Sie sind auf Seite 1von 49

Nom et prénom : ………………………………. Classe : …………… N° : ...…….

Classes : TCSF & TCLSHF

TABLE DES MATIERES :


1
CHAPITRE1 : DEFINITIONS ET VOCABULAIRE DE BASE ..................................................................................... 1
CHAPITRE2 : STRUCTURE DE BASE D’UN ORDINATEUR ................................................................................... 4
CHAPITRE3 : TYPES DE LOGICIELS .............................................................................................................. 9
CHAPITRE4 : DOMAINE D’APPLICATION ...................................................................................................... 9
DEVOIRE N°1:………………………………………………………………………………………………………………..………………..10
DEVOIRE N°2:…………………………………………………………………………………………………………………..……………..11

12
CHAPITRE1 : SYSTEME D’EXPLOITATION.................................................................................................... 12
CHAPITRE2 : TRAITEMENT DE TEXTE ........................................................................................................ 17
CHAPITRE3 : TABLEUR .......................................................................................................................... 26
DEVOIRE N°3:……………………………………………………………………………………………………………..…………………..31
32
DEVOIRE N°4:………………………………………………………………………………………………………………………………..41
42
DEVOIRE N°5:………………………………………………………………………………………………………………………………..43

10 SEPTEMBRE 2020
LYCEE MOHAMMED VI
Alnif, Direction provinciale de tinghir
OUHDACH YOUSSEF
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif

Module 1 : Généralités sur les systèmes informatiques


Chapitre1 : Définitions et vocabulaire de base
I- Définition de l’informatique
• Définition : l’informatique est la science de traitement automatique de l’information par ordinateur
• Remarque : le terme « informatique » vient de la contraction de deux mots « information » et
« automatique »
– Informatique = information +automatique

II- Définition de l’information :


Une information est un élément conceptuel qui permet le traitement de connaissance.
 On peut dire que « une information est un support de connaissance »
• L’information prend plusieurs formes : ……………………………………………………..

III- Traitement de l’information


1) Définition :
• Un traitement est l’ensemble des opérations effectuées sur des informations suivant un ensemble de
règles finis.
• Exemple : Traitement de texte(s) : ensemble des techniques informatiques qui permettent la saisie,
la correction, la mise en forme, la mise en page … de textes.

2) Le schéma de traitement …………………

……………… ………………
Exemples :
…………
Traduction ……………
Coloration
Wat’s your Quel est
name ? votre nom ?

3) Traitement automatique
Un traitement automatique est un traitement effectué par un système informatique (exemple : l’ordinateur)
► Un traitement automatique =Traitement effectué sans intervention humaine ; ≠ traitement manuel

IV- Système informatique


a) Le matériel (Hardware) : est l’ensemble des éléments physiques d'un système informatique (il est
tous les éléments qu’on peut voir ou toucher)
b) Le logiciel (Software) : c’est l’ensemble des programmes, des procédés et des règles relatifs au
fonctionnement d'un ensemble de traitement de l'information.
c) Système informatique : c’est un ensemble de moyens matériels (hardware) et logiciels (software)
permettant d’assurer le traitement automatique de l’information

1
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
Exemples : calculatrice programmable, téléphone portable, ordinateur portable, tablette, console de
jeux, Guichet automatique bancaire, Robot …

V- Codage de l’information
1) Chiffres binaires :
Le codage de l’information est la Transcription (d'une information) dans un langage utilisable par un
ordinateur, et comme toutes les communications à l’intérieur d’un ordinateur sont faites par des signaux
électriques, magnétiques ou optiques, Ces signaux ont deux états seulement :
0 ---- éteint, ouvert, sud…
1 ---- allumé, fermé, nord …
Les chiffres 0 et 1 dites : chiffres binaires
2) Information binaire :
Une information binaire est une suite composée des chiffres binaires (0 et 1 : base binaire)
3) Le bit (de l’anglais : binary digit) :
C’est la plus petite unité d’information (0 ou 1) manipulable par une machine numérique
4) Représentation de l’information :
• Avec 1 bit on peut représenter 2=21 informations possibles 0 ou 1.
• Avec 2 bit on peut représenter 4=22 informations possibles 00, 01,10 ou 11.
• En générale, avec n bits on peut représenter 2n informations possibles
Exemple :
Représentations des nombres Représentations des caractères
Nombre Représentation sur 8 bits Caractère Représentation sur 8 bits
0 0 0 0 0 0 0 0 0 ‘‘A’’ 0 1 0 0 0 0 0 1
1 0 0 0 0 0 0 0 1 ‘’a’’ 0 1 1 0 0 0 0 1
2 0 0 0 0 0 0 1 0 ‘’0’’ 0 0 1 1 0 0 0 0
3 0 0 0 0 0 0 1 1 ‘’?’’ 0 0 1 0 0 1 1 0
4 0 0 0 0 0 1 0 0
‘’&’’ 0 0 0 0 0 1 0 0
5 0 0 0 0 0 1 0 1
‘’@’’ 0 1 0 0 0 0 0 0
… …

255 1 1 1 1 1 1 1 1
Représentations des couleurs sur 4bits
Couleur Code Couleur Code Couleur Code Couleur code
Noire 0000 Rouge 0100 Gris foncé 1000 Rouge claire 1100
Bleu 0001 Magenta 0101 Bleu clair 1001 Magenta clair 1101
vert 0010 Brun 0110 Vert clair 1010 jaune 1110
cyan 0011 Gris claire 0111 Cayon clair 1011 blanc 1111
5) Conversion des nombres entre la binaire et la base décimale
 Pour convertir un nombre de la base binaire à la base décimale on utilise la méthode suivante :
(an an-1 ... a1 a0)2=an*2n+an-1×2n-1+…+a1×21+a0×20
Exemple : (1001)2=1×23+0×22+0×21+1×20 =(9)10

2
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
 Pour convertir un nombre de la base décimale à la base binaire, on divise
le nombre décimal par 2, puis on divise le quotient obtenu par 2 et ainsi de
suite jusqu'à l’obtention d'un quotient nul. La suite des restes obtenus
correspond aux chiffres dans la base 2. Exemple : (10)10 =(1010)2

Exercices : 3- Représenter en binaire les caractères


1- Convertir en décimale les nombres suivants : suivants :
 10011 =……………………………..……… • B : …………………………….
 110101 =…………………………..……….. • C : …………………………….
2- Convertir en binaire les nombres suivants : • E : …………………………….
 59 =………………………………………… • c : …………………………….
 171 =…………………………….…………. • f : …………………………….
 142=………………………………………… Sachant que : 1+1 =10 et 1+0=1

6) L’octet (en anglais : Byte) :


L’Octet est la plus petite unité de mesure de l’information, il est composé de 8 bits.
 Avec 1 octet (= 8bits) on peut représenter 28=256 informations
7) Les unités de mesure multiples de l’octet : Rq :{210 = 1024}
• kilo-octet :  1ko = 210 octets ≈ 1000 octet • Giga-octet :  1Go = 210 Mo ≈ 1000 Mo
• Méga-octet :  1Mo = 210 Ko ≈ 1000 Ko • Téraoctet :  1To = 210 Go ≈ 1000 Go
Exercices 3) Combien d’informations sont représentées par 5
bits:………...
1) Choisir la bonne réponse, L’informatique est :
4) Remplir le tableau suivant :
o Le traitement automatique de l’information
Binaire Décimale Décimale Binaire
o La science de traitement automatique des
donnés par ordinateur 1011 ………… 15 ………
5) Complétez les calculs suivant:
o La science de l’information.
a. 10Ko ≈ ………….……Octet
2) Compléter la définition suivante: Un Système b. 7000 Ko ≈ …………….Mo
informatique est une combinaison c. 2,3Go ≈ ……………..…..Mo
interdépendante de d. 2000 Mo ≈ ………………Go
« ……………………………………. » et de 6) Classer par ordre croissant les valeurs suivantes:
« … ……………………………….… » 0,5Go – 600 Mo – 800 Ko
………………………………………………….

3
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif

Chapitre2 : Structure de baSe d’un ordinateur


I- Schéma fonctionnel d’un ordinateur
1) Introduction
Définition : Un ordinateur est un équipement électronique de traitement automatique de l’information
……………………………………………………………………………………………………………..
La structure de base d’un ordinateur comprend les éléments suivants :
o Une unité centrale de traitement o Des unités de stockage o Des unités d’entrée
o Mémoire centrale o Un système de bus o Des unités de sortie
Le schéma suivant représente le schéma fonctionnel simplifié d’un ordinateur :
…………………………………………………..
………………
………………
Unité centrale de ……………………………………
traitement
…………………… …………………
……………………………………………………

2) L’unité centrale du traitement


L’unité centrale de traitement ou CPU (central processing unit) ou encore le
microprocesseur est le centre de calcule et de contrôle de l’ordinateur, il constitue le
cerveau de l’ordinateur
 Le microprocesseur est chargé de :
– Décoder et exécuter les instructions
– Effectuer toutes les opérations (calculs) demandés
– Assurer le transfert des informations depuis et vers les autres ressources par l’intermédiaire des bus
 Il est caractérisé par :
– Sa marque : Intel (pentium 1, pentium 2…, celeron, core i3, core i5…) , Cyrix, Motorola….
– Sa fréquence d’horloge le nombre d'opérations que le microprocesseur peut effectuer en une
seconde, mesuré en Hz (hertz)
 L’unité centrale est composée des éléments suivants :
– Unité arithmétique et logique(UAL) : permet de faire des calculs arithmétique (+, -, /, x) et des
opérations logiques (et, ou, Non),
– Unité de commande (UC) : permet d’interpréter et d’exécuter les instructions, et de contrôler
les autres composantes de l’ordinateur
– Registres : ce sont des petites mémoires d’accès très rapide qui conservent les données ou les
instructions, et gèrent les adresses ainsi que les résultats des opérations.
3) Système de bus :
Un bus est un canal permettant d’acheminer les informations binaires entre les différentes composantes
de l’ordinateur.
On distingue en particulier :
a. Le bus de donnée : transport les données échangées entre les différents éléments de système
b. Le bus d’adresse : transport les adresses mémoire

4
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
c. Le bus de commande : transport les différents signaux de synchronisations nécessaire au
fonctionnement de système (signale de lecture, signale d’écriture…)
4) La mémoire centrale :
La mémoire centrale est un organe qui permet d’enregistrer, de stocker et de restituer les informations.
La mémoire centrale est divisée en deux sections :
La mémoire vive (RAM) La mémoire morte(ROM)
• RAM : ……………………………………………., • ROM : ………………………,
= mémoire à accès aléatoire mémoire en lecture seul
• Permet de stocker les information • Permet de stocker les
en cours de traitement. informations de démarrage
• Elle comporte des données de l’ordinateur et les
accessibles en lecture et en procédures d’entrée/sortie (BIOS)
écriture • Elle comporte des données accessibles en
• Appelé volatile car son contenu est détruite lorsque lecture seul
l’ordinateur est éteinte ou redémarrer. • Non volatile
5) Unités de stockage :
Appelés aussi mémoire de masse, elles permettent de conserver les données d’une façon quasi-permanente.
On distingue trois types d’unités de stockages :
 Unités de stockage magnétique :
o Le disque dur : HDD : ………………………………………………………, c’est l'organe
principal de l’ordinateur servant à conserver les données de manière permanente.
(de quelques dizaines à plusieurs centaines de Giga-octets)
o La disquette est un moyen de stockage d'information permettant de transférer ou de
conserver des données informatiques (1,44Mo)
 Unités de stockage optique
o Le CD-ROM (…………………………………………………………………………) c’est un
disque optique permettant de stocker des informations numériques correspondant à 700
Mo de données informatiques.
o Le DVD-ROM (…………………………………………………………………………) Disque
optique numérique à haute densité, d'une capacité d'au moins 4,7 giga-octets,
permettant de stocker sous forme compressée 133 minutes d'enregistrement vidéo.

Vue
micro.
CD
DVD
Blu-Ray

5
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
 Clé USB (flash mémoire) : petit accessoire amovible se connectant sur le port USB d'un ordinateur.
Elle contient une mémoire enregistrable et effaçable. On trouve des clés USB de 64 Mo à plusieurs Go
6) Unités d’entrée/sortie :
Ces unités permettent d’échanger les informations entre l’ordinateur et le milieu extérieur.
a) Interface d’entrée/sortie : c’est un dispositif reliant les périphériques à l’ordinateur, peut-être :
 Une Carte d'extension : carte insérée dans un connecteur du bus d'extension
d'un ordinateur pour en accroître les capacités. (carte son, carte réseau, carte
graphique…) Carte réseau
 Ou un Port (série, parallèle, USB, PS2…) : Interface physique qui gère et synchronise les
échanges de données entre l'unité centrale d'un ordinateur et ses périphériques
externes.
Carte graphique
Exemple de principaux ports de connexion :

Ports Description ou/et Exemple d’utilisation


(série ou RS-232) : obsolète (utilisé auparavant pour les souris,
COM
claviers, modems externes)
Parallèle Anciennes imprimantes (en voie de disparition)
PS/2 Souris et claviers (en voie de remplacement par le port USB)
(sigle de l'anglais Universal Serial Bus, bus série universel), Bus
USB rapide qui permet de connecter de nombreux périphériques Souris,
clavier, imprimante, vidéo projecteur ….

