technique 
 
Pré requis :    Niveau  3ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /04/01  Les  matériaux  utilisés  dans  la  ♦ Connaître  les  différentes  essences,    les   
sculpture  propriétés,  le séchage et le débitage des bois   
et les autres matériaux   
♦ Connaître  les  matériaux  de  finition :  vernis,   08 
peinture,  cires 
 
FT /04/02  Les outillages à main  ♦ Connaître les types d’outils utilisés   
♦ Maîtriser l’utilisation de ces outillages   
♦ Maîtriser la maintenance  08 
   
FT /04/03  Les machines ‐ outils  ♦ Connaître les types de machines utilisées   
♦ Maîtriser leur utilisation   
♦ Maintenir ces machines  12 
 
FT /04/04  Notion de dessin technique  ♦ Connaître  les  caractéristiques  du  dessin   
technique   
♦ Savoir utiliser les instruments en dessin    
♦ Connaître  la  représentation  simplifiée  d’un  66 
ouvrage 
♦ Lire un plan d’un ouvrage simple 
♦ Procéder à la réalisation d’un objet sculpté  
    Durée totale (heures)  94 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

79
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  SCULPTEUR D’ART    12 – 03 
7422  Sous secteur :  04 
  PA – Sculpture 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition de tout type d’ouvrage sculpté  suivant les règles de 
l’art 
 
Pré requis :    Niveau 3ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /04/01  Préparation   ♦ Procéder au dessin des modèles   
♦ Procéder au choix des matériaux   
♦ Constituer les matériaux pour la sculpture   
  20 
FTP /04/02  Réalisation   ♦ Procéder au traçage des pièces    
♦ Procéder  au  façonnage  des  éléments   
suivant l’ouvrage à sculpter  80 
♦ Procéder au montage   
 
FTP /04/03  Finition   ♦ Procéder au ponçage   
♦ Procéder au polissage   
♦ Procéder au cirage ou vernissage   20 
♦ Procéder à la décoration 
 
FTP /04/04  Stage pratique  ♦ Procéder aux visites des sites et des galeries   
♦ Faire  des  échanges  d’idées  et  des   
expériences   228 
♦  Réaliser    le  produit  de  manière  autonome 
sous  un encadrement ponctuel 

    Durée totale (heures)  348 

 
 
 
 

80
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FABRICANT ARTICLES DE MENAGE  METAUX  12 – 03 
7211    05 
  Sous secteur : 
PU – Fonderie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL : 
♦ CONNAITRE les matières requises,  
♦ CREER des modèles 
♦ CHOISIR l’outillage et le matériel approprié 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  ‐ CEPE 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /05/01  Les  caractéristiques  de  ♦ Choisir le métal   
l’aluminium     
♦ Spécifier les alliages de l’aluminium  08 
 
FT /05/02  La métrologie  ♦ Contrôler  les  mesures,    les  surfaces,    
les angles   
  06 
♦ Utiliser le matériel approprié    
 
FT /05/03  Dessin  ♦ Créer et/ou copier des modèles   
   
♦ Technologie des dessins d’art  60 
 
FT /05/04  Les outillages  ♦ Connaître  les  outils  et  matériels   
nécessaires de la cuisson à la finition  06 
 
 
    Durée totale (heures)  80 

81
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FABRICANT ARTICLES DE MENAGE  METAUX  12 – 03 
7211    05 
  Sous secteur : 
PU – Fonderie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL : 
 
♦ PRODUIRE des ustensiles de cuisine à base d’aluminium 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /05/01  Phase préparatoire  ♦ Maîtriser  les  différentes  étapes  de   
transformation de l’aluminium   
♦ Connaître  le  degré  de  température  20 
adéquat pour le coulage 
 
FTP /05/02  Phase de réalisation  ♦ Respecter  les  techniques  de  coulage   
du métal   
♦ Préparer le moule   
♦ (châssis)  80 
♦ déterminer la forme finie du produit    
 
FTP /05/03  Finition   ♦ utiliser  les  outils  nécessaires  pour   
l’usinage de l’objet   
  20 
♦ usinage 
 
FTP /05/04  Stage pratique  ♦  Réaliser    le  produit  de  manière   
autonome  et  sous  encadrement   
ponctuel  200 
♦ procéder  aux  visites  des  sites  et/ou 
galeries 

    Durée totale (heures)  320 

82
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  FABRICANT USTENSILES  020 METAUX ET TRAVAIL   
  DOMESTIQUES A BASE DE TOLE  METAUX  12 – 03 
7213      06 
    Sous secteur : 
PU – Ferblanterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL : 
♦ AVOIR les connaissances techniques de base sur les métaux en feuille,  
♦ IDENTIFIER les machines‐outils nécessaires pour la réalisation d’un travail 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /06/01  Caractéristiques des tôles  ♦ Connaître  les formes marchandes des   
tôles   
  08 
♦ Connaître  la  désignation  normalisée 
des aciers 
 
FT /06/02  Géométrie descriptive  ♦ Connaître  les  différentes  formes  de   
traçage géométriques   20 
♦ Réaliser  rationnellement  les  traces   
géométriques  
 
FT /06/03  Dessin industriel  ♦ Créer des modèles   
   
♦ Tracer le schéma de base du modèle  46 
 
♦ Connaître  les  caractéristiques  de 
dessin technique 
 
FT /06/04  Machines‐outils  ♦ Identifier  tous  les  matériels  et  outils   
appropriés  pour  l’accomplissement  06 
d’une tâche 
 
 
    Durée totale (heures)  80 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     

83
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  FABRICANT USTENSILES  020 METAUX ET TRAVAIL   
  DOMESTIQUES A BASE DE TOLE  METAUX  12 – 03 
7213      06 
    Sous secteur : 
PU – Ferblanterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
Référence : 
 
OBJECTIF GENERAL : 
 
♦ FABRIQUER des matériels domestiques à base de tôle plate sans soudure 
 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /06/01  Préparation  ♦ Calculer le devis estimatif du travail   
♦ Se procurer des matériaux   
♦ Réaliser le traçage selon modèle  20 
 
FTP /06/02  Fabrication   ♦ Réaliser  les  techniques  de  traitement   
de la tôle   
♦ Développement   
♦ Découpage  80 
♦ Dressage     
♦ Tracer le gabarit 
♦ Appliquer  les  modes  de  découpage ; 
pliage 
 
FTP /06/03  Finition  ♦ Procéder au dressage    
♦ Appliquer  les  techniques   
d’assemblage  20 
♦ Procéder aux techniques d’agrafage 
 
FTP /06/04  Stage pratique   ♦ Réaliser  le  produit  de manière   
autonome sous encadrement ponctuel   
♦ Procéder aux visites des sites    200 
 
    Durée totale (heures)  320 

84
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FABRICANT ARTICLES   METAUX  12 – 03 
7213  DECORATIFS    07 
  (ferblantier)  Sous secteur : 
PU – Ferblanterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL : 
♦ CONNAITRE les types de métal à travailler 
♦ IDENTIFIER les outils adéquats 
♦ DONNER une forme à un métal travaillé 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /07/01  Résistance des matériaux  ♦ Connaître les différents types de métal   
   
♦ Connaître leur résistance  24 
 
FT /07/02  Les outils courants  ♦ Identifier les outils   
  06 
♦ Utiliser l’outil approprié   
 
 
FT /07/03  La métrologie  ♦ Avoir  des  notions  sur  les  mesures :   
ajustement   
  20 
♦ Contrôler  les  dimensions  linéaires  ou 
autre … 
 
FT /07/04  Le soudage  ♦ Connaître les techniques   
♦ Utiliser le matériel de soudage  20 
♦ Sécurité 
 
 
FT /07/05  Dessin d’art   ♦ Connaître  caractéristiques  du  dessin   
d’art  20 
♦ Connaître et utiliser les instruments de 
dessin 
 
 
    Durée totale (heures)  90 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

85
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FABRICANT ARTICLES   METAUX  12 – 03 
7213  DECORATIFS    07 
  (ferblantier)  Sous secteur : 
PU – Ferblanterie 
 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL : 
 
♦ MANIPULER correctement les outils de travail 
♦ DONNER une forme attrayante à une pièce de métal travaillée 
♦ CREER tout type de modèle décoratif 
 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /07/01  Phase Préparatoire   ♦ Identifier le métal à travailler   
♦ Rassembler les matières et les outils  10 
 
FTP /07/02  Phase réalisation  ♦ Mesurer  et  dessiner  la  forme  du   
modèle   
♦ Manipuler  les  outils  de  coupe   
adéquats  90 
♦ Maîtriser les techniques d’assemblage   
par soudage 
♦ Souder : soudage électrique ou à main 
♦ Déterminer la forme finie des pièces 
 
FTP /07/03  Finition  ♦ Peindre   
♦ Mettre les étiquettes   
♦ Emballage  20 
♦ Commercialiser  
 
FTP /07/04  Stage pratique   ♦ Réaliser  le  produit  de manière   
autonome sous encadrement ponctuel   
♦ Procéder aux visites des sites    200 
 
    Durée totale (heures)  320 

86
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FABRICANT D’ARTICLES   METAUX  12 – 03 
7221  ET OUTILLAGES AGRICOLES    08 
  Sous secteur : 
PU – Forge 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL : 
♦ MAITRISER les techniques de transformation du fer en objet utile 
♦ MAITRISER les techniques de manipulation des outillages  
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /08/01  Caractéristique des aciers  ♦ Connaître  les formes marchandes des   
aciers   
♦ Connaître  la  désignation  normalisée  10 
des aciers 
 
FT /08/02  Code couleur  ♦ Maîtriser les techniques de forgeage    
  06 
   

FT /08/03  Les outillages  ♦ Identifier  les  outillages  nécessaires   


pour  la  réalisation  d’une  tâche   
déterminée  06 
♦ Manipuler correctement  les outils  
 
FT /08/04  Dessin industriel  ♦ Créer un modèle   
  54 
♦ Copier un modèle 

FT /08/05  Métrologie   ♦ Se  servir  d’instrument  de  contrôle  et   


de mesure   04 
 
 
    Durée totale (heures)  80 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

87
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FABRICANT D’ARTICLES   METAUX  12 – 03 
7221  ET OUTILLAGES AGRICOLES    08 
  Sous secteur : 
PU – Forge 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL : 
 
♦ PRODUIRE des outils avec du fer traité 
♦ UTILISER les outils adéquats 
 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /08/01  Préparation   ♦ Identifier le fer à travailler   
  10 
♦ Préparer le feu 
 
FTP /08/02  Réalisation ou traitement  ♦ Appliquer les techniques de forgeage :   
♦ Chauffage   
♦ Martelage   
♦ Formage   90 
   
FTP /08/03  Finition  ♦ Utiliser la machine‐outil appropriée   
   
♦ Tremper le fer ainsi confectionné  20 
 
FTP /08/04  Stage pratique   ♦ Réaliser  le  produit  de manière   
autonome sous encadrement ponctuel   
♦ Procéder aux visites des sites et/ ou de  200 
galeries  
 
    Durée totale (heures)  320 

88
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  ARTISAN CONFECTIONNEUR ET  METAUX  12 – 03 
7222  REPARATEUR DE CLEF    09 
  Sous secteur : 
PS – Serrurerie 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
♦ MAITRISER les étapes à suivre qui nécessitent la réparation et la confection d’une clé 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /09/01  Les clés  ♦ Connaître  les  différentes  catégories  de   
clés  que  l’on  peut  reproduire  et  la   
dénomination des clés à confectionner  20 
♦ Connaître  les  éléments  d’une  boîte  de 
serrure 
♦ Connaître  les  types  des  matières 
nécessaires  pour  la  copie  et/ou  la 
confection des clés 
 
FT /09/02  Processus  de  réalisation  d’une  ♦ Maîtriser  le  processus  à  suivre  lié  à  la   
réparation de clé  réparation des clés et des serrures   
♦ Connaître  les  différentes  étapes  dans  la  30 
réparation  des  catégories  des  clés  et  des 
serrures  
 
FT /09/03  Equipements et outils  ♦ Connaître  les  équipements  et  outils  qui   
nécessitent  la  réparation  et  la  confection   
des clés et des serrures   
♦ Connaître  l’utilisation  de  chaque  outil  30 
selon la catégorie de réparation à réaliser 
♦ Connaître  l’emploi  des  mesures  et  des 
dimensions  dans  la  réalisation  du  métier 
de réparation des clés 
 
    Durée totale (heures)  80 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

89
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  ARTISAN CONFECTIONNEUR ET  METAUX  12 – 03 
7222  REPARATEUR DE CLEF    09 
  Sous secteur : 
PS – Serrurerie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNIQUES DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
♦ REPARER  et  CONFECTIONNER  des  clés,    selon  les  normes  exigées  garantissant  la  sécurité  des 
utilisateurs de ses services 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /09/01  Préparation   ♦ Réaliser  les  dessins  et  les  mensurations  liés  aux   
travaux  de  réparation  et  de  confection  des  clés  30 
qu’exigent les demandeurs 
♦ Acheter les matières nécessaires 
♦ Rassembler les outils nécessaires selon les travaux 
FTP  /09/02  Différentes  réparations  et  ♦ Clé à tige :  40 
confections  des  clés  et  – Couper  une  tige  de  fer  rond  de  0  4mm  sur  une   
serrures  longueur d’environ 12cm   
– Démonter la boîte de serrure   
– Mesurer  l’épaisseur  de  la  boîte  de  serrure  pour   
permettre de mesurer la longueur de la tête de clé   
– Fabriquer la tête de clé   
– Souder la tête de clé avec la tige   
– Tracer la canalure   
♦ Clé plate :  40 
– Tracer  la  forme  générale  de  la  clé  sur  une  feuille  de   
tôle suivant le tracé   
– Tracer la canalure avec une lame de scie sur une feuille   
de tôle pliée à 130°   
– Tracer la denture de la clé   
– Ajuster la clé originale avec la nouvelle   
– Rectifier  en  limant  avec  une  lame  de  scie  les  parties   
qui débordent  40 
♦ Boîte de serrure : 
– Renverser  la boîte de  serrure pour  enlever le ressort,  
la pointe et le piston 
– Introduire la clé dans la boîte de serrure 
– Vérifier si  la pointe coïncide  avec la denture de la clé 
sinon en prendre une autre pointe 
– Remettre le ressort et le piston à leur place 
– Boucher avec du plomb les trous avant de les visser  
FTP  /09/03  Stage pratique  ♦ Réaliser  les  travaux  de  réparation  et  de  confection   
d’une manière autonome  170 
    Durée totale (heures)  320 
 
 

90
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  ARTISAN FONDEUR  METAUX  12 – 03 
7211    10 
  Sous secteur : 
PU – Fonderie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances requises pour la fabrication d’ustensiles,  matériels et accessoires auto 
en coulant le métal fondu dans des moules 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /10/ 01  Généralité  sur  le  métier  ♦ Connaître  les  différentes  tâches  et  les   
d’artisan fondeur   phases  de  fabrication,    le  matériel  et   
l’équipement  03 
♦ Prévoir les sécurités 
 
FT /10/ 02  Les  matières  premières  ♦ Connaître  les  caractéristiques  des   
utilisées  matières  premières  utilisées  pour  les  07 
fabrications    
 
FT /10/ 03  Technique  de  construction  du  ♦ Connaître  les  techniques  de   
four  construction de tout type de four et ses   
caractéristiques   20 
 
FT /10/ 04  Technique de fonderie  ♦ Connaître  les  techniques  de  fonderie  à   
mettre  en  œuvre  pour  l’aluminium,    le  20 
bronze et la fonte 

FT /10/ 05  Technique de moulage  ♦ Connaître  les  techniques  de  fabrication   


de moule   
♦ Connaître les méthodes et procédés de  20 
moulage pour chaque type de métal en 
fusion 
 
FT /10/ 06  Technique  de  finition    des  ♦ Connaître  les  différentes  techniques  de   
produits moulés  finition  pour  chaque  type  de  produit  10 
moulé 
 
 
    Durée totale (heures)  80 

 
 
 
 
 
 
 

91
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  ARTISAN FONDEUR  METAUX  12 – 03 
7211    10 
  Sous secteur : 
PU – Fonderie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE des ustensiles,  matériels et accessoires auto en coulant le métal fondu dans des moules 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /10/ 01  Construction de four  ♦ Construire le four approprié pour :   
a. Aluminium   
b. Bronze  20 
c. Fonte,  etc.  
 
FTP /10/ 02  Fabrication de moule  ♦ Fabriquer  le  moule  pour  chaque  type   
de métal à couler   30 
   
FTP /10/ 03  Coulage   ♦ Effectuer le coulage pour chaque type   
de métal en fusion  30 
 
FTP /10/ 04  Démoulage  ♦ Effectuer  le  démoulage  pour  chaque   
type de métal transformé en produit   10 

FTP /10/ 05  Ajustage   ♦ Effectuer  les  ajustages  nécessaires   


pour chaque type de produit moulé  20 

FTP /10/ 06  Polissage – Finition   ♦ Effectuer  le  polissage  de  chaque  type   


d’objet produit  10 
♦ Rendre le produit attrayant 
FTP /10/ 07  Stage pratique   ♦ Fabriquer  les  articles    de manière   
autonome sous encadrement ponctuel  170 
 
    Durée totale (heures)  290 

92
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FORGERON  METAUX  12 – 03 
7221    11 
  Sous secteur : 
PU – Forge 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances technologiques relatives à la fabrication par forgeage de biens utiles et 
de biens artistiques 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /11/ 01  Généralité  sur  le  métier  de  ♦ Connaître  les  différentes  tâches,    les   
forgeron   sécurités  à  prévoir,    les  outillages  et  03 
équipements 
 
FT /11/ 02  Caractéristiques  des  matériaux  ♦ Connaître les caractéristiques :   
utilisés  ♦ du fer   
♦ de l’acier  10 
♦ du fonte,  etc.    
 
FT /11/ 03  Technique de forgeage   ♦ Connaître  les  différentes  étapes  du   
forgeage  des  biens  utiles,    à  savoir :   
bandage,    essieux  de  charrette,    de  biens  20 
artistiques,  etc.   
 
FT /11/ 04  Technique  de  trempage  des  ♦ Maîtriser  les  différentes  techniques  de   
métaux  trempage des métaux  10 

FT /11/ 05  Technique  de  finition  des  ♦ Connaître  les  méthodes  de  finition  telle   
produits  que :   
♦ Le meulage  10 
♦ Le limage,  etc. 
 
