Sie sind auf Seite 1von 3

Série de révision : Informatique

EXERCICE 1
Un magasin de reprographie facture 2 DA les dix premières photocopies, 1.50 DA les vingt suivantes et 1 DA au-delà.
Ecrivez un algorithme qui demande à l’utilisateur le nombre de photocopies effectuées puis affiche le montant
correspondant.
EXERCICE 2
Ecrire un algorithme pour résoudre chacun des problèmes suivants :
1- Calcul de la somme des N premiers nombres entiers.
2- Recherche du minimum et du maximum dans un ensemble de N nombres.
3- Calcul du quotient et reste de la division de deux entiers A et B sans utiliser l’opération de division.
4- Le calcul du produit de deux entiers en utilisant uniquement l'opération d'addition '+’.
5- Détermination si A est divisible par B. Avec A et B des entiers positifs.
6- Déterminer tous les diviseurs d’un entier X donné.
7- Déterminer si un nombre entier X est premier ou non.
8- Calcule la somme des chiffres qui composent un entier naturel N.
EXERCICE 3
Ecrire un algorithme pour résoudre chacun des problèmes suivants :
1-Calcul de la somme de deux nombres entiers.
2- Calcul de la factorielle de N (N !).
3- Vérifier si un nombre entier A divise un nombre entier B.
4- Calcul du quotient et du reste de la division entière de deux nombres entiers A et B.
5- Vérifier si un caractère donné est une voyelle (voyelles : 'a', 'e', 'i', 'o', 'u', 'y').
6- Permet de permuter (d’échanger) le contenu de deux variables réelles.
7- Etant donné un entier A, calcule sa valeur absolue.
EXERCICE 4 :
Soit un vecteur T (tableau à une dimension) contenant N nombres entiers (N≤100).
Ecrire les algorithmes pour :
1-Détermine le minimum, le maximum et la moyenne des éléments d’un tableau T
2- Calcule le produit de tous les éléments de T ainsi que le nombre de valeurs strictement positives.
3- Calcule la somme et le produit scalaire de deux vecteurs (T1 et T2).
4- Détermine les positions de l’apparition d’une valeur dans un vecteur T.
5- Inverse le contenu d’un vecteur T.
6- Supprime toutes les valeurs nulles d'un vecteur T.
7- Met les valeurs négatives au début et les valeurs positives à la fin en utilisant un seul tableau
EXERCICE 5 :
Ecrire un programme Pascal intitulé TRIANGLE qui permet de saisir les coordonnées de trois point A, B et C et de
determiner et d‟afficher la nature de triangle ABC (équilatéral, isocèle en A, isocèle en B, isocèle en C ou
quelconque) Rappel : soit deux points M et N dans le plan cartésien. On appelle (XM, YM) les coordonnées du point
M et (XN, YN) les coordonnées du point N. La distance MN = Racine carré [(XM-XN)2 + (YM – YN)2 ].
Examen d’évaluation
EXERCICE N°1 : (3.5pts)
Soit la chaîne de caractères suivante : Ch="Informatique". Utiliser cette chaîne pour faire les traitements
suivants :
1) ch1  sous_chaîne(ch, pos("o",ch), 2)
2) ch1  ch1[2] + ch1[1]
3) ch1 sous_chaîne(ch, long(ch)-1, 1)
4) insère("a", ch1, 2)
5) ch1  ch1 + "i"
6) ch1  Majus( ch1[1] ) + sous_chaine( ch1, 2, long(ch1) )
7) ch1  ch1 + chr(97)
EXERCICE 2 : (4.5pts)
Soit l’algorithme suivant :

Program programme ;
Var x : musique ; n : entier ; 1. Corriger cet algorithme en pascal s’il contient des fautes(le traduire)
Type musique=(do, re, mi, fa, 2. Donner le résultat du programme si n=2.
sol) ;
3. Peut-on utiliser un tableau au lieu du type « musique » ? Si oui comment ?
Begin
4. Déduire le role du programme.
Write("Saisir n=") ;
readln(n) ;
X=re;
If ord(x)=n then
Writeln(“Vrai”)
Else Writeln(“faux”);
End;

PROBLEME : (12pts)
Partie A :
Ecrivez une spécification, un algorithme et la traduction en pascal d’un programme intitulé « Problème »
permettant :
1. Saisir deux entier A et B.
2. Afficher les signes successivement de A et de B en toute lettre « positive » ou « négatif » suivit par
l’entier
3. Comparer les deux entier A et B sans utiliser les structures conditionnelles
Exemple 1: A=3 et B= -5 Le programme affichera : 3 est positif. -5 est négatif. 3 est le plus grand et -5 est le
plus petit.
Exemple 2: A=3 et B= 7 Le programme affichera : 3 est positif. 7 est positif. 7 est le plus grand et 3 est le
plus petit

Partie B :
Ecrivez une spécification, un algorithme et la traduction en pascal d’un programme intitulé « calcul »
permettant de : 1. Saisir une chaîne de caractères supposée de la forme d’une opération mathématique : "A
signe B =", où A et B sont deux entier (+) et le signe est l’un des signes suivants : +, -, *.
2. Calculer et afficher le résultat de cette opération. L’affichage sera comme celui de l’exemple.
Exemple :
Ch="5 + 3" le programme affichera : 5 + 3 = 8.
Ch="10 + 99" le programme affichera : 10 + 99 = 109.
Ch="55 + 11" le programme affichera : 55 + 11 = 66.