Sie sind auf Seite 1von 7

Contrat de bail à construction

Description :
Le contrat de bail à construction qui est défini par l'article L251-1 du Code de la construction et de
l'habitation est une convention en vertu de laquelle le locataire s’engage à bâtir un ou plusieurs
édifices sur le terrain qu’il loue. Il doit aussi les entretenir pendant toute la durée du contrat qui varie
entre 18 et 99 ans.

Le preneur doit savoir qu’à l’expiration du contrat, le bailleur sera propriétaire du terrain et des
constructions sauf si le contrat prévoit d’autres dispositions.

Ce type de contrat peut permettre au preneur d’édifier un bâtiment pour loger sa famille ou pour
l’offrir en location sans devoir acheter de terrain.

Notice :
 Pour que les intérêts de chaque partie soient garantis au mieux, il faut rédiger un contrat écrit
en deux exemplaires qui précise toutes les coordonnées de chacune des parties ainsi que les
obligations auxquelles chacune d’elles s’engage.
 Le permis de construire accordé par la mairie devra être annexé au contrat.
 En outre, le preneur a intérêt à vérifier si le fait que le bailleur devient propriétaire des
constructions édifiées sur le terrain ne risque pas de le désavantager.
 Il peut être prudent d’insérer une clause prévoyant une indemnisation du preneur en
contrepartie du bénéfice que le propriétaire retire de la construction.

Réponses d'experts
Plus de 3 000 modèles de lettres et contrats à télécharger gratuitement
Contrat de bail à construction
Entre les soussignés :

[Monsieur/Madame] [Nom & Prénom]

Résidant au [adresse]

Né(e) le [date] à [Ville]

Si le bailleur est une personne morale, indiquez la raison sociale et adresse du siège. Le cas
échéant, indiquez le nom de son représentant et précisez la date de son habilitation ainsi que les
nom et prénom du responsable qui l’a habilité.

Ci-après dénommé « le Bailleur »

Et :

[Monsieur/Madame] [Nom & Prénom]

Résidant au [adresse]

Né(e) le [date] à [Ville]

Ci-après dénommé « le Preneur »

Il est d’abord rappelé ce qui suit :

Le Bailleur possède un terrain à bâtir situé au [adresse du terrain], portant les références cadastrales
suivantes [section et numéro du plan] et ayant une superficie de [surface du terrain]. Il a acquis ce
terrain le [date de l’achat] par acte authentique réalisé par Maître [nom du notaire], notaire à [ville où
se trouve l’étude de ce notaire]. Une expédition de cet acte a été publiée au service de publicité
foncière de [ville où se trouve le service de publicité foncière ou a été publié l’acte d’achat] le [date de
publication] avec les références suivantes [volume et numéro d’enregistrement].

À la date de signature du présent contrat, ce terrain ne possède aucune construction. Le Bailleur


déclare qu’il n’est ni occupé, ni loué à une quelconque tierce personne.

Afin de valoriser ce terrain, le Bailleur souhaite y fait édifier un bâtiment dont il deviendra à terme
propriétaire.
L’activité du Preneur consiste à [activité exacte du Preneur]. Dans le cadre de cette activité, il
souhaite édifier à ses frais des constructions sur des terrains appartenant à autrui dans la mesure où
il pourra en profiter suffisamment longtemps.

Il affirme qu'il dispose de moyens matériels, humains et financiers suffisants pour que le chantier soit
mené dans des conditions satisfaisantes.

En conséquence, le Bailleur et le Preneur décident de conclure ensemble un bail à construction qui


sera matérialisé par le présent contrat.

Ceci rappelé, il est arrêté et convenu ce qui suit :

Titre premier : objet du contrat

Le Bailleur donne à bail à construction au Preneur le terrain désigné ci-dessus. Le Preneur s’engage
à édifier la construction visée ci-dessous sur le terrain appartenant au Bailleur. En outre, il s’engage
à en assurer l’entretien jusqu’à l’expiration du présent contrat.

Le présent contrat est soumis aux articles L251-1 à L251-9 ainsi qu’aux articles R251-1 et R251-3 du
Code de la construction et de l’habitation.

Titre deux : situation du terrain

Le Bailleur déclare que le terrain désigné ci-dessus ne fait l’objet d’aucune réquisition et qu’il n’a
cédé aucun droits réel ou personnel sur ce terrain à qui que ce soit à l’exception des droits suivants
[indiquez les hypothèques, les privilèges ou les servitudes qui grèveraient éventuellement le terrain].

