Sie sind auf Seite 1von 305

GESTION des TRANSPORTS

Le Transport International
Comment voyez-vous la
Gestion des Transports?
Quels sont pour vous les mots clefs?
GESTION des TRANSPORTS(Le Transport International)
Mots Clefs:
• Unités de transport
• Différentes solutions d’acheminement
• Caractéristiques des différents types de transport
• Contrat de transport et assurances
• Les critères de choix des transports,
• Les acteurs, les documents, les conventions,
• La RC du transporteur,
• Les coûts et principes de tarification,
• la gestion d’un système de transport,
• Amélioration de la performance
Contrat

Gestion Assurance

Transport
interna-
tional
KPI’S Incoterms

Modes Tarification
Glossaire
ADR :Arrangement pour le transport des marchandises dangereuses par route
AMS :Automated Manifest System
ATA : Admission Temporaire de marchandises
AWB :Air Way Bill
BAF : Bunker adjustment Factor
B/L :Bill of Lading
B/L FIATA : Ce connaissement couvre des transports combinés avec maritime comme transport
principal et est émis par un transitaire ou un commissionnaire de transport
CAF :Currency Adjustment Factor
CCI –ICC :Chambre Commerce Internationale / International Chamber of Commerce
CFS :Container Freight Station
CIM : Convention de Berne Transports ferroviaires + lettre CIM
CMR : Convention de Genève sur transports routiers + lettre CMR
CTBL :Combined Transport Bill of Lading:( connaissement transport combiné émis par la compagnie maritime)
DTS :Droits de Tirage Spéciaux ( 1 DTS = 1,40 USD = 1,27 € au 3/11/2015)
EVP :Equivalent 20 Pieds
FCL :Full Container Load
6
Glossaire
FI –Free In: Type de fret pour lequel l’exportateur prend en charge les frais de chargement au port
d’embarquement. L’armateur est responsable du transport et du déchargement au
port de destination
FIO Free –In Out: L’exportateur et l’importateur prennent en charge les dépenses de chargement et
déchargement dans leurs ports respectifs; l’armateur est responsable du transport
FO Free Out: l’importateur est responsable du déchargement au port de débarquement;l’armateur est responsable
du transport et des frais de chargement au port d’embarquement
GW :Gross Weight
HAWB :House Air Way Bill
IATA :International Air Transport Association
INCOTERMS:International COmmercial TERMS Cfr Points du cours
IRU : International Road Union
ISF :Importer Security Filing
ISO : International Standard Organization
ISPS : Security charges-International Port & Ship Security
LT :Lettre de Transport Aérien
LCL : Low Container Load
7
Glossaire
LT : Liner Terms conditions conférences:l’armateur est responsable du chargement,
du transport et du déchargement des marchandises
Lumpsum:au forfait quelle que soit la valeur ou la quantité
LVI :Lettre de voiture internationale ( Fer)
NCCD : Nomenclature du conseil de coopération douanière
OACI :Organisation de l’aviation civile internationale
OMI :Organisation Maritime Internationale
OTIF :Organisation intergouvernementale pour les transports internationaux ferroviaires
REACH : Registration – Evaluation – Authorization- Chemicals
R0/RO : Roll on – Roll off
SH :Système Harmonisé (Nomenclature Produits)
TIF :Transport International Ferroviaire
TIR :Transport International Routier
ULD :Unit Load Device

8
Websites
http://www.foreign-trade.com
pertinents
www.lexiquetransport.fr
• Glossaires de définitions
www.fretonline.com
Demande de cotation auprès de sociétés de groupage
http://www.wk-transport-logistique.fr
• Informations, témoignages, exemples
http://www.tl-hub.be/fr
• Site d’offres d’emplois, nombreuses informations sur la filière logistique en
Belgique
http://www.abcal.org/
• Site Association Belge des Cadres d’achat et de Logistique, informations ,
events, formation
http://www.logisticsinwallonia.be
9
• Informations, events, actualités
Gestion des transports
Structure

• Liens: transport – logistique


• Modes de Transports et analyse
• Unités de conditionnement et emballage
• Gestion du transport international
• Contrat de transport
• Contrat d’affrètement ( maritime et fluvial)
• Assurance transport
• Incoterms
• Planification des transports
• Principes de tarification
• Indicateurs de performance et actions pour améliorer la performance des transports

10
La LOGISTIQUE COORDONNE

Acheter
Approvi
sionner

Pro-
duire
Vendre/

Transporter

11
LIENS LOGISTIQUE-TRANSPORT
Rappel

Ensemble activités ayant pour but mise en place au moindre coût, d'une
quantité de produits, à l ' endroit et au moment où une demande existe. Elle
concerne toutes les opérations déterminant le mouvement des produits telles
que:
 localisation usines et entrepôts,
 approvisionnements , gestion physique des
 encours de fabrication, emballage,
 stockage et gestion des stocks, manutention
 et préparation des commandes,
 transports et tournées de livraison

12
Services Logistiques à Haute Valeur Ajoutée
• - Assemblage final des produits manufacturés
• Mélanges
• - Reconditionnement des produits unitaires et du vrac
• - Emballages spéciaux
• - Ajout de modes d’emploi
• - Installation sur site
• - Montage d’accessoires
• - Réparation
• - Déballage
• - Groupage de commandes
• - étiquetage
• - Mise aux mesures utiles
• - Remise en état après détérioration due au transport et à la manutention
• - Contrôle de qualité
Source Merenne
RESPONSABILITES d’un LOGISTICS
MANAGER
• Gestion des entrepôts
• Choix des modes de transport et leur coordination
• Coordination entre les flux In et flux Out
• Gestion des stocks
• Gérer les ressources logistiques: budgets, personnel, équipements,
infrastructures, investissements
• Contrôler les coûts
• Planifier les opérations
• Évaluer la performance

14
Schéma Distribution physique
ou Logistique aval (1 )

Négoc Assurance Négo Choix solu


Emballage
client Tsp transitaire Tsp

15
Schéma Distribution physique
ou Logistique aval ( 2 )

Contrôle Transfert
Pré-
Confirma- avant Prépara- doc +
achemine
tion fret embarque tion TSP march au
ment
ment transitaire

16
Schéma Distribution physique
ou Logistique aval (3 )

Dédouane-
Opérations Remise au Post-
ment Livraison
douane transpor- achemine
destina- client
départ teur ment
tion

17
Contexte et Modes de TRANSPORT

• Transport INTERCONTINENTAL
• Transport CONTINENTAL
• Transport sur COURTE DISTANCE
• La Logistique URBAINE « City Logistics »
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
AERIEN MARITIME
• Produits de grande valeur • Pétrole
 Informatique (ordinateurs…)
 Médicaux • Conteneurs
• Sensibles au Temps • Minerais, Charbon
 Produits périssables(fleurs, fruits • Céréales
exotiques,…)
 Animaux
 Isotopes radioactifs
 Vins
 Journaux
TRANSPORT INTERCONTINENTAL

Le Choix du mode de transport pour expédier des


marchandises est toujours un compromis entre la vitesse
(temps du trajet), les coûts, la qualité du service, la
fiabilité, la sécurité, l’accessibilité, la flexibilité.
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
-Transport Aérien
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
Types de Transporteurs:
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
Unit Load Device (ULD)
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
• Chargement (équilibre au sol)

• Contraintes
 Effort Longitudinal: Le centre de gravité doit être localisé au meilleur endroit
( sinon plus grande consommation de carburant)

 Équilibre latéral

 Effort sur la structure: effet banane


TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
• Contraintes de Ségregation
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
• Classement des Aéroports Européens Cargo 2010 (Tonnes)
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Aérien
• AVANTAGES:
 Vitesse, Sécurité des Produits
 Régularité et Fiabilité du Transport
 Emballage- Conditionnement bon marché
 Convient pour la gestion « Juste à Temps » (JIT)
 Beaucoup de lieux géographiques peuvent être reliés
• Désavantages:
 Prix élevés
 Capacité limitée
 Interdit à certains produits dangereux (types ou quantités)
 Découpage du vrac
• Références: - International Civil Aviation Organization (ICAO)
- International Air Transport Association (IATA)
- Convention for the Unification of certain Rules for International Carriage by Air
Transport Intercontinental
- Transport Maritime
Zone de Navigation
• Points de passage obligés
(Points stratégiques)
• Contraintes physiques
(Côtes,vents,courants marins
Profondeur, récifs, glaces)
• Frontières politiques
Transport Intercontinental
- Transport Maritime
Types de Routes Maritimes:

• Port-à-Port: - Service régulier de navettes entre deux ports


- Matières Premières
• Circulaire ou Pendulaire: -Itinéraire régulier sur un parcours prédéfini
de ports - conteneur
• Autour du Monde: - séquence de ports - conteneur
Transport Intercontinental
- Transport Maritime
• Parts de marchés maritimes:
- 65 à 70% en Tonnage pour +/- 20% en Valeur
• Evolution du Transport Maritime (en millions de tonnes)
Transport Intercontinental
- Transport Maritime
Principales compagnies pour le frêt de conteneurs( chiffres de 2007):
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Maritime (cabotage ou Short Sea Shipping)
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Maritime (cabotage ou Short Sea Shipping)
TRANSPORT INTERCONTINENTAL
- Transport Maritime
• AVANTAGES:
 Le meilleur marché et le plus adapté pour les transports de produits
pondéreux et en vrac ( céréales, hydrocarbures, fruits, …)
 Possibilité de stocker dans les installations portuaires
 De nombreuses connexions entre de nombreux points géographiques sont
possibles
• DESAVANTAGES:
 Délais
 Les assurances et les emballages sont onéreux
TRANSPORT CONTINENTAL
• COMPARAISON des INFRASTRUCTURES dans le monde (2007)
TRANSPORT CONTINENTAL
• Exemple de Répartition du Frêt en 2007 ( milliards de Tons*Km)
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier
• Réseau de plus de 5millions de Km dans l’UE
• MODE de Transport MAJORITAIRE dans l’UE

• Les RISQUES liés à ce mode transport sont:


 La Congestion
 La Pollution
 Les Accidents
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier
• Distance de Transports de Produits
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier
• Partial/Full Truck Load (PTL/FTL)
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier
• Dimensions
 Largeur: 2.5m
 Longueur: 18.75m
 Hauteur: 4m
 Poids: 44T (BE)

Rem: autres dimensions pour camions, train-routier, camionnette


• Réglementations
 Restriction de Conduite: interdiction de rouler le dimanche ou les WE
 Poids maximal autorisé variable: France Allemagne-40T, Suisse 28T
 Russie: Largeur du véhicule, répartition du poids par essieu
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier ( ECO COMBI)
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier
Distribution Silencieuse
Des tests sont effectués pour réduire les bruits en Flandre le matin et en soirée.
UTILISATION:
- De camions Hybrides plus silencieux ( 10km d’autonomie électrique)
- Semis et chariots-élevateurs silencieux
- Quais de chargements couverts
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Routier
• AVANTAGES:
• Flexible (porte à porte)
• Relativement courts délais
• Grande variété de taille (lot size) par le groupage
• Ratio Vitesse/Prix avantageux
• DESAVANTAGES:
• La Sécurité et les délais sont fonction des pays et des conditions climatiques
• Particulièrement développé en Europe Continentale pour des distances
moyennes
• Références: UNECE :United Nations Economic Commission for Europe
IRU: International Road transport Union
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Ferroviaire
• Flux Principaux en UE (+/- 220000Km)
20% du frêt ferroviaire pour 6% du réseau (seulement)
• Répartition mondiale du traffic ferroviaire:
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Ferroviaire
• % en Ton dans l’UE • % en Ton en Belgique (2007)
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Ferroviaire
Problèmes d’InterOpérabilité
• Signalisation : beaucoup trop de règles différentes
• Gauges: les standards d’écartement des voies ne sont pas les mêmes
• Alimentations électriques
• Sens de Conduite
• Parcs de Locomotives
• Longueur des trains. Ex:
 600m en Belgique
 700m aux Pays-Bas
 750m en France
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Ferroviaire ( en Wallonie)
• La Wallonie relie les 3 principaux réseaux de train à grande vitesse du Nord
de Nord de l’Europe:- Thalys et TGV pour la France et les Pays-Bas,- Eurostar
vers la Grande Bretagne
-ICE vers l’Allemagne
• Développement de
L’Infrastructure avec le
Projet EuroCarex
TRANSPORT CONTINENTAL
- Transport Ferroviaire
• AVANTAGES:
 Développement du transport combiné
 Possibilités de porte à porte sur des lignes privées
 Flux stable et traffic régulier respectés
 Longues distances et tonnage important
 Trains complets plutôt que de simples wagons
• DESAVANTAGES:
 Pas efficace sur les courtes distances
 Limité par la largeur des voies ferrées
 Organisation du pré et post acheminement
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par Pipelines
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par pipelines
• Aperçu des Pipeslines en Europe
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par pipelines (Matières Transportées)
• Pétrole (oléoduc)
 En tubes d’acier ou plastiques de diamètre de 10 à 120cm
 Enfoui de 0.9 à 1.8m
 Vitesse de transport: de 1 à 6m/s
• Gaz naturel (gazoduc)
 En acier avec un diamètre de 5 à 150cm
 Le gaz est inodore et mis sous pression dans les stations
• Ammoniac
 Matière très dangereuse mais avec peu d’accidents
• Hydrogene
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par pipelines (Matières Transportées)
• Biocarburants (bioethanol, butanol)
 Principalement utilisés par le Brésil pour le transport d’ethanol
 Projets en cours entre BR et USA pour l’ethanol
• Charbons et minerais (en suspension)
 Pipelines de boues (minerais en suspension) depuis les mines
 Le minerai est mélangé à de l’eau et des adjuvants puis extrait et séché à
l’arrivée.
• Eau: Les Romains utilisaient déjà ce mode de transport (aqueducs)
• Bière ex: 520000l de bière sont transportés dans un pipeline de 5km
au stade de l’Arena de Schalke 04 en Allemagne
• Autres: eaux usées, …..
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par voie d’eau (péniches)
• Le Réseau européen en voie d’eau est de 40000Km
• Répartition en % du transport par voie d’eau
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par voie d’eau (péniches)
• Chiffres du transport par voie d’eau en Europe de l’ouest:
(en milliards de tonnes*km)
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par voie d’eau (péniches)
TRANSPORT CONTINENTAL
• Transport par voie d’eau (Plan wallon 2030)
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport par voie d’eau (péniches)
• AVANTAGES:
 Grande capacité de transport
 Coûts faibles
 Faibles taux d’émissions de CO2
• DESAVANTAGES:
 Lent (mais, 24h, 7j/7) et dons cause l’immobilisation des produits durant le
transport.
 Coûts de pré et post acheminement
 Toujours en vrac sauf pour l’Intermodal
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport Intermodal
DEFINITIONS
• Transport Multimodal:
- Transport par deux ou plusieurs modes de transport consécutifs