VGA Vidéo Graphics Array, Écran cathodique, écrans plats, vidéo projecteur
DVI (Digital visual interface) Écrans plats, vidéo projecteur

HDMI (High-Definition Multimedia Interface), Écrans plats, vidéo projecteur

Ethernet RJ-
Pour les connexions Ethernet
45
Modem RJ-
Utilisé par des appareils téléphoniques fixes
11

b) Périphériques d’entrée/sortie : ce sont des composants matériels informatiques assurant les


communications entre l’ordinateur et le monde extérieur
 Périphériques d’entrée : permettent d’entrer des données, des commandes ou des programmes
qui seront gérer par l’unité centrale de traitement. Exemples :

2……………………. 3………………… 4………………..…….


1………………….

5………………… 8………………….….
6………………………….. 7……………….……
 Périphériques de sortie : permettent de visualiser les résultats des opérations effectués par l’unité
centrale de traitement : Moniteur, imprimante, haut-parleurs…

6
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif

9………………….. 10……………… 11………………… 12…………………..


 Remarque : Il existe des cas particuliers où un même périphérique peut être périphérique
d’entrée et de sortie au même temps.

14…………………….. 15……………………. 16…………….


13…………………
II- Le schéma fonctionnel détaillé d’un ordinateur :
Unité centrale de traitement Mémoire centrale
(Microprocesseur) ……. (lecture/écriture) ………… (lecture seul)

………………….…………
Bus interne

Système de bus
…………………………
……………………………… Unités d’entrée Unités de sortie
………………… …………………………………… ………………………………
…………………………………… …………………………………

Unités de stockage
III- La carte-mère
La carte mère est l’élément fédérateur de l’ordinateur. Tous les éléments lui sont attachés d’une manière ou
d’une autre soit par des slots, soit par des nappes.

La carte mère comporte en particulier


 Le support processeur, appelé
socket, permet de connecter le
microprocesseur et le Ventirad
 Les slots mémoire vive,
permettent de connecter les
barrettes de mémoire vive. (Pont
 Le chipset : chargé de la nord)
Chipset
gestion des échanges de
(Pont
données entre les divers
composants de l’ordinateur.
 Les connecteurs de
Pile
périphériques de
stockage (Disques durs) et les
lecteurs de disque
IDE : Integrated Drive Electronics : circuit intégré pour lecteur
SATA : Serial Advanced Technology Attachement
 Les connecteurs de périphériques externes : les ports parallèles et série et les ports USB

7
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
 Les connecteurs de cartes d’extension de types différents notamment le bus ISA, les bus PCI et le
bus AGP
 Le bus ISA : (Industry standard architecture) destiné à la connexion des anciennes cartes
d’extension.
 Le bus PCI (Peripheral Component Interconnect) : Destiné à connecter des cartes d’extension
récentes (carte réseau, carte modem…)
 Le bus AGP (Accelerated Graphic Port) : permet de gérer les flux de données graphique, Il est
directement relié au bus processeur, Destiné à la connexion de la carte graphique.
Exercice :
I. Définir les termes suivant : Informatique, Traitement automatique, Système informatique, Ordinateur
II. QCM : Choisir la/les bonne réponse(s) :
1. L’unité centrale est représenté physiquement o Microsecondes
par : o Gigahertz
o Un seul circuit intégré 4. Lorsqu’on éteint ou on redémarre
o Trois éléments : l’UAL, l’unité de l’ordinateur, elle perd ses informations, il
commande et les registres s’agit de :
o Sa fréquence o La RAM
2. Un microprocesseur est composé des o La ROM
éléments suivants : 5. Dans l’ordre de plus petit au plus grand, il
□ Des registres faut placer :
□ Une unité de commande o 7435 Ko – 6,3 Mo – 0,006 Go
□ Un système de bus o 6,3 Mo – 0,006 Go – 7435 Ko
□ Un bus interne o 0,006 Go – 6,3 Mo – 7435 Ko
□ Une mémoire 6. Pour transporter un fichier de 3 Mo du
□ Une unité arithmétique et logique lycée jusqu’à votre domicile, le moyen le
3. La fréquence d’un microprocesseur atteint plus simple et le plus sûre est d’utiliser :
aujourd’hui quelques : o Une disquette
o Giga-octets o Une clé USB
III. Mettez une croix (x) dans les cases valables :
Périphérique Type Port de connexion possible
Entrée Sortie Stockage IDE PS2 VGA USB HDMI Parallèle (LPT)
Clavier
Souris
Imprimante
Scanner
Clé USB
Disque dur interne
Disque dur externe
Vidéo projecteur
IV. Classer par ordre de capacité (de plus petite à la plus grande) les supports de stockage suivants :
Clé USB (8Go), Disquette, Disque dur, DVD, CD-ROM :
……………………… ……………………………………………………………………………………...

8
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif

Chapitre3 : Types de logiciels


I- Qu’est-ce qu’un logiciel ?
Un logiciel (Software) est un ensemble des programmes, des procédés et des règles, et éventuellement de la
documentation, relatifs au fonctionnement d'un ensemble de traitement de l'information.
On distingue deux types de logiciels :
 Logiciel de base
 Logiciel d’application

II- Les logiciels de base :


Un logiciel de base est un logiciel indispensable pour le fonctionnement d’un ordinateur.
a. Système d’exploitation :
Un système d’exploitation est un logiciel de base permettant l’exploitation et la gestion de toutes les
ressources matériel et logiciel d’un ordinateur
Exemples : Windows (2000, Me, XP, 7, Vista…), Unix/linux, Mac OS
b. Utilitaires :
Ce sont des logiciels conçus (créer) pour réaliser les tâches courants et répétitives non assurées par le
Système d’exploitation.

III- Les logiciels d’application :


Un logiciel d’application est un ensemble de
programmes destinés à réaliser certaines tâches.
Parmi les logiciels d’application, on peut citer :
 Logiciels de traitements du texte : ……………………………………………………..…..….….….…
 Logiciel de traitement d’images : …………………………………………………………. ….………
 Les tableurs : …………………………………………………………………………...,…..….………
 Logiciels Prao (présentation assisté par ordinateur : …………………………………………………
…………………………………………………………………………………………….…..….……..
 Logiciels de PAO (publication assisté par ordinateur) …………………………………….….………
………………………………………………………………………………………………..….……...
 Navigateur internet :…………………………………………………………………………. ….…….
 Antivirus :……………………………………………………………………………………. ….……
 Lecteur multimédia : ……………………………………………………………………………….….
 Logiciels de téléchargement : ………………………………………………………………………….
 …………………………………………………………………………………….……………………
 …………………………………………………………………………………….……………………

Chapitre4 : domaine d’application


Sujet : L’informatique a envahi la plupart des domaines de l’activité humain, préparez un document ou un
exposé dont lequel vous décrivez quelques domaines d’application de l’informatique.

9
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
Devoir n°1 (à faire à la maison)
Exercice1 :(4pts) Exercice 4 : (carte mère – 10pts) Observer la figure ci-dessous et relier chaque
1) Remplir le vide par ce qui convient : élément avec son port de connexion par une flèche :
Informatique= …………………………….+……………..…………..
Système informatique= ………………….………..+ ……………………
2) Donner deux types d’information :
-…………………………………… - ……………………………….
carte réseau
3) Donner deux exemples de système informatique :
-………………………..………-……………………………………
Exercice2 : (6pts)
1- Combien d’informations sont représentées par 6bits :
……………………………………………………………………………… carte graphique
2- Convertir vers les unités demandées :
2 Octet ≈…..…….Bit. 8000Ko≈……………MO. 0.064Go≈...............MO.
3- Écrire en binaire le nombre suivant : (6)10=(………………)2 lecteur CD/DVD
4- Écrire en décimale le nombre
suivant (1101)2=…………………………………..
RAM
Exercice3 : Cocher la case valable : (10pts) Vrai Faux CPU
1.L’informatique est le traitement de l’information. Exercice 5 : (fiche technique – 10pts) Un vendeur des ordinateurs affiche sur une
2.Le Microprocesseur est le centre de calcul est de commande de feuille les informations suivantes : HP Pavilion 15-cs3002nf
l’ordinateur
CPU Intel core i5, 2.70GHz/RAM 8Go/ HDD 1To/Windows 10/ 15,6‘’
3.La mémoire vive contient les informations en cours de traitement
Donnez la signification de chaque information.
4.La mémoire ROM est la mémoire vive
5.Les périphériques d’entrée permettent d’envoyer les informations Information Signification
vers l’unité centrale HP Pavilion 15-cs3002nf
6.Les périphériques de sortie permettent de stocker les Intel core i5 …………………………………..…………………………
informations 2.70GHz ………………………………………………………………
7.Le disque dur est un périphérique de stockage 8Go ………………………………………………………………
8.Un ordinateur peut fonctionner sans aucun logiciel de base. 1To ………………………………………………………………
9.Un logiciel d’application est un logiciel indispensable pour le windows 10 ………………………………………………………………
fonctionnement de l’ordinateur. 15,6’’ ………………………………………………………………
10. Windows 7 est un système d’exploitation Exercice 6 : Donner un exemple d’utilisation de l’informatique dans la vie
quotidienne.

10
Informatique M1 : Généralités sur les systèmes informatiques Lycée Med VI Alnif
Devoir n°2 (à faire à la maison)
I- Colorer les cases valables dans la feuille des réponses (à la fin de document) :
Exercice 2: choisir la bonne réponse:
1) Une information est un:
A. Système informatique B. Support de connaissance C. traitement
2) un traitement automatique est un:
A. traitement effectué par un système informatique B. traitement effectué par une machine manuel
3) un système informatique est :
A. un logiciel B. le matériel informatique C. un ensemble de moyens logiciels et matériels
4) Hardware signifie:
A. logiciel B. matériel C. Software
5) Un périphérique est un (une) :
A. Logiciel installé sur un ordinateur. B. Composant lié à un ordinateur. C. Information liée à un ordinateur
6) Le centre de calcul et de commande de l'ordinateur est :
A. le microprocesseur B. la mémoire centrale C. le disque dur
7) La mémoire qui permet de stocker uniquement les informations en cours de traitement est la:
A. mémoire de masse B. mémoire morte C. mémoire vive
8) Les unités qui permettent à l'utilisateur d'envoyer les informations à l'unité centrale sont:
A. les unités de stockage B. les unités de sortie C. les unités d'entrée
9) Le Basic Input Output System (BIOS) est stocké dans:
A. le disque dur B. la clé USB C. la mémoire morte
10) Un Ordinateur ne peut pas fonctionner sans aucun:
A. logiciel d'application B. logiciel de base C. logiciel de traitement de texte
11) Parmi les logiciels de base on peut citer:
A. Photoshop, Word, Excel, VLC… B. Windows, linux, Android… C. Tablette, Smartphone…
12) Lorsqu’on éteint ou on redémarre l’ordinateur, elle perd ses informations, il s’agit de :
A. mémoire de masse B. mémoire morte C. mémoire vive
13) L’organe principal de stockage de l’ordinateur est :
A. La RAM B. La ROM C. Le disque Dur
14) La capacité de la mémoire est mesurée en :
A. Mètre (M) B. Hertz (Hz) C. Octet D. Gigahertz (GHz)
15) La carte graphique est:
A. un périphérique de sortie B. un périphérique d’entrée C. une interface de sortie
16) La circuit imprimé qui regroupe tous les éléments à l’intérieur d’un ordinateur est appelé:
A. Carte d’extension B. Carte mémoire C. Carte mère D. Carte son
17) La carte graphique est une:
A. Carte d’extension B. Carte mémoire C. Carte mère D. Carte son
18) 3 Octet =
A. 3000 Ko B. 0.003Mo C. 24Bits D. 24 Ko
19) 2To≈
A. 1024 Go B. 2000 000 Mo C. 2048 Ko D. 210 Octet
20) Combien de chiffre qu’on peut représenter sur une mémoire 8 Bits
A. 21 chiffres B. 82 chiffres C. 256 chiffres D. 210chiffres
II- Répondre aux questions suivantes sur une double-feuille:
1) Définir les termes suivants : a- Informatique, b- système informatique, c –ordinateur.
2) Donner deux exemples de système informatique
3) Convertir en décimale les codes binaires suivant : 11011 ; 10010
4) Convertir en binaires les nombres suivant : 17 ; 21
5) Sachant que le code binaire de caractère « E » est 01000101 donner le code de F
6) Classer par ordre de capacité de plus petite au plus grand les périphériques suivant
Clé USB (4Go), carte mémoire (2Go) , DVD-ROM, CD-ROM

