You are on page 1of 33

magazine d’informations n° 7 - mai 2011

mag
Agriculture. Oujda. Abdelkrim Mehdi
64 grands projets initiés nouveau Président de l'Union
par le secteur privé Régionale de l'Oriental

dialogue social
Gouvernement, patronat
et syndicats solidaires
Sommaire

4-5 éditorial par Mohamed Horani


n° 07
Mai 2011
6-23 Actualités
6 CGEM
10 Fédérations
18 Unions Régionales

24-32 Repères
24 Maroc
29 Monde
forum d'affaires
34-35 Echos entreprises espagne-maroc à madrid

36-42 Dossier du mois Un forum d'affaires Espagne-Maroc


Réforme de la Constitution. La CGEM ose et innove s’est tenu le 28 avril à Madrid, avec la
participation de plusieurs ministres et
hommes d'affaires marocains et espa-
44-46 Focus Dialogue social gnols.
Initié par la Confédération Espagnole
48-50 zoom des Organisations Entrepreunariales
(CEOE) et son homologue marocaine,
la CGEM, le forum était destiné à
52-53 events «analyser les opportunités d'investisse-
ment et les secteurs clés pouvant intéres-
54 Les chiffres du mois ser les entreprises espagnoles souhaitant
investir au Maroc».
La rencontre a été marquée notam-
56-59 évènement ment par une présentation sectorielle
1ères Assises de la RSE des opportunités d'affaires et d'inves-
tissements dans le Royaume ainsi que
62 ça vous intéresse par la tenue d'une conférence avec la
participation d'organisations, entre-
Registre de commerce :
prises et institutions financières des
rappel des procédures d'inscription.
deux pays.

Directeur de publication : Mohamed HORANI | Administration & rédaction : 23, Bld Mohamed Abdou, Palmiers - Casablanca

Impression : Edit
Tél.: 05 22 99 70 00 | Fax : 05 22 98 39 71 | e-mail : mustaphamoulay@cgem.ma
Rédacteur en chef : Mustapha Moulay
Régie publicitaire, conception, infographie : Autograph | 217, Bld Brahim Roudani - Casablanca
Tél. : 05 22 98 29 64/75 | Fax : 05 22 98 29 82 | e-mail : contact@autograph.ma | cgeminfos@autograph.ma
Abonnements : Malika Charafi | e-mail : charafi@cgem.ma
Web : www.cgem.ma

3
édito
« ... la conjoncture délicate que traverse notre pays a exigé de notre part le sens
des responsabilités, le maintien de la paix sociale ... «

L es doléances de la CGEM, présentées à la


commission ad hoc, ont été formulées en
18 propositions. Nous en citons, particulière-
équilibre entre les volets social et économique.
La CGEM a retenu que pour le secteur privé,
ses engagements portent sur l'augmentation
ment, les droits fondamentaux des entreprises progressive de 15% du salaire minimum: 10%
et notamment la constitutionnalisation de à partir de juillet 2011 et 5% un an plus tard.
l’économie de marché ; l’égalité de genre pour
les droits politiques, économiques, sociaux et Toutefois, nous restons favorables au dévelop-
Par Mohamed HORANI
Président de la CGEM culturels ; la participation effective du privé pement de conventions collectives pour que
dans la gouvernance nationale et régionale et la les spécificités de chaque secteur soient prises
possibilité pour un citoyen ou une entreprise de en compte quant à l’application de cette aug-
saisir la Conseil Constitutionnel pour se pro- mentation, conscients de l’enjeu stratégique
noncer sur la constitutionnalité d’une loi… de la compétitivité à préserver pour nos entre-
Au cœur de ce projet, notre Confédération prises, confrontées aux aléas de la conjoncture
s’investit avec passion, intimement consciente actuelle et de la concurrence.
que le civisme économique et la responsabilité Par ailleurs, et non sans émotion et affliction
sociale sont des préalables à une dynamique profondes, notre Confédération à vigoureuse-

L
es quelques jours passés ont été riches pérenne, à un développement durable et serein ment dénoncé l’attentat de Marrakech, un acte
La CGEM reste pour notre pays. odieux qui ne devra aucunement entraver les
en actualité et impliquants pour notre
mobilisée pour agir réformes en cours, ni servir à un quelconque
Confédération. En effet, la CGEM a pris
avec une force unie part aux consultations portant sur la Réforme
Par ailleurs, la session du printemps du dia- prétexte de ralentissement des chantiers vitaux
et une ferme volonté Constitutionnelle. Il a en effet été crucial de
logue social s’est clôturée, le mardi 26 avril, pour le développement socio-économique de
quant au maintien par la signature des procès verbaux entre le notre pays.
contribuer à ce projet de société moderne au- Gouvernement, les centrales syndicales et notre
du cap des réformes quel aspire notre pays. Il vise à approfondir Confédération. Nous n’avons cessé de tenir La CGEM reste mobilisée pour agir avec une
le processus de développement déjà entamé, informés nos instances internes : membres du force unie et une ferme volonté quant au main-
en se démarquant par une volonté ferme et résolue de consolider bureau, Présidents de Fédérations de la CGEM tien du cap des réformes, avec la conviction
l’essor du Maroc et ce, dans un contexte particulier sur les plans et Conseil d’administration des avancées de ce inébranlable que le Maroc n’en sera que plus
national, régional et international. dialogue jusqu’à son aboutissement. performant et plus solidaire.
Ainsi, notre Confédération s’est associée à la volonté nationale Assurément, la conjoncture délicate que tra-
initiée par Sa Majesté le Roi Mohamed VI, dans son discours du verse notre pays a exigé de notre part le sens Tel est l’esprit et l’engagement de notre Confé-
09 mars 2011, en exprimant son avis et ses positions. des responsabilités, le maintien des conditions dération qui se saisit aussi du 1er Mai, pour
de la paix sociale, ainsi que la consolidation témoigner de sa reconnaissance à toutes les
des conditions économiques nécessaires à l’épa- forces vives à cette occasion, en rappelant à la
nouissement de l’entreprise marocaine et à l’in- mobilisation de toutes les énergies positives et
vestissement. entreprenantes que requiert notre contexte ac-
Aussi avons-nous insisté sur l’adoption d’une tuel afin d’appuyer le dynamisme de notre pays
approche globale privilégiant le maintien d’un et sa marche résolument tournée vers l’avenir.

4 5
actualités CGEM

Actualités CGEM Directeur Général du service du opportunités d'investissement tion des relations de partenariat
commerce extérieur des Etats et de partenariat qu'offrent les et d'échange dans plusieurs do-
Unis. multiples chantiers de dévelop- maines comme les TIC, les éner-
Il a par ailleurs insisté sur l'im- pement ouverts au Maroc dans gies renouvelables et le Déve-
portance des liens directs entre divers secteurs comme l'agri- loppement Durable, l'éducation
opérateurs invitant les hommes culture, la pêche, les infrastruc- et l'innovation ou encore de la
d'affaires marocains à intensifier tures, l'industrie, l'artisanat ou distribution sur le marché amé-
les missions aux USA et à visiter encore les TIC. ricains des produits marocains
les salons et expositions spécia- Il a également rappelé les mesures notamment agricoles.

Promotion de la coopération
lisés montés dans son pays avant prises pour l'amélioration du cli- Quelque 120 rencontres ont été
de mettre en relief les opportuni- mat des affaires, la promotion des programmées pour cette mission
tés offertes par l'accord de libre investissements étrangers et l'en- commerciale américaine (30

maroco-américaine échange liant les deux pays.


Pour sa part, M. Horani a
insisté sur la promotion des
couragement de l'export mettant
en relief le partenariat public-
privé qui a présidé à la conception
mars - 1 er avril) forte de 26 res-
ponsables d'entreprises opérant
dans divers secteurs tels l'éner-
échanges entre les deux pays, et la mise en œuvre de nombreux gie solaire, les énergies renouve-
liés par de profondes relations programmes. lables, l'ingénierie et le BTP, les
d'amitié depuis des siècles. Les deux délégations devaient technologies de l'information et
Il a, par la suite, évoqué les discuter en détail de la promo- la sécurité.

le président de l'union des comores appelle les


hommes d'affaires marocains à découvrir les richesses de son pays
d'affaires et les opérateurs éco- des actions qui dynamiseront
nomiques marocains à faire le les relations entre le Maroc et
déplacement pour découvrir «les l'Union Comores», a-t-il dit.
richesses dont regorge son pays». M. Horani devait par la suite don-
«Tous les secteurs sont ouverts au ner un aperçu sur la politique
partenariat et les investisseurs économique menée au Maroc «ou
ont la possibilité d'exporter leurs les équilibres fondamentaux ont
produits vers moult destinations été maintenus malgré la crise».
de par la position stratégique des «La résilience de l'économie ma-
îles Comores», a-t-il poursuivi, rocaine est due à la pertinence
rappelant les relations d'ami- des choix et à leur viabilité»,
tiés «anciennes et solides» qui a-t-il noté, ajoutant que «les
unissent les deux pays. réformes ambitieuses menées au
De son côté le Président de la Maroc ont pour objectif d'assu-
CGEM M. Mohamed Horani rer un développement intégré et

et sommes disposés à travailler en


L e Président de l'Union des
Comores, M. Ahmed Abdallah
Mohamed Sambi, a appelé, le 21
s'est félicité de la tenue de cette
rencontre «d'échange
et de dialogue dédiée
pérenne».

La promotion de la coopération entre le Maroc et les USA a été


au centre d'une rencontre, le 30 mars 2011 au siège de la CGEM, commun avec la CGEM pour sen- avril 2011 à Casablanca, à l'inten- à l'identification des
sibiliser les grandes entreprises sur sification des relations de parte- synergies communes
entre le Secrétaire adjoint au Département US du Commerce les projets en cours au Maroc», a nariat entre son pays et le Maroc. et des opportunités de
(USDC), Suresh Kumar et le Président de la Confédération Géné- fait savoir à cette occasion M. partenariat» dans la
«L'Union des Comores, pays de sta-
rale des entreprises du Maroc (CGEM), Mohamed Horani. Kumar qui conduit une déléga- bilité politique et qui prépare son perspective de promou-
tion commerciale américaine, avenir, offre de multiples opportu- voir les relations de

L
ors de cette réunion à la- pourront faire l'objet de rela- composée de représentants de 18 nités de partenariat», a-t-il indi- coopération bilatérale.
quelle ont également pris tions de partenariat entre opé- grandes entreprises US opérant qué lors d'un déjeuner de travail «Les relations de coo-
part l'ambassadeur des rateurs économiques des deux dans divers secteurs. organisé par la CGEM. pération entre les deux
USA à Rabat M. Samuel Kaplan, pays, notamment les énergies re- «Cette visite a pour objectif de «Il existe nombre de secteurs d'in- pays ne sont pas à la
des membres de la délégation nouvelables, les technologies de mettre en rapport entreprises amé- vestissement comme l'agriculture, hauteur des aspira-
commerciale accompagnant M. l'information, les infrastructures ricaines et marocaines pour explo- l'agroalimentaire, les pêches ou tions et la CGEM et
Kumar et des responsables de la de base ou encore le transport. rer les moyens de nouer des rela- encore les infrastructures», a pré- les acteurs économiques
CGEM, ont été passés en revue «Nous sommes prêt à aider le Ma- tions de partenariat», a poursuivi cisé le Président de l'Union des comoriens œuvreront
les domaines et secteurs qui roc à diversifier ses exportations M.Kumar qui est également le Comores, appelant les hommes pour mettre en place

6 7
actualités CGEM actualités CGEM

Le partenariat Public/Privé, une nécessité développement durable. Le CMPP lance son


pour relever le défi du développement humain cycle de débats
D
mai, qui a pré- ratrices de revenus (AGR). Il a, en epuis sa création en juin riences sur des thématiques qui
senté un exposé outre, mis l'accent sur le rôle central 2000, le Centre Marocain nous interpellent tous.
sur les objectifs, que jouent les petites et moyennes de Production Propre (CMPP) Ces débats, destinés à un public
les réalisations entreprises (PME) dans la créa- a contribué significativement issu de différents horizons, se-
et les acquis de tion de la richesse, la promotion de à la diffusion du concept de la ront également l'occasion d’ex-
l'INDH, a indi- l'emploi et la lutte contre le chô- production propre et du Déve- poser les enjeux du Développe-

L 'engagement du secteur privé qué que «cette initiative représente mage et la pauvreté, notant que la loppement Durable au niveau ment Durable au Maroc, d’en
aux côtés du secteur public une philosophie moderne qui révèle de véritable responsabilité sociale des des entreprises industrielles connaître les pratiques et les
constitue un facteur clé pour relever nouvelles méthodes de mangement pu- entreprises restent comment assurer et de la consultance nationale, expériences au niveau interna-
le défi du développement humain et blic, essentiellement basées sur la parti- l'accompagnement des jeunes entre- mais également au niveau de tional et de les partager d’une
assurer l'insertion professionnelle cipation des bénéficiaires et des opéra- preneurs démunis et leur faciliter certaines universités et grandes manière constructive.
des jeunes, ont souligné à Rabat, teurs au développement local dans une l'accès au financement. écoles d’ingénieurs du Maroc.
les participants à un séminaire sur atmosphère de partenariat». Pour sa part, le Président de la Ainsi, et dans le cadre de sa L’édition 2011 des «Débats du
le «développement humain, jeunesse et «L'INDH a permis de renforcer le sen- Commission Label pour la respon- stratégie de communication et CMPP» abordera des thèmes
responsabilité sociale des entreprises». timent de la citoyenneté et l'adhésion à sabilité sociale de l'entreprise au de diffusion de l’information, le aussi riches que variés à savoir :
L'encadrement et l'accompagne- la Nation et ancré une nouvelle culture sein de la CGEM, M. Aziz Qadiri, CMPP lance des tables rondes
ment des jeunes entrepreneurs défa- basée sur la participation, la confiance, a indiqué que «la CGEM, qui œuvre trimestrielles baptisées «Les 1. Santé et Développement
vorisés, ainsi que la facilitation de la dignité, la bonne gouvernance et à valoriser le rôle de l'entreprise dans Débats du CMPP». Ces tables Durable ;
l'accès au financement sont, entre la pérennité», a relevé, à cet égard, la création de la richesse et du déve- rondes se veulent être un forum 2. La mine est dans la ville ; M. Said MOULINE
autres, parmi les tâches qui relèvent Mme El Guermai. loppement économique et social, met la d’information, de discussion 3. Eco-villes : quel modèle ; Président de la Commission Développement
responsabilité sociale de l'entreprise au Durabe et du CMPP
de la responsabilité du monde de «L'INDH a participé en grande partie et un espace d’échange d’expé- 4. L’Agriculture Durable.
l'entreprise, ont affirmé les partici- à l'instauration d'un nouveau rapport centre de ses objectifs».
pants à cette rencontre, organisée dynamique entre la population, les Le développement de l'engagement
par la Coordination nationale de élus, les autorités, les Associations et les sociétal de l'entreprise contribue à Thème

Calendrier
Date
l'Initiative Nationale pour le Déve- différents services étatiques», a-t-elle atteindre les objectifs de l'INDH,
loppement Humain (INDH) et l'am- poursuivi, notant que «les vrais défis notamment à travers les aides oc-
bassade du Royaume-Uni au Maroc. restent le renforcement de la participa- troyées par les entreprises aux Asso- Santé et Développement Durable 10 mai 2011
La responsabilité sociale de l'entre- tion des femmes et des jeunes au sein ciations et l'encadrement des jeunes La mine est dans la ville 20 septembre 2011
prise en matière de développement des organes de gouvernance et la péren- issus des établissements de protec- Eco-villes : quel modèle ? 15 novembre 2011
durable et humain se traduit notam- nité des projets». tion sociale.
Le représentant du Réseau interna- Lancée par SM le Roi Mohammed L'Agriculture Durable 13 décembre 2011
ment par son engagement en ma-
tière de protection de l'environne- tional «Youth business international», VI en mai 2005, l'INDH a pour
ment et de lutte contre la pauvreté, M. Andrew Fiddaman, s'est félicité objectifs, essentiellement, la lutte
l'exclusion et la précarité. des résultats significatifs réalisés contre la pauvreté en milieu rural,
S'exprimant à cette occasion, le par l'INDH, notamment dans le do- l'exclusion sociale en milieu urbain 10 ème session du Conseil d'affaires Arabo-Russe
Gouverneur coordinatrice nationale maine de développement humain et et la précarité et la promotion des
de l'INDH, Mme Nadira El Guer- de la promotion des activités géné- activités génératrices de revenus.
L a CGEM et la Fédération des Chambres de Commerce d’Industrie et de Service
organisent les 24 et 25 Mai 2011 au Hyatt Regency de Casablanca, la 10 ème Ses-
sion du Conseil d’Affaires Arabo-Russe et du Conseil d’Affaires Maroco-Russe.
pacte national pour l'emploi. Identification Cette rencontre que les organisateurs ciblent d’envergure, verra la participation de
plus de 300 opérateurs économiques Russes, Arabes et Marocains, représentant les
des besoins des Fédérations Sectorielles secteurs de l’énergie, de l’agro-industrie, de la pêche, du tourisme, de la métallurgie,
de l'électricité, du BTP, du textile, des NTIC…etc.