• Transport Intermodal
- Le Transport d’une même unité de transport, d’emballage ( conteneurs,
caisses mobiles et semi-remorques ou un véhicule routier qui utilise un train
(rail-route) ou un navire (malle)
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport Intermodal
Traffic mondial de Conteneurs

TEU: Twenty-foot Equivalent Unit :unité standardisée sur le conteneur ISO 20


pieds (6.10m)
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport Intermodal
Caractéristiques des Conteneurs:
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport Intermodal
Intégration Intermodale
TRANSPORT CONTINENTAL
-Transport Intermodal
Zone de Chalandise (Hinterland)
TRANSPORT par CONTENEURS
• Intégrité sur le Contenu

• Conditions (Température, pression, humidité, vibrations,…)


• International Ship and Port facility Security code (ISPS)

• Avantages: pas d’investissement, pas de maintenance, pas de panne


• Désavantages: risque d’erreurs humaines (encodages), coûts humains
TRANSPORT CONTINENTAL
- Livraison courte distance
• Traction longue Distance
- Trajet plus long
- Livraisons directes ou entre des entreprises
ou entre terminaux
• Livraison LTL (Less than truckload)
- Palettes, cartons, pièces,etc..
- Livraison du dernier Km (last mile)
- Notion de tournées
- Entre des terminaux ou des entrepôts
ou des producteurs ou des consommateurs
TRANSPORT CONTINENTAL
- Livraison courte distance
Planification de livraison à courte distance
TRANSPORT CONTINENTAL
- City Logistics (logistique urbaine)
L’Objectif est d’optimiser les activités logistiques (stockage, distribution,
collecte) et les activités de transport réalisées par des entreprises
privées dans des zones urbaines en tenant compte de :
• du Traffic
• de l’Environnement
• de la Congestion
• de la consommation d’énergie (émissions)
TRANSPORT CONTINENTAL
- City Logistics (logistique urbaine)
Distribution Coopérative
Elle implique plusieurs transporteurs qui combinent leurs chargements
pour atteindre des LTL au lieu de livraisons individuelles;
TRANSPORT CONTINENTAL
- City Logistics (logistique urbaine)
TRANSPORT CONTINENTAL
- City Logistics (logistique urbaine)
Livraison de colis urbain
Ex : DHL Packstation
-Deutsche Post
-Amazone
TRANSPORT CONTINENTAL
- City Logistics (logistique urbaine)
La transition de la motorisation
• Informal Logistics city
• Motorized Transition city
• Motorized Logistics city
• Green Logistics city
QUALITE de l’AIR
Emission de CO2
GESTION des TRANSPORTS
Unités de Conditionnement et Emballage
Palettes
• Euro palette => 80x120cm max 800kg
• Mais aussi palette 100x100cm, 120x100cm, 115x115cm, sur mesure
• Palette avion: 240x300cm, 200x300cm, ou LD3 conteneur 195x142x150cm
avec un max de 1000Kg
• Palettes perdues
• Palettes échangées
• Système de location
• Matériaux utilisés: bois scié, bois compressé, plastique, aluminium
GESTION des TRANSPORTS
Unités de Conditionnement et Emballage
- Palette
AVANTAGES INCONVENIENTS

• Unité de manutention, de transport,  Pas toujours adaptée à la taille des


de stockage produits à transporter
• Forte standardisation internationale  Inconvénients au matériau utilisé
• Réduit les risques de vol (plastique)
• Réduit les coûts de transport et de  Fragile
manutention
• Adaptée à tous les modes de
transport
• Bon marché
GESTION des TRANSPORTS
Unités de Conditionnement et Emballage
- Conteneur
AVANTAGES INCONVENIENTS

• Forte standardisation internationale  Dimensions standardisées


• Protection des marchandises  Investissement coûteux
• Réduction des coûts de transport, de  Transports à vide coûteux
stockage, de transport
• Réduction des ruptures de charge  Difficultés d’utilisation
• Solidité  Suppose des engins de
• Amélioration de la Sécurité manutention adéquats
• Container moyen de transport et ULD
GESTION des TRANSPORTS
Unités de Conditionnement et Emballage
GESTION des TRANSPORTS
Importance de l’emballage
Source: Foucher, Transporter à l’international p.65

Economies :
Risques liés:
Transport
Marchandises
Manutentions
Itinéraire
Stockage
Mode transport
Assurance

Réussite logistique
Coût de et commerciale
l’emballage Image de marque
Emballage exportateur
adéquat

94
GESTION des TRANSPORTS
Importance de l’emballage

L’exportateur doit pourvoir à un emballage adéquat répondant aux exigences de la


marchandise et des opérations de transport et de manutention. En fonction des
usages : certaines marchandises sont expédiées à nu: sans emballage.
Certaines marchandises font l’objet de prescriptions techniques comme les
produits alimentaires, les matières dangereuses,..

95
GESTION des TRANSPORTS
Règles
Existence de règles et de pratiques pour l’empotage d’un container,d’un camion
• Vérifier l’état intérieur et extérieur du container
• Tenir compte de la répartition des charges ( centre de gravité)
• Répartir la charge sur l’ensemble du plancher
• Élinguer, mettre des sangles
• Etiquetage, Marquage
• …..
!! Un défaut d’empotage peut entraîner un
refus d’indemnisation de la part de l’ assureur.

96
GESTION des TRANSPORTS
Règles
GESTION des TRANSPORTS
Régles
GESTION des TRANSPORTS
Règles
GESTION des TRANSPORTS
Règles
GESTION des TRANSPORTS
Règles
GESTION des TRANSPORTS
Règles
GESTION des TRANSPORTS
Règles
GESTION des TRANSPORTS
Les conséquences d’un emballage défectueux

• Une marchandise livrée détériorée amène l’acheteur à refuser le paiement ou la


réception; ou il négociera un rabais.
• Le transporteur peut s’exonérer de sa responsabilité en cas de défaut ou
d’insuffisance d’emballage. Il peut aussi émettre des réserves sur l’emballage.
• L’assurance transport ne couvre pas le risque propre de la marchandise, mais
seulement les aléas du transport.
• La responsabilité de l’emballeur peut être engagée; mais il peut aussi invoquer le
respect des instructions qu’il a reçu de l’expéditeur.
• Un bon emballage peut permettre une prime d’assurance transports réduite

104
GESTION des TRANSPORTS
Choix du matériau d’emballage
Source: Foucher, Transporter à l’international, P. 72
Matériau Type Exemples Avantages Inconvénients
Métal Tôle, acier, fer Fûts, bidons, Solidité, gerbable, ré- Coût élevé, corrosion,
blanc,.. conteneurs, emploi, recyclé lourd, élimination
caisses difficile
métalliques,..

Bois Panneaux, bois scié, Caisses, Gerbable, grande variété Putrescible,


contre-plaqué,.. palettes, contaminable, lourd et
cageots, encombrant,sen-sible
au soleil et à
l’humidité

Carton Cartons plats, cartons Coût faible, légèreté, Peu solide, peu ou pas
caisses, cartons élimination aisée, de réemploi, ne résiste
ondulés,.. recyclable, transport et pas à l’humidité, ni à
stockage à plat la perforation
105
GESTION des TRANSPORTS
Choix du matériau d’emballage
Source: Foucher, Transporter à l’international, P. 72
Matériau Type Exemples Avantages Inconvénients
Matière plastique Polyéthylènes, Sacs, fûts, Etanchéité,ré- Inflammable,
polystyrènes, PVC,.. bidons,containers emploi, grande élimination difficile,
souples ou rigides, diversité peu récupérable
casiers, d’applications,

Papier Sacs, rembourrage Sacherie Faible coût, Inflammable,


des colis, récupérable fragile
Verre Bouteilles, flacons, Transparence, Fragile, lourd
bonbonnes gerbable,
récupérable

Matériaux Association de Caisse carton Combine les Inconvénients liés à


composites plusieurs matériaux emballée en avantages des chacun des
plastique différents matériaux
matériaux

106
GESTION des TRANSPORTS
Fonctions de l’emballage

• Protection physico-chimique
Ex protection contre la corrosion,l’eau, l’air, les micro-organismes, les bactéries,..
• Protection mécanique
Protection contre les chocs, vibrations, coups, cisaillage,..;
assurer le calage à l’intérieur des caisses, isolation
• Protection contre le vol
25% des pertes de marchandises sont dues au vol.
• Communication
• Marketing

107
GESTION des TRANSPORTS
VUE GLOBALE de l’EMBALLAGE
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Complexité
• Transports longue durée et plusieurs pays
• Nombreuses ruptures de charges
• Règlementations + formalités administratives
• Accessibilité difficile de certaines régions
• Aléas ( risques politiques, grèves, .... )
• Nécessité de recourir et de combiner plusieurs modes de transports
( transports multi-modaux)

109
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Complexité
• Charges complémentaires élevées ( staries, surestaries,..)
• Difficile connaissance des meilleures voies d'acheminement
• Choix des prestataires logistiques
• Circonstances climatiques aléatoires
• Moins de sécurité chaîne logistique
• Répartition risques/charges avec le client
• Beaucoup d’acteurs
 Externalisation de la plupart des activités logistiques

110
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL (Complexité)
Les risques
Exporter P. 278

• Ruptures de charges
• Vols / détournements / piraterie
• Retards livraison
• Dommages aux marchandises
• Grèves / guerres / émeutes
• Avarie commune
• Avarie particulière
• Risques économiques ( coûts)

111
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Complexité
Contrôler les risques par:
• Assurance transports
• Choix d’un mode de transport adéquat
• Choix du transporteur
• Choix des routes
• Choix d’un bon conditionnement et d’un emballage adapté
• Réduire le nombre de ruptures de charges
• Choix d’un commissionnaire plutôt qu’un transitaire

112
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Critères de choix d’une solution transport

Beaucoup de critères ! :
• Nature et valeur des marchandises
• Longueur du parcours: distance et temps de parcours
• Demande du client et qualité de service
• Coût
• Délai de livraison
• Fiabilité des délais
• Caractère occasionnel ou régulier
• Accords avec le client et le choix INCOTERM
• Risques pays et risques sur la route choisie
• Accessibilité physique
• Rapport Poids/Volume

113
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Critères de choix d’une solution transport

Trois critères essentiels:


• Coût logistique:
Transport bout à bout, emballage, stockage, manutention,..
• Délai:
Temps de transport ( transit time) , délais d’attente, délais de dédouanement,..
• Sécurité:
Sécurité des marchandises et sécurité des délais pour réduire le risque de retard
de livraison

