Sie sind auf Seite 1von 42

Supervision et réseaux

industriels
J.P. Chemla
Polytech’Tours
Plan

1. Réseaux industriels
2. Protocole OPC
3. Fonctions d’un logiciel de supervision
4. Rôles et utilisation de la supervision
1. Réseaux industriels
1.1 Besoins de communication :
• entre un automate et des E/S distantes

• entre un automate et des capteurs ou actionneurs


intelligents

• entre automates

• avec une IHM (écran de contrôle / pilotage)

• entre des automates et des navigateurs web

• entre des automates et une supervision


E/S éloignées

• sur un bus bas niveau


• voir le bus AS-i
• sur un bloc E/S sur réseau
• voir un bloc E/S Canopen
Capteurs/actionneurs intelligents

• Variateur de vitesse
• passage de consignes
• lecteur RFID ou codes barre
• lecture et écriture d’informations
entre automates

• compte-rendu d’opérations,
• arrêts ou démarrage synchronisés
Terminaux de dialogue ou IHM
Serveurs web embarqués aux
automates
Automate Schneider : état de l’automate
Automate Wago : petite supervision
Les différents réseaux
Différents réseaux locaux industriels
• 4 grandes familles
• SensorBus : Bus de capteurs/actionneurs
• Au plus près des capteurs et des actionneurs
• Déterministes
• Temps de réponse très courts, actions
réflexes
• Exemples : As-i, Canopen
• DeviceBus : Bus de périphérie
d’automatismes
• Communication inter-automates
• Partiellement déterministes
• Orientés manufacturier haute vitesse
• Exemples : Device WorldFip (DWF),
FIPWAY, Profibus DP

11
1.2 Le Bus AS-i
• Le câble de transmission transporte également
l’alimentation (gaine auto-cicatrisante, détrompage
mécanique)

• Alimentation 30 V, émission du signal par impulsion de


courant (60 mA)

• Deux versions :

• v1 (31 esclaves T.O.R.)

• v2 (62 esclaves v2 T.O.R. ou analogiques) passage de


consignes
• Gestion de capteurs et actionneurs,

• Système maître/esclave : les esclaves sont interrogés par


scrutation cyclique.

• Bus déterministe au temps de réponse très court. (5 ms


pour 31 esclaves)
Exemple d’utilisation bus AS-i
1.3 Modbus RTU
(série)
• Système maître/esclave : les esclaves sont interrogés par
scrutation cyclique (un seul maître)

• Trame :
code CRC ou
adresse données
fonction LRC

de 0 à 247 de 1 à 127 dépend du code fonction contrôle d’erreur

• exemples de fonction :

• 01 = read Coils (sorties relais), 05 = write single Coil

• 02 = read Discrete inputs

• 04 = read Input register (entrées analogiques)


Extrait d’une
Protocole Modbus
documentation d’un altivar
(variateur de vitesse)
Fonctions Modbus
Le tableau suivant indique les fonctions Modbus gérées par l'Altivar 31, et précise les limites.
La définition des fonctions "lecture" et "écriture" s’entend vue du maître.

Code Nom des fonctions Diffusion Valeur maxi de N Nom standard Modbus
(décimal) générale
3 Lecture de N mots de sortie NON 29 mots maxi Read Holding Registers
6 Ecriture d'un mot de sortie OUI – Preset Single Register
16 Ecriture de N mots de sortie OUI 27 mots maxi Preset Multiple Regs
43 Identification NON – Read Device Identification

Lecture de N mots de sortie : fonction 3


Nota : PF = bits de poids fort, Pf = bits de poids faible.

Cette fonction permet de lire tous les mots de l’ATV 31, qu’il s’agisse de mots de sortie ou de mots d’entrée.

Requête
N° 03 N° du premier mot Nombre de mots CRC16
esclave PF Pf PF Pf Pf PF
1 octet 1 octet 2 octets 2 octets 2 octets

Réponse
N° 03 Nombre Valeur premier mot ------- Valeur dernier mot CRC16
Esclave d’octets lus
PF Pf PF Pf Pf PF
1 octet 1 octet 1 octet 2 octets 2 octets 2 octets

Exemple : lecture des 4 mots W3102 à W3105 (16#0C1E à 16#0C21) de l’esclave 2, à l’aide de la fonction 3, avec :

• SFr = Fréquence de découpage = 4 kHz (W3102 = 16#0028)


• tFr = Fréquence maximale de sortie = 60 Hz (W3103 = 16#0258)
• HSP = Grande vitesse = 50 Hz (W3104 = 16#01F4)
• LSP = Petite vitesse = 0 Hz (W3105 = 16#0000)