D’autre part, il déclare qu’il n’a eu connaissance d’aucun règlement d’urbanisme et d’aucun problème
juridique de nature à empêcher les édifications projetées.

Le Preneur déclare qu’il a inspecté le terrain, ce qui lui a permis de voir qu’il est libre de toute
occupation. En outre, il affirme qu’il a pu prendre connaissance des renseignements consignés dans
le titre de propriété du Bailleur et dans le certificat d’urbanisme que [administration ayant délivré le
certificat] a délivré le [date]. Ces documents sont tous les deux annexés au présent contrat.

Il en résulte que le Preneur accepte de prendre le terrain dans l’état où il se trouve et qu’il renonce à
exercer un quelconque recours contre le Bailleur pour une raison quelconque. Ainsi, il reconnaît être
informé du fait qu’il ne pourra exercer aucun recours contre le Bailleur même s’il découvre que le sol
est en mauvais état ou que le terrain présente un vice quelconque.

En outre, il réglera personnellement toutes les situations qui pourraient résulter des charges ou des
obligations qui pourraient concerner le terrain à la suite de nouveaux règlements d’urbanisme ou de
modification du plan d’occupation des sols.
Titre trois : engagements du Preneur

Le Preneur s’engage à construire à ses frais l'édifice décrit ci-dessous en se conformant à toutes les
normes architecturales et aux règlements d’urbanisme. En outre, il devra veiller à ce que cet édifice
ne lèse pas les tiers. D’autre part, il s’engage à demander un accord écrit au Bailleur avant de
procéder à toute modification des plans ou des devis pour lesquels celui-ci a donné son approbation.

Si le permis de construire a déjà été délivré :

Il est rappelé que la mairie de [localité où le terrain est situé] a délivré le [date de délivrance du
permis de construire] par arrêté municipal en date du [date de l’arrêté municipal ayant formalisé la
délivrance du permis de construire] un permis de construire ayant le numéro [x]. Une copie de ce
permis de construire est annexée au présent contrat.

Si le permis de construire n'a pas encore été délivré :

Le Preneur s’engage à constituer un dossier complet pour demander le permis de construire ainsi
que les autres autorisations administratives qui seraient nécessaires. Il doit déposer ces demandes
avant le [date limite de dépôt des demandes auprès de l’administration compétente]. D’autre part, il
déclare qu’il a pris connaissance des règles d’urbanisme auxquelles la construction devra se
conformer et que les projets de construction sont entièrement conformes à ces règlements. Le
présent contrat est conclu sous les conditions suspensives d’obtention du permis de construire et de
toutes les autres autorisations administratives. Des copies de ces décisions seront annexées au
présent contrat dès la notification desdites décisions.

Titre quatre : description de la construction que le preneur s’engage à faire


édifier

Le Preneur s’engage à construire sur le terrain désigné ci-dessus un bâtiment destiné à [utilisation
future du bâtiment]. Ce bâtiment sera élevé sur le sous-sol et comprendra un rez-de-chaussée et [x]
étages. La construction devra être entièrement conforme aux plans qui ont été établis par
[Madame/Monsieur] [nom & prénom de l’architecte], architecte à [ville]. Ces plans qui sont au nombre
de [x] indiquent :

 les dimensions de toutes les pièces et celles de toutes les dépendances ;


 toutes les coupes du futur bâtiment ainsi que les indications relatives aux adaptations qui
devront être faites au niveau du sol ;

 toutes les indications relatives aux raccordements aux réseaux de distribution d’électricité, de
gaz et d’eau ainsi que les indications relatives au raccordement au réseau d’évacuation des
eaux usées et au réseau de télécommunications.
Les éléments techniques et les conditions d’exécution de l’édification prévue dans le présent contrat
figurent tous dans les documents désignés ci-dessous :

 devis et descriptif du chantier ;


 cahiers des charges contenant les dispositions générales et particulières ;

 calendrier indiquant le déroulement du futur chantier.

Tous ces documents sont annexés au présent contrat.

Titre cinq : délais à respecter par le Preneur

Le Preneur s’engage à faire en sorte que les travaux commencent dans un délai de [x] [jours/mois]
[éventuellement : à partir de la délivrance du permis de construire et de toutes les autres
autorisations administratives nécessaires].

