Sie sind auf Seite 1von 14

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE

MASTERYS Green Power 2.0

PUISSANCE NOMINALE 15 kVA

Alimentation statique sans interruption (ASI)

Ce document présente les caractéristiques des alimentations statiques sans interruption d'une puissance
nominale de 15 kVA qui assurent la disponibilité permanente des équipements critiques et sensibles pour
des applications à mission critique et sur les centres de données.

Ce produit n'est pas destiné à être utilisé en tant qu'alimentation centralisée pour des applications
d'éclairage de secours où des exigences spécifiques sont définies par des normes dédiées ou des
règlements locaux.
La spécification inclut des notes de bas de page pour vous aider à définir les données.
Ces notes peuvent être éliminées en effaçant les exposants dans le corps du texte.
Les textes surlignés en gris doivent être soit complétés, modifiés ou sélectionnés.

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page1/14


TABLE DES MATIÈRES

1 – Domaine d'application de la spécification Error: Reference source not found


2 - Normes de référence Error: Reference source not found
3 - Abréviations Error: Reference source not found
4 - Description générale d'une alimentation statique sans interruption Error: Reference
source not found
4.1 – Caractéristiques générales Error: Reference source not found
4.2 – Redresseur à IGBT 3 niveaux Error: Reference source not found
4.3 – Chargeur de batteries IGBT Error: Reference source not found
4.4 – Batteries Error: Reference source not found
4.5 – Onduleur à IGBT 3 niveaux Error: Reference source not found
4.6 – Bypass automatique Error: Reference source not found
4.7 – Bypass de maintenance Error: Reference source not found
5 - Conformité aux normes Error: Reference source not found
6 – Spécifications de construction Error: Reference source not found
7 – Interface utilisateur, commandes et voyants Error: Reference source not found
8 - Installation Error: Reference source not found
9 - Tests et contrôle d'homologation Error: Reference source not found

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page2/14


1 – Domaine d'application de la spécification

La présente spécification technique a pour objet la livraison et l'installation de ..alimentation statique de continuité
(appelée ASI) à très haut rendement en double conversion (redresseur et onduleur réalisés à partir de la technologie à
3 niveaux) avec facteur de puissance de sortie unitaire (kW = kVA).
Nous avons choisi l’ASI SOCOMEC modèle Masterys Green Power 2.0 d'une puissance nominale de
15 kVA en configuration simple / parallèle.
L'autonomie des batteries d'accumulateurs relatives à chaque ASI ne sera pas inférieure à …. minutes à 15kW.
L’ASI devra être fabriquée dans un pays de la communauté européenne.
La spécification technique définit :
 les caractéristiques techniques de l'équipement complet et les procédures d'installation ;
 les tests de conformité et inspections qui doivent être réalisés sur l'équipement dans les locaux du
constructeur :
 les détails fournis lors de la remise de l'offre.
Le fournisseur doit remplir l'offre en respectant impérativement le contenu de ce cahier des charges. Toute variation
et/ou exception aux caractéristiques sera mentionnée sur le document de la proposition d'offre ; dans le cas contraire,
les caractéristiques citées dans ce cahier des charges seront automatiquement considérées comme acceptées.

2 - Normes de référence

Sauf indications contraires, la fourniture devra correspondre dans son intégralité aux normes suivantes :
a) Norme EN 62040-1-1 - Alimentations statiques sans interruption (ASI), chapitre 1-1 : Prescriptions générales et
consignes de sécurité pour les ASI utilisées dans des locaux accessibles à l'opérateur :
b) Norme EN 62040-1-2 - Alimentations statiques sans interruption (ASI), chapitre 1-2 : Prescriptions générales et
consignes de sécurité pour les ASI utilisées dans des locaux à accès limité :
c) Norme EN 62040-2 - Alimentations statiques sans interruption (ASI), chapitre 2 : Exigences pour la compatibilité
électromagnétique (CEM) ;
d) Norme EN 62040-3 - Alimentations sans interruption (ASI) - Méthode de spécification des performances et
procédures d'essai ;
e) Norme EN 50272-2 - Consignes de sécurité pour les batteries d'accumulateurs et les installations de batteries -
Chapitre 2 : Batteries stationnaires ;
f) Norme EN 60896-11 Batteries d'accumulateurs stationnaires au plomb. Prescriptions générales et méthodes
d'essai Chapitre 1 : Batteries vase ouvert.
g) Norme EN 60896-21 - Batteries stationnaires au plomb, chapitre 21 : types réglés par soupape - Méthodes d'essai
;
h) Norme EN 60896-22 - Batteries stationnaires au plomb, chapitre 22 : types réglés par soupape - Conditions
requises ;
i) Norme EN 60146-1-1 - Convertisseurs à semi-conducteurs - Prescriptions générales et convertisseurs commutés
par la ligne - Chapitre 1-1 : Conditions requises de base