114
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

• Prix de vente
Incidences
• Délais livraison
commerciales • Image exportateur

• Gestion des stocks


Incidences logistiques • Emballages

• Paiements
Incidences
• Dédouanement des
administratives marchandises

115
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Incidence sur le prix


• L’incoterm détermine le prix et la répartition des coûts entre le vendeur et
l’acheteur
• Le client calcule son coût d’achat
• Le transport peut être un élément de coût important:
+/- 50% du prix départ pour un transport d’eau minérale Europe-USA
• Crée de la valeur pour le client
• Des économies sur le transport peuvent apporter un avantage concurrentiel

116
Coût Importation Canada
Belgique : http://www.doingbusiness.org/data/exploreeconomies/belgium#trading-across-borders

Nature des procédures d'exportation Délais (jours) Coûts (USD) par container
• Préparation des documents (3) 190
• Dédouanement et inspection technique (1) 100
• Manutention au port (au terminal) (2 ) 300
• Transport terrestre et manutention (3) 650
• Total (9) 1240
Nature des procédures d'importation Délais (jours) Coûts (USD) par container
• Préparation des documents (4) 270
• Dédouanement et inspection technique (1) 100
• Manutention au port (au terminal) (2) 300
• Transport terrestre et manutention (1) 730
• Total (8) 1400

117
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Incidence sur les délais de livraison

• Le délai et la fiabilité de livrasion sont deux éléments cruciaux sur les marchés
• La bonne maîtrise du transport permet un contrôle des délais
• L’importance accordée au zéro stock pénalise les exportateurs qui ne contrôlent
pas le transport et la logistique

118
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Incidence sur l’image de l’entreprise

L’image de l’entreprise est essentielle quant à la qualité de ses prestations


et contribuent à renforcer la fidélité du client.
Des mauvaises décisions peuvent entraîner:
• Des retards de livraison
• Des marchandises manquantes ou non conformes à la commande
• Des litiges
• Des conditionnements dégradés
..
=> Essentiel de maîtriser le transport door to door

119
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Incidence sur la gestion des stocks:


• Tout allongement des délais de livraison ou des fréquences de livraison entraîne des
stocks
• Le stockage entraîne des coûts:
• Charges des entrepôts et du matériel de manutention
• Charges financières et besoins de fonds de roulement plus élevés
• Risques exports plus élevés
• Coût commercial résultant de l’obsolescence des produits et la difficulté
de s’adapter par rapport à la demande

=> Trouver un équilibre entre la fréquence des livraisons et le coût du stockage

120
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Incidence sur les emballages


L’emballage est un moyen de réduire les risques physiques sur la marchandise ;
mais cela a un coût
Ex. le container permet de réduire les transferts de marchandises
et le risque lors des ruptures de charges

121
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Transport et douane
Les formalités export peuvent dépendre du mode de transport
• Ex. Ouverture de frontières en Europe facilite le transport routier
de pré ou post-acheminement
• Ex. Le dédouanement des colis postaux est allégé et pris en charge par les
sociétés de courrier postal
• Ex. L’appel à des OEA Opérateurs Economiques Agréés permet de simplifier les
procédures et accélérer les contrôles en douanes

122
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact d’une bonne solution transport

Transport et paiement
• Un délai de transport rapide permet un paiement plus rapide et donc réduit les
besoins de trésorerie
• Les incidents de livraison retardent le paiement
• Les documents de transports interviennent comme moyens de garantie de
paiement; en . En Crédoc, le bill of lading, le reçu pour embarquement,…

123
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Qualité d’un bon système transport

• Flexibilité et souplesse
• Adapté aux caractéristiques du produit
• Fiabilité de l' acheminement
• Coûts acceptables pour les deux parties
• Réduire ou maîtriser les ruptures de charges
• Permet un contrôle pour le traffic manager
• Répond demande client

124
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact du prix du transport

• La société LMC2 fabrique des mallettes conditionnées par quantités de 10 dans


des cartons. Dans le cadre de la négociation d´un contrat avec un distributeur
potentiel au Brésil, elle lui adresse une offre commerciale pour 100 unités EXW...
Paris règle Incoterms 2010 au prix de 20 000 euros.
Après étude, le distributeur brésilien ne donne pas suite à son offre, prétextant
un prix trop élevé.

125
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact du prix du transport

• La société LMC3, qui fabrique des mallettes similaires, lui adresse une offre
commerciale pour 100 unités DAP São Paulo règle Incoterms 2010 au prix
de 21 250 euros. L´Incoterm DAP signifie Delivered At Place... Rendu
au lieu de destination...
• Le distributeur brésilien confirme la commande et devient partenaire de
l´entreprise LMC3 sur le marché brésilien.
• Or, les deux entreprises sont parties du même prix de vente unitaire sortie usine
de 200 euros, et concédaient toutes les deux 25 % de remise au distributeur.
Pourquoi l´entreprise LMC3 a-t-elle remporté le marché ?

126
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Impact du prix du transport

• Comment expliquer un tel écart de prix à l´arrivée ?

La société LMC3 a tout simplement négocié des conditions préférentielles avec un


commissionnaire de transport spécialiste de l´Amérique latine qui aura en charge
l´ensemble de ses expéditions sur le Brésil, tandis que l´entreprise LMC2 s´est
contentée de proposer des expéditions par multiples de 100 sans étude préalable
de transport en laissant le soin de l´organisation – et de la négociation – à son
client...

127
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Faire ou sous-traiter ?

Pour le transport routier : comparer avantages et inconvénients de


1. flotte propre
2. flotte contractée ( à titre exclusif)
3. transporteur physique professionnel / logisticien
4. location

129
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Faire ou sous-traiter?

• Flotte contractée: mise à disposition exclusive de véhicules et de chauffeurs


livreurs; véhicules aux couleurs de l’entreprise; absorption des pointes en
volume; planning de livraison établi par le client ou par le logisticien

130
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Faire ou sous-traiter?
Avantages flotte propre Avantages logisticien/Transporteur

° meilleur contrôle  coût global moins élevé


 camions adaptés
° plus rapide, plus fiable  connaît l’international
 flexible
° semble moins cher  chargements partiels possibles
 offre des services complets
° contact client livraison  Pas/ moins retours à vide
 réduit charges fixes exportateur
° publicités/ camions  bonne couverture géographique
 Propose de nombreux services complémentaires
au transport de base ( Cfr 4 PL)

131
GESTION du TRANSPORT INTERNATIONAL
Faire ou sous-traiter?
Avantages Contraintes Recommandations
Transport pour Autonomie Rentabilisation difficile Uniquement routier
compte propre Moyens de transport Transport entre implantations
adaptés entreprise ( avec fret retour)

Sous-traitance Pas d’intermédiaire Peu adapté au Bon choix pour envois


Transporteur Négociation directe des multimodal complets et tonnages
prix Prix pas toujours les importants
Pas d’investissements plus bas Pour international de
proximité

Externalisation Spécialiste Ecran avec les Meilleur choix pour petites


Transitaire Administration allégée transporteur expéditions (groupage)
Assume responsabilité Conseillé de surveiller International longue distance
les prestations Cas complexes

132
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
Définition:
Contrat par lequel un transporteur s'engage à déplacer d'un point à un
autre et dans un certain délai une marchandise déterminée qui lui est
confiée.
 Caractère professionnel du transporteur
 Engagement du transporteur à effectuer le déplacement des
marchandises
 Déplacement est l’ élément principal du contrat; si il y a d’autres
prestations, c’est probablement un autre type de contrat
 Déplacement national ou international ? Les lois internationales sont
impératives dans le second cas
 Mode déplacement ? Détermine quelle est la loi applicable
133
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
4 situations:
1. Transport pour compte propre:
l’exportateur transporte avec son propre matériel
2. Expédition exclusive:
L’exportateur charge une société de transport pour un transport spécifique
(transport sur mesure)
3. Groupage:
L’exportateur confie les marchandises à un groupeur, qui constitue
des lots complets et les achemine ou les fait acheminer
4. Affrètement:
L’expéditeur loue le matériel de transport à un freteur ( au temps ou au voyage)
et assure le déplacement des marchandises sous sa responsabilité

134
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
Le contrat est régi par des règles générales et par les règles spécifiques, qui varie
selon le mode de transport et le caractère national ou international

Dispositions générales: Code civil belge et le code de commerce ( pour les actes du transporteur,
commerçant prestant un service)

1. Routier: Convention CMR de Genève ratifiée par tous les pays d’Europe.
Convention relative au transport international de Marchandises par Route

S’applique de façon impérative aux transports au départ ou à destination d’un Etat contractant.
Est facultative pour les transports intérieurs en Belgique ; les conditions de la Febeltra peuvent s’appliquer

135
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de Transport
2. Maritime
Règles de La Haye : convention pour l’unification de certaines règles notamment sur le
connaissement (Convention de Bruxelles, 1924)
Règles de Visby , protocole modificatif de la convention de Bruxelles ( 1968)

Règles de York – Anvers (1974) relatives au règlement de l’avarie commune

Règles de Rotterdam : Octobre 2009 : Nouvelle convention des Nations Unies sur le contrat de
transport international effectué partiellement ou entièrement par mer. Les plafonds de
responsabilité des transporteurs sont augmentés. L’obligation de navigabilité du navire est continue
(et pas seulement avant le chargement); les vérifications lors du déchargement doivent être faites
par le transporteur; il peut remettre les marchandises à la personne qui se prétend être le
consignataire, sans devoir vérifier formellement l’identité de la personne. Le délai de prescription
en cas de manquement est de deux ans.

136
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
2. Maritime ( suite)
• Ces nouvelles règles correspondent mieux à l’utilisation de documents électroniques, à
l’utilisation du container et au transport de porte à porte ( donc au multimodal).
• Les Règles de Rotterdam s’appliquent dès la prise en charge de la marchandise jusqu’au lieu de
dépôt convenu.
• Les limites de responsabilité passent à 875 DTS par colis ou 3 DTS par kg brut ( au lieu de 666,67
DTS par colis ou 2 DTS par kg ( convention de Bruxelles)
DTS= Droit de Tirage Spécial crée par le FMI (Fonds Monétaire International) en 1969. La valeur
du DTS est déterminée par un panier de monnaies qui sont : Le Dollar, l’Euro, La Livre Sterling et
le Yen. (1DTS ~= 1.27 euro.)
• En cas de retard, la limite est de 2,5 fois le fret
• Nouveauté: les contrats de volumes= contrats de transport portant sur des quantités élevées
réalisés en plusieurs expéditions.

137
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
3. Ferroviaire
La Convention COTIF: COnvention relative aux Transports Internationaux Ferroviaires ratifiée à Berne en 1980.
Convention qui a été revue ou amendée dans le cadre du Protocole de Vilnius en 1999 et appliquée à partir de juillet
2006.
7 règles ou règlements ont été crées dans le cadre de cette convention(cotif):
- CIV : Convention Internationale pour les Voyageurs
- CIM: Convention Internationale pour les Marchandises
- RID : Règlement International pour les matières Dangereuses
- CUV: Contrat d’Utilisation de Véhicule ferroviaire
- CUI : Contrat d’Utilisation de l’Infrastructure
- APTU: Adoption des Prescriptions Techniques Uniformes
- ATMF: Admission Technique du Materiel Ferroviaire.
Deux règles nous intéressent: CIM et RID.
Une seule lettre de voiture si les pays traversés sont signataires de la CIM; plusieurs contrats et ruptures de charges
en cas de pays non signataires

138
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de Transport

4. Aérien
Convention de Varsovie ratifiée en 1929 par 129 états. Elle régit le transport international de
bagages, de marchandises et de personnes par avion.
Cette convention de Varsovie a été revue complètement par la convention de Montréal, régie
par 57 articles en Mai 1999. Les pays n’ayant pas signé la convention de Montréal obeissent
toujours à la convention de Varsovie.
5. Fluvial
Loi sur l’affrètement fluvial crée en 1936, revue en 2009 avec des règles de concurrence.
Cette loi est régulièrement updatée par l’UE.
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
OBLIGATIONS de l’EXPEDITEUR (Communes à tous les modes de transport)
• Faire le choix d’un transporteur de bonne réputation, solvable
• Traiter à un prix normal
• Contrôler les limites d’indemnité et faire une déclaration de valeur
• Emballer et étiqueter correctement la marchandise ;marquer les colis
• Respecter les règlementations particulières applicables ( comme marchandises dangereuses)
• Remettre au jour prévu les marchandises
• Signaler les particularités non apparentes de la marchandise
• Procéder au chargement et à l’arrimage ( pour envois de plus de 3 tonnes )
• Acquitter le prix du transport en cas de port payé
• Veiller à la rédaction des documents requis et les remettre au transporteur: nature de la
marchandise, poids, nombre de colis, nom du destinataire, délai de livraison,..
• S’engage à livrer ou à faire livrer dans les délais et au moment convenus, une marchandise en bon
état
140
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

OBLIGATIONS de l’EXPEDITEUR (Spécifiques par mode de Transport)


• Obligations transports terrestres( routiers, ferroviaires et fluviaux)
Le chargeur doit charger et arrimer la marchandise sur le véhicule
mis à sa disposition

• Obligations transport aérien


L’expéditeur ne peut remettre au transport :
 marchandises à risques
 marchandises dont commerce est interdit ou réglementé

141
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
OBLIGATIONS du DESTINATAIRE:
• Se faire présenter les documents de transport, s’assurer de la conformité de l’envoi et de la
situation douanière
• Vérifier l’état de la marchandise ( extérieur et contenu) et sa conformité avec le contrat de vente
• Prendre livraison
• Procéder au déchargement du véhicule (envois de 3 tonnes)
• En cas de dommages, formuler les réserves au moment de la livraison ; peut aussi refuser la
réception en cas de dommages
• Confirmer les réserves au transporteur par lettre recommandée dans les 3 jours
• Si nécessaire, faire réaliser une expertise judiciaire
• Acquitter le port ( envoi en port dû) et éventuellement le paiement contre remboursement
• Accomplir les formalités prévues par la police d’assurance ( déclaration de sinistre, intervention
du commissaire d’avaries,..)