L a Commission Emploi et Relations Sociales a organisé, le 11 avril 2011, une réunion de travail avec les Fédérations
Sectorielles. Une occasion de débattre des suites du Pacte National pour l’Emploi (PNE) lancé par la Commission
Emploi et Relations Sociales en février dernier, et aussi d’identifier les besoins spécifiques des Fédérations Secto-
Cette manifestation se déroulera en marge d’une exposition des produits et services russes prévue du
24 au 26 Mai 2011. Elle aura pour objectif de développer la coopération liant le Maroc aux marchés
Russes et Arabes et ce à travers :
rielles en matière d’Emploi. A l’issue de cette rencontre, les représentants des Fédérations Sectorielles ont soutenu
l’initiative des 20 mesures pour l’emploi lancée par la Commission • la présentation de projets et de messages percutants lors des plénières ;
Emploi et Relations Sociale. • la prise de contacts avec des partenaires arabes et russes, en B to B organisés préalablement ;
Par la même occasion, une étude de spécification des besoins des • l’identification des débouchés et des marchés potentiels ;
Fédérations au sujet de l’emploi a été lancée par la Commission • la mise en place d’une exposition à l’agencement fonctionnel, à l’esthétique et à l’ambiance attractive.
Emploi et Relations Sociales, en vue de cerner les attentes des dif-
férents secteurs professionnels et d’évaluer les perspectives de déve- Les sociétés intéressées à y prendre part sont priées de se manifester auprès de l'Agence BEA Contact :
loppement à mettre en œuvre. Mme Soundous FIKRY - Tél. : 05 22 21 87 30 - Mobile : 06 61 26 52 97 - Fax : 05 22 21 86 68

8 9
fédérations

Fédérations tion des Chambres Marocaines de teur de 30 % par l'ANPME et Chambres de Commerce, d'In-
Commerce, Attijariwafa bank et plafonné à hauteur de 1500 DH dustrie et de Services et le Centre
la Fédération des Technologies, par bénéficiaire, tandis que les Marocain des Technologies de
des Télécommunications et de modules d'initiation aux usages l'Information et de la Communi-
l'Offshoring (APEBI). des technologies de l'informa- cation.
Le pack du programme « INFI- tion seront basés sur le principe
TAH » sera subventionné à hau- de contractualisation avec les

INFITAH. Programme d'initiation des Artisanat. 2ème vague de sélection des acteurs de
référence
PME aux technologies de l'information
S uite à une première opération de sélection d’ac-
teurs de référence engagée depuis 2006, le Secré-
tariat d’Etat Chargé de l’Artisanat a organisé, le 15
avril 2011 au siège de la CGEM en collaboration avec
la Fédération des Entreprises d’Artisanat, une ren-
contre avec les PME dont l’objectif est de les sensi-
biliser à cette deuxième opération de sélection et les
inciter à s’y inscrire. Cette rencontre a été également
l’occasion de débattre avec les entreprises des étapes
à venir, notamment celle relative à la formalisation
des engagements des deux parties qui se fera inces-
samment dans le cadre des contrats de croissance et
de partenariat.
En effet, plus de 45 participants représentants les
entreprises du secteur de l’artisanat et les acteurs
économiques directement impliqués dans cette thé-
matique, ont répondu à l’appel pour débattre autour Cette journée a été présidée par MM. Anis BIROU,
de cette 2ème opération de sélection des acteurs de Secrétaire d’Etat Chargé de l’Artisanat et par Saad
référence ainsi que sur la promotion du secteur de SEFRIOUI, Président de la Fédération des Entre-
l’artisanat au cours de l’année 2011. prises d’Artisanat.

la fMM présente ses propositions pour l'amendement


du Code de la presse
L
Le programme « INFITAH » cible l'initiation des petites et l'information et de conception de a Fédération Marocaine des La présentation de ces proposi-
très petites entreprises (TPE) aux usages des technologies sites Web. Médias (FMM), a présenté tions s'inscrit dans le cadre de
d'information. Il a été lancé le 19 avril 2011 à Rabat. L'offre « INFITAH » touche à le 21 avril 2011, ses propositions l'attention particulière accor-
toutes les branches d'activités relatives aux amendements au dée par la Fédération au déve-
(bâtiment, textile, industrie ali- nouveau Code de la presse. La loppement du paysage média-

L
e programme, qui s'inscrit et informatisation de la gestion mentaire, expertise comptable) Fédération rappelle que ces pro- tique marocain, en général, et la
dans le cadre de la stratégie d'entreprise), seront validés par et s'adresse aux entreprises ayant positions concernent notamment presse écrite, en particulier, afin
nationale "Maroc Numeric l'octroi d'un permis numérique réalisé un chiffre d'affaire infé- l'annulation des sanctions priva- qu'elle puisse accompagner la
2013", ambitionne de toucher, qui comporte un pack composé rieur à 3 millions de dirhams. tives de liberté, l'abolition totale dynamique que connaît le pays
à l'horizon 2013, près de 10.000 d'un ordinateur portable, d'un Doté d'une enveloppe budgétaire des amendes excessives, la consti- et jouer son rôle de «quatrième
TPE en leur offrant un dispositif abonnement au service internet annuelle de 15 millions de di- tutionnalisation du droit d'accès pouvoir».
de sensibilisation et d'initiation 3G pendant une année et d'une rhams, le programme est le fruit à l'information, la création du Les propositions du FFM ont
gratuit aux usages des technolo- solution de gestion de la factura- d'un partenariat entre le Minis- conseil supérieur de la presse et été présentées à une réunion,
gies de l'information dans les dif- tion, en plus d'un guide d'achat tère de l'Industrie, du Commerce sa constitutionnalisation. tenue le 6 courant, entre la
férentes régions du Royaume. référenciant des offres préféren- et des Nouvelles Technologies, La FMM a également proposé Fédération et le Ministre de la
Des modules d'initiation, qui tielles aux TPE en matière d'équi- l'Agence Nationale pour la Pro- de «définir avec précision certains Communication, porte parole
motion de la Petite et Moyenne Mr Kamal LAHLOU
comportent trois volets (com- pement informatique, de sessions concepts juridiques, loin de toute du gouvernement. Président de la FMM
munication, présence sur le web de formations aux technologies de Entreprise (ANPME), la Fédéra- ambiguité».

10 11
fédérations fédérations

la fNPI reçue par le patron d'Al Omrane FNIH. Expérimentation de la VAEP dans le secteur
de l'hôtellerie
L es membres du Bureau de
la Fédération Nationale des
à travers la systématisation du
recours aux Appels à Manifesta-
question des villes nouvelles et
la nécessité de conjuguer les ef-
Promoteurs Immobiliers ont été
reçus, le 15 avril 2011 par M.
tion d’Intérêt dans la cession du
foncier public.
forts afin d’améliorer leur image
auprès du grand public à travers D eux accords de mise en
œuvre de l'expérimenta-
tion de la Validation des Acquis
Ces accords ont été paraphés
par le Ministre de l'Emploi et de
la Formation Professionnelle,
attestation en dehors du sys-
tème de la formation initiale.
En vertu desdits accords, le
Badre Kanouni, Président du La Commission Partenariat une meilleure communication, la
Directoire du Groupe Al Omrane Public-Privé présidée par le mise en valeur du cadre de vie, la de l'Expérience Professionnelle M. Jamal Rhmani, le Président Ministère de l'Emploi et de
et vice-Président de la FNPI, Directeur Général d’Al Omrane diversification de l’offre en loge- (VAEP) dans le secteur de l'hô- de la Fédération Nationale de la Formation professionnelle
dans le cadre d’une rencontre au Casablanca, aura pour mission de ments, en infrastructures et en tellerie ont été signés, le 23 l'Industrie Hôtelière (FNIH), s'engage à assurer le pilotage
siège du Groupe à Rabat. veiller au renforcement de ce par- équipements de proximité. avril 2011 à Marrakech. M. Ali Ghannam, et les Pré- et la coordination du pro-
Lors de cette réunion, le Président tenariat, dans un cadre de concer- Les deux parties ont ensuite réi- sidents des Associations de jet, la FNIH et les deux AIH
d’Al Omrane a exposé les prin- tation et d’échange permanents. téré leurs engagements à œuvrer l'Industrie Hôtelière (AIH) de à identifier les métiers, les
cipales réalisations du Groupe Les membres de la FNPI se au sein de la FNPI pour conso- Marrakech et d'Agadir. entreprises et les salariés bé-
et ses perspectives de développe- sont tous réjouis de l’initiative lider et développer davantage le La signature de ces accords néficiaires, la FNIH à parti-
ment, ainsi que sa nouvelle straté- d’Al Omrane et des propos de partenariat public-privé à travers s'inscrit dans le cadre de la mise ciper au pilotage et à la coor-
gie et vision. M. Kanouni, instaurant un nou- l’accompagnement des pouvoirs en œuvre des recommandations dination du projet et les deux
Les discussions ont ensuite porté veau climat de partenariat entre publics dans la politique natio- des 1 ères Assises de la formation AIH à mobiliser leurs Centres
sur le renforcement du partena- Al Omrane et les représentants du nale de production de logements professionnelle et de l'élargisse- de formation par apprentis-
riat entre Al Omrane et les opéra- secteur privé dans le domaine de sociaux et de lutte contre l’habitat ment du système de la VAEP à sage interentreprises (CFA-
teurs privés, qui est un axe straté- l’immobilier. insalubre, chacun dans le cadre d'autres secteurs après la réus- IE) pour la mise en œuvre de
gique pour le Groupe, notamment La FNPI a également abordé la de la mission qui lui incombe. site des trois opérations menées l'opération et à participer au
dans le secteur du BTP. suivi et au pilotage du projet
Cette opération est à même ainsi qu'à la capitalisation des
d'instaurer à moyen terme bonnes pratiques.
un système global de VAEP Il convient de signaler que
«Energie & Statégie» s'offre une nouvelle maquette comme nouvelle voie de diplo-
mation permettant aux sala-
cette opération bénéficiera
à dix métiers du secteur de
riés d'avoir un diplôme ou une l'hôtellerie.
D ans la foulée de son dixième anniversaire, la
Fédération de l'Energie a procédé au reloo-
king de sa publication trimestrielle «Energie &
que les rubriques habituelles (Economie, Prix
du baril, Impact, Matières premières...) et la
revue de presse.
Mr Ali GHANNAM
Président de la FNIH

Stratégie». L'agence AVEPROD qui a réalisé ce travail, est


Le N° 29, paru à la mi-avril, dirigée par notre confrère
se présente en effet sous une Fouad NEJJAR qui connait
nouvelle maquette beaucoup bien ce secteur pour y avoir
plus aérée et rajeunie. oeuvré en tant que cadre
La charte graphique répond pendant un certain nombre assemblée générale ordinaire de la FNPI
mieux à une bonne lisibi- d'années, et réalisé des opé-
lité des articles - souvent rations médiatiques pour La Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers
techniques - et le contenu le compte du ministère de a tenu le 14 avril 2011, son Assemblée Générale Ordi-
est agrémenté par une excel- tutelle. naire pour l’exercice 2010.
lente iconographie. Après lecture et approbation des rapports moral et
Couvrant toutes les activités Il a travaillé, pour cette édi- financier, le Commissaire aux comptes de la FNPI a
du secteur depuis le début tion, en étroite collaboration procédé à la lecture de son rapport. L’ensemble de ces
de l'année, le magazine est avec le Président de la Fédé- documents ont été approuvé à l’unanimité.
d'une grande densité sans ration de l’Energie M. Mou- M. Youssef Iben Mansour, Président de la FNPI, a pro-
être une avalanche d'événe- lay Abdallah Alaoui et les fité de cette assemblée pour annoncer l’état d’avan-
ments dépassés. membres du comité scienti- cement encourageant du Salon International de l’Im-
fique. mobilier du Maroc prévu du 30 juin au 3 juillet 2011
L'actuelle édition comprend Le N° 30 est déjà en prépa- (www.simar.ma) et sensibiliser tous les opérateurs pré-
notamment un dossier sur ration et devrait contenir un sents à une participation massive à cet événement que
les Energies Renouvelables, dossier complet sur les pro- la FNPI voudrait ériger en tant que référence natio-
le reportage complet de la chaines Assises de l'Energie nale pour le développement du secteur de la promotion immobilière au Maroc.
cérémonie du dixième anni- ainsi qu'un reportage sur le La FNPI profite de cette occasion pour annoncer la mise en ligne de son nouveau site web
versaire - avec toutes les pho- Salon des Energies Renouve- (www.fnpi.net.ma). Cette nouvelle interface permettra aux visiteurs une navigation plus
tos de l'assistance et les inter- lables qui doit se tenir du 21 fluide, des services multiples dont un accès personnalisé et sécurisé pour les membres.
ventions lors du débat - ainsi au 23 juin 2011 à Casablanca.

12 13
fédérations fédérations

de 5 postes de travail : 4 postes strictement de la même manière. absente (douane notamment),


à quai et un poste aux silos. De- Concernant l’augmentation des problèmes sociaux au sein même
puis l’interdiction de l’accès aux tarifs : l’ANP justifie cette aug- des silos, congestion permanente

Fédération Nationale des Négociants quais, le nombre de postes de tra-


vail est réduit à deux ; résultat :
le délai d’attente moyen dépasse
mentation pour deux raisons :
la «célérité» de traitement des
navires et «le travail 24/24 h».
des voies d’accès au port…

Conséquence, l’ANP autorise la

en Céréales et Légumineuses (FNCL) les 12 jours. Pour réduire le temps


d’attente et éviter le paiement
de surestaries, les opérateurs ont
Concernant la célérité : comme
nous l’avons démontré plus haut,
nous ne constatons aucune amé-
facturation obligatoire de pres-
tations qui ne sont pas fournies.
Les nouveaux silos de Mass Cé-
demandé l’accès aux quais libres, lioration à ce niveau, les délais réales ont commencé à appliquer
mais toutes leurs demandes ont d’attente sont même plus longs. les tarifs maximum autorisés par
été rejetées par l’ANP. Concernant le travail 24/24 l’ANP dès le 1 er janvier 2010.
Concernant les conditions hy- h : pour des raisons objectives,
giéniques, cet argument n’a plus et malgré la bonne volonté des
lieu d’être avancé car : importateurs, le travail 24/24
1. que ce soit à quai ou dans les si- h est quasiment impossible. La
los le matériel utilisé est le même ; chaîne d’évacuation n’est pas ou-
2. depuis plusieurs années déjà tillée pour réaliser un travail en
le stockage sur terreplein au port continu : flotte de camions insuf-
est strictement interdit. Ainsi fisantes, minoteries refusant de
l’évacuation des céréales à partir réceptionner de la marchandise
des silos ou des autres quais se fait pendant la nuit, administration

propositions
« Nous saluons la construction des nouveaux si- au détriment de toute la communauté natio-
los. Cependant cette construction doit contribuer nale. C’est pourquoi nous demandons qu’en cas
à améliorer la fluidité du transit des céréales et de congestion des silos entraînant une attente de
introduire une concurrence entre les différents plus de trois jours l’accès aux quais soit automa-
prestataires portuaires ; cette concurrence doit tiquement autorisé.
Céréales. Les vraies raisons de la congestion portuaire améliorer la qualité des services rendus et faire
baisser les tarifs pratiqués. Or c’est exactement
Nous demandons une révision des tarifs qui
tienne compte du fait que le travail 24/24h au