FT /11/ 06  Initiation au dessin technique  ♦ Connaître les bases de dessin technique   
10 

    Durée totale (heures)  70 

 
 
 
 
 
 
 
 

93
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    020 METAUX ET TRAVAIL   
  FORGERON  METAUX  12 – 03 
7221    11 
  Sous secteur : 
PU – Forge 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE des biens utiles et des biens artistiques en forgeant du métal 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /11/ 01  Construction du soufflet  ♦ Construire le corps du soufflet   
♦ Construire les accessoires  20 
♦ Monter le soufflet  
 
FTP  /11/ 02  Forgeage de l’acier doux et mi‐ ♦ Forger un bandage,  un essieux   
dur  ♦ Forger du matériel agricole   
♦ Forger des biens artistiques  50 
♦ Forger les éléments d’une charrue   
 
FTP  /11/ 03  Forgeage d’alliage métallique  ♦ Forger  des  alliages  métalliques  pour   
obtenir des biens utiles et artistiques  50 
 
FTP  /11/ 04  Affûtage et trempage  ♦ Affûter et tremper :   
♦ des bêches   
♦ des haches   20 
♦ des sagaies 
♦ des couteaux 
♦ etc. 
FTP  /11/ 05  Finition   ♦ Rendre  attrayant    les  produits  avant   
de les mettre sur le marché  10 

FTP  /11/ 06  Stage pratique  ♦ Fabriquer    ou  confectionner  les   


articles    de manière  autonome  sous  200 
encadrement ponctuel 
 
    Durée totale (heures)  350 

 
 
 
 
 
 
 

94
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    030 PIERRE ET BIJOUTERIE   
  EXTRACTEUR DE PIERRE    12 – 03 
7111  PRECIEUSE  Sous secteur :  12 
  PU – Orpaillage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances relatives à l’extraction artisanale des pierres précieuses 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /12/ 01  Généralité  sur  l’activité  ♦ Connaître  les  différentes  tâches,    les   
d’extraction  de  pierres  contraintes,  les sécurités,  le matériel,    
précieuses  l’outillage et l’équipement   03 
 
FT /12/ 02  Technique de prospection  ♦ Savoir  lire une  carte géographique de   
mines   
♦ Maîtriser  les  techniques  de  10 
localisation de zone à exploiter    
  
 
FT /12/ 03  Technique d’extraction  ♦ Maîtriser la méthode de :   
♦ Extraction de la terre   
♦ Séparation  de  la  boue  et  des  10 
pierres 
♦ Choix des pierres précieuses    
 
FT /12/ 04  Technique  d’identification  des  ♦ Connaître  les  caractéristiques  à  l’état   
pierres précieuses  brut des pierres précieuses   07 

    Durée totale (heures)  30 

95
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    030 PIERRE ET BIJOUTERIE   
  EXTRACTEUR DE PIERRE    12 – 03 
7111  PRECIEUSE  Sous secteur :  12 
  PU – Orpaillage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ EXTRAIRE de façon artisanale des pierres précieuses 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /12/ 01  Prospection  ♦ Repérer la zone à exploiter    
  10 
♦ Repérer le filon  
 
FTP /12/ 02  Extraction  ♦ Creuser le tunnel   
   
♦ Extraire la terre  50 
   
♦ Extraire la boue 
 
♦ Choisir les pierres 
 
FTP /12/ 03  Identification des pierres  ♦ Identifier les pierres précieuses   
  10 
♦ Grouper par qualité 
 
FTP /12/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  travail  d  `extraction  sous   
encadrement ponctuel  130 
 
    Durée totale (heures)  200 

96
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    030 PIERRE ET BIJOUTERIE   
  ARTISAN EN CONFECTION DE BIJOUX    12 – 03 
7313  FANTAISIES  Sous secteur :  13 
  PA – Bijouterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances relatives à la fabrication des bijoux de fantaisies 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /13/ 01  Généralité  sur  le  métier  de  ♦ Connaître  les  différentes  tâches,    les   
bijoutier de fantaisies  contraintes,  les sécurités à prévoir,  le   
matériel,  l’outillage et l’équipement   03 
 
FT /13/ 02  Technique  de  préparation  de  ♦ Maîtriser  les  techniques  de   
lingot  préparation du lingot d’or   
♦ Maîtriser  les  techniques  de  10 
préparation du lingot d’argent   
  
FT /13/ 03  Technique de fabrication  ♦ Maîtriser les techniques de fabrication   
des bijoux en or et en argent  20 
  

FT /13/ 04  Technique  de  finition  des  ♦ Connaître  les  procédés  de  polissage   
produits  des objets en or et en argent   20 

FT /13/ 05  Notion de dessin d’art  ♦ Savoir  lire  un  dessin  d’art  pour  le   


matérialiser en bijoux   20 

    Durée totale (heures)  73 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

97
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    030 PIERRE ET BIJOUTERIE   
  ARTISAN EN CONFECTION DE BIJOUX    12 – 03 
7313  FANTAISIES  Sous secteur :  13 
  PA – Bijouterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ FABRIQUER des bijoux de fantaisies en or ou en argent 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /13/ 01  Préparation du lingot  ♦ Préparer le moule    
  40 
♦ Fondre le métal et mouler   
 
FTP  /13/ 02  Fabrication des bijoux  ♦ Travailler  le  lingot  pour  obtenir  le   
modèle   
   
♦ Souder   100 
   
♦ Rectifier  
(or ou argent) 
 
FTP  /13/ 03  Finition   ♦ Nettoyer le produit   
   
♦ Polir   
  10 
♦ Conditionner 
 
(bijoux en or ou en argent) 
 
FTP  /13/ 04  Stage pratique  ♦ Fabriquer  les  bijoux  d’une manière   
autonome  et  sous  un  encadrement  200 
ponctuel   
   
 
    Durée totale (heures)  350 

98
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040 TEXTILE ET   
  TISSERAND TAPIS MOHAIR  HABILLEMENT  12 – 03 
7432    14 
  Sous secteur : 
PU – Tissage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances relatives au tissage de tapis mohairs  
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /14/ 01  Généralités  sur  le  métier  de  ♦ Connaître  les  différentes  tâches,    les   
tisserand de tapis mohairs   contraintes,  les sécurités,  le matériel,    
l’outillage et l’équipement   03 
 
FT /14/ 02  Techniques  de  préparation  du  ♦ Maîtriser les techniques de :   
mohair  ♦  Cordage   
♦ filage   
♦ retord   
♦ mise en écheveau  40 
♦ lavage   
♦ teinte 
♦ mise en brute 
♦ coupe et trame 
  
FT /14/ 03  Technique  de  fabrication  du  ♦ Maîtriser les techniques de :   
tapis mohair   ♦ tissage  40 
♦ finition   

FT /14/ 04  Initiation au dessin d’art  ♦ Connaître  les  techniques  de  base  du   


dessin d’art  20 
♦ Maîtriser la technique de reproduction  
sur tissage 
    Durée totale (heures)  103 

99
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040 TEXTILE ET   
  TISSERAND TAPIS MOHAIR  HABILLEMENT  12 – 03 
7432    14 
  Sous secteur : 
PU – Tissage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 

 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE tout type de tapis mohairs 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /14/ 01  Préparation du mohair  ♦ Choisir les poils   
♦ Réaliser :   
♦ Le filage   
♦ Le retord   
♦ La mise en écheveau  50 
♦ Le lavage 
♦ La teinture 
♦ La mise en broute 
♦ La coupe et la trame   
 
FTP /14/ 02  Tissage   ♦ Réaliser le tissage suivant le modèle   
   
♦ Réaliser la finition  100 
   
FTP /14/ 03  Conditionnement   ♦ Conditionner  les  produits  pour  les   
protéger contre les intempéries  20 
 
 
FTP /14/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  des  tapis  ou  autres  modèles   
de  manière  autonome  sous   250 
encadrement ponctuel 
 
 
    Durée totale (heures)  420 

100
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040 TEXTILE ET   
  ARTISAN D’ART BATIK  HABILLEMENT  12 – 03 
7324    15 
  Sous secteur : 
PA – Batik 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances théoriques relatives à l’art Batik  
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /15/ 01  Généralité sur l’art Batik  ♦ Connaître  les  différentes  tâches,    les   
contraintes,  les sécurités,  le matériel,    
l’outillage et l’équipement   03 
 
FT /15/ 02  Techniques  de  préparation  du  ♦ Maîtriser  les  techniques  de   
tissu et des intrants   préparation  du  tissu  en  coton  et  les   
intrants à utiliser  20 
   
  
  
FT /15/ 03  Techniques de fabrication  ♦ Maîtriser  les  techniques   
de fabrication,  à savoir :   
♦ L’application de la paraffine  20 
♦ L’application de la peinture 
♦ Le repassage du tissu   
FT /15/ 04  Dessin d’art  ♦ Maîtriser  les  techniques  de  dessin   
d’art,  style Batik  20 
♦ Maîtrise la calligraphie 

    Durée totale (heures)  63 

101
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040 TEXTILE ET   
  ARTISAN D’ART BATIK  HABILLEMENT  12 – 03 
7324    15 
  Sous secteur : 
PA – Batik 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE de tissus Batik dans les règles de l’art 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /15/ 01  Préparation  ♦ Préparer le tissu :   
♦ Dimensionner   
♦ Dessiner   40 
♦ Préparer  la paraffine 
♦ Préparer les peintures 
 
FTP /15/ 02  Fabrication   ♦ Etaler la paraffine sur le dessin   
♦ Appliquer la peinture   
♦ Répéter l’opération quatre fois   
♦ Etaler la paraffine sur toute la surface  40 
du tissu   
♦ Repasser le tissu 
 
FTP /15/ 03  Finition   ♦ Réaliser les opérations de finition   
♦ Conditionner les produits  10 
 
 
FTP /15/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser des tissus Batik d’une manière   
autonome  sous  un  encadrement  150 
ponctuel 
 
 
    Durée totale (heures)  240 

102
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  BRIQUETIER  L’HABITATION  12 – 03 
7321    16 
  Sous secteur : 
PU – Briqueterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances requises pour la fabrication des briques  
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /16/ 01  Le métier de briquetier  ♦ Connaître  les  différentes  tâches  et  les   
contraintes du métier, le matériel   
♦ Prévoir les sécurités   03 
 
FT /16/ 02  Les  matériaux  et  matières  ♦ Connaître  les  caractéristiques  des  matériaux   
utilisés  pour  la  fabrication  des  et matières utilisés   
briques  ♦ Choisir  les  intrants  en  fonction  du  type  de  10 
brique   
   
FT /16/ 03  Le  procédé  de  fabrication  de  ♦ Maîtriser les techniques :   
brique  ♦ De dosage   
♦ De mélange   
♦ D’égouttage   
♦ D’humidification  50 
♦ De vieillissement 
♦ De malaxage 
♦ De raffermissement 
♦ Du moulage 
♦ Du séchage 
 
FT /16/ 04  Cuisson des briques  ♦ Maîtriser les techniques de montage du four   
♦ Maîtriser les techniques de cuisson  20 

FT /16/ 05  Le stockage des produits  ♦ Connaître les différents modes de stockage   


07 

    Durée totale (heures)  90 

103
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  BRIQUETIER  L’HABITATION  12 – 03 
7321    16 
  Sous secteur : 
PU – Briqueterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE tout type de briques artisanales 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /16/ 01  Préparation  de  la  matière  ♦ Nettoyer le terrain   
première  ♦ Extraire l’argile   
♦ Mélanger l’argile et le dégraissant  50 
♦ Humidifier 
♦ Faire vieillir 
 
FTP  /16/ 02  Préparation de la pâte  ♦ Malaxer   
  50 
♦ Raffermir la pâte   
 
FTP  /16/ 03  Fabrication  ♦ Mouler   
  50 
♦ Sécher les briques 
 
FTP  /16/ 04  Cuisson  ♦ Transporter les briques vers le lieu de   
cuisson   
♦ Monter le four  50 
♦ Préchauffer 
♦ Chauffer 
 
FTP  /16/ 05  Conditionnement   ♦ Refroidir les briques   
♦ Stocker les briques   10 
 
FTP  /16/ 06  Stage pratique  ♦ Produire  des  briques,  tuiles  ou  autres   
d’une manière autonome   150 
 
    Durée totale (heures)  360 

104
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  ARTISAN POTIER  L’HABITATION  12 – 03 
7321    17 
  Sous secteur : 
PU – Poterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER  les  connaissances  technologiques  relatives  à  la  poterie  traditionnelle  et  la  poterie 
améliorée  
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /17/ 01  Généralité  sur  le  métier  ♦ Connaître  les  différentes  tâches  et  les   
d’artisan potier  contraintes,    les  sécurités  à  prévoir,  le   
matériel,  outillage et équipement   03 
 
FT /17/ 02  Les matériaux utilisés  ♦ Connaître  les  caractéristiques  des   
matériaux utilisés   
♦ Maîtriser les techniques de préparation  50 
des matériaux   
   
FT /17/ 03  Poterie traditionnelle  ♦ Connaître les techniques de :   
♦ Modelage   
♦ Tournage   
♦ Séchage   
♦ Teinte,  peinture  50 
♦ Cuisson 
♦ Vernissage,  etc. 
 
FT /17/ 04  Poterie améliorée  ♦ Maîtriser  les  techniques  de  poterie   
améliorée  20 

FT /17/ 05  Conditionnement des produits  ♦ Maîtriser  les  modes  de   


conditionnement des produits  07 

    Durée totale (heures)  130 

105
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  ARTISAN POTIER  L’HABITATION  12 – 03 
7321    17 
  Sous secteur : 
PU – Poterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE tout type de pièces de décoration interne et externe,  tout type d’ustensile en travaillant 
l’argile 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /17/ 01  Préparation  des  matériaux  et  ♦ Extraire l’argile et le préparer    
matières d’œuvre   ♦ Extraire le sable fin   
♦ Broyer la chamotte   50 
 
 
FTP  /17/ 02  Fabrication   ♦ Modeler la pâte   
♦ Mouler   
♦ Tourner   
♦ Sécher  100 
♦ Appliquer la teinte   
♦ Cuire 
♦ Appliquer le vernis 
 
FTP  /17/ 03  Emballage   ♦ Emballer avec de l’herbe   
♦ Emballer avec du foin  10 
 
FTP  /17/ 04  Transport   ♦ Déplacer en évitant les casses   
♦ Charger  et  transporter  en  voiture   
automobile  ou  autres  moyens  de  10 
transports 
 
FTP  /17/ 05  Stage pratique  ♦ Réaliser tout produit décoratif ou utile   
en  poterie  sous  un  encadrement  250 
ponctuel 
♦ Voir d’autres sites 
 
 
    Durée totale (heures)  420 

106
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE POMPE ASPIRANTE  L’HABITATION  12 – 03 
7111  D’EAU    18 
  Sous secteur : 
PU – Adduction d’eau 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus de fabrication d’une pompe aspirante  
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /18/ 01  Prospection du terrain  ♦ Apprendre  à  déterminer  les  éléments   
constitutifs du sous‐sol   
♦ Connaître les modes  d’identification du lieu  24 
d’implantation 
 
FT  /18/ 02  Processus  de  montage  d’une  ♦ Connaître  la  préparation  du  pied  de  la   
pompe aspirante  pompe   
♦ Connaître  la  préparation  de  la  partie   
supérieure de la pompe   
♦ Connaître  la  préparation  du  piston  et  du   
cuir‐gras   
♦ Maîtriser la fabrication du tige de la pompe  48 
♦ Connaître  la  méthode  d’implantation  de  la   
pompe 
♦ Connaître  les  différentes  phases 
d’achèvement de la pompe 
   
FT  /18/ 03  Matières‐  équipements    et  ♦ Connaître  les  matières  nécessaires  et  leur   
outillages  emploi  pour  l’obtention  d’une  pompe   
aspirante   
♦ Connaître les équipements et les outillages   
ainsi que leur  utilisation à chaque stade de  18 
préparation 
♦ Connaître l’emploi des appareils destinés au 
montage d’une pompe aspirante 
 
    Durée totale (heures)  90 

107
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE POMPE ASPIRANTE  L’HABITATION  12 – 03 
7111  D’EAU    18 
  Sous secteur : 
PU – Adduction d’eau 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MONTER une pompe aspirante selon les goûts et les besoins des utilisateurs 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /18/ 01  Approvisionnement   ♦ Lister et déterminer le nombre des matériels à utiliser   
♦ Effectuer  les  achats  des  matières  et  éventuellement,    
les matériels manquants mais indispensables  16 

FTP  /18/ 02  Préparation   ♦ Mettre à exécution la fouille des éléments du sous‐sol   


en vue d’apprécier la faisabilité des opérations   
♦ Localiser le lieu d’implantation par rapport au WC et à   
la source par sondage  24 
 
FTP  /18/ 03  Montage  de  la  pompe  ♦ Confectionner la partie inférieure du pied de la pompe   
aspirante   ♦ Confectionner  la  partie  supérieure  du  pied  de  la   
pompe   
♦ Fabriquer la partie cylindrique de la pompe   
♦ Souder la bride supérieure au‐dessous du cylindre   
♦ Fixer le support sur le ventre du cylindre   
♦ Couper un fer de 0 10 d’environ 10 cm et couder le en   
forme de U  96 
♦ Fabriquer deux disques de 0 10 et de 0 11 
♦  Prendre du cuir gras de 15/15 
♦ Juxtaposer le disque 0 10 et le cuir 
♦ Préparer des moules en forme de Y  de 3 cm et de 5 
cm 
♦ Verser du plomb dissout dans les moules 
♦ Fabriquer deux autres parties plates du piston 
♦ Souder  perpendiculairement  le  tôle  plate  avec  la  tige 
de la pompe 
♦ Placer le cuir gras 
♦ Placer la tête de la pompe 
♦ Fusionner le piston avec la tige 
♦ Vérifier la pression de l’eau,  les serrages des boulons 
et la cassure du tuyau 
FTP  /18/ 04  Stage pratique  ♦ Montage d’une pompe aspirante opérationnelle d’une   
manière autonome  164 
    Durée totale (heures)  340 

108
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  COUVREUR  L’HABITATION  12 – 03 
7131    19 
  Sous secteur : 
PS – Toiture 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux de couverture 
♦ CONNAITRE les outillages et  MAITRISER leur utilisation 
♦ COMPRENDRE et MAITRISER la base de dessin technique 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /19/ 01  Les  matériaux  utilisés  pour  la  ♦ Connaître  tout  différent  type  de  matériau   
couverture  utilisé dans la couverture du bâtiment   
♦ Connaître  les  caractéristiques  des  08 
matériaux 
♦ Connaître leur traitement 
 
FT  /19/ 02  Les outillages d’un couvreur  ♦ Connaître tout type d’ouillage utilisé dans le   
métier  08 
♦ Maîtriser leur utilisation   
♦ Maintenir les outillages 
   
FT  /19/ 03  Tracés et figures géométriques  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   
géométriques   
♦ Procéder  au  traçage  des  figures  06 
géométriques 
 
FT  /19/ 04  Notion de dessin technique  ♦ Connaître  les  caractéristiques  de  dessin   
technique   
♦ Savoir utiliser les instruments en dessin   
♦ Connaître  la  représentation  simplifiée  d’un   
ouvrage  66 
♦ Lire un plan d’un ouvrage simple 
♦ Procéder  à  la  réalisation  d’un  plan  de 
couverture simplifiée 
 
    Durée totale (heures)  88 

 
 
 
 
 
 
 
 

109
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT 
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  COUVREUR  L’HABITATION  12 – 03 
7131    19 
  Sous secteur : 
PS – Toiture 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER,  REALISER ET PROCEDER à la finition de tout type de couverture dans les règles de l’art 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /19/ 01  Préparation   ♦ Réaliser un croquis de bâtiment   
♦ Procéder au choix des matériaux  20 
♦ Constituer les matériaux 
 
FTP  /19/ 02  Réalisation   ♦ Déterminer  les  éléments  constituant   
la couverture   
♦ Procéder au montage des éléments  80 
♦ Procéder à la fixation de ces éléments   
 
FTP  /19/ 03  Finition   ♦ Procéder à l’ébavurage des éléments   
♦ Procéder à la mise en forme  20 
♦  Nettoyer les débris 
 
FTP  /19/ 04  Stage pratique  ♦ Procéder  aux  visites  des  artisans   
voisins   
♦ Observer  des  toitures  réalisées  par   
autrui  216 
♦ Réaliser  le  produit  de  manière 
autonome  sous  un  encadrement 
ponctuel 
 