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page3/14


j) Norme EN 60950-1 - Équipements pour la technologie de l'information - Sécurité, 1ère partie : Conditions
générales.
k) ISO 3746 - Acoustique - Détermination des niveaux de puissance acoustique des sources sonores à partir de la
pression acoustique - Méthode de contrôle employant une surface de mesure enveloppante au-dessus d'un plan
réfléchissant.
l) Norme EN 60529-2 (Europe). Niveau de protection des enveloppes (niveau IP).
m) Normes ASTM D999 et D800 et AFNOR NF H 00-042. Transportabilité et résistance aux vibrations, plan incliné et
chutes par basculement.
Les ASI concernées par cette spécification doivent porter le marquage CE, en accord avec les directives européennes
de sécurité et de compatibilité électromagnétique (2006/95/CE Directive basse tension et 2004/108/CE CEM).

3 - Abréviations

Pour faciliter la lisibilité de ce document, les conventions d'abréviation suivantes ont été utilisées (dans l'ordre
alphabétique) :
N Symbole générique pour le raccordement du neutre ;
CEM / EMC Compatibilité électromagnétique ;
IEC (International Electrotechnical Commission) Commission Électrotechnique Internationale (IEC/CEI) ;
PF Power Factor ; Facteur de puissance.

4 - Description générale d'une alimentation statique sans interruption

Chaque ASI devra comprendre les sous-ensembles suivants :


 redresseur ;
 chargeur de batterie ;
 batterie d'accumulateurs ;
 onduleur ;
 bypass automatique ;
 bypass de maintenance.

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page4/14


4.1 – Caractéristiques générales

Conditions d'environnement
 Gamme de températures : 0°, jusqu'à +40C

 Humidité relative maximale : 95% à température ambiante, sans condensation


L'alimentation statique sans interruption doit satisfaire aux caractéristiques techniques essentielles :

Quantité d'ASI en parallèle pour chaque système au moins 6


Type de réseau (entrée/sortie) 3ph + N / 3ph + N
Fonctionnement simple / parallèle
Puissance apparente nominale à 40°C 15 kVA
Puissance active nominale unitaire (Pn) à 35°C 15 kW
Densité de puissance active à 35°C avec surface 43 kW/m2
d'appui non supérieure à 0,35m2
Tension sélectionnable en entrée 380-400-415V
Tolérance de la tension d’entrée +/-20% et jusqu'à -40% à mi-charge
Fréquence d'entrée et tolérance 50 Hz / 60 Hz ± 10%
Tension de sortie et tolérance 380-400-415V +/-1% sinusoïdale
Fréquence de sortie et tolérance 50 Hz / 60 Hz +/-0.1%
Pression acoustique mesurée à une distance de 1 m à  50 dBA
puissance nominale (ISO 7779)
Classification (CEI EN 62040-3) VFI - SS - 111
Rendement total ca/ca à la puissance maxi ≥ 98 %
Rendement total ca/ca en modalité double conversion ≥ 95,3%
(ONLINE) vérifié et attesté par un organisme
indépendant reconnu.
Couleur des parties métalliques extérieures Peinture aux poudres époxy-polyester
RAL7012 gris texturé

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page5/14


4.2 – Redresseur à IGBT 3 niveaux

Le redresseur de l'ASI doit utiliser la technologie IGBT et répondre à des commandes numériques basées sur la
technologie DSP (Digital Signal Processor).