«D
le contraire qui se produit. Le nombre de postes port est actuellement impossible. »
epuis plusieurs se- Décision N° 07/DG/09 du 1er juillet sion portant la même référence
de travail est réduit, les tarifs sont augmentés de
maines, le nombre de 2009 : 07/DG/09 mais annoncée en deux
près de 70%.
navires céréaliers en Cette décision fixe les tarifs plafonds « tranches » pendant les vacances
A signaler que les décisions de l’ANP sont éga-
attente au port de Casablanca est autorisés pour la manutention et le d’été 2009. Le fait d’annoncer
lement appliquées au port de Jorf Lasfar alors
d’environ 15. Le délai d’attente magasinage des céréales transitant d’abord l’augmentation des tarifs
qu’il n’y existe qu’un seul silo et qu’on ne peut
dépasse parfois les 20 jours. Au- par le port de Casablanca à compter et ensuite l’instauration du mono-
dans ce cas parler de concurrence.
delà des décisions étatiques fixant du 1er août 2009. pole, vise à laisser penser que les
L’augmentation des tarifs va se traduire par une
les conditions et le calendrier des Les nouveaux tarifs accusent une deux décisions ne sont pas liées
augmentation du prix du blé tendre (dont le prix
importations de blé tendre, les hausse de près de 70%. alors qu’en fait l’augmentation
de cession à la minoterie est fixé actuellement
causes véritables de la congestion Décision N°07/DG/09 du 1er octobre des tarifs est une conséquence de
par l’Etat) et des matières premières nécessaires
sont dues au monopole de fait ac- 2009 : l’instauration du monopole.
à la fabrication de l’aliment de bétail. Ainsi,
cordé par l’ANP à des opérateurs Cette décision donne le monopole Deux prétextes sont invoqués dans
l’instauration d’un monopole au profit d’inté-
privés au détriment de l’intérêt du transit des céréales aux seuls la décision pour justifier le mono-
rêts privés va se faire au détriment des deniers
général du pays. silos portuaires à compter du 1 er pole accordé aux silos portuaires
publics et du consommateur marocain.
En effet, dans le cadre de la ré- novembre 2009. : la « célérité » et « les conditions
La congestion entraîne le paiement de suresta-
forme portuaire l’ANP a pris Ces « deux décisions » appellent hygiéniques des produits ».
ries (actuellement en moyenne 20.000 dollars
deux décisions concernant le de notre part les remarques sui- Concernant la célérité : aupa-
par jour par navire) à des sociétés étrangères
transit des céréales par le port de vantes : ravant les céréales disposaient
Casablanca. Il s’agit en fait d’une seule déci- (par décision gouvernementale)

14 15
fédérations

Sécurité sanitaire des produits alimentaires.


Concertation FENAGRI / ONSSA

d’accélérer la mise en œuvre de


ce décret d’application, par les
mesures suivantes :

• Pour la période de finali-


sation des textes d’appli-
L e 22 Avril 2011, l’ONSSA,
Office National de Sécurité
Sanitaire des Produits Alimen-
du Ministère de l’Industrie,
du Commerce et des Nouvelles
Technologies, des membres du
cation : la création d’un
Comité consultatif res-
treint FENAGRI / ONSSA
taires, et la FENAGRI, Fédé- Conseil d’Administration de la qui approfondira les points
ration Nationale de l’Agroali- FENAGRI sous la Présidence de discussion, en se rap-
mentaire, se sont rencontrés de Monsieur Amine BERRADA prochant, pour certaines
pour une concertation concer- SOUNNI, des professionnels modalités, du Secrétariat
nant le projet de décret d’ap- des différentes filières agroali- Général du Gouvernement.
plication de la Loi 28 07 sur la mentaires, ainsi que le CETIA,
sécurité sanitaire des produits Centre Technique des Indus- • La signature d’un Accord
alimentaires. tries Agroalimentaires. Cadre FENAGRI / ONSSA
Cette rencontre a réuni Mon- instituant un Comité
sieur Hamid BENAZZOU, La FENAGRI et l’ONSSA ont Consultatif permanent, ap-
Directeur Général de l’ONSSA mutuellement pris note des pelé à se réunir régulière-
accompagné d’une Délégation préoccupations exprimées, et ment afin de traiter les dif-
de l’Office, des représentants ont décidé de collaborer afin férentes problématiques.

16
unions régionales

Unions Régionales tion, la construction, l’équi- III- Fonds nationaux : Programme éolien intégré : un
pement et la gestion des bâti- gisement exceptionnel avec des
ments collectifs ; 14. Fond National de l’Environ- vitesses de vent dépassant 8 m/s
• Forte croissance dans les sec- nement
teurs clés, tels l’habitat, l’hôtel- 15. Fond de Dépollution Indus- 30 centrales hydrauliques
lerie, l’éducation nationale et triel (FODEP) existantes :
la santé ;
• Amélioration sensible des Le représentant de l’ONE a pré- • Développement des parcs
attentes de qualité de services senté à l’assemblée un rapport éoliens 280 MW

AGADIR.
et de confort de la part des détaillé et chiffré sur les diffé- • Programme éolien intégré
usagers. rents projets en cours de déve- 1720 MW
loppement dans la région Souss • Projet Solaire Marocain

Première édition d'«ECO TECH EXPO»


M. A. AMOR, Président de la Massa Drâa, cités en 3 grands 2000 MW
Commission d’Environnement axes : • Projets hydrauliques 2587 MW
au Conseil Régional Souss Mas-
sa Drâa, a présenté les princi- • Ligne 400 kV Plusieurs questions et remarques
paux axes stratégiques au niveau • Station de Transfert d’Ener- ont été soulevées par les partici-
national et régional qui per- gie par Pompage (STEP) pants sur les différentes théma-
met de faire de la Région Souss Abdelmoumen (350 MW) tiques liées à cette problématique :
Massa Drâa la Région Verte du • Groupe Diesel de Tiznit
Royaume : (72 MW) • Des solutions adéquates pour
une meilleure consommation
I - Les plans Nationaux : Le Projet Solaire Marocain est future ;
constitué de 5 centrales : • Eco-habitat : réduire la
1. Plan National d’actions prio- facture énergétique ;
ritaires (gestion électrique) • Centrale solaire de Ouarza- • La santé environnementale ;
2. Plan solaire marocain zate 500 MW • Le consommateur responsable
3. Plan directeur de reboisement • Centrale solaire de Aïn Béni et l’Eco-citoyenneté ;
4. Plan national d’aménagement Mathar 400 MW • Comment réduire la pollution
des bassins versants • Centrale solaire de Sebkhat de l’air ;
5. Plan directeur des aires Tah 500 MW • La gestion des déchets et le
protégées • Centrale solaire de Foum Al développement de la récupé-
Oued 500 MW ration ;
II - Programme intégrés • Centrale solaire de Boujdour • Le recyclage et la valorisation
gouvernementaux : 100 MW des matières premières
recyclées…
6. Programme National d’Amé-
lioration du Cadre Environ-
nemental de Vie des Popula-
tions
7. Programme National de la
L’Union Régionale Souss Massa Drâa a participé, les 7, 8 et 9 l’électricité au Maroc et la vision Protection et de la Valorisa-
avril 2011 à Agadir, à l’inauguration de la première édition du à court, moyen et long terme des tion de la Biodiversité
Salon du Développement Durable et des Energies Renouve- différents projets, à savoir le Pro- 8. Programme National d’assai-
jet marocain intégré d’énergie so- nissement
lables, des équipements et des services de l’environnement
laire & éolienne. La représentante 9. Programme National des dé-
«ECO TECH EXPO». chets ménagers et assimilés
de l’ADEREE (Agence Nationale
pour le Développement des Ener- 10. Programme National de pré-

C
ette journée de réflexion à HADDOUCHE, représentante du gies Renouvelables et de l’Efficaci- vention de la pollution in-
laquelle ont participé plus Ministère de l’Energie, des Mines, tés Energétique) a mis l’accent sur dustrielle et des risques
d'une centaine d’opéra- de l’Eau et de l’Environnement, a le Programme National d’Effica- 11. Programme National de la
teurs économiques, des représen- ionsisté sur la place qu’occupent cité Energétique dans le Bâtiment protection de la qualité de
tants d’entreprises, d’organismes les énergies renouvelables et l’effi- par un riche exposé sur les défis de l’air
ou d’institutions, a permis de cacité énergétique dans la stratégie l’énergie dans ce secteur notam- 12. Programme d’action Natio-
s’informer et de mieux envisager énergétique et du développement ment : nal de lutte contre la déser-
les nouveaux projets lancés dans économique et social accéléré. Elle tification
la région Souss Massa Draa pour a aussi mis l’accent sur le plan d’ac- • Absence de considérations 13. Programme National « villes
les années à venir. Mme AMAL tions de la stratégie énergétique de énergétiques dans la concep- sans bidonvilles »

18 19
unions régionales unions régionales

settat. Première réunion du bureau de l'Union meknes. 7ème Escale Régionale de l'Entreprise
Régionale Chaouia Ouardigha
L a CGEM et l’Union Régionale Meknès-Tafilalet organisent, le 25 mai 2011 à la Bibliothèque des Habous,
la 7ème édition des Escales Régionales de l’Entreprise sous le thème «Agropole, outil de développement».
L a première réunion de bureau de l’Union Chaouia Ouardigha s’est tenue, le 8 avril 2011 avec comme
points à l’ordre du jour la composition du bureau après l’élection à la présidence de M. Nabil ZIYATT
le 21 mars 2011.
programme
Le nouveau bureau se présente comme suit :
11h00 - 11h45 Visite de l'agropole
M. Rachid SRAIDI : Sté First Quality Food vice Président
M. Francisco VOLTOLINA : Sté Cristalstrass vice Président
Mme adia TINASTI : Sté Imalum trésorière
M. Mustapha TAOUSSI : Sté Indusalim Trésorier adjoint 12h00 - 14h00 Déjeuner aux Domaines ZNIBER
M. Younes GHERABI : Sté Ag Services Sécrétaire Général
M. Yazid EL ALI : Sté Manar Star Secrétaire Général adjoint
M. Hicham CHARRADI : Sté Roca Assesseur
M. Mohamed BAZI : Sté Boyauderie Atlantique Asesseur 14h30 - 16h00 Séance introductive
M. Rachid SRAIDI : Sté Baltimar Assesseur M. L. LARAICHI, Président de l'Union Régionale de Tafilalet
M. HORANI, Président de la CGEM
Les membres ont identifié, initialement, trois commissions prioritaires, à savoir : Monsieur le Wali
• La Commission Emploi et Formation Ministre 1 : AKHENNOUCH «Déclinaison régionale du Plan Vert»
• La Commission Environnement et Développement Durable Ministre 2 : MEZOUAR «Vision personnelle du développement de la région»
• La Commission Ethique et Bonne Gouvernance Ministre 3 : BENKHADRA «Energies renouvelables»

Les membres du bureau ont débattu de la mise en place d’un Plan d’action qui prendrait en considération
les objectifs prioritaires pour l’union. M. ZIYATT a demandé à ce que l’Union siège officiellement dans Modératrice : Mme Farida MOHA
le Comité dédié à l’établissement du cahier de charges et le suivi de réalisation du projet de réhabilitation

mercredi 25 mai 2011


de la zone industrielle de Had Soualem, tel qu'annoncé par le Ministre du Commerce de l’Industrie et des
Nouvelles Technologies lors de la journée de l’Industrie tenue à Berrechid le 30 mars 2011.
16h00 - 17h00 La région et ses potentialités
HCP : Indicateurs et agrégats économiques régionaux
oujda. Abdelkrim MEHDI nouveau président de l’Union CRI : Vision de développement économique de la région et les projets
structurants de la région
Régionale de l’Oriental GIZ : Les opportunités et les potentialités d'investissement dans la région
une expérience de 19 ans dans le
domaine de la Direction Géné-

L’
rale, de l’Audit & Conseil et de 17h00 - 17h15 Pause café
Union Régionale
l’Ingénierie Financière au profit
des PME marocaines, du secteur de l’Oriental
public et de grands groupes pri- organise, le 13 & 14
17h15 - 18h30 L'Industrie comme locomotive de l'économie régionale
vés nationaux et internationaux. mai 2011 à Saidia, les
Après une expérience de 7 ans en escales Régionales M. HAJJAJI, Agence de l'Agriculture - « Déclinaison du Plan Maroc Vert »
M. Abdelkrim MEHDI tant que Manager d’Audit au Ca- de l’Entreprise sous M. J. CHAMI, Commissaire Général du SIAM - « Retombées du SIAM
Pdt de l'Union Régionale de l'Oriental binet Masnaoui & Mazars, il avait
intégré la Banque d’Affaires de la le thème «Opportuni- sur la région »

M. Abdelkrim MEHDI vient BMCI-BNP Paribas en 1999 en tés d’Investissement M. BOUGENNOUCH, Agence du Bassin - « Impact environnemental »
d’être porté à la tête de tant que Directeur Ingénierie Fi- et Climat des Af- Mme Hanan HANZAZ, Le Centre Marocain de Production Propre
l’Union Régionale de l’Orien- nancière. Actuellement, en charge faires dans la région
tal succédant ainsi à M. Moha- de la Direction Générale du Fonds « Impact environnemental »
de l’Oriental, l’heure
med M’Rabet. Expert Comp- d’Investissement de la Région de
de Vérité».
table de formation et Lauréat l’Oriental depuis mars 2007, et
du Cycle Normal de L’ISCAE, ayant assuré le lancement et le 18h30 Conférence de presse
M. Abdelkrim MEHDI cumule démarrage effectif de son activité.

20 21
unions régionales unions régionales

agriculture. liards de dirhams sur une durée de


5 ans pour accompagner le Plan
Maroc Vert.
sur le renforcement de la contribu-
tion du secteur bancaire national
dans les investissements agricoles
tamment l'accompagnement des
agriculteurs, à travers la mise en
place d'une nouvelle approche
64 grands projets initiés par le secteur privé Il a été procédé de même à la
signature d'un procès verbal de
ainsi que la mise en place d'un
cadre juridique relatif au foncier
d'orientation agricole, et l'adop-
tion d'une feuille de route claire et
recommandations avec l'Agence agricole. précise pour la commercialisation
japonaise de coopération interna- Ainsi le bilan de la production des produits locaux sur les mar-
tionale (JICA), aux termes duquel de l'année 2010 est au niveau des chés national et mondial.
celle-ci accorde au Maroc un don ambitions, ce résultat s'explique L’initiative de la mise en place de
de 54,7 millions de dirhams, consa- par plusieurs facteurs, dont la l'Agence nationale pour le déve-
cré à la mobilisation d'experts ja- mécanisation agricole à travers loppement des zones oasiennes et
ponais pour l'assistance technique une forte utilisation des semences de l'arganier constitue une pre-
à l'économie d'eau dans le péri- sélectionnés (1,1 million Q), l'aug- mière du genre sur le plan interna-
mètre irrigué de Abda Doukkala mentation du taux d'utilisation tional eu égard aux interventions
et l'équipement d'un projet pilote des fertilisants par hectare, outre précises de cet organisme dans
en irrigation par goutte à goutte. l'équipement d'exploitations agri- ces superficies riches et fragiles.
L'Agence pour le Développement
Agricole (ADA) a signé à cette oc-
casion un protocole d'accord avec
le Fonds d'investissement NEBE-
TOU FUND, relatif aux investis-
sements que ce dernier s'engage à
réaliser dans des projets d'Agribu-
siness.
Deux conventions de partenariat
pour l'introduction de produits
de terroir dans les surfaces de la
grande distribution ont été respec-
tivement signées avec Marjane-
Holding et Label'Vie.