    Durée totale (heures)  336 

110
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE CRAIE, STAFF  L’HABITAT  12 – 03 
7133  ET PRODUITS DE DECORATION    20 
  Sous secteur : 
PU – Fibrociment 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER    les  connaissances  technologiques  relatives  à  la  fabrication  de  craie  et  « staff »  de 
décoration 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /20/ 01  Généralité  sur  le  métier  de  ♦ Connaître  les  différentes  tâches  et  les   
fabricant  de  craie  et  staff  de  contraintes du métier  03 
décoration   ♦ Prévoir les sécurités 

FT  /20/ 02  Les  matériaux  utilisés  pour  la  ♦ Connaître  les  caractéristiques  des   
fabrication  matériaux et leurs procédés de production  07 
     

FT  /20/ 03  Localisation  et  extraction  du  ♦ Maîtriser  les  connaissances  nécessaires   


gypse   pour  localiser  et  extraire  le  gypse ;  pour   
avoir des produits de qualité   10 
 
FT  /20/ 04  Le plâtre   ♦ Connaître le processus de transformation   
du gypse en plâtre  10 
 

FT  /20/ 05  La fabrication de craie  ♦ Connaître le processus de fabrication de la   


craie et les précautions à prendre  10 
 

FT  /20/ 06  La  fabrication  de  staff  et  ♦ Connaître  le  processus  de  fabrication  et   
produit de décoration  les précautions à prendre   10 
 

FT  /20/ 07  Initiation au dessin technique  ♦ Connaître les bases de dessin technique   


17 

    Durée totale (heures)  60 

111
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE CRAIE, STAFF  L’HABITAT  12 – 03 
7133  ET PRODUITS DE DECORATION    20 
  Sous secteur : 
PU – Fibrociment 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE du plâtre à partir du gypse 
♦ PRODUIRE tout type de craie à partir du plâtre 
♦ PRODUIRE du staff de décoration avec du plâtre 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /20/ 01  Production du plâtre  ♦ Extraire du gypse   
♦ Cuire le gypse  50 
♦ Broyer pour obtenir du plâtre 
♦ Conditionner le produit 
 
FTP  /20/ 02  Production de craie  ♦ Transformer le plâtre en pâte   
♦ Mouler la pâte   
♦ Sécher les produits moulés   50 
♦ Conditionner le produit   
 
FTP  /20/ 03  Production  des  staffs  et  ♦ Préparer le moule   
éléments de décoration  ♦ Préparer les fibres  150 
♦ Réaliser le moulage 
♦ Sécher le produit 
♦ Conditionner le produit 
 
FTP  /20/ 04  Stage pratique  ♦ Produire  du  plâtre,  de  la  craie,  staff  ou   
autres sous un encadrement ponctuel  200 
 
    Durée totale (heures)  350 

112
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE CHAUX  L’HABITATION  12 – 03 
7133    21 
  Sous secteur : 
PU – Chaulerie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la fabrication des chaux 
♦ CONNAITRE les outillages et  matériels utilisés et  MAITRISER leur utilisation 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /21/ 01  Etude des matériaux  ♦ Connaître les matériaux calcaires   
♦ Choisir les bois à brûler   
♦ Connaître  les  caractéristiques  d’un  08 
fourneau 
♦ Distinguer  la  chaux  éteinte  et  la  chaux 
vive 
FT  /21/ 02  Les outillages et les matériels  ♦ Connaître  les  différents  types  d’outillage   
et matériels   
♦ Maîtriser leur utilisation  08 
♦ Maintenir ces matériels   
   

FT  /21/ 03  Les machines‐outils  ♦ Connaître  les  différentes  machines   


utilisées pour la fabrication des chaux   
♦ Maîtriser l’utilisation de ces machines  14 
♦ Maintenir ces machines  
 

    Durée totale (heures)  30 

113
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    050 AMENAGEMENT DE   
  FABRICANT DE CHAUX  L’HABITATION  12 – 03 
7133    21 
  Sous secteur : 
PU – Chaulerie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER,  REALISER et PROC 
♦ EDER à la finition de fabrication de chaux dans les règles de l’art 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /21/ 01  Préparation   ♦ Procéder au choix et achat des calcaires   
♦ Construire le fourneau   
♦ Procéder au broyage des calcaires   
♦ Préparer les bois à brûler  20 
 
FTP  /21/ 02  Réalisation   ♦ Mettre les calcaires dans le fourneau   
♦ Procéder à la mise à feu   
♦ Procéder au refroidissement  80 
♦ Procéder au dépouillement   
♦ Faire le traitement 
 
FTP  /21/ 03  Finition   ♦ Procéder au tamisage   
♦ Procéder à la mise en sac  20 
♦ Procéder au pesage 
♦ Procéder à la couture du sac 
♦ Procéder au conditionnement 
 
FTP  /21/ 04  Stage sur site  ♦ Procéder aux visites d’usine et des échanges   
d’expériences   
♦ Réaliser  le  produit  de  manière  autonome  204 
sous un encadrement ponctuel 
 
 
    Durée totale (heures)  324 

114
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  VANNIER    12 – 03 
7331  Sous secteur :  22 
  PU – Vannerie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :   
♦ CONNAITRE les caractéristiques des fibres utilisés ( ex :Vontsona‐satrana‐penja) 
♦ LOCALISER les fibres 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /22/ 01  Les caractéristiques des fibres  ♦ Connaître les caractéristiques des fibres   
♦ Connaître le mode d’acquisition des fibres   
(achat et cueillette)   10 
 

FT  /22/ 02  Coloration  ♦ Maîtriser les techniques de coloration   


♦ Identifier les composants adéquats   
   04 
 

FT /22/ 03  Métrologie  ♦ Utiliser  les  instruments  de  mesure   


appropriés   
♦ Maîtriser les techniques d’ajustement des  06 
pièces 

FT  /22/ 04  Dessin d’art  ♦ Connaître  les  caractéristiques  du  dessin   


d’art   
♦ Copier un modèle   40 
 

    Durée totale (heures)  60 

115
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  VANNIER    12 – 03 
7331  Sous secteur :  22 
  PU – Vannerie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  Produire un objet d’Art soigné et commercialisable 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /22/ 01  Préparation   ♦ Se  procurer  des  matières  premières   
(vontsona – satrana)  10 
♦ Appliquer les techniques de triage   
   
FTP  /22/ 02  Réalisation   ♦ Appliquer les techniques de traitement des   
fibres   
♦ Appliquer les techniques de coloration   
♦ Dessiner le motif  50 
♦ Appliquer les techniques de tressage   
 
FTP  /22/ 03  Finition   ♦ Procéder à la mise en forme   
♦ Coudre  10 
♦ Nettoyer 
 
FTP  /22/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome   
♦ Procéder aux visites des sites  210 
   
 
    Durée totale (heures)  280 

116
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRE VEGETALE   
  FABRICANT DE RABANE    12 – 03 
7424  Sous secteur :  23 
  PU – Tissage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les caractéristiques du raphia 
♦ MAITRISER l’utilisation des outillages et équipements pour le tissage 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /23/ 01  Les caractéristiques du raphia  ♦ Connaître :   
♦ les feuilles brutes   
♦ les fibres lavées  10 
♦ les fils à travailler  

FT  /23/ 02  LES MODES DE TRAITEMENT  ♦ Connaître l’extraction   


♦ Connaître  les  différentes modes  de   
traitement :  20 
♦ séchages   
♦ lavages 
♦ coloration  
 
FT  /23/ 03  Le tissage des fibres  ♦ Rallongement des fils   
♦ Travail sur métier à tisser  20 
 

FT  /23/ 04  Les outillages et équipements  ♦ Maîtriser leur utilisation     


♦ Connaître leur maintenance   
  10 

    Durée totale (heures)  60 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

117
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRE VEGETALE   
  FABRICANT DE RABANE    12 – 03 
7424  Sous secteur :  23 
  PU – Tissage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  un article en rabane selon les qualités et les dimensions nécessaires  
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /23/ 01  Phase de préparation   ♦ Extraire la fibre de raphia   
♦ Sélectionner par catégorie   10 
 
FTP  /23/ 02  Phase de traitement de la fibre  ♦ Connaître le processus de :   
♦ Lavage   
♦ Séchage  50 
♦ Rallongement du fil   
♦ Coloration 
 
FTP  /23/ 03  Phase de tissage  ♦ Le travail du fil de raphia en atelier    
  50 

FTP  /23/ 04  Finition   ♦ Vérifier la qualité de la rabane finie    


  10 

FTP  /23/ 05  Stage pratique  ♦ Fabriquer  des  articles    de manière   


autonome sous un encadrement ponctuel  120 
 
    Durée totale (heures)  240 

118
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  FABRICANT  060 FIBRES VEGETALES   
  D’ARTICLE EN BAMBOU    12 – 03 
7424  Sous secteur :  24 
  PU – Vannerie ‐ Sparterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ SAVOIR choisir le bambou 
♦ MAITRISER les techniques de traitement 
♦ CONNAITRE  les outillages utilises  
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /24/ 01  Les caractéristiques du bambou ♦ Connaître  les  différents  types  de   
bambou   
♦ Localiser  les  zones  productrices  de  14 
bambou 

FT  /24/ 02  Traitement du bambou  ♦ Trier et choisir le bambou   


♦ Savoir  doser  l’intensité  du  feu  pour  la   
coloration  40 
     

FT  /24/ 03  Protection végétale  ♦ Maîtriser  les  techniques  d’entretien  du   


bambou   
♦ Maîtriser les techniques culturales  20 
 

FT  /24/ 04  Métrologie   ♦ Prendre  les  mesures  en  fonction  des   


objets à confectionner  06 
♦ Procéder  à  des  ajustements  avec  ou 
sans règle graduée 
 
    Durée totale (heures)  80 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

119
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  FABRICANT  060 FIBRES VEGETALES   
  D’ARTICLE EN BAMBOU    12 – 03 
7424  Sous secteur :  24 
  PU – Vannerie ‐ Sparterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  un article en bambou 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /24/ 01  Phase préparatoire  ♦ Réunir les matières premières   
♦ Déterminer  le  mode  de  coloration  à  20 
adopter 
 
FTP  /24/ 02  Phase traitement  ♦ Procéder à la coloration par :   
♦ Tafoforana   
♦ Chalumeau  20 
♦ Cuisson   
 
FTP  /24/ 03  Phase de confection  ♦ Appliquer  le  système  de  fixation  par   
emboîtement  30 
♦ Préparer les supports 
♦ Préparer le montage 
 
FTP  /24/ 04  Phase d’assemblage  ♦ Rassembler les éléments traités et former   
un ensemble selon modèle initial  30 
   
FTP  /24/ 05  Finition  ♦ Procéder à la mise en forme    
♦ Vernisser et ou cirer  20 
♦ Présenter  un  travail  soigné  et 
commercialisable 
 
FTP  /24/ 06  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome   
sous encadrement ponctuel   
♦ Procéder aux visites des sites ou galeries  200 
 
    Durée totale (heures)  320 

120
 

BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 


     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT D’ARTICLE EN ECORCE    12 – 03 
7424  DE BANANIER  Sous secteur :  25 
  PU – Vannerie ‐ Sparterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les caractéristiques du bananier 
♦ MAITRISER les techniques de coloration du raphia 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /25/ 01  Les  caractéristiques  du  ♦ Connaître le mode cultural des bananiers   
bananier  ♦ Localiser les régions productrices   
26 

FT  /25/ 02  La coloration du raphia  ♦ Maîtriser les techniques de coloration   


♦ Identifier les composants   
    04 
 

FT  /25/ 03  Métrologie   ♦ Mesurer de façon rationnelle   


♦ Utiliser un outil de mesure  10 
 

    Durée totale (heures)  40 

121
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT D’ARTICLE EN ECORCE    12 – 03 
7424  DE BANANIER  Sous secteur :  25 
  PU – Vannerie ‐ Sparterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  des objets usuels à partir d’écorce de bananier 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /25/ 01  Préparation   ♦ Préparer les matières premières   
♦ Choisir la qualité de l’écorce   
  26 

FTP  /25/ 02  Réalisation   ♦ Appliquer  les  techniques  de   


traitement de l’écorce de bananier   
♦ Traiter le raphia  60 
♦ Créer le motif à réaliser   
♦ Vanner de bas en haut 
 
FTP  /25/ 03  Finition   ♦ Procéder à la mise en forme   
♦ Coudre et ou coller   14 
♦ Nettoyer  
 

FTP  /25/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière   


autonome sous encadrement ponctuel  140 
♦ Procéder aux visites des sites 
 
    Durée totale (heures)  240 

122
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRE VEGETALE   
  ARTISAN EN TRAVAIL DE SISAL    12 – 03 
7424  Sous secteur :  26 
  PU – Tressage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les caractéristiques du sisal 
♦ AVOIR  des notions du dessin d’art 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /26/ 01  Les caractéristiques du sisal  ♦ Connaître la résistance des feuilles de   
sisal   
♦ Connaître la qualité   08 

FT  /26/ 02  Les modes de coloration  ♦ Connaître  les  différents  modes  de   


coloration   
♦ Connaître les techniques de mixage de  04 
couleur   
   

FT  /26/ 03  Dessin d’art  ♦ Créer ou copier un modèle   


♦ Connaître  les  caractéristiques  du  56 
dessin d’art  
 
FT  /26/ 04  Les outillages  ♦ Identifier les outils nécessaires   
♦ Déterminer leurs caractéristiques  06 
 

    Durée totale (heures)  74 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

123
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRE VEGETALE   
  ARTISAN EN TRAVAIL DE SISAL    12 – 03 
7424  Sous secteur :  26 
  PU – Tressage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  un article d’usage quotidien ou de décoration à base de sisal 
♦ COMMERCIALISER les produits 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /26/ 01  Phase de Préparation   ♦ Se procurer des feuilles de sisal   
♦ Ou de ficelle selon le diamètre souhaité   
♦ Travailler les feuilles  20 
 

FTP  /26/ 02  Phase de Réalisation   ♦ Appliquer les techniques de traitement des   


feuilles de sisal   
♦ Confectionner  des  ficelles  de  différentes  80 
tailles « manady »   
♦ Mixer les couleurs 
♦ Tresser selon le modèle 
 
FTP  /26/ 03  Finition   ♦ Assembler par tressage   
♦ Laver le produit  20 
 

FTP  /26/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière  autonome   


sous encadrement ponctuel  180 
♦ Procéder aux visites des sites 
 
    Durée totale (heures)  300 

124
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT DE     12 – 03 
7331  PAPIER ANTEMORO  Sous secteur :  27 
  PA – Papier Antemoro 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les connaissances relatives à la fabrication de papier Antemoro 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /27/ 01  Généralités  sur  le  métier  de  ♦ Connaître  les  différentes  tâches,    les   
fabricant de papier Antemoro  contraintes,  les sécurités,  le matériel,    
l’outillage et l’équipement   03 

FT  /27/ 02  Technique de préparation de la  ♦ Connaître  les  caractéristiques  de  la   


pâte à papier  matière première (Avoha)   
♦ Maîtriser les techniques de fabrication  10 
de la pâte :   
♦ Cuisson de l’écorce de Avoha 
♦ Lavage 
♦ Malaxage 
   
FT  /27/ 03  Technique  de  fabrication  de  ♦ Maîtriser  les  techniques  de  la   
papier  fabrication des cadres  10 
♦ Maîtriser le dosage de la pâte 
♦ Maîtriser les techniques d’incrustation 
des  fleurs  et  le  mode  de  séchage  du 
papier 
 
FT  /27/ 04  Technique de finition  ♦ Connaître  les  techniques  de   
découpage et de conditionnement   02 
 

    Durée totale (heures)  25 

125
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT DE     12 – 03 
7331  PAPIER ANTEMORO  Sous secteur :  27 
  PA – Papier Antemoro 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  tout type de papier Antemoro de façon artisanale 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /27/ 01  Préparation de la pâte  à papier ♦ Choisir la matière première   
♦ Cuire l’écorce   
♦ Laver  30 
♦ Malaxer 
♦ Former la pâte 
 
FTP  /27/ 02  Fabrication    ♦ Préparer le cadre   
♦ Doser la pâte   
♦ Etaler la pâte  50 
♦ Incruster les fleurs   
♦ Sécher le papier 
♦ Dégager le papier 
 
FTP  /27/ 03  Finition   ♦ Découper le papier   
♦ Conditionner les produits  10 
 

FTP  /27/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière   


autonome   220 
♦ Procéder  aux  visites  des  sites  et 
échanges d’expériences 
 
    Durée totale (heures)  220 

126
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT DE    12 – 03 
7424  TABOURET  Sous secteur :  28 
  PU – Tressage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux pour la  fabrication du tabouret 
♦ CONNAITRE les outillages, leur utilisation et leur maintenance 
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /28/ 01  Etude des matériaux utilisés   ♦ Connaître les types de bois utilisés    
♦ Choisir les raphia   10 

FT  /28/ 02  Les  outillages,  les  outils  et  le  ♦ Connaître les outillages utilisés   


matériel   ♦ Maîtriser  leur  utilisation      et  leur   
maintenance   10 

FT  /28/ 03  Techniques de menuiserie   ♦ Connaître les bases de la menuiserie   


20 

FT  /28/ 04  Tressage de raphia  ♦ Connaître  le  système  de  tressage  de   


raphia   20 

    Durée totale (heures)  60 

127
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    060 FIBRES VEGETALES   
  FABRICANT DE    12 – 03 
7424  TABOURET  Sous secteur :  28 
  PU – Tressage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ FABRIQUER des tabourets en forme de carré ou arrondi  à partir du raphia tressé et des 
supports en bois   
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /28/ 01  Préparation   ♦ Etudier le modèle a réaliser   
♦ Choisir les types de  bois et au séchage   
♦ Préparer le raphia   20 
 

FTP  /28/ 02  Réalisation   ♦ Confectionner les supports en bois   


♦ Veiller  à  l’uniformité  des  dimensions   
et hauteur   
♦ Adopter la forme carrée ou arrondie   30 
♦ Réaliser  le  montage  des  supports  et   
du raphia préalablement tressé  
 
FTP  /28/ 03  Finition   ♦ Procéder  à  la  fixation  et  à   
l’enlèvement des barbes de raphia            50 
 

FTP  /28/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  tabouret  d’une  manière   


autonome  sous  un  encadrement  180 
ponctuel 
 
    Durée totale (heures)  280 

 
 

128
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    070 DIVERS ANIMAL   
  FABRICANT D’OBJET D’ART    12 – 03 
7424  EN CORNES DE ZEBU  Sous secteur :  29 
  (CORNETIER)  PA – Divers animal 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les caractéristiques des cornes  
♦ CONFECTIONNER des outillages spécifiques 
♦ REALISER des modèles  
 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /29/ 01  Etudes des matériaux    ♦ Connaître  les  caractéristiques  de  la    
corne     16 
♦ Maîtriser le processus de traitement : 
♦ Cuisson 
♦ Partie à enlever  
♦ Odeur à éliminer  
FT  /29/ 02  Les outillages et le matériel     ♦ Savoir  fabriquer  les  outillages   
spécifiques : râpe, scie, hache et racloir    
♦ Maîtriser leur utilisation   40 

FT  /29/ 03  Notions de dessin ou de figures  ♦ Confectionner  les modèles  et  les   


moules nécessaires     24 

    Durée totale (heures)  80 

129
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    070 DIVERS ANIMAL   
  FABRICANT D’OBJET D’ART    12 – 03 
7424  EN CORNES DE ZEBU  Sous secteur :  29 
  (CORNETIER)  PA – Divers animal 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
– PRODUIRE  un objet d’art et de décoration à base de corne 
‐ COMMERCIALISER les produits 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /29/ 01  Phase de préparation   ♦ Laver les cornes   
♦ Choisir les cornes    
♦ Procéder  à  la  cuisson    avec  de  l’huile  16 
alimentaire 
♦ Enlever la partie à travailler  
 