11
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH

Module 2 : Les logiciels


Chapitre1 : Système d’exploitation - Chapitre2 : Traitement de texte -Chapitre3 : Tableur

Chapitre1 : SyStème d’exploitation


I- Fonctionnalités de base d’un système d’exploitation :
1) Définition :
Un système d’exploitions est un logiciel de base qui permet la gestion de toutes les ressources matériels et
logiciels d’un ordinateur.
Remarque : Un ordinateur ne peut pas fonctionner sans système d’exploitation.
2) Quelques rôles de système d’exploitation :
• Démarrer l’ordinateur ; • Utiliser les périphériques ;
• Gérer l’allocation de processeur • Gérer un réseau informatique
• Installer des logiciels d’application ; • Etc.
• Lancer des programmes ;
3) Les déférents types de système d’exploitation :
Caractéristique de base d’un système d’exploitation :
 Multitâche : permet d’exécuter plusieurs programmes au même temps. (≠ mono-tâches)
 Multiutilisateurs : capable de gérer simultanément les travaux de plusieurs utilisateurs. (≠ mono-
utilisateur)
Système Monotâche Multitâche Mono-utilisateur Multi-utilisateur Codage
*** Quelques
systèmes MS-DOS 16bits

d’exploitation ainsi Windows3.1 16/32bits

que leurs principales Windows98/95/Me 32bits


caractéristiques : Windows NT/2000 32/64bits

Windows XP/Vista/7/8/10 32/64bits

Mac/OS X 32bits

Unix/linux 32/64bits

II- Environnement Windows :


5
4

1
3

2
Figure 1 : ……………………………..

12
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
1) Le bureau :
C’est l’écran qui s’affiche une fois le system d’exploitation est lancé et où figurent les icones, la barre des
tâches et les fenêtres. Figure 1 : (voir la page précédente)
1-………………………..…….. 2- …………………………………3-…………………………….…
4- ……………………………… 5- …………………………………6- .…..…………………………..
2) Barre des taches :
C’est la bande qui se trouve au bas de l’écran. Elle contient le bouton démarrer à gauche et la zone de
notification à droit. Chaque application ouverte se représente par un bouton dans la barre des tâches.
1 2 3 4 5

Figure 2 : ……………….……………………..1- ………………………..2- ………………………………


3-……………………………… 4- ………………………………… 5- ……………………………………

3) Les icones :
Une icône est un symbole graphique utilisé pour représenter une application,
un dossier ou un fichier.
 Lorsque nous double-cliquons sur une icône, l’application ou le dossier
représenté par cette icône s’ouvre. Figure3 : ………………
Activité pratique N°1:
1. Démarrer l’ordinateur. 4. Réorganisez les icônes du bureau : Par nom, puis Par type
2. Changez l’arrière-plan de bureau. 5. Changer le type de menu Démarrer
3. Redémarrer l’ordinateur 6. Afficher Poste de travail et Mes document sur le bureau
4) Description de la fenêtre :
Une fenêtre est une zone rectangulaire de l’écran dans laquelle on visualise une application ou un
document.

1 2 4
3
6
5

7
8
10

Figure 4 :……………………………………………………… 1-…….…………………………………….


2- …………..……………………3- ……………………………… 4- ………………………………..…
5-………………………….……... 6- ………………………………… 7- ……………………………………
8-………………………………… 9-………………………………… 10-……………………………………

13
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
5) Utilisation de l’explorateur Windows :
L’explorateur Windows permet de naviguer dans les différentes dossier et fichiers. Il facilite la manipulation
des dossiers et fichiers (copier, déplacer, supprimer, renommer…).
a. Ouvrir l’explorateur :
Pour ouvrir l’explorateur Windows il suffit d’utiliser l’une des possibilités suivantes :
 Cliquez sur le bouton de l’explorateur dans la zone de …………………
 Clic-droit sur le bouton « …………………. » puis choisissez l’option Explorer (Ouvrir l’explorateur
Windows sous Windows7)
 Maintenir la touche …………………  appuyée et faite une pression sur la touche …………
 cliquez sur Démarrer>>tous les programmes >>……………..….. >> Explorateur Windows
b. Description de l’explorateur : (Figure 5)
La fenêtre de l’explorateur est divisée en deux parties :
 Le volet de gauche : représente l’arborescence des dossiers et fichier.
 Le volet droit : affiche le contenu de l’élément sélectionné dans le volet de gauche
Figure 5 : (voir la page suivant)
1- ………………………..…….. 2- …………………….……………3-………………………………….
4- ………………………………. 5- ………………………….……. 6- ………………………………....
7- ………………………..………8- …………………….…………… 9-……………….…………….…..
10- ………………………………11- ……………………………..…. 12- …………….………………….

4 1 2 3

5 7
8
6
9

10

Contenu de l’élément sélectionné


11
12
Figure 5 :………………………………………………………
Activité pratique N°2 :
1. Ouvrir l’explorateur Windows en utilisant tous les méthodes citées ci-dessus
2. Ouvrir Poste de travail dans une fenêtre
3. Ouvrir Mes document dans une autre fenêtre

14
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
4. Afficher puis réorganiser verticalement tous les fenêtres
5. Réorganisez les éléments de poste de travail : Par espace libre ; Par espace totale ; puis Par type
6. Modifiez le type d’affichage en « Détails » puis en « mosaïque »
7. Afficher les propriétés de chaque disque et remplir le tableau ci-dessous
8. Afficher et saisir les informations suivantes :
Disque dur C D E
Edition de Windows :………………………..……..
Capacité
Fabricant :… ……………... Modèle :………..…….
Espace utilisé
Processeur :……………………………..…………..
Espace libre
La mémoire RAM :………………………………....
III- Notions de dossiers et fichiers :
1) Définitions :
 Un fichier : est un ensemble complet d’information nommé et enregistrer par l’utilisateur.
 Dossier : espace libre sur le disque où on peut regrouper les fichiers ou d’autre dossier.
2) Types de fichiers :
On distingue deux types de fichier :
 Fichier de données : désigne un fichier qui contient un ensemble d’informations de l’utilisateur
ou du système d’exploitation.
 Fichier programme : c’est un fichier qui contient un ensemble d’instruction.
3) Caractéristiques d’un fichier :
Un fichier est caractérisé par :
 Son nom : ne doit pas dépasser 255 caractères. Il est composé d’un nom principal suivi d’un point
«. » et d’une extension, exemple. : « ma photo.jpg »
 Sa taille mesurée en Octet.
 Son format précisé par l’extension du fichier (.doc ; .xls; .pdf; .ppt; .html;.txt;.wav (audio); .rar;….).
.com ; .mpeg
 Son chemin d’accès (=adresse=parcours) :
Exemple du chemin (=adresse=parcours) d’un fichier (image : dessin1) qui se trouve dans le disque
locale C :
C:\Doc_Info\MesPhotos\dessin1.jpg
Racine Dossier Sous dossier Fichier
4) Notion d’application :
Une application est un fichier programme qui correspond à un logiciel d’application. Ce fichier aura
toujours l’extension .com ou .exe.
IV- Gestion des fichiers/dossiers :
a. Créer un dossier : Il existe plusieurs façons pour créer un dossier :
 Choisissez le chemin ou l’endroit où vous voulez crée votre
Menu contextuel
dossier (par exemple : Mes Documents)
 Cliquez avec le bouton ……………… de la souris sur un
endroit neutre (vide) afin d’ouvrir le menu ……………….
correspondant
 Choisissez l’option Nouveau →dossier.
 Un dossier nommé nouveau dossier s’affiche sur la fenêtre.
Vous pouvez taper le nom directement sous l’icône et valider
ensuite par la touche ENTREE.

15
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
b. Renommer un dossier ou un fichier :
 Cliquez avec le bouton ……… de la souris sur l’icône du dossier que vous voulez changer son
nom, puis choisissez Renommer à partir de menu ……………. correspondant.
 Tapez ensuite le nouveau nom dans la zone de texte situé au-dessous de l’icône. => validez par
………………….
Activité pratique N°3 :
3) Ouvrir le dossier « Mes documents » et créer un nouveau dossier nommé « votre nom et prénom ».
4) Créer cette arborescence dans votre dossier (‘nom et prénom’)

votre nom et prénom

Mes photos Mes cours Musique

Info Français Math Arabe

5) Renommer le dossier « Math » en « Mathématique »


6) Renommer le dossier « Info » en « Informatique»
7) Créer quatre dossiers nommés « Module1 », « Module2 », « Module3 » et « Module4 », dans le dossier «
informatique »
c. Sélectionner un dossier ou un fichier :
Avant de travailler avec un fichier, vous devez le sélectionner. Pour le faire il suffit de cliquer une seule
fois sur son………………….
d. Étendre une sélection :
** Pour sélectionner plusieurs éléments (dossier ou fichier) consécutifs :
 Cliquez sur le premier nom de fichier ou dossier que vous voulez sélectionner.
 Maintenez la touche ………………….. enfoncée pendant que vous cliquez sur le dernier élément
voulu.
** Pour sélectionner plusieurs éléments (dossier ou fichier) non consécutifs : Maintenez la touche
………… enfoncée pendant que vous cliquez sur chacun des éléments voulus.
e. Supprimer des dossiers et/ou des fichiers :
 Sélectionnez les éléments à supprimer
 Choisissez la commande ………………. dans le menu fichier. Une boite de dialogue de la
confirmation de la suppression apparait.
 Choisissez le bouton OUI pour faire disparaitre l’élément sélectionner.
f. Gestion de la corbeille
La corbeille Windows contient tous les fichiers et dossiers supprimés antérieurement. Tant que les fichiers sont
dans la corbeille, ils sont récupérables avec la commande "restaurer". Les fichiers sont toujours présents sur
l'ordinateur. "Vider la corbeille" permet de supprimer définitivement les éléments et de libérer de la place sur le
disque dur.
Vide
i. Restaurer un élément :
 Ouvrez la corbeille puis sélectionnez les éléments à restaurer
 Choisissez la commande ………………. dans le menu fichier
Contient au moins
ii. Vider la corbeille un élément
 Ouvrez la corbeille
 Choisissez la commande ………………………….. dans le menu fichier

16
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Activité pratique N°4 :
1) Supprimer les dossiers « Arabe » et « français »
2) Renommer les dossiers « Module1 », « Module2 », « Module3 » et « Module4 » successivement par
«M1», « M2 », « M3 » et « M4 »
3) Ouvrir la corbeille et restaurer le dossier « français »
4) Vider la corbeille
g. Copier et déplacer un élément :
 Copier : Le copier / coller permet de copier, donc de dupliquer des fichiers à partir de leur emplacement
d'origine et de les coller vers un nouvel emplacement.
 Choisir la commande « copier » à partir de menu Edition ou le raccourci clavier …..…………
 Ouvrir le dossier destinataire, puis choisir la commande Coller à partir de menu Edition ou le
raccourci clavier …………
 Déplacer (couper) : Le couper / coller vous permet de couper, c’est-à-dire de déplacer des fichiers d'un
emplacement à un autre.
 Choisir la commande couper dans le menu Edition ou le raccourci clavier …………
 Ouvrir le dossier destinataire, puis choisir la commande Coller à partir de menu Edition ou le
raccourci clavier …………
h. Annuler une opération :
En cas d'erreur de manipulation vous pouvez annuler l’opération à partir de menu « Edition » de
l’Explorateur Windows ou en utilisant le raccourci clavier :……………..
Activité pratique N°5 :
Exercice 1 :
1) Ouvrir le dossier «Mes documents » et créer trois nouveaux dossiers nommés « Chapitre1 »,
« chapitre2 » et « chapitre 3 »
2) Copier ces trois dossiers « Chapitre1 », « chapitre2 » et « chapitre 3 » vers le dossier « M1 » puis
vers « M2 » puis vers « M3 »
3) Déplacer les trois dossiers « Chapitre1 », « chapitre2 » et « chapitre 3 » de «Mes documents » vers
le dossier « M4 »
4) Créer un raccourci sur le bureau vers votre dossier
Exercice2 :
1) Ouvrir le dossier M1 et Créer un nouveau document texte nommé « définition_informatique »
2) Ouvrir ce document et saisir la définition de l’informatique, Enregistrer les modifications et fermer bloc-
notes
3) Fermer toutes les fenêtres puis rechercher le fichier « winter.jpg ».
Noter les étapes à suivre pour rechercher un élément sous le titre : i) Rechercher un élément
4) Afficher les propriétés de ce fichier (taille, format, emplacement)
Saisir la méthode suivie sous le titre : j) Propriétés d’un fichier
5) Copier cette image vers « Mes photos ».
7) Fermer toutes les fenêtres. Puis Ouvrir le logiciel Paint, Noter les étapes à suivre pour lancer un logiciel
sous le titre : k) Lancer un programme
8) Dessiner un ordinateur dans ce logiciel.
9) Enregistrer votre dessin dans « Mes images » sous le nom « ordinateur »
10) Déplacer ce fichier vers « Mes photos ».

