Sie sind auf Seite 1von 32

Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Le Marché
du Bricolage
en France
en 2003

Rémy Dassant

Copyright UNIBAL

61, rue de l’Arcade - 75008 PARIS - Tél. 01 53 42 36 42 - Fax. 01 42 93 26 62

1
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

SOMMAIRE

Méthodologie--------------------------------------------------------------------------------------------------- p 3

Evolution du marché du bricolage en France------------------------------------------------------- p 3

Les principaux secteurs de l’équipement des ménages ---------------------------------------p 10

Chiffre d’affaire total du marché et canaux de distribution -----------------------------------p 11

Evolution du marché du bricolage et des différents canaux 1996 - 2003-----------------p 13

Le marché des GSB en 2003 : CA et


parts de marché des principales enseignes--------------------------------------------------------p 15

Evolution du chiffre d’affaires des GSB de 1996 à 2003 ---------------------------------------p 19

Segmentation des ventes des GSB--------------------------------------------------------------------p 22

Segmentation des ventes des GSA--------------------------------------------------------------------p 24

Segmentation des ventes des négoces --------------------------------------------------------------p 26

Le marché des jardineries en 2003 :


CA et nombre de points de vente ----------------------------------------------------------------------p 28

Les magasins de bricolage


(nombre de points de vente - par tranche de surface) ------------------------------------------p 30

Copyright UNIBAL 2
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Méthodologie

Pour déterminer le marché du bricolage, comme pour les années précédentes, nous avons pris en
compte :

Les ventes globales des GSB à partir de 300 m2, y compris leur rayon jardinage et les ventes
du rayon bricolage des grands magasins

Les ventes du rayon bricolage des GSA; en général, il s’agit du bazar libre-service qui
comprend le rayon auto-moto alors que le rayon Jardin n’est pas compris

Les ventes au grand public des négoces

Les ventes au grand public des magasins dits traditionnels (petites surfaces de bricolage et
drogueries, quincailleries, à l’exclusion de celles s’adressant en priorité aux professionnels) et
dont la surface est inférieure à 300 m2, la VPC, les foires et les camions

Pour les GSB, nous avons également inclus des ventes de certaines nouvelles familles, telles que la
téléphonie, la sécurité, les antennes de télévision, les meubles de cuisine, de salle de bain, la piscine et
certains articles textiles, bien que ces secteurs d’activité ne peuvent rentrer globalement dans l’univers
du bricolage. De ce fait, il faut être prudent lors de tout calcul de part de marché.

Par contre, pour les grands magasins, nous n’avons pas tenu compte de certains rayons de
l’équipement de la maison, tel que le luminaire, bien que ces produits soient proposés par certaines
GSB.

Définitions :

GSB : grandes surfaces de bricolage de plus de 300 m2


GSA : rayon bricolage des Grande Surface Alimentaire
(hypermarché, supermarchés)
Traditionnels : quincaillerie, drogueries, de moins de 300 m2
Négoces : ventes des négoces aux particuliers

L’année 2003 commentaires

En 2003, le marché du bricolage a poursuivi sa croissance :

En euros courants en euros constants


2003 vs 2002 + 3,85 % + 2,05 %

Il atteint désormais 17,55 MM€ TTC, en tenant compte du rayon jardin des GSB. Hors rayon
jardin des GSB il est de 15,90 MM€ TTC. Le marché du bricolage confirme donc son trend à
la hausse, régulier et peu cyclique.

Copyright UNIBAL 3
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Toutefois, même en ne tenant pas compte de ce rayon jardin des GSB, il demeure
le premier secteur de l’équipement des ménages

Marché Français du bricolage en MM€

19,00
17,55
18,00
16,90
17,00 16,25
15,70
16,00 15,20
14,60
15,00

14,00

13,00
1998 1999 2000 2001 2002 2003

Source : UNIBAL

Par contre l’évolution par segment de distribution est extrêmement contrastée :

Evolution du marché du Bricolage en 2003 par


segment (%)

10
8
5,4
6
3,5 3,85
4
2
0
0
-2
-4
-4,5
-6
GSB GSA Négoces Trad Total

Source : UNIBAL

Les GSB enregistrent une croissance plus forte de leur CA que le marché global (+ 5,40 %)
tandis que le recul des GSA continue (- 4,5 %). Les négoces suivent l’évolution du marché
global alors que les traditionnels se maintiennent en valeur.