22 milliards de DH investis
en 2010
L'année 2010 a été marquée par
le lancement de plusieurs projets
dans le secteur agricole pour un
Les travaux de la 4ème édition des Assises de l'Agriculture ont défense de la singularité du Label investissement de près de 22 mil-
été tenus, le 26 avril 2011 à Meknès, sous le thème «Commer- Maroc de l'arganier et de l'en- liards de dirhams. Ces projets se
cialisation des produits agricoles : servir l'agriculteur, servir semble de ses produits et dérivés répartissent en 64 grands projets
le consommateur». sur le marché international. initiés par le secteur privé et 108 coles en machines et moyens né- Parmi les défis rencontrés en 2010
D'autres contrats-programmes ont projets dans l'agriculture soli- cessaires avec l'augmentation du figure également la poursuite de
été signés par le gouvernement daire, des projets qui profiteront à nombre de tracteurs utilisés par la structuration du cadre législatif
avec les professions cameline (Fé- environ 400 000 agriculteurs. hectare. L'Etat poursuit ses efforts du secteur par le biais de l'élabo-

C
es Assises de l’Agricul- filière apicole représentée par la dération Interprofessionnelle de Pour accompagner cette dyna- tendant à favoriser l'implantation ration d'une vision sur la loi du
ture ont été marquées par fédération interprofessionnelle la filière cameline), avicole (Fé- mique, l'Etat continue à œuvrer d'arbres fruitiers, la culture de regroupement des terres agricoles,
la signature de plusieurs marocaine de l'apiculture relatif dération Interprofessionnelle du pour l'amélioration du climat des légumes et l'élevage ainsi que les la loi relative aux instances inter-
contrats-programmes dont notam- au développement de l'activité. Secteur Avicole (FISA) et la pro- affaires dans le secteur agricole à activités génératrices de revenu professionnelles et la loi régissant
ment le contrat-programme 2011- Une autre convention similaire a fession des arboriculteurs fruitiers travers notamment la révision per- pour les agriculteurs. l'agriculture biologique.
2020 entre le gouvernement et la été signée entre le gouvernement (Fédération de développement de manente des régimes d'assistance Depuis le lancement en 2008 par Le défit auquel fait face le Plan
profession de la filière biologique et la fédération interprofession- l'arboriculture au Maroc) visant le agricole et la poursuite des actions S.M. le Roi Mohammed VI du Plan Maroc Vert est avant tout le pari de
(A.MA.BIO) visant à améliorer la nelle marocaine de la filière de développement de ces différentes destinées à promouvoir les inves- Maroc Vert, en tant que stratégie concrétiser les projets. L'année en
productivité et la compétitivité du l'Argan (FIMARGANE) visant activités agricoles. tissements étrangers. avec des objectifs bien définis, le cours sera marquée par l'accéléra-
secteur sur les marchés national et la promotion de l'arganier. Ce Le gouvernement a signé égale- C'est dans ce sens que la Banque secteur agricole national s'est doté tion de la cadence des réformes, la
international. contrat-programme a pour objec- ment une convention de partena- mondiale a approuvé l'octroi au d'une vision claire avec des résul- mobilisation des moyens de soutien
Un autre contrat-programme tifs la réhabilitation de 200.000 ha riat avec le Crédit du Maroc, aux Maroc d'un crédit de 150 millions tats à atteindre. dans la perspective de réaliser plus
2011-2020 a été signé entre le gou- d'arganeraie, l'augmentation de la termes de laquelle la banque va d'euros pour le financement du L'année 2010 a été marquée aussi d'investissements et faciliter l'accès
vernement et la profession de la production de l'huile d'argan et la mobiliser une enveloppe de 4 mil- Plan Maroc vert, mettant l'accent par plusieurs défis à relever no- des agriculteurs à la technologie.

22 23
repères maroc

Repères Maroc
assises internationales de la concurrence
Les troisièmes Assises internationales de la Concurrence,
organisées annuellement par le Conseil de la Concurrence,
auront lieu à Tanger du 14 au 17 décembre 2011.
Les Assises de cette année, qui interviennent après celles
organisées à Marrakech et Fès, auront pour thème: "Concur-
rence et régulation anti-rentes, fondements de la méritocra-
tie et de la compétitivité dans les pays en développement".

Des chefs d'entreprises québécoises Un workshop national préparatoire à ces Assises sera orga-
nisé par le Conseil de la Concurrence en son siège à Rabat.

en mission au Maroc
Participeront à ce workshop les membres et le Comité di-
recteur du Conseil ainsi que des personnalités du monde
économique, de la magistrature et de la société civile.

partenariat us-afrique du nord


«L e Maroc abritera cette an-
née une réunion de suivi du
Partenariat US-Afrique du Nord
un dialogue avec les responsables
et les décideurs US et favoriser de
meilleurs rapports entre les Etats-
pour les opportunités économiques Unis et les pays musulmans.
(U.S.North Africa Partnership for Le chef de la diplomatie US a
Economic Opportunity)», a indiqué également mis en avant «l'intérêt
la Secrétaire d'Etat américaine, à long terme de l'intégration éco-
Hillary Clinton, sans préciser nomique» des pays d'Afrique du
Le Réseau des femmes d'affaires marocaines du Canada, en coordination avec la Chambre de la date de cette réunion. Nord, affirmant «qu'un tel choix est
Commerce de Sherbrooke, organise du 14 au22 mai mai 2011 une mission économique au Maroc, «En décembre dernier, le Partena- à même de générer des gains énormes
en vue «d'aider les entreprises québécoises à percer le marché marocain». riat a réuni à Alger plus de 400 pour l'ensemble de la région».
jeunes entrepreneurs, chefs d'entre- La diminution des barrières doua-
prises et des leaders de la diaspora nières en Afrique du Nord per-

C
des Etats-Unis et d'Afrique du mettrait, à elle seule, de booster
ette mission, placée sous « d'identifier les opportunités Economique, de l'Innovation Nord. Il y aura une réunion de suivi Mme Hillary CLINTON les niveaux de PIB de jusqu'à 7 ou
l'égide du Ministère chargé d'affaires au Maroc et au Québec, et de l'Exportation du Québec au cours de cette année au Maroc», 8 % dans des pays comme la Tuni-
de la communauté maro- aider les entreprises québécoises à (MDEIE), cette séance d'infor- a affirmé Mme Clinton lors sie ou le Maroc, et pourrait géné-
Le forum de trois jours a réuni
caine résidant à l'étranger et en percer le marché marocain, faire mation sur le potentiel d'Affaires d'une allocution au 8 ème Forum rer annuellement des centaines de
une pléiade de leaders et d'intel-
partenariat avec le Ministère du connaître le savoir-faire des entre- au Maroc a vu la participation de mondial annuel américano-isla- millions de dollars en terme de
lectuels venus des quatre coins du
développement économique, Inno- prises québécoises et le potentiel M. Kebir Retnani, vice-Prési- mique tenu à Washington. richesse à travers toute la région.
monde musulman afin d'engager
vation et Exportation du Québec, économique du Québec, développer dent principal au développement
vise à « promouvoir les échanges des partenariats stratégiques avec des Affaires de la société d'ingé-
commerciaux et les investissements des entreprises marocaines et pro- nierie SNC-Lavallin, Mme Sou-
entre le Québec et le Maroc », pré- mouvoir la destination Maroc pour riya Otmani, Consule générale
cise la Présidente du Réseau des
femmes d'affaires marocaines,
les investissements ». du Maroc à Montréal, ainsi que
du Directeur Alain Carrier
maroc-ue. 19 nouveaux projets
Mme Malika Ezzine, lors d'une Cette mission tend en particulier (Direction Asie Pacifique Afrique de partenariat financés en 2010
rencontre d'information sur le po- au renforcement des relations Moyen-Orient).
tentiel d'Affaires au Maroc. économiques entre le Maroc et Plusieurs responsables au sein 19 nouveaux projets de partenariat entre l'Union européenne et
« Des rencontres de groupes, réu- le Québec ainsi que l'explora- du ministère québécois ont été les organisations de la société civile au Maroc ont été financés
nions de travail, ateliers et tables tion des opportunités d'investis- également présents, dont Malika en 2010 pour un montant de 73 millions DH (MDH). Ces projets
rondes seront organisés notamment sement et de partenariat sur les Dahraoui, Chef du pupitre touchent notamment aux domaines de la démocratisation et Droits
à Rabat, Casablanca, Tanger et plans de développement secto- Afrique du Nord et Moyen- de l'Homme, l'éducation, les personnes handicapées, l'enfance et
Tétouan, dans le cadre de cette riel, à travers les occasions d'af- Orient, ainsi que des représen- les jeunes, la femme, le développement rural et la migration. Sur la
mission qui verra la participation faires interentreprises. tants de l'Ambassade du Maroc période 2007-2010, l'UE a appuyé, à travers des instruments et pro-
d'une vingtaine de chefs d'entre- Initiée par le Réseau des femmes au Canada, de chef d'entreprises, grammes thématiques, 58 projets en partenariat avec des organisa-
prises québécois », a-t-elle ajouté. d'affaires marocaines du Canada d'hommes d'affaires et de plu- tions de la société civile marocaine et européenne pour un montant
Et de préciser que l'objectif est et le Ministère du Développement sieurs acteurs économiques. global de 21 millions d'euros (près de 237 MDH).

24 25
repères maroc repères maroc

huile d'argan. constitution d'une fédération véhicules agricoles. l'obligation du permis


interprofessionnelle ne sera pas appliquée dans l'immédiat
U ne fédération interprofessionnelle marocaine de la filière d'Argan
vient de voir le jour à l'issue d'une Assemblée constitutive à Agadir
avec pour principal objectif d'assurer la coordination et la concertation
«L 'obligation du permis pour les conducteurs des véhicules agri-
coles à moteur ne sera pas appliquée dans l'immédiat», a
indiqué le Ministre de l'équipement et du transport, Karim
entre les différents partenaires du secteur. L'instance, qui porte l'acro- Ghellab, lors d'une réunion avec les représentants du syn-
nyme «FIMARGANE», ambitionne de concrétiser les orientations et dicat national de cette catégorie professionnelle, consacrée à
directives tracées pour le développement du secteur de l'arganier et l'examen de certaines dispositions du code de la route rela-
servir d'interlocuteur des administrations et de l'Agence Nationale tives aux véhicules et engins agricoles. Cette catégorie
de développement des zones oasiennes et de l'arganier créée en 2009. ne sera assujettie à cette obligation qu'après l'examen
Présidé par Mohamed Ourraiss, le conseil d'administration de la détaillé des différents aspects de cette question, et ce,
nouvelle fédération est composé de 23 membres. en concertation avec les différentes parties concernées
(Ministère de l'agriculture et de la pêche maritime,
Chambres agricoles et organisations professionnelles
et syndicales œuvrant dans ce domaine).

parution d'une monographie sur l'énergie


au maroc
pnei. des réponses aux
U ne "Monographie de l'énergie
au Maroc" réalisée par le pro-
fesseur Amin Bennouna vient
les menaces issues de l'environ-
nement international.
«Il s'agit aussi d'améliorer la
principaux critères. Le premier
est la séparation entre les res-
sources d'énergie qui figurent
besoins des pme
de paraitre aux éditions "Istichar".
Cet ouvrage de 122 pages (for-
mat moyen) qui regroupe une
productivité des études liées au
secteur de l'énergie au Maroc et
d'accompagner l'explosion des for-
dans les bilans nationaux an-
nuels, avec un chapitre dédié
à l'électricité et celles qui ne
L e pacte national pour l'émer-
gence industrielle en faveur de
la compétitivité des PME, soumises
humains et techniques, le manque
de maitrise de l'évolution des mar-
chés, les insuffisances en matière
offres de formation, de finance-
ments Imtiaz-et d'accompagne-
ment-Moussanada et Inmaa) et
centaine de figures et graphiques mations en énergétique suscitée figurent pas dans ces bilans (bio- à un ensemble de contraintes, ap- d'information, de formation, d'in- des infrastructures répondant
retraçant l'évolution du secteur par le Plan Maroc solaire», lit-on masse et solaire). porte des réponses adaptées à leurs novation et de qualité ainsi que aux standards internationaux
de l'énergie au Maroc, ambi- dans la préface de cette mono- Le deuxième critère est l'homo- besoins. C’est ce qu’a déclaré, le sur la croissance des exigences à (création de cités PME, mise en
tionne de mettre en lumière les graphie. généité de chaque chapitre en 22 avril 2001 à Casablanca, M. l'international. place de plateformes industrielles
atouts de l'économie nationale Dans l'élaboration de l'ouvrage, termes d'offre, de demande, d'in- Ahmed Reda Chami, ministre Ces contraintes donnent lieu à des intégrées, zones d'activités écono-
au regard de l'énergie ainsi que l'auteur a tenu à adopter deux dices de performances et autres de l'industrie, du commerce et des besoins en termes de marchés, de miques et réhabilitation des zones
éléments telle que l'émission de nouvelles technologies. financement, de formation, d'in- industrielles existantes).
gaz à effet de serre. Lors de la présentation au siège frastructures et foncier ainsi que Le PDG du groupe Attija-
L'ouvrage est composé ainsi de six d'Attijariwafa Bank des pro- du climat d'affaires. riwafa Bank, M. Mohamed El
chapitres dédiés aux flux énergé- grammes Imtiaz et Moussanada, Cette rencontre à laquelle la Kettani, a, de son côté, mis en
tiques au Maroc, aux énergies du lancés par l'Agence nationale CGEM a pris part, a pour objectif relief le rôle que joue les PME, qui
bilan national, à l'électricité du pour la promotion de la petite et de recueillir les attentes des PME constituent 95 pc du tissu indus-
bilan national, aux énergies hors moyenne entreprise (ANPME) et d'identifier les leviers d'action triel et génèrent 40 % de la pro-
bilan national et à l'efficacité dans le cadre du pacte pour susceptible d'accélérer le proces- duction, dans l'avenir du pays. Il a
énergétique. Le dernier chapitre l'émergence industrielle 2009- sus d'adhésion de celles-ci aux appelé les opérateurs économiques
étant réservé aux conclusions et 2015, le ministre a indiqué que ces programmes d'appui qui sont opé- à s'adapter aux nouvelles donnes et
propositions. contraintes portent notamment rationnels et mis à leur disposition à la reconfiguration mondiale des
Outre les graphiques commen- sur la fragilité des structures des pour accompagner leur croissance référentiels économiques en vue
tés, l'ouvrage contient également PME, la faiblesse de leurs moyens et améliorer leur compétitivité. de devenir, plus jamais généra-
une partie dédiée à la terminolo- Les chantiers en teurs de référents nouveaux d'une
gie qui regroupe la définition de cours de mise en croissance liée aux réalités sociales
certains concepts de base les plus œuvre adressent les du pays.
utilisés dans le domaine. principaux défis Le groupe bancaire a mis en place
Amin Bennouna est docteur auxquels font face un dispositif spécifique "le crédit
d'Etat en physique, qu'il enseigne les PME avec des d'investissement macharii'' pour
depuis 1980. Il est l'auteur ou mesures visant à appuyer les programmes Imtiaz et
co-auteur de diverses études sur soutenir les PME Moussanada et qui s'articule prin-
l'énergie et l'eau au Maroc et durant leur cycle de cipalement autour d'une offre de
d'une soixantaine d'articles et vie (nouvelle défi- financement complémentaire aux
communications. nition de la PME, subventions de l'Etat.

26 27
Repères Monde

Afrique. Commerce, coopération


et intégration régionale
Ceci a été traduit par l'initia-
tive tripartite d'une zone de
libre échange entre le Marché
Commun d'Afrique Orientale
et australe (COMESA), la Com-
munauté de Développement
des Etats d'Afrique Australe
(SADEC) et la Communauté de
l'Afrique de l'Est (EAC) et de la
décision des ministres africains
du commerce d'accélérer la mise
en place d'une zone de libre-
échange continentale.
Lors de cette session, les parti-
cipants auront à examiner les
voies appropriées pour parve-
nir à une zone de libre-échange
continentale avec l'objectif
d'améliorer les perspectives du
commerce interafricain.
La réunion permettra égale-
ment de dresser un bilan des
progrès accomplis dans l'inté-
gration régionale en Afrique
avec un accent mis sur l'état des
réseaux d'infrastructures sur le
La 7ème session du Comité sur le commerce, la coopération et continent.
l'intégration régionale aura lieu, du 31 mai au 3 juin 2011 au Elle se penchera aussi sur les
siège de la Commission économique de l'ONU pour l'Afrique développements en cours dans
(CEA) à Addis-Abeba. le domaine du commerce inter-
national en particulier sur les
Accords de Partenariats Econo-

I
nitiée sous le thème «Vers si d'ouvrir la voie à celle d'une miques (APE) et les négocia-
l'effectivité d'une zone de union douanière et d'un mar- tions de l'OMC.
libre-échange et d'une union ché commun africains. Au menu de cette session figure
douanière en Afrique», cette Cette session intervient à un un atelier sur l'établissement
session mettra l'accent sur les moment où l'engouement pour d'une zone de libre-échange entre
actions et mesures politiques la création d'une zone de libre les Communautés Economiques
requises afin d'accélérer la échange et la mise en place Régionales (CER) et l'harmonisa-
mise en place d'une zone de d'un marché commun africains tion des régimes de libre-échange
libre-échange et permettra ain- est total. entre ces communautés.