17
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Activité pratique N°6 :
1) Fermer votre session et ouvrir la session « Admin »
2) Installer le logiciel « winrar4-x32-01net» qui se trouve dans le disque locale « E:\logiciel\»
3) Fermer la session « Admin »et ouvrir votre session
4) Compresser votre dossier « Nom-prénom » à l’aide de logiciel « Winrar »

Exercice de synthèse :
Démarrer l’ordinateur et ouvrir votre session : 5) Renommer le dossier TP1 qui se trouve dans
Prénom-Nom par « Travaux Pratiques1 ».
1) Créer un nouveau dossier nommé « Teste » sur le
6) Supprimer le dossier Cours,
bureau.
7) Supprimer le dossier TP1_Windows qui se trouve
2) Ouvrir ce dossier et créer cette arborescence de
dans Travaux Pratiques1
dossiers :
8) Ouvrir la corbeille, que remarquez-vous ?
Prénom- 9) Restaurer le dossier Cours
10) Vider la corbeille
11) Donnez l’arborescence des dossiers et fichiers du
TP1 Activité1 dossier « Teste »
12) Créez un raccourci sur le bureau vers votre dossier
TP1_Window Cours TP_G1 « Prénom-Nom »
3) Copier le dossier TP1dans le dossier TP_G1. 13) Saisir et enregistrer la définition du système
4) Déplacer le dossier TP_G1vers le dossierTP1. d’exploitation dans un document « Word pad »

Chapitre2 : Traitement de texte


I- Introduction :
Un Logiciel de traitement de texte (Texteur) est un logiciel ……………..…………. qui permet
d’élaborer un …………………………...
1) Exemples des logiciels de traitement de texte
 Microsoft Office Word  Word perfect  OfficeSuite Documents
 Open Office.org Writer  WPS office writer  …
2) Microsoft Word :
WORD est un logiciel de traitement de texte édité par Microsoft.
Microsoft Office Word possède divers outils intégrés dont :
 La saisie du texte ;  L’insertion des objets dans un document
 L’édition d’un document (sélection, (tableaux, images,…)
déplacement, suppression de texte) ;  La mise en page (réglage des marges,
 La mise en forme d’un document (caractères, orientation de page,…) ;
paragraphes, bordure, …) ;  L’impression d’un document (totale ou
 La vérification automatique de l’orthographe partielle) ; …
et de la grammaire d’un document ;
II- Environnement de travail de Microsoft Word :
1 - Démarrage de Word :
Pour démarrer Microsoft Word, on clique sur : …………………… >……………….…… ……… ………
> ……..………..………………....> Microsoft Office Word 2010

18
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
La fenêtre de 1-…………………………….………………….. 2-……………………………..
Microsoft office Word 4-………………………..
2010 contient le ruban
tout en haut, la zone de
rédaction : le plus grand
espace sous Word, et elle
est vide. C'est donc dans
cet espace que vous allez 5……………………
taper votre texte et la ………..
barre d’état en bas de la 6…………………
fenêtre : elle permet ……………………
d’afficher l’état de la …………….
fenêtre (mode d’affichage,
nombre de mot, nombre
7……………………
de page, …).

Figure 1...............................................................

2 - Le ruban et la barre d’outils accès rapide : (Figure 2)


1 2 3 4-……...…………..

5-……...………….. 6-……...………….. 7-……...…………..


La barre d’outils accès rapide contient par défaut trois boutons :
1-……………………………………2-………………………………3-……………………………………
3 - La barre d’état : (Figure 3)

III- EDITION D’UN DOCUMENT:


4 - Création d’un nouveau document :
Pour créer un nouveau document, cliquez sur
:………………………… > ……………………… >Créer
5 - La saisie du texte :
Pour saisir (écrire) du texte, vous devez appliquer les règles suivantes:
 Les mots sont séparés par un seul espace.
 Commencer à taper le texte sans se soucier de la forme des caractères ni du retour à la ligne.

19
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
 Respecter les règles de langue (majuscules, minuscules, ponctuation).
 Pour saisir du texte en majuscule, appuyez sur la touche ……………………...
 Pour créer un nouveau paragraphe, appuyez sur la touche ……………………...

6 - Enregistrement d’un nouveau document :


Pour enregistrer un nouveau document : cliquez sur le ……………………………………>>
……………………………..
Dans la partie gauche de la boite de dialogue choisissez l'endroit où vous voulez enregistrer le document
puis tapez le nom de document dans la zone Nom de fichier et cliquez sur le bouton Enregistrer.
Activité pratique N°1 : Dans un logiciel de traitement de texte :
1- Saisir les définitions des termes suivant : système d’exploitation, informatique (en Français et en arabe,
Texteur.
2- Enregistrer le document sous le nom « Vocabulaire » dans votre dossier

7 - La sélection du texte :
Pour sélectionner un bloc de texte placez le curseur devant le texte que vous voulez sélectionner puis
cliquez et glissez pour balayer votre texte. Ou utiliser l’une des méthodes suivantes :
- Pour sélectionner un mot : faites un ………………………………….. sur le mot à sélectionner
- Pour sélectionner une ligne : placer le pointeur de la souris dans la marge gauche de la ligne puis
cliquez ……………………………….……..
- Pour sélectionner un paragraphe : placer le pointeur de la souris dans la marge gauche de paragraphe
puis ……………………………..
- Pour sélectionner tout : placer le pointeur de la souris dans la marge gauche du document puis cliquez
trois fois successive (ou …………………………………………..)
8 - Déplacement d’un bloc de texte :
Pour déplacer un bloc de texte :
1-Sélectionnez le bloc à déplacer.
2-Dans l’onglet ………………. cliquez sur ( …………….) dans le
groupe "presse-papiers"
3-Placez le curseur à l’endroit où vous désirez insérer le bloc de texte.
4-Dans l’onglet ………………. cliquez sur (……………….) dans le groupe "presse-papiers"
9 - Copie d'un bloc de texte :
Pour copier un bloc de texte :
1-Sélectionnez le bloc à copier.
2-Dans l’onglet ………………. cliquez sur (……………….) dans le groupe "presse-papiers"
3-Placez le curseur à l’endroit où vous désirez insérer le bloc de texte.
4-Dans l’onglet………………. cliquez sur (Coller) dans le groupe "presse-papiers"
10 - Suppression d’un bloc de texte :
Pour Effacer un bloc de texte :
1- Sélectionnez le bloc à supprimer.
2-Appuyez sur la touche Suppr du clavier.

20
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
11 - Annulation et rétablissement d’une opération :
o …………………….. : permet d’annuler une ou plusieurs opérations effectuées.
o ……………………… permet de restaurer une ou plusieurs
opérations annulées.
o ………………..……. : permet de répéter la dernière opération
12 - Correction d'orthographe et de la grammaire :
Microsoft Word nous aide à corriger les erreurs de frappe.
Les fautes d'orthographe sont signalées par des soulignements rouges et
les erreurs de grammaire par des soulignements vertes.
Pour corriger une faute d'orthographe ou de grammaire,
1-Cliquez droit sur le mot souligné en rouge ou en vert
2-Sélectionnez une des suggestions proposées.

Activité pratique N°2:


1- Ouvrir le document « vocabulaire » .
2- Corriger les erreurs d'orthographe et de grammaire.
3- Organiser les définitions par ordre alphabétique. 4- Enregistrer les modifications.

IV- MISE EN FORME:


La mise en forme permet d'améliorer l’apparence d’un document.
1 - Les niveaux hiérarchiques d'un document :
Les documents sont organisés selon quatre niveaux hiérarchiques :
 Caractère : concerne tous les caractères, mots et lignes de texte du document.
 Paragraphe : c'est tout bloc de texte qui se termine par un passage à la ligne volontaire.
 Page : concerne les pages du document.
 Section : permet de diviser le document en plusieurs parties,
chacune pouvant opter pour une mise en page qui lui est propre.
∆ Mini barre d’outils

2 - Mise en forme des caractères : 1 2 8 7 9


Pour appliquer rapidement des mises en forme de caractères :
1-Sélectionnez le texte à mettre en forme
2-Choisissez la forme désirée dans le groupe Police (onglet
Accueil) ou dans la mini barre d’outils 3 4 5 6 10
bouton 1 2 3 4 5
fonction ………..………. ………..………. ………..………. ………..………. ………..……….

bouton 6 7 8 9 10
fonction ………..………. ………..………. ………..………. ………..………. ………..……….

Activité pratique N°3 : Ouvrir le document « Vocabulaire » et appliquer la mise en forme ci-dessous puis
Enregistrer les modifications :
Couleur Taille Police Style
Termes Bleu ciel 17 Trebuchet MS Gras italique
Définitions Bleu foncé 13 Arial italique

21
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Terme en arabe Rouge 20 Andalus Gras

Definition en arabe Vert 15 Arabic Typesetting Souligné

3 - Mise en forme des paragraphes :


La mise en forme des paragraphes peut se faire en utilisant le groupe ………………………… de l’onglet
……………………………. Ou de l’onglet ……………………………… ou à partir de la boite de dialogue
« Paragraphe »
Alignements 8 9
5 6 7 10
Centré À gauche À droite Justifier
…………. …………. …………. ………….
Interligne et Augmenter Diminuer Trame Bordures
espacement le retrait le retrait de fond
……. ……. ……. ……. ……. 1 2 3 4 12 11

Les listes Boite de dialogue Paragraphe


Puces Numérotation Liste à plusieurs niveaux
……. ……. …….

a) Les alignements :
C'est la façon dont laquelle le texte doit être aligné par rapport
aux marges. Pour aligner un texte :
1-Sélectionnez les paragraphes à aligner
2-Cliquez sur l'alignement désiré dans le groupe Paragraphe de
l'onglet Accueil.
b) Les interlignes:
L’interligne désigne l’espacement entre les lignes d’un texte.
Pour modifier l’interligne, sélectionnez-le ou les paragraphes
concernés, cliquez sur Interligne dans le groupe Paragraphe de
l'onglet Accueil et choisissez un des espacements proposés.
c) L’espacement
L’espacement désigne la distance entre le paragraphe active (sélectionnée) et le paragraphe en dessus appelé
« Espacement avant » ou la distance entre le paragraphe active (sélectionnée) et le paragraphe en dessous
appelé « Espacement après ». Pour ajouter un espace avant ou après un paragraphe
 cliquer sur la commande du groupe paragraphe puis
ajouter l’espace avant ou après le paragraphe
 ou bien entrer la valeur dans la boite du dialogue paragraphe
d) Les retraits
Les retraits peuvent êtres spécifiés on utilisant les commandes
du groupe paragraphe ou bien les poignets de la règle horizontale

……………….…. ……………….…. ……………….…. …………………


.
On peut utiliser également la boite du dialogue « paragraphe » ou le groupe « paragraphe » de l’onglet
« mise en page ».

