Sie sind auf Seite 1von 52

R EA L I SAT I ON D'UN

P R OG R AM M A T E U R DE
P IC 16 f 8 4 A ET ME M OI RE 24 LC16

Présenté par : Présenté par :


Mr SAIDANE MOUSSA NEMRAOUI ALI
BELALIA MOHAMMAED AMINE
Le plan de la présentation

 Introduction
 La partie théorique :
1) Les mémoires à semi-conducteurs
2) Les microcontrôleurs
 La partie pratique : la réalisation du
programmateur
 Conclusion
Introduction
Depuis longtemps en industrie , Les automates utilisés sont gérés par le système de
commande de la logique câblée à base des relais électromagnétiques et des
systèmes pneumatiques.

relais électromagnétique système pneumatique

Introduction
Page 3
Les inconvénients:
 ce système n’est
pas flexible : il s’agit
d’un système câblé
ce qui impose la
refonte complète du
câblage pour la
moindre modification
en fonctionnement.
 le cout est cher

Introduction
Page 4
Les inconvénients:
 ce système n’est
pas flexible : il s’agit
d’un système câblé
ce qui impose la
refonte complète du
câblage pour la
moindre modification
en fonctionnement.
 le cout est cher

Introduction
Page 5
Les inconvénients:
 ce système n’est
pas flexible : il s’agit
d’un système câblé
ce qui impose la
refonte complète du
câblage pour la
moindre modification
en fonctionnement.
 le cout est cher

Introduction
Page 6
 Les concepteurs ont rassemblé 1) D’éviter les câblages fastidieux
l’électronique avec l’informatique et peu flexibles.
ce qui a donné la naissance à des 2) De faciliter la modifications sur
systèmes à base de les systèmes automatisés l'ajout de
microprocesseurs (les circuits quelques lignes en programme. ⇒
numériques) ⇒ ce qu’on appelle la C’est l’apparition des mémoires et
logique programmée des microcontrôleurs

Introduction
Page 7
La partie théorique
Les mémoires
 Définition :Une mémoire tout composant
électronique capable de stocker
temporairement ou à long terme des
données.
 Caractéristiques d’une mémoire
-La capacité
-Le format des données
-Le temps d’accès
-Le temps de cycle
-Le débit
-Volatilité

Partie théorique : les mémoires


Page 9
Les types des mémoires selon la technologie utilisée
Mémoire à semi-conducteur (mémoire centrale (RAM), ROM, PROM...)
Mémoire magnétique (disque dur, disquette…)
Mémoire optique (DVD, CD-ROM.…)

Partie théorique : les mémoires


Page 10
Les types des mémoires à semi-conducteur
Les mémoires vives : Une mémoire vive sert au stockage temporaire de données

Cellule d’une mémoire SRAM

Cellule d’une mémoire DRAM


Partie théorique : les mémoires
Page 11
La mémoire morte : sert à conserver des informations de façon permanente même lorsque l'alimentation
électrique est interrompue.

Mémoire PROM Mémoire EPROM ou UV-EPROM


BIOS (mémoire de type ROM)

Mémoire Flash EPROM


Mémoire EEPROM

Effaceur EPROM en ultraviolet


Partie théorique : les mémoires
Page 12
La partie théorique
Les microcontrôleurs
Définition :
Un microcontrôleur est un circuit intégré
qui rassemble les éléments essentiels
d'un ordinateur : microprocesseur,
mémoires (mémoire morte pour le
programme, mémoire vive pour les
données), unités de périphériques et
interfaces d'entrées/sorties.

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page14
Les domaines d’utilisations des microcontrôleurs:

Système de communication Robots


Les technologies de la sécurité
Technique médicinale

Construction mécanique et industrielle

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page15
Les familles des microcontrôleurs :

La famille ATMEL (AT) La famille Motorola La famille Microchip (PIC)

La famille INTEL La famille STMicroelectronics La famille Zilog

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page16
La famille Microchip des microcontrôleurs (PIC) :
Définition d’un microcontrôleur PIC :
 PIC (Programmable Interface Contrôler) : est un microcontrôleur de la famille Microchip.
 Les PIC utilisent un jeu d'instruction réduit (35 instructions seulement).
 Les composants d’un PIC sont rassemblés en un boitier qui s’appelle DIL (Dual In Line)

Dual In Line

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page17
La famille de PIC se divise en 3
familles :
1. La famille Base-Line les
instructions sont codées sur 12
bits.
2. La famille Mid-Range les
instructions sont codées sur 14
bits.
3. La famille High-End les
instructions sont codées sur 16
bits.

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page 18
Identifications des Microcontrôleurs de Microchip (Pic) :
Un PIC est identifié par un numéro de la forme suivante : xx(L) XXyy –zz.
•xx : Famille du composant (12 pour Base-Line, 16 pour Mid-Range, 18 pour High-End).
•L : Tolérance plus importante de la plage de tension.
•XX : Type de mémoire de programme (C : EPROM ou EEPROM ; CR : PROM ; F : flash).
•yy : Identificateur.
•zz : Vitesse maximale du quartz.

Exemple :

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page 19
Caractéristiques principales du PIC 16F84 :
Le PIC utilisé en ce mémoire est le PIC16F84A pour les caractéristiques suivantes :
•Disponible
•offre un très bon rapport qualité/prix
•Dispose un bus de données de 8 bits.
•Utilise seulement 35 mots d’instructions.
•Vitesse jusqu’à 10Mhz
•4 sources d’interruptions
•1K mots mémoire programme flash

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page 20
Brochage et caractéristiques principales
Le PIC16F84 est un circuit intégré de 18 broches :
1)Vss et Vdd: broches d'alimentation (3 à 5,5 V).
2) OSC1 et OSC2 : signaux d'horloges, ces broches peuvent recevoir un circuit RC ou un résonateur.
3)CLKIN : peut-être connectée à une horloge externe (0 à 4, 10 ou 20 MHz).
4)MCLR : Reset (Master Clear).
5)RA0, ..., RA4 : 5 entrées/sorties du port A.
6)RB0, ..., RB7 : 8 entrées/sorties du port B.
7)T0CKI : Entrée d'horloge externe du timer TMR0.
8)INT : entrée d‘interruption externe.

