You are on page 1of 7

Analyse financière.

Rentabilité – Solvabilité – Liquidité.

• Rentabilité : aptitude d’une entreprise à générer des bénéfices.


• Solvabilité : avoir la capacité de faire face à l’ensemble de ses engagements
financiers.
• Liquidité : l’entreprise doit être en mesure de dégager les liquidités nécessaires au
remboursement des dettes à court terme.

Rubriques du bilan.

ACTIF PASSIF

Capitaux fixes = Actifs immobilisés Capitaux propres = Fonds propres


I. Frais d’établissement I. Capital
II. Immobilisations incorporelles II. Primes d’émission
III. Immobilisations corporelles III. Plus-values de réévaluation
IV. Immobilisations financières IV. Réserves
V. Créances à plus d’un an V. Bénéfice / perte reporté(e)
VI. Subsides en capital
Capitaux circulants = Actifs circulants
VI. Stocks et commandes en cours Fonds de tiers à long terme
VII. Créances à moins d’un an VII. Provisions et impôts différés
VIII. Placements de trésorerie VIII. Dettes à plus d’un an
IX. Valeurs disponibles
X. Comptes de régularisation Fonds de tiers à court terme
IX. Dettes à moins d’un an
X. Comptes de régularisation

Présentation schématique du bilan.

 Regroupement en 4 masses bilantaires.

CAPITAUX FIXES FONDS


PROPRES
+
FONDS TIERS
A LONG TERME

ACTIFS FONDS TIERS


CIRCULANTS A COURT
TERME

CAPITAUX PERMANENTS = FONDS PROPRES + FONDS TIERS A LONG TERME

2 règles fondamentales.

- Les « Actifs Immobilisés » doivent être financés par des « Capitaux Permanents »
ce qui signifie que tous les investissements doivent être financés par des « Fonds
Propres » ou des « Emprunts à Long Terme ».

- Les « Actifs Circulants » doivent être supérieurs aux « Dettes à Court Terme ».

1
Les ratios du passif du bilan.

1 Ratio d’indépendance financière.

But : mesure l’autonomie financière de l’entreprise vis-à-vis des tiers.

Calcul : Fonds Propres / Passif corrigé*

* total du passif – frais d’établissement

Interprétation : nous dit si la situation financière de l’entreprise est saine (si elle pourra
facilement recourir au crédit et rembourser ses dettes) ; nous dit si les fonds empruntés
sont > FP.

0  0,33 = Danger
0,34  0,5 = Médiocre
0,51  0,66 = Normal
0,67  … = Endettement possible (la société pourra avoir recours au crédit)

2 Le degré de permanence des capitaux.

But : mesure l’importance des fonds propres et empruntés à long terme dans le
financement total de l’E.

Calcul : Capitaux Permanents / Passif corrigé*

* total du passif – frais d’établissement

Interprétation :
• ratio > 50%  les capitaux permanents sont majoritaires dans l’ensemble des
moyens financiers.
• ratio < 50%  les FTCT sont majoritaires.

3 La mesure des FTCT = Taux d’endettement.

But : indique dans quelle mesure l’E. est dépendante des FTCT dans son financement
(complément du précédent).

Calcul : FTCT / Passif corrigé*

* total du passif – frais d’établissement

Interprétation :
• ratio > 50%  l’E. se finance majoritairement par des capitaux remboursables à
brève échéance. Ce résultat est important car une trop grande dépendance a
l’égard des FTCT peut être dangereux.
• ratio > 80%  l’E. est proche de la faillite suite à un crédit ébranlé (négocié dans
de mauvaises conditions).
• ratio < 50%  Normal

Les ratios de l’actif du bilan.

 Jamais utilisés.

2
Relations entre l’actif et le passif du bilan.

1 Ratio d’équilibre financier.

Réponds à la question : « la structure financière de cette entreprise est-elle saine ? ».

Calcul : Capitaux Permanents / Capitaux fixes

Interprétation :
• ratio > 1 : les capitaux fixes sont entièrement couverts par les capitaux
permanents : situation de bon équilibre. Le principe de gestion est respecté.
• ratio < 1 : alors une partie des capitaux fixes est couverte par des fonds à court
terme : situation de déséquilibre. Le principe de gestion n’est pas respecté.
• ratio = 1 : situation idéale en théorie.