Copyright UNIBAL 4
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Répartition du marché du bricolage en 2003 par


segment (%)

Trad.
5,2%
Négoces
21,5%

GSA
GSB
8%
65,3%

Source : UNIBAL

L'évolution des CA détaillée par segment en euros courants et constants est la suivante :

2003 vs 2002 (%) Euros courants Euros constants


GSB + 5,4 % + 3,6 %
GSA - 4,5 % - 6,3 %
Négoces + 3,5 % + 1,7 %
Traditionnels 0% - 1,8 %
Total + 3,85 % + 2,05 %

Examinons à présent les différents Canaux :

1 - GSB

- Leur CA est de 11,46 MM€, + 5,4%, soit 65,3 % du marché. Leur part de marché a
progressé de
+ 1,55 %.

Le CA/m2 annuel à fin décembre 2003 est de :

2003 2002 03 / 02
CA/m2 en euros 2 496 2 436 + 2,5 %

Copyright UNIBAL 5
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Le CA des différents rayons a été de :

M€ TTC %

Jardinage 1 639 14,3


Outillage 940 8,2
Quincaillerie 1 031 9
Plomberie-Sanitaire 1 524 13,3
Electricité-Luminaires 1 295 11,3
Bois et Dérivés 1 445 12,6
Bâti - Matériaux 1 100 9,6
Décoration 1 501 13,1
Rev. murs, sols, Carrelage 951 8,3
Auto-moto 34 0,3
Total 11 460 100 %

En bricolage les deux rayons les plus importants demeurent la Plomberie - Sanitaire et la
Décoration (peintures, préparation, lasures, colles, et produits annexes).
En dernier nous trouvons l'Outillage et les Revêtements murs, sol, Carrelage.

Après deux bonnes années, le rayon Jardin continue à progresser et atteint à présent 14,3 %.

Contrairement à l'année 2002, année des grandes manœuvres, l'année 2003 a été une année de
consolidation :

- Suite à la reprise d'Obi par Leroy Merlin, un certain nombre de magasins, les 5 ou 6 plus
grands, ont adopté l'enseigne Leroy Merlin et 5 ou 6 l'enseigne Bricoman
- Accord entre Leroy Merlin et Domaxel, Leroy Merlin prenant une participation de 50 %
chez Domaxel
- Intégration réussie des magasins du Groupe Tabur dans le réseau Monsieur Bricolage
avec maintien de l'enseigne Catena
- Développement des magasins dépôt avec à ce jour 57 Brico Dépôt, 12 Bricoman , 12
Batkor, 3 Entrepôt du Bricolage et 7 Boîte à Outils fonctionnant déjà sous formule
magasin dépôt, les autres le seront en fonction des rénovations.
- Transformation auprès de toutes les enseignes de certains points de vente en "Magasin
Passion" mettant en avant la décoration et intégrant de nouveaux produits de décoration
tels que les voilages et les activités de loisir.
- Nouveau concept lancé par Brico Leclerc et Jardi Leclerc pour remodeler tous les
anciens magasins BBJ
- Le Club après avoir lancé l'enseigne Briconautes, lance la nouvelle enseigne Jardinautes

Copyright UNIBAL 6
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

A l’étranger

- Castorama se retire d'Allemagne, de Belgique et du Brésil mais ouverture d'un Brico


Stock, sur le modèle de Brico Dépôt en Espagne
- En Pologne, Castorama, avec 17 magasins, et Leroy Merlin, avec 11 magasins,
continuent de se développer.
- En Italie ces deux enseignes sont également largement présentes.
- Monsieur Bricolage étend son réseau qui couvre à présent, en plus des Dom Tom,
l'Espagne, le Portugal, la Belgique, l'Uruguay, l'Argentine, la Bulgarie et Madagascar
- Présence également dans les Dom Tom de Bricorama et de Domaxel.

2 – GSA

Leur CA est de 1,41 MM€, (- 4,5 %), soit 8 % du marché. Leur part de marché a baissé de
(- 9,1 %).

