Sie sind auf Seite 1von 2

Intro - chp 8 : le monde d'aujourd'hui

Séance 2 : les mobilités à l'échelle planétaire

objectif : je décris et j'explique les différents types de mobilités humaines à l'échelle planétaire

Notions à définir

 

Migrants /

Tourisme :

Réfugiés :

Clandestins :

Flux :

Brain Drain :

Droit d'asile :

migrations :

Activité 1 : les inégalités Nord / Sud

 
   

Exemple 1

Exemple 4

Exemple 2

Exemple 3

 

Exemple 5

Exemple

     

6

Lien

photo-reportage

Unveiled

Séance 1 / Activité 2 (Dubaï)

RD Congo au bord du gouffre (UNHCR)

Lybie : vivre dans l'angoisse et dans l'ombre

 

La fuite

 

d'Alfredo

(film

des

Rodriguez

autrichien,

cerveaux

2006)

   

(UNHCR)

 

français

   

aux États-

     

Unis

   
 

D'où

-

migrants :

Iran

Asie du Sud (Inde pour les hommes) Asie de l'Est (Philippines

- RD Congo (nord-Kivu) =

 

-

Afrique

Chercheur

viennent

Afrique

 

subsaharienne

s

français

les

subsaharienne

   

personnes

-

touristes :

pour les femmes)

qui se

Europe

 

déplacent ?

 

Où se

Canaries (Esp) :

Allemagne

Au Moyen-Orient, dans les pays du Golfe (Dubaï, E.A.U.)

des réfugiés (fuit à l'étranger) / des déplacés (fuit dans leur propre pays)

-

en Lybie, mais

Etats-Unis

rendent-

ils veulent quitter le pays = en transit

elles ?

Quelles

-

migrant =

Asile

Migration de travail :

Conflit, guerre

-

migration de

Migrations

raisons

accès aux pays développés

politique :

travailler sur des chantiers de

civile

travail vers un pays pétrolier

de travail

motivent

demander à

=

Brain

leur

touriste = « île paradisiaque »

-

être accueilli dans un pays car on est menacé dans le sien.

constructions, service des touristes et des riches habitants de Dubaï

-

migrations

Drain

déplaceme

humanitaire

(« fuite

nt ?

 

(danger,

des

 

racisme)

cerveaux

»

Quelles

-

migrant =

Obtenir les autorisations et les faire renouveler

-

Les salaires bas

Vie difficile dans

-

violence,

Déficit

difficultés

clandestins,

 

Absence de protection sociale

-

les camps de l'UNHCR

 

racisme

pour le

rencontrent

danger

-

conditions de

pays

-elles ?

(échouage,

pas de droit de grève ou de se syndiquer

-

(violence, malnutrition

vie précaires

d'origine

agressions

)

 

)

-

impossibilité

 

-

vie éloignée de leur

 

de quitter le pays (clandestinité, coût de la migration)

famille

-

coût de leur migration

(retirée de leurs salaires)

Intro - chp 8 : le monde d'aujourd'hui

Séance 2 : les mobilités à l'échelle planétaire

objectif : je décris et j'explique les différents types de mobilités humaines à l'échelle planétaire

Intro : 200 millions de migrants à l'échelle planétaire, près d'1 milliard de touristes internationaux

1ère partie : Deux idées fausses à combattre Des flux migratoires en majorité du Sud vers le Nord ? Fuir la misère et/ou les dictatures du Sud en quête de l' « El Dorado » et de la démocratie au Nord ? Or seulement 1/3 des migrants internationaux sont partis d'un pays en développement pour rejoindre un pays développé. … et des flux touristiques du Nord vers le Sud ? Rechercher le soleil et le dépaysement ? Si 90% des touristes mondiaux sont originaires des pays du Nord, seuls quelques pôles touristiques se développent dans les pays du Sud (Caraïbes, Maghreb, Indonésie …), et sont dépendants des touristes venus du Nord (exemple : les révolutions dans le monde arabe détournent les touristes de ces destinations qu'ils jugent « risquées »)

2ème partie : Les flux majeurs du tourisme et des migrations dans le monde Les flux migratoires au sein du Sud sont devenus majoritaires = + de 80 millions de migrants

- des migrations économiques = d'un PMA vers un pays émergent ou un pays pétroliers

- des réfugiés qui fuient la guerre et se réfugient dans les pays voisins

- des migrants en transit qui attendent d'obtenir un visa vers un pays du nord ou de tenter l'aventure clandestinement

et les flux de touristes et de migrants au sein du Nord sont parmi les plus importants de la planète

- le brain drain des chercheurs (une minorité)

- des migrants en quête d'une vie meilleure (ex : des anciens pays communistes vers l'Europe de l'Ouest)

- des centaines de millions de touristes qui se rendent dans les pays proches (exemple : 90% des touristes internationaux

venus visiter l'Europe sont en fait des voisins européens !) Conclusion : Tous ces chiffres doivent être nuancés. Plus de 700 millions de personnes sont déplacées à cause des conflits ou des famines, à l'intérieur de leur propre pays. Et peut-on compter comme touriste international un Savoyard qui se rend en Suisse voisine alors qu'un Ch'ti qui se promène à Marseille, à 1000 kms de chez lui, il n'est pas compté ici.