142
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

OBLIGATIONS du TRANSPORTEUR (Communes à tous les modes de Transport)


• Vérifier lors du chargement l’exactitude des mentions des colis, l’état apparent de
la marchandise et des emballages
• Prendre les marchandises en charge, signer les documents
• Délivrer la marchandise au destinataire, dans l’état où elle se trouvait à la prise en
charge; l’acceptation de la marchandise par le destinataire met fin au contrat de
transport et à la responsabilité du transporteur
• Effectuer la livraison dans le délai convenu, à l’heure et à l’endroit convenu; à
défaut de délai précis, dans un délai raisonnable

143
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

OBLIGATIONS du TRANSPORTEUR (Spécifiques par mode de Transport)


1. Maritime
Le transporteur doit:
1.1 Prendre la marchandise sous palan
Procéder au chargement, à la manutention et à l’arrimage des marchandises.
!! pas marchandise en pontée sauf si accord du chargeur, sauf si il s’agit de container.
Accord du chargeur doit être notifié notamment si il s’agit d’un paiement par Crédoc
1.2 notifier l’ arrivée du navire au destinataire
1.3 Délivrer la marchandise au porteur légitime du connaissement
La plupart des connaissements ont une clause : ‘ déchargement d'office ‘
(sans attendre l’accord du destinataire) Cfr Nouvelles règles de Rotterdam

144
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

OBLIGATIONS du TRANSPORTEUR (Spécifiques par mode de Transport)


2. Ferroviaire
Le transporteur a l’obligation de :
2.1 Transporter toutes les marchandises à condition que l’expéditeur se conforme aux
prescriptions légales, règlementaires ou tarifaires
Il n’est pas tenu d’accepter les marchandises dans les gares insuffisamment équipées
ou lorsqu’une mise en dépôt temporaire n’est pas possible

2.2 délivrer la marchandise dans les délais convenus entre les parties
Pour wagons complets: 12h délai expédition + 24h délai transport par tranche de 400 km

Pour envois détail: 24h délai expédition + 24h délai transport par tranche de 200 km

145
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

RESPONSABILITES du TRANSPORTEUR

Le transporteur est responsable de l’état de la marchandise,


de la perte totale ou, partielle; des avaries ou retards subis durant la route.
(Article 1784 du Code civil et dispositions de différentes conventions
internationales )
Il est responsable dès la prise en charge jusqu’à l’acceptation par le destinataire

146
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

RESPONSABILITES du TRANSPORTEUR (Exonérations)


Il peut dans certains cas être déchargé de la responsabilité; mais devra apporter la preuve de
l’existence des circonstances invoquées, ainsi que prouver la relation de cause à effet.
Circonstances atténuantes: communes ou spécifiques à certains modes de transport
Communes à tous les transports:
• Cas force majeure: un événement fortuit qu’il n’a pu éviter
• Faute ou ordre de l’ayant droit: mais le transporteur doit apporter la preuve
de la relation cause à effet
• Vice propre chose ou défaut inhérent à la nature de la marchandise ( auto-combustion,..)
• Défaut emballage (pas emballées ou mal emballées); le transporteur peut émettre des réserves
pour limiter sa responsabilité
• Insuffisance des marquages ou numéro de colis
• Le transport d’animaux vivants

147
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

RESPONSABILITES du TRANSPORTEUR (Exonérations)

Causes communes au” fer” et à la route: deux cas d’exonérations:

• Emploi de véhicules ouverts ou non bâchés, lorsque leur utilisation est prévue
dans la lettre de voiture
• Le chargement, l’arrimage et le déchargement lorsqu’ils sont effectués par
l’expéditeur, le destinataire ou toute personne agissant pour leur compte

148
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

RESPONSABILITES du TRANSPORTEUR (Exonérations)


Causes propres au maritime
• Innavigabilité du navire: ne peut être invoquée que si il apporte la preuve
de son entretien correct
• Faute nautique commise par le capitaine
• Les actes d’assistance ou de sauvetage, dont il n’est pas responsable
• La freinte de route: perte en poids ou en volume reconnue par le port de
destination

149
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

RESPONSABILITES du TRANSPORTEUR (Exonérations)


Causes propres au ferroviaire

• Accomplissement des formalités douanières et administratives lorsqu’elles ne sont pas


effectuées par le chemin de fer
• La désignation irrégulière, inexacte d’objets exclus du transport ou l’inobservation par
l’expéditeur des précautions prescrites pour les objets admis
• Les transports sous escorte; mais uniquement si l’avarie ou la perte résulte d’un risque
que l’escorte avait pour but d’éviter
• La freinte de route si elle ne dépasse pas 2% pour les liquides et une liste d’autres
objets: charbon, tourbe, …

Ne dépasse pas 1% pour marchandises sèches

150
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

RESPONSABILITES du TRANSPORTEUR (Exonérations)

Causes propres à l’aérien

Le transporteur doit prouver qu’il a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter
le dommage ou qu’il lui était impossible de prendre de telles mesures

151
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

Les LIMITES d’INDEMNISATION

Vu la lourdeur de la responsabilité du transporteur, des plafonds d’indemnisation


ont été établis par les conventions internationales:
• A la nature des dommages subis; seuls les dommages directs, càd les
dépréciations effectivement subies par les marchandises. Sont aussi remboursés
les droits de douanes et autres frais encourus lors du transport. Remboursement
au prorata de la perte ou du dommage subi.
• L’expéditeur pourra avoir le remboursement de certains dommages indirects en
faisant une ‘ déclaration d’intérêt à la livraison ‘;
Cette déclaration autorise le transporteur à demander un supplément de prix
152
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de Transport

• Les LIMITES d’INDEMNISATION


GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport
Les LIMITES d’INDEMNISATION
Ces limites ne sont pas d’application si:
• L’expéditeur souscrit une déclaration spéciale de valeur ( le plafond est la valeur stipulée)
• Le dommage résulte d’une faute inexcusable ou d’un dol du transporteur
• En cas de retard de livraison, seul le prix du transport est remboursé
Il y a INDEMNISATION quand:
• La réception sans réserves ni protestations des marchandises transportées par le destinataire
entraîne la présomption que ces marchandises lui ont été remises en bon état et sont conformes aux
énonciations du document de transport.
• Le destinataire a donc avantage à vérifier l’intérieur aussi bien que l’extérieur des colis;
• Les réclamations seront accompagnées des justificatifs éventuels

154
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

INDEMNISATIONS (Dommages apparents)


• Le réceptionnaire établi un procès-verbal de réception ou annote les constatations sur le
document de transport; les constatations doivent être précises et motivées. Le constat
doit se faire avec la présence du transporteur ou de son représentant.
• Pour le ferroviaire, un formulaire ad hoc est prévu pour la réclamation
• A défaut d’un constat lors de la réception, le receptionnaire pourra encore introduire une
réclamation, mais devra prouver que les dégâts constatés ont bien eu lieu durant le
transport
• Les réserves doivent être faites dans les 72 h de la livraison par lettre recommandée et
doit inviter le transporteur à assister à une expertise contradictoire
• Si les marchandises sont assurées, il faut aviser le commissaire d’avarie désigné par la
police d’assurance et lui adresser copie des réclamations et des documents nécessaires

155
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

INDEMNISATIONS (Dommages NON apparents)


Dès la découverte des dégâts, le réceptionnaire doit adresser une lettre recommandée au
dernier transporteur , faisant état des constatations et invitant le transporteur à une
expertise contradictoire
Les dégâts sont présumés survenus durant le transport si la réclamation est introduite dans
les:
• 7 j de la livraison pour le routier
• 3j calendaires pour le maritime
• 7j pour ferroviaire; mais le réceptionnaire doit prouver que le dommage s’est produit
durant le transport
• À la réception des marchandises en aérien
Passés ces délais, une réclamation est possible, dans la limite du délai de prescription pour
autant que le destinataire prouve que les dégâts se sont produits durant le transport

156
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

INDEMNISATIONS (Retards à la Livraison)

Le destinataire peut introduire une demande d’indemnisation pour retard au


dernier transporteur :
 Dans les 21 j qui suivent la date de livraison effective si transport routier

 Dans les 69 j de la livraison si transport par fer

157
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

INDEMNISATIONS (Perte Totale et NON Livraison)

Le destinataire doit mettre le transporteur en demeure de livrer la marchandise :


• Dans les 30 j de la date de livraison présumée si un délai a été prévu ou dans les
60j de la date de prise en charge
• Avant l’expiration du délai de prescription
Si la marchandise est assurée, il doit avertir l’assureur de la non livraison ou de la
perte totale

158
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

INDEMNISATIONS (Délai de Prescription)

C’est le délai durant lequel toute réclamation doit être introduite; passé ce délai,
toute réclamation n’est plus recevable

Ce délai est de:


• 6 mois pour le transport national
• Un an pour les transports internationaux routiers, ferroviaires, maritimes
• Deux ans pour l’aérien

159
GESTION des TRANSPORTS
Contrat de transport

INDEMNISATIONS (Délai de Prescription)


Le délai de prescription prend cours:
• Pour les avaries et pertes partielles à la date de livraison
• Pour les pertes totales et non livraisons: à la date présumée de livraison en
routier, aérien et maritime; le 30° j qui suit l’expiration du délai de livraison pour
le ferroviaire

• Le délai de prescription est suspendu dès qu’une réclamation est adressée au


transporteur et reprend cours à la date de rejet de la réclamation par le
transporteur et le renvoi au plaignant des pièces justificatives jointes à la
réclamation
160
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement maritime

• Le contrat d’affrètement maritime est un contrat conclu entre un fréteur


(propriétaire) et un affréteur ( locataire), contrat par lequel le fréteur s’engage à
mettre , contre rémunération, un navire à disposition de l’affréteur.; lequel
utilisera le navire soit pour transporter ses propres marchandises, soit pour
opérer comme transporteur.
• Ce contrat est régi comme le louage de choses et régi par la loi maritime.
• On distingue : la gestion nautique ( armer le navire, l’entretenir, l’équiper, recruter
l’équipage,..) et la gestion commerciale ( recherche de cargaisons,
approvisionnement, dépenses de port et d’escale)

161
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement maritime

3 Types d’Affrètement
1. Affrètement au voyage: le fréteur assure la gestion nautique et la gestion
commerciale; il controle l’expédition et veille à la gestion optimale du navire
(rotation, temps d’escale,…)
2. Affrètement à temps: le fréteur garde la gestion nautique; l’affréteur a la
gestion commerciale. La période d’exploitation est précisée
3. Affrètement ‘ coque nue ‘: la gestion nautique et la gestion commerciale sont
réalisées par l’affréteur. Le fréteur n’arme pas ou seulement partiellement le
navire.

162
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement maritime

La charte partie est le contrat d’affrètement. Il existe plusieurs catégories et


formules de chartes parties.