GSA

La plupart des GSA se concentrent de plus en plus sur le consommable, en réduisant leur
rayon. Seuls quelques produits d’équipement sont encore présents et encore en fonction de la
saisonnalité. Libre service par définition, ils ne leur est pas possible d’assurer le conseil sans
compter que sur le plan des prix, ils subissent la concurrence de certaines enseignes discounter
ou des magasins dépôt
.
Le CA des différents rayons est de :
M€ TTC %
Outillage 168 11,9
Quincaillerie 79 5,6
Plomberie-Sanitaire 38 2,7
Electricité-Luminaires 385 27.3
Bois et Dérivés 1,4 0,1
Bâti - Matériaux 5,6 0,4
Décoration 208 14,7
Rev. murs, sols, Carrelage 31 2,2
Auto - Moto 497 35,2
Total (hors Jardin) 1 413 100 %
Jardin 996

Le rayon Jardin continue de peser plus de 40 % soit 41,4 % de l’ensemble Bricolage plus
Jardin.
En Bricolage hors jardin, deux seuls rayons sont vraiment représentatifs :

l’Auto - Moto avec plus de 35 %


l’Electricité - Luminaire avec 27,3%
Copyright UNIBAL 7
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Deux autres rayons ressortent du restant :

la Décoration avec près de 15 %


et l’Outillage avec près de 12 %

Ce classement est exactement le même depuis 2001

3 - Négoces (pour leur ventes au grand public)

- Leur CA est de 3,77 MM€, + 3,5 % soit 21,5 % du marché. Leur part de marché reste
stable.

M€ TTC %
Jardin 132 3,5
Outillage 256 6,8
Quincaillerie 56 1,5
Plomberie Sanitaire 399 10,6
Electricité 53 1,4
Bois et Dérivés 573 15,2
Bati - Matériaux 2 004 53,2
Décoration 60 1,6
Rev. murs, sols, Carrelage 234 6,2
Total (avec Jardin) 3 767 100 %

Négoces

Si la baisse de la TVA à 5,5 % leur avait permis de prendre des parts de marché les années
précédentes, cet avantage semble s’essouffler et leur progression suit de très près celle du
marché.

De plus ils subissent la concurrence des magasins dépôt qui se sont largement développés, et
dans le domaine du « faire-faire », celle des services de pose des GSB.

Copyright UNIBAL 8
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

4 - Traditionnel et autres canaux

- Leur CA est de 0,9 MM€, (0% d’évolution) soit 5,2 % du marché. Leur part de marché a
baissé de
(– 3,7 %).

Traditionnel

Si les arbres ne peuvent grimper jusqu’au ciel, à l’opposé un canal de distribution ne peut
régresser éternellement. De ce fait, les traditionnels semblent avoir trouvé un seuil de
résistance. D’autant plus qu’ils profitent du renouveau des Centres Villes et de quelques
nouvelles formules de commerce, très spécialisées.

5 - Les autres canaux : VPC, camions, etc.

Autres canaux

La vente par camions, en ce qui concerne les produits de bricolage a disparu. De même que
les Foires à l’outillage qui avaient connu un franc succès à une époque, remplacées par des
promotions, mais à l’intérieur des points de ventes.

Même remarque en ce qui concerne le VPC où l’on ne retrouve plus de produits de bricolage.

Quant à l’internet, si tout le monde lui prédit un glorieux avenir, personne ne peut dater cet
avenir et le repousse tous les ans d’une année.

Incontestablement les sites sont visités pour consultation, souvent avant l’achat en magasin.
Pour l’instant nous ne connaissons qu’un site marchand. L’achat de produits de bricolage ne
peut être comparé à celui d’un DVD ou d’un livre sans compter les coûts de conditionnement
et de livraison qui viennent gréver le prix des produits.

Rémy Dassant
Chargé d’Etudes

Copyright UNIBAL 9
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

LES PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ÉQUIPEMENT DES MÉNAGES EN 2003


Estimation en milliards d’Euros TTC

15,9 (1)

8,24 8,15

6,55 6,55 6,1

1,64

Bricolage Meuble Sport Electro- TV-Hifi Jardin Micro- Photo


ménager informatique

(1) Bricolage hors rayon jardin des GSB


Source : CETELEM sauf pour le bricolage

Copyright UNIBAL 10
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

CA PAR CANAL DE DISTRIBUTION (EN MM€ )


poids de chaque canal (en %)

GSA :
Négoces : 1,41 MM€ trad. Et autres :
3,77 MM€ 8% 0,91 MM€
21,5 % 5,2 %

GSB : (1)
11,46 MM€
65,3 %

Total France : 17,55 MM€ TTC (1)