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page 21
Structure interne du PIC 16F84 :
Utilise la structure HARVARD : la mémoire de programme et la mémoire de données sont séparées

Partie théorique : les microcontrôleurs


Page 22
La partie pratique
La réalisation du programmateur PIC 16f84A
Les étapes de préparation du circuit imprimé :
1) La réalisation du schéma typon du programmateur

Introduction Page 3
Conception du Schéma typon du programmateur
Partie pratique : réalisation du programmateur
Page 24
2)L’impression du schéma typon du programmateur sur une acétate en utilisant une
imprimante laser

Introduction Page 3
Une acétate Schéma typon du programmateur
Partie pratique : réalisation du programmateur
Page 25
3-Préparation de la plaque de cuivre sur laquelle le circuit sera gravé : découpage de
la plaque selon les dimensions du schéma typon puis l’enlèvement du film protecteur.

Introduction Page 3
La plaque du cuivre
Partie pratique : réalisation du programmateur
Page 26
4-Le placement de l’acétate sur la plaque de cuivre dans le tiroir de la machine à graver
(bromographe) : l’exposition au rayons ultraviolet pour une durée de 46 secondes, cette
opération permet de bruler la couche photosensible.

Le bromographe Introduction Page 3

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 27
5-Plonger la plaque dans un révélateur chimique (PERCHLORURE DE FER — Fe2Cl3) et
remuer la cuvette.

Introduction Page 3

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 28
6- Rincer la plaque à l’eau, sans frotter puis la sécher

Introduction Page 3

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 29
7-Percer la plaque de cuivre afin de faire des trous convenables pour les pins des composants
électroniques.

Introduction Page 3

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 30
8)La préparation du schéma coté composants.

Introduction Page 3

Partie pratique : réalisation du programmateur


Le schéma coté composants du programmateur Page 31
9)Souder les composants électroniques en utilisant l’étain (symboles chimique : Sn) et le fer à
souder et à l’aide du schéma coté composants.

résistance 22KΩ 2 résistance 2.2 KΩ

résistance 2.7 KΩ

2 diodes 1N4148

diode Zener 5.1 V

condensateur 100nf

condensateur 22 µF/16v

support de PIC 9-18

support de mémoire 4-8


LED
Introduction Page 3
DB9 femelle

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 32
Introduction Page 3
Le circuit du programmateur après le soudage des composants électroniques

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 33
Les étapes de conversion d’un programme assembleur en hexadécimale:
• Avant de charger un programme écrit en langage C ou bien le langage assembleur en PIC16f84A ; il faut qu’il
soit converti en système hexadécimale
• Cette conversion peut se faire à l’aide de plusieurs logiciel.
• Le logiciel utilisé en ce mémoire est MPLAB

Le programme en assembleur Le programme en hexadécimale

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 34
Ouverture de MPLAB

Recherche du fichier du programme assembleur


Partie pratique : réalisation du programmateur
Page 35
Ouverture du programme assembleur Changement de l’extension du programme

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 36
Le programme après le changement de l’extension Project

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 37
Project wizard Choix du PIC

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 38
Select a language toolsuite Recherche du fichier ‘’MPASMWIN’’

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 39
La disparition de la croix rouge Nommer le projet et désigner le chemin de stockage du projet

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 40
Ajouter le programme d’extension ‘’.asm’’ Résumé de la conversion

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 41
La progression de la conversion Conversion avec succès

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 42
Détection d’erreur par MPLAB Les informations concernant l’erreur détectée

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 43
Indication de la ligne d’erreur Conversion avec succès après la correction d’erreur

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 44
Les étapes du chargement du programme en PIC 16f84A :
• Après que le programme est converti en hexadécimale ; il sera chargé en PIC 16f84A

Interface ordinateur – programmateur

LED s’allume en moment du


chargement du programme
Partie pratique : réalisation du programmateur
Page 45
• Le chargement peut se faire par plusieurs logiciel
• Le logiciel utilisé en ce mémoire est NTPICProg2001_fr

NTPICProg2001_fr indique que le PIC est vide NTPICProg2001_fr indique que le PIC est chargé

Partie pratique : réalisation du programmateur


Page 46
l’essai du PIC en une valise ‘’logic trainer’’
Partie pratique : réalisation du programmateur
Page 47
Conclusion
1)-Ce mémoire de ‘’ la réalisation d’un programmateur de microcontrôleur ’’ nous
a permis :
 De compléter et améliorer la qualité de la formation que nous avons reçue à
l’institut national spécialisé en enseignement et formation professionnel.
 De lier nos connaissances théoriques à la pratique et aussi a enrichi nos
connaissances techniques dans plusieurs domaines notamment : en électronique
 De découvrir l'univers des microcontrôleurs PIC, leur théorie et leur développement
de toucher que le domaine de la commande par microcontrôleur n’a pas pris l’intérêt
qu’il mérite en ALGERIE
2)-Notre futures horizons : le grand défi pour les chercheurs en électronique est de
motiver les étudiants techniques à poursuivre les études et la créativité en domaine de
la commande par microcontrôleur
N O U S V O U S

R E M E R C I O N S D E
V O T R E A T T E N T I O N