Technologie et topologie du pont redresseur IGBT 3 niveaux


Tension nominale 400V 3ph + N
Tolérance en tension +/-20% et jusqu'à -40% à mi-charge sans batterie
Fréquence nominale 45 - 65 Hz
Facteur de puissance en entrée ≥ 0,99
Taux de distorsion harmonique total du courant  2,5 % sans filtre actif ou passif
(THDi)

Les filtres actifs ou passifs ne sont pas admis pour éviter les phénomènes de résonance et que les protections ne se
déclenchent à tout moment.

4.3 – Chargeur de batteries IGBT

Le système doit inclure un ou plusieurs chargeurs de batterie :


 à technologie IGBT :
 séparé du redresseur ;
 avec tension de charge des batteries indépendante de la tension cc bus ;
 dédié et indépendant pour chaque rangée d'accumulateurs ;
 courant de recharge maxi atteignant au moins 13 A ;
Le chargeur de batterie doit être en mesure de fonctionner avec les accumulateurs suivants :
 au plomb hermétique
 au plomb vase ouvert
 au NiCd
Selon la température, le chargeur de batterie est capable de déterminer automatiquement (sans opérations manuelles
de la part de l'opérateur) la méthode de recharge la plus appropriée, alternant le mode floating et la charge «
intermittente » de sorte à limiter les effets de corrosion (sulfatation des plaques) et prolonger la durée de vie de la
batterie.
La tension de floating doit être réglée automatiquement en fonction de la température de la batterie.
Pour cela, prévoir une sonde de température pour le logement de la batterie.
Il doit être possible de régler et de configurer les valeurs suivantes :
 limitation du courant de recharge maximal ;
 courant et tension constantes relatives à la recharge floating ;
 seuil de basculement du mode recharge rapide à une recharge en mode floating.
Le circuit de régulation et contrôle de la charge batterie doit également comporter les fonctions suivantes :
 contrôle continu du circuit de batterie (batterie interrompue) avec signalisation visuelle sur l'interface
utilisateur locale ;

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page6/14


 contrôle de l'efficacité de la batterie, effectué à partir d'une décharge partielle à cadence programmable ;
le contrôle sera effectué en surveillant constamment la tension de décharge et en la comparant à la
courbe de décharge idéale ;
 surveillance constante de la tension de sortie du chargeur de batterie de sorte qu'elle ne dépasse pas
les limites acceptables assurant le fonctionnement de la batterie. Signalisation d'une anomalie sur la
tension de recharge entraînant la désactivation du chargeur de batterie ;
 affichage de la capacité batterie restante.

4.4 – Batteries

La batterie d'accumulateurs stationnaires doit être au plomb, de type hermétique, réglés par une soupape/ plomb vase
ouvert/ NiCd logée dans un boîtier métallique présentant les caractéristiques suivantes :
 Il doit être conforme à toutes les normes/directives européennes nécessaires pour le marquage CE ;
 sa structure doit être métallique et en mesure de supporter le poids et les sollicitations mécaniques
durant le transport ;
 son niveau de protection minimum doit correspondre à IP20 (s'il est équipé d'une porte, le niveau de
protection doit correspondre à IP20 en conditions de porte ouverte) ;
 la connexion des câbles entre le boîtier des batteries et l'ASI doit être réalisée à l'avant pour faciliter
l'installation, le contrôle et l'entretien ;
 prévoir des dispositifs de sectionnement et de protection appropriés pour le boîtier et conformes à l'ASI à
laquelle le boîtier est relié ;
 la couleur de toutes les parties visibles du boîtier doit être RAL7012, finition mat texturée ;
 Pour faciliter l'entretien des batteries d'accumulateurs et l'accès (visuel ou non) aux dispositifs de
sectionnement, de protection et de connexion, il doit être possible d'accéder au boîtier par l'avant à
travers une porte ;

La batterie d'accumulateurs doit assurer une durée de vie de … ans et une autonomie de … minutes à … % de la
charge.
L'autonomie avec facteur de puissance de sortie unitaire doit être déclarée.