FTP  /29/ 02  Réalisation   ♦ Couper les cornes   
♦ Utiliser la moule    
♦ Donner  la  forme  recherchée  avec  les  40 
outillages et le feu de bois doux     
 

FTP  /29/ 03  Finition   ♦ Utiliser le racloir spécial   


♦ Procéder  au  séchage  à  l’ombre,  au  40 
polissage et au nettoyage final                  
 

FTP  /29/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser  un  objet  d’art  en  corne  sous   


un encadrement ponctuel  210 
 
    Durée totale (heures)  320 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

130
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  MINOTIER  ALIMENTAIRE  12 – 03 
    30 
  Sous secteur : 
PU – Minoterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus de broyage des différentes céréales et des tubercules 
♦ CONNAITRE  le fonctionnement des broyeurs 
♦ MAITRISER l’entretien des broyeurs 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /30/ 01  Les matières premières  ♦ Connaître  les caractéristiques  des matières à   
broyer     
♦ Connaître les degrés de séchage des matières  06 
premières 

FT  /30/ 02  Matériel de broyage  ♦ Connaître  le  mode  de  fonctionnement  des   


machines de broyage   
♦ Connaître  les  lois  de  l’électricité  et  de   
l’électromécanique  qui  s’appliquent  aux   
machines utilisées  18 
♦ Maîtriser l’entretien des machines utilisées   
   
FT  /30/ 03  Processus de broyage  ♦ Connaître  les  étapes  du  broyage  pour   
chacune  des  matières  premières  (manioc,   12 
maïs,  riz,  arachides,  sel marin) 
♦ Connaître  les  dimensions  usuelles  des  tamis 
pour  obtenir  des  produits  répondant  aux 
besoins des clients 
 
    Durée totale (heures)  36 

131
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  MINOTIER  ALIMENTAIRE  12 – 03 
    30 
  Sous secteur : 
PU – Minoterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  des farines et des pâtes d’arachide répondant aux besoins des clients 
♦ LIVRER les produits dans les délais 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /30/ 01  Préparation  ♦ Recevoir les matières premières   
♦ Peser  les  denrées  et  définir  le  prix  du   
broyage  06 
♦ Mémoriser les commandes des clients 
♦ Régler le broyeur par rapport aux produits à 
obtenir 
 
FTP  /30/ 02  Broyage  ♦ Calibrer les produits suivant la demande du   
client   
♦ Surveiller et contrôler le broyage  10 
   

FTP  /30/ 03  Conditionnement   ♦ Mettre en sac ou en sachet selon la nature   


du produit  06 
♦ Stocker les produits avant la  livraison 
 

FTP  /30/ 04  Sécurité,  hygiène et prévention  ♦ Appliquer  les  règles  de  prévention  des   


des accidents   accidents,    de  sécurité  et  d’hygiène  par  le  01 
port  de  gants,    de  masque  et  de  tenue  de 
travail 
 

FTP  /30/ 05  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière  autonome   


sous un encadrement ponctuel  102 
♦ Procéder aux visites des sites  
    Durée totale (heures)  232 

132
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN SECHAGE DES FRUITS  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414    31 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus de séchage des fruits 
♦ CONNAITRE les circuits de vente des produits  
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /31/ 01  LES FRUITS  ♦ Connaître  les  caractéristiques  des   
fruits que l’on peut sécher   
♦ Connaître  la  détermination  du  poids  12 
d’eau dans les fruits 
 

FT  /31/ 02  Les  équipements  et  les  ♦ Connaître  les  équipements,    les   


matériels  instruments  de  mesure,    les  outils  et   
les  ustensiles  nécessaires  ainsi  que  24 
leur utilisation et leur maniement   
♦ Savoir le fonctionnement d’un four et 
sa constitution 
 
FT  /31/ 03  Notion de législation et de droit  ♦ Connaître les lois et réglementation de   
commercial  la commercialisation,  de l’exportation   
des produits agro‐alimentaires  12 
 

    Durée totale (heures)  48 

133
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN SECHAGE DES FRUITS  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414    31 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER des mangues,  cocos et bananes séchés 
♦ VENDRE les fruits séchés sur le marché local et le marché international 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /31/ 01  Approvisionnement   ♦ Collecter et/ou récolter les fruits suivant les critères   
de  choix  respectant  les  normes  de  qualité,    de   
quantité nécessaire pour une fournée  02 
♦ Stocker les fruits frais après leur pesée 
♦ Rassembler  les  matériels  nécessaires  et  les 
combustibles 
FTP  /31/ 02  Préparation  ♦ Préparer  les  fruits  par  le  lavage,    l’épluchage,    le   
découpage,  le marinage  (dans l’eau chaude pour le   
coco et dans du jus de citron pour la banane)  05 
♦ Préparer  les  matériels  par  le  chauffage  du  four,    
étalage des lamelles de fruits sur les palettes  
FTP  /31/ 03  Enfournement   ♦ Régler les températures du four suivant le degré de   
séchage  02 
♦ Contrôler  le  séchage  en  retournant  les  fruits  toutes 
les 3 heures 
FTP  /31/ 04  Conditionnement  ♦ Mettre  en  sachet  fermé  hermétiquement  par   
sondage afin de bien conserver les fruits séchés   
♦ Emballer dans des bidons plastiques,  des cartons  03 
♦ Etiqueter et stocker les produits 
FTP  /31/ 05  Commercialisation  ♦ Faire le marketing   
♦ Livrer ou exporter les produits sur le marché local ou   
international  05 
♦ Calculer les prix   
FTP  /31/ 06  Sécurité,    hygiène  et  ♦ Appliquer  les  règles  de  sécurité,    d’hygiène  et  de  la   
prévention des accidents  prévention  des  accidents  dans  l’exercice  de  ses  02 
activités  
FTP  /31/ 07  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière  autonome  sous  un   
encadrement ponctuel  142 
♦ Visiter les sites de production et les marches  
    Durée totale (jours)  256 
 
 

134
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 FRUITS ET LEGUMES   
  ARTISAN EN TRANSFORMATION DE    12 – 03 
7414  FRUITS  Sous secteur :  32 
  PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ BIEN SAISIR les différentes étapes de transformation de fruits en gelée de fruits,  pâtes de fruits et 
fruits confits 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /32/ 01  LES FRUITS  ♦ Connaître  les  types  de  fruits  servant  à  la   
fabrication  des  pâtes  de  fruits ;  des  gelées   
de fruits et des fruits confits  06 
♦ Savoir  tirer  les  bons  fruits  (frais  et  sans 
pourriture) 
FT  /32/ 02  Fabrication de :  ♦ Connaître  les  différentes  étapes  dans  la   
♦ Pâtes de fruits  transformation  des  fruits  en :  pâtes  de   
♦ Gelées de fruits  fruits ; gelées de fruits ; fruits confits  24 
♦ Fruits confits   
FT  /32/ 03  Equipements,    appareils  et  ♦ Connaître  les  équipements,  appareils  et   
outillages  outillages nécessaires pour la réalisation de   
la transformation des fruits en confiserie  12 
♦ Savoir  la  manière  de  les  utiliser  aussi  bien 
pour les préparateurs que pour les produits 
eux‐mêmes 
FT  /32/ 04  Conditionnement   ♦ Connaître  les  moyens  de  conservation  des   
fruits transformés   
♦ Connaître  les principes d’emballage en vue  12 
de  la  présentation  commerciale  de  chaque 
produit 
FT  /32/ 05  Commercialisation  ♦ Connaître  le  marché  des  gelées  de  fruits,    
des pâtes de fruits et des fruits confits   
♦ Connaître  les  règles  sur  la  12 
commercialisation  des  produits  agro‐
alimentaires 
FT  /32/ 06  Propreté,   hygiène   ♦ Connaître  les  règles  de  l’hygiène  dans  le   
travail  06 

    Durée totale (heures)  72 
 

135
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 FRUITS ET LEGUMES   
  ARTISAN EN TRANSFORMATION DE    12 – 03 
7414  FRUITS  Sous secteur :  32 
  PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ BIEN REALISER la transformation des fruits 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /32/ 01  Approvisionnement   ♦ Choisir les fruits propres,  non endommagés et pas trop mûrs   
♦ Classer les fruits par état de maturité  16 
FTP  /32/ 02  Préparation  ♦ Laver les fruits avec de l’eau propre   
♦ Les  découper  en  petits  morceaux  sans  les  épeler  (pour  les   
gelées)  24 
♦ Séparer les graines et la chair des fruits (pour les pâtes de fruits)  
♦ Eplucher,    dénoyauter,    découper  et  sulfiter  (pour  les  fruits 
confits) 
FTP  /32/ 03  Cuisson des fruits  ♦ Pour les gelées :   
– Mettre les fruits dans la marmite,  cuire lentement    
– Ecraser les fruits mous,  verser dans un sac à gelée, égoutter du   
sac à gelée   
– Faire bouillir le jus,  écumer le jus,  chauffer le sucre,  remuer le   
sucre   
– Ajouter le sucre au jus cuit   
– Faire bouillir le sucre et le jus  96 
– Tester la prise de la gelée  
♦ Pour les pâtes de fruits : 
– Faire cuire la pulpe et le sucre blanc après évaporation d’eau 
– Déterminer la concentration idéale  
– Retirer la pâte de la cuve et la verser dans la moule  
♦ Pour les fruits confits : 
– Faire des bains successifs de sirop 
– Egoutter,  sécher et glacer 
FTP  /32/ 04  Conditionnement   ♦ Pour les gelées :   
♦ Verser la gelée dans du bocal stérilisé   
♦ Mettre le couvercle   
♦ Pour les pâtes de fruits :   
♦ Refroidir la pâte,  puis la démouler et la couper  48 
♦ Emballer dans de polypropylènes cristal ou polyéthylène faible   
épaisseur pour le stockage et la commercialisation 
♦ Pour les fruits confits : 
♦ Mettre dans des verres plastiques ou dans de boîtes cartonnées 
ou  emballer  dans  de  cellophane  pour  le  stockage  et  la 
commercialisation 
FTP  /32/ 04  Commercialisation   ♦  Livrer les produits suivant les exigences du marché  12 
 
FTP  /32/ 05  Stage pratique   ♦ Produire  des  fruits  en  gelée,  fruits  confits  ou  pattes  de  fruits   108 
d’une manière autonome sous encadrement    
    Durée totale (heures)  304 
 
 
136
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN TRANSFORMATION  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  DE TOMATES    33 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER les transformations de tomate en poudre et en sauce 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /33/ 01  Les tomates  ♦ Connaître  les  différents  types  de   
tomate et leurs phases de maturation  03 

FT  /33/ 02  Le matériel de transformation  ♦ Connaître  les  outils  et  les  ustensiles   


nécessaires  03 
 

FT  /33/ 03  Notion  de  diététique  et  de  ♦ Connaître  la  composition  biologique   
sécurité alimentaire  de la pulpe de tomate   
♦ Les  risques  dans  la  consommation  de  03 
tomate pour l’homme 

FT  /33/ 04  Processus  de  transformation  ♦ Connaître  les  phases  de   


des tomates  transformation des tomates en :   
♦ Poudre  06 
♦ Sauce  

FT  /33/ 05  Conditionnement   ♦ Connaître  les  modes  de  conservation   


des  produits  de  transformation  des  03 
tomates 
♦ Connaître les types d’emballage  

    Durée totale (heures)  18 

137
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN TRANSFORMATION  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  DE TOMATES    33 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE    de  la  poudre  et  de  la  sauce  tomate  répondant  aux  normes  de  qualité  et  sécurité 
alimentaire,  aux besoins et aux goûts des consommateurs 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /33/ 01  Approvisionnement   ♦ Collecter et/ou récolter les tomates suivant les   
critères  de  qualités  et  le  degré  de  maturation   
correspondant à la mode de transformation  12 
♦ Rassembler  les  matériels  nécessaires,    les 
combustibles et les ingrédients à utiliser 
FTP  /33/ 02  Préparation   ♦ Préparer les tomates par l’écorçage,  l’égrenage   
♦ Sécher les tomates pour la poudre   
♦ Découper les tomates pour la sauce  36 
 
FTP  /33/ 03  Production  de  poudre  de  ♦ Piler  la  tomate  séchée  pour  obtenir  la  poudre   
tomate  en utilisant un mortier et des pilons  06 
FTP  /33/ 04  Production de sauce tomate  ♦ Cuire la pulpe de tomate dans de l’huile chaude   
jusqu’à épuisement de l’eau contenue   
♦ Saler la sauce  06 
FTP  /33/ 05  Conditionnement   ♦ Mettre  en  sachet  la  poudre  pour  assurer  la   
conservation   
♦ Empoter la sauce dans des bocaux de verre   
♦ Stocker  les  produits  dans  des  lieux  sains  et  de  18 
température réglable   
FTP  /33/ 06  Commercialisation   ♦ Etiqueter les sachets et les bocaux   
♦ Livrer les produits chez les commerçants   12 
♦ Régler  les  documents  de  transaction  et  de 
comptabilité 
♦ Détermination des prix 
FTP  /33/ 07  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome sous   
un encadrement ponctuel  106 
♦ Procéder aux visites des sites ou galeries 
    Durée totale (heures)  196 

138
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  BOUCHER‐CHARCUTIER  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7411    34 
  Sous secteur : 
PU – Fumage et séchage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les viandes et morceaux de viandes pour la production du kitoza,  mosakiky,  folak’isa et 
les saucisses 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /34/ 01  LES VIANDES  ♦ Reconnaître  les  types  de  viande   
(bœuf,  porc,  mouton,  volailles)   
  06 
♦ Connaître  les  noms  des  parties  ou 
morceaux  de  viandes  pour  chaque 
bête d’abattage 
 
FT  /34/ 02  Le matériel  ♦ Connaître  les  outils  et  ustensiles   
nécessaires à la production   
  02 
 

FT  /34/ 03  Diététique  et  sécurité  ♦ Savoir  composer  les  ingrédients,    


alimentaire   doser  les  épices  pour  respecter  les   
règles de la diététique et de la sécurité  06 
alimentaire 
 
    Durée totale (heures)  14 

139
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88  BOUCHER‐CHARCUTIER  080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7411    34 
  Sous secteur : 
PU – Fumage et séchage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE de la viande boucanée (kitoza et Folak’isa),  des grillades (mosakiky) et de la saucisse 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /34/ 01  Approvisionnement   ♦ Acheter  la  viande  suivant  le  type  de   
transformation   
♦ Acheter les boyaux   
♦ Acheter  les  épices  et  autres  ingrédients   
nécessaires aux transformations  06 
♦ Rassembler les outils nécessaires 
♦ Stocker les combustibles 
FTP  /34/ 02  Préparation  ♦ Désosser et enlever les nerfs et les parties   
dures pour ne garder que la chair tendre   
♦ Découper  la  viande  suivant  la   
transformation  (kitoza,    mosakiky  et   
folak’isa)  18 
♦ Hacher la viande pour la pâte à saucisse   
♦ Préparer les boyaux 
♦ Préparer les tiges des mosakiky 
FTP  /34/ 03  Transformation   ♦ Produire  des  viandes  boucanées  en   
accrochant  la  viande  pour  le  kitoza  et  le  18 
folak’isa 
♦ Produire  des  grillades  en  enfilant  des 
morceaux (dés) de viandes sur une tige en 
bois ou d’inox 
♦ Produire des saucisses en insérant la pâte 
de viande dans les boyaux 
FTP  /34/ 04  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome   
sous un encadrement ponctuel  142 
♦ Procéder aux visites des sites ou galeries 
    Durée totale (heures)  256 

 
 
 
 
 

140
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN FUMAGE DE POISSON  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7411    35 
  Sous secteur : 
PU – Fumage et séchage 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus de fumage des poissons  
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /35/ 01  Le poisson  ♦ Connaître  les  types  de  poissons  bons  et   
avantageux pour le fumage    
♦ Choisir  les  poissons  par  la  fraîcheur  en  06 
reniflant (odorat) et distinguant les bons et 
les mauvais par le regard  
FT  /35/ 02  Processus  de  fumage  de  ♦ Maîtriser  le  processus  de  fumage  des   
poissons  poissons de mer ou d’eau douce   
♦ Connaître  les  différentes  étapes  dans  le  06 
fumage des poissons     
FT  /35/ 03  Les équipements et outillages  ♦ Connaître  les  équipements  et  outillage   
nécessaires au fumage des poissons   
♦ Connaître l’utilisation et l’emploi de chaque   
équipement et chaque outil   
♦ Connaître  la  constitution  d’un  four  pour  le  12 
fumage  des  poissons  suivant  les 
combustibles utilisés 
FT  /35/ 04  Conditionnement   ♦ Connaître les principes de conservation des   
poissons   
♦ Connaître  les  systèmes  d’emballage  et  de  06 
stockage  des  poissons  pour  leur 
commercialisation  
FT  /35/ 05  Commercialisation   ♦ Connaître  le  circuit  de  vente  des  produits   
fumés   
♦ Connaître  les  règles  sur  la  06 
commercialisation  des  produits  agro‐  
alimentaires   
FT  /35/ 06  Sécurité,  hygiène et prévention  ♦ Connaître  les  règles,    les  lois  de  la  sécurité   
des accidents de travail  et de l’hygiène dans le travail   
♦ Connaître  les  modes  de  prévention  des   
accidents  de  travail  dans  son  domaine   
d’activités  03 
 
    Durée totale (heures)  39 

141
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  ARTISAN EN FUMAGE DE POISSON  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7411    35 
  Sous secteur : 
PU – Fumage et séchage 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  des poissons fumés et de METTRE sur le marché des produits fumés respectant les normes de qualité et 
répondant aux besoins et aux goûts des consommateurs 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /35/ 01  Approvisionnement   ♦ Collecter  les  poissons  en  appliquant  les  critères   
de choix visant la qualité,  le type et la fraîcheur   
♦ Stocker  les  poissons  frais  et  les  combustibles   
nécessaires au fumage  12 
♦ Acheter les ingrédients nécessaires 
♦ Rassembler les outils nécessaires 
♦ Fabriquer et/ou acheter le four 
FTP  /35/ 02  Préparation   ♦ Nettoyer les poissons et les évider   
♦ Dépecer les poissons   
♦ Découper les poissons pour les désosser  24 
♦ Mariner  les  poissons  (filet)  dans  une  saumure   
concentrée 
♦ Egoutter les filets de poissons 
♦ Pré‐sécher les filets de poissons 
FTP  /35/ 03  Fumage des poissons   ♦ Enfourner les poissons   
♦ Allumer le four et entretenir le feu en réglant la   
température et la fumée pour que les poissons ne  24 
cuisent pas   
♦ Contrôler la qualité de fumage par la couleur des 
poissons  fumés afin de désenfourner les produits 
FTP  /35/ 04  Conditionnement   ♦ Nettoyer  les  poissons  en  brossant  pour  enlever   
les pellicules de cendres    
♦ Huiler pour les faire briller   
♦ Emballer pour le stockage et la commercialisation  12 
FTP  /35/ 05  Commercialisation   ♦ Livrer  les  produits  par  un  transport  approprié   
pour éviter le dégât   
♦ Déterminer le prix des morceaux par le pesage  12 
FTP  /35/ 06  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome sous un   
encadrement ponctuel  154 
♦ Procéder aux visites des sites et de marches  
    Durée totale (heures)  238 