29
repères monde repères monde

Intelligence économique
L e 5ème colloque sur l'intelligence
économique et du knowledge
conduisent à la pérennité, à la per-
formance durable et à la responsa-
Afrique. Redynamisation
management (IEMA-5) se tiendra
les 23 et 24 mai 2011 à Alger.
Selon Network Technology and
bilité sociale des organisations».
Les thèmes qui y seront abordés,
en 4 ateliers opérationnels, «cou-
de la coopération Halieutique
Security Solutions, agence char- vrent l'ensemble des métiers de l'en-
gée de son organisation, cette treprise ou des organisations consi-
rencontre «se veut un cadre pour dérées comme un système structuré mation et de la connaissance pour
développer, échanger, partager et autour d'une logique de réseaux, mieux manager et décrypter les ten-
énoncer les principes fondamen- dont l'objectif est l'indentification, dances d'un monde de plus en plus
taux de l'intelligence économique la saisie, l'interprétation, la pro- complexe», soulignent les orga-
et du knowledge management qui duction et l'utilisation de l'infor- nisateurs.

le «dakar agricole» appelle à la régulation


des prix des produits agricoles
développés dans l'agriculture qui tions internationales concernées»,
va se tenir en France en juin pro- indique la déclaration finale du
chain, afin de «mettre en place une Forum.
organisation mondiale chargée de La cérémonie d'ouverture de cette
la gouvernance de l'agriculture sié- manifestation, qui a été présidée
geant en Afrique, avec la mission par le Chef de l'Etat sénégalais,
principale de procéder à la régula- M. Abdoulayé Wade, a été mar-
tion des prix des matières premières quée par un message de SM le Roi
agricoles». Mohammed VI adressé aux parti-
Les participants à ces assises, des cipants, dont lecture a été donnée
experts et représentants d'une par le Premier Ministre, M. Abbas
quarantaine de pays d'Afrique, El Fassi.
M. Abdoulayé Wade d'Asie, d'Europe et des Amériques, Dans ce message, le Souverain a
Président de la République du Sénégal sont unanimes à considérer que affirmé que «l'Afrique est tenue
«le libre jeu des forces du marché de revaloriser son potentiel agri-

L e Forum International «Da-


kar-agricole», organisé dans la
capitale sénégalaise, a appelé à des
ne peut, seul, assurer un prix rému-
nérateur aux agriculteurs».
Les recommandations du Forum
cole pour pouvoir relever les défis à
venir et que le continent doit conso-
lider son développement agricole et Les nouveaux textes devant permettre la restructuration du la transparence voulues par les
«mesures urgentes» pour la régula- appellent également le G20-Agri- construire des stratégies solides et Secrétariat Exécutif et la redynamisation de la Conférence Etats membres et recherchées
tion des prix des produits agricoles cole à entreprendre des mesures durables afin de renforcer la lutte Ministérielle sur la Coopération Halieutique entre les Etats par les partenaires techniques et
afin de contrer la flambée des prix pour améliorer progressivement contre la pauvreté et de répondre Africains Riverains de l'Atlantique (COMHAFAT) ont été adop- financiers de l'organisation.
des produits de première nécessité les systèmes de production agri- à la problématique de la sécurité tés à l'issue da la réunion du groupe de travail qui s'est tenue
qui profite à la spéculation aux cole dans les pays en dévelop- alimentaire». les 14 et 15 avril 2011 à El Jadida. Engagement du Maroc dans
dépends du consommateur et des pement, afin de leur permettre la coopération régionale
agriculteurs. d'accéder à la haute productivité Lors des ateliers de ce Forum, qui

L
Les recommandations issues de des pays développés et s'assurer a connu également la participa- es représentants du Maroc, exécutif de l'organisation en vue Dans son allocution d'ouverture,
ce Forum International formulées l'objectif majeur de la sécurité tion du Ministre de l'Agriculture du Cameroun, du Ghana, d'en renforcer les capacités insti- le Secrétaire Général du minis-
dans «L'appel de Dakar» affir- alimentaire. et de la Pêche maritime, M. Aziz de la Guinée Bissau, de tutionnelles et le positionnement tère des pêches, M. Abdeljebbar
ment que ces «mesures urgentes «Pour mettre en oeuvre toutes ces Akhennouch, les intervenants la Mauritanie et du Nigeria se en tant que leader au sein des Youssefi, avait d'abord rappe-
de régulation des prix ne sont pos- mesures, nous proposons que la marocains ont décliné l'expérience sont penchés, deux jours durant, organisations régionales de coo- lé l'engagement du Maroc dans la
sibles que dans le cadre de la créa- future organisation mondiale de marocaine dans le domaine agri- sur une série de documents pré- pération. coopération régionale en Afrique
tion d'une organisation centrale de la gouvernance agricole soit un cole, notamment le «Plan Maroc sentés par le cabinet spécialisé " Les propositions retenues qui remonte aux débuts de l'in-
gouvernance mondiale de l'agri- organe de veille, d'anticipation Vert» qui vise la modernisation du B&D Consulting " pour les enri- portent sur des modèles d'avant- dépendance et sa constance sous
culture». et de gestion des crises agricoles, secteur et l'objectif fondamental chir et s'assurer qu'ils répondent garde en matière de politique et l'impulsion visionnaire et inin-
L'appel de Dakar sollicite à cet directement rattachée au G-20 ou d'amélioration de la qualité aussi bien aux besoins pressants en de procédures de gestion finan- terrompue de leurs Majestés les
effet le G-20-Agricole, réunion à l'ONU et travaillant en syner- bien pour le marché local que pour matière de restructuration et de cière et de ressources humaines Rois Mohammed V, Hassan II et
du groupe des 20 pays les plus gie avec les différentes organisa- l'exportation. redynamisation du secrétariat à même d'assurer l'efficacité et Mohammed VI. Il a également

30 31
repères monde

exhorté le groupe de travail à ac- avoir fait un état des lieux et sur la base des effets directs
corder une attention particulière dressé un diagnostic organisa- et induits qui peuvent résulter
à leurs travaux afin de faire bé- tionnel avait proposé une revue de l'exploitation des ressources
néficier l'organisation régionale des textes statuaires de nature à halieutiques.
de l'expertise disponible et d'en permettre au secrétariat exécutif Elle a également pour but de
améliorer la performance. M. de s'acquitter de sa mission avec développer, coordonner et
Youssefi a rassuré les participants à la clé une nouvelle organisation harmoniser les efforts et les
quant au soutien soutenu du Ma- et une politique de gestion des capacités en vue de préserver,
roc qui abrite le siège de l'organi- ressources humaines adaptée. exploiter, mettre en valeur et
sation tant que la " COMHAFAT La " COMHAFAT ", organi- commercialiser ces ressources
" sera pertinente dans la consoli- sation intergouvernementale tout en s'attelant à la tâche de
dation de la coopération entre les de coopération créée en 1989, renforcer la solidarité à l'égard
Etats en matière de gestion des regroupe sur le continent Afri- des états Africains sans littoral
ressources halieutiques. cain 22 Etats et s'étend de la et les états de la région géogra-
Le président de la Commission Namibie au sud au Maroc au phiquement défavorisés.
des Pêches du Ghana, M. Mike nord avec pour ambition d'aider En plus du Maroc et des cinq
Akyeampong, qui a représen- les Etats membres à relever les autres pays ayant été représen-
té le Président de la Conférence nombreux défis qui se posent tés aux travaux du groupe de
des Ministres de la COMHAFAT dans le secteur halieutique. travail, l'organisation régionale
et ministre de l'alimentation et de En effet, l'organisation régio- comprend l'Angola, le Bénin,
l'agriculture du Ghana, M. Kwesi nale dont le Maroc assure le le Cameroun, le Cap-Vert, le
Ahwoi, a réitéré l'engagement Secrétariat exécutif et abrite le Congo, la Côte d'Ivoire, le Ga-
politique et technique que son siège en vertu de l'accord du 24 bon, la Gambie, le Ghana, la
pays a pris pour accompagner octobre 2009 s'emploie à pro- Guinée, la Guinée Bissau, la
l'organisation, qui constitue en mouvoir une coopération active Guinée Equatoriale, le Liberia,
ce moment le groupe régional le et structurée en matière d'amé- le Maroc, la Mauritanie, la Na-
plus important en Afrique, dans nagement et de développement mibie, le Nigeria, la République
la réalisation de ses objectifs. des pêches dans la région et à Démocratique du Congo, Sao
Pour sa part, le secrétaire exé- dynamiser l'ensemble des sec- Tomé et Principe, le Sénégal, la
cutif de la " COMHAFAT ", teurs économiques nationaux Sierra Leone et le Togo.
M. Hachim El Ayoubi, avait
rappelé le contexte dans lequel
est intervenue sa nomination à
la tête du secrétariat de l'orga-
nisation et les évènements qui
ont mené au recours aux ser-
vices d'un consultant spéciali-
sé. Il a tenu à rendre hommage
au gouvernement marocain et
au ministre de l'agriculture et
de la pêche maritime, M. Aziz
Akhannouch, pour leur
soutien actif à la " COMHAFAT
" et à remercier M. Akyeam-
pong d'avoir rehaussé le ni-
veau du groupe de travail par sa
participation.
Nouvelle organisation
Le processus de refonte du Secré-
tariat Exécutif, recommandé par
la 8ème session ministérielle te-
nue à Accra en février 2010, avait
été lancé en accord avec la pré-
sidence en exercice et le Bureau
de la " COMHAFAT " dès le mois
de décembre dernier avec l'appui
de " B&D Consulting" qui, après

32
echos entreprises

échos Entreprises
unimer. CCG. 4,8 milliards DH en 2010 CDG. Progression de 164%
CNIA Saada franchit le seuil du résultat net
de 5% dans le capital en 2010

Le volume de l'activité globale


CNIA Saada, a acquis sur le mar- de la Caisse Centrale de Garantie
ché central, 312.500 actions Uni- Le Groupe Caisse de dépôt et de
(CCG) a atteint 4,8 milliards DH gestion (CDG) a réalisé en 2010
mer, au cours unitaire de 160 DH, (MMDH) en 2010, soit une hausse
franchissant à la hausse le seuil de un résultat net part du groupe
transport frigorifique. Akacia s'implante au Maroc participation de 5% dans le capital
de 9% par rapport à l'année 2009. de l'ordre de 1,93 milliard DH
La Caisse a agréé en 2010 un (MMDH), contre 733 millions
de ladite société. Suite à cette tran- volume d'engagements au titre de
Akacia, leader français dans le secteur de transport et logistique frigorifiques, vient de saction, la compagnie d’assurance, de dirhams (MDH) une année
s’implanter au Maroc. A cet effet, Akacia Transport Maroc annonce la mise en place d'une l'activité en faveur des PME d'un auparavant, enregistrant ainsi
détient 603.080 actions Unimer, montant de 1.2 MMDH, soit prati-
large flotte composée de camions frigorifiques respectant les normes PIEK (niveaux so- soit 6,02% du capital. une progression spectaculaire
nores minimum) pour desservir en milieu urbain sans causer de dérangement aux habi- quement le même niveau d'enga- de 164%. Ce résultat est dû à la
tants. De plus, les camions seront dotés d'une technologie de transfert de données permet- gements que celui réalisé en 2009. forte contribution des activités
tant la gestion des stocks et des flux de marchandises. A noter que le secteur frigorifique autoroutes du maroc. S'agissant de l'activité de cofi- financières dans le Produit net
au Maroc est encore quasi vierge et les pratiques ne se font pas dans les règles du métier. 1 milliard DH dans les caisses nancement avec les banques, les bancaire (PNB) qui s'est chiffré
Avec l'arrivée de professionnels de la logistique et transport frigorifiques, celui-ci devrait crédits accordés en 2010 totalisent à quelque 5,2 MMDH en 2010,
connaitre un développement prometteur. un montant de 206 millions DH en nette progression de 21%,
(MDH) en accroissement de 55% et aux plus-values sur titres de
par rapport à l'exercice précédent. participation, selon le Directeur
Enfin, le volume d'engagement Général de la CDG Anas Alami.
La Société Nationale des Auto- total au titre de la garantie des
bourse. Hajji prend la présidence de l'ABFA routes du Maroc (ADM) a placé crédits destinés aux particuliers
Pour sa part, le total bilan conso-
lidé du groupe a atteint au titre
avec succès, mardi, un emprunt a atteint 3. 4 MMDH en 2010, de l'exercice 2010 quelque 146,6
Une Association des Bourses Fran- marchés de la région et réaliser obligataire d'un montant de contre 3 MMDH en 2009, soit une MMDH, contre 132,6 MMDH
cophones d'Afrique (ABFA), a été des études d'intérêt commun. Il 1 milliard DH (MMDH). Il s'agit hausse de 13%. l'année précédente.
créée à Casablanca lors d'une as- s'agit, également, d'offrir des occa- d'obligations in fine à 20 ans, d'un
semblée générale constitutive qui sions de rencontre aux spécialistes taux d'intérêt variant entre 4.55% RAM. Le 1 er 787 livré
a réuni les bourses fondatrices et professionnels de la finance de et 4.58%, le mode d'adjudication à avant la fin de l'année
marocaine, tunisienne et camerou- marché et de contribuer à la diffu- la "hollandaise" ayant été retenu. A barid esign. Poste Maroc
naise. L'association dont le siège sion d'une culture financière dans noter qu’Attijariwafa Bank et CDG obtient l'agrément de l'ANRT
sera établi à Tunis, a pour objec- les pays membres. Le comité exé- Capital ont agi en qualité de chefs
tif notamment de développer les cutif, organe de décision de l'asso- de file de cette émission, alors que
échanges d'information et d'expé- ciation, sera présidé par Karim BMCE Capital et la Banque Cen-
rience entre les membres, favori- Hajji, Directeur Général de la trale Populaire étaient membres du
ser une meilleure intégration des bourse de Casablanca. syndicat de placement. L’opération Royal Air Maroc (RAM) devrait
a rassemblé un carnet d'ordres au- recevoir son 1er Boeing 787-8
delà de 10 MMDH. Dreamliner d’ici la fin de l’année,
avec 3 ans de retard sur la date La première plateforme natio-
google. de livraison initialement prévue, nale de production de certificats
transavia lance une liaison estivale Paris-Tanger «G Days» au Maroc selon le ministre du commerce électroniques sécurisés, lancé
et de l’industrie, Ahmed Reda par Poste Maroc, vient d'être
La compagnie aérienne low cost Transavia, filiale Chami, qui a annoncé la nouvelle agréée par l'Agence Nationale
d'Air France-KLM, a annoncé le lancement d'une lors d’un passage à Chicago, avant de Réglementation des Télécom-
liaison estivale entre Paris-Orly et Tanger, sa qua- de se rendre dans les usines du munications (ANRT). La pla-
trième destination au Maroc. Pour la première fois au Maghreb, constructeur américain à Seattle. teforme, lancée sous le nom de
A partir du 21 juin 2011 et jusqu'au 11 octobre, la com- Google organise sa conférence La RAM, qui sera la compagnie "Barid eSign", a pour mission de
pagnie opèrera un vol tous les mardis entre l'aéroport «G Days» du 21 au 23 mai 2011 au de lancement du 787 en Europe et produire des certificats d'authen-
parisien Orly-Sud et Tanger, avec des départs à 7h30 Maroc. Les ingénieurs et experts de Afrique du Nord, avait passé com- tification forte, de signature
pour arriver à 9h15, et des retours quittant le Maroc à Google vont rencontrer des étudiants mande dès novembre 2005 de 4 sécurisée et d'horodatage, per-
10h00 pour atterrir à 13h25 dans la capitale française. en informatique, développeurs, respon- appareils (plus un en option) pour mettant aux utilisateurs d'appo-
Transavia est la quatrième compagnie aérienne à des- sables informatiques, entrepreneurs, une livraison fin 2008. A noter ser leurs signatures sur toute
servir cette ligne depuis les aéroports parisien, après patrons de petites entreprises et acteurs que le 3ème exemplaire du 787 sur nature d'échange électronique
la Royal Air Maroc (depuis Orly également) et les de la sphère Internet du Maroc et du la ligne d’assemblage, qui a déjà avec la même valeur probante
low cost EasyJet et Air Arabia Maroc (depuis Roissy Maghreb. L’esprit de la conférence est à été peint aux couleurs de la RAM que les signatures manuscrites.
Charles de Gaulle) et Ryanair depuis Beauvais. la fois de permettre aux informaticiens dans les usines de Boeing, sera Ce nouveau service permet à
Tanger est la quatrième ville marocaine desservie par marocains d’interagir avec la trentaine le 1er à être équipé de réacteurs Poste Maroc d'assurer pleine-
Transavia au départ de Paris, après Agadir (5 vols par de Googlers qui viendront de plusieurs General Electric GEnx (les autres ment le rôle de tiers de confiance
semaine), Marrakech (12 vols) et Oujda (4 vols). bureaux à travers le monde. ayant des Rolls Royce Trent 1000). sur l'espace numérique.