Obligations du fréteur: varient selon le type d’affrètement


• Mettre le navire convenu, au moment convenu et à l’endroit convenu à
disposition de l’affréteur
• Entretenir la navigabilité
• Fournir l’équipage et organiser la gestion nautique
• Recevoir les marchandises à bord pour l’affrètement au voyage

163
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement maritime

Obligations de l’affréteur : varient selon le contrat établi


• Payer le fret au moment et à l’endroit convenus
• Prendre réception du navire ( affrètement au voyage)
• Exploiter le navire selon les dispositions convenues
• Restituer le navire au moment et à l’endroit convenus
• Respecter les délais de chargement et déchargement
• Garantir le fréteur contre les recours de tiers ( en cas d’affrètement coque nue,
car l’affréteur assure la gestion nautique)

164
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement fluvial

Le contrat d’affrètement fluvial n’est pas soumis à des conventions internationales;


les obligations sont régies par la loi du pays où le contrat a été établi. En Belgique,
loi de 1936

3 types d’affrètement:
• Au voyage: pour un trajet déterminé
• A temps : pour une durée déterminée
• En séjour: le bateau stationne sur place ( ex. Cas d’un magasin flottant)

165
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement fluvial

OBLIGATIONS du CHARGEUR

• Remettre au transport les quantités prévues au contrat


• Acquitter le fret
• Effectuer le chargement et le déchargement dans le délai prévu par la loi

166
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement fluvial

OBLIGATIONS du BATELIER

• Amener le bateau à l’endroit de chargement ou déchargement


• Notifier son arrivée au chargeur
• Contrôler le chargement et le nombre de colis
Le batelier est responsable des pertes et avaries encourues par la marchandise
durant le transport , sauf si celles-ci sont dues à un fait qui ne peut lui être imputé;
mais il doit en apporter la preuve.

167
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement fluvial

OBLIGATIONS du BATELIER

Il peut s’exonérer de sa responsabilité lorsque la perte ou l’avarie résulte:


• De l’innavigabilité du bateau, mais doit apporter la preuve qu’il a tout fait pour
reprendre la navigabilité
• Un accident de navigation, même une fausse manoeuvre de sa part; mais doit
prouver qu’il était à bord
• Pillage ou vol à main armée
• Action d’animaux rongeurs ou de vermine
• Insuffisance d’emballage ou vice propre de la marchandise

168
GESTION des TRANSPORTS
Contrat d’affrètement fluvial

RECLAMATIONS et ACTIONS
Les réserves et réclamations doivent être effectuées par lettre recommandée au
batelier dans les délais suivants:
• Dégâts apparents: au plus tard le surlendemain de la réception des marchandises;
le destinataire doit vérifier à la réception si le batelier lui signale un dégât
• Dégâts non apparents: dans les 7 j de la réception; délai non applicable si une
vérification de la marchandise a été offerte à la livraison.
Délai de prescription: six mois en transport national, un an en transport
international à partir du jour de remise des marchandises en cas de perte partielle
et avarie; à partir du jour où le transport devait être fait en cas de retard ou de
perte totale

169
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
25% des pertes de marchandises sont dues au VOL
il faut s’ASSURER
Mais aussi anticiper les risques et avoir une gestion défensive. Comment ?
• Avoir un bon emballage avec cerclage solide
• Matériaux d’emballage résistants
• Marchandises en Container
• Transport direct, sans ruptures de charges
• Etiquetage anonyme ou simple quand cela est possible,
sans indication de la marchandise, ni de l’expéditeur, ni de la marque
• Choix d’un seul transitaire qui coordonne l’ensemble
• Choix des routes utilisées

170
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Définitions:
• L’assurance transports couvre les moyens de transport et les marchandises
transportées contre les risques liés au transport.
• Une assurance transport n’est pas limitée au commerce extérieur.
• Il n’existe pas de conditions d’assurance obligatoires. Les conditions de police
renvoient aux Conditions Générales d’assurance maritime d’Anvers ou aux
Institute Cargo Clauses du marché londonien.
• La couverture de la police d’assurance maritime d’Anvers est plus large que la
police anglaise.

171
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Définitions
• Dans l’assurance Transports, on distingue l’assurance sur corps navire et ses
accessoires et l’assurance sur facultés.

• Pour l’assurance sur facultés, on distingue les dommages aux biens et les
dommages de responsabilité.
• L’assurance dommages aux biens s’adresse au fabricant et au propriétaire; il faut
prouver l’existence du dommage, son ampleur et le dommage doit survenir
pendant la durée de la police et être garanti par la police. Il faut aussi prouver
que les marchandises ont été remises en bon état au transporteur.

172
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

• L’assurance dommages de responsabilité


ou assurance CMR liée à la convention CMR .
Elle concerne la responsabilité civile du transporteur à l’égard des marchandises
qu’il transporte.

173
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Voir Exporter P. 282-287

• La présomption de responsabilité du transporteur subit des dérogations et est


souvent difficile à prouver.
• Les montants d’indemnisation sont souvent inférieurs à la valeur réelle de la
marchandise.
• Le transporteur peut s’exonérer en cas de faute du chargeur( par ex via des
réserves sur l’état apparent de la marchandise ou en cas de défaut d’emballage.)
• La responsabilité du transporteur est limitée par les conventions: 2,5 DTS par kg
en maritime, 8,33 DTS/Kg en terrestre, 17 DTS en aérien
(Voir les responsabilités du transporteur dans le chapître : contrat de transport)
Rappel: l’assurance se calcule sur (et couvre) 110% de la valeur de la marchandise
(maximum 130%)

174
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Voir Exporter P. 282-287

• Le transitaire n’est responsable que de ses fautes propres à l’exclusion des fautes
des transporteurs.
• Par contre, le commissionnaire de transports ( obligation de résultats) est
responsable des transporteurs choisis.
• L’assurance transport couvre les risques subis par la marchandise lorsque la
responsabilité du transporteur ne peut être engagée ou est limitée légalement ou
contractuellement.

175
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Les Assurances pour le Transport Maritime


Les différents risques couverts sont:
• Les avaries particulières

• Les avaries communes

• Les risques de guerre et assimilés ( conventions particulières)

Ces assurances couvrent les pré et post acheminement et cessent


60 jours après le déchargement du navire au plutard.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Une avarie est un sinistre qui se rapporte au risque assuré.

• L’avarie grosse ou commune se rapporte à la perte subie en vue du maintien


commun du navire et du fret.
Le navire et les marchandises courent un risque commun.
Cette avarie grosse ou commune est à charge des assureurs.

EX. Echouage du navire avec jet des marchandises pour alléger le navire, appel de remorqueurs
pour renflouer le navire, une cale mise sous eau pour éviter la propagation d’un incendie

177
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
• L’avarie Particulière
L’avarie qui arrive par hasard et qui ne touche que l’objet assuré
est une avarie particulière.
Cette avarie est uniquement à la charge des assurances en cas de naufrage,
incendie, abordage, échouement,…
EX. 6/10/15 Collision au large de Zeebrugge entre un méthanier et un cargo; échouement et
naufrage

178
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

• RGGE
Soit les Risques de Grève, Guerre et Emeutes.
Dommages occasionnés aux marchandises par des fauteurs de troubles
La Couverture RGGE doit être convenue Expressément.

ce sont les cas de : guerre civile, mines, torpilles, bombes


et autres engins de guerre, piraterie, mutinerie,
rébellion, révolution,..

179
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Quelle Corps : Assurance sur facultés:
assurance? assure le navire assure le fret

Objet Dommages aux biens en Dommage aux Dommages de


dommages de biens responsabilité
responsabilité

Pour qui ? Pour les propriétaires de Importateurs Entreprises de


navire, les affréteurs /exportateurs; transport
transporteurs

180
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transport
Les assureurs maritimes proposent 2 types de Garantie:
• L’assurance « TOUS RISQUES »:
Couvre tous les dommages et pertes matériels causés aux objets assurés pendant
le voyage (y compris les pertes de poids ou quantités) sous réserve des
limitations et exclusions du contrat.
- Certains risques sont exclus comme la perte, le dommage et les frais dus au
retard ou découlant d’une défaillance propre (sinistre occasionné par l’assuré
lui-même).
- Souvent dans les Credoc, une assurance « Tous Risques » ( assurance sur
facultés) est exigée par l’importateur et les banques.
- !!! L’assurance n’indemnisera pas si il y a un défaut d’emballage.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transport

• L’assurance » FAP sauf » soit assurance Franco d’Avaries Particulières


Cette assurance garantit les dommages et les pertes résultant des
seuls événements énumérés dans le contrat.
Ce sont tous les « événements majeurs » du transport: naufrage,
abordage, catastrophe naturelle etc… et les sinistres occasionnés par
les membres d’équipage ou par des tiers à bord pour autant que ces
sinistres débouchent sur une perte totale ou sur un abandon.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Dans le cadre de l’assurance FAP, définitions de :


• Perte totale: si le sinistre s’élève à 100%
• Abandon:
L’assuré a le droit de transférer aux assureurs la propriété des marchandises
endommagées.
Par ex cas de perte des ¾ valeur: Les assureurs paient la valeur assurée et
deviennent propriétaires du bien.
Mais les coûts pour les assureurs peuvent dépasser la valeur assurée:
frais de remorquage, paiement du dommage, destruction, déblaiement,
frais d’experts,....

183
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

L’expéditeur peut utiliser différentes polices:


GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Explications plus détaillées que la slide précedente sur les Types de contrats:
Assurance opération par opération(police individuelle): assurance au voyage; pas
très intéressante sauf pour les exportateurs occasionnels
Police à alimenter: l’assuré souscrit une assurance globale et déclare chacune des
expéditions au fur et à mesure. Les primes peuvent varier d’une expédition à
l’autre; un plafond maximal de risque peut aussi être fixé par l’assureur. Il couvre
aussi les déclarations tardives et même les oublis involontaires. Cas des
expéditions dans la réalisation d’un projet industriel
Police d’abonnement (en open cover): couvre toutes les expéditions de l’assuré
sur base d’une déclaration périodique (mois) des expéditions . Il y a une valeur
maximale par expédition . Est renouvelable par tacite reconduction. Ex
Exportation de voitures

185
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Explications plus détaillées (suite)
La police d’abonnement et la police à alimenter comportent
des notions de Plein et de franchise
Plein: valeur maximale de marchandise autorisée par mode de transport.
Au-delà, l’assuré doit prévenir la compagnie

Franchise: Les petits risques ne sont pas remboursés.


L’assuré bénéficie d’un tarif plus favorable.

186
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Explications plus détaillées


La police Tiers chargeur: Les transporteurs et autres commissionnaires de
transport proposent cette police à leurs clients.
Solution de facilité pour les petits exportateurs.

• L’exportateur a avantage à contrôler le montant de prime et à vérifier


occasionnellement la réelle prise d’assurance et la couverture prise par le
commissionnaire

187
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

L’exportateur doit faire attention au cadre juridique:

Exemple: Police maritime d'Anvers ou Institute Cargo Clauses ICC ?

Il existe de nombreuses différences entre les deux.


En exemple:
 Anvers: dégâts en mer / ICC : dégâts dont la cause est la mer

 Anvers : survenance dégâts suffit / ICC : il faut prouver la relation dommage /


cause

188
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Les Assurances pour le Transport par Voie de Terre (Route et Fer)


• L’assuré peut demander une garantie « Tous Risques »
Cette assurance couvre tous les dommages y compris les disparitions ou les vols.
• Une garantie « Evénements Caractérisés »
Cette assurance couvre les conséquences des événements énumérés dans
le contrat de l’entreprise.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports ( Route et Fer)

Comme pour les assurances maritimes, l’assuré peut choisir 4 polices:


• Une Police au Voyage
• Une Police à Alimenter
• Une Police d’Abonnement
• Une Police Tiers Chargeur
Les marchandises assurées sont couvertes de magasin à magasin
(Door to Door). La garantie prend effet lors de la remise au
transporteur et s’achève lors de la remise au destinataire.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Les Assurances pour le Transport Aérien


L’assurance des marchandises transportées par avion fait l’objet d’une
Police Adaptée.
Cette police garantit Tous les Risques ainsi que le pré et post acheminement.

Le Contrat d’Assurance est similaire aux autres contrats de transports sauf


Que ce contrat d’assurance expire 15 jours après l’arrivée de l’avion à la destination
requise.
Ce délai peut être prolongé moyennant convention et surprime.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Les Assurances pour le Transport Fluvial


Sauf convention contraire, les marchandises sont assurées de magasin à magasin
(Door to Door).
La durée de l’assurance ne pouvant excéder 15jours après le déchargement
du bateau.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

 A QUI S’ADRESSER pour SOUSCRIRE une Assurance Transports:


• Aux agents généraux d’assurances
• Aux courtiers d’assurances maritimes
• Aux sociétés d’assurances spécialisées en transports
• Auprès du transporteur ou transitaire ou Commissionnaire qui a
souscrit une Police Globale et refacture à l’Exportateur.
Depuis le 01/07/1990 on peut s’assurer auprès de toute société membre de
L’Union Européenne.
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Renseignements à FOURNIR à l’ASSUREUR


L’Assureur a besoin de connaître:
• La nature de la marchandise et son emballage
• Les modes de Transport (principal et accessoires)
• Le nombre et le poids des colis expédiés
• Le voyage à assurer
• Le nom du navire ( si agé… surprimes)
• La valeur d’assurance (l’assuré doit déclarer la valeur en cas de pertes)
• Les principaux points de destination des marchandises
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Obligations d’assurance ?:
dans certains cas:
• Contrats de vente CIF et CIP
• Paiement par crédits documentaires
• Vers certains pays importateurs qui imposent une prise d’assurance auprès d’une
compagnie locale
• En transport maritime lorsque les compagnies imposent aux chargeurs une
couverture des avaries communes

195
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Qui doit assurer ?