142
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  PRODUCTEUR DE  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  VINAIGRE D’ANANAS    36 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus de l’utilisation du vinaigre d’ananas 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /36/ 01  L’ANANAS  ♦ Connaître la maturité de l’ananas pour   
l’extraction du vinaigre   
08 
FT  /36/ 02  Processus  d’extraction  du  ♦ Maîtriser  le  processus  de  fabrication   
vinaigre d’ananas  de vinaigre d’ananas   
♦ Connaître  les  différentes  étapes  pour  16 
l’obtention  du  vinaigre  à  base   
d’ananas 
FT  /36/ 03  Les équipements spécifiques  ♦ Connaître  les  différents  appareils  de   
mesures nécessaires   
♦ Connaître  l’utilisation  et  l’emploi  des  12 
équipements  suivant  l’étape  de 
production du vinaigre 
FT  /36/ 04  Conditionnement   ♦ Connaître  le  système  d’emballage  et   
de  stockage  du  vinaigre  pour  leur   
commercialisation  08 
FT  /36/ 05  Commercialisation  ♦ Connaître  les  règles  sur  la   
commercialisation  des  produits  agro‐  
alimentaires en général et du vinaigre  08 
d’ananas en particulier  
FT  /36/ 06  Sécurité,   hygiène   ♦ Connaître  les  manières  de  saisir  les   
laboratoires  d’analyse  et  de  contrôle  06 
de qualité du vinaigre produit 
    Durée totale (heures)  58 
 

143
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  PRODUCTEUR DE  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  VINAIGRE D’ANANAS    36 
  Sous secteur : 
PU – Fruits et légumes 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE  du  vinaigre  d’ananas  et  de  mettre  à  la  disposition  des  consommateurs  des  produits 
répondant aux normes de qualité conformes à leurs attentes 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /36/ 01  Approvisionnement   ♦ Collecter  des  ananas  arrivant  à  maturité  pour   
l’obtention du vinaigre   
♦ Rassembler les outils nécessaires à la fabrication  18 
du vinaigre 
♦ Acheter ou fabriquer des bouteilles plastiques 
FTP  /36/ 02  Préparation  ♦ Laver les ananas pour respecter l’hygiène   
♦ Vérifier l’étanchéité du cuve de fermentation  08 
FTP  /36/ 03  Extraction  du  vinaigre  ♦ Couper  l’ananas,    séparer  la  peau  du  fruit   
d’ananas  comestible et mélanger‐les   
♦ Extraire le jus à l’aide d’une presse‐jus   
♦ Chauffer  le  jus  dans  une  marmite  à  70°C  pour   
éliminer les microbes et augmenter la levure   
♦ Augmenter la température jusqu’à 80°C pendant   
15 mn   
♦ Mettre  la  marmite  dans  une  cuvette  contenant  45 
de l’eau froide pendant 4 heures pour décanter la 
pectine  
♦ Filtrer le jus avec du tissu assez épais 
♦ Mélanger  le  jus  avec  de  l’eau  sucrée  à  60°  C  de 
brix pour obtenir le taux idéal de brix de 18°C 
♦ Chauffer à 90°C 
♦ Procéder  à  la  fermentation  alcoolique  dans  une 
cuve hermétiquement fermée en vue de cultiver 
la  levure  avec  de  l’eau  sucrée  à  12°  de  brix    en 
chauffant pendant 20 mn entre 25°C et 30°C 
♦ Procéder  à  la  fermentation  acétique  en  vue 
d’extraire le vinaigre du jus d’ananas 
♦ Filtrer  en  vue  d’enlever  toutes  les  impuretés  et 
bouillir avec un feu doux (70°C) 
FTP  /36/ 04  Conditionnement   ♦ Mettre  dans  des  bouteilles  plastiques  bien   
fermées,  pour éviter l’air,  le vinaigre   
♦ Les stocker dans un endroit se,  frais et ombrage  12 
pour la commercialisation 
FTP  /36/ 05  Sécurité,   hygiène   ♦ Procéder  au  contrôle  de  qualité  des  produits  à   
l’Institut Pasteur avant la mise en vente  06 
FTP  /36/ 06  Stage pratique   ♦ Produire  du  vinaigre  conforme  aux  normes  de   
qualité sous un encadrement ponctuel   142 
♦ Voir d’autres sites  
    Durée totale (heures)  276 

144
 
 
 
 
 
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  FABRICANT D’HUILES  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  ESSENTIELLES    37 
  Sous secteur : 
PU – Extraction huile essentielle 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant devra être capable de : 
♦ MAITRISER les bases théoriques du processus d’extraction d`huile essentielle 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /37/01  LES CARACTERISTIQUES DES  ♦ Connaître  la  qualité  des  matières   
INTRANTS   premières   10 

FT /37/02  Le matériel de production  ♦ Savoir fabriquer un alambic ou le faire   


fonctionner   20 
♦ Connaître  la maintenance 

FT /37/03  Le processus d`extraction  ♦ Maîtriser le processus de distillation et   


la notion de pression   20 

FT /37/04  Contrôle  de  la  qualité  en  ♦ Connaître  le  processus  d`analyse  en   
Laboratoire  laboratoire   
♦ Avoir des notions de chimie organique  20 
et des notions de densité (Eugénol)  
 
FT /37/05  Conservation du produit  ♦ Connaître  les  systèmes  de   
conditionnement  et  de  stockage  des 
matières premières et du produit fini  

    Durée totale (heures)  80 
 

145
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    080 AGROALIMENTAIRE ET   
  FABRICANT D’HUILES  ALIMENTAIRE  12 – 03 
7414  ESSENTIELLES    37 
  Sous secteur : 
PU – Extraction huile essentielle 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant devra être  capable de : 
♦ PRODUIRE de l`huile essentielle selon les normes de qualité internationale 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /37/01  Phase de préparation  ♦ Construire  par  le  biais  des  constructeurs   
professionnels ou louer un alambic   
♦ choisir la taille  20 
♦ les matières premières 
♦ les  sources  d`énergie  (bois,  gasoil  ou 
électricité) 
♦ le lieu d `installation par rapport à une source 
d`eau et la collecte des matières premières  
FTP /37/02  Déroulement de la distillation ♦ Suivre le processus de transformation du produit   
♦ Suivre  la  température  de  cuisson,  l`évaporation  50 
et la condensation 
 

FTP /37/03  Phase de contrôle qualité  ♦ Prendre un échantillon    


♦ Vérifier la densité exacte de l`huile   40 
♦ Vérifier la qualité d`Eugénol 
 

FTP /37/04  Finition  ♦ Conditionner le produit fini  10 


 

FTP /37/05  Stage pratique  ♦ Réaliser le travail d`extraction sous encadrement   


ponctuel  200 
♦ Voir d`autres sites et échanges d` expériences 
 

    Durée totale (heures)  320 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
146
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    090 CORPS GRAS ET HYGIENE   
  ARTISAN EN EXTRACTION HUILE    12 – 03 
7414  DE COCO  Sous secteur :  38 
  PU – Corps gras 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus d’extraction de l’huile de coco 
 
Pré requis :     Niveau 7ème 
Patience,  courage et bonne santé 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /38/01  LE COCO  ♦ Reconnaître  les  cocos  qui  permettent  de   
produire de l’huile de bonne qualité et à la   
quantité maximale  06 
♦ Choisir les fruits murs  
 
FT /38/02  Le matériel de production  ♦ Reconnaître  les  outils  et  les  ustensiles   
nécessaires à la préparation,  à la cuisson et   
au conditionnement  06 
   
FT /38/03  Le  processus  de  l’extraction  de  ♦ Connaître  les  étapes  de  la  production  de   
l’huile de coco  l’huile de coco   
♦ Décrire  les  activités  et  gestes  à  faire  à  18 
chaque étape 
♦ Savoir la durée de chaque étape  
 
FT /38/04  Sécurité,   hygiène   ♦ Connaître  les  risques  et  dangers  dans   
l’exercice du métier  18 
♦ Connaître  les  règles  de  l’hygiène 
alimentaire 
♦ Connaître  la  protection  et  la  prévention  
contre les accidents de travail 
 
    Durée totale (heures)  48 
 

147
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    090 CORPS GRAS ET HYGIENE   
  ARTISAN EN EXTRACTION HUILE    12 – 03 
7414  DE COCO  Sous secteur :  38 
  PU – Corps gras 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE de l’huile de coco de bonne qualité et commercialisable avec des bénéfices optimales 
 
Pré requis :     Niveau 7ème 
Patience,  courage et bonne santé 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /38/01  La préparation  ♦ Choisir les cocos   
♦ Ecorcer les fruits pour extraire les noix de   
coco   
♦ Casser les noix en deux parties égales   
♦ Râper l’amidon de coco très finement  30 
♦ Préparer  le  mélange  de  l’amidon  avec 
l’eau pour en tirer le lait de coco 
FTP /38/02  L’extraction  ♦ Décanter  le  lait  de  coco  pour  faire   
surnager l’huile   
♦ Tirer l’huile brute  18 
 
FTP /38/03  La cuisson  ♦ Régler la température de cuisson   
♦ Contrôler  la  cuisson  par  la  couleur  de   
l’huile  12 
 
FTP /38/04  Le conditionnement  ♦ Refroidir l’huile cuite   
♦ Tamiser l’huile cuite froide   
♦ Embouteiller l’huile  24 
♦ Stocker les produits 
 
FTP /38/05  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome   
sous un encadrement ponctuel  172 
♦ Procéder aux visites des sites ou galeries 
    Durée totale (heures)  256 

 
 

148
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    090 CORPS GRAS ET HYGIENE   
  MASSEUR    12 – 03 
3226  Sous secteur :  39 
  PS – Hygiène 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’artisan‐praticien sera capable de : 
♦ DOMINER et de SAISIR les principes relatifs à la pratique de ce métier 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /39/01  LE CORPS HUMAIN  ♦ Connaître l’anatomie humaine   
♦ Connaître  la  distinction  des  différentes   
catégories  d’os  et  de  muscles ;  leur  12 
fonctionnement et leur utilité dans le corps 
humain  
 
FT  /39/02  Processus de massage  ♦ Connaître  le  processus  de  massage  selon   
l’altération ressentie par le patient   
♦ Connaître les étapes à suivre en matière de  24 
massage   
 

FT  /39/03  Outillage  ♦ Connaître l’ensemble des outils nécessaires   


au travail du masseur   
♦ Connaître l’emploi de chaque outil selon la  12 
nature du mal à traiter 
 
FT  /39/04  Sécurité  et  prévention  des  ♦ Connaître la régularité du mouvement avec   
accidents  grande exactitude afin d’éviter toute forme  30 
d’accident dans l’exercice du métier 
♦ Connaître  les  modes  de  prévention  des 
accidents  pour  rassurer  le  patient  et 
acquérir leur confiance 
 
    Durée totale (heures)  78 
 

149
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    090 CORPS GRAS ET HYGIENE   
  MASSEUR    12 – 03 
3226  Sous secteur :  39 
  PS – Hygiène 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’artisan‐praticien sera capable de : 
♦ REUSSIR des séances de massage conformément aux exigences qui requièrent une grande 
application 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /39/01  Préparation  ♦ Informer  le  patient  de  l’utilisation  des   
différents produits selon la douleur à traiter   
♦ Savoir écouter le malade pour le rassurer et   
le mettre en confiance   
  48 
FTP  /39/02  Pratique du massage  ♦ Consulter  le  malade  en  lui  demandant  les   
circonstances de la douleur   
♦ Toucher la partie douloureuse pour vérifier  84 
la disposition de l’os 
♦ Essayer de masser le patient s’il le supporte 
de telle sorte que le muscle soit bien amolli 
pour séparer muscle et vaisseaux sanguins 
♦ Dresser  le  muscle  et  le  soulever  pour 
permettre tout emboîtement 
♦ Eviter  tout  mouvement  brutal  pour  ne  pas 
généraliser la douleur 
♦ Donner les conseils utiles au malade durant 
le traitement du massage 
 
FTP  /39/03  Stage pratique   ♦ Réaliser  l’activité  d’une manière  autonome   
sous un encadrement ponctuel  184 
 
    Durée totale (heures)  316 

 
 

150
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DE DJEMBE (Tambour)    12 – 03 
7331  Sous secteur :  40 
  PU – Fabric. d’instrum. musiques 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utiliser  pour la fabrication de Djembe 
♦ CONNAITRE les outillages et matériels et MAITRISER leur utilisation 
♦ COMPRENDRE la technique et le principe de design 
 
Pré requis :     Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /40/01  ETUDE DES MATERIAUX  ♦ Identifier  les  bois  utilisés  pour  la   
fabrication de Djembe   
♦ Procéder à l’abattage,  au débitage et au  08 
séchage 
♦ Connaître les cuir et les cordons utilisés 
 
FT  /40/02  Les outillages et matériels  ♦ Identifier les différentes sortes d’outillage   
et matériels   
♦ Maîtriser  l’utilisation  de  ces  outillages  et  08 
matériels   
♦ Procéder à la maintenance 
 
FT  /40/03  Tracés et figures géométriques  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   
géométriques   
♦ Procéder  au  traçage  des  figures  06 
géométriques  
 
FT  /40/04  Notion de dessin d’art  ♦ Connaître  les  caractéristiques  du  dessin   
d’art  60 
♦ Comprendre  l’utilisation  des  instruments 
de dessin 
♦ Faire la représentation des vues 
♦ Dessiner un Djembe 
 
    Durée totale (heures)  82 
 

151
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DE DJEMBE (Tambour)    12 – 03 
7331  Sous secteur :  40 
  PU – Fabric. d’instrum. musiques 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER ,  REALISER  et PROCEDER à la finition de tout type de Djembe suivant les règles de l’art 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /40/01  Préparation  ♦ Procéder à l’abattage de l’arbre   
♦ Procéder au découpe,  débitage et au   
séchage  20 
♦ Constituer  les  éléments  et  matériels 
nécessaires 
 
 
FTP  /40/02  Réalisation   ♦ Procéder  à  la  mise  en  forme  de   
Djembe   
♦ Procéder à l’exécution des éléments  60 
♦ Procéder au montage des éléments 
 
 
FTP  /40/03  Finition   ♦ Procéder au ponçage   
♦ Procéder à la peinture ou vernissage   
♦ Régler  la  tension  des  cordons  de  20 
Djembe 
 
 
FTP  /40/04  Stage pratique  ♦ Procéder  aux  visites  des  sites  ou   
galeries  204 
♦ Faire  des  échanges  d’idées  et  des 
expériences  
♦ Réaliser  le  produit  de  manière 
autonome  sous  un  encadrement 
ponctuel 
    Durée totale (heures)  324 

152
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DES PETITES    12 – 03 
7331  VOITURES/JEUX FANORONA  Sous secteur :  41 
  PU – Fabrication de jouets 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ IDENTIFIER les matériaux utilisés 
♦ CONNAITRE les outillages et MAITRISER leur utilisation 
♦ COMPRENDRE les tracés et figures géométriques 
♦ MAITRISER la base de dessin d’art 
 
Pré requis :     Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /41/01  LES MATERIAUX UTILISES  ♦ Connaître les différentes essences,  les   
propriétés,    le  séchage  et  le  débitage   
des bois  08 
♦ Connaître les peintures utilisées 
 
FT  /41/02  Les outillages  ♦ Identifier  les  différents  types   
d’outillage   
♦ Maîtriser l’utilisation de ces outillages  08 
♦ Maintenir ces outillages   
 
FT  /41/03  Tracés et figures géométriques  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   
géométriques   
♦ Procéder  au  traçage  des  figures  06 
géométriques  
 
FT  /41/04  Notion de dessin d’art  ♦ Connaître  les  caractéristiques  du   
dessin d’art  60 
♦ Connaître  et  comprendre  l’utilisation 
des instruments 
♦ Faire la représentation des vues 
♦ Dessiner  une  maquette  de  voiture  en 
bois 
 
    Durée totale (heures)  82 
 

153
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DES PETITES    12 – 03 
7331  VOITURES/JEUX FANORONA  Sous secteur :  41 
  PU – Fabrication de jouets 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER ,  REALISER  et FINIR rationnellement tout type de petites voitures en bois 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /41/01  Préparation  ♦ Dessiner le modèle   
♦ Procéder au choix des matériaux   
♦ Débiter et sécher les bois   
♦ Constituer les éléments   
  20 
 
FTP  /41/02  Réalisation   ♦ Procéder au traçage des pièces   
♦ Procéder au façonnage des éléments   
♦ Procéder à l’assemblage des éléments  80 
constituant la maquette de voiture en 
bois 
 
 
FTP  /41/03  Finition   ♦ Enlever les bavures   
♦ Masquer les pores   
♦ Procéder au ponçage  20 
♦ Procéder à la peinture 
♦ Faire la décoration 
 
FTP  /41/04  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière   
autonome  sous  un  encadrement  204 
ponctuel 
♦ Procéder  aux  visites  des  sites  ou 
galeries 
    Durée totale (heures)  324 

154
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DE MAQUETTES     12 – 03 
7422  DE BATEAUX  Sous secteur :  42 
  PU – Maquette 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la réalisation des maquettes de bateaux,  
♦ CONNAITRE les outillages et MAITRISER  leur utilisation,  
♦ CONNAITRE les machines – outils et MAITRISER leur utilisation,  
♦ COMPRENDRE et MAITRISER la base de dessin technique 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /42/01  Les  matériaux  utilisés  pour  la  ♦ Connaître  les  essences,    les  propriétés,    le   
maquette de bateaux  séchage et le débitage des bois utilisés   
♦ Connaître  les  matières  utilisées  pour  le  08 
vernissage et encaustiquage des maquettes 
FT  /42/02  LES OUTILLAGES MANUELS  ♦ Identifier les types d’outillages utilisés   
♦ Maîtriser l’utilisation des outillages   
♦ Maintenir ces outillages  08 
 
FT  /42/03  Les machines – outils à bois  ♦ Identifier  les  différents  types  des  machines‐  
outils    
♦ Maîtriser l’utilisation des machines  12 
♦ Maîtriser la maintenance des machines 
FT  /42/04  Tracés et figures géométriques  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   
géométriques    
♦ Procéder au traçage des figures géométriques   06 
FT  /42/05  Notion de dessin technique  ♦ Connaître  les  caractéristiques  d’un  dessin   
technique   
♦ Connaître et savoir utiliser les instruments en   
dessin   
♦ Connaître  la  représentation  simplifiée  d’un  66 
ouvrage 
♦ Lire un plan d’un ouvrage simple 
♦ Procéder  à  la  réalisation  d’un  schéma  et 
dessin d’une maquette de bateau   
 
    Durée totale (heures)  100 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

155
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    110 CULTURE ET LOISIRS   
  FABRICANT DE MAQUETTES     12 – 03 
7422  DE BATEAUX  Sous secteur :  42 
  PU – Maquette 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition de tout type de maquette dans les règles 
de l’art 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
Aptitude à la nage 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /42/01  Préparation   ♦ Procéder au choix des matériaux   
♦ Réaliser le débitage et séchage des bois   
♦ Constituer les éléments de la maquette et du   
cadre  20 
 
FTP  /42/02  Réalisation   ♦ Procéder au traçage des pièces d’éléments   
♦ Procéder au façonnage des éléments   
♦ Assembler  tous  les  éléments  constituant  la  80 
maquette et le cadre   
 
FTP  /42/03  Finition   ♦ Procéder  au  rabotage,    raclage,    ponçage  de   
la maquette et du cadre  20 
♦ Vernisser et/ou cirer la maquette et le cadre 
 
FTP  /42/04  Stage pratique  ♦ Procéder aux visites des sites ou galeries    
♦ Faire des échanges d’idées et des expériences    
♦  Réaliser    le  produit  de  manière  autonome  240 
sous  un encadrement ponctuel 

    Durée totale (heures)  360 

 
 
 