22
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Activité pratique N°4: 1) Ouvrir le document « Vocabulaire », 2) ajouter un retour à la ligne entre chaque
terme et sa définition.3) Appliquer la mise en forme ci-dessous.4) Enregistrer les modifications :
Alignement Retrait de 1ère Interligne Espacement Espacement Tram Bordure
ligne avant après de fond
Termes Centré - 1,5 3 pt 4 pt Jaune De votre
Définitions Justifié 1cm 6 pt 5 pt - choix
Double
e) Les puces et numéros:
 Les puces : (* , ▬, ►,…) : La puce est un point ou autre symbole placé devant le texte.
Pour ajouter un style de puces à un texte, sélectionnez le texte concerné, cliquez sur la flèche à droite de
Puces dans le groupe Paragraphe de l'onglet Accueil et choisissez la puce souhaitée.
 Les numéros : (1.2.3…)
Pour ajouter un style de numéros à un texte, sélectionnez le texte concerné, cliquez sur Numérotation
dans le groupe Paragraphe de l'onglet Accueil et choisissez la numérotation souhaitée.
f) Reproduire la mise en forme :
Le bouton de groupe Presse-papiers (onglet Accueil) permet de reproduire la
mise en forme à la fois des caractères et des paragraphes.
Procédure :
1-sélectionnez le mot doté de la mise en forme
2-cliquez sur ………………………………………………
3-Faites glisser le pointeur sur le texte à mettre en forme
Activité pratique N°5: Ouvrir le document « Vocabulaire », Numéroter les termes définis puis Enregistrer
les modifications :

V- INSERTION DES OBJETS:


1 - Les tableaux :
Un tableau est composé de lignes et de colonnes.
La zone rectangulaire située à l'intersection d'une ligne et d'une
colonne est appelée cellule.
a) Insertion d’un tableau:
Pour insérer un tableau dans un document :
1-Placez le point d'insertion à l'endroit où le tableau doit être inséré,
2-Basculez vers l'onglet ……………
3- Cliquez sur Tableau dans le groupe …………………
3- Choisissez le nombre de lignes et de colonnes du tableau dans le
menu.
b) Mettre en forme un tableau:
Pour mettre en forme un tableau Word 2010, vous utiliserez deux onglets
 L’onglet ………………….., pour définir les bordures, le style et les options de style du tableau …
 L’onglet ………….……... pour modifier la taille et l'alignement des cellules...
Activité pratique N°6 : Dans un texteur de texte, élaborer un document qui contient votre emploi de temps

23
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
2 - Les images :
a) Les formats supportés
Word 2010 est compatible avec la plupart des formats graphiques conventionnels. Il supporte les formats
suivants : JPG (ou JPEG), PNG, BMP et WMF.
b) Insérer une image à partir d’un support de stockage:
Pour insérer une image dans un document :
1-placer le point d'insertion à l'endroit exact où l'image doit être
insérée.
2-Dans l'onglet ………………, cliquer sur le bouton Image, dans le
groupe ……………………..
La boîte de dialogue Insérer une image apparaît sur l'écran.
3-Accédez à l’emplacement où se trouve l’image.
4-Sélectionner une l’image, puis cliquer sur le bouton
Insérer en bas de la boite de dialogue.
c) Insérer une image clipart
Word 2010 donne accès à un très grand nombre d'illustrations et de
photographies.
1-Placer le point d'insertion à l'endroit où vous voulez insérer l'image.
2-Dans l'onglet Insertion, cliquer sur Images clipart dans le groupe Illustrations.
3-Dans le côté droit de la fenêtre, il apparait un volet nommé Images clipart.il suffit alors d'entrer un ou
plusieurs mots dans la zone de texte Rechercher et cliquer sur OK.
4-Cliquez sur un clipart ou une photographie pour l'insérer dans le document.
d) Redimensionner une image :
 Cliquer sur l’image.
 Pointer sur l’un des coins de l’image.
 Lorsque le pointeur de la souris devient une petite flèche, cliquer et glisser le curseur.
e) Paramétrer une image
- Cliquer sur l’image.
- Sous « Outils Image » ( ) cliquer sur onglet « Format » ( ), voilà ci-dessous une
description des éléments constituant cet onglet :

d
a b c
 Le groupe Ajuster (a) : permet de modifier la luminosité (‫)اإلضاءة‬, contraste et la couleur de l’image.
 Le groupe Style d’image (b) : permet d’appliquer certaines styles d’image (effets, bords et forme)
prédéfinis ou personnalisés, pour ce faire sélectionner une image et cliquer sur l’un des styles présentés
dans ce groupe.
 Le groupe Organiser (c) : regroupe des outils concernant le positionnement de l’image :
 Le Groupe Taille (d): Pour modifier la hauteur et la largeur de l’image sélectionnée

24
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
3 - Les formes :
Les formes sont des éléments dessinés, tels que des rectangles, des flèches, des
étoiles… qui peuvent être directement insérés dans un document Word.
Pour ajouter une forme dans un document :
1-Dans l'onglet Insertion, cliquer sur Formes dans le groupe Illustrations
puis choisir la forme à insérer dans le menu.
2-Dessiner la forme à l'endroit souhaité sur le document, en maintiennent le
bouton gauche de la souris enfoncé et en dessinant un rectangle.
Pour insérer du texte dans une forme, il suffit de cliquer avec le bouton droit
sur la forme, choisir Ajouter du texte dans le menu contextuel puis saisir le
texte.
4 - Insérer un objet Word Art
 Cliquer où vous voulez insérer l’objet WordArt.
 Sous l’onglet « Insertion » , dans le groupe Texte, cliquer sur
« WordArt ».
 Dans la liste qui s’affiche cliquer sur un modèle de votre choix.
5 - Insérer un graphique Smart Art.
 Cliquer où vous voulez insérer l’image.
 Sous l’onglet « Insertion » , dans le groupe Illustrations, cliquer sur « Smart Art » dans le
groupe « Illustration ».
 Dans la boite de dialogue qui s’affiche, choisir un style dans la liste des graphiques puis cliquer sur le
bouton OK, ensuite redimensionner et remplir le diagramme.
Activité pratique N°7: dans un texteur, Réaliser des fiches publicitaires qui contiennent : des images, des
formes, zone de texte, WordArt et SmartArt
VI- Mise en page et impression
1 - Mise en forme des pages :
La mise en page permet de contrôler les options de présentation du document sur le papier.
Dans l’onglet « mise en page » On peut :

a b c d
 Changer les marges (haut, bas, à droit et à gauche) « a »
 Le format ou la taille de papier (A4, A5, B5…autre...) « c »
 L’orientation de papier (portrait ou paysage) « b »
 Couleur de page « d »
 Ajouter une bordure de page… « d »
a) En-tête et pied de pages:
Ce sont les bandes horizontales affichées dans les parties supérieure et inférieure des pages, ils peuvent
contenir certaines informations, comme exemple le titre du document, la date et l'heure de l'impression,
etc.

25
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Pour insérer l’en-tête ou le pied de page :
- Cliquez sur En-tête ou pied de page (groupe …………………… …… …… de l’onglet
………………………….)
- Choisissez un parmi les modèles proposés.
- Pour sortir de l'en-tête ou du pied de page, cliquez sur le bouton « fermer l’entête et le pied de page »
de l’onglet « création ».
f) Bordure de pages:
Pour ajouter un cadre (une bordure) à un document, cliquez sur Bordures de page (groupe Arrière-plan
de page, onglet Mise en page) et choisissez un parmi les modèles (motifs) proposés.
g) Numérotation des pages:
La numérotation des pages d'un document est simple :
1-Basculez vers le groupe Entête et pied de page de l'onglet ………………...
2-Cliquez sur Numéro de page.
3-Choisissez la position des numéros de page (Haut, Bas ou Marges de page) puis cliquez sur un des
numéros proposés.
2 - Mise en forme des sections :
L'utilisation des sections sera nécessaire dans les cas suivants :
 Numérotation partielle des pages d'un document ;
 Numérotation de certaines lignes dans le document ;
 Plusieurs colonnes dans une partie du document ;
 Utilisation de plusieurs en-têtes et pieds de page.
Pour définir des sauts de section,
- Placez le point d'insertion à l'endroit précis où vous voulez insérer un saut de section.
- Basculez sur l'onglet Mise en page dans le Ruban.
- Cliquez sur Sauts de page dans le groupe Mise en page
- Choisissez le type de saut de section à utiliser en cliquant sur une des entrées affichées sous Sauts
de section
3 - Impression :
Pour imprimer le document ou une partie
de document :
- Cliquer sur le menu Fichier >>
imprimer
- Choisir les options d’impression
puis cliquer sur le bouton
Imprimer.

26
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Activité pratique N°8 : Ouvrir le document vocabulaire2 et appliquer la mise en forme ci-dessous
1) Orientation de page : Portrait
2) Colonnes : 2 colonnes, avec ligne séparatrice, espacement entre les colonnes : 0.2 cm
3) Marges : gauche : 2,5cm ; droite : 2,5cm ; haut : 2cm ; bas : 2cm ;
4) En-tête de page : Classes de tronc commun
Mise en forme de l’En-tête de page : taille : 12 ; style : Italique ; bordure : inferieur
5) Pied de page : la date d’aujourd’hui (à gauche du pied de page)
Mise en forme du pied de page : taille : 12 ; style : Gras Italique, bordure : supérieur
6) Numéro de page : Marges de la page
7) Bordure de page : (motif avec une largeur : 10pt)
8) Filigrane : vocabulaire de l’informatique.

Chapitre3 : Tableur
I. Principales fonctionnalités d’un tableur :
Un tableur est un ………………………….. destiné à créer et utiliser des …………………….................,
ces tableaux appelés ici : ………………………
Un tableur permet :
 L’édition d’une feuille de calcul (saisie, modification, déplacement copie des données et des feuilles)
 La gestion d’un classeur (création, enregistrement, ouverture, fermeture et manipulation des feuilles
de calcul…)
 L’utilisation des fonctions prédéfinis pour faire des calculs spécifiques (mathématiques, statistiques
finance…)
 La présentation des données sous forme des graphiques (histogramme, courbe, secteur ….)
 La mise en page et impression d’un classeur ….
Exemples de tableurs : Lotus 123, Microsoft Excel, libre office Calc, WPS office sheets,
OfficeSuite sheets…
II. Environnement de travail Microsoft Excel 2010
1- Définition : Excel est un tableur, il permet de manipuler des données numériques et d'effectuer
automatiquement des calculs simples et complexes.
Dans Excel, on travaille sur un ………………. Par défaut, le classeur est enregistré dans un fichier
portant l’extension :...…..
2- Démarrer Excel : bouton démarrer tous les programmesMicrosoft officeMicrosoft office
Excel 2010
3- Fenêtre Excel : la fenêtre Excel est constituée de :
 Le ruban : Le ruban de Ms Excel contient les deux onglets spécifiques supplémentaires
sont : « Formules » et « Données »

1-…………… 2-………………. 3-…………… 4--……………………………


…………… ………………….. …………… ………………………………

5- …………………
7-………………………
6- …………………………………. …………………………

27
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH

 La barre de formule : permet la saisie des formules

1--…………… 2-………… 3--…………… 5--………………….……


…………… ……………. …………… ……………

4- ………………………..
 Feuille de calcul :
La feuille Excel est constituée de :
 Ligne : part de l’extrémité gauche de la feuille et continue jusqu’à son extrémité droite, indexée
par un numéro, on dit : sa référence.
 Colonne : part du haut de la feuille et continue jusqu’en bas, indexée par une lettre
 Cellule : intersection d’une ligne et d’une colonne indexée par la lettre de
colonne et le numéro de la ligne, dite référence de la cellule. exemple : ………………

2-

1- 3-

4-
5-

7- 6-

o Remarque : la cellule active est la cellule sélectionnée, sa référence est indiquée dans la zone
de nom
 Plage : ensemble de cellules contiguës, indexée par la référence de la première cellule en haut à gauche
et celle de la dernière en bas à droite. exemple ………….
 La case de sélection totale située à l’angle supérieur gauche de la feuille, elle permet de
sélectionner la totalité de la feuille affichée
 Les onglets des feuilles : situées en bas de la fenêtre permettent de naviguer entre les feuilles d’un
classeur.
 La barre d’état :

28
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
III. Gestion d’un classeur :
1- Créer un nouveau classeur : Menu fichier  nouveau, choisir un modèle puis cliquez sur le bouton
créer
2- Enregistrer le classeur :
 Enregistrer : Menu fichierenregistrer ou <ctrl>+<s> sous le clavier
 Enregistrer sous : permet d’enregistrer le classeur avec un autre nom ou dans un autre endroit
Menu fichier  enregistrer sous, saisissez le nom  enregistrer
3- Ouvrir un classeur : le Menu fichier  ouvrir sélectionnez le fichier Excel  ouvrir
IV. Saisie et gestion des données
Les données sous Excel sont réparties en :
 Formules : des expressions permettent de calculer la valeur d’une cellule à partir des valeurs des
autres cellules
 Constantes : sont deux types
 Texte : Les données alphanumériques qui ne sont pas considérées ni comme des données
numériques ni comme formules
 Numérique : ce sont les nombres, les dates et les heures.
1- Saisie des données : cliquez sur la cellule, saisir les données directement dans la cellule puis
appuyez sur ………………, ou saisir les données dans la …………………..… puis cliquez sur le
bouton de validation (valider ) dans la ……………………
2- Sélection des données
 Une cellule : pointez sur la cellule
 Une ligne : cliquez sur le numéro de la ligne
 Une colonne : cliquez sur la lettre de la colonne
 Une plage : cliquez sur la première cellule puis faire glissez sur les autres cellules en maintenant
le bouton gauche enfoncé ou cliquez sur la première cellule cliquez sur la dernière en maintenant
la touche <Maj> enfoncée
3- Mise en forme : Excel est comme Word, permet d’effectuer une mise en forme des données, il
permet également de différencier entre les valeurs qui seront affichées et celles qui seront utilisées
dans les calculs par exemple le nombre de chiffres après la virgule et les formats des dates. Pour ce
faire utilisez les groupe police, alignement, nombre et style de l’onglet accueil

L’onglet Nombre contient les options suivantes :


o Format des donnes (standard, nombre, date…)
o Nombre comptabilité, Pourcentage, Séparateur de millier
o Ajouter ou réduire les décimales (nombre de zéros après la virgule)
4- Copie et déplacement des données :
 Copier : l’onglet accueilcopier ou ……………. sur, le clavier
 Couper : l’onglet accueil couper ou ……………. sur le clavier
 Coller : l’onglet accueil coller ou ……………… sur le clavier
 Copier sur une plage : cliquez sur le poignet (coin bas à droit) de la cellule et faire glisser sur les
autres cellules.