Celui qui a la marchandise en risque et donc défini par l’Incoterm
Comme il y a transfert de risque en cours de transport, on peut avoir avantage à:

Souscrire une assurance door-to-door et idéalement auprès du même assureur

Ou souscrire une assurance de type: “ pour le compte de qui il appartiendra” :


le bénéfice de l’assurance est transféré d’une partie à l’autre du contrat de vente.

196
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

A l’export, d’abord négocier l’Incoterm et donc la répartition des risques;


• Mais l’exportateur a de nombreux avantages à souscrire une assurance
transports:
Service offert au client
Contrôle du coût d’achat du client
Rester compétitif
Paiement plus rapide en cas de sinistre
Livraison parfaite au client
Fidélisation du client

197
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Qui doit assurer ?
 À l’EXPORT
Preneur d’assurance Jusqu’à embarquement Depuis embarquement jusque
destination finale

Vente FOB Vendeur acheteur

Vente CIF Vendeur Vendeur

Bénéficiaire Jusqu’à embarquement Depuis embarquement jusque


destination finale

Vente FOB Vendeur Acheteur

Vente CIF Vendeur Acheteur

198
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Qui doit assurer ?
 A l’IMPORT
• Si achat CIF, le vendeur doit payer une prime d’assurance. La police couvre au
moins la valeur définie par le contrat de vente et dans la devise du contrat.
• Donc l’acheteur est le bénéficiaire de l’assurance
• Mais l’importateur connaît très peu ou pas: la valeur couverte, l’étendue des
garanties, les risques non couverts, la solvabilité de l’assureur.
• L’acheteur doit aussi prouver le dommage subi
• Donc il a peut-être avantage à souscrire lui-même une assurance.
• Donc acheter FOB, CFR ou FAS ou FCA ou CPT

199
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

La prime dépend de nombreux facteurs:


• Le type d’assurance: FAP ou tous risques?
• La nature de la marchandise
• Le trajet effectué et la nature des risques encourus durant le trajet
• Le mode de transport
• Police globale ou individuelle ?
• Lieu de prise d’assurance
• Compagnie
• Négociation et relation assuré – compagnie

200
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Calcul de la Prime
• Prime de base: 0,12% pour un transport aérien Europe-USA
• 0,25% pour une opération en maritime Europe-Chine
• 0,18% pour un transport Europe-Maghreb en roulier

201
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Valeur assurée?
Montant d’assurance = Valeur de la marchandise x 1,10
Jusque 1,3 maximum
A l’export, La valeur assurée maximale est la valeur CIF + droits d’importation +
coûts ajoutés à la demande du client
Une assurance maritime ou aérienne couvre les pré- et le post acheminement

A l’import: Facture d’achat + prime d’assurance + transports + droits d’importation .


Aussi x 1,10

202
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Les exclusions de l’assurance Transport :


• Préjudice commercial: par ex. dû à un retard de livraison
• Dommages liés à la faute intentionnelle de l’assuré: acte volontaire avec intention de
causer le dommage: produits divers avec produits inflammables
• Vice propre de la marchandise: détérioration d’un produit périssable
ou température de transport inappropriée ou auto-combustion
• Dommages causés à d’autres biens ou à des personnes , qui résultent
de la responsabilité civile du fait du produit; explosion à l’ouverture du produit
• Insuffisance ou inadaptation de l’emballage
• Chargement défectueux des caisses et containers
• Dégâts dus aux intempéries exceptionnelles
• Le préjudice commercial par ex dû à un retard ou une non conformité
203
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Délai pour les réserves


• En cas de dommages survenus durant le transport, pertes ou retards, le
destinataire a tout intérêt à en faire part au transporteur, càd à formuler des
réserves formelles au transporteur
• Et dans un délai déterminé par les conventions internationales, selon le mode de
transport.

204
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Délai des Réserves


Mode de transport Dommage visible Dommage invisible Retard

Routier A la réception 7 j après réception 21 j après réception

Ferroviaire À la réception 7 j après réception 60 j après réception

Aérien À la réception 7 j après réception 21 j après réception

Maritime À la réception 3 j après réception -


GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Règlement des Sinistres


• Le bénéficiaire de l’assurance a l’obligation de signaler la perte ou l’avarie

• De faire constater les dégâts, de prendre les mesures pour limiter les dégâts

• D’introduire une demande d ' indemnisation basée sur les particularités de


l’expédition, sur les particularités de la perte / dommages

• De faire valoir son droit à la réclamation (police/ certificat )

206
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports
Règlement des Sinistres
Le bénéficiaire d’assurance doit introduire une plainte auprès de la compagnie d’assurance
ou de l’agent ou du courtier.
Ce dossier comprend:
• L’original du titre de transport
• L’original du certificat d’assurance
• La facture commerciale
• Les réserves prises sur le bon de livraison: ces réserves doivent être datées et envoyées par
lettre recommandée, contre le dernier transporteur.
La lettre recommandée doit être envoyée avant:
3 j calendaires en maritime, 14 j en aérien, 7 j en terrestre, 7 j en maritime si soumis à la
convention de Hambourg

Document constatant et chiffrant les dégâts et déterminant les responsabilités, établi par un
commissaire d’avaries ( constat d’avarie)
207
GESTION des TRANSPORTS
L’assurance Transports

Règlement des Sinistres


• L’assuré doit prendre toutes les mesures conservatoires pour éviter des
dégradations supplémentaires aux marchandises.
• Les mesures prises, ainsi que les frais des experts et commissaires d’avaries
doivent être communiqués au plus vite et peuvent être remboursés.

208
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms

Voir Exporter, Pratique du Commerce International, Foucher, 25° Edition 2015:


• Module 8: P. 160
• Module 14: P. 287
• Fiches techniques P. 587 à 596

Voir aussi site de la Chambre de commerce international:


http://www.iccwbo.org/

209
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms

Ex. Les Composantes du coût:


• Coût de revient de la marchandise : 50 000 €
• Marge bénéficiaire : 20 % coût de revient
• Emballage export : 800 €
• Pré-acheminement par camion > Anvers : 300 €
• Dédouanement export : 200 €
• Dédouanement import : 400 €
• Droits de douane : 4 000 €
• Mise à FOB : 500 €
• Transport maritime : 3 000 €
• Assurance : 600 €
• Post-acheminement : 500 €

210
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms

Définition:
• Abréviation anglo-saxonne de : INternational COmmercial TERMS.
Ou en français: CIV – conditions internationales de vente
• Codification mise en place par la Chambre de Commerce Internationale .
• Traduit la répartition des rôles entre Fournisseur et Acheteur
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms

La Vente
• L’exportateur a l’obligation de fournir la marchandise en qualité et quantités
convenues, de transférer la pleine propriété à l’acheteur, de livrer la marchandise
en bon état au moment convenu et à l’ endroit convenu
• Le lieu de transfert de propriété n’est pas le lieu de transfert des risques
• Sauf précision définie par le contrat de vente, la livraison est présumée faite dans
les installations du vendeur.
• Le vendeur doit délivrer une marchandise conforme au contrat de vente, fournir
une attestation prouvant la conformité ( Inspection au préalable via organisme
agréé ex. SGS
• La livraison doit se faire dans le délai convenu ou au moins dans un délai
raisonnable

212
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms

Ventes et Transfert de Propriété


Art 1583 du code civil: ‘ La vente est parfaite entre les parties et la propriété
acquise de droit à l’acheteur à l’égard du vendeur , dès qu’on est convenu de la
chose et du prix, quoique la chose n’ait pas été livrée, ni le prix payé.’ L’opération de
transport est donc étrangère au transfert de propriété.
Pour les choses de genre, il faut que les marchandises soient individualisées
comme destinées à l’acheteur.

La convention sur les contrats de vente internationale de Vienne ne précise pas le


transfert de propriété.

213
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms

Chambre de Commerce Internationale


depuis 1953
Nombreuses révisions : Dernière 2010

Incoterms 2010 11 incoterms


ventes au départ / ventes à l’ arrivée
4 maritimes / 7 tous modes transports

214
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
Critères de choix des incoterms
Se négocie selon le rapport de force entre vendeur et acheteur et sur base de différents
critères:

• Pays de destination et pays traversés


• Concurrence
• Cahier de charges du client
• Nature du produit, emballage, volume,..
• Risques
• Documents exigibles localement
• Régularité des opérations d’exportation
• Insfrastructures à l’arrivée
• Formalités import / export
• Coûts relatifs
• …

215
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
Critères de choix des incoterms
Il est largement conseillé de gérer le transport en tant que exportateur:
• Coûts souvent plus attractifs
• Gestion des indemnisations en cas de sinistre
• Service à la clientèle
• Plus grande V A

216
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
Pratique du commerce international

On distingue les Incoterms ® de vente au départ et ceux de vente a l'arrivée :


VD : vente au depart. La marchandise voyage, sur le transport principal, aux risques et périls de
l'acheteur. En cas de sinistre durant le transport, l'acheteur devra faire le nécessaire auprès du
transporteur et/ou de la compagnie d'assurance le cas échéant pour obtenir le remboursement
des marchandises manquantes ou abimées...

VA : vente a l'arrivee. La marchandise voyage, sur le transport principal, aux risques et périls du
vendeur. En cas de sinistre durant le transport, le vendeur devra faire le nécessaire auprès du
transporteur et/ou de la compagnie d'assurance... Ici, le client ne paie au vendeur que la
marchandise en bon état ; le vendeur se chargera d'obtenir le remboursement du sinistre.
N.B. : l'ICC ne fait plus clairement cette distinction dans l'ouvrage officiel. Néanmoins, cette
notion est toujours présente et fait l'objet des rubriques A4 "Livraison" et A5 "Transferts de
risques".

217
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
FAS (Franco le long du navire)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
FOB (Franco à Bord ou Marchandises à Bord)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
CFR(Coût et Frêt)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
CIF (Coût, Assurances et Frêt)
GESTION des TRANSPORTS
Pratique du commerce international
LES 7 INCOTERMS® 2010 LES 4 INCOTERMS® 2010
MULTIMODAUX MARITIMES
Incoterms® Signification VD Incoterms® Signification VD
ou ou
VA VA
EXW Ex-Works : A l'usine VD FAS Free Alongside Ship : Franco VD
le long du navire
FCA Free-Carrier : Franco- VD
transporteur
FOB Free On Board Franco à bord VD
CPT Carriage Paid To : Port payé VD
jusqu‘à
CIP Carriage Insurance Paid To : VD
CFR Cost and Freight : Coût et VD
Port payé, assurance
Fret
comprise jusqu‘à
DAT Delivered At Terminal : VA
CIF Cost, Insurance, Freight : VD
Rendu au Terminal
Coût, Assurance et Fret
DAP Delivered At Place : Rendu VA
au lieu de destination
DDP Delivered Duty Paid : Rendu VA
225
droits acquités
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
EXW (à l’usine)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
FCA (Franco-Transporteur)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
CPT ( Port payé jusqu’à..)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
CIP (Port payé, Assurances comprises jusqu’à)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
DAT (Rendu au Terminal)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
DAT (Rendu au Terminal)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
DAP (Rendu au lieu de Destination)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms
DDP (Rendu, Droits Acquités)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)
• 1. Votre client chinois vous demande de livrer à Anvers à destination de Shanghai. Quel est
l'incoterm retenu?
• 0 FOB Shanghai
• 0 FAS Anvers
• 0 FOB Anvers
• 2. Vous avez conclu un contrat DDP Alger. Qui supporte le risque d'un transport Bruxelles Alger?
• 0 Transporteur
• 0 Exportateur
• 0 Acheteur
• 3. Les Incoterms définissent
• 0 Transfert des risques
• 0 Transfert de propriété
• 0 Transfert de frais
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)
• 4. Un exportateur vend CPT à un client de Sao Paulo un container de chocolats belges. La marchandise arrive avariée. Qui
supporte le risque?
• 0 Groupeur
• 0 Exportateur
• 0 Client
• 5. Vous importez de la viande en provenance d'Argentine. Le contrat est FOB Buenos Aires.
• Que devez-vous faire?
• 0 Réserver le transport
• 0 Payer les taxes à l'import
• 0 Conclure une assurance transport
• 6. Vous achetez des arachides FAS Dakar?
• Qui paie les taxes d'exportation
• 0 Importateur
• 0 Vendeur
• 0 Transitaire
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)
• DAP est un incoterm tous modes de transport