Requête 02 03 0C1E 0004 276C

Réponse 02 03 08 0028 0258 01F4 0000 52B0


Valeur de : W3102 W3103 W3104 W3105
Paramètres : SFr tFr HSP LSP
!"#$%&'( )*+,-$./01#234#5%6"47"%

)E759$ ?/7$ !"#!$%& '(()*!'+*",& -"./#0 5?1$ ?/$ 120%'#& 3+$%1,%+4567897 ;3?1$ 03::?/4F?71$ "./5$ ?/7$
.10G49709?17$"E.?93:.945:7$4/"?591476*$;13;35>7$;.1$:!$,%*.%1&3)%!+1*! HA.15$IJJJK
L
! %630$" U!/91>75VW319475$">;319>75*$&8(*$XLL$5?1$!9G71/79
P.$91.:7$247/$03//?7$"?$;13930367$A3"2?5 759$;.1947667:7/9$1>?94645>7$79$03:;6>9>7$"E?/7$7/9N97$5;>04Q4F?7L$

P7$6;6<=&-"./#0 %0+&0#((1*>2 0.1$67$;13930367$,)8$4/9RS17$?/$)=)OB*$(8$.?554$79$!9G71/79$.?554$TTT

6"#!$%&B A3"2?5,)8 &8M+$A3"2?5,)8


6"#!$%0&
CD=

6"#!$%&A ,)8 &8M+$A3"2?5,)8


!/9N97$,)8

6"#!$%&@ (8 !/9N97$(8 !/9N97$,)8 &8M+$A3"2?5,)8


6"#!$%&? !9G71/79 !/9N97
6"#!$%&< !/9N97$(8 !/9N97$,)8 &8M+$A3"2?5,)8 )=)OB
!9G71/79

!""#$%&'()*$(+,$-./0#$%1.2345 !0367$"7$814/97:;5$<!(($=>57.?@$$A.15$BCCD !"


01234($056&)($7$%#8459($$$:#$$;4<(*&$7$,()9(")

!"#$%&'!()*+&','-./%(0&'1!234567895:
A.H917 !506.G7 !506.G7
Q?75943/$ I A.H917$?/4J?7
!()*+&' -./%(0&.' I 86?547?15$!506.G75$KLM$N$LDOP
=>;3/57$ I ,1./5.0943/5$5>J?7/9476675
!"#$+,$-./
@'AB'CDD'4E.' ! A'*+(=.(/*<"='! ADD'F.

)647/9
!"#$%&';%<&=*','6&+0&>+'1!2345679;?:
)647/9$ F71G7?1
F71G7?1 EF71G7?1
=7J?R97$ (/"40.943/$

;%<&=*.' 6&+0&>+.'

)3/S41:.943/$ =>;3/57$ !"#$%&'()*(&

I )647/95$A?694;675$KL(8P
I F71G7?15$A?694;675$KL(8P
I ,1./5.0943/5$F4:?69./>75

)647/9 F71G7?1

@'AD'!4E.''! A'*+(=.(/*<"='! A F.

!""#$%&'()*$(+,$-./0#$%1.2345 !0367$"7$814/97:;5$<!(($=>57.?@$$A.15$BCCD !"


1.4 Bus Can
protocole Canopen
• Bus développé à l’origine pour des systèmes embarqués
(applications automobiles).

• Bus multi-maîtres de type producteur-consommateur.

• Chaque message envoyé sur le réseau est repéré par un


identificateur. Plusieurs stations peuvent lire le même
message.

• L'accès au bus repose sur un arbitrage de type CSMA/CR


(Carrier Sense Multiple Access with Collision
Resolution).
CAN = controller area network
CIA = Can In Automation
Le CAN en quelques mots
•Le CAN a été lancé en 1990 pour répondre aux besoins de l'industrie automobile
devant la montée de l'électronique embarquée. En 2005 une voiture moyenne
comportera une centaine de microcontrôleurs. Pour éviter les 2 km de câblage
d'une grosse voiture actuelle, soit 100 kg de cuivre, il fallait définir un bus série
simplifiant énormément l'intégration des fils dans le châssis.

En pratique, il y a trois bus CAN différents dans une voiture, à des débits
différents :

° Un bus très rapide pour gérer la sécurité (freinage, ABS, détection chocs,
airbags...).

° Un bus à vitesse moyenne pour gérer le moteur (commandes et capteurs).