29
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
V. Les formules et les fonctions :
1) Adressage : référence relative et référence absolue
 La référence d’une cellule est le code qui nous permet de l’identifier : A1, B3, C15, AA375 …
 On distingue 3 types de références : Référence relative, Référence absolue et Référence mixte
i. Référence relative
Une référence relative c’est une référence qui va varier quand vous allez la recopier
 Exemple : B5, C5, A1…
ii. Référence absolue
Une référence absolue c’est une référence qui ne va pas être modifiée lors d’une phase de recopie (dite aussi
Fixe). Exemple : $A$2, $B$12
iii. Référence mixte
Une référence mixte est une référence qui n’est fixée que sur une partie de la référence : soit la ligne, soit la
colonne, Exemple : D$5 (ligne constante) ; $D5 (colonne constante)
iv. Remarque :
 $ devant la lettre de la colonne permet de fixer la référence si vous recopiez la formule d'une colonne
à une autre. Exemple : $C11
 $ devant le numéro de la ligne permet de le numéro de la ligne lorsque vous recopiez la fonction
vers le haut ou vers le bas. C$11
 $ devant la lettre de la colonne et le numéro de la ligne ne modifie jamais la référence de la cellule
quel que soit le sens pour recopier la fonction.
 Pour basculer entre les différents types de références sélectionner la référence puis cliquer sur la
touche « F4 »

2) Les formules :
Les formules sont des expressions qui effectuent des calculs
sur les valeurs contenues dans une feuille de calcul.
 Une formule commence par un signe égal « = »
 Une formule peut également contenir les éléments
suivants : des valeurs, des références, des opérateurs et
des parenthèses.
Pour appliquer une formule aux données d'une feuille de
calcul :
 Sélectionnez la cellule qui va contenir le résultat
 Saisissez la formule
directement ou dans la zone
des formules,
 appuyez sur la touche
ENTRER ou cliquez sur le
bouton « valider »
3) Les fonctions :
Les fonctions sont des formules prédéfinies qui effectuent des calculs en utilisant des valeurs particulières
appelées …………………...
a) Syntaxe d'une fonction :
=Nom_de_la_fonction (arguments1 ; arguments2 ;…)

30
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH
Les arguments peuvent être des nombres
constants, du texte ou encore des
références de cellules ou de plage de
cellules.
b) Exemple : Excel dispose de nombreuses
fonctions réparties en catégories : (voir le
tableau ci-contre)
c) La saisie d’une fonction :
Pour utiliser une fonction dans une feuille
de calcul utilisez l’une des manières
suivantes :
i. Sélectionnez la cellule qui va contenir le résultat et tapez la fonction directement ou dans la zone de
formules, ensuite appuyez sur la touche Entrée
ii.
 Cliquez sur le bouton …………………………
 Dans la boite de dialogue qui s’affiche, Choisir la catégorie
puis la fonction à insérer puis cliquer sur OK.
Remarque : Quand vous cliquez sur une fonction, sa définition
apparait en bas de la fenêtre.
iii. Dans le groupe « …………………………… » de l’onglet
« ………………………… » Choisir la catégorie puis cliquer sur
la fonction à insérer.

VI. Insertion d’objet :


1- Zone de texte : permet d’insérer le texte dehors les cellules, l’onglet insertion zone de texte puis tracez
la zone.
2- Commentaire : permet d’ajouter des explications aux cellules
 Insérer un commentaire : l’onglet révisioncommentaire ou clic droite sur la celluleinsérer
commentaire
 Afficher un commentaire : faire passer le pointeur sur la cellule
3- Les graphiques :
 Cliquez dans le tableau contenant les
données à représenter sous forme d’un
graphique
 Dans le groupe …………………. de
l’onglet …………………, choisir le type
de graphique et cliquer dessus ;
 trois autres onglets s’ajoutent sous outils de graphique : ces onglets permettent de personnaliser le
graphique.

……………………….,

31
Informatique M2 : les logiciels Lycée Med VI Alnif Prof : Youssef OUHDACH

…………………………….,

…………………………………….
VII. Recherche et remplacement :
 Rechercher une valeur onglet accueil - groupe modification Rechercher (ctrl + F)  dans la boite
de dialogue saisir la valeur recherchée, le bouton suivant permet de passer à l’occurrence suivante.
 Remplacement : dans l’onglet remplacer de la boite dialogue saisir la valeur à remplacer et la valeur
avec laquelle on veut la remplacer puis cliquez remplacer ou remplacer tout pour remplacer tous les
occurrences de ce mot.
VIII. Mise en page et impression :
1- Mise en page : l’onglet mise en page : dans cet onglet vous pouvez choisir les différentes options de
mise en page tels que : l’orientation de la page, la taille des pages, les marges, zone d’impression …
2- Impression
Imprimer une plage : sélectionnez la plage puis cliquez sur Menu fichier choisir imprimer la sélection
dans les paramètres cliquez sur imprimer
: (à faire à la maison, Exercices 1 et 2 sur la feuille de QCM, Exercice3 sur une double-feuille)
Exercice1 : Pour chacune des propositions suivantes, choisir : A si Vrai ou B si Faux
1) Un logiciel de traitement de texte est un logiciel qui 9) $A$3 est une référence relative.
permet d’élaborer un document de texte
2) Microsoft office Word est un logiciel de traitement 10) (B3;B6) représente une plage de cellules dans la
de texte colonne B, de la ligne 3 à 6.
3) Microsoft Word est un logiciel de base 11) Somme ( A5 : B6 ) = A5 + B5 + A6 + B6
4) Un fichier Microsoft Excel port l’extension .docx 12) Somme ( C1 : C3 ; B10 : B12) = C1+C3+B10+B12
5) Microsoft Excel est un logiciel de traitement de texte 13) Moyenne ( B1 : B3 ; A9) = (B1 + B2 + B3)/3 + A9
6) Un tableur est un logiciel de gestion des tableaux. 14) Moyenne (D41 : E48) = Somme (D41 : E48) / 8
7) Un fichier Excel est appelé feuille de calcul 15) Max ( 6 ; -6 ; -10 ) = 6
8) Un classeur peut contenir plusieurs feuilles de calcul
Exercice 2 : Regarder la figure ci-dessous puis choisir le résultat des expressions suivantes :
Réponse
Expressions A B C D E
16. Somme (A1 : A5) 10 6 5 26 55
17. Somme (A3 : C3) 75 12 19 7 6
18. Moyenne (B1 : C3) 11 34 6 5,66 5,5
19. Max (B1 ; C3) 6 10 11 34 5,66
20. Si(A1=5; 1; 2) 2 1 6 8 5
Exercice3 : Soit la feuille de calcul ci-contre :
Donner les formules à utilise dans les cellules : D2 ;
E9 ; E2 ; E10 ; E8 et E11 ; Avec :
- PHT = P.U * Quantité.
- TVA= PHT * 18%.
- Remise = Total PHT * 10% si Total PHT< 30 sinon
Remise = Total PHT * 15% .
- Net à Payer = Total PHT + Total TVA-Remise.

32
Module III : Algorithmique et programmation Y. OUHDACH

Module3 : Algorithmique et programmation


Chapitre 1 : Notion d’algorithme
I. Introduction :
L’algorithmique consiste à concevoir et mettre au point des algorithmes décrivant des solutions de
certaines problèmes.
II. Résolution informatique d’un problème
La démarche à suivre pour résoudre un problème informatique se compose de deux phases :
 Analyse de problème => Algorithme
 Traduction de l’algorithme => programme
 Exécution => Saisie des donnés => Résultat
Tâches réalisées par le programmeur Tâches réalisées
par l’utilisateur
Exécution

Schéma de résolution informatique d’un problème


 Exemples :
1. Etant données la longueur et la largeur d’un rectangle, calculer sa surface
2. Etant données la longueur d’un rectangle et le pourcentage de sa largeur par rapport à sa
longueur, calculer sa surface.
III. Algorithme :
1. Définition :
Un algorithme est un ensemble d’action agissant sur les données connus pour produire les résultats
cherchés.
2. Remarques :
 Il n’existe pas de méthode pour découvrir un algorithme ;
 Sa réalisation est un acte créatif ;
 On peut résoudre le même problème par différents algorithmes ;
 Un algorithme doit donner le même résultat pour les mêmes données ;
 Un algorithme doit être fini et doit se terminer après un nombre fini d’opérations et où
chaque instruction doit être définie
IV. Notion de donnée :
Dans un algorithme, une donnée est caractérisée par son identificateur, sa valeur, son type et sa nature:
1. Identificateur : C’est un nom composé d’une suite de lettres et de chiffres appartenant à {A, B,
…Z ; a, b, ... z ; 0, 1, …9 ; _} dont le premier caractère doit être une lettre. Il sert à désigner la
donnée dans l’algorithme. Ce nom devrait être significatif.
Exemples :
 Coeffmath représente « coefficient de maths »
 Noteinfo représente « note d’informatique »
2. La valeur : une valeur prise par la donnée au cours de l’exécution de l’algorithme.
3. La nature : une donnée peut être :
1. Constante : c’est une donnée dont la valeur est précisée au début de l’algorithme et qui
Page32

ne varie pas durant le déroulement de celui-ci,


Par exemple on peut donner le nom pi à la valeur 3.14
Module III : Algorithmique et programmation Y. OUHDACH
2. Variable : une donnée dont la valeur est susceptible de varier. C’est aussi le nom d’un
espace mémoire dont le contenu peut être changer pendant l’exécution de l’algorithme
4. Le type : il caractérise les valeurs que peut prendre cette donnée. On distingue :
Type Description
Entier [-32768, 32767] (ex : 2, -5, 32...)
Caractère Presque toutes les touches du clavier (ex : ‘a’, ‘R’, ‘1’, ‘$’...)
Chaine Chaine de caractère (Exemple : ‘bonjour’)
Logique (booléen) Vrai ou Faux
Réel Les nombres avec la virgule (ex : -2.35, 10.9, 16,-32...)