156
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    120 – MICRO MECANIQUE   
  FRIGORISTE MENAGER    12 – 03 
7241  Sous secteur :  43 
  PS – Froid 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l` apprenant  doit être capable de : 
♦ CONNAITRE les matériels basés sur l `électricité , le froid et la climatisation 
 
Pré requis :    Expérience de quelques années de plombier, électricien 
Notions de froid et climatisation 
CAP ‐ BEP ‐ Bac Professionnel de Technicien Frigoriste 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /43/01  Electricité  ♦ Connaître  les  notions  d`électricité  et   
de mesure électrique   
♦ Connaître  la  technologie  des  30 
composantes  électriques des  tableaux 
de commande (contacteurs relais) 
♦ Montage  sur  panneaux  de  circuits 
électriques 
 
 
FT  /43/02  Installations frigorifiques  ♦ Connaître  les  systèmes  de   
compresseur  frigorifique  et  chargeur  30 
thermique  
 
 
FT  /43/03  Climatisation  ♦ Maîtriser le diagramme enthalpique et   
la distribution  d`air  30 
♦ Maîtriser  les  techniques  de 
climatisation 
 
 
    Durée totale (heures)  90 

157
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    120 – MICRO MECANIQUE   
  FRIGORISTE MENAGER    12 – 03 
7241  Sous secteur :  43 
  PS – Froid 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l`apprenant devra être  : 
♦ CAPABLE d`assurer l`installation , de détecter les pannes et d`assurer le dépannage des installations 
de froid 
 
Pré requis :    Expérience de quelques années de plombier, électricien 
Notions de froid et climatisation 
CAP ‐ BEP ‐ Bac Professionnel de Technicien Frigoriste 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /43/01  Travaux d`installation  ♦ Réaliser des travaux de tubes :   
♦ raccord   
♦ tuyauterie  30 
♦ robinetterie 
FTP  /43/02  Travaux de montage  ♦ Effectuer  le  montage  frigorifique  et   
changement d`appareil ou organe  40 
 

FTP  /43/03  Travaux de réparation  ♦ Assurer la réparation et l`entretien des   


compresseurs  40 
 

FTP  /43/04  Travaux de réglage  ♦ Mettre  au  point  des  appareils   


d`automatisme  40 
 

FTP  /43/05  Travaux de dépannage  ♦ Dépanner et entretenir des machines   


  60 

FTP  /43/06  Stage pratique  ♦ Réaliser ces travaux sous encadrement   


ponctuel  120 
 

    Durée totale (heures)  340 

 
 

158
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    OE – OUTILLAGE ET EQUIPEMENTS   
  FABRICANT DE BROUETTES    12 – 03 
7213  Sous secteur :  44 
  PU – Outillages agricoles 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la fabrication d’une brouette 
♦ CONNAITRE les outillages et MAITRISER leur utilisation 
♦ COMPRENDRE et MAITRISER  la base de dessin technique 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /44/01  LES MATERIAUX UTILISES POUR LA  ♦ Connaître  les  caractéristiques  des   
FABRICATION DE BROUETTE  différents  métaux  pour  la  fabrication  de   
brouette  08 
♦ Connaître  le  principe  et  la  technique  de 
soudage à l’arc et électrique 
 
FT  /44/02  Les  outillages  et  matériels  ♦ Connaître  les  différents  types  d’outillage   
utilisés  et matériels   
♦ Maîtriser l’utilisation  08 
♦ Procéder à la maintenance   
  

FT  /44/03  TRACES ET FIGURES GEOMETRIQUES  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   


géométriques   
♦ Procéder  au  traçage  des  figures  06 
géométriques 
 

FT  /44/04  Notion de dessin technique  ♦ Connaître  les  caractéristiques  de  dessin   


technique   
♦ Connaître  et  utiliser  les  instruments  de   
dessin  66 
♦ Connaître  la  représentation  simplifiée 
d’un ouvrage 
♦ Lire un plan d’un ouvrage simple 
♦ Procéder  à  la  réalisation  d’un  schéma 
d’une brouette 
 
    Durée totale (heures)  88 
 

159
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    OE – OUTILLAGE ET EQUIPEMENTS   
  FABRICANT DE BROUETTES    12 – 03 
7213  Sous secteur :  44 
  PU – Outillages agricoles 
 
 
 
Intitulé du module :                 TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition de tout type de brouettes suivant les règles de l’art 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /44/01  PREPARATION   ♦ Procéder au choix des matériaux   
♦ Procéder  au  découpage  suivant  les   
mesures nécessaires  20 

FTP  /44/02  Réalisation  ♦ Procéder  à  la  mise  en  forme  des   


éléments   
♦ Assembler les corps   
♦ Exécuter les bras   
♦ Exécuter la roue  80 
♦ Exécuter les pieds   
♦ Procéder  au  montage  de  tous  les 
éléments 
♦ Procéder  au  soudage  et  au 
boulonnage 
  
FTP  /44/03  FINITION  ♦ Procéder au dressage du corps   
♦ Procéder à la peinture et au séchage  20 
 

FTP  /44/04  Stage pratique  ♦ Procéder aux visites d’usines similaires   


♦ Faire  des  échanges  d’idées  et  des  216 
expériences  
♦ Réaliser  le  produit  de  manière 
autonome  sous  un  encadrement 
ponctuel  
    Durée totale (heures)  336 
 

160
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    OE – OUTILLAGE ET EQUIPEMENTS   
  TISSEUR FILET DE PECHE    12 – 03 
7424  Sous secteur :  45 
  PU – Outillages de pêche 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE tout type de matériaux utilisé pour la réalisation d’un filet de pêche 
♦ CONNAITRE les outillages utilisés et MAITRISER leur utilisation 
♦ CONNAITRE la nécessité de tracés géométriques et  EXECUTER des nœuds 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /45/01  ETUDE DES MATERIAUX  ♦ Connaître  les  matériaux  utilisés  pour  la   
confection des filets de pêche   
♦ Connaître les différentes sortes de nœuds  08 
♦ Connaître  la  technique  de  réalisation  des 
nœuds  
 

FT  /45/02  Les  outillages  et  matériels  ♦ Identifier les outillages utilisés   


utilisés  ♦ Maîtriser l’utilisation de ces outillages   
♦ Maintenir ces outils  08 
    

FT  /45/03  TRACES GEOMETRIQUES  ♦ Connaître la prise de mesure   


♦ Définir un segment de droite   
♦ Diviser  un  segment  de  droite  en  parties  06 
égales 
 

FT  /45/04  Les accessoires  ♦ Connaître  les  principes  de  plomb,    les   


matières  08 
♦ Connaître  les  principes  et  les  matières 
utilisées pour le flotteur 
 

    Durée totale (heures)  30 
 

161
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    OE – OUTILLAGE ET EQUIPEMENTS   
  TISSEUR FILET DE PECHE    12 – 03 
7424  Sous secteur :  45 
  PU – Outillages de pêche 
 
 
 
Intitulé du module :                 TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition de tout type de filet de pêche dans les règles de l’art 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /45/01  PREPARATION   ♦ Procéder  au  choix  et  à  la  constitution   
des matériaux   
♦ Procéder  à  la  mise  en  place  des  20 
accessoires de tissage 
 

FTP  /45/02  Réalisation   ♦ Procéder au tissage de filet de pêche   


♦ Procéder à l’exécution des plombs   
♦ Procéder à l’exécution des flotteurs  110 
♦ Procéder au montage des éléments   
♦ Procéder à la fixation des éléments 
  

FTP  /45/03  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière   


autonome  sous  un  encadrement  90 
ponctuel  
 
    Durée totale (heures)  220 
 
 

162
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE VARAMBA    12 – 03 
7422  Sous secteur :  46 
  PU – Ebénisterie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
♦ CONNAITRE les matériaux utilisés pour la fabrication de VARAMBA,  
♦ CONNAITRE l’utilisation des outillage,  
♦ FAIRE des tracés géométriques 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT /46/01  Etude des matériaux   ♦ Connaître les types de bois    
♦ Choisir les pièces convenables  20 
   
FT /46/02  Les outillages et matériels  ♦ Connaître  l’utilisation  et  la   
maintenance des outillages  10 
   
FT /46/03  Tracés et figures géométriques  ♦ Réaliser  rationnellement  des  tracés   
géométriques    
♦ Procéder  au  traçage  des  figures  50 
géométriques 
 
    Durée totale (heures)  80 

163
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    010 BOIS ET DERIVES   
  FABRICANT DE VARAMBA    12 – 03 
7422  Sous secteur :  46 
  PU – Ebénisterie 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  les apprenants seront capables de : 
 
♦ PREPARER,  REALISER et PROCEDER à la finition d’un VARAMBA dans les règles de l’art 
 
Pré requis :    Niveau 7ème  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP /46/01  Préparation   ♦ Dessiner le modèle de varamba   
♦ Procéder  au  choix  des  éléments   
nécessaires  à  confectionner  ou  à  20 
chercher sur le marché 
♦ Suivre le processus du travail de bois 

FTP /46/02  Réalisation   ♦ Procéder à la prise de mesure   


♦ Procéder au traçage, perçage, modèle   
♦ Procéder à l’assemblage   
♦ Faire des essais   60 
   

FTP /46/03  Finition   ♦ Vérifier tout le mécanisme   


♦ Poncer  20 
♦ Peindre 
FTP /46/04  Stage pratique  ♦ Procéder aux visites de sites similaires   
♦ Faire  des  échanges  d’idées  et  des   
expériences   200 
♦  Réaliser  le VARAMBA d’une manière 
autonome  sous    un  encadrement 
ponctuel 
    Durée totale (heures)  300 

164
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    A ‐ AGRICULTURE   
  PEPINIERISTE    12 – 03 
6113  Sous secteur :  47 
  PU – Pépinière et cultures de plants 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ DISTINGUER les différents types de plants et de MAITRISER le processus de multiplication 
et de transplantation 
 
Pré requis :  Niveau 7ème  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /47/01  LA PEPINIERE  ♦ Connaître  la  classification  de  la  pépinière   
selon  la  forme  de  multiplication  et  leur   
caractéristique   
♦ Connaître  les  types  de  plants  que  l’on  08 
veut réaliser d’après leurs catégories 
 
FT  /47/02  Processus de multiplication des  ♦ Connaître  les  différentes  étapes  dans  la   
plants  multiplication des jeunes plants  08 
♦ Maîtriser  le  processus  lié  aux  travaux  de   
pépinière 
 
FT  /47/03  Les équipements et outillages  ♦ Connaître  les  équipements  et  outillages   
nécessaires  à  la  préparation  d’une  16 
pépinière 
♦ Connaître  l’utilisation  et  l’emploi  de 
chaque équipement et chaque outillage 
 
FT  /47/04  Conditionnement  ♦ Connaître  les  systèmes  de  conservation   
des plants avant transplantation  08 

FT  /47/05  Commercialisation  ♦ Connaître le circuit du marché des plants   


et les règles qui les régissent  06 

FT  /47/06  Sécurité   ♦ Connaître  les  normes  de  protection  des   


plants jusqu’à leur germination  08 

    Durée totale (heures)  54 
 

165
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    A ‐ AGRICULTURE   
  PEPINIERISTE    12 – 03 
6113  Sous secteur :  47 
  PU – Pépinière et cultures de plants 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE des plants répondant aux besoins du marché selon les normes de qualité 
Pré requis :  Niveau 7ème 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /47/01  Approvisionnement  ♦ Stocker  des  pots  plastiques  et  des  matières  plastiques  pour   
repiquer des jeunes plants et pour isoler la tige ancienne de la   
plante mère   
♦ Grouper de l’argile,  du sable,  des matières organiques et de la 
 
terre d’alluvion nécessaires pour la multiplication 
 
♦ Acheter les produits chimiques d’insecticides et de forgides 
♦ Rassembler les graines par type de plants   
♦ Acheter  des  planches  pour  fabriquer  des  étagères  et  des  20 
feuilles de Ravinala pour protéger les jeunes plants 
FTP  /47/02  Préparation  ♦ Mélanger argile,  sable et matières organiques (1/3 de chaque)   
avec  de  l’ITH  et  de  la  dithane  (1  boîte  d’allumette  chacune)   
pour obtenir de la terre désinfectée   
♦ Mélanger les graines avec de la terre désinfectée pour g arder 
 
une homogénéité de répartition 
20 
♦ Mélanger alluvions,  sable de rivière et fumier (respectivement 
¼,    ¼,   ½)  avec  de  l’ITH à  raison d’une boîte d’allumette pour 
quatre brouettes pour obtenir les terres à remplir les pots 
♦ Aménager le terrain pour aligner les pots 
♦ Faire  des  canaux  de  drainage  de  20cm  de  profondeur  et  de 
15cm de largeur contre les excès d’eau 
♦ Installer  un  abri  de  2m  de  hauteur  couvert  de  Ravinala  pour 
protéger les plates bandes contre l’ensoleillement 
FTP  /47/03  Préparation  de  la  ♦ Répandre sur le terrain de semence de graines mélangées avec   
pépinière  de la terre désinfectée   
♦ Recouvrir  de  feuilles  mortes  le  terrain  pour  augmenter   
l’humidité et accélérer la germination 
 
♦ Faire l’entretien 
 
♦ Remplir  les  pots  de  0  15cm  et  de  30cm  de  hauteur  de  terre 
bien préparée et désinfectée et y mettre le semis   
♦ Contrôler son évolution   
♦ Répandre  du  sable  sur  le  fond  du  terrain  aménagé  où  seront   
alignés les pots pour permettre une bonne évacuation de l’eau   
♦ Repiquer  les  jeunes  plants  implantés  dans  les  pots  avec  un   
plantoir  40 
♦ Désherber et arroser tout en évitant les excès de l’eau ,  source 
de pourrissement des plants 
♦ Planter  dans  des  pots  après  3  mois  les  racines  obtenus  du 
marcottage aérienne 
FTP  /47/04  CONDITIONNEMENT   ♦ Suivre,  pour les semis par graines,  la hauteur de l’ombrage =   
15cm  20 
♦ Procéder  à  la  transplantation  une  fois  la  hauteur  de  5cm 
atteinte 
FTP  /47/05  STAGE PRATIQUE  ♦ Produire  des  plants  d’une manière  autonome  sous  un   
encadrement ponctuel  148 
♦ Visite d’autres sites 
    Durée totale (heures)  268 
 

166
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040   
  VITICULTEUR    12 – 03 
6112  Sous secteur :  48 
  PU – Produits vinicoles 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ CONNAITRE la spécificité du sol 
♦ MAITRISER les techniques de plantation 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /48/01  PEDOLOGIE  ♦ Identifier  les  caractéristiques  du  sol   
adéquat  20 
♦ Choisir  du  relief  en  pente  pour  la 
plantation 

FT  /48/02  LES MODES CULTURALES  ♦ Préparer la pépinière   


♦ Utiliser les intrants appropriés  70 
♦ Maîtriser les techniques de bouturage   

FT  /48/03  La protection des végétaux  ♦ Maîtriser  les  techniques   


phytosanitaires de la vigne  20 
♦ Connaître la technique vini‐viticole 

FT  /48/04  Les outillages  ♦ Connaître  les  différents  outils   


appropriés pour la plantation  10 
♦ Utiliser les outils adéquats au moment 
opportun 

    Durée totale (heures)  120 

167
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    040   
  VITICULTEUR    12 – 03 
6112  Sous secteur :  48 
  PU – Produits vinicoles 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ APPLIQUER rationnellement les techniques de la viticulture 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /48/01  Phase préparatoire  ♦ Faire des tranchées    
♦ Mesurer les tranchées   
♦ Utiliser  rationnellement  les  intrants   
(qualité et quantité)  50 
♦ Choisir la qualité des semences 
 
FTP  /48/02  Réalisation de la plantation  ♦ Appliquer  les  techniques  appropriées   
pour le bouturage,  le cépage   
♦ Utiliser  les  outils  adéquats  pour   
l’entretien  du  terrain  et  des  pieds  de   
vigne  90 
♦ Respecter  le  délai  d’une  étape  à  une 
autre 
♦ Utiliser  les  insecticides  pour  la 
protection des fruits 
 

FTP  /48/03  La vendange  ♦ Réunir  les  outils  et  matériels   


nécessaires   
♦ Respecter  les  techniques  de  la  100 
vendange 
 

FTP  /48/04  Stage pratique  ♦ Réaliser  l’activité  de  manière   


autonome  sous  un  encadrement  200 
ponctuel  
 
    Durée totale (heures)  440 

168
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  ELEVEUR DE CANARD    12 – 03 
6122  DE MULARD  Sous secteur :  49 
  Aviculture 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER le processus d’élevage de canards de mulard et celui du gavage 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /49/01  LES CANARDS DE MULARD  ♦ Connaître les géniteurs possibles des canards   
de mulard  12 
♦ Connaître  les  techniques  d’appréciation  des 
animaux qui couvent 
FT  /49/02  Processus  d’élevage  des  ♦ Savoir spécifier l’alimentation des canards de   
canards de mulard  mulard suivant leur évolution  16 
♦ Avoir  connaissance  des  procédés  de   
vaccination  
FT  /49/03  Processus de gavage  ♦ Connaître  le  mécanisme  relatif  aux   
techniques de gavage 

FT  /49/04  Equipements  ♦ Connaître  les  équipements  et  outillages   


nécessaires  ainsi  que  leur  utilisation  depuis  08 
l’élevage jusqu’au gavage 
FT  /49/05  Commercialisation   ♦ Maîtriser  la  quantité  moyenne  et  la  qualité   
des foies gras extraites du canard de mulard   
♦ Mettre sur le marché des foies gras selon les   
exigences des consommateurs  12 
♦ Connaître la manière de déterminer le prix du 
foie gras et celui du canard vidé  
FT  /49/06  Propreté et hygiène  ♦ Connaître la manière d’entretenir la propreté   
et  l’hygiène  des  canards  de  mulard  pour  les   
maintenir en bonne santé   
♦ Respecter  l’hygiène  dans  la  préparation  du  06 
foie gras et celle du canard de mulard vidé 
    Durée totale (heures)  54 
 

169
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  ELEVEUR DE CANARD    12 – 03 
6122  DE MULARD  Sous secteur :  49 
  Aviculture 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ APPLIQUER rationnellement les techniques de plantation de la vigne 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /49/01  Approvisionnement   ♦ Croiser  le  canard  musqué  avec  la  cane   
commune ou inversement   
♦ Acheter  les  matières  nécessaires  pour   
l’alimentation  durant  l’élevage  des  canards   
de mulard  12 
♦ Acquérir  les  produits  de  gavage  pour 
l’obtention de canards gavés 
 
FTP  /49/02  Préparation  ♦ Nettoyer les canards de mulard   
♦ Retirer les entrailles et le foie gras  18 

FTP  /49/03  Conditionnement   ♦ Emballer  le  foie  gras  dans  de  cellophane   


pour le stockage et la commercialisation  08 

FTP  /49/04  Commercialisation  ♦ Déterminer  le  prix  de  chaque  morceau  de   


foie gras par le pesage   
♦ Livrer les produits au préparateur final pour  16 
les rendre consommables 
 

    Durée totale (heures)  54 

170
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  APICULTEUR    12 – 03 
6123  Sous secteur :  50 
  PU ‐ Apiculture 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ DOMINER    le  processus  d’extraction  du  miel  et  de  la  préparation  de  la  cire  et  d’autres 
produits dérivés 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /50/01  LES RUCHES  ♦ Savoir  distinguer  les  différents  catégories  de   
ruches (ruche langstroth,  ruche dadan,  …)  24 
♦ Connaître les dimensions de la ruche 
♦ Connaître  l’endroit  idéal  pour  installer  les 
ruches 
FT  /50/02  L’essaimage et l’enruchement ♦ Savoir  les  procédés  de  multiplication  de   
colonies  d’abeilles  de  manière  naturelle  et  12 
artificielle     

