Sie sind auf Seite 1von 49

Introduction à la géomatique

Définition
L’information Géographique = IG
La représentation de l’information Géographique
Les trois activités de la géomatique
•La collecte des données géographiques
•Traitement informatique des données géographiques
•La diffusion
Conclusion
Introduction à la géomatique
Définition
• Le mot « géomatique » est un néologisme issu
de la contraction des termes « géographie » et
« informatique ». Ce néologisme a été
proposé, dans les années 1960 par Bernard
Dubuisson.
• Néologisme = Dans un sens général, un néologisme est tout
mot nouveau entré dans le lexique d'une langue.

• C’est tout d’abord au Québec que le terme de « géomatique »


va se développer. Désormais, ce néologisme est utilisé dans le
monde entier.
Introduction à la géomatique
Définition
• Plus précisément, la géomatique regroupe
l'ensemble des outils et des méthodes
permettant d'acquérir, de représenter,
d'analyser et d'intégrer de l’information
géographiques (=données géographique).
Introduction à la géomatique
Définition
• Par conséquent, la géomatique regroupe au
moins trois activités distinctes :
1. la collecte des données géographiques,
2. le traitement de ces données
3. et la diffusion de celles-ci.

Tout d’abord, c’est quoi


l’information Géographique (= IG) ?
Introduction à la géomatique
L’information Géographique = IG
• Information = une donnée
• Le terme géographique, ici, a une signification de
positionnement géo référencé c.à.d en coordonnées x et
y.
• L’IG est une variable en fonction
de la position
y • Elle nécessite une initiation
yi I (xi, yi) (introduction) aux techniques
d’acquisition de l’information
géographique (IG).
x
xi
Introduction à la géomatique
L’information Géographique= IG
• IG peut être un (e) :
– Maison
– Regard
– Compteur
– Altitude
– Population
– Nb. Espèce
– Nb. Nombre d’accidents
– Nb. Crimes
– Nb. Cambriolage
– Nb. Pâtisserie dans une ville
– Nb. Restaurants dans une province etc…
Introduction à la géomatique
La représentation de l’information Géographique= IG peut être

Les trois modes de représentation de l’information


géographique (Denègre et Salgé, 2004).
Introduction à la géomatique
La représentation de l’information Géographique= IG peut être en
mode numérique

L’information géographique en mode numérique et les formes


d’objets (http://www.cartographie.ird.fr/refugies/methodes-
SIG.html).
Introduction à la géomatique
Les trois activités de la géomatique
• Les trois activités distinctes de la géomatique :
1. la collecte des données géographiques,
2. le traitement de ces données
3. et la diffusion de celles-ci.
Introduction à la géomatique
Les trois activités de la géomatique
La collecte des données géographiques
• Il s'agit de constituer un référentiel représentant au
mieux la réalité de terrain. (topographie , géodésie ,
cartographie, géographie ). Plusieurs méthodes
existent :
– Archives cartographiques
– la photographie aérienne ,
– La télédétection utilisant l'image satellite (type Spot ,
Landsat , Ikonos …)
– le relevé direct sur le terrain,
– la numérisation de documents papier déjà existants, par
exemple le cadastre français au format EDIGEO , propriété
de la Direction Générale des Impôts (DGI) .
– Etc…
Introduction à la géomatique
Les trois activités de la géomatique

Traitement informatique des données géographiques

• Le traitement des donnés des images satellites


se fait par des logiciels informatiques, ex.
ENVI, ERDAS imagine, IDRISI etc……
• Le traitement des données géographiques est
souvent effectué dans des logiciels spécialisés
appelés SIG (systèmes d'information
géographique, en anglais GIS)
Introduction à la géomatique
Les trois activités de la géomatique

la diffusion

• La diffusion des données traitées peut se faire


selon plusieurs moyens :
– Internet,
– la production d'atlas cartographiques,
– Documents cartographique etc..
Introduction à la géomatique

En conclusion l’information Géographique = IG

• l’IG est une variable / à la position, elle


permet d’établir une base de donnée géo
référencée. Elle à pour objet l’étude d’un
territoire (espace).
Introduction à la géomatique
Conclusion
Territoire (une réalité)

Problématique

Acquisition et collecte d’une base donnée directement sur le terrain ou indirectement


comme la télédétection.