(1)
y compris les ventes du rayon jardin des GSB, soit 1,64 MM€ TTC
Source : UNIBAL

Copyright UNIBAL 11
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

CA par canal de distribution (EN MM€ )


évolution 2003/02 (EN %)

GSA :
1,41 MM€ - 8 %
Evolution 03/02
(- 4,5 %)
Négoces : trad. et autres :
3,77 MM€ - 21,5 % 0,91 MM€ - 5,2 %
Evolution 03/02 Evolution 03/02
+ 3,5 % 0%

GSB : (1)
11,46 MM€ - 65,3 %
Evolution 03/02
+ 5,4 %

Marché de 17,55 milliards d’€ TTC


Evolution 03/02 en euros courants : +3,85 %
(Indice de variation des prix : +1,8 %)

(1)
Les GSB - Evolution 03/02 : En euros courants : +5,4 % Des surfaces : +6,3 % du CA/m2 : +2,5 %
2 496/2 436 €

Copyright UNIBAL 12
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

ÉVOLUTION DU MARCHÉ DU BRICOLAGE ET DES DIFFÉRENTS CANAUX

MARCHE TRADITIONNEL
GSB GSA NEGOCES
GLOBAL Et AUTRES
MM€ n/(n-1) % MM€ % du n/(n-1) % MM€ % du n/(n-1) % MM€ % du n/(n-1) % MM€ % du n/(n-1) %
marché marché marché marché

1996 13,85 +1,9 7,76 56 +5,2 1,63 11,8 -2,7 2,97 21,4 -2,5 1,49 10,7 - 5,4

1997 14,1 +1,8 8,30 58,9 +6,9 1,59 11,3 -2,8 3,02 21,4 +1,5 1,19 8,4 - 19,8

1998 14,72 +4,4 8,88 60,3 +6,9 1,62 11 +1,9 3,08 20,9 +2 1,14 7,7 - 8,2

1999 15,35 +4,3 9,44 61,5 +6,3 1,60 10,4 -1 3,20 20,8 +4 1,10 7,2 -4

2000 15,80 +2,9 9,87 62,5 +4,5 1,56 9,9 -2,3 3,35 21,2 +4,5 1,02 6,5 - 9,7

2001 16,25 + 2,8 10,32 63,4 + 4,5 1,53 9,42 - 2,1 3,43 21,15 + 2,6 0,95 5,88 -6,6

2002 16,90 +4,2 10,87 64,3 +5,3 1,48 8,76 -3,2 3,64 21,5 +6,1 0,91 5,4 -4,2

2003 17,55 + 3,85 11,46 65,3 + 5,4 1,41 8 - 4,5 3,77 21,5 + 3,5 0,91 5,2 0

Copyright UNIBAL 13
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

EVOLUTION DU MARCHÉ DU BRICOLAGE 1996 - 2003


en milliards d’Euros courants

20

18
16,9 17,55
16,24
16 15,8
15,35
14,72
13,85 14,1
14

12
10,87 11,46 Marché Global
10,32
9,44 9,87 GSB
10
8,88 Négoces
7,76 8,3 GSA
8

4 2,97 3,43 3,64


3,02 3,14 3,2 3,35 3,77

2
1,59 1,41
1,63 1,62 1,6 1,56 1,53 1,48
0
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003

Source : Indices UNIBAL

Copyright UNIBAL 14
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

LE MARCHE DES GSB EN FRANCE EN 2003

Centrales / Enseigne CA en M€ TTC Nombre Surface total % du


( si différentes) de magasins 000 m2 marché
en CA
KINGFISCHER : 3 960 162 1 303 31,3
CASTORAMA 2 630 104 1 017 20,8
BRICODEPOT 1 330 58 286 10,5

LEROY MERLIN 3 012 120 816 23,8

Leroy Merlin 2 843 86 697 22,5


Bricoman 97,5 12 36 0,8
OBI 71,5 22 83 0,6
BRICOMARCHE : 1 667 529 793 13,2

BRICOMARCHE 470
Logimarché 59

MONSIEUR BRICOLAGE 1 629 564 1 142 12,9


MR BRICOLAGE 1483 410 1 031 11,8
CATENA 94 118 63,5 0,7
SUPER CATENA 52 36 47 0,4

DOMAXEL :