FT  /50/03  Processus  d’extraction  de  ♦ Maîtriser  le  processus  de  fabrication  du  miel   
miel et de la fabrication de la  par la méthode traditionnelle et par la méthode   
cire  moderne en utilisant l’extracteur   
♦ Connaître avec précision les différentes étapes   
de transformation des résidus du miel épuré en  24 
bloc de cire pure 
FT  /50/04  Les équipements et matériels  ♦ Connaître les catégories d’instruments et outils   
divers  utilisés à chaque étape du processus   
♦ Savoir faire usage des équipements appropriés   
aux diverses opérations relatives à l’apiculture   12 

FT  /50/05  Conditionnement   ♦ Connaître le système de mise en boîte du miel   


et de mise dans de moule de la cire pure  24 

FT  /50/06  Commercialisation  ♦ Connaître  les  mécanismes  d’une  étude  de   


marché  afin  d’apprécier  les  attentes  et  les  12 
besoins des consommateurs 

FT  /50/07  Sécurité   ♦ Connaître  les  règles  sur  la  législation  apicole   


afin  d’assurer  la  qualité  du  miel  et  des  sous‐ 12 
produits venant du miel 

    Durée totale (heures)  120 

171
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  APICULTEUR    12 – 03 
6123  Sous secteur :  50 
  PU ‐ Apiculture 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ FABRIQUER du miel de qualité et de produire des produits dérivés selon les normes exigées 
sur le marché 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /50/01  Préparation   ♦ Connaître  les  critères  pour  le  choix  d’un  endroit   
bien ensoleillé et en sécurité   
♦ Avoir  pris  connaissance  des  catégories  de   
planches,    des  types  de  clous  et  peinture   
nécessaires pour la confection des ruches  24 
♦ Connaître  l’architecture  et  le  corps  des  ruches 
pour attirer l’essaim 
FTP  /50/02  Fabrication  du  miel  et  des  ♦ Faire l’essaimage naturel   
produits dérivés  ♦ Faire l’essaimage artificiel ou enruchement   
♦ Visiter les ruches   
♦ Récolter  et  épurer  le  miel  dans  un    tamis  pour   
obtenir du miel pur liquide   
♦ Laver les résidus du miel épuré dans un récipient   
avec de l’eau  112 
♦ Faire  bouillir  les  déchets  propres  dans  une 
marmite pour obtenir de la cire fondue 
♦ Epurer  la  cire  fondue  à  l’aide  d’un  tamis  en  fer 
pour obtenir de la cire pure 
FTP  /50/03  Conditionnement   ♦ Mettre le miel pur liquide dans des boîtes   
♦ Mettre  la  cire  pure  dans  des  moules  pour  en   
former des blocs de cire pure   
♦ Emballer pour le stockage et la commercialisation  24 
FTP  /50/04  Commercialisation  ♦ Déterminer le prix de l’écoulement du miel et de   
la cire sur le marché  12 
 
FTP  /50/05  Stage pratique  ♦ Fabriquer le miel d’une manière autonome sous   
un encadrement ponctuel  228 
♦ Visiter d’autres sites 
 
    Durée totale (heures)  400 

 
 
 
 
 
 
 
 

172
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  PRODUCTEUR DE FARINE DE    12 – 03 
7122  POISSON  Sous secteur :  51 
  PU ‐ Provenderie 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’artisan sera capable de : 
♦ CONNAITRE la transformation des poissons 
♦ MAITRISER le processus de production de farine de poisson pour la fabrication de provende 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /51/01  LE POISSON  ♦ Connaître  les  différents  types  de   
poissons  compatibles  à  la  production  02 
de farine de poisson 
 

FT  /51/02  Préparation  de  la  matière  ♦ Maîtriser  les  techniques  de  séchage   
première  des  poissons  à  transformer  par  04 
broyage   
  

FT  /51/03  MATERIEL DE TRANSFORMATION  ♦ Maîtriser  l’utilisation  du  matériel  de   


broyage   
♦ Connaître  la  gestion  de  maintenance  06 
des machines de broyage 
 

FT  /51/04  La farine de poisson  ♦ Connaître  les  qualités  et  les   


caractéristiques des farines de poisson  06 
suivant  leur utilisation 
♦ Maîtriser le processus de broyage 
 

FT  /51/05  Conditionnement   ♦ Connaître  les  types  et  méthodes   


d’emballage  pour  le  stockage  de  la  02 
farine de poisson 
 

    Durée totale (heures)  20 
 

173
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  PRODUCTEUR DE FARINE DE    12 – 03 
7122  POISSON  Sous secteur :  51 
  PU ‐ Provenderie 
 
 
 
Intitulé du module :                TECHNIQUES DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’artisan sera capable de : 
♦ PRODUIRE des farines de poissons 
♦ METTRE sur le marché des farines de poissons répondant aux normes de qualité,  aux besoins des 
utilisateurs 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /51/01  APPROVISIONNEMENT   ♦ Collecter  et/ou  pêcher  les  poissons  à   
transformer en appliquant les critères de choix,    
par la qualité et la fraîcheur (regard et odorat)  24 
FTP  /51/02  PREPARATION   ♦ Stocker les poissons frais   
♦ Nettoyage des poissons en vue du séchage   
♦ Sécher  les  poissons  en  assurant  la  sécurité   
contre les animaux et insectes nuisibles  42 
♦ Stocker les poissons séchés 
FTP  /51/03  BROYAGE   ♦ Calibrer  la  farine  par  la  pose  de  tamis   
correspondant sur le broyeur   
♦ Manœuvrer  le  broyeur  convenablement  42 
suivant les règles de la gestion de maintenance 
de la machine 
FTP  /51/04  CONDITIONNEMENT    ♦ Mettre en sachet ou en sac la farine de poisson   
en respectant les critères de conservation   
♦ Stocker la farine dans un endroit assuré pour la  24 
conservation et/ou pour la commercialisation 
FTP  /51/05  COMMERCIALISATION   ♦ Peser la farine de poisson afin de déterminer le   
prix de vente   
♦ Etiqueter les sachets et/ou les sacs  24 
♦ Livrer  les  produits  commandés  par  les 
utilisateurs dans le délai contracté 
FTP  /51/06  HYGIENE,  SECURITE ET PREVENTION  ♦ Se protéger contre la poussière et l’odeur par le   
DES ACCIDENTS DE TRAVAIL  port de masque   
♦ Prévoir  les  risques  de  coupure  et  de  broyage  92 
des  mains  par  l’utilisation  rationnelle  du 
broyeur 
FTP  /51/07  Stage pratique  ♦ Réaliser  les  activités  et  produire,  de  manière   
autonome sous un encadrement ponctuel   120 
♦ Procéder aux visites des sites de production et 
des galeries marchandes 
    Durée totale (heures)  300 

174
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  PISCICULTEUR    12 – 03 
6151  Sous secteur :  52 
  PU ‐ Pisciculture 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ MAITRISER l’art d’élever et de multiplier les poissons dans un bassin 
 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /52/01  LE POISSON  ♦ Connaître  les  variétés  de  poissons  destinés   
pour être élevés et multiplier dans un bassin   
♦ Connaître  les  catégories  de  poissons  qui  se   
multiplient rapidement et en grande quantité   08 
FT  /52/02  Processus  d’élevage  et  de  ♦ Maîtriser  le  processus  d’élevage  et  de   
multiplication de poissons  multiplication de poissons   
♦ Connaître  les  différentes  étapes  de  la   
production des poissonnailles  32 
♦ Connaître  les  modes  d’engraissage  des   
poissons    
FT  /52/03  Equipements et outillages  ♦ Connaître  les  équipements  et  outillages   
nécessaires aux nourrissages des poissons   
♦ Connaître l’utilisation et l’usage qu’on fait de   
chaque équipement et chaque outil   
♦ Connaître  l’ensemble  de  bassins  devant  30 
contenir  les  poissons  à  chaque  stade  de  leur 
évolution 
FT  /52/04  Conditionnement   ♦ Connaître les principes de défense contre les   
prédateurs des poissons et des poissonnailles  08 
FT  /52/05  Commercialisation  ♦ Connaître  le  circuit  de  vente  des  produits   
halieutiques notamment les poissonnailles  08 
FT  /52/06  Sécurité  et hygiène  ♦ Connaître  les  règles  de  la  sécurité  et  de   
l’hygiène de la pisciculture   06 
    Durée totale (heures)  92 
 
 

175
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    E ‐ ELEVAGE   
  PISCICULTEUR    12 – 03 
6151  Sous secteur :  52 
  PU ‐ Pisciculture 
 
 
 
Intitulé du module :             TECHNIQUE DE PRODUCTION 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’apprenant sera capable de : 
♦ PRODUIRE des poissonnailles et d’ASSURER leur engraissement respectant les normes de qualité et 
de rentabilité qu’exige le métier de pisciculture 
Pré requis :  Niveau 7ème 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /52/01  Approvisionnement  ♦ Acquérir  quatre  (04)  femelles  et  huit  (08)  mâles   
de chaque variété de poissons pour la ponte   
♦ Acheter  et  stocker  les  matières  nécessaires  à  la   
préparation de l’alimentation des poissons   
♦ Rassembler  les  outils  nécessaires  à  la  bonne  24 
réussite de la pisciculture 
FTP  /52/02  Préparation   ♦ Assurer que les cinq (05) bassins soient fins prêts   
pour  réaliser  l’activité  proprement  dite  de  la   
pisciculture à savoir :   
♦ 2  bassins  de  2,  5  ares  chacun  pour  recevoir  les   
poissonnailles   
♦ 2  bassins  de  1,  5  ares  chacun  destinés  à   
rassembler les poissons femelles   
♦ 1 bassin de 30m² pour la ponte   
♦ Veiller  à  ce  que  l’eau  soit  suffisante  et  bien   
maîtriser aussi bien à l’entrée qu’à la sortie par la  48 
surveillance  permanente  des  grillages  de 
protection aux deux extrémités 
♦ Vérifier  que  les  bassins  soient  bien  exposés  au 
soleil 
♦ Préparer les provendes pour les poissons 
FTP  /52/03  Elevage  et  multiplication  ♦ Introduire  les  variétés  de  poissons  choisies :   
des poissons  mâles et femelles dans le bassin de 30m²   
♦ Séparer les poissons mâles des poissons femelles   
durant la période de ponte avec les filets   
♦ Rassembler  les  poissonnailles  dans  les  2  bassins  48 
de 2, 5 ares chacun à l’aide des voiles 
♦ Effectuer  le  nourrissage  des  poissonnailles  au 
même endroit et à la même heure 
FTP  /52/04  Conditionnement   ♦ Nettoyer  à  intervalle  régulier  les  grillages  et  les   
bassins d’engraissement   
♦ Entretenir  selon  la  règle  de  l’art  la  bordure  des  16 
bassins  pour  assurer  la  sécurité  des  poissons  et 
des poissonnailles contre les prédateurs 
FTP  /52/05  Commercialisation   ♦ Déterminer les prix de revient à chaque stade de   
production afin de définir les prix à la vente  12 
FTP  /52/06  Stage pratique  ♦ Produire  des  poissons  de  bonne  qualité   
d’une manière  autonome  sous  un  encadrement  196 
ponctuel 
♦ Voir d’autres sites 
    Durée totale (heures)  344 
 

176
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    PECHE   
  PECHEUR ARTISANAL  Sous secteur :  12 – 03 
6152  PU ‐ Pêche  53 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  le pêcheur artisanal sera capable de : 
♦ MAITRISER  les  techniques  de  pêche  et  de  navigation  maritime ;  la  météorologie ;  les 
notions d’océanographie  
♦ CONNAITRE les types de produits halieutiques et leur habitat 
Pré requis :   Niveau secondaire (supérieur à la classe de 7ème) 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /53/01  LES RESSOURCES  ♦ Connaître les ressources halieutiques de la région   
HALIEUTIQUES  ♦ Distinguer  les  types  de  poissons  répondant  aux  besoins   
des consommateurs  12 
♦ Connaître  les  autres  animaux  aquatiques  qu’on  peut 
pêcher ou chasser  
♦ Connaître la chaîne alimentaire et l’habitat des poissons et 
des autres animaux aquatiques   
FT  /53/02  LES MATERIELS DE PECHE  ♦ Connaître les matériels correspondants à la pêche et à la   
chasse  de  chaque  type  d’animaux  aquatiques  et  des  06 
poissons 
♦ Fabrication et utilisation des différents matériels de pêche   
FT  /53/03  LES TECHNIQUES DE PECHE  ♦ Connaître  les  différentes  techniques  de  pêche  ou  de   
chasse,    efficaces  pour  chaque  genre  de  poissons  et  06 
d’animaux aquatiques   
FT  /53/04  NAVIGATION MARITIME  ♦ Connaître  les  différentes  sortes  d’embarcations  et  leur   
maniement   
♦ Connaître les techniques d’orientation sur l’océan   
♦ Connaître  les  règlements  et  les  codes  de  la  navigation  06 
maritime (l’essentiel) 
♦ Connaître  les  différents  types  de  moyens  de  propulsion 
des embarcations (rame,  voile,  moteur) 
FT  /53/05  NOTION DE METEOROLOGIE  ♦ Connaître l’importance des bulletins météorologiques   
♦ Connaître  les  éléments  de  prévision  du  temps  par  06 
l’observation des changements de l’environnement    
FT  /53/06  NOTION D’OCEANOGRAPHIE   ♦ Connaître les caractéristiques de l’océan   
♦ Savoir les systèmes des marées,  les courants marines   
♦ Connaître  la faune et la flore sous‐marine (biologie  sous‐ 06 
marine)   
FT  /53/07  GEOGRAPHIE   ♦ Connaître la géographie régionale et de la zone de pêche   
♦ Connaître  le  relief  et  les  éléments  du  relief  sous‐marine   
pour  situer  l’habitat  des  animaux  et  poissons  marins   
(récifs,  barrière corallienne,  les fossés,  …)     06 
♦ Savoir lire des cartes sous‐marines et terrestres 
FT  /53/08  LEGISLATION   ♦ Connaître les lois,  les règlements et documents législatifs   
et administratifs pour l’exercice du métier   
♦ Connaître la réglementation de la pêche et la chasse sous‐ 06 
marine,    en  matière  de  calendrier,    de  dimensions  des 
filets,  des tailles des poissons autorisés 
FT  /53/09  SECURITE,  HYGIENE ET  ♦ Connaître les risques d’accidents en mer   
PREVENTION DES ACCIDENTS  ♦ Connaître les techniques de secourisme en mer  06 
♦ Connaître les modes de prévention d’accidents en mer    
FT  /53/10  CONDITIONNEMENT   ♦ Connaître  les  techniques  de  conservation  des  produits   
halieutiques (fumage, congélation, séchage)     06 
    Durée totale (heures)  42 

177
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET   CODE 
    DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    PECHE   
  PECHEUR ARTISANAL    12 – 03 
6152  Sous secteur :  53 
  PU ‐ Pêche 
 
 
 
Intitulé du module :            TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  le pêcheur  sera capable de : 
♦ METTRE  sur  le  marché  des  produits  halieutiques  répondant  aux  normes  de  qualité :  des 
besoins et des goûts des consommateurs 
 
Pré requis :   Niveau secondaire (supérieur à la classe de 7ème) 
Avoir le pied marin ; Savoir nager ; être robuste et résistant  
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /53/01  NAVIGATION  ♦ Manœuvrer  son  embarcation  sur  la  mer  suivant   
sa  nature  et  son  mode  de  propulsion  par   
n’importe quel temps  42 
♦ S’orienter sur la mer   
FTP  /53/02  La pêche  ♦ Utiliser  les  techniques  et  les  matériels   
correspondant à chaque type de poissons   
♦ Définir  et  trouver  les  lieux  de  pêches  pour  80 
chaque type de poissons   
♦ Maintenir les matériels de pêche    
FTP  /53/03  La chasse sous‐marine   ♦ Pratiquer  les  techniques  de  chasse  sous‐marine   
avec  le  matériels  spécifique  pour  chaque  type   
d’animaux aquatiques  80 
♦ Identifier les lieux de chasse 
♦ Utiliser convenablement le matériel 
♦ Maintenir le matériel 
FTP  /53/04  Conditionnement   ♦ Trier les produits de pêche   
♦ Préparer  les  produits  à  la  conservation  (vidage,    
lavage,  écaillage )   
♦ Congeler les produits   42 
♦ Fumer les produits 
♦ Sécher les produits 
♦ Emballer les produits  
FTP  /53/05  COMMERCIALISATION  ♦ Peser les produits   
♦ Transporter les produits   
♦ Livrer les produits   
♦ Utiliser et exploiter les documents commerciaux  18 
(factures,    bons,    contrats,    chèques,    pièces 
comptables,  …) 
FTP  /53/06  Sécurité  et hygiène  ♦ Appliquer les règles de sécurité et d’hygiène   
♦ Appliquer les premiers secours  142 
♦ Communiquer avec  les moyens disponibles  
FTP  /53/07  Stage pratique  ♦ Réaliser le produit de manière autonome sous un   
encadrement ponctuel  88 
♦ Procéder aux  visites ou galeries  
    Durée totale (heures)  292 
 

178
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    PECHE   
  AQUACULTEUR ARTISANAL    12 – 03 
6151  Sous secteur :  54 
  PU ‐ Aquaculture 
 
 
 
Intitulé du module :                      TECHNOLOGIE 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’artisan éleveur de crevettes sera capable de : 
♦ MAITRISER les techniques et les règles de l’aquaculture de crevettes 
 
Pré requis :   Niveau secondaire (supérieur à la classe de 7ème) 
 
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FT  /54/01  BIOLOGIE DE LA CREVETTE  ♦ Connaître la biologie de la crevette   
♦ Connaître la reproduction et les phases de son   
évolution  12 
♦ Connaître  et  décrire  les  caractéristiques  des 
différents types de crevettes  
♦ Connaître l’alimentation des crustacés 
FT  /54/02  L’élevage de crevette  ♦ Connaître les modes d’élevage des crevettes   
♦ Connaître  les  infrastructures  nécessaires  à   
l’élevage et leur construction   
♦ Connaître  les  modes  de  l’élaboration  des   
nourritures des crevettes  24 
♦ Connaître les phases de l’élevage des crevettes    
♦ Savoir  les  règles  et  les  traitements 
phytosanitaires des crevettes   
FT  /54/03  NOTION D’OCEANOGRAPHIE   ♦ Connaître les caractéristiques et les qualités de   
l’eau de mer adéquates à la culture ou élevage   
des crevettes  04 
♦ Maîtriser  le  système  des  marées  et  des 
courants marins    
FT  /54/04  Conditionnement   ♦ Connaître  les  méthodes  de  conservation  des   
crevettes suivant les normes internationales   
♦ Connaître  les  méthodes  d’emballage  et  de  12 
stockage  des  crevettes  suivant  les  normes  de 
sécurité alimentaire et de salubrité  
FT  /54/05  Commercialisation  ♦ Connaître le marché local et international de la   
crevette   
♦ Connaître  les  normes  de  qualité,    de  calibrage  06 
de  sécurité  alimentaire  pour  la  vente  des 
crevettes  
♦ Connaître  les  lois  et  les  règles  régissant  le 
marché des crevettes 
    Durée totale (heures)  58 
 

179
 
BIT  Intitulé du métier et activité de base  MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET  CODE 
     DE L’ARTISANAT   
Référence     Secteur d’activité   
CITP – 88    PECHE   
  AQUACULTEUR ARTISANAL    12 – 03 
6151  Sous secteur :  54 
  PU ‐ Aquaculture 
 
 
 
Intitulé du module :            TECHNIQUE DE PRODUCTION 
 
OBJECTIF GENERAL :  A l’issue de ce module,  l’artisan  sera capable de : 
♦ ELEVER  et  de  METTRE  sur  le  marché  des  crevettes  répondant  aux  normes  internationales,    aux 
besoins et aux goûts des consommateurs et opérateurs économiques 
 
Pré requis :   Niveau secondaire (supérieur à la classe de 7ème) 
 Etre patient ,  Persévérant ;  Avoir le goût de recherche et d’innovation  
 
INDEXATIONS  SOUS‐MODULES  OBJECTIFS INTERMEDIAIRES  DUREE 
FTP  /54/01  AMENAGEMENTS ET  ♦ Identifier  les  lieux  convenables  à  l’aquaculture  de   
INFRASTRUCTURES  crevettes   
(Nb. : par visite de site  ♦ Aménager les zones de culture en bassin d’élevage   
d’aquaculture de crevette  ♦ Construire  les  infrastructures  nécessaires  à  18 
en activité et/ou en  l’exploitation de l’élevage   
construction) 
FTP  /54/02  ELEVAGE DES CREVETTES  ♦ Choisir et   acheter les larves de crevettes compatibles   
  aux caractéristiques du site d’élevage   
♦ Appliquer les techniques et les règles à chaque étape   
de l’élevage   
♦ Préparer et élaborer les nourritures   
♦ Nourrir  les  crevettes  contrôler  l’évolution  des   
crevettes   
♦ Récolter  les  crevettes  en  respectant  les  normes  de  60 
grosseur et de qualité 
♦ Entretenir les bassins et l’eau de culture  
FTP  /54/03  CONDITIONNEMENT   ♦ Appliquer  les  techniques  de  conditionnement  pour  la   
  conservation et la commercialisation des produits   
♦ Congeler les crevettes   
♦ Fumer les crevettes   
♦ Cuire les crevettes pour salage et séchage au soleil   
♦ Emballer les produits  18 
♦ Stocker les produits dans des chambres froides 
FTP  /54/04  COMMERCIALISATION   ♦ Peser les produits et déterminer le prix   
  ♦ Transporter  les  produits  pour  la  livraison  dans  les   
points de vente ou pour l’exportation   
♦ Présenter les produits  42 
♦ Elaborer les documents commerciaux et administratifs  
FTP  /54/05  Sécurité,    Hygiène  et  ♦ Appliquer  les  règles  de  sécurité,    d’hygiène  et  de   
prévention des accidents  prévention des accidents  12 
FTP  /54/06  Stage pratique  ♦ Réaliser  le  produit  de  manière  autonome  sous  un   
encadrement ponctuel la viticulture   126 
    Durée totale (heures)  276 
 

180
 

ANNEXES 
_______ 

Annexe I :  Liste des abréviations. 