2 Le Fonds de Roulement Net (FRN).

Utilité du FRN : permet à l’entreprise de faire face aux échéances de ses dettes à court
terme.

Calcul :
• Capitaux Permanents – Capitaux Fixes
Ou
• Actif Circulants – FTCT

Interprétation : 3 cas possibles :


• FRN = 0  pas de marge de sécurité.
• FRN > 0  présence d’une certaine marge de sécurité. Les KP financent en
totalité les Actifs Immobilisés et une partie des AC. Situation souhaitable.
• FRN < 0  situation dangereuse car une partie des immobilisés est financée par
les FTCT.

3 Ratio du FRN ou Ratio de Liquidité Générale (au sens large).

Calcul : Actifs Circulants / FTCT

Interprétation :
• ratio > 1, alors le FRN est positif. L’entreprise peut rembourser ses dettes à court
terme. Remarque : si fortement >1, vérifier si les AC ne sont pas inutilement
gonflés (surstockage, mauvaise gestion des clients, etc.)

4 Ratio de couverture des stocks.

But : Mesure la proportion des stocks financée par le FRN.

Calcul : FRN / Stocks et Commandes en cours

Interprétation :
• ratio > 1 : le FRN couvre les Stocks et une partie des créances.
• ratio < 1 : le FRN couvre partiellement les stocks. Situation qui n’est pas grave si
cela couvre le stock de sécurité.

3
5 Ratio de Liquidité (au sens strict).

Ratio de liquidité.

But : Mesure la capacité qu’a une E. à rembourser ses dettes à court terme au moyen de
ses actifs les plus liquides.

Calcul : ( Actif Circulant – Stocks ) / FTCT

Interprétation :
• ratio > 1 : l’E. peut faire face plus rapidement à ses dettes à court terme.
Remarque : ce ratio peux être < 1 mais alors il faudra regarder la rotation des
stocks pour voir la limite critique a accepter.

Ratio de Liquidité immédiate.

But : Proportion des dettes à court terme que l’E. peut rembourser à l’aide de son
disponible.

Calcul : Valeurs disponibles / FTCT

Interprétation : ce ratio doit être < 1 sinon cela signifie que des liquidités sont mal
utilisées.

6 Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR).

Calcul : BFR = Besoin d’exploitation – Ressources d’exploitation

Besoin d’exploitation = Stocks + Créance + compte de régularisation


Ressources d’exploitation = (passif point IX A,C,D,E et F) + compte de
régularisation

Interprétation :
• BFR > 0 : on a un besoin a financer
• BFR < 0 : on a un excédent de financement d’exploitation

7 Situation de la trésorerie.

Calcul : Trésorerie = FRN – BFR

Interprétation :
• FRN > BFR : le BFR est entièrement financé par le FRN. Il y a même un excèdent
de trésorerie.
• FRN < BFR : le BFR n’est pas totalement couvert pas le FRN et la trésorerie est en
déficit. L’entreprise doit chercher un autre moyen de se financer.

8 Ratio de Rotation des Stocks (= vitesse de rotation des stocks).

But : ce ratio calcule combien de fois les stocks se renouvellent au cours de l’exercice.

Calcul : (CA +- résultat d’exploitation*) / Stocks

* Ventes – coûts des ventes et prestations

Interprétation :
• Les stocks se renouvellent ratio fois par an.
• Leur durée moyenne dans l’entreprise est de 360/ratio jours.

4
9 Ratio de la Rotation des Clients.

But : ce ratio calcule combien de fois les créances se renouvellent au cours de l’exercice.

Calcul : (CA * 1.21) / (créances commerciales à un an au plus + effets à recevoir)

Interprétation : durée moyenne pour obtenir le paiement d’une créance : 360/ratio jours.

10 Ratio de la Rotation des Fournisseurs.

But : ce ratio calcule combien de fois les dettes commerciales se renouvellent au cours de
l’exercice.