34 35
Réforme La CGEM
Dossier

de la constitution. ose et innove

L
a Confédération Générale
des Entreprises du Maroc
(CGEM) a présenté, le 19
avril 2011 à Rabat, à la Commis-
sion Consultative de Révision de
la Constitution (CCRC), ses pro-
positions au sujet de la réforme
constitutionnelle du point de vue
entrepreneurial dans les domaines
économique et social.
Le mémorandum de la CGEM com-
prend quatre axes principaux rela-
tifs à la philosophie de l'Etat en
matière de gestion des entreprises,
aux droits constitutionnels fonda-
mentaux au profit des entreprises,
à la constitutionnalisation de l'éco-
nomie du marché en tant qu'option
stratégique du Maroc et à la rela-
tion entre l'Etat, les institutions et
le secteur privé.
La CGEM a également présenté 18
propositions concernant notam-
ment la gouvernance économique,
la représentativité des entreprises,
la régionalisation, les valeurs uni-
verselles de l'économie du marché.
La CGEM a appelé aussi à institu-
tionnaliser le principe de l'équité
et de l'égalité des chances entre
hommes et femmes dans l'ensemble
du texte de la Constitution, afin de
garantir les droits des femmes à
tous les niveaux politiques, écono-
miques, sociaux, culturels et civils.

36 37
dossier dossier

introduction 1.1.2 Accès des justiciables au Conseil Constitutionnel


Nous estimons que la constitution doit incarner la Loi fondamentale du pays et le primat du droit, le
politique devant se conformer à la répartition constitutionnelle des responsabilités et à l’exercice du

L
a réforme de la constitution enclenchée par le Discours Royal du 9 mars 2011 ouvre au Maroc une pouvoir dans les limites définies par la constitution.
nouvelle perspective d’approfondissement et de consolidation de son processus de démocratisation.
Ce processus s’insère dans un contexte de mondialisation qui exige un ajustement du modèle
politique, économique et social du Maroc sur un standard international de valeurs et de critères de A titre d'exemple, la loi constitutionnelle n° 2008-724 du 23 juillet 2008 de modernisation des
développement et de modernisation. Le statut avancé accordé par l’Union européenne au Maroc amarre institutions de la Ve République est une révision constitutionnelle qui a modifié de nombreux
davantage notre pays à ce standard international de valeurs et à la modernisation. articles de la Constitution française.
Le nouvel article 61-1 de la Constitution française dispose : « Lorsque, à l’occasion d’une instance
La nouvelle constitution devra refléter ce processus d’approfondissement de notre démocratie et de notre en cours devant une juridiction, il est soutenu qu’une disposition législative porte atteinte aux droits
modernisation. S’adossant aux orientations tracées par le Discours Royal du 9 mars 2011, la CGEM, par et libertés que la Constitution garantit, le Conseil constitutionnel peut être saisi de cette question sur
les propositions présentées ci-après, entend contribuer à ce processus en exprimant le point de vue de renvoi du Conseil d’État ou de la Cour de cassation qui se prononcent dans un délai déterminé ».
l'Entreprise Marocaine. Le second alinéa de l’article 62 de ladite Constitution complète le dispositif en précisant que,
dorénavant, « Une disposition déclarée inconstitutionnelle sur le fondement de l’article 61-1 est
Nos propositions ont été élaborées sur la base de la « sacralité de nos constantes qui font l’objet d’une unanimité abrogée à compter de la publication de la décision du Conseil constitutionnel ou d’une date
nationale, à savoir l’Islam en tant que religion de l’Etat garant de la liberté du culte, ainsi que la commanderie ultérieure fixée par cette décision. Le Conseil constitutionnel détermine les conditions et limites
des croyants, le régime monarchique, l’unité nationale, l’intégrité territoriale et le choix démocratique, nous dans lesquelles les effets que la disposition a produits sont susceptibles d’être remis en cause ».
apporte un gage et un socle solides pour bâtir un compromis historique ayant la force d’un nouveau pacte entre le
Trône et le peuple ».

Elles sont ordonnées en quatre axes : 1.2 La démocratie sociale


Tout en défendant l’économie de marché, nous prendre et le droit syndical, le droit de grève et
• Les principes directeurs de notre philosophie de l’Etat ; réaffirmons le droit constitutionnel de tous la liberté du travail.
• Les droits fondamentaux ; les Citoyens de travailler, ainsi que l’établit Le droit de grève doit faire l’objet d’une loi
• La constitutionnalisation de l’économie de marché ; l’article 13 de la constitution actuelle : « Tous organique qui en régit les conditions d’exer-
• L’Etat et les institutions. les citoyens ont également droit à l’éducation et au cice. Cette loi organique, prévue par l’actuelle
travail ». constitution, n’a jamais vu le jour. Il est néces-
Nous soutenons ce droit et souhaitons que la saire qu’elle soit élaborée, adoptée et mise en
1 Principes directeurs de notre philosophie de l’Etat constitution puisse concilier la liberté d’entre- œuvre.

Les propositions que nous présentons reposent 1.3 Le pluralisme


sur les principes suivants :
Discours Royal :
• Etat de droit, « La consécration constitutionnelle de la pluralité marocaine ».
• Démocratie sociale, En application de ce principe, nous considérons que
• Pluralisme, la nouvelle constitution doit faire de l’arabité et de
• Citoyenneté, l’amazighité les deux composantes fondamentales de
• Séparation des pouvoirs. l’identité nationale.

1.1 Etat de droit


1.4 Séparation des pouvoirs et indépendance
Discours Royal : de la justice
« La consolidation de l’Etat de droit et des insti- Discours Royal :
tutions, l’élargissement des libertés individuelles et « La séparation et l’équilibre des pouvoirs, l’approfondis-
collective et la garantie de leur exercice ». sement de la démocratisation, de la modernisation et de la
rationalisation des institutions »;
1.1.1 Primat du droit sur le politique « L’indépendance de la justice ».

Nous estimons que la constitution doit incarner En application de ces principes, l’exécutif, le législa-
la Loi fondamentale du pays et le primat du droit, tif et le judiciaire doivent être séparés. Le judiciaire
le politique devant se conformer à la répartition constitue, au même titre que l’exécutif et le législatif,
constitutionnelle des responsabilités et à l’exer- un pouvoir.
cice du pouvoir dans les limites définies par la Le Conseil supérieur de la Magistrature doit être indé-
constitution. pendant de l'exécutif.

38 39
dossier dossier

1.5 La citoyenneté 2.2 La garantie de la liberté d'expression 3 Constitutionnalisation de l'économie de marché


et de communication
Discours Royal :
Selon l’article 9 de la constitution actuelle: « La La CGEM, considérant que l’Entreprise est un 3.2 La garantie de l'économie de marché
« Le renforcement des organes et outils constitutionnels Constitution garantit aux citoyens : … La liberté élément essentiel dans le débat politique dans
d’encadrement des citoyens ». d’opinion, la liberté d’expression sous toute ses formes ses dimensions économique, sociale, culturelle, Ce principe n’est pas inscrit explicitement dans
Selon l’article 3 de la constitution actuelle : et la liberté de réunion … ». environnementale et de développement, se doit la Constitution actuelle. Or l’Etat de Droit et
« les partis politiques, les organisations syndicales, les Cependant, cette liberté doit être assortie des d’apporter en particulier sa contribution pour l’Economie de marché ont un dénominateur com-
collectivités locales et les chambres professionnelles garde-fous nécessaires au respect de la vie privée, l’instauration d’un environnement des affaires mun, la Démocratie.
concourent à l’organisation et à la représentation des aussi bien sur le plan communication que sur le sain, transparent, équitable et libre, seul suscep- L’économie de marché est fondée sur des prin-
citoyens. Il ne peut y avoir de parti unique ». plan de l’exploitation des données informatiques. tible de garantir un bon développement socio- cipes reconnus dans la Constitution actuelle : la
La confidentialité constitue un élément détermi- économique de notre pays. propriété privée et la liberté d’entreprendre dont
En raison de l’évolution du paysage économique nant dans la conduite de la gestion d’une entre- Si les régimes nationaux sont marqués par des la multiplicité et la diversité dans un cadre de
marocain, nous considérons que la nouvelle consti- prise : la divulgation d’informations peut faire équilibres différents entre le dirigisme et le li- concurrence permet une adaptation plus efficace
tution doit référer aux associations patronales échouer une négociation ou peut favoriser les béralisme, les politiques économiques sont plus aux nécessités et aux évolutions économiques et
telles que la CGEM comme organisme concourant concurrents nationaux ou étrangers. Cette spéci- faciles à homogénéiser que celles qui touchent sociales.
à la représentation des citoyens, au même titre ficité du monde des affaires doit s’imposer à la profondément aux valeurs qui sont celles d’un Dans le traité de Lisbonne, on parle « d’une éco-
que les chambres professionnelles. liberté de communication qui doit s’adapter et peuple et qui sont forgées par son Histoire. nomie sociale de marché hautement compétitive,
Nous préconisons donc la reconnaissance prendre en compte ce que la loi française appelle Selon l’article 15 de l’actuelle constitution : « Le qui tend au plein emploi et au progrès social et à un
constitutionnelle des organisations patronales les « intérêts légitimes de l’entreprise », ou ce que Droit de propriété et la liberté d’entreprendre restent niveau élevé de protection et d’amélioration de la
comme représentants des entreprises. la Cour de cassation en France appelle « le secret garantis. La loi peut en limiter l’étendue et l’exer- qualité de l’environnement. Elle promeut le progrès
des affaires ». La logique du monde des affaires cice si les exigences du développement économique et scientifique et technique ».
a donc un impact sur le régime et la portée de la social de la Nation en dictent la nécessité. Il ne peut
liberté de communication. être procédé à expropriation que dans les cas et les
2 droits fondamentaux formes prévus par la loi ». 3.3 La garantie d'une concurrence libre
et non faussée
Dans le préambule de la constitution actuelle, le 2.3 L'égalité de genre
Maroc fait état de sa souscription aux valeurs des 3.1 Liberté d'entreprendre
Ce principe n’est pas inscrit dans la Constitution
Droits de l’Homme telles qu’elles sont universel- L'article 8 de la constitution actuelle stipule que « actuelle. La libre concurrence constitue la clé de
lement reconnues. l'homme et la femme jouissent de droits politiques égaux ». Il s’agit de réaffirmer et de garantir la liberté voûte de l’économie de marché.
Le Maroc a également procédé à la ratification La nouvelle constitution doit garantir l'égalité d’entreprendre et le droit à la propriété comme Elle concourt donc au développement de la libre
du pacte international relatif aux droits civils et des chances entre hommes et femmes dans les principes fondamentaux. La Constitution doit entreprise et à la protection des citoyens et des
politiques et du pacte international relatif aux domaines politique, économique, social et cultu- encadrer le pouvoir législatif dans la limitation entreprises en tant que consommateurs.
droits économiques, sociaux et culturels, ainsi que rel. Ce Príncipe doit être une base pour la conso- de son étendue et de son exercice. Les trans- La Loi devrait préciser que la concurrence libre
d’autres conventions internationales garantissant lidation d'un état de droit fondé sur l'unité natio- ferts de biens et d’entreprises qui restreindraient implique entre autre l’interdiction du dumping,
et protégeant toutes sortes de droits humains. nale, la démocratie et le respect des libertés et le champ de la propriété privée et de la liberté des ententes sur les prix, de la mise sous tutelle
Nous considérons que la nouvelle constitution doit des droits fondamentaux de la personne. d’entreprendre au point de méconnaître l’article de la clientèle sous prétexte de fidélisation, de
aller dans le sens d’un plus grand renforcement des 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du la contrefaçon et des positions de monopole etc.
droits humains par leur constitutionnalisation. Citoyen ne seraient pas constitutionnels.
2.4 L'égalité fiscale Le développement des activités des entreprises,
Ainsi, la nouvelle constitution pourra énoncer la
primauté de la loi internationale dûment ratifiée constitue à la fois, au niveau macro-économique, 3.4 La libre circulation des personnes,
Selon l’article 17 de la constitution actuelle :
sur la loi interne, principe que le Maroc a recon- une exigence d’intérêt général, et au niveau micro-
« Tous supportent, en proportion de leurs facultés des biens et des services
nu à plusieurs reprises par ses officiels. économique, une somme d’intérêts particuliers.
contributives, les charges publiques que seule la loi
Elle doit également encadrer le pouvoir de l'Etat Des garanties et des mesures doivent encadrer
peut, dans les formes prévues par la présente Consti- Selon l’article 9 de la constitution actuelle : « La
dans tout engagement international pouvant les nationalisations et assurer une juste indem-
tution, créer et répartir ». Constitution garantit à tous les Citoyens : La liberté
avoir conséquences sur les droits fondamentaux nisation. Il faut également garantir un processus
Le pouvoir fiscal doit être encadré par la Consti- de circuler et de s’établir dans toutes les parties du
de l'entreprise. transparent de privatisation. La constitution doit
tution. D’abord en définissant quelle est l’autorité Royaume …. ».
Nous portons l’attention en particulier sur les interdire toutes restrictions arbitraires ou abu-
qui a le pouvoir d’édicter des normes en matière Cette libre circulation est un corollaire obligé de
droits fondamentaux suivants : sives qui pourraient porter atteinte à la liberté
fiscal; ensuite, en énonçant un certain nombre de la liberté d’entreprendre et un préalable à tout
d’entreprendre ou au droit de propriété.
principes qui viennent limiter la liberté du légis- développement économique et social.
2.1 Le respect de la vie privée lateur : principe d’égalité devant l’impôt, enca- Ce principe de libre circulation des personnes
drement par la loi organique sur la loi de finances doit être renforcé par la libre circulation des
L’article 11 de la constitution actuelle dispose des dérogations qui permettent le développement biens et des services dans toutes les régions du
que « La correspondance est secrète ». d’une fiscalité incitative, principe du respect des Royaume.
La vie privée de toutes les personnes, leur liberté capacités contributives, principe du respect du
individuelle, leurs données informatiques et person- droit de propriété que l’on voit réapparaître avec
nelles, doivent être préservées. La nouvelle consti- l’idée que la fiscalité ne doit pas avoir un caractère
tution doit apporter plus de garantie en la matière. confiscatoire.

40 41
dossier

4 l'état et les institutions

4.1 Régionalisation avancée et Gouvernance 4.3 Conseil Economique et Social


locale
L'article 93 de la constitution actuelle institue le
La Gouvernance locale doit œuvrer pour le déve- Conseil Economique et Social.
loppement économique et social des Régions sans Nous proposons de préciser dans la nouvelle
discrimination entre les entreprises nationales. constitution les principes devant présider à la
Il est indispensable d’intégrer des représentants composition du Conseil Economique et Social.
des entreprises dans la gouvernance locale.