WELDOM 810 308 443 6,5

GROUPE BRICORAMA : 493 81 326 3,9

BRICORAMA 422 69 288 3,3


BATKOR 71 12 38 0,6

LECLERC : 228 64 205 1,8

BRICO LECLERC 46
JARDI LECLERC 18

LE CLUB :

BRICONAUTES 280 140 210 2,2

BHV 188 16 52 1,5

BOITE A OUTILS : 167 19 70 1,3

BOITE A OUTILS 16
ENTREPOT DU BRICOLAGE 3

Copyright UNIBAL 15
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Centrales / Enseigne CA en Nombre Surface total % du


( si différentes) M€ TTC De magasins 000 m2 marché
COFAQ :
BRICOPRO 65 36 45 0,5

BAUHAUS 62 3 25 0,5

SCHIEVER :
MAXI BRICO 42 16 24 0,3
LE CHAMOIS :
BRICOLEX 17 13 9 0,1

DECAUP :
BRICOJEM 14 14 11 0,1

Copyright UNIBAL 16
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Le marché des GSB


CA EN M€ TTC –2003

CASTORAMA +Brico Dépôt 3 960

Leroy Merlin +Bricoman+OBI 3 012

BRICOMARCHE 1 667

MR BRICOLAGE 1 629

WELDOM 810

BRICORAMA, BATKOR 493

BRICONAUTES 280

BRICO LECLERC 228

BHV 188

BOITE A OUTILS 167

BRICOPRO 65

BAUHAUS 62

MAXI BRICO 42

BRICOLEX 17

BRICO JEM 14
Source : UNIBAL

Copyright UNIBAL 17
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Part de Marché
DES PRINCIPALES ENSEIGNES GSB

WELDOM
6,5 %
CASTORAMA +
MR BRICOLAGE BRICO DEPOT
12,9 % 31,3 %

AUTRES
ENSEIGNES
12,6 %

BRICOMARCHE LEROY MERLIN + BRICOMAN +


13,2 % OBI
23,8 %

5 distributeurs = 88,4 % du marché des GSB

Copyright UNIBAL 18
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

EVOLUTION DU MARCHE DES GSB DE 1996 A 2003


en valeur

150
147,2
145

140 139,7

135
132,7
130
126,9
125
121,5
120

115 114,3

110
106,9
105

100 100

95
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003

Source : FFB – UNIBAL

Copyright UNIBAL 19
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

EVOLUTION DU MARCHE DES GSB DE 1996 A 2003


en volume

140

135

130 133,4

128,8
125
125

120 122

118
115

110 111,7

105 105,3

100 100

95
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003

Source : FFB – UNIBAL

Copyright UNIBAL 20
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

EVOLUTION DU CA GLOBAL DES GSB de 1996 à 2003

Evolution en % 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003

+ 5,2 + 6,9 + 6,9 + 6,3 + 4,5 + 4,5 + 5,3 + 5,4


CA en euros courants

+ 2,2 + 1,5 + 0,7 + 0,7 + 1,1 + 2,2 +2 + 1,8


Inflation du bricolage

+ 2,9 + 5,3 + 6,1 + 5,6 + 3,4 + 2,3 + 3,2 + 3,6


CA en euros constants

+6 +4 +3 + 3,8 + 6,9 + 5,3 + 5,5 + 6,3


Surfaces

Source : UNIBAL

Copyright UNIBAL 21
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

GSB - POIDS DES RAYONS (ET EVOLUTION 2003/02 EN %)


(y compris le rayon jardinage)

Revêtements Murs-sols-carrelages

Peintures 8,3 % Jardin

colles (- 3,5 %) 14,3 %


(+ 2,9 %) Outillage
13,1 %
8,2 %
(0 %)
(- 4,7 %)

Bati
Matériaux Quincaillerie
9,6 % 9%
(+ 2,1 %) (- 6 %)

Plomberie
Bois/Dérivés
Electricité Sanitaire
12,6 %
Luminaires 13,3 %
(+ 3,3 %)
11,3 % (+ 3,1 %)
(0 %)

COPYRIGHT UNIBAL 22
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

GSB - POIDS DES RAYONS (ET EVOLUTION 2003/02 EN %)


(Hors rayon Jardinage)