Traitement de l’IG et Modélisation


(SIG)

Cartographie  Diffusion Communication

Connaissance
(subjectivité)
Introduction à la géomatique
Domaines d'application
• Les domaines pour lesquels peut s'appliquer la géomatique sont,
par exemple :
– Géographie
– Géologie
– Topographie
– Navigation
– Géomarketing
– Hydrographie
– Foresterie
– Aménagement du territoire et Urbanisme
– Agriculture
– Gestion des risques
– Gestion cynégétique
– Météorologie
Introduction à la géomatique
Parmi les documents essentiels pour extraire les
données géographiques figure :
des documents cartographiques ,
des photographies aériennes ,
Des images satellites (type Spot , Landsat ,
Ikonos …)
la numérisation de documents papier déjà
existants, par exemple le cadastre français au format
EDIGEO , propriété de la Direction Générale des
Impôts (DGI) .
Etc…
Donc les images sont un support important pour
la collecte de l’information et en géomatique ce
sont des images numériques.
Qu'est-ce qu'une image
numérique ?

PLAN
2.1.1 Image numérique et image analogique
2.1.2 Résolution
2.1.3 Niveaux de gris
2.1.4 L'image numérique : un tableau d'entiers
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.1.1 Image numérique et image analogique

Image numérique se dit digital image en anglais. Numérique signifie


discret et analogique signifie continu. Voyons tout d'abord quelques
exemples:
Images numériques : Images analogiques

· image "web", · photo argentique,


· image d'un film d'animation, · diapositive,
· sortie des appareils photos · radiographie,
et camescopes numériques, · peinture,
· image de TV numérique... · bobines de film.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.1.1 Image numérique et image analogique

La grande différence entre images numériques et analogiques


est que les images numériques peuvent se décrire par un
ensemble fini de valeurs entières. Si on connait cette suite de
valeurs, on peut recréer une copie exacte de l'image
d'origine. On peut assimiler cette suite de valeurs entières à
un "code génétique" de l'image.
Au contraire, une image analogique est liée à un support
matériel: plaque photo, pigments de peinture et toile, par
exemple. Il n'est pas possible de reproduire
l'image originale à l'identique. Les copies sont
nécessairement dégradées par rapport à l'original.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.1.1 Image numérique et image analogique
Nous allons voir comment est formé ce "code génétique" de l'image numérique:
2.1.2 Pixels

Une image numérique contient un nombre fini de points. Ces


point sont appelés pixels (contraction des mots anglais "picture
element", c'est à dire élément d'image).

· Les pixels sont situés sur une grille régulière. A chaque pixel de la
grille est associé une couleur ou une nuance de gris. Le passage
d'une image continue à une grille de pixels s'appelle
l'échantillonage : on ne conserve que quelques points d'une image
continue.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.1.2 Pixels

La taille du pixel définit la résolution par rapport à l'image


analogique originale, c'est-à-dire la finesse de la grille. Plus la
résolution baisse, plus le nombre de pixels dans l'image diminue, et
plus la qualité de l'image numérique se dégrade

16384 pixels 4096 pixels 1024 pixels 256 pixels 64 pixels

16 pixels 4 pixels
variation du nombre de pixels. En réalité lors de l'affichage à l'écran la taille est
divisée par 4 à chaque étape.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.1.3 Niveaux de gris
Dans une photo argentique en noir et blanc, un point peut avoir n'importe quelle nuance entre
le noir et le blanc. Sa valeur est continue.

Dans une image numérique, un point ne peut prendre qu'un nombre fini de valeurs entre le
noir et le blanc. (voir figure 3). Ces valeurs sont appelées niveaux de gris. Les N niveaux de gris
sont représentés par les entiers de 0 a N-1. 0 est traditionnellement attribué au noir et N-1 au
blanc.

Quantification des niveaux de gris : passage d'une suite continue


de valeurs à un ensemble discret de N valeurs.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.1.3 Niveaux de gris
Les images que l'on appelle en "noir et blanc" dans le langage courant sont appelées
images en niveaux de gris dans le domaine de l'image numérique.
Une image, ne comportant que 2 niveaux de gris : 0 (noir) et 1 (blanc) est appelée une
image binaire L'opération de discrétisation des valeurs est appelée quantification. On dit
que les valeurs de niveaux de gris sont des valeurs quantifiées
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
L'image numérique : un tableau d'entiers
Après ces 2 étapes de discrétisation des positions et des valeurs, l'image numérique se
représente sous la forme d'un tableau à deux dimensions contenant des valeurs
entières pour les images en niveaux de gris ou des triplets de valeurs entières pour les images
couleurs (voir figures 4).