° Un bus lent pour gérer tous les accessoires (lampes, moteurs d'
asservissements, boutons...).
bus CAN
équipe équipe
ment 1 ment n
CAN_H

120Ω 120Ω
CAN_L
terminaisons de
fin de ligne pour
CAN_GND éviter les
réflexions

CAN_H CAN_L
Object Dictionnary Device Profiles Service Data Object Process Data Object Network Management CANopen Messages

!"#$%&$"'(#) *+,%'"& -
!"#$%&'%())*%+"#$,(-."'#/0-."&' 1%&'%())*+23
!"4#5+(6%74#$,89:%5";")'4#/1"<%&" =+(6%7"43
>&&?4#*:@#(-."'4#$:#$%&'%())*%+"#5*+#A10#/A"+<%&"#1*'*#0-."&'3
>&&?4#5"+6(+;*)'#*:@#BCA#5*+#=10#/=+(&"44 1*'*#0-."&'3
D*)*E";")'#$:#+84"*:#FDG#/F"'H(+I#D*)*E";")G3
D"44*E"4#J>F(5")

Interface de
Dictionnaire d’objets Processus applicatif
communication

Entrées / Sorties
Serveur SDO Mécanisme
Bus CAN

d’adressage logique
Client SDO pour l’accès aux
PDOs Tx paramètres de Fonctionnalités de
communication et de l’équipement
PDOs Rx
l’équipement ainsi
Management du qu’aux données et
réseau fonctions
Powerlink = canopen over Ethernet

Ce réseau Ethernet industriel n’utilise pas les couches TCP/IP


Protocole Maître/esclave
1.5 Norme FIP et réseau Fipway

• FIP : Factory Instrumentation Protocol

• FIP ne retient que trois couches du modèle OSI : les couches 1


(physique), 2 (liaison de données) et 7 (application).

• L’échange des informations entre les différentes entités


connectées au réseau s’effectue en utilisant le modèle de
communication Producteur/ Consommateur.

• Le mécanisme de fonctionnement de FIP repose sur le principe


de diffusion de messages (ou de variables) sur le bus.

• Pour cela, le réseau est placé sous la responsabilité d’une


station dite « arbitre de bus », dont le rôle est de cadencer la
circulation des variables sur le réseau.
Fipway : applications

• mots communs

• table partagée

• programmation (PL7)
FIPWAY

Fonctionnement d’une
API 1 API 2
table partagée

adresses API 1 API 2

MW40-60 lecture seule R/W

MW 80-100 R/W lecture seule


adresses IP et Xway
PL7 Pro

API
commande

FIPWAY {2.3} {2.1}

API Driver XIP n


passerelle
adresses
Xway {1.1} {1.x} Ethernet
TCP/IP IP api IP PC
1.6 Profibus et Profinet
• Siemens en est à
l’origine

• norme européenne

• Maîtres -esclaves

• anneau à jeton entre les


stations maîtres
Automation and Drives

PROFINET
Le standard Industrial Ethernet
pour l‘Automatisation
Automation and Drives

Communication Temps-réel et besoins pour


l‘automatisation
PROFINET
technology Communication homogène et temps de réponse courts
Besoins Communication Temps-réel et services IT sur un seul câble
& tendances
Communication temps-réel adaptative pour applications non-
PROFINET
PROFINET critiques en temps jusqu’aux applications nécessitant des
performances élevées
 Communication
Communication  Real-Time (RT)
temps-réel
Temps-réel
 Isochronous Real-Time (IRT)
 Appareils de terrain
décentralisés Communication TCP/IP simultanée
 Intelligence
distribuée
Internet
Factory Automation Motion Control
 Safety

<100ms <10ms <1ms

IT-services TCP/IP

RT IRT

PROFINET technology Siemens A&D 2006, Page


© Siemens AG 2006 - Änderungen vorbehalten
Automation and Drives

Industrial Ethernet et le temps réel “dur”


PROFINET
 Soit certaines solutions Industrial Ethernet ne savent
technology pas répondre à ce besoin exigeant 1ms, jitter 1µS
 Certaines solutions répondent à ce besoin en créant
Besoins
& tendances des sous réseaux industriels fermés
PROFINET

 Communication
temps-réel Domaine ouvert TCP/IP
 Appareils de terrain
décentralisés
Ethernet Internet
 Intelligence
distribuée
Inconvénients :
 Safety  Système fermé Contrôleur
 Point faible en
disponibilité (contrôleur)
 Pas d’accès ouvert
Domaine temps réel dur
localement
 L’ouverture extérieure
dépend du fournisseur du Ethernet
contrôleur