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page7/14


4.5 – Onduleur à IGBT 3 niveaux

L’onduleur doit être doté d'un circuit de commutation IGBT (type de modulation à largeur d'impulsion PWM) servant à
convertir la tension continue du redresseur ou de la batterie en tension alternée, et d'un filtre sur la sortie, dimensionné
pour créer l’enveloppe de la tension de sortie. L'onduleur est contrôlé numériquement par signal DSP.
L'onduleur doit être en mesure de fournir la puissance nominale en respectant la tension et la fréquence nominales et
les caractéristiques de sortie suivantes :
Technologie et topologie de l'onduleur IGBT 3 niveaux
Contrôle des charges à la puissance nominale Toute charge de 0,1 inductif à 0,9 capacitif
Puissance active nominale déclarée sur la plaquette des données ASI, 15 kW
conformément à EN 62040-3
Puissance active maximale permanente à 35°C conformément à EN 15 kW
62040-3
Stabilité de la tension au régime statique avec entrée dans les limites  1% Vn
admises et variation de la puissance de 0 à 100%
Stabilité de la tension au régime dynamique avec entrée dans les limites Conforme à IEC/EN 62040-3, Classe 1 (VFI-SS-
admises et variation de la puissance de 0 à 100% et vice versa 111)
Distorsion de l'onde de tension à puissance nominale linéaire ≤1,5%
Distorsion de l'onde de tension à puissance nominale non linéaire, ≤5%
conformément à IEC/EN 62040-3
Capacité de court-circuit phase-neutre en cas de coupure pdt 40ms 56 A
Capacité de surcharge pdt 10 min au moins 16,875 kW
Capacité de surcharge pdt 60 s au moins 20,25 kW

L'onduleur est équipé de son propre circuit de limitation électronique de courant, ainsi les composants ne seront pas
endommagés dans le cas d'un court-circuit.
Lorsque les unités ASI sont configurées en parallèle, l'onduleur doit être protégé par une association de circuits
électroniques et de fusibles.
Le système doit signaler les situations de l'onduleur suivantes :
 alarme de température de fonctionnement maximum, ayant pour conséquence l'arrêt de la machine ;
 perte de synchronisation entre la fréquence de l'onduleur et la fréquence de la source de secours ;
 casse des fusibles de puissance.
L'onduleur doit être relié à la charge (en configuration simple ou parallèle) à travers un télérupteur permettant la
séparation galvanique entre les circuits.
Branché sur batterie, la stabilité de  1% de la valeur de la tension de sortie doit être maintenue jusqu'à la valeur
minimum de la tension de la batterie.
L'onduleur doit être en mesure d'ouvrir automatiquement le circuit de batterie pour empêcher qu'il ne soit endommagé
en cas de décharge lente.

4.6 – Bypass automatique

Parallèlement à chaque onduleur, installer le bypass automatique (en configuration simple ou parallèle) chargé de :
 transférer automatiquement la puissance sans interruption sur le réseau de secours en cas de :

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page8/14


o surcharge ;
o tension continue en entrée de l'onduleur hors tolérance ;
o surtempérature ;
o défaut de l'onduleur ;
 gestion du transfert automatique, du réseau de secours à l'onduleur, au retour des conditions normales
avec vérification des paramètres de l'onduleur.
Capacité de court-circuit phase-neutre en présence de tension pdt 20 ms 20In
Temps de transfert avec onduleur synchrone au bypass Aucune coupure
Surcharge maximum :
 permanente : 110%
 pendant 20 minutes 125%

 pendant 10 minutes 150%

 pendant 2 minutes 200%

L’ASI doit mesurer continuellement les paramètres du réseau de secours (tension, courant et fréquence).

4.7 – Bypass de maintenance

L'interrupteur du bypass manuel sera interne à chaque unité et permettra à l'utilisation en aval de l'ASI d'être
alimentée par la source en amont quand le redresseur, l'onduleur et l'interrupteur statique du bypass sont ouverts. Il
sera possible de commuter la charge sur le bypass manuel sans interruption et inversement (fermeture avant
l'interruption/Make Before Break).