4.2 Gouvernement 4.4 Instances constitutionnelles

Discours Royal : Discours Royal :


« Le renforcement du statut du Premier Ministre en « La constitutionnalisation des instances en charge de
tant que chef d'un pouvoir exécutif effectif et pleine- la bonne gouvernance des droits de l’homme et de la
ment responsable du gouvernement, de l'administra- protection des libertés ».
tion publique, de la conduite et la mise en œuvre du
programme gouvernemental ». Nous proposons de constitutionnaliser certaines
autorités de régulation (Banque Centrale, Audio-
Le Partenariat Public Privé constitue un grand visuel, télécommunication, Conseil de la concur-
acquis de notre pays durant la dernière décennie. rence, Instance de Prévoyance de la Corruption,
Il a permis au Gouvernement de construire et de etc.), et d'en faire des organes indépendants des
mettre en œuvre des politiques économiques en pouvoirs exécutifs et législatifs. Nous proposons
concertation avec les opérateurs économiques. que ces autorités soient nommées par le Roi sur
En application du principe énoncé dans le Dis- proposition du Premier Ministre.
cours Royal, nous proposons de consacrer de
manière constitutionnelle le Partenariat Public
Privé qui ne peut que renforcer la démocratie
économique de notre pays.

42
focus

Focus
syndicales, et ce malgré la approche globale et équilibrée les conditions de la paix sociale
conjoncture difficile. entre les volets social et écono- et de la consolidation des liber-
Le Premier Ministre a égale- mique. tés syndicales.
ment salué «le climat de sincérité Quant aux centrales syndicales, Ce round du dialogue social
et la ferme volonté affichée par les elles ont salué les efforts du a porté sur l'amélioration du
syndicats les plus représentatives, gouvernement pour satisfaire rendement, l'extension et le
ainsi que leur sens de responsabi- leurs revendications, tout en renforcement de la protection
lité pour défendre les intérêts de la faisant part de leur compréhen- sociale, la promotion des rela-
classe ouvrière». sion vis-à-vis de la conjoncture tions interprofessionnelles et
Pour sa part, le Président de la difficile que traverse l'écono- les négociations collectives,
CGEM a mis en exergue l'ap- mie nationale suite aux réper- l'amélioration des conditions de
proche suivie lors de ce round cussions de la crise économique travail, de la santé et de la sécu-
du dialogue social et qui a mondiale. rité professionnelles, ainsi que
concerné toutes les catégories Les syndicats ont également sur le renforcement de la légis-
de la société, tout en insistant insisté sur la poursuite du dia- lation du travail et le respect
sur la nécessité d'adopter une logue social, et appelé à réunir des libertés syndicales.

Série de mesures pour promouvoir la situation


des salariés et des fonctionnaires
DANS LE SECTEUR PUBLIC , Ces engagements portent aus- l'accord pour la tenue d'une
le gouvernement a décidé d'une si sur l'élaboration d'une loi réunion de la commission na-
augmentation de 600 DH net concernant l'organisation des tionale chargée de la réforme de
des salaires des fonctionnaires œuvres sociales, le renforce- ces régimes, sous la présidence
de l'administration publique, ment de la protection sociale à du Premier Ministre au cours
des collectivités locales et des travers la révision du système de mois de mai prochain, et ce,
établissements publics à comp- juridique relatif aux accidents en vue d'accélérer la réforme
ter du 1 er mai 2011 et du relè- du travail, aux maladies pro- globale des régimes de retraite.
vement de la pension minimale fessionnelles, aux allocations
de retraite de 600 à 1000 DH et d'invalidité, et le traitement des DANS LE SECTEUR PRIVE,
du quota de promotion interne problématiques liées à la santé les engagements portent sur
à 33% en deux étapes (de 28% et sécurité professionnelles, la l'augmentation progressive de

Dialogue Social.
à 30% à partir de janvier 2011 médecine du travail, la préven- 15% du salaire minimum dans
et de 30% à 33% à partir de jan- tion des risques professionnels, les secteurs industriel, com-
vier 2012), selon un communi- le renforcement de l'accès des mercial, agricole, forestier et

Gouvernement, patronat et syndicats qué de la Primature. fonctionnaires aux autres ser-


vices sociaux, tels l'habitat, le
des services, répartie sur deux
étapes (10% à partir de juillet

solidaires
Pour la promotion exception- transport, l'animation et autres, 2011 et 5% à compter de juillet
nelle, il a été décidé d'adop- ainsi que la révision globale des 2012), en tenant compte de la
ter le principe de plafond de statuts de la fonction publique. préservation de la compétitivité
quatre années comme délai du secteur de textile et habille-
maximal de l'attente de la pro- Il s'agit aussi de la réforme de la ment.
La session du printemps du dialogue social a pris fin par Marocaine du Travail (UMT), la motion à compter de janvier grille des salaires et l'adoption
la signature, le 26 avril 2011, des procès verbaux entre le Confédération Démocratique 2012, la révision des statuts des réformes globales de l'in- Ils concernent aussi l'unification
Gouvernement, le Patronat et les centrales syndicales les du Travail (CDT), la Fédération pour les corps à carrière pro- demnité de séjour, la révision progressive du salaire minimum
Démocratique du Travail (FDT) fessionnelle limitée à travers de tous les systèmes de notation dans les secteurs industriel, com-
plus représentatives.
et l'Union Nationale du Travail la création d'un nouvel éche- et d'évaluation ainsi que ceux mercial, agricole et forestier, et
au Maroc (UNTM). lon en conformité avec les dif- de formation continue et des ce, sur trois années, et le relè-

L
es procès verbaux ont été Maroc (CGEM), Mohamed Intervenant à cette occasion, férents statuts et le principe commissions administratives vement de la pension minimale
signés par le Premier Mi- Horani, et les secrétaires le Premier Ministre a souli- de justice au profil des fonc- paritaires. de retraité versée par la Caisse
nistre, Abbas El Fassi, généraux de cinq syndicats : gné l'effort déployé par le gou- tionnaires concernés en vue Nationale de Garantie Sociale,
le Président de la Confédération l'Union Générale des Travail- vernement pour satisfaire les de leur permettre un parcours Concernant les régimes de re- de 600 à 1.000 DH, et la mise en
Générale des Entreprises du leurs du Maroc (UGTM), l'Union revendications des centrales professionnel encourageant. traite, le communiqué évoque place d'un programme d'habitat

44 45
focus

social au profit des salariés du Les parties devaient tenir une Il a été convenu également
secteur privé à revenu limité. réunion du conseil de la négo- d'accélérer l'harmonisation des
Il a été également décidé de ciation collective, le 3 mai 2011 législations nationales relatives
revoir la loi de sécurité sociale pour la mise en place d'une pro- aux droits et libertés syndicaux
au profit des assurés ne dispo- grammation temporaire de la avec les conventions internatio-
sant pas de 3.240 jours décla- conclusion des conventions du nales y afférentes, avec l'enga-
rés, ainsi que l'élaboration du travail collectives au niveau des gement du gouvernement de
projet du régime d'indemnité secteurs et entreprises qualifiés mettre en place un agenda d'exa-
sur la perte d'emploi, en vue de en vue d'améliorer le revenu men et de traitement des litiges
permettre, dans une première des autres salariés, dévelop- sociaux en suspens et de trouver
étape, aux professionnels du per l'action sociale au sein de des solutions aux dossiers sec-
transport titulaires de la carte l'entreprise à travers l'élabora- toriels en commun accord avec
professionnelle et aux salariés tion d'un projet de loi portant les centrales syndicales.
de la pêche côtière artisanale création et organisation du ser-
de bénéficier des services de la vice social du travail au sein de
sécurité sociale. l'entreprise.

46
zoom

Zoom
ensemble, osons et innovons !

sablière du tadla moroccan foundation for ad- sogecta


yasasona vanced science, innovation and zaman binaa
research "mascir"
general roads société de construction
first quality food
talha-net limouria sarl

170 nouvelles adhésions à la CGEM


colas rail
tizriguine pisciculture asmak nile
sadco color ind
azierta travaux scotex

durant le 1er trimestre 2011


gourri transit
super nhaila de batiments immochat
sociét timlaline de travaux "sotit"
reves freres horma negoce
al fajr lilbinaa
nour-barrad auto atlas works association "sarl"
agronegole
ouzoud metal tadla hydro
agrumco
kadi auto a. nabil d'ingenierie et prestations
comptoir de l'aliment et promotion topographiques
compix linijara avicole "capa"
centre de recherches appliquées et artistic glass
fouchal
de formation spécialisée (c.r.a.f.s) ag services
banus
tafilalet petrole coface services maghreb
société immobilière le lac
master data magique "ilec" centre international d'opportunités
electro fideal "selef" d'affaires au maroc
markmedia
mabsout equipement et travaux mazaya travaux
société commerciale siham
divers aquaplast
al firdaous h.p
mellali travaux snc socobo
khafif tours
fondation milafat tadla pour la torin voyages
communication et publicité dir day chantiers
shore telecom
les amis de l'immobilier et sobatimar
shore consulting
Plus de 170 nouveaux membres ont rejoint la Confédération Générale des Entreprises du d'équipement sarl crcb travaux
Maroc depuis le premier trimestre 2011. univers wood
société marocaine oulmest de negoce tecnocasa
La CGEM remercie ces entreprises de leur confiance et d’avoir choisi d’intégrer la nouvelle pneumatique ain asserdoune
kassar
askour 2000
dynamique instaurée au sein de la CGEM. Une dynamique marquée par plus d’audace, de home plaza
dialogue et de réalisations au profit de nos entreprises adhérentes. société industrielle de bois de imprimerie papeterie ain asserdoun
cèdre "sidbois" amazane
simobi atlassia
société jenane marjane boullaga pour le commerce des
sabliere de l'atlas fruits et légumes

R
zimag - impex boyauderie el amal
ejoindre la CGEM est aussi l’occasion de electad snc
bénéficier de nos offres de services que nous siemens sa maroc ennabbar plaste dina-asma
ne cessons d’élargir et de nos conventions société greenberry el fadel travaux imokat
de partenariat signées avec plusieurs institutions
de marque notamment avec Royal Air Maroc, pour association marocaine des car- société de travaux divers et de
rosseries industrielles "Amci" major photo center sarl
proposer plus d’avantages préférentiels et de privi- Rejoindre la CGEM, fournitures
alpha plus
lèges à nos membres. kb mode
Rejoindre la CGEM, c’est surtout bénéficier d’une
c’est enfin appartenir omran alarsa
entreprise nour badr
société lotus clean
panoplie d’informations et de conseils touchant la à une grande famille institute for leadership and
jaraf travaux divers
sodemeagri
fiscalité, l’intermédiation, le droit des affaires, la travaux d'équipement et infras-
médiation, le développement durable, les affaires
solidaire et socialement communication studies "ILCS" tructure toukbal tassemet - multi services
sociales, etc. Sans oublier les innombrables oppor- responsable. société recos sarl toukbal chantiers agrofood assa
tunités d’affaires via nos Conseils d’affaires mixtes institut management & business tissli - transport
au nombre de 32, mis en place par la CGEM pour construction mekkaoui et fils
technology "imbt" yamana habitat
faciliter les partenariats. tadla grains

48 49
zoom

auto assia hygi nord pwc maroc


marem travaux nord africa bottling company dawajine soualem
socodip "nabc" mobatrav
la perle dorée alf sahel zarkacha
asouak moyen atlas univers des céréales et grains cabinet yassine benkerroum
du maroc
investement transport maroc land art sarl
vertidecor
somo immo jk deco
zenith invest
jnane ain asserdoune prefamar
société nouvelle des moulins
abox travaux et services bassatine "snoba" eco group s.a
somulma formazen oratech consulting
somacta still developpement profalum
mabani alitkane société maghrébine de monétique cms bureau francis lefebre
institut formation aux carrières s2m maroc
du batiment (ifcb) gemadec ab ingenierie
safahd de negoce intergralys fonderies et acieries du maroc
société de développement "fam"
business architecture
touristique & analytics "sybase maroc" novec
sodet souss graphics el andaloussi metaich
anid td sarl consultants
mijhar d'expertise
benani car emergence gestion
entreprise touma d'electricité
hewlett packard générale minoterie de l'an 2000
ditralog société de développement alshall morocco consulting and
touristique investments
essadol
société jeantet associés maroc somafec
huilarome
société sahimi moretel
pretty linge
assurtis brior.
sud maroc services
tmc trade maroc consulting dina holding
sahara cash afaq afnor international maroc

50
Events events

Solutrans Méditerranée 15 au 18 juin 2011


Le Salon méditerranéen du transport routier réunira du 15 au 18 juin 2011, à Office des
Foires et Expositions de Casablanca, l’ensemble des professionnels de la Région :
constructeurs, carrossiers, équipementiers, transporteurs, loueurs, organismes professionnels…

Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du 20 au 26 juin 2011


Le plus grand salon de l'aéronautique et du spatial au monde, se tiendra pour sa pro-
chaine édition du 20 eu 26 juin 2011 au Parc des expositions de Paris-Le Bourget.
Expoconstruccion - Expodiseño 24 au 29 mai 2011
La 10ème édition du salon EXPOCONSTRUCCION – EXPODISEÑO, Salon International de la
Construction, de l’Architecture et du Design, se tiendra du 24 au 29 mai 2011 à Bogota.
Salon des Energies Renouvelables 21 au 23 juin 2011
Sous l'égide du Ministère de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l’Environnement, le Salon
des Energies Renouvelables se tiendra du 21 au 23 juin 2011 au Centre International de
Conférences et d'Expositions de Casablanca.
6ème édition du Forum Destination International à Toulouse
24 au 29 mai 2011
La CCI de Toulouse organise les 16 et 17 juin 2011,
la 6ème édition de son « Forum Destination International ».
Le Forum Destination International est le grand rendez-vous en Midi-Pyrénées Interbat 2011 : Salon International des métiers du bâtiment
pour les entreprises qui souhaitent se développer à l’international. 21 au 23 juin 2011
La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc organise l’édition 2011 du
salon INTERBAT « Salon International des Métiers du Bâtiment » au Parc des Expositions de
l’Office des Changes de Casablanca, du 21 au 23 juin 2011.

Africa France Business Meetings 23, 24 et 25 mai 2011


Africa France Business Meetings 2011 se tiendra les 23, 24 et 25 mai
à la Cité Mondiale à Bordeaux.
Broadcast Asia 2011 21 au 24 juin 2011
La 16ème édition du salon international des technologies multimédia et numériques
se déroulera à Singapour du 21 au 24 juin 2011.

Foire internationale et multisectorielle de Bordeaux


La Foire Internationale de Bordeaux 2011 se tiendra du 28 Mai au 05 Juin 2011
au Parc des expositions de Bordeaux Lac. Siagra Digital Expo Africa 31 mai au 4 juin 2011
Le Salon International du Numérique, des Arts Graphiques et de l'Emballage
SIAGRA DIGITAL EXPO AFRICA ouvrira ses portes du 31 mai au 04 juin 2011 au Parc
Expositions OFEC à Casablanca. Le SIAGRA Numérique Afrique est la plate-forme
Salon IRE 7, 8 et 9 juin 2011 de référence pour tous les acteurs du numérique désirant développer leurs relations en Afrique.
La 2ème édition du salon international de la location (IRE), est un événement majeur dans le
monde pour la location du matériel de chantier. Il se tiendra au centre d'exposition RAI à
Amsterdam les 7, 8 et 9 juin 2011. Plus de 1 500 professionnels de haut niveau de l'indus-
trie du monde entier avaient assisté au premier salon en 2008. Parallèlement à l'exposition, Arts de la table et à la décoration en Espagne 29 et 30 juin 2011
l'European Rental Association (ERA) tiendra sa conférence annuelle. UbiFrance et la Chambre de Commerce Française de Barcelone organisent un événement dédié
www.ireshow.com aux arts de la table et à la décoration en Espagne,
à Barcelone, le 29 juin 2011 et à Madrid, le 30 juin 2011.

