Sie sind auf Seite 1von 3

INTRODUCTION

Dans le souci de permettre aux étudiants de lier la théorie à la pratique, de comprendre aussi le
processus de transfert de chaleur par conduction en régime permanent et le principe de
fonctionnement du dispositif utilisé, l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Bamako, à travers le
laboratoire de thermique appliquée organise des séances de travaux pratiques (T.P) afin d’atteindre
ses objectifs. C’est dans cette optique que nous avons eu à réaliser une séance de T.P sur le thème :
Conduction thermique en régime permanent.

I. OBJECTIF DE LA MANIPULATION

L’objectif de ce TP est de comprendre l'utilisation de l'équation de Fourier pour évaluer la


conductibilité thermique connaissant la quantité de flux de chaleur à travers les matériaux solides
unidimensionnelle pour un débit de fluide constant.

II. METHODES

Il s’agit de mesurer la variation de température en fonction de la distance pour des taux différents du
flux de chaleur linéaire le long d’une barre puis de calculer la conductivité thermique de cette barre.

III. RESULTATS ET CALCULS DEMANDES


1) Résultats

Pour cet exercice les données brutes figurent dans la rubrique choisie et sont enregistrées dans le
tableau ci-dessous :

Tension V 12 volts
Courant I 1,18 A
Section échauffée à 62,1 °C
T1
température élevée
Section échauffée à mi 58,8 °C
T2
température
Section basse échauffée 55,5°C
T3
Section intermédiaire à T4 -
température élevée
Section intermédiaire à basse T5 -
température
Section refroidie à température 43,5°C
T6
élevée
Section refroidie à mis 40,8°C
T7
température
Section refroidie à basse 38,6
T8
température
Débit de l’eau de refroissement Fw
Distance entre les thermocouples 1 et 3 X13=0,03 (m)
Distance entre les thermocouples 4 et 5 X45=0,015 (m)
Distance entre les thermocouples 6 et 8 X68=0,03 (m)
Diamètre de la barre D=0,025 (m)

NB : La distance entre chaque thermocouple est de 0,015 m et la distance entre les thermocouples 3,
4,5, 6 et la dernière face est 0,0075

2) Calculs demandés

Pour chaque réglage de lecture les différentes intensités et paramètres appliqués sont répertorié
dans le tableau ci-dessous :

Puissance Q=V I 14,16 Watts


Surface de la barre A=π×D2 / 4 49.10-5 m2
Différence de température ΔThot=T1- T3 6,6 °C
dans la section échauffée
Conductibilité de la Khot= X13.Q/ΔThot.Ahot 131,35 w/m°C
température dans la section
échauffée
Différence de Température ΔTint=T4- T5 - °C
dans la section intermédiaire
Conductivité de la température Kint= X45.Q/ΔTint.Aint - w/m°C
dans la section intermédiaire
Différence de température ΔTcold=T6 – T8 4,9 °C
dans la section froide
Conductivité de la température Kcold= X68.Q/ΔTcold.Acold 176,92w /m°C
dans la section froide

3) Comparons la valeur calculée pour la conductivité thermique du laiton dans les trois sections pour
le même flux de chaleur : Kcold > Khot
IV. TRACE DE COURBE DE TEMPERATURE-POSITION

70.0

60.0

50.0

40.0

Linear ()
30.0

20.0 Linear ()

10.0

0.0
0 1 2 3 4 5 6 7

CONCLUSION

A travers les manipulations, nous avons compris le principe de fonctionnement de l’appareil


de mesure de la conductibilité thermique et calculer la conductivité thermique du laiton en
différentes positions par l’utilisation de la formule de Fourier.