Calcul : ((Achats + S&B divers)*1.21) / (Fournisseurs + effets à payer)

Interprétation : nombre de jours de crédit : 360/ratio

Les performances de l’entreprise.

1 Rentabilité Globale ou économique.

But : mesure la rentabilité de toutes les ressources investies dans l’activité commerciale.

Calcul : Résultat avant impôts et charges financières / passif corrigé*

*total passif – frais d’établissement

Interprétation : ex : 14%  chaque Euro investi dans l’entreprise rapporte 14 centimes.

Note : on peut éclater le taux de rentabilité globale en deux composantes :

Taux de profit.

Résultat avant impôts et charges financières / CA

Vitesse de circulation des capitaux.

CA / passif corrigé*

*total passif – frais d’établissement

2 Rentabilité des Fonds Propres ou rentabilité financière.

But : mesure ce que rapporte un Euro de capital investi par les actionnaires.

Calcul : Résultat avant impôts / Fonds propres.

Interprétation : ex : 10%  chaque Euro investi en capital par les actionnaires rapporte à
ceux-ci 10 centimes.

Note : on peut éclater le taux de rentabilité des fonds propres en deux composantes :

Taux de profit des fonds propres.

Résultat avant impôts / CA

Vitesse de circulation des fonds propres.

5
CA / Fonds propres
3 Rentabilité des fonds propres et effet de levier.

Exemple :
Pour augmenter ses ressources de 10 millions, un chef d’entreprise doit choisir entre le
financement par augmentation de capital (solution A) ou par emprunt à 9% (solution B).
La capital se monte à 40 millions (pour 40.000 parts).
Le bénéfice avant charges financières et impôts est de 5 millions.

SOLUTION SOLUTION
A B
Résultat avant impôts et charges 5.000.000 5.000.000
financières
Charges financières (-) 0 900.000
Résultat avant impôts 5.000.000 4.100.000
Impôts 39% (-) 1.950.000 1.599.000
Résultat net 3.050.000 2.501.000
Nombre d’actions 50.000 40.000
Bénéfice par action 61 62.5
Rentabilité économique 10% 10%
Rentabilité financière 10% 10.25%

Note :
Les rentabilités économiques sont toujours égales. Cela provient du fait que l’on
tient compte du « passif corrigé » pour le calcul de la rentabilité économique et non
pas des « fonds propres ».

Interprétation :
Rentabilité économique (10%) > Taux d’intérêt (9%)
Rentabilité financière (10.25%) > Rentabilité économique (10%)
 Effet de levier positif.
 L’entreprise devrait choisir l’emprunt.
(Tant que le taux de rentabilité économique est supérieur au coût des fonds empruntés,
le taux de rentabilité financière est supérieur au taux de rentabilité économique et il y a
effet de levier positif. D’où financement par emprunt.)

Autres cas possibles :


Rentabilité économique (10%) < Taux d’intérêt (13%)
Rentabilité financière (9.25%) < Rentabilité économique (10%)
 Effet de levier négatif.
 L’entreprise devrait choisir l’augmentation de capital.

Rentabilité économique (10%) = Taux d’intérêt (10%)


Rentabilité financière (10%) = Taux d’intérêt (10%)
 Solution correcte mais alors il faudra regarder la lourdeur de l’emprunt…

Mesure des performances commerciales.

1 Taux de marge bénéficiaire.

But : mesure la profitabilité de l’entreprise en définissant le gain enregistré par Euro de


CA.

Calcul : ± Résultat de l’ex / CA

Interprétation : ex : 7%  un Euro rapporte 7 centimes.

2 Taux de marge commerciale.

6
But : la marge commerciale doit couvrir les charges d’exploitation.

Calcul : (Ventes [70] – Coût d’achat des ventes [604+609]) / CA


3 Taux de marge brute.

But : mesure l’efficacité de la gestion de l’exploitation de l’entreprise.

Calcul : (Résultat d’exploitation* + amortissements) / CA

*ventes – coûts des ventes et prestation

4 Taux de marge nette sur vente.

But : la marge nette doit être positive pour couvrir les charges financières à CT.

Calcul : Résultat d’exploitation / CA

*ventes - coûts des ventes et prestation