Annexe II :  Annexe  à  l’arrêté  n°  11443/99  du  29  octobre  1999  portant  classification  des  métiers 
d’artisans en catégories professionnelles. 

Annexe  III :  Titres  des  grands  groupes,  sous  grands  groupes,  sous  groupes  et  groupes  de  base  des 
grands groupes 6 et 7 de la CIPT‐88. 

Annexe IV :  Correspondance des Métiers identifiés et la CITP‐88 

Annexe v :   Analyse de situation de travail 

Annexe VI :   Localisation des métiers de base par province. 

Annexe VII : Cartes de Madagascar.  
 
 
 
 
 
 
 
Annexe I  :  Liste des abréviations 
 
 
 
 
ANAE   : Association Nationale d’Actions Environnementales 
AFIM   : Atelier de Fabrication d’Instrument de Musique 
CDCC   : Centre de Développement de Culture Crevettière 
CNRIT   : Centre National de Recherche Industrielle et Technologique 
CERAM  : Centre Régional de l’Artisanat Malagasy 
CAPR   : Centre Académique Provincial 
CEDII   : Centre d’Echange, de Documentation et d’Information Institutionnelle 
CFP   : Centre de Formation Professionnelle 
CITP  : Classification Internationale Type des Professions 
CT   : Collège Technique 
EASTA   : Ecole d’Application des Sciences et Techniques Agricoles 
EAM   : Entreprendre à Madagascar (Association) 
EMSF   : Espace Métier et Solidarité Firaisankina 
GMC  : Groupement Malgache de Construction 
INPF   : Institut National de Promotion Formation 
KOFAMEMA   : Koperativa Fanempona Metaly Malagasy 
KOJIMA   : Koperativa Jiafotsy Malagasy 
LTP  : Lycée Technique Professionnel 
MIA   : Ministère de l’Industrie et de l’Artisanat 
PA   : Produit d’Art 
PU   : Produit Utilitaire 
PS   : Produit de Service 
PSDR   : Programme Structurel pour le Développement Rural 
SM   : Sous Module 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Annexe II  : Annexe à l’arrêté n° 11443/99 du 29 octobre 1999 portant  
classification des métiers d’artisans en catégories professionnelles. 
 
 
Secteurs  Métiers 
 d’activités  PRODUITS UTILITAIRES  Produits d’Art  Produits de Service 
010  Bois et Dérivés  ♦ Scierie  ♦ Sculpture  ♦ Menuiserie 
♦ Menuiserie  ♦ Marqueterie  ♦ Ébénisterie 
♦ Ebénisterie    ♦ Charpenterie  
♦ Charpenterie 
♦ Fabrication de charbon 
020  Métaux et Travail  ♦ Ferronnerie  ♦ Ferronnerie  ♦ Tôlerie 
de Métaux  ♦ Fabrication d’articles de  ♦ Forge  ♦ Ferblanterie 
ménage  ♦ Fonderie  ♦ Soudure 
♦ Fonderie  ♦ Marqueterie  ♦ Mécanique 
♦ Fabrication d’outillages  ♦ Gravure  ♦ Travail au tour 
agricoles  ♦ Dorure   
♦ Forge 
♦ Ferblanterie 
♦ Boulonnerie et visserie 
030  Pierre  et  ♦ Taille de pierre  ♦ Lapidairerie  ♦ Bijouterie  
bijouterie  ♦ Bijouterie   
♦ Orfèvrerie 
♦ Joaillerie 
♦ Marqueterie 
♦ Sculpture 
040  Textile  et  ♦ Filature  ♦ Dentellerie  ♦ Capitonnage 
habillement   ♦ Tissage  ♦ Broderie  ♦ Couture 
♦ Tapisserie  ♦ Peinture / soie   
♦ Broderie  ♦ Style / mode   
♦ Confection  ♦ Batik   
♦ Couture 
♦ Tricotage 
♦ Dentellerie 
050  Aménagement  ♦ Chaulerie  ♦ Poterie  ♦ Maçonnerie 
de l’habitat  ♦ Cimenterie  ♦ Fabrication de staff  ♦ Plomberie 
♦ Briqueterie  ♦ Moulage  ♦ Carrelage 
♦ Tuilerie  ♦ Mosaïque  ♦ Peinture 
♦ Poterie  ♦ Peinture  ♦ Installation 
♦ Fabrication de produits  ♦ Art floral  ♦ Electrique 
sanitaires et  accessoires ♦ Tapisserie  ♦ Vitrerie 
♦ Fabrication d’articles de    ♦ Toiture 
ménage  ♦ Miroiterie 
♦ Fabrication de peinture 
♦ Miroiterie 
♦ Peinture  
 
 
 
 
 
 
 
Secteurs  Métiers 
 d’activités  PRODUITS UTILITAIRES  Produits d’Art  Produits de Service 
060  Fibres végétales   ♦ Vannerie  ♦ Papier Antemoro    
♦ Sparterie     
♦ Tissage   
♦ Tressage 
070  Divers animal   ♦ Tannerie  ♦ Travail de la corne  ♦ Cordonnerie  
♦ Maroquinerie  ♦ Travail de l’écaille 
♦ Cordonnerie   ♦ Travail de l’os 
♦ Travail de coquillage 
♦ Taxidermie 
 
080  Agroalimentaire  ♦ Charcuterie  ♦ Tressage de vanille   
et alimentaire   ♦ Boulangerie   
♦ Pâtisserie   
♦ Decortiquerie 
♦ Huilerie 
♦ Fabrication de boisson 
♦ Fabrication de produits 
laitiers 
♦ Fumage de poisson 
♦ Fabrication de pâtes 
alimentaires 
♦ Biscuiterie 
♦ Confiserie 
♦ Fabrication de levure 
♦ Distillerie 
♦ Fabrication de 
condiments et épices 
♦ Sucrerie 
♦ Fabrication de tabacs a 
chiquer 
♦ Torréfaction 
♦ Transformation de 
légumes 
♦ Provenderie 
♦ Fabrication de saindoux 
090  Corps  gras  et  ♦ Fabrication de bougie  ♦ Distillerie  ♦ Coiffure 
Hygiène   ♦ Fabrication de savon  ♦ Parfumerie  ♦ Esthétique 
♦ Fabrication de cire  ♦ Crémerie   ♦ Manucure 
  ♦ Pédicure 
  ♦ Prothèse capillaire 
  ♦ Prothèse dentaire 
 
 
 
Secteurs  Métiers 
 d’activités  PRODUITS UTILITAIRES  Produits d’Art  Produits de Service 
100  Photographie,   ♦ Fabrication de timbres  ♦ Sérigraphie  ♦ Photographie  
peinture,    Art  en caoutchouc  ♦ Fabrication  d’article   
graphique   ♦ Fabrication d’encre  de  décoration  en 
papier   
 
 
 
110  Culture et Loisirs    ♦ Fabrication    ♦ Réparation 
d’instruments de    d’instruments de 
musique    musique 
♦ Fabrication de jouets   
♦ Fabrication de 
maquette 
120  Micro‐     ♦ Horlogerie 
mécanique,   ♦ Réparation 
électronique,   d’appareil 
informatique,   domestique et 
froid  et  bureautique 
électrotechnique    
Annexe III  :   Titres des grands groupes, sous‐grands groupes, sous‐groupes 
et groupes de base. 
 
GRAND GROUPE 6 
AGRICULTEURS ET OUVRIERS QUALIFIES DE L’AGRICULTURE ET DE LA PECHE 
 
61  AGRICULTEURS ET OUVRIERS QUALIFIES DE L’AGRICULTURE ET DE LA PECHE 
 
611  AGRICULTEURS ET OUVRIERS QUALIFIES DE L’AGRICULTURE ET DE LA PECHE DESTINEES AUX MARCHES 
 
6111  Agriculteurs et ouvriers qualifiés des cultures de plein champ et maraîchères. 
6112  Arboriculteurs et ouvriers qualifiés de l’arboriculture. 
6113  Agriculteurs et ouvriers qualifiés de l’horticulture et des pépinières. 
6114  Agriculteurs et ouvriers qualifiés des cultures mixtes. 
 
612  ELEVEURS ET OUVRIERS QUALIFIES DE L’ELEVAGE DESTINE AUX MARCHES ET ASSIMILES 
 
6121  Eleveurs et ouvriers qualifiés de l’élevage de bétail et d’autres animaux domestiques, et de la production 
laitière. 
6122  Aviculteurs et ouvriers qualifiés de l’aviculture. 
6123  Apiculteurs, sériciculteurs et ouvriers qualifiés de l’apiculture et de la sériciculture. 
6124  Eleveurs et ouvriers qualifiés de l’élevage diversifié. 
6129  Eleveurs et ouvriers qualifiés de l’élevage destiné aux marché et assimilés, non classés ailleurs. 
 
613  AGRICULTEURS ET OUVRIERS QUALIFIES DE POLYCULTURE ET D’ELEVAGE DESTINES AUX MARCHES 
 
6130  Agriculteurs et ouvriers qualifiés de polyculture et d’élevage destinés aux marchés. 
 
614  PROFESSIONS DU FORESTAGE ET ASSIMILEES 
 
6141  Exploitants et ouvriers forestiers. 
6142  Charbonniers en charbon de bois et ouvriers assimilés. 
 
615  PECHEURS, CHASSEURS ET TRAPPEURS 
 
6151  Aquaculteurs et ouvriers de l’aquaculture. 
6152  Pêcheurs de la pêche côtière et en eaux intérieures. 
6153  Pêcheurs de la pêche en haute mer. 
6154  Chasseurs et trappeurs. 
 
62  AGRICULTEURS ET OUVRIERS DE L’AGRICULTURE ET DE LA PECHE DE SUBSISTANCE 
 
621  AGRICULTEURS ET OUVRIERS DE L’AGRICULTURE ET DE LA PECHE DE SUBSISTANCE 
 
6210 Agriculteurs et ouvriers de l’agriculture et de la pêche de subsistance. 
 
 
 
 
GRAND GROUPE 7 
ARTISANS ET OUVRIERS DES METIERS DE TYPE ARTISANAL 
 
71  ARTISANS ET OUVRIERS DES METIERS DE L’EXTRACTION ET DU BATIMENT 
 
711 MINEURS, CARRIERS, BOUTEFEUX ET TAILLEURS DE PIERRE 
 
7111 Mineurs et carriers 
7112 Boutefeux 
7113 Fendeurs et tailleurs de pierre, ciseleurs 
 
712 OUVRIERS DU BATIMENT (GROS ŒUVRE) ET ASSIMILES 
 
7121 Constructeurs utilisant des techniques et matériaux traditionnels 
7122 Maçons 
7123 Constructeurs en béton armé, maçons ragréeurs et assimilés 
7124 Charpentiers en bois et menuisiers du bâtiments 
7129  Ouvriers du bâtiment (gros œuvre) et assimilés no classés ailleurs 
 
 
713 OUVRIERS DU BATIMENT (FINITIONS) ET ASSIMILES 
 
7131 Couvreurs et zingueurs 
7132 Poseurs de revêtements de sol et carreleurs 
7133 Plâtriers 
7134 Monteurs en isolation thermique et acoustique 
7135 Vitriers 
7136 Plombiers et tuyauteurs 
7137 Electriciens du bâtiment et assimilés 
 
714 OUVRIERS PEINTRE, RAVALEURS DE FAÇADES ET ASSIMILES 
 
7141 Peintres en bâtiments et poseurs de papiers peints 
7142 Laqueurs, vernisseurs et assimilés 
7143 Ravaleurs de façades et ramoneurs 
 
 
72 ARTISANS ET OUVRIERS DES METIERS DE LA METALLURGIE, DE LA CONSTRUCTION MECANIQUE ET 
ASSIMILES 
 
721 MOULEURS DE FONDERIE, SOUDEURS, TOLIERS‐CHAUDRONNIERS, MONTEURS DE CHARPENTES 
METALLIQUES ET ASSIMILES 
 
7211 Mouleurs et noyauteurs de fonderie 
7212 Soudeurs et oxycoupeurs 
7213 Tôliers‐chaudronniers 
7214 Charpentiers métalliers et monteurs de charpentes métalliques 
7215 Gréeurs et épisseurs de câbles 
7116 Scaphandriers et hommes‐grenouilles 
 
722 FORGERONS, OUTILLEURS ET ASSIMILES 
 
7221 Forgerons, estampeurs et conducteurs de presses à forger 
7222 Outilleurs et assimilés 
7223 Régleurs et régleurs‐conducteurs de machines‐outils 
7224 Meuleurs, polisseurs et affûteurs 
 
723 MECANICIENS ET AJUSTEURS DE MACHINES 
 
7231 Mécaniciens et ajusteurs de véhicules à moteurs 
7232 Mécaniciens et ajusteurs de moteurs d’avion 
7233 Mécaniciens et ajusteurs de machines agricoles et industrielles 
 
724 MECANICIENS ET AJUSTEURS D’APPAREILS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES 
 
7241 Mécaniciens et ajusteurs d’appareils électriques 
7242 Ajusteurs d’appareils électroniques 
7243 Mécaniciens et réparateurs d’appareils électroniques 
7244 Monteurs et réparateurs d’installations télégraphiques et téléphoniques 
7245 Monteurs et réparateurs de lignes électriques 
 
73 ARTISANS ET OUVRIERS DE LA MECANIQUE DE PRECISION, DES METIERS D’ART, DE L’IMPRIMERIE ET 
ASSIMILES 
 
731 MECANICIENS DE PRECISION SUR METAUX ET MATERIAUX SIMILAIRES 
 
7311 Mécaniciens‐réparateurs d’instruments de précision 
7312 Facteurs et accordeurs d’instruments de musique 
7313 Joailliers et orfèvres 
 
732 POTIERS, SOUFFLEURS DE VERRE ET ASSIMILES 
 
7321 Potiers et assimilés (produits céramiques et abrasifs) 
7322 Souffleurs, mouleurs, tailleurs, meuleurs et polisseurs de verre 
7323 Graveurs sur verre 
7324 Peintres‐décorateurs sur verre et céramique, et assimilés 
 
733 OUVRIERS DES METIERS D’ARTISANANT SUR BOIS, SUR TEXTILE, SUR CUIR ET SUR DES MATERIAUX 
SIMILAIRES 
 
7331 Ouvriers des métiers d’artisanat sur bois et sur des matériaux similaires 
7332 Ouvriers des métiers d’artisanat sur textile, sur cuir et sur des matériaux similaires 
 
734 ARTISANS ET OUVRIERS DE L’IMPRIMERIE ET ASSIMILES 
 
7341 Compositeurs typographes et assimilés 
7342 Stéréotypeurs et clicheurs‐galvanoplastes 
7343 Graveurs d’imprimerie et photograveurs 
7344 Personnel de la photographie et assimilés 
7345 Relieurs et assimilés 
7346 Imprimeurs sérigraphes, à la planche et sur textile 
 
 
 
74 AUTRES ARTISANS ET OUVRIERS DES METIERS DE TYPE ARTISANAL 
 
741      ARTISANS ET OUVRIERS DE L’ALIMENTATION ET ASSIMILES 
 
7411 Bouchers, poissonniers et assimilés 
7412 Boulangers, pâtissiers et confiseurs 
7413 Ouvriers de la fabrication des produits laitiers 
7414 Ouvriers de la conserverie de fruits, de légumes et assimilés 
7415 Dégustateurs et classeurs de denrées alimentaires et de boissons 
7416 Ouvriers de la préparation du tabac et de la fabrication des produits du tabac 
 
742       ARTISANS ET OUVRIERS DU TRAITEMENT DU BOIS, EBENISTES ET ASSIMILES 
 
7421 Ouvriers du traitement du bois 
7422 Ebénistes, menuisiers et assimilés 
7423 Régleurs et régleurs‐conducteurs de machines à bois 
7424 Vanniers, brossiers et assimilés 
 
743       ARTISANS ET OUVRIERS DES METIERS DU TEXTILE ET DE L’HABILLEMENT ET ASSIMILES 
 
7431 Préparateurs de fibres 
7432 Tisserands, tricoteurs et assimilés 
7433 Tailleurs, couturiers, chapeliers et modistes 
7434 Fourreurs et assimilés 
7435 Patronniers et coupeurs du textile, du cuir et assimilés 
7436 Couseurs, brodeurs et assimilés 
7437 Tapissiers et assimilés 
 
744       ARTISANS ET OUVRIERS DU TRAVAIL DU CUIR, DES PEAUX ET DE LA CHAUSSURE 
 
7441 Tanneurs, peaussiers et mégissiers 
7442 Artisans et ouvriers de la chaussure et assimilés 
 
 
 
 
 
 
ANNEXE IV : CORRESPONDANCE DES METIERS PAR RAPPORT AU CITP