Les travaux seront exécutés pendant une durée de [x] [mois] à partir de leur commencement et
devront être terminés à l’issue de ce délai. Le certificat de conformité prévu par les articles L460-2 et
R460-3 du Code de l’urbanisme devra avoir été obtenu par le Preneur dans un délai de [délai
d’obtention de ce certificat] après l’achèvement des travaux. Le Preneur s’engage à aviser le Bailleur
de la délivrance de ce certificat par lettre recommandée avec accusé de réception. Dans la même
lettre, il proposera au Bailleur à venir constater lui-même l’achèvement des travaux. Un procès-verbal
constatant cet achèvement sera établi entre les deux parties en présence de l’architecte auquel la
direction des travaux est confiée. Le Bailleur pourra formuler ses éventuelles réserves dans ce
procès-verbal.

Si un retard est imputable au Bailleur ou à un cas de force majeure, le délai sera prorogé.

En cas de retard non justifié, le Preneur devra verser au Bailleur une somme égale à [x] € par jour de
retard.

Titre six : droits du Preneur

Le Bailleur reconnaît que conformément à l’article L251-3 du Code de la construction et de


l’habitation, le Preneur dispose d’un droit réel sur le terrain désigné ci-dessus ainsi qu’un droit de
propriété sur les bâtiments édifiés sur ce terrain jusqu’à l’expiration du bail. En conséquence, le
Preneur peut consentir une hypothèque sur ces droits, les céder ou éventuellement en faire un
apport pour la constitution ou l’augmentation du capital d’une société. Il est cependant précisé que
les bénéficiaires de la cession de l’apport seront tenus des obligations prévues dans le présent
contrat.

En outre, le Preneur est autorisé à consentir les servitudes nécessaires pour le bon déroulement du
chantier de construction. Toute autre servitude ne pourra être consentie que si le Bailleur exprime
son accord.
Titre sept : utilisation et entretien de l’édifice

Le Preneur s’engage à utiliser l’édifice « en bon père de famille » conformément aux dispositions du
contrat. Il pourra l’offrir en location, mais il devra veiller à son bon entretien. En outre, il devra
souscrire auprès d’un assureur notoirement solvable un contrat d’assurance couvrant l’édifice contre
les risques d’incendie, de catastrophes climatiques, de dégâts des eaux, d’explosions et de
catastrophes naturelles ou technologiques. Le contrat souscrit devra permettre la reconstruction à
l’identique de la construction si l’un des sinistres prévus ci-dessus se produit.

Afin que le Bailleur ait la certitude que les fonds versés par l’assureur seront réemployés à la
construction, le Preneur s’engage à demander audit assureur de verser ces fonds au Bailleur.
Ensuite, les fonds seront déposés chez un tiers séquestre.

En ce qui concerne les travaux non prévus dans le présent contrat, le Preneur ne pourra les faire
effectuer qu’après l’autorisation du Bailleur.

Titre huit : impôts et autres charges

Le Preneur sera tenu de payer les impôts, les taxes et autres charges concernant le terrain et la
construction.

Titre neuf : engagements et droits du bailleur

Le Bailleur s’engage à mettre à disposition du preneur le terrain désigné ci-dessus.

Il pourra visiter l’immeuble achevé ou le faire visiter périodiquement par une personne mandatée par
lui à cet effet.

Titre dix : loyer

Le Preneur s’engage à payer d’avance au début de chaque mois un loyer mensuel d’un montant hors
taxes de [x] €.

Le loyer sera révisé à chaque date anniversaire de la signature du présent contrat en fonction de
l’évolution de [l’indice national de la construction / l’indice des prix à la consommation].

L’indice de référence est celui a été publié en dernier lieu lors de la signature du présent contrat.

Titre onze : durée et résiliation du contrat de bail

Le présent contrat est conclu pour une durée de [x] années. En conséquence, il expirera le [date
d’expiration du bail].

Il pourra être résilié en cas de non-exécution des engagements de l’une de l’autre partie après une
mise en demeure demeurée infructueuse au bout d’un délai de [x] jours. En outre, les parties auront
la faculté d’en demander la résiliation judiciaire en cas de destruction de l’édifice à la suite d’un cas
de force majeure.

Titre douze : effets de l’expiration du bail

À l’expiration du bail, le Bailleur deviendra de plein droit propriétaire de la construction édifiée sur le
terrain [sans versement d’une indemnité quelconque / moyennant le versement d’une indemnité de ...
euros].

Titre douze : dispositions diverses

Les parties élisent domicile à l’adresse du terrain désigné ci-dessus pour assurer l’exécution du
présent contrat.

Titre treize : litiges et contestations

Tout litige qui résulterait de l’exécution du présent contrat relèverait de la compétence exclusive des
tribunaux dans le ressort desquels est situé le terrain visé ci-dessus.

Fait à [ville] en deux exemplaires le [date]

Le Bailleur Le Preneur

[Signature du bailleur] [Signature du preneur]