Sie sind auf Seite 1von 6

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche


scientifique

Université Ferhat Abbes-Sétif-

Institut D’Optique et de Mécanique de Précision

TP : Température

Bourouh amine

Hosna abdenour

Master I : mecanique fine

1
Introduction :
La température est la grandeur physique la plus rencontré dans notre vie
quotidienne, la variation de cette grandeur à une grande importance dans les
domaines de la météo et la métrologie.
La mesure de la température en métrologie est appliquée pour avoir l’influence de
la variation de cette dernière sur le résultat obtenu par la mesure.
Il existe plusieurs méthodes pour mesurer la température directement on utilisant
un thermomètre et des méthodes indirectes comme l’utilisation d’un thermocouple
et une thermistance.
Dans notre TP nous allons utiliser un montage de thermocouple et thermistance
dans l’objectif de comprendre le principe de fonctionnement de ces derniers-là.

1-La thermistance :

2
Est un capteur passif sont constituées d’un matériau semi-conducteur d’oxyde
métallique encapsulé dans une petite bille d’époxy ou de verre. Les thermistances
ont une sensibilité de mesure très élevée (~200 Ω/°C), ce qui les rend très
sensibles aux variations de températures. Bien qu’elles présentent un taux de
réponse de l'ordre de la seconde, les thermistances ne peuvent être utilisées que
dans une gamme de températures ne dépassant pas 300 °C. Cette caractéristique,
associée à leur résistance nominale élevée, contribue à garantir des mesures
précises dans les applications à basse température.
1 1

R ( T ) =R0 e
(B
T T )

0

Fonction de transfert :
1 1
R B(T −T )
F ( T )= 0 e 0

Les valeurs de mesure sont


T(C°) 150 140 130 120 110 100 90 80 70 60 50 40 30

T(k) 423 413 403 393 383 373 363 353 343 333 323 313 303

R (Ω) 121 144. 180.3 225.8 280. 369 475 623 827 1116 1508 2066 2873
5 8

La figure suivante présente la variation de la résistance en fonction de la température :

- Détermination de coefficient B et la sensibilité S


Figure 1  : le graphe de la variation de la résistance de la thermistance en fonction de la température

3
1 1

R ( T ) =R0 e
B
( T T )

0

1 1

lnR ( T )=ln R + ln e
( T T )
− B
0
0
lnR ( T ) 1 1
=B( − )
R0 T T0

T(kelvin) 423 413 403 393 383 373 363 353 343 333 323 313 303

1/T*10^(-3) 2.36 2.42 2.48 2.54 2.61 2.68 2.75 2.83 2.91 3 3.09 3.23 3.3

R(T) 121 144.5 180. 225.8 280.8 369 475 623 827 1116 1508 2066 2873
3

Ln(R(T)) 4.795 4.973 5.19 5.41 5.63 5.91 6.16 6.43 6.71 7.01 7.31 7.63 7.96
4

(1/T-1/T0) 0.368 0.363 0.35 0.343 0.334 0.32 0.309 0.291 0.26 0.23 0.184 0.10 0
1 3 8 1
*(-10^(-3))

B 3587 3662 3650 3657 3666 3644 3607 3511 3470 3320 4727 2750

T0= 23 = 296 k
3587+3662+3650+3657+3666 +3644+3607+ 3511+3470+4727+ 2750
B=
12

B= 3327
La sensibilité
1 1
dR (T ) −1 B( T − T )
S=
dT
=B R 0 2 e
T ( ) 0

T(k) 423 413 403 393 383 373 363 353 343 333 323 313 303
S(-10^(- 2.7 3.5 4.6 6.0 8.0 10.8 14.8 20.7 29.4 42.6 74.3 94.7 113.87
3)) 6 4 4 4 6 9 6 7 8 8 4

- Calcul de l’équation de température :

lnR ( T )=lnR ( T )=ln R 0 +B ( T1 − T1 ) 0

B lnR ( T ) B
= +
T R0 T0
T 1
=
B lnR ( T ) B
+
R0 T0
B
T=
lnR (T ) B
+
R0 T0

4
3327
T=
lnR (T )
+ 11.12
R0
2-Thermocouple :
T (kelvin) 423 413 403 393 383 373 363 353 343 333 323 313 303

U (mv) 3.9 3.6 3.3 2.9 2.6 2.3 2$ 1.7 1.4 1.1 0.8 0.4 0.2

- Détermination d’équation de la variation de la force électromotrice ‘E’ en


fonction de la température E=F(T) : On remarque que la courbe est linéaire
Pour déterminer l’équation du droite la plus probable on utilise la méthode
lissage polynomiale sous la forme de
U =AT + B
- Par la méthode de régression linéaire on obtient :
A= 0.0235et B=-0.225 donc
U =0.0235T −0.225
- Calcule de la sensibilité :
dxs dU
S= =
dxe dT

Figure 2 : graphe de la variation du potentiel du thermo couple en fonction de la température

- Equation de la température :
5
U +0.225
T=
0.0235

Conclusion :
Pour conclure ce travail on a retenu que :
- La thermistance est un capteur passif et le thermocouple est un capteur actif
- La mesure de la température par la thermistance est basée sur la
détermination de la résistance suivant une loi exponentielle
- La mesure de la température par le thermocouple est basée sur la mesure de
la force électromotrice E suivant une loi linéaire