5 - Conformité aux normes

Le système doit être conforme aux normes suivantes :


 Sécurité : norme EN62040-1.
 Émission EMC : norme EN62040-2.
 Immunité EMC : norme EN62040-2, classes C2 et C3.

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page9/14


6 – Spécifications de construction

Tous les sous-ensembles de l'équipement doivent être assemblés dans une ou plusieurs armoires modulaires
présentant les caractéristiques suivantes :
 Armoire réalisée en tôle d'acier assemblé (sans soudure) par vis autoformeuses trilobées afin d'assurer une
fiabilité totale et une meilleure résistance aux vibrations ;
 Coloris gris texturé (RAL 7012) peinture aux poudres époxy-polyester pour ses bonnes caractéristiques
mécaniques, sa résistance aux agents chimiques et au jaunissement ;
 La structure de l’ASI doit supporter les sollicitations dues au transport, les vibrations, l'impact et la chute
(conformément aux normes ASTM D999 et D800, AFNOR NF H 00-042);

7 – Interface utilisateur, commandes et voyants

Interface utilisateur
L’interface utilisateur embarquée sur l'ASI doit comprendre un afficheur graphique couleur présentant les
caractéristiques suivantes :
 dimensions minimum 3,5" ;
 écran haute visibilité ;
 protection renforcée contre les chocs accidentels.
L'interface doit permettre les commandes/affichages suivants :
 représentation synoptique interactive de l'ASI ;
 langues sélectionnables de base : au moins 30 dont Anglais, Français, Italien, Espagnol, Allemand, Suédois,
Polonais, Russe et Chinois, avec manuel d'installation et d'utilisation dans la langue.
 Un port USB doit être présent pour la mise à jour des langues et le téléchargement de l'historique
évènements/alarme.
 Affichage des valeurs suivantes :
 tensions d'entrée et de sortie ;
 courants d'entrée et de sortie ;
 fréquence d'entrée, sortie et auxiliaire ;
 tension batterie ;
 capacité et autonomie restante de la batterie ;
 courant de charge / décharge batterie ;
 puissance apparente et active ;
 charge en sortie
 Mesures statiques et graphiques relatives à :
 autonomie inférieure à 2 minutes, entre 2 et 5 minutes et supérieure à 5 minutes ;
 charge en sortie ;
 surcharge inférieure ou supérieure à 5 secondes ;

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page10/14


 perte de redondance ;
 température interne et de la batterie ;
 temps de fonctionnement sur groupe électrogène.
Signalisations par contacts sur le bornier
Le système doit permettre la signalisation déportée des informations d'état ou d'alarme suivantes par le biais de
contacts sur bornier :
 alarme générale ;
 fonctionnement normal sur réseau ;
 fonctionnement sur batterie ;
 fonctionnement sur bypass ;
 décharge batterie ;
 niveau de capacité batterie restante faible ;
 surchauffe ;
 surcharge/perte de redondance.
Les commandes d'entrée suivantes doivent être disponibles à distance via le bornier :
 arrêt d'urgence provoqué par un contact sec capable :
o d'arrêter l'ASI ;
o d'ouvrir le bypass statique ;
o de débrancher l'électronique et les batteries.
 de gérer une alarme extérieure ;
 alimentation par groupe électrogène.

Communication à distance
L'ASI doit dialoguer avec le système de gestion centralisée à travers :
 une carte d'entrée-sortie programmable avec au moins 7 contacts secs permettant l'échange
d'information en entrée (au moins 3 contacts) et en sortie (au moins 4 contacts) ;
 au moins 3 ports de communication sérielle dont un RS232, un RS485 et un port Ethernet ;
 Les protocoles de communication suivants doivent être supportés :
o SNMP ;
o MODBUS over TCP/IP ;
o HTTP ;
o SMTP ;
o PROFIBUS.
 Le système doit permettre l’envoi de messages SMS via Modem GSM suite à des alarmes/évènements
particulièrement importants.
La configuration doit être réalisable à travers une interface HTML.