C'est ce tableau de valeurs entières qui est le "code génétique" de l'image.


Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire

PLAN
2.2.1 Introduction
2.2.2 Principe
a - cas des images en niveaux de gris
b - cas des images couleur
C - cas des images satellites
2.2.3 Volume d'une image numérique
2.2.4 Codage en binaire et formats de fichiers
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.1 Introduction

A l'issue de la numérisation, une image numérique est


constituée d'un tableau de valeurs entières. Pour pouvoir
stocker et transmettre cette image comme n'importe
quelle autre donnée informatique, il faut la coder en
binaire, c'est-à-dire la décrire par une suite de 0 et de 1.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
a - cas des images en niveaux de gris
Pour coder l'image en binaire, on remplace chaque valeur entière
de niveau de gris par son code en binaire, i.e. sa valeur en base 2.
Une valeur binaire est appelée un "bit" (contraction des mots
anglais "binary digit" qui signifient chiffre binaire).
0 = 0 couple de 2 et reste 0 00  en 8 bit 00000000
1 = 0 couple de 2 et reste 1 01  en 8 bit 00000001
2 = 1 couple de 2 et reste 0 10  en 8 bit 00000010
3 = 1 couple de 2 et reste 1  11  en 8 bit 00000011
4 = 2 couples de 2 = 10 et reste 0  100  en 8 bit 00000100
5 = 2 couples de 2 = 10 et reste 1  101  en 8 bit 00000101
6 = 3 couples de 2 = 11 et reste 0  110  en 8 bit 00000110
7 = 3 couples de 2 = 11 et reste 1  111  en 8 bit 00000111
8 = 4 couples = 100 et reste 0  1000  en 8 bit 00001000
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe a - cas des images en niveaux de gris
entier valeur en base 2 valeur sur 8 bits
0 0 00000000
1 1 00000001
2 10 00000010
3 11 00000011
4 100 00000100
5 101 00000101
6 110 00000110
7 111 00000111
8 1000 00001000
9 1001 00001001
10 1010 00001010
11 1011 00001011
12 1100 00001100
13
14
15
16
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire

2.2.2 Principe
a - cas des images en niveaux de gris
En informatique les données sont regroupées par groupes
de 8 bits. Un groupe de 8 bits est appelé "octet" en français,
"byte" en anglais.
En utilisant 8 bits, on peut représenter en base 2 tous les
entiers de 0 à 255 (on rajoute si besoin est des 0 devant la
valeur en base 2). C'est pourquoi on choisit souvent le
nombre de 256 niveaux de gris (28 = 256).
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
a - cas des images en niveaux de gris
Plus généralement, en utilisant k bits, on peut représenter 2k entiers:
nombre de bits k 2k valeurs des entiers
1 2 [de 0 à..1]
2 4 [de 0 à..3]
3 8 [de 0 à..7]
4 16 [de 0 à..15]
5 32 [de 0 à..31]
6 64 [de 0 à..63]
7 128 [de 0 à..127]
8 256 [de 0 à..255]
9 512 [de 0 à..511]
10 1024 [de 0 à..1023]
16 65.536 [de 0 à.. 65.535]
24 16.777.216 [de 0 à..16.777.216]
32 4.294.967.296 [de 0 à..4.294.967.295]

Le code en binaire de l'image entière est obtenu en parcourant l'image ligne par ligne et en
juxtaposant le code binaire de chaque pixel rencontré.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe a - cas des images en niveaux de gris
Plus généralement, en utilisant k bits, on peut représenter 2k entiers:
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire 2.2.2 Principe
a - cas des images en niveaux de gris: Codage des valeurs entières en binaire

voici le code binaire de la tête du pêcheur:


Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
b - cas des images couleur
Ce principe s'étend facilement aux images couleurs. Pour chaque pixel, on code en binaire
chacune des 3 valeurs des composantes R,V,B de la couleur du pixel. Le code binaire de l'image
est obtenu en indiquant successivement pour chaque pixel le code binaire des 3 composantes.
Si on code chaque composante sur 8 bits, chaque pixel sera donc représenté par 24 bits (8x3
=24).