Revêtements Murs-sols-carrelages
9,7 %
Outillage 9,6 %
(- 3 %)
Peintures/colles (- 3 %) Quincaillerie
15,2 % 10,5 %
(-1,3 %) (- 5,4 %)

Plomberie
Sanitaire
Bati/Matériaux 15,5 %
11,2 % (+ 2,6 %)
(+ 2,8 %)

Electricité
Bois/Dérivés Luminaires
14,7 % 13,2 %
(+ 3,5 %) (+ 0,8 %)

COPYRIGHT UNIBAL 23
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

GSA - POIDS DES RAYONS (ET EVOLUTION 2003/02 EN %)


(y compris le rayon jardinage)

Auto-Moto
20,6 %
Revêtements Murs-sols-carrelages Jardin
(+ 4 %)
1,3 % 41,4 %
(NS) (+6,4 %)

Peintures
colles
8,6 %
(- 12 %)

Bois/Dérivés
0,2 %
(NS) Bati
Matériaux Outillage
0,06 % Electricité
Plomberie Quincaillerie 7%
(NS) Luminaires
Sanitaire 3,3 % (- 2,8 %)
16 %
1,6 % (- 5,7 %)
(- 10 %)
(- 11 %)

Copyright UNIBAL 24
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

GSA - POIDS DES RAYONS ET (EVOLUTION 2003/02 EN %)


(Hors rayon Jardinage)

Outillage
11,9 % Quincaillerie
(- 0,8 %) 5,6 %
Auto-Moto
(- 3,4 %)
35,2 %
(+ 10 %)
Plomberie
Sanitaire
2,7 %
(+ 8 %)

Revêtements Murs-sols-
carrelages
Electricité
2,2 %
Bois/Dérivés Luminairesd
(- 8,3 %)
0,4 % 27,3 %
Peintures/colles Bati/Matériaux (- 6,5 %)
(NS)
14,7 % 0,1 %
(- 8,1 %) (0 %)

Copyright UNIBAL 25
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Négoces : poids des rayons (et évolution 2003/02 en %)


(y compris le rayon Jardinage)

Revêtements Murs-sols-
carrelages Jardin
Outillage
6,2 % 3,5 %
Peintures/colles 6,8 % Quincaillerie
(0 %) (+ 20 %)
1,6 % (+ 1,5 %) 1,5 %
Plomberie
(NS) (NS)
Sanitaire
10,6 %
(- 23 %)
Electricité
Luminaires
1,4 %
(NS)

Bati/Matériaux Bois/Dérivés
53,2 % 15,2 %
(+ 0,9 %) (- 1,3 %)

Copyright INIBAL 26
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Négoces : poids des rayons(et évolution 2003/02 en %)


(hors rayon Jardinage)

Revêtements Murs-sols-
carrelages
6,4 % Outillage Quincaillerie
Plomberie
(0 %) 7% 1,6 %
Peintures/colles Sanitaire
(+ 1,4 %) (NS)
1,7 % 11 %
(NS) (- 22,5 %)
Electricité
Luminaires
1,4 %
(NS)

Bois/Dérivés
Bati/Matériaux
15,8 %
55,1 %
(- 0,6 %)
(+ 1,5 %)

Copyright UNIBAL 27
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

LE MARCHE DES JARDINERIES EN 2003


Centrales / enseignes Nombres de Surface totale 000
CA en M€ TTC
(si différentes) magasins m2
UNION In Vivo :
GAMM VERT 570 685 465
TRIPODE SEMAPHOR : 524 209 837,5
JARDILAND 380 94 442
Sans enseigne 20 84
VIVE LE JARDIN 55 181
TOUS LE JARDIN 144 3 9
Sans enseigne 38 121
APEX : 340 423 315
POINT VERT 260 370 218
MAGASIN VERT 80 42 92
Sans enseigne 11 4
TRUFFAUT: 334 40 240
TRUFFAUT 39 239
Sans enseigne 1 1
SYSTEME V : 225 86 281
ESPACE ENCHANTE VILMORIN 67 231
Sans enseigne 19 50
POLLEN : 175 103 296
BAOBAB 41 144
Sans enseigne 62 152
BOTANIC : 160 79 196
BOTANIC 43
Sans enseigne 36
GAREM : 94 101 119
ESPACE EMERAUDE
DELBARD : 91 43 112
DELBARD 19 82
Sans enseigne 24 30
UNIVERT 73 290 128,5
V33
SAISONS ET JARDINS 60 14 76
LES AMIS VERTS : 38 20 50
LES AMIS VERTS 16 40
Enseignes diverses 4 10
COTE NATURE : 38 9 48
COTE NATURE 7
Enseignes diverses 2
NORGRAINE : 37 40 62
GRANDEUR NATURE 28 46
Enseignes diverses 12 16
IFRA :
COTE NATURE 34 6 34