• un FOB arrimé implique que l'acheteur est responsable du chargement du navire

• Dans un DAT 2010 Anvers, c'est l'acheteur qui choisit le transporteur

• L'Incoterm spécifie parfois la date d'expédition des marchandises

• Pour un Incoterm DAP, le transfert de propriété s'effectue à l'arrivée

• Le choix d'un incoterm peut être influencé par la réglementation du pays importateur
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)
• Le transfert de risques en FOB et en CFR s'opère au même endroit

• Dans un ex works loaded, l'exportateur est responsable du chargement au départ

• Dans l'Incoterm DAT Barcelone, l'importateur doit effectuer les formalités d'importation

• Dans un CIP, c'est le vendeur qui négocie le contrat de transport

• Dans l'incoterm DDP Casablanca, l'exportateur doit obtenir la licence d'importation

• Dans un FCA Berlin, l'exportateur belge doit prendre en charge le transport


Bruxelles >> Berlin
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)
• DAP Anvers 2010 signifie que l'importateur paie les droits d'accises

• Pour les Incoterms FOB et CIF, le transfert de risques se fait au même endroit

• CIP Milan est un Incoterm Ventes au départ

• FOB Anvers signifie que le transfert de risque s’opère lorsque la marchandise est
déposée sur le bateau

• CFR s'applique aussi pour le transport multimodal


GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)

• Les incoterms sont imposés par la loi du pays de l'importateur

• Une marchandise expédiée CIF Abidjan a subi d'importants dommages;


l'exportateur devra donc négocier une indemnisation

• DAT Anvers signifie que l'importateur belge choisit le transporteur


GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)

QUEL Incoterm proposez-vous ?


1. Vous exportez des marchandises par voie maritime au Canada. Vous remettez la marchandise à
votre transitaire à Anvers. L’acheteur organise et paie le transport principal.
2. Vous expédiez par voie maritime au Japon. L’acheteur souhaite être livré dans son entrepôt,
mais se chargera des opérations de dédouanement
3. Vous vendez à Sydney des marchandises acheminées par avion. Vous ne souhaitez pas prendre
en charge des opérations en Australie.
4. Vous exportez par voie maritime au Mexique. Vous souhaiteriez voir vos obligations cesser à
l’arrivée au port de Mexico; si le contexte de la négociation l’impose, vous êtes prêt à
acheminer la marchandise jusqu’à l’entrepôt du client. En aucun cas, vous ne voulez prendre en
charge les opérations de dédouanement import.
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (exemples)
Incoterms du vendeur : Qui paie quoi ?

1/ Vous vendez DAP Hong Kong. Qui établit les formalités de douane import ?

2/ Vous vendez CIP Detroit. Une grève des contrôleurs oblige l’avion à se poser à Montréal. Qui doit
prendre en charge le surcoût du transport Montréal-Detroit ?

3/ Vous exportez DAT Entrepôts à Douala. Des colis arrivent abîmés au port. Qui doit faire le nécessaire
auprès de la compagnie d’assurance ?

4/ Vous exportez des marchandises CPT Varsovie. Devez-vous prendre une assurance –transport ?

5/ Vous exportez des marchandises DAP aéroport de Dubaï. Qui doit réaliser le déchargement de la
marchandise à l’import?
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (Support pour Choisir)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (Support pour Choisir)
GESTION des TRANSPORTS
Les Incoterms (Support pour Choisir)
• 6 Règles essentielles
1. N’utiliser que les incoterms conformes ICC,sans variantes: CIF landed,
FAS non dédouané,…
2. Ne pas utiliser les incoterms maritimes pour d’autres modes de
transport :CIF aéroport de.., FOB Camion
3. Ne pas utiliser les incoterms maritimes pour des transports en
containers: le transport en container est du multimodal
4. Les incoterms ne traitent pas du transfert de propriété
5. Toujours mentionner la version à laquelle on rattache le contrat:
normalement Incoterms 2010
6. Eviter les Incoterms en D si paiement par crédoc: l’exportateur risque de
devoir fournir des documents du pays importation
GESTION des TRANSPORTS
La Planification

Créer les ordres de Transport


Envoyer l’ordre au prestataire
GESTION des TRANSPORTS
La Planification

Définir le plan de Transport


Le plan de transport définit l’acheminement.
Plan de transport fixe:Toujours la même route: maritime, transport
inter-sociétés,..
Plan de transport variable: selon l’ordre à exécuter
Souvent consolidation pour les charges incomplètes ou les petites
expéditions type messageries ( groupage au départ et dégroupage
arrivée)
Consolidation pour camion complet
GESTION des TRANSPORTS
La Planification

Définir le plan de Transport


Trajets continus: éviter les trajets à vide ( fret de retour)

Tournées de ramassage ou de livraison: améliorer le remplissage;


consolider pour réduire les coûts
Établir l’ordre des collectes ( chargements) ou déchargement à
l’arrivée
Logiciels qui permettent d’optimiser les distances, le temps de
collecte et l’horaire des passages
GESTION des TRANSPORTS
La Planification
Préparer et Affréter le transport

Obligations du Chargeur/Expéditeur
Choisir le transporteur et lui donner l’ordre de transport
Obligations du chargeur communes à tous les modes de transports
• remettre au transporteur au jour prévu
• emballer
• marquer colis
• établir document transport
• informer le transporteur
• remettre documents administratifs et douaniers
• payer

248
GESTION des TRANSPORTEURS
La Planification
Préparer et Affréter le transport

Obligations du Transporteur:
Pour Tous les modes de transport:
• Vérifier informations sur colis
• Vérifier l’état apparent des marchandises
• Prendre marchandises en charge
• Délivrer marchandises au destinataire
• Effectuer livraison dans le délai convenu

249
GESTION des TRANSPORTS
La Planification
Etablir les documents de transport
Rôle essentiel des documents de transport:
• Constituent la preuve du contrat de transport
• Attestent de la prise en charge des marchandises par le transporteur et du bon
état apparent ( si absence de réserves)
• Certifient la nature de la marchandises, la masse de l’expédition, le nombre de
colis, le volume, le lieu de prise en charge et de destination
• Interviennent dans les procédures de paiement
• Cas spécifique du B/L: est un titre représentatif de la marchandise: donc le
détenteur est supposé être le bénéficiaire de la marchandise. Le B/L est
négociable; donc on peut vendre la marchandise en cours de route.

250
GESTION des TRANSPORTS
La Planification
Définir le plan de chargement
• Optimiser le plan de chargement de manière à réduire les coûts de transport
• Optimiser la capacité de transport: capacité de gerbage, répartition des charges,
ordre de chargement ou déchargement
• Utilisation d’unités de charge standardisées

251
GESTION des TRANSPORTS
La Planification
Execution et Suivi du transport

• Importance du tracking pour localiser la marchandise et identifier le respect du


calendrier, ainsi que les goulets d’étranglement
• planifier au mieux les activités logistiques et administratives et les adapter en
temps réel
• Améliorer aussi la sécurité des transports
• Géolocalisation des expéditions

252
GESTION des TRANSPORTS
La Planification
Organiser le chargement/ Déchargement
• Planifier et respecter les rendez-vous de chargement/ déchargement pour limiter
les temps d’attente des transporteurs
• organiser le travail des équipes logistiques
• réduire les risques

253
GESTION des TRANSPORTS
La Planification

• Exécuter les ordres de Transport:


Respecter les réglementations, les procédures légales et techniques.
GESTION des TRANSPORTS
La Planification
Clôturer et Contrôler
• Contrôle de conformité des factures par rapport au contrat ou à l’offre du
transporteur

255
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification
Chaque transport a ses propres règles en matière de fixation des tarifs; néanmoins: critères généraux
communs
 Volume, poids, rapport poids / volume
 Tarification par unité de charge: palette, container, remorque,colis,..
 Origine et destination géographiques
 Distance + tonnes/km
 Cours pétroliers et surcharges
 Cours devises et surcharges
 Services réalisés par les prestataires logistiques
 Régularité et fréquence des dessertes
 Routes choisies
 Nature des marchandises transportées et les risques liés
 Taxes
 Contrat avec les prestataires
 Délais de livraison
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

Qui paie ?
Expéditeur : exportateur ou importateur
( ou leur mandataire)
Défini par le contrat de vente / incoterms

! prix transport =/= coût total acheminement; on distingue le fret de base et les
autres coûts ( surcharges,…)
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

TARIFICATION
Calcul des UP Unités Payantes
Chaque cargaison se caractérise par un poids et un volume.
Tarification au poids (Masse) ou au volume selon le Principe de
l’avantage au transporteur
Maritime: Poids théorique = volume 1t = 1 m³
Routier: Poids théorique = Volume/ 3 1t = 3 m³
Aérien: Poids théorique = Volume/6 1t = 6 m³

En aérien: une marchandise de 100 kg et de 900 Dm³ sera


facturée pour:
900/6 = 150 UP
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

TARIFICATION
!!! fret ne comprend pas:
Emballage, documents, douanes,
camionnage, marquages,
unités chargement, entreposage,
formalités, assurances, taxes
chargement + manutention selon cas

La part du fret dans le coût total varie fortement d’une expédition à l’autre
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

• Exemple sur la Tarification:


• La société Belgian Foods vous demande de calculer le fret pour un envoi de
marchandises de 2500 kg et de 12 M³ par air, mer, route
Maritime Aérien

Poids théorique

Poids théorique / poids


réel
Poids taxable, avantage
du transporteur
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification
Tarification du Transport ROUTIER
La fixation du tarif dépend de beaucoup de facteurs:
Marchandises,
Conditionnement de transport,
Distance parcourue,
Le nombre de chargements et déchargements,
Degré d’urgence,
Services périphériques demandés ( entreposage, dédouanement, conditionnement
de livraison,…)

261
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

Tarification du Transport ROUTIER


Réductions importantes:
• si volumes importants et réguliers
• longue distance
• contrat ( fidélisation)
• Charges complètes: container, camion

262
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

Tarification du Transport ROUTIER


Souvent le prix est proposé par tranche de poids et par distance
On parle de distances tarifaires.

Pratique de tarifs forfaitaires pour des unités complètes: container, camion,..

Parfois tarification au M² plancher ( marchandises/pallettes non gerbables)

263
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification
Tarification du Transport ROUTIER
3 Systèmes:
1. Rapport poids / volume 1 t = 3 m³
si rapport poids / volume > 3
ex. 200kgs vol 2 m³ ==> rapport = 10
poids facturation: 2000 dm³ / 3 = 667 kg

2. ‘Payant pour ‘ ex. 100-200 kg : 4€/kg


200-500 kg : 3€/kg
si 190 kg: 190 x 4 = 760 €
à 200 kg : 200 x 3 = 600 €
on paiera pour 200 kg

3. Facturation tonne / km transportée


264
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification
Tarification du Transport FERROVIAIRE
Compagnies locales Etat: 3 systèmes tarification

• Accords bilatéraux pays: tarifs bout à bout


• Accords multi latéraux: tarifs valables entre plusieurs pays, bout à bout
• Pas accords entre pays: calcul par addition des coûts par pays

Types de tarifs
 tarifs généraux
 tarifs spéciaux
 selon catégories marchandises Ex: transports lourds: matières premières
 contrats particuliers
Avantages particuliers pour trains complets
Ferroutage
265
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

Tarification du Transport FLUVIAL


Grande liberté tarifaire = négocier le prix
mais aussi prix « plancher »

Prix complexes, qui dépendent du type de bateau, itinéraire, écluses,


marchandises et du conditionnement,..

266
GESTION des TRANSPORTS
Principes de Tarification

Tarification du Transport FLUVIAL


• Tarifs uniformes et stables
Quand on utilise des Lignes de conférences:
càd quand on regroupe plusieurs lignes avec un service de qualité
et des horaires réguliers et connus

• Tarifs et conditions NON Harmonisés ( souvent inférieurs)

Quand on utilise des lignes Hors- Conférences:


Càd des lignes avec des horaires irréguliers et des bateaux “indépendants.