PROFINET technology Siemens A&D 2006, Page


© Siemens AG 2006 - Änderungen vorbehalten
Automation and Drives

Communication Temps-réel:
Structure des télégrammes PROFINET
PROFINET Ethernet Standard
technology
Tag de Priorité (802.1Q): 6 classes de priorité pour les
Besoins
& tendances trames Ethernet
PROFINET
PROFINET Ether type selon IEEE pour les trames PROFINET temps-
Communication
Communication
réel

temps-réel
Temps-réel
0x0800: trame IP
0x8892: trame PROFINET temps-réel
 Appareils de terrain
décentralisés
Spécifique Profinet:
 Intelligence
distribuée
Allocation des données reçues via le Frame-ID
 Safety
Transmission Cyclique de données (données de process)
Transmission événementielle (alarmes et événements)
Informations
Status de l’appareil et des données (e.g. Run, Stop, Error)
Ethernet Frame
Pre- Sync Source Dest. Priority Ether- Frame Status FCS
ambel MAC MAC Tagging* type ID Prozess data Information
7 Byte 1 Byte 6 Byte 6 Byte 4 Byte 2 Byte up to 1440 Byte 4 Byte
2 Byte 4 Byte

Ethernet-Standard PROFINET specific

PROFINET technology * selon 802.1 Q Siemens A&D 2006, Page


© Siemens AG 2006 - Änderungen vorbehalten
Automation and Drives

Temps-réel (RT)
Utilisation de composants de réseau standards, i.e. Switches
PROFINET
technology Même niveau de performance que les bus de terrain actuels
(comme PROFIBUS)
Besoins
& tendances
Domaine d’utilisation typique: Factory automation
PROFINET
PROFINET
Performance élevée grâce à la minimisation du temps de
 Communication
Communication traitement des couches
temps-réel
Temps-réel réseau
 Appareils de terrain
décentralisés

Intelligence IT appli-

cations PROFINET Applications
distribuée
e.g.
 HTTP
Safety Configuration

 SNMP Process-data
Diagnostics
 DHCP...

Real-Time
TCP/UDP

IP

Real-Time (RT)
Ethernet Priority Tagging

PROFINET technology Siemens A&D 2006, Page


© Siemens AG 2006 - Änderungen vorbehalten
Automation and Drives

Principe du Real-Time
PROFINET
technology
Organisation de l’autoroute des données
Besoins  1 voie réservée pour IRT
& tendances  RT via priorisation
PROFINET
 Propriétés Real-time garanties, indépendamment de la
charge réseau
 Communication  Communication standard ouverte (TCP/IP, IT, etc.)
temps-réel
 Appareils de terrain
décentralisés

 Intelligence
distribuée Sortie

T
IR
 Safety
Reservé pour IRT IRT
IRT
RT TCP/IP TCP/IP RT TCP/IP
RT RT
TCP/IP TCP/IP TCP/IP RT TCP/IP

IP
P/
TC
RT
Bo
uc
ho
n

PROFINET technology Siemens A&D 2006, Page


© Siemens AG 2006 - Änderungen vorbehalten
1.7 exemples de multi-réseau
1.8 Evolution des Bus et réseaux
2. Le protocole OPC
• OPC = OLE for Process Control
• OLE = Object Linked and Embedded
• OPC est une interface basée sur des standards
ouverts offrant aux applications informatiques un
accès simple et commun aux données :
• Technologie Microsoft OLE/COM

• Norme internationale

• Favorise une meilleure interopérabilité entre les équipements


de terrain et les applications informatiques de supervision et
de gestion

38
Le standard OPC
• Le serveur OPC est une application Windows permettant
de lire et d’écrire des variables (items ou tags)
• Ces variables sont mises à disposition des applications
clientes OPC :
• Excel, Access,…
• Visual Basic, C++, Java,…
• Supervisions, Labview
• GMAO, GPAO, MRP, MES
39
Le standard OPC
Application clientes
distantes

DCOM Ethernet TCP/IP

Bases de symboles
des applications

Serveur OPC

FIP, Profibus DP,… Modbus +

40
OPC : tutorial et démo

• Tutorial de Matrikon
• Démonstration serveur OPC Schneider
Bibliographie

• Cours de supervision de B. Riera, Université de Reims Champagne Ardennes

• Cours de l’IUT GEII de Tours de Pierre Poisson

• Cours d’Ethernet Industriel de Eddy Bajic (IUT de Nancy)

• Cours CANopen de Jean Mercklé de l’IUT de Mulhouse

• Présentation Profinet de Siemens

• Formation Réseaux industriels de Frédéric Bahuaud - Agilicom