Copyright UNIBAL 28
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

LE MARCHE DES JARDINERIES C.A. M€ TTC – 2003

GAMM VERT 570

JARDILAND-VIVE LE JARDIN 524

POINT VERT-MAGASIN VERT 340

TRUFFAUT 334

ASPACE ENCHANTE VILMORIN 225

BAOBAB 175

BOTANIC 160

ASPACE EMERAUDE 94

DELBARD 91

UNIVERT 73

SAISONS ET JARDINS 60

COTE NATURE 38

AMIS VERTS 38

GRANDEUR NATURE 37

COTE NATURE6IFRA 34

CopyrighT UNIBAL 29
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Les Magasins de bricolage


Nombre de points de vente
par tranches de surface et évolution 2003/02 en %

1 260

954 (+ 6,1 %)

441 (+5,8 %)

169 (+ 6,3 %)
150 (+ 3,4 %)

300 à 1 000 m2 (1) 1 000 à 2 500 m2 2 500 à 5 000 m2 5 000 à 7 500 m2 7 500 m2

(1) Un certain nombre de magasin supplémentaires de 300 à 1 000 m2 ont été pris en compte
cette année, ce qui n’avait pas été le cas les années précédentes.

Nombre total points de vente = 2 974 soit : + 9,3 %


Total surface de vente = 6 307 400, soit : + 6,3 %

Source : Panorama – Trade dimension / Unibal


(Mention obligatoire)

Copyright UNIBAL 30
Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

LES MAGASINS DE BRICOLAGE

Evolution en surface de vente – Nombre d’unités – Surface moyenne – 1990 à 2003

7000

6307
5932
6000 5624
5340
4995
5000 4813
4491 4671
4235
3923 3977
4000 3768
3565 3603

3000 2974
2594 2679 2720
2456 2489 2510 2545
2430
2203 2240 2283 2331 2268
2059 2099 2181
1877 1918 1963 2120
2000 1753 1743 1829
1618 1609 1650 1683

1000

0
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003

Surface moyenne Unités Surface de vente en 000 m2

Copyright UNIBAL Source : Panorama – Trade dimension / Unibal (Mention obligatoire) 31


Le Marché du Bricolage en France en 2003 mai 2004

Evolution des Points de Vente Bricolage

ANNEES UNITES SURFACES DE VENTE EN 000 M2 SURFACE MOYENNE


1990 2203 + 9,4 % 3565 + 8,3 % 1618 (- 1,1 %)
1991 2240 + 1,7 % 3603 + 1,1 % 1609 (- 0,6 %)
1992 2283 + 1,9 % 3768 + 4,6 % 1650 + 2,6 %
1993 2331 + 2,1 % 3923 + 4,1 % 1683 +2%
1994 2268 (- 2,7 %) 3977 + 1,4 % 1753 + 4,2 %
1995 2430 + 7,1 % 4235 + 6,5 % 1743 (- 0,5 %)
1996 2456 + 1,1 % 4491 +6% 1829 + 4,9 %
1997 2489 + 1,3 % 4671 +4% 1877 + 2,6 %
1998 2510 + 0,8 % 4813 +3% 1918 + 2,2 %
1999 2545 + 1,4 % 4995 + 3,8 % 1963 + 2,3 %
2000 2594 + 1,9 % 5340 + 6,9 % 2059 + 4,9 %
2001 2679 + 3,3 % 5624 + 5,3 % 2099 + 1,9 %
2002 2720 + 1,5 % 5932 + 5,5 % 2181 + 3,9 %
2003 2974 (1) + 9,3 % 6307 + 6,3 % 2120 -3%

(1) Un certain nombre de magasin supplémentaires de 300 à 1 200 m2 ont été pris en compte cette année, ce qui n’avait pas été le cas les années
précédentes.

Copyright UNIBAL Source : Panorama – Trade dimension / Unibal (Mention obligatoire) 32