Tissu Premier 15 et 16 juin 2011


Salon des tissus et accessoires pour la mode européenne grande diffusion se tiendra Japan Expo du 30 juin au 3 juillet 2011
les 15 et 16 Juin 2011 à Lille Grand palais. Foires et salons
Du 30 juin 2011 au 3 juillet 2011
Paris Nord Villepinte - VIPARIS

Nouvelles Matières Premières 2011 15 et 16 juin 2011


Rendez-vous de la valorisation de matières et du recyclage, la 3ème édition des nouvelles Interfilière du 9 au 11 juillet 2011
matières premières se déroulera au Parc des expositions de Tours, les 15 et 16 juin 2011. Le Salon international des matières et composantes de la mode lingerie se déroulera du 9 au
www.nouvelles-matieres-premieres.com 11 Juillet 2011 au Parc des Expositions Porte de Versailles / Hall 1.

52 53
Chiffres du mois

casablanca. 27 milliards DH
d'investissement en 2010
<<
Le Centre Régional d’Investissement (CRI) du Grand Casablanca a publié, hier, le bilan
de ses activités durant l’année 2010. Ainsi, le volume des investissements a enregistré
une hausse très significative de 41% par rapport à 2009, avec un montant avoisinant les
27 milliards DH (MMDH), contre 19 MMDH en 2009. Ces investissements ont permis
la création de plus de 56.000 emplois.
<<
...et 6.446 nouvelles entreprises créées

relèvement La création d’entreprises en 2010, à travers le Centre Ré-


des pensions minimales de retraite. gional d’Investissement du Grand Casablanca, a connu
une évolution de 10% par rapport à l’année précédente.
plus de 44 MMDH par an Ainsi, 6.446 nouvelles structures ont été créées, la grande
majorité étant des SARL (89%) opérant dans le secteur du
commerce (48%).
Le relèvement des pensions
minimales de retraite, versées

<<
par la Caisse nationale de sécu-
rité sociale (CNSS), coûtera
44,46 milliards DH par an. C’est
ce qu’a fait savoir le Ministre produits industriels importés
de l'Emploi et de la formation
professionnelle, Jamal Rhmani. hausse de 40%
Une augmentation qui bénéficiera du contrôle des opérations en 2010
à 111.389 retraités et ayants-droit.
D’autres part, les efforts vont Les opérations de contrôle de la qualité des produits in-
actuellement vers une unification dustriels importés ont enregistré en 2010 une hausse de
entre le salaire minimum inter- 40 %. L’information émane du département de l'Industrie,
professionnel garanti (SMIG), du Commerce et des Nouvelles technologies avec près de
et le salaire minimum agricole 56.571 dossiers traités dans ce cadre durant l'année écou-
(SMAG), pour avoir un seul lée, contre 39.600 dossiers en 2009.
salaire minimum. Suite aux résultats de traitement et de contrôle direct, 243
Toujours selon M. Rhmani, un catégories de ces produits ont été déclarés non-conformes
programme national du logement et interdits d'entrée au marché national.
social au profit des salariés aux Le même département procède à des opérations de
revenus limités, devrait voir le contrôle de la qualité des produits industriels sur la base
jour, de même qu'un texte de des normes marocaines dont l'application est obligatoire
loi sur la création des services pour la promotion de produits respectant les normes de
sociaux au sein des entreprises, qualité et de sécurité et la sensibilisation des entreprises.
a annoncé le ministre ajoutant Concernant le marché local, plus de 7.650 entreprises
qu'un conseil de négociation commerciales ont été contrôlées en 2010, contre 3.900 en-
collective se tiendra le 3 mai treprises en 2009, soit une hausse de 75 %. Et d'après les
prochain, notamment pour fixer résultats préliminaires de ces contrôles, 138 cas font l'ob-
un agenda de la conclusion de jet de poursuite judiciaire pour non respect des normes
nouvelles conventions collectives. obligatoires.
Un projet de loi relatif au contrôle de la qualité des pro-
duits et des services a été élaboré. Ce texte vise essentiel-
lement à renforcer la sécurité des produits et des services.

54
événement

Evènement aussi de nature à renforcer les l’amélioration de la gouver- sur les aspects de la RSE pour
potentialités d’exportation et de nance et le climat des affaires l’amélioration du climat social et
partenariats entre les entreprises dans sa globalité ; les conditions de travail au sein
locales et leurs homologues • Démontrer que la RSE ne de l’entreprise ;
étrangères. concerne pas que les grandes
Au sein de l’entreprise elle- entreprises mais que les Le 3ème panel : «Sécurité et
même, la RSE contribue à l’amé- PME peuvent tirer profit de Environnement : Quels principes
lioration des conditions de tra- l’implémentation d’une dé- d’action et quels outils dans une
vail, au respect des principes marche RSE ; démarche de développement du-
fondamentaux de la personne • Echanger sur les bonnes pra- rable ?». Il situe l’importance des
humaine, à une meilleure ges- tiques des entreprises socia- questions de sécurité et de pré-
tion des risques, à l’acquisition lement responsables ; servation de l’environnement et
de nouvelles parts de marchés, • Promouvoir le label CGEM du développement durable dans
Sous le Haut Patronage de S.M. le Roi au renforcement de la compétiti- pour la RSE auprès des une démarche RSE ;
vité…L’entreprise est par ailleurs membres de la Confédéra-
mieux équipée pour anticiper les tion. Le 4 ème panel : «Engagement
exigences du marché et des don- La rencontre est organisée sous Sociétal : Quel pilotage et quelles
neurs d’ordre ainsi que les nou- forme de panels de discussion retombées pour les entreprises ?»
velles lois et réglementations qui sur les thématiques centrales de qui témoigne des impératifs RSE
tiennent compte de plus en plus la responsabilité sociale et seront dans une politique de proximité
des critères RSE. animés par des experts de hauts et d’engagement citoyen.
niveaux. Une cérémonie de remise du la-
Cette rencontre a plusieurs ob- Le 1er panel autour du thème bel RSE aux entreprises récem-
jectifs, dont notamment : «La RSE, nouvelle contrainte ou ment labellisées et à celles qui
• Faire connaitre le concept de levier de croissance pour les entre- ont renouvelé leur label RSE est
la RSE ; prises marocaines ?», traitera des prévue à cette occasion. Cet évé-
• Faire adhérer les entreprises atouts de la RSE pour le renfor- nement verra la participation
à l’intégration d’une culture cement de la performance éco- de ministres, décideurs écono-
RSE dans leur stratégie ma- nomique, la compétitivité et la miques, représentants du monde
nagériale et leur gestion quo- pérennité de l’entreprise ; de l’entreprise, partenaires so-
tidienne ; ciaux, universitaires, société ci-
• Présenter les outils et les Le 2ème panel : «Comment faire vile, média...
tendances internationales en du respect effectif des droits hu-
matière de RSE ; mains et de la promotion du dia- Le programme et la fiche de par-
• Eclairer les participants logue social des atouts pour la cohé- ticipation sur le site de la Confé-
sur l’impact de la RSE pour sion de l’entreprise?», se penchera dération : www.cgem.ma

Premières assises de la Responsabilité


Sociale des Entreprises Liste des entreprises bénéficiaires du Label CGEM
pour la Responsabilité Sociale de l'Entreprise (à fin avril 2010)
Entreprise Secteur d'activité

S
ous le Haut Patronage de charte de responsabilité sociale pousse à mettre en question les eramedic Importation et distribution d'équipements médicaux.
Sa Majesté Le Roi Moham- et la mise en place du Label RSE pratiques des entreprises qui s’y
med VI, la CGEM organise (www.cgem.ma). engagent et les incite à travailler lafarge ciments Fabrication de ciments.
la première édition des Assises La Responsabilité Sociale de différemment. lgmc industries
da la Responsabilité Sociale des l’Entreprises (RSE) est la décli- La RSE appuie les efforts dé- Usine Agadir
Production et exportation de conserves de poisson.
Entreprises. Cet événement aura naison du concept du dévelop- ployés pour attirer l’investisse-
Distribution de matériel technique : engins de travaux publics, mines et car-
lieu à l’hôtel Méridien Royal pement durable à l’échelle de ment direct étranger. Elle privi- stokvis nord-
Mansour à Casablanca, le Mar- l’entreprise. Elle inclut la res- légie en particulier les capitaux rières, matériel agricole, matériel de climatisation et de froid industriel, maté-
afrique
di 10 mai à partir de 8h30. Il ponsabilité de l’entreprise en soucieux, non seulement de ren- riel de manutention et de nettoyage, matériel de rayonnage.
s’inscrit dans la continuité des matière sociale, environnemen- tabilité, mais de l’impact de leurs chantier et
actions menées par la Confédé- tale et économique. activités sur leurs sites d’implan- ateliers du Réparation navale.
ration pour la promotion de la La RSE s’intègre à part entière tation et également des intérêts maroc
Responsabilité sociale auprès des dans la stratégie générale de de leurs parties prenantes, dési-
entreprises marocaines, notam- l’entreprise pour l’amélioration gné par l’«Investissement socia- Feed and food
Fabrication de premix et d'additifs pour l'alimentation animale.
ment à travers l’adoption de la de sa performance globale. Elle lement responsable». Elle est additifs

56 57
événement événement

Entreprise Secteur d'activité


gfi maroc Secteur des nouvelles technologies et du service.
ilaïcom Téléphonie et transfert d'argent.
logimag Transport et logistique.
jet sakane Promotion immobilière.
pack souss Conditionnement et exportation d'agrumes.
Aménagement, développement, gestion et commercialisation de la zone
tanger free zone
franche de Tanger.
maghreb steel Métallurgie : décapage, laminage à froid, galvanisation à chaud en continu...
phone assistance Centre de contact en délocalisation.
phone servi plus Centre de contact en délocalisation.
auto hall Distribution matériels roulants et filiales hors Casablanca,
Groupe Auto Hall assemblage et commercialisation de véhicules industriels Mitsubishi Fuso.
scama Importation et commercialisation de véhicules de marque Ford : voitures
Groupe Auto Hall particulières, véhicules tout-terrain, pick-up, fourgons, minibus.
diamond motors Importation et commercialisation de véhicules de marque Mitsubishi Motors :
Groupe Auto Hall voitures particulières, vévicules tout-terrain, pick-up, fourgons et minibus.
soberma Importation, commercialisation et maintenance de matériels de marque Case
et Cummins pour les mines, les travaux publics et l'industrie.
création du Club des entreprises labellisées
Groupe Auto Hall

somma Importation et commercialisation de matériels agricoles de marque New


Groupe Auto Hall Holland : tracteurs agricoles, moissonneuses batteuses, ramasseuses presses... Responsabilité Sociale par la CGEM
equalphone Centre de contact Relation Client.

A
outsourcia
l’initiative de la Com- taliser sur les expériences Présidé par Mme Souad
iberma Laboratoire pharmaceutique. mission Label Respon- des autres membres du DOUMIRI, Présidente de
phone active Centre de contact en délocalisation. sabilité Sociale de l’Entre- Club. Les engagements des la société Tragem, pour
phone on line Centre de contact en délocalisation. prise (RSE), le Club des membres du club portent une durée de 2 ans, les réu-
entreprises labellisées RSE notamment sur : nions du Club se tiennent
Compagnie de Tifnout par la CGEM a été mis en • Vulgariser le concept
Tiranimine CTT
Hydrométallurgie - Production de cobalt métal, oxyde de cobalt, trioxyde à fréquence trimestrielle
Groupe Managem
d'arsenic, sulfate cuivre, or en lingot et sulfate de sodium. place fin février 2011. Ce de RSE et encourager alternativement chez les
club a tenu sa première les entreprises maro- membres du Club.
delassus Conditionnement et exportation d'agrumes. réunion de travail le 1 er caines à adopter une
stroc industrie Construction d'ouvrages industriels (EPC). Avril 2011 au siège de la culture managériale so-
centrelec Génie électrique. Société TRAGEM. Le Club cialement responsable
des entreprises labellisées dans leur gestion quoti-
Production et commercialisation de mobilier de bureau, mobilier médical,
maroc bureau
mobilier d'hôtellerie. Cloisons & rayonnages amovibles. propose de favoriser les dienne ;
contacts et de mettre en ré- • Promouvoir le Label
cosumar sa Industrie sucrière - Raffinerie & transformation de la betterave. Production de seau les entreprises label- RSE auprès des entre-
Groupe COSUMAR pain de sucre, granulé, lingot et morceau sous la marque «Enmer». lisées RSE par la CGEM. prises au niveau local
surac Industrie sucrière «Sucreries Raffineries de canne», production de sucre de canne. L’objectif est de permettre et régional ;
Groupe COSUMAR aux entreprises membres • Benchmarker sur leurs
tragem Production éditique et marketing direct. de discuter des tendances bonnes pratiques RSE
nationales et internatio- et les diffuser ;
groupe cmcp Industrie de papiers et cartons.
International Paper
nales sur la thématique, • Créer une culture com-
partager leurs pratiques en mune sur la RSE et le
Dématérialisation documentaire, courrier hybride et éditique, identification, matière de RSE et de capi- Label RSE de la CGEM.
gemadec
sécurité, biométrie.
Mme Souad DOUMIRI
Compagnie Minière de Présidente de la société Tragem
Guemassa - CMG Extraction et traitement des minerais de plomb, zinc et cuivre.
Groupe Managem

58 59
s o u s l e h au t pat r o n ag e d e sa m a j e st é l e r o i m o h a m m e d v i
s o u s l e h au t pat r o n ag e d e sa m a j e st é l e r o i m o h a m m e d v i

ça vous intéresse

Registre de Commerce.
Rappel des procédures d'inscription
Dans un souci de remédier aux causes de lenteur et de
complication, et de rendre les procédures liées à l’inves-
tissement plus simples, transparentes et unifiées, une du 18 janvier 1997 relatif au
registre de commerce. A part
circulaire du Ministre de la Justice a été adressée le 24 ces deux stipulations énoncées,
février 2011 aux présidents des tribunaux, portant titre les il n’existe aucune disposition
procédures d’inscription au registre de commerce. règlementant la domiciliation,
comme il n’existe aucune base
légale sur laquelle on oblige le

C
ette circulaire comporte du Registre de Commerce ne demandeur d’enregistrement au
deux notifications visant à s’arrêtent pas à la demande de RC d’accompagner l’attestation
apporter des rectifications dépôt de l’attestation de domici- de domiciliation d’un acte de
à des pratiques relevées au niveau liation mais oblige de l’accompa- loyer. En conséquence, la cir-
des procédures de l’inscription gner par un acte de loyer objet de culaire demande aux différents
au registre de commerce. La pre- domiciliation. Dans ce contexte, services de registre de com-
mière de ces mesures concerne la circulaire a rappelé l’absence merce de se conformer au droit
la pratique de quelques registre de disposition réglementaire et d’éviter toute application qui
de commerce qui obligent des concernant la domiciliation et n’a pas de base juridique et non
demandeurs de création d’entre- que la seule stipulation de ce explicite par les textes de droit,
prise à la légalisation de signature sujet a été abordée dans le for- tout en rappelant sur l’unicité
des statuts, alors que les articles mulaire unique de création d’en- des procédures et leur transpa-
dictant les formalités d’enregis- treprise des centres régionales rence.
trement au registre de commerce d’investissement (CRI), qui a
ne comporte aucune disposition énuméré les documents que doit
qui oblige cette légalisation des déposer la personne morale sol-
statuts déposés pour s’inscrire au licitant la création d’entreprise,
Registre de Commerce. et parmi elles figure «acte de pro-
priété, ou de loyer, ou attestation
Dispositions de domiciliation chez une personne La circulaire de-
morale». Ce vide juridique a été mande aux différents
Par ailleurs, l’article 31 de la loi traité lors des journées d’études
17-95 sur les sociétés de parti- organisées par le Ministère de la
services de registre
cipation, qui a été modifié par Justice, le 01 et 02 février 2003, de commerce de se
l’article 4 de la loi 20-05, et qui par la publication d’une résolu- conformer au droit et
est applicable à toutes les formes tion qui stipule «pour simplifier d’éviter toute appli-
de sociétés, exige uniquement le la création des entreprises, on cation qui n’a pas de
dépôt de l’original ou une expé- peut exceptionnellement accep- base juridique
dition des statuts dans les forma- ter l’enregistrement au RC par
lités d’inscription au registre de une attestation de domiciliation».
commerce. Le deuxième point Cette position été adoptée par
porte sur la domiciliation de la commission de coordination
l’entreprise. La circulaire du mi- créée conformément à l’article
nistre a noté que certains services 21 du décret numéro 2.96.906

62