Chapitre2 : Instructions de base


I. L’affectation :
C’est l’action qui permet d’attribuer une valeur à une variable, cette valeur doit être compatible
avec le type de la variable destinataire
► Syntaxe :  𝑥 ← 20
 Nom_variable ← 𝑒𝑥𝑝𝑟𝑠𝑠𝑖𝑜𝑛  𝑦 ←𝑥+5
 𝑙𝑒𝑡𝑡𝑟𝑒 ← ′𝑎′
► Exemples :
II. Les opérateurs :
a) Les opérateurs arithmétiques
Opérateur Signification Opérateur Signification
+ Addition / Division
- Soustraction * Multiplication
MOD Renvoie le reste de la division x MOD y
DIV Renvoie le quotient de la division x DIV y
b) Les opérateurs de comparaison
Opérateur Signification Opérateur Signification
> Strictement supérieur à = Égale
< Strictement inferieur à >= Supérieur ou égale
<> Diffèrent de <= Inferieur ou égale
c) Les opérateurs logiques :
Les opérateurs logiques sont : ‘ET’, ‘OU’ et ‘NON.
Le résultat de chacun de ces opérateurs sur deux expressions A et B est montré par le tableau suivant :
A B Non(A) Non (B) A ET B A OU B
VRAI VRAI FAUX FAUX VRAI VRAI
VRAI FAUX FAUX VRAI FAUX VRAI
FAUX VRAI VRAI FAUX FAUX VRAI
FAUX FAUX VRAI VRAI FAUX FAUX
d) La table de priorité des opérateurs
 Niveau 1 : NON.  Niveau 3 : +, -, OU, OU exclusive.
Page33

 Niveau 2 : *, /, mod, div, ET.  Niveau 4 : =, <, >, <=, >=, <>.
Module III : Algorithmique et programmation Y. OUHDACH
e) Règles de priorité des opérateurs
► Un opérande placé entre deux opérateurs de priorité différentes sera lié à celui possédant la
péroré la plus élevé
► Un opérande placé entre deux opérateurs de même priorité sera lié à celui se trouvant à gauche
► Les expressions contenues entre parenthèse sont évaluées en premier
f) Exercice : Évaluer les expressions suivantes :
► 24 + 31 * 5 – (9+4*3) /7. ► Non (Non (Vrai) OU Non (Faux) ET (Faux)).
► (10<9) ET (3<4-2) OU (13 <= 17).
III. Instructions de lecture et écriture :
a. Instruction de lecture :
C’est l’action qui permet à l’utilisateur de fournir les valeurs des données variables
► Syntaxe :
 Lire (V1, V2, … Vn) ; avec V1, V2, … Vn sont des données variables
► Exemples :
 𝑙𝑖𝑟𝑒(𝑟𝑎𝑦𝑜𝑛);
 𝑙𝑖𝑟𝑒(𝑎, 𝑏, 𝑐) ;
b. Instruction d’écriture :
Permet d’afficher un message ou un résultat de calcul.
► Syntaxe :
 Ecrire (Val1, Val2, … Valn) ; Où Val1, Val2, … Valn sont des expressions, des
résultats et/ou des message.
► Exemples :
 Ecrire (‘donner le rayon de disque :’)
 Ecrire (‘ la surface de disque est’, pi*rayon*rayon)
IV. Structure d’un algorithme
L’algorithme se compose de trois parties :
Algorithme Nom_algorithm; } Entête de l’algorithme : Comprend le nom de l’algorithme
Variables Bloc de déclaration des données Comprend la liste des
var_1: type_1; constantes et la liste de variables
var_2: type_2;

var_n: type_n
Constantes
Conste_1=val_1;
Conste_2=val_2

Conste_n=val_n
Debut Bloc d’instructions : Comprend les instructions à exécuter
Action_1;
Action_2;

Action_n;
Fin
Page34
Module 3 : Algorithmique et programmation
V. Exemple d’application :
Problème Analyse : Algorithme
Écrire un algorithme qui Données (Données d’entrés) : Algorithme Somme_produit_moy;
lit deux nombres réels et ………………. Variables :
affiche leur somme, leur Résultat (Données de sortie) …………….
produit et leur moyenne ………………. Constantes :
Actions : …………….
………………… Debut
………………… ………………..
Fin

Chapitre 4 : Langages de programmation


I. Notion de programme :
Un programme est la traduction de l'algorithme sous une forme compréhensible par la machine : il
décrit les taches à exécuter sous forme d'une suite d'instructions que l'ordinateur est capable
d'enchainer automatiquement.
 L'activité d'établir des programmes est appelée : programmation.
II. Langages de programmation :
1. Définition :
Un langage de programmation est un ensemble des règles et des signes utilisés pour traduire un
algorithme à un programme informatique.
2. Exemples de langages de programmation :
Comme pour les langues naturelles (Tamazight, Arabe, Français, Anglais, etc.), il existe un grand
nombre de langages de programmation, exemple : Fortran, Pascal, C, Java, Visual Basic, …
III. Langage PASCAL :
Le langage Pascal est un langage proche de la pensée algorithmique. C'est un langage structuré qu'on
utilise souvent pour apprendre à programmer.
1. Structure d’un programme en langage Pascal :
Un programme en langage pascal peut être présenté comme suit :
Program TITRE ; {En-tête}
Var {Partie déclarative}
Déclarations des variables,
Const
Déclarations constantes, …
Begin
Instructions du programme ;

Instructions du programme
} Corps du programme

end.
2. La déclaration des données et les instructions de base :
Instructions d’Algorithme Instructions de Pascal
Algorithme (mot d’en-tête) Program
Page35

Variable Var
Constante Const
Début Begin
Module 3 : Algorithmique et programmation
Fin End.
Ecrire Write ou Writeln
Lire Read ou Readln
L’affectation  :=
3. Différents types de variables :
Type en Algorithmique Traduction en Pascal
Entier Integer
Réel Real
Caractère Char
Chaine de caractère String
Booléen (logique), « Peut prendre Boolean
soit la valeur TRUE (vrai), soit la
valeur FALSE (faux) »
Remarques :
 Chaque commande doit se terminer avec un point-virgule. Les instructions du programme
précédant une instruction end ne nécessitent pas le point-virgule.
 Les identificateurs doivent impérativement être différents de mots réservés du langage Pascal
(program, begin, if, then, const, case, else, var, end….)
 Pascal ne différencie pas les majuscules des minuscules.
 L’instruction Writeln a le même effet que Write, mais le curseur passe à la ligne suivante après
l'affichage.
 La seule différence de l'instruction Readln par rapport à Read est qu'elle provoque un retour à la
ligne et attend la saisie de la part de l'utilisateur.
Fonctions standards du Pascal :
abs (x) => |x| ln (x) => logarithme népérien de x.
arctan (x) => arc tangente de x. sin (x) => sinus de x.
cos (x) => cosinus de x. sqr (x) => x au carré.
exp (x) => exponentielle de x. sqrt (x) => racine de x.
Opérateurs utiles :
mod Modulo : c'est le reste de la division entière (5 mod 2 égale à1)
div Quotient de la division entière ( 5 Div 2 égale à 2)
And => Et ; Or => ou ; Not => Non ; XOr => "ou" exclusif
4. Exemple de programme :
Le programme suivant permet de calculer le périmètre d'un cercle.
Algorithme Traduction en langage pascal
Algorithme circle; Program circle;
Constants pi=3.14; Const pi=3.14;
Variable P,D: REAL; Var P,D: REAL;
Debut Begin
Ecrire ('donnez le diamètre du cercle'); Writeln ('donnez le diamètre du cercle');
Lire (D); Readln (D);
P  pi * d; P := pi * d;
Ecrire ('le périmètre calculé est :', P) write('le périmètre calculé est :', P)
Fin End.
Page36
Module 3 : Algorithmique et programmation

Chapitre 4 : Structures de controle de base


Contrairement aux structures séquentielles dont les instructions s’enchaînent les unes après les
autres et s’exécutent une seule fois au cours de l’algorithme ; les structures de contrôle permettent
d’exécuter telles instructions ou telles autres en fonction de réponses à des conditions
I. Alternative simple (choix unaire)
Syntaxe Algorithmique : Syntaxe en langage Pascal :
 Si condition Alors If condition Then
 Instruction_1 ; Instruction ;
 Instruction_2 ; Bloc  Ou :
 ….. d’instruction If condition Then
 Instruction_n ; Begin
 Finsi
Instruction_1 ;
Bloc
 Instruction_2 ; d’instruction
 …..
 Instruction_n ;
End;
 Si la condition est vérifiée le bloc d’instructions sera exécuté sinon il serra ignoré.
 Exemple : Ecrire un algorithme qui lit un nombre et retourne sa valeur absolue
Algorithme : Traduction en pascal :
… …
Si x<0 Alors if x<0 then
X - X; X := - X;
Finsi …
… !!Complétez et saisissez l’algorithme et la traduction sur votre
II. Alternative complète (choix cahier binaire)
!!
Syntaxe Algorithmique : Traduction en langage Pascal :
 Si condition Alors If condition then
 Instruction_11; Begin
 Instruction_12;  Instruction_11;
 ….  Instruction_12;
 Instruction_1n;  ….
 Sinon Instruction_1n;
 Instruction_21; End
 Instruction_22;
else
 ….
 Instruction_2n; Begin
 Finsi  Instruction_21;
 Instruction_22;
 ….
 Instruction_2n;
End;
 Si la condition est vérifiée le bloc 1 d’instructions sera exécuté et le Bloc 2 sera ignoré.
Page37

 Sinon, le Bloc 1 sera ignoré et le bloc 2 sera exécuté


Module 3 : Algorithmique et programmation
 Exemple : Ecrire un algorithme qui lit la note d’un élève et affiche « Réussi » si la note supérieure
à 10 et « non réussi dans le cas contraire.!!Complétez et saisissez l’algorithme et la traduction sur votre cahier !!
Algorithme : Traduction en pascal :
… …
Si moyenne>=10 Alors If moyenne>=10 then
Ecrire(‘Réussi’); Write(‘Réussi’)
Sinon else
Ecrire( ‘Redouble’); write( ‘Redouble’);
Finsi …

III. La structure à choix multiples :


Cette structure permet d’effectuer un choix parmi plusieurs cheminements proposés.
Syntaxe Algorithmique : Traduction en langage Pascal :
 cas expression Vaut Case expression Of
 Valeur1: action1;  Valeur1: action1;
 Valeur2: action2;  Valeur2: action2;
 Valeur3: action3;  Valeur3: action3;
 …  …
 ValeurN: actionN;  ValeurN: actionN;
 Autres: ActionParDéfaut;  Else
 Fincas  ActionParDéfaut;
End;
 Si « expression » égal à Valeuri (i {1,2, …N}) le bloc «actioni» sera exécuté les autres seront
ignoré
 Si « expression »  {valeur1, valeur2, …valeurN} le bloc « ActionParDéfaut » sera exécuté les
autres seront ignoré
 Les blocs d’action doivent se terminer par un point-virgule
 En pascal, si l’un des blocs contient plusieurs instructions il doit commencer par « begin » et se
terminer par end ;
Exemple : On se propose d’écrire un algorithme qui fait au choix la multiplication, la soustraction ou
l’addition de deux nombres réels. !!Complétez et saisissez l’algorithme et la traduction sur votre cahier !!
Algorithme : Traduction en Pascal :
 … …
 Cas choix vaut Case choix of
 1 : ecrire (‘La somme est’, a+b) ; 1 : write (‘La somme est’, a+b) ;
 2 : ecrire (‘La soustraction : ’, a-b) ; 2 : write (‘La soustraction : ’, a-b) ;
 3 : ecrire (‘la multiplication’, a*b) ;
3 : write (‘la multiplication’, a*b) ;
 Autres : ecrire (‘ choix invalide’) ;
 Fincas else
 … write (‘ choix invalide’) ;
 end;

Page38
Module 3 : Algorithmique et programmation

3) Si l’on inverse les deux dernières instructions,


Exercice 1 cela change-t-il quelque chose ?
Quelles seront les valeurs des variables A et B 4) Proposer un algorithme qui permet d’échanger
après exécution des instructions suivantes ? le contenu de deux variables.
Algorithme Exs1 ; Exercice 5
Variable A, B : Entier ; Quel résultat produit l’algorithme suivant :
Début Algorithme Exs5 ;
A ← 1; Variables val, double : réel ;
B ← A + 3; Début
A ← 3; Val ← 231 ;
Fin Double ← Val * 2 ;
Exercice 2 Ecrire (Val) ;
Quelles seront les valeurs des variables A et B Ecrire (Double) ;
après exécution des instructions suivantes ? Fin
Algorithme Exs2 ; Exercice 6
Variable A, B : Entier; Ecrire un algorithme qui demande un nombre à
Début l’utilisateur, puis qui calcule et affiche le carré de
A ← 5; ce nombre
B ← A + 4; Exercice 7 : Surface :
A ← A + 1; Ecrire un algorithme Surface qui permet de
B ← A – 4; calculer et d’afficher la surface d’un Disque.
Fin Exercice 8 : Equation :
Exercice 3 Ecrire un algorithme Equation qui permet de
Quelles seront les valeurs des variables A, B et C résoudre les équations de la forme ax+b=0 (en
après exécution des instructions suivantes ? supposant que la valeur de a est différente de 0)
Algorithme Exs3 ; Exercice 9 : Distance :
Variable A, B, C : Entier; Ecrire un algorithme Distance qui permet de
Début calculer et afficher la distance entre deux points M
A ← 3; et N dont les coordonnées sont des entiers
B ← 10; données. (Par rapport à un repère gradué) M (a, b)
C ← A + B; et N (c, d) , d(M, N) √(𝑎 − 𝑐)2 +(𝑏 − 𝑑)2
B ← A + B; Exercice 10 : Rayon_disque:
A ← C; Écrire un algorithme Rayon_disque qui lit la surface
Fin d’un disque et renvoi son rayon.
Exercice 4 Exercice 11 : Ecrire un algorithme qui lit le prix
1) Quelles seront les valeurs des variables A et B d’un produit et la quantité achetée de ce produit,
après exécution des instructions suivantes ? et qui fournit le prix total correspondant.
Algorithme Exs4 ; Exercice 12 : Ecrire un algorithme qui lit le nom
Variable A, B : Entier; et l’année de naissance d’une personne et affiche
Début par la suite le message suivant : Bonjour Nom ton
A ← 5; âge est Age.
B ← 2; Exemple : Bonjour Ahmed ton âge est 17 ans.
A ← B; Exercice 12 :
B ← A;
Page39

