Sie sind auf Seite 1von 4

SIGNALISATION ET RESEAUX

INTELLIGENTS

PARTIE I : SIGNALISATION

La signalisation peut etre divisé en deux grandes familles à savoir :


- La signalisation abonné (UNI)
- Et la signalisation réseau (NNI)
La signalisation : est l’ensemble des informations nécessaire pour établir,
superviser et rompre une communication
Notons que cette définition a été donné au moment où le réseau de
communication n’avait pour service que la parole.

► Signalisation dans la bande (1er type de signalisation)


► Signalisation hors bande
► Signalisation SS7
► Signalisation SIP (Les variantes : la H323 ou la H248)
Lorsqu’on parle de signalisation, on a la signalisation d’accès et la signalisation
du cœur du réseau.
Nous avons le réseau d’accès et le réseau coeur 
LA SIGNALISATIOON D’ACCES DANS LE RESEAU RTC
Au borne de la ligne de l’abonné, nous avons une tension U=48V. (U= R*I)
avec le courant I allant de 35 à 50mA.
En position rapproché, aucun courant ne circule sur la ligne de l’abonné
Lorsque le téléphone sonne, le courant de sonnerie est I eff= 80Hz (Ieff : courant
alternatif).
En décrochant, il se produit un phénomène (permutation de la terminaison de
ligne d’abonné ; cette permutation signale au centrale téléphonique qu’il y’a
quelqu’un souhaitant passer un appel).
En ce qui concerne le réseau fixe, les organes de signalisation qu’on doit
retrouver dans un poste téléphonique sont :
- La sonnerie
- Le crochet de commutation
- les organes de numérotation
- les organes d communication

la signalisation doit etre repartie en deux grandes parties :


la signalisation cœur et la signalisation réseau
Un IT est un ensemble de 8 éléments binaires.
Un faisceau de circuit est un ensemble de circuit ayant même origine, meme
destination utilisant la meme signalisation indépendamment du mode de
supports utilisé.
La capacité d’un faisceau de circuit est de 512 Circuits. Entre deux centraux,
nous pouvons avoir au maximum 8 faisceaux de circuits.
La signalisation hors bande consiste à réserver les circuits spécifiques par la
voix et les communications
La signalisation SS7 est une forme de signalisation dans la bande.
Dans un réseau informatique, nous retrouvons, en fonction des couches les
nœuds suivants :
 COUCHE 1 : HUB, Régénérateur, Amplificateur
 COUCHE 2 : Switch
 COUCHE 3 : Routeur
Le commutateur de signalisation est un commutateur de paquets

MODE DE SIGNALISATION
- Le mode associé
- Le mode quasi associé
En mode associé, deux points CEMAFOR adjacent (dos à dos) communiquent
entre eux.
NB : c’est le mode qui est déployé par l’opérateur lors de la mise en service de
la signalisation.
Ce mode est suffisant pour pouvoir rendre des services de voix
Si dans le réseau, il faut fournir un service autre que la voix, on utilise le mode
QUASI ASSOCIE
En mode QUASI ASSOCIE, deux points CEMAFOR communiquent entre eux
via un ou plusieurs points de transfert CEMAFOR.

REGLES D’INGENIEURIE QUI REGISSE LE RESEAUX DE


TELECOMS
1. Les points de transfert CEMAFOR se déploient en jumeau (il ne doit
jamais tomber en panne : lorsqu’un point est en panne, le second prend le
relais)
2. Les réseaux téléphoniques RTC étant hiérarchisé, on va retrouvé …
3. Le point de transfert CEMAFOR peut fonctionner en mode intégré ou en
« standalone (achemine les paquets dans le réseaux) »
4. Le point de transfert CEMAFOR initie et termine les messages de
signalisations
5. Dans les Réseaux SS7, un point CEMAFOR doit voir au moins deux
points de transfert CEMAFOR 

TRAME

La trame de remplissage est appelée FISU


La trame d’état est LSSU

La transparence permet d’éviter qu’un fagnon soit s

La notion
RI