(231,148,99) (231,148,99) (231,148,99) (231,165,115) (231,148,99)


(231,148,99) (231,148,99) (231,148,99) (231,148,99) (231,148,99)
= (231,165,115)
(231,148,99)
(231,148,99)
(231,148,99)
(231,148,99)
(231,148,99)
(231,165,115)
(231,148,99)
(231,148,99)
(231,148,99)
(231,148,99) (231,148,99) (231,148,99) (231,148,99) (214,140,90)
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
c – image satellites: introduction généralités
(Cette partie sera développée dans le chapitre consacré à la télédétection)

Les images satellitaires , ou images de


télédétection sont des images prises à partir
d'une 'lune artificielle' (un satellite) qui orbite
bien au-dessus de la Terre.
les images correspondant à la zone choisie correspondent
aux x bandes spectrales acquises par les capteurs du
satellite.
Qu'est-ce qu'une image
numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
c – image
satellites: introduction
généralités
(Cette partie sera
développée dans le
chapitre consacré à la
télédétection).

Source : Cavayas 2005


Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
c – image satellites: introduction généralités
(Cette partie sera développée dans le chapitre consacré à la télédétection)
Bandes spectrales OLI de Landsat 8
Nous allons prendre l'exemple
Bande spectrale Longueur d'onde Résolution
d'images acquises par le
Bande 1 - Aérosols 0,433 - 0,453 µm 30 m
satellite LANDSAT 8 opérationnel
depuis février 2013. Bande 2 - Bleu 0,450 - 0,515 µm 30 m
Lorsque l'on télécharge les images Bande 3 - Vert 0,525 - 0,600 µm 30 m
correspondant à la zone choisie, Bande 4 - Rouge 0,630 - 0,680 µm 30 m
les fichiers obtenus sont au Bande 5 - Infrarouge
0,845 - 0,885 µm 30 m
nombre de 9, correspondant aux 9 proche

bandes spectrales acquises par les Bande 6 - Infrarouge


1,560 - 1,660 µm 30 m
moyen 1
capteurs du satellite. Quelques
Bande 7 - Infrarouge
détail de ces bandes spectrales moyen 2
2,100 - 2,300 µm 30 m
disponibles sont décrites ci-après.
Bande 8 -
0,500 - 0,680 µm 15 m
Panchromatique
Bande 9 - Cirrus 1,360 - 1,390 µm 30 m
Exemple d’image VIS

Nuages
épais
Nuages
minces
Exemple d’image IR

Nuages à
sommets bas

Nuages à
sommets
élevés
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
2.2.2 Principe
c – image satellites: introduction généralités
(Cette partie sera développée dans le chapitre consacré à la télédétection)
Chaque bande spectrale
procure une image en noir et
blanc, où les tons de gris
varient généralement sur 256
niveaux. Pour produire une
image en couleurs, ce que l'on
appelle, en télédétection, un
composé coloré, il suffit de
superposer trois bandes
spectrales avec des filtres
bleu, vert et rouge .
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire 2.2.2 Principe
c – image satellites:
introduction généralités
(Cette partie sera développée dans le
chapitre consacré à la télédétection)

10101010 11101110 01010101 11111111 11011101 00000000


01000101 10000111 00010010 10101010 01111000 01000101
11011110 00000000 11101100 10000111 00000000 11111111
01111000 11111111 1010100 10101010 10001000 11101101
11101101 00010010 11011101 01000101 01111000 11111111
01010101 10101011 1111000 11011101 00010010 10001000
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
170 238 85 255 221 0 10101010 11101110 1010101 11111111 11011101 0
69 135 18 170 120 69 1000101 10000111 10010 10101010 1111000 1000101
222 0 236 135 0 255 11011110 0 11101100 10000111 0 11111111
120 255 84 170 136 237 1111000 11111111 1010100 10101010 10001000 11101101 Bande Rouge
237 18 221 69 120 255 11101101 10010 11011101 1000101 1111000 11111111
85 171 120 221 18 136 1010101 10101011 1111000 11011101 10010 10001000

183 178 70 235 226 9 10110111 10110010 1000110 11101011 11100010 1001
82
235
75
60
3
221
150
115
125
5
78
255
1010010 1001011
11101011 111100
11 10010110
11011101 1110011
1111101 1001110
101 11111111
Bande Verte
133 195 69 150 141 246 10000101 11000011 1000101 10010110 10001101 11110110
250 42 206 49 125 255 11111010 101010 11001110 110001 1111101 11111111
98 111 105 201 23 145 1100010 1101111 1101001 11001001 10111 10010001