Fin
2) les deux dernières instructions permettent-
elles d’échanger les deux valeurs de B et A ?
Module 3 : Algorithmique et programmation
c,d : coordonnées de N
Exercice 1  Données de sortie :
Écrire un algorithme qui demande deux nombres Distance : la distance entre M et N
à l’utilisateur et l’informe ensuite si leur produit est  Actions :
négatif ou positif. o Lire les coordonnées de M
Exercice 2 o Lire les coordonnées de N
Écrire un algorithme Est_Pair qui retourne si un o Distance= √(𝑎 − 𝑐)2 +(𝑏 − 𝑑)2 
nombre entier est paire ou impaire o Afficher la distance 
Exercice 3  Algorithme :
Écrire un algorithme qui demande trois noms à Algorithme Distance ;
l’utilisateur et l’informe ensuite s’ils sont rangés ou Variables :
non dans l’ordre alphabétique. a, b ,c ,d , distance : reel ;
Debut
Exercice 4
Ecrire(‘ donnez les cordonnées de M’) ;
Écrire un algorithme qui va résoudre une Lire(a, b) ;
équation de 2eme degré ( ax²+bx+c=0) Ecrire(‘ donnez les cordonnées de N’) ;
Exercice 5 Lire(c, d) ;
Écrire un algorithme qui demande l’âge d’un Distance racine((a-c)*(a-c)+(b-d)*(b-d)) ;
enfant à l’utilisateur. Ensuite, il l’informe de sa Ecrire(‘la distance entre M et N est : ‘,
catégorie : distance) ;
Fin
"Poussin" de 6 à 7 ans
Exercice 7 : Traduire en langage Pascal
"Pupille" de 8 à 9 ans l’algorithme suivant :
"Minime" de 10 à 11 ans Algorithme Surface_Disque;
Constante
"Cadet" après 12 ans Pi=3.14 ;
Variable
Peut-on concevoir plusieurs algorithmes Surface : Reel ;
équivalents menant à ce résultat ? Rayon : Reel ;
Exercice 6 Début
Ecrire (‘saisissez le rayon :’) ;
1) Écrire un algorithme Facture1 qui calcule et Lire (Rayon) ;
affiche le prix toute taxe comprise (PTTC) d'un Surface  PI*Rayon*Rayon;
Ecrire (‘la surface du disque est :’, Surface) ;
article, à partir du prix total hors taxe (PTHT) et Fin
de taxe sur valeur ajoutée (TVA) en utilisant la Exercice 4:
formule suivante : PTTC= PTHT + PTHT x TVA. 1) Corriger l’algorithme suivant :
2) Écrire un algorithme TVA Algorithme Age de l’utilisateur;
Code TVA
Facture2 qui calcule 0.123 Variable AN , Age = Reel;
1
et affiche le prix toute 2 0.165 Debut
taxe comprise (PTTC) 3 0.167 Ecrire('Entrer ton année de naissance');
d'un article, à partir du 4 0.155 Lire(Anné de naissance);
prix total hors taxe 5 0.50
Age←2020 - AN ;
(PTHT) et selon le code TVA (CTVA) Ecrire('votre âge est : ' Age);
Exemple de solution de l’exercice 3 ( Distance ): Fin.
 Analyse : 2) Donner le résultat de l’exécution en donnant
Page40

 Données : comme valeur d’entrée 2002


 Données d’entrés : 3) Traduire l’algorithme en pascal
a,b : coordonnés de M
Module 3 : Algorithmique et programmation
: (à faire à la maison, Partie I sur la feuille de QCM, Partie II sur une double-feuille)
Partie I : Colorer les case valables dans la feuille des réponses (QCM) :
Exercice 1: Remplir les vides par le mot qui convient :
Un …..…(1) est une suite d’……. (2) A B C D E
agissant sur les ………(3) Connus pour instructions données algorithmique résultats algorithme
produire les ………..(4) cherchés
Un …….(5) est la traduction A B C D E
d’un …………(6) sous une forme algorithmique données programme actions algorithme
compréhensible par la machine.

Exercice 2 : Evaluer les expressions suivantes : A B C D E


(7) 3 + 3 * 5 – 18/3*2. 15 8 0 15 6
(8) (10>9) OU (3<4-2) ET (13 >= 17). 10 13 3 Vrai Faux
Exercice 3: choisir la bonne réponse:
9) Un algorithme est composé de 3 parties:
A- Nom - entête - déclaration B- Entête -déclaration – corps C- Entête - traitement – corps
10) Soit l'instruction X←30<2; quelle sera la valeur de la variable X ? : A . 30<2 B. Vrai C. Faux
11) L’identificateur d’une variable / constante doit :
A- Contenir un espace B- Commencer par une lettre C- Contenir des chiffres
12) L'instruction qui permet d’afficher la valeur de la variable X est:
A- Lire (X); B- Ecrire ('X'); C- Afficher ('X'); D- Ecrire (X);
13) L'instruction X←' Z ' permet de :
A- Affecter le contenu de la variable C- Déclarer les deux
B- Affecter la lettre Z à la variable X
ZàX variables X et Z
14) Parmi la liste suivante quel est l'intrus ?
A- Var Y : char; B- Var Y : real; C- Var Y : texte;
Exercice 4: L'algorithme ci-dessous calcule et affiche l’âge d’une personne. Pour chacune des lignes
indiquées, choisir : A si Juste ou B si Fausse
(15) Algorithme Age de l’utilisateur; Lire(Anné de naissance); (18)
(16) Variable AN , Age = Reel; Age←2018 - AN ; (19)
Debut Ecrire('votre âge est : ' Age); (20)
(17) Ecrire('Entrer ton année de naissance'); Fin.
Partie II : (à faire sur une double-feuille)
Exercice 1 :
1) Recopier et corriger les instructions fausses de l'exercice 4 de la première partie. (1.5pt)
2) Donner le résultat affiché par l’algorithme de l’exercice4 (résultat de l’exécution). (1.5)
Exercice 2 : Résoudre l’un des problèmes suivant : (3pts)
1) Écrire un algorithme SurfaceTrapeze qui lit la grande base B1, la petite base B2 et la hauteur h
d’un trapèze, puis calcul et affiche l’aire de sa surface. (avec S= ( (B1+B2) * h )/ 2.)
2) Ecrire un algorithme Est_Positive qui lit un nombre puis affiche « c’est un nombre positif » s’il est
supérieur ou égale à 0 ou « c’est un nombre négatif » s’il est inférieur à 0.
3) Écrire un algorithme Sphere qui lit le rayon d’une sphère puis calcul et affiche l’aire de sa surface.
(S=4×π×R²).
Page41

4) Étant donnée la hauteur et la base d’un triangle, Écrire un algorithme Surface qui permet de calculer et
(h∗b)
d’afficher sa surface. (S = 2
).
Module 4 : Réseau et internet Lycée Mohammed VI Alnif Y. OUHDACH

Module 4 : Réseau et internet

Travaille à faire à la maison : préparez un document ou un exposé sous le thème suivant :


Réseau informatique 4-1. Carte réseau :
4-2. Lignes de transmission :
1-Notion de réseau informatique
4.3- Composantes d’interconnexion
2-Les différents types de réseaux : LAN, MAN et WAN.
a. Concentrateur (HUB en anglais) :
3-Topologies de réseaux
b. Commutateur (SWITCH en anglais) :
 Topologie en bus
c. Routeur (ROUTER en anglais) :
 Topologie en étoile
d. Point d’accès sans fil :
 Topologie en anneau
5) Avantage d’un réseau
4) Composantes matériels du réseau

Les Figures :

Carte réseau filaire Carte réseau sans fil Câble coaxial Connecteur BNC Paires torsadées Connecteur RJ45

Fibre optique Connecteur Concentrateur Commutateu Routeur


fibre optique (Hub) r (Switch) Point d’accès

Réseau internet filaire


Page42
Module 4 : Réseau et internet Lycée Mohammed VI Alnif Y. OUHDACH
: (à faire à la maison)- Colorer les cases valables dans la feuille des réponses (QCM)
Exercice 1: Choisir le mot convenable pour remplir le vide:
A : communiquer B : Partage C : machines D : échanges E : transfert
Un réseau informatique permet à plusieurs ..(1)… de .. (2) …entre elles afin d’assurer des ..(3) … d’information :
le …(4)… de fichiers le …(5)… de ressources
Exercice 2 : Pour chacune des propositions suivantes, choisir : A si Vrai ou B si Faux
6 - Deux ordinateurs reliés entre eux 7 - Le principe de HUB est d'envoyer une information destinée
constituent un réseau informatique. à un ordinateur X à toutes les stations du réseau.
8 - Un réseau informatique permet de 9 - Le principe de Switch est d'envoyer une information
partager une composante matérielle telle destinée à un ordinateur X à toutes les stations du réseau.
qu’un disque dur. 10 - Internet est l’interconnexion des réseaux LAN, MAN et
11 - La carte réseau est un circuit électronique WAN
externe qui permet de faire la liaison entre 12 - WAN signifie Word Area Network.
deux réseaux informatique 13 - LAN signifie Logique Area Network.
14 - La transmission de données se fait 15 - WWW signifie World Wide Web
seulement par l’utilisation d’un câble à 16 - La topologie utilisée dans la salle de l’informatique est la
paires torsadées. topologie en bus.
Exercice 3 : Pour chacun des cas suivants, choisir le type réseau correspondant :
A : Réseau métropolitain – B : Réseau étendu – C : Réseau local
17 - MAN 18 - Réseau reliant les ordinateurs 19 - Généralement dans un même bâtiment
20 - LAN de la salle d’informatique 21 - Interconnexion des réseaux d’un pays ou de la planète
22 - WAN 23 - Le réseau Internet 24 - Généralement dans une même ville
Exercice 4: Pour chacun des cas suivants, indiquer la topologie correspondante
A: Topologie en étoile– B : Topologie en bus – C : Topologie en anneau
25 - Les ordinateurs sont reliés à un répartiteur (appelé MAU, Multistation Access Unit)
26 - Chaque machine (ordinateur, imprimante… ) est relié à un nœud central (HUB, Switch…)
27 - Toutes les machines sont reliées à un seul support physique (bus)
28 - La longueur de câble est moins importante par rapport aux autres topologies
29 - Les stations sont actives (c'est à dire qu'elles régénèrent le signale)
30 - Longueur de câble est importante par rapport aux autres topologies
31 - Chaque station possède sa propre ligne
32 - Si une station ne fonctionne plus, le réseau est en panne.
Exercice 5 : Pour chacun des cas suivants, choisir la composante matériel correspondante :
A : Commutateur – B : Concentrateur - C : Routeur - D : Carte réseau sans fil - E : Point d’accès sans fil
33 - Permet de connecter un ordinateur à un réseau informatique sans fil.
34 - Permet relier entre des réseaux informatiques de typologies différentes
35 - Permet d’interconnecter les ordinateurs dans un réseau sans fil
Exercice 6 : Pour chacun des cas suivants, choisir le type d’adresse correspondant :
A : Adresse d’un ordinateur– B : Adresse d’une ressource sur le Web - C : Adresse personnel
36 - IP 37 - www.men.gov.ma 38 - Permet d’envoyer et de recevoir les messages
39 - URL 40 - D1312542541@taalim.ma 41 - Prend la forme : protocole://nom_de_domaine/répertoire/fichier
42 - E-mail 43 - 192.168.2.15 44 - Permet d’identifier un ordinateur sur le réseau
Exercice 7 : Pour chacun des cas suivants, choisir le service internet correspondant :
A : Messagerie électronique – B : FTP - C : Le web
Page43

45 - File Transfert Protocol 46 - Le service dont on utilise les navigateurs internet


47 - Le service qui utilise les protocoles SMTP et POP 48 - Le service utilisé pour le téléchargement de fichier
49 - Désigne le World Wide Web 50 - Le service dont on utilise l’adresse personnel
Module 4 : Réseau et internet Lycée Mohammed VI Alnif Y. OUHDACH

Page44
1) Couper la feuille des réponses dans la zone indiquer par les ciseaux, 2) Lire les questions de devoir et colorer les case valables dans la feuille des réponses
Devoir n° 2 page 11 Devoir n° 3 page 32
 
1) Couper la feuille des réponses dans la zone indiquer par les ciseaux, 2) Lire les questions de devoir et colorer les case valables dans la feuille des réponses
Devoir n° 4 page 41 Supplémentaire
 
 

N° N°
Devoir n° 5 Page 43 Devoir n° 5 Page 43
Numéro de l’élève Numéro de l’élève