Signalisations et commandes sérielles à distance


L'interface à distance permet l'affichage des informations d'état et d'alarme suivantes :
 alarme générale ;

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page11/14


 fonctionnement sur batterie avec réseau présent ou réseau absent ;
 fonctionnement normal (service onduleur) ;
 fonctionnement sur bypass statique ;
 capacité restante lors du fonctionnement sur batterie ;
 alarme batterie déchargée ;
 batterie en recharge rapide ;
 tension de recharge batterie hors tolérance ;
 tension batterie minimum ;
 défaut batterie ;
 circuit de recharge batterie ouvert ;
 défaut du système de charge batterie ;
 alarme de surcharge ;
 alarme ventilation défectueuse ;
 alarme température et humidité hors tolérance ;
 réseau de secours hors tolérance ;
Via un algorithme prédictif/statistique et l'interprétation des données historiques (nombre d'évènements, durée et type)
de :
 tension d’entrée hors tolérance ;
 surcharges ;
 fonctionnement sur batterie ;
 commutation sur réseau de secours ;
 surtempérature.
L'ASI doit identifier à l'avance tout problème dépendant exclusivement des conditions ambiantes et doit les
communiquer au service de maintenance et/ou au système de contrôle.
Prévoir également :
 un signal sonore acquittable ;
 un deuxième capteur déporté pour mesurer la température et l'humidité de l'armoire/local où se trouve la
batterie, ou d'un autre local ;
 un circuit servant à tester les voyants pour vérifier s'ils fonctionnent correctement.
Diagnostics
Le système sera équipé d'un microprocesseur en mesure d'effectuer un diagnostic complet de la machine pour
identifier :
 l'auto-compensation de la dérive des composants qui assure la stabilité durable des valeurs étalonnées ;
 l'acquisition des diagnostics principaux et report des informations vers un ordinateur (local ou déporté) ;
 la procédure guidée pour la première installation ;
 test complet de l'ASI à pleine charge sans l'aide d'une alimentation extérieure (mode charge autonome)
o redresseur ;
o onduleur ;
o bypass ;

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page12/14


o bus d'alimentation ;
o câbles, contacteurs et fusibles ;
Le constructeur doit mettre à disposition un système de surveillance et d'entretien déporté 24/24h.

8 - Installation

Suite à l'installation de l'équipement et de son alimentation, la mise en service sera effectuée par des
techniciens employés par le fabricant d'ASI ou autorisés par celui-ci.
Cette phase représente l'occasion pour procéder aux opérations suivantes :
 contrôle de la connexion du système (positionnement et accès à l'ASI, inspection mécanique, conditions
ambiantes, connexions et protections, configurations) ;
 vérification de la disponibilité de la documentation nécessaire ;
 vérification du fonctionnement ;
 validation des mesures effectuées durant les tests à l'usine ;
 essai à pleine puissance (si disponible) ;
 installation et vérification de la transmission des données à distance vers la station de supervision.
À la fin de la procédure de mise en service, le technicien devra établir un rapport complet du service réalisé et
confirmer que l'installation a été effectuée correctement.

9 - Tests et contrôle d'homologation

Le client se réserve le droit de procéder au test auprès de l'usine de l’ASI qu'il a commandée, conformément à la
norme EN 62040-3.
La date du test doit être communiquée au client au moins trente jours à l'avance.
La procédure de test, effectuée aux frais du fabricant et en compagnie d'un représentant du client, inclut les étapes
suivantes :
 vérification de la documentation
 vérification du projet, de la fabrication et de l'installation
 raccordements
 vérification des instruments de mesure
 description des options
 descriptions du tableau synoptique
 performance statique du redresseur
 performance batterie et chargeur de batterie
 régulation statique de l'onduleur
 surcharge onduleur (avec une charge résistive)
 régulation dynamique de l'onduleur
 essais de transfert bypass
Tous les essais doivent être effectués avec les instruments de mesure adéquats, leur précision est garantie par leur
certificat de calibration.

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page13/14


Suite à l'issue positive de la procédure de test, le fabricant rédigera le certificat
listant les tests effectués et les résultats obtenus.

Réf.nnnn - Rév.nn - Mois yy Page14/14