160 93 55 215 231 18 10100000 1011101 110111 11010111 11100111 10010


59 75 12 130 130 87 111011 1001011 1100 10000010 10000010 1010111
212
110
60
110
206
54
95
130
10
146
255
255
11010100 111100
1101110 1101110
11001110 1011111
110110 10000010
1010 11111111
10010010 11111111
Bande Bleu
227 127 191 29 130 255 11100011 1111111 10111111 11101 10000010 11111111
75 26 90 181 28 154 1001011 11010 1011010 10110101 11100 10011010

169 178 147 235 226 0 10101001 10110010 10010011 11101011 11100010 0
45 75 59 150 147 78 101101 1001011 111011 10010110 10010011 1001110 Bande Infrarouge
235 80 221 115 136 255 11101011 1010000 11011101 1110011 10001000 11111111
133 145 69 150 141 256 10000101 10010001 1000101 10010110 10001101 100000000
255 42 206 125 125 255 11111111 101010 11001110 1111101 1111101 11111111
98 222 105 236 23 145 1100010 11011110 1101001 11101100 10111 10010001 Etc…….
Qu'est-ce qu'une image numérique ?
2.2 Codage en binaire
Qu'est-ce qu'une image numérique ?

2.2.3 Volume d'une image numérique

On désigne par volume ou poids d'une image, la


quantité de mémoire informatique nécessaire pour la
stocker. On parle parfois de taille mémoire d'une
image, mais le terme de "taille" désigne la dimension
en nombre de lignes et nombre de colonnes de l'image.
Exemple:
· image couleur au format CIF (format de la TV numérique)
nombre de pixels = 576 lignes x 720 colonnes
nombre de bits par pixel = 3 composantes (RVB) x 8 bits
nombre total de bits = 9.953.280 bits , environ 1.2 MO
(cela rentre juste dans une disquette 3 pouces!)
Qu'est-ce qu'une image numérique ?

2.2.3 Volume d'une image numérique

Les images nécessitent donc beaucoup de place mémoire. Ceci a


plusieurs conséquences :
· même avec les technologies actuelles, elles remplissent
rapidement les supports informatiques.
· leur transmission par réseau est longue :
· la présence d'images sur un site web ralentit
considérablement la consultation du site.
· si la transmission est facturée selon la durée, la transmission
d'images est coûteuse.
Les solutions les plus courantes à ces problèmes sont les suivantes
:
Qu'est-ce qu'une image numérique ?

2.2.3 Volume d'une image numérique


a - réduire le volume des images:
Pour réduire le volume = nombre de pixels x nombre de
bits par pixel on peut:
· soit réduire le nombre de pixels, en diminuant la
taille de l'image (sous-échantillonage)
· soit réduire le nombre de bits par pixel, en
diminuant le nombre de niveaux de gris ou le
nombre de couleurs (quantification supplémentaire)
· soit utiliser une technique de compression
d'image / compression vidéo.
Qu'est-ce qu'une image numérique ?

2.2.3 Volume d'une image numérique


b - utiliser un codage progressif
Cette technique permet de transmettre une version
grossière de l'image, puis des informations de
raffinement. Ainsi, la présence d'images sur un site web
ne bloque pas sa consultation : l'utilisateur reçoit très
rapidement une version basse qualité de l'image et il a
le choix entre attendre la version finale haute qualité
ou continuer sa navigation sur une autre page
Qu'est-ce qu'une image numérique ?

2.2.4 Codage en binaire et formats de fichiers


Les volumes indiqués plus haut ne correspondent
généralement pas au volume des fichiers contenant des
images. En effet, la plupart des formats d'images
intègrent une compression de l'image qui peut-être :
· sans perte : il est possible de retrouver la matrice des
valeurs entières représentant l'image sans aucune
modification (ex. format TIFF)
· avec pertes : on ne peut pas retrouver l'image
originale : après décodage du fichier, on affichera une
image dégradée (mais on aura gagné beaucoup de
volume (ex. format JPEG).
Qu'est-ce qu'une image numérique ?

2.2.4 Codage en binaire et formats de fichiers


Certains formats de fichiers contiennent le code binaire
de l'image d'origine, tel quel, précédé de quelques
informations globales (telles que le nombre de lignes et
de colonnes et le nombre de niveaux de gris ou de
couleurs). C'est le cas par exemple des formats pbm,
pgm et ppm (respectivement utilisé pour les images
binaires, en niveaux de gris et couleurs)