267
GESTION des TRANSPORTS
Tarification Maritime
Harmonisation des tarifs via les conférences maritimes: ententes entre les
armateurs pour déterminer les dessertes et les tarifs
Fret de base: établi pour un voyage donné à l’UP ( poids ou volume) ou au
container
Les surcharges permanentes:
 THC Terminal Handling Charges: frais de manutention non inclus dans le fret
 Seaway tools: droits de navigation sur certains fleuves ou canaux ( Panama)
 Heavy lift charges: manutention de colis pondéreux
 Surcharges ISPS: Charges de sécurité portuaire
 Pénalités de retard de retour du container
 Port additionals: droits d’utilisation de certains ports ou quais
 Surestaries: temps de déchargement/ chargement; aussi un coût
supplémentaire si dépassement du temps prévu

268
GESTION des TRANSPORTS
Tarification Maritime

Les surcharges temporaires: frais variables ou dans des situations exceptionnelles:


 BAF: Bunker Adjustment Factor ( surcharge de soute): selon prix du pétrole
 CAF : Currency Adjustment Factor: selon cours du dollar US
 Surcharges de Congestion : en cas d’encombrement de certains ports ( afflux
importants de marchandises, grèves,..)
 Surcharges de Guerre ( navigation dans des zones de guerre)

Le calcul des surcharges peut varier d’une compagnie à l’autre

269
GESTION des TRANSPORTS
EXEMPLE: Fret de base

Taux à l’Unité Payante (UP)


1 TM= 1000 kg = 1 M³
• Paris-Montréal: 125 USD / UP
• Poids : 3500 kg
• Dimensions: Lxlxh = 2 m x 2 m x 1,5 m
• Volume = 6 M³
• Donc 6 UP
• Tarif: 125 USD x 6 UP = 750 USD
Coût choisi ‘à l’avantage du transporteur ‘

270
GESTION des TRANSPORTS
Tarification Maritime
Les liners terms peuvent inclure la manutention
Neuf liners terms:
1. Quai à quai
2. Quai à sous-palan
3. Quai à bord
4. Sous-palan à bord
5. Sous-palan à sous-palan
6. Sous-palan à quai
7. Bord à bord
8. Bord à sous-palan
9. Bord à quai

271
Exemple: Tarification maritime
Pièces de rechange-Cotations de Nippon Express
Chicago-Anvers
Ocean Freight: 68.50 USD W/M Weight or Measurement
càd 1 tonne ou 1 M³ Avantage du transporteur
LCL Charges: Less than Container Load 26.00 €/Ton
AMS/ISF filing (Automated Manifest System) (Importer Security Filing) soumission des
documents pour controle de sécurité
30.00 € Lumpsum ( au forfait quelle que soit la quantité ou valeur)
ISPS : 6.00 € Lumpsum ( Intl Port and Ship Facility security code)
Administration fee: 75.00 € Lumpsum
Bill of Lading fee: 25.00 € per B/L
Customs declaration: 65.00 € per document ( pour 3 codes SH; 5€ par SH Code
supplémentaire)
Custom Inspection: facturation du tarif appliqué

272
Exemple:Tarification maritime
1 container 40 ‘ Incoterm DAP San Diego-Marchandise: Verrerie Départ:Le Havre
Mise à disposition € xx
Positionnement € 390
Fuel surcharge 10% € 39
Container service charge € 143
Port security charge ( part of ISPS) € 9
Advance manifest Surcharge € xx
Ocean Freight USD 1250
Currency Adjustment Factor (12%) USD 150
Interim Fuel Participation USD 1822
Low sulfure Fuel USD 10
Panama Surcharge USD 212
Carrier security charge ( part of ISPS) USD 6
Rapport Fret/ Surcharges 36/64 273
Exemple:Tarification maritime
1 container 40 ‘ Incoterm DAP San Diego- Marchandise: Verrerie Départ:Le Havre
Suite

Terminal Handling Charge USD 500

Chassis Unit Charge USD 60

Port security charge ( part of ISPS) USD 5

Inland Haulage Round trip USD 650


all motor

Interim Fuel Surcharge 23% USD 149.50

274
Exemple:Tarification maritime
Pièces de rechange - Cotations de Nippon Express
Anvers – Alger CFS/CFS
• Cfs/cfs Container Freight Station:
• http://www.foreign-trade.com/reference/terms_c.cfm
• Marchandises containerisées départ / arrivée en LCL
Ocean Freight: 75.00 € W/M
LCL Charges: 26.00 € per ton
ISPS : 6 € lumpsum
Administration fee : 75.00 lumpsum
Bill of Lading : 25.00 € per BL
Customs declaration: 65.00 € per document ( pour 3 codes SH; 5€ par SH Code
supplémentaire)
Customs Inspection: Refacturé au coût réel

275
Exercice Tarification:
Coût du transport maritime Leval Mombasa
Source : Commerce International, Plein Pot, Editions Foucher, 2004, P. 109-110
L’entreprise Leval a conclu un contrat CFR Mombasa pour 50 climatiseurs.
Les appareils sont emballés en caisses-bois de dimensions 0,8 x 1 x 0,5 m et d’un poids
brut total de 80 Kg chacune.
Données fournies par le transitaire :
1 € = 1,15 USD
• Fret de base : 200 USD par UP
• Minimum de perception sur Mombasa : 2 000 USD
• BAF 6% du fret de base
• CAF - 2,5 % sur fret corrigé
• Remise 5% sur le fret total
• Location Container : 400 €
• Emission connaissement : 5 €
• Chargement au Havre : 70 €
• Le container ne peut contenir plus de 32,80 M³ et 17 990 kg

276
Exercice Tarification
Coût du transport Maritime Leval Mombasa

• 1/ Calculez le coût total d’acheminement


• 2/ est-il judicieux que le client prenne en charge l’assurance des marchandises ?
Expliquez

277
Exercice Tarification
Coût du transport maritime Leval Mombasa

1/ coût total d’acheminement


• Poids réel 50 caisses : 50 x 80 kg = 4 tonnes
• Volume réel : 50 x ( 0,8 x 1 x 0,5) = 20 m³
• Poids théorique : 20 / 1 = 20 tonnes ; taxation au poids théorique ; càd 20 UP

278
Exercice Tarification
Coût du transport maritime Leval Mombasa

Eléments Calculs Montants en €


1. Fret de base 20 x 200 = 4000 USD 3.478, 26
 Au minimum de 2000 USD
 4000 / 1,15
1. BAF (1) x 6% 208,70
1. Fret corrigé 3686,96 - 92,17
4. CAF (3) x – 2,5%
5. Fret total 3594,79
6. Remise (5) x 5% -179,74

7.Fret dû 3415,05
8.Autres frais 400 + 5 + 70 475 €
9. Coût 3890,05
d’acheminement
279
Exercice Tarification
Coût du transport maritime Leval Mombasa

• 2/ le transfert des risques se fait à la mise à bord ; en cas de dommages, le client


peut être indemnisé en cas d’avarie surtout si le transporteur n’est pas
responsable. Pour éviter un préjudice commercial, l’exportateur aurait intérêt à
vendre CIF Mombasa .

280
GESTION des TRANSPORTS
Tarification en Transport aérien
Structure tarifaire
prix minimum par envoi
tarifs pour < 45 kg

tarifs > 45 kg
tarifs pour tranches > 45 kg

par tranche < 100, < 300, < 500

Si la dimension dépasse 304 x 210: certaines compagnies appliquent une taxe ‘ à


l’encombrement ‘
281
GESTION des TRANSPORTS
Tarification en Transport aérien

Deux règles pour le tarif final( en général):


1. Poids/volume
volume/ poids réel > ? 6
ex 200kg volume 2m³

vol/poids = 10 > 6
poids taxation: 2000dm ³ /6 = 333,5kg

2. Principe ‘ payant pour ‘ comme routier


selon tranches tarifaires
utiliser le tarif tranche supérieure qui reviendra moins cher

282
GESTION des TRANSPORTS
Tarification en Transport aérien
GESTION des TRANSPORTS
Tarification en Transport aérien

Taxes annexes:
• Surcharge de fuel
• Insurance risk surcharge
• Taxe sûreté
• Taxe LTA : émission du document de transport

284
GESTION des TRANSPORTS
Tarification en Transport aérien
• Liste de frais annexes (pour info):
10.5 Tarification en aérien
exemples

a. 4 kg>>>8,71€/kg et minimum 48,34 €


4x 8,71 < 48,34€

b. 25 kg 8x8,71 = 217,85€ a payer


c. container 2000 kg ( < poids pivot 2300kg et 783,96€
prix pivot appliqué soit 783,96 € donc prix/kg : 0,39€
d. 2300kg donc 783,96
prix/kg : 0,34€
e. 3500 kg
783,96 sur tranche 2300
+ 1200kg à 0,30: 1200 x 0,30 = 360
coût total 1143,96 € donc soit 0,33€/ kg 286
GESTION des TRANSPORTS
Exemple Tarification
Calcul du coût du transport
Louvignac, producteur et exportateur belge de foie gras a reçu une commande pour 400 kg de foie gras. Le client est une société de catering aérien basée
à Dubaï et souhaite une livraison par avion. La livraison doit se faire dans les 2 jours de la réception de la commande. Le foie gras est conditionné en
verrines ( petits bocaux de verre) ; le poids d’une verrine est de 250 grammes. Les verrines sont emballées dans une boîte carton pouvant porter 60
verrines.
Le poids des emballages est compris dans les 400 kg
Les dimensions d’une boîte de carton sont L x l x h = 50 cm x 40 cm x 25 cm.
Le prix du frêt Bruxelles – Dubaï est le suivant selon le poids :
Moins de 100 kg : 2,40 € / kg
101 kg à 300 kg : 2,20 € / kg
301 kg à 400 kg : 2,10 € / kg
401 kg à 500 kg : 2,00 € / kg

Au coût du fret de base, il faut ajouter :2% charges pour le contrôle de la sécurité
50 € de frais de manutention par expédition
100 € pour le transitaire par expédition
Assurance transport : prime de 0,5 %
GESTION des TRANSPORTS
Exemple Tarification
1/ Calculez le poids théorique de cette expédition

2/ Calculez le coût du transport de cet envoi

3/ Citez quatre avantages de recourir au transport aérien dans le cas présent


GESTION des TRANSPORTS
Exemple Tarification - UP

Une société fabrique du mobilier d’intérieur en marbre. Elle exporte une pièce au
Mexique. La masse est de 4000 kgs; l’emballage est une caisse en bois de 3,50 x
1,90 x 2,25 m. Le fret maritime coûte 102 € l’Unité payante( quai à quai) La
surcharge de fuel est de 5%.

Calculez le coût du transport Dunkerque-Mexico.

289
GESTION des TRANSPORTS
Exemple Tarification - UP
Une société fabrique du mobilier d’intérieur en marbre. Elle exporte une pièce au
Mexique. La masse est de 4000 kgs; l’emballage est une caisse en bois de 3,50 x
1,90 x 2,25 m. Le fret maritime coûte 102 € l’Unité payante( quai à quai) La
surcharge de fuel est de 5%.
Calculez le coût du transport Dunkerque-Mexico.
En maritime: 1 t = 1 m³
Fret 4t / Masse 3,5x1,9x2,25=14,9625 m³
Poids taxable 14,96 UP
Fret 102 € x 14,96 1 525,92 €
Surcharge fuel 5% x 1525,92 € 76,30 €
Prix du transport Dunkerque-Mexico 1 602,22 €

290
GESTION des TRANSPORTS
Exercice Tarification en aérien
Source: BTS CI, Ellipses, Paris, 2014, P. 265
Calculez le prix du transport

Envoi Poids Volume


1 100 kg 700 dm³
2 38 kg 350 dm³
3 48 kg 25 x 3 dm³
4 230 kg 1,3 x 2 x 0,75 m
5 360 kg 1 palette de 0,96 m² x 1,5 m
- 50 kg 10€/ Kg
+ 50 Kg 9 € /kg
+ 120 Kg 8 €/kg
+ 400 Kg 7 €/kg

291
GESTION des TRANSPORTS
Exercice Tarification en aérien
Source: BTS CI, Ellipses, Paris, 2014, P. 265
Calculez le prix du transport

Envoi Equivalence Equivalence Payant-pour Payant pour


Poids réel Poids théorique Sans Avec

1 100 117 1153(117 x 9) 968 (121 x 8)


2 38 58 522 (58 x 9) 968 (121 x 8)
3 48 12,5 480 (48 x 10) 459 (51 x 9)
4 230 325 2600(325 x 8) 2807(401 x 7)
5 360 240 2880(360 x 8) 2807(401 x 7)
- 50 kg 10€/ Kg
+ 50 Kg 9 € /kg
+ 120 Kg 8 €/kg
+ 400 Kg 7 €/kg 292
GESTION des TRANSPORTS
Exemple Tarification-Coût du transport aérien Paris-Montréal
Source : Commerce international, Plein pot, Foucher, Paris 2004, P. 110-111

• Vous expédiez par voie aérienne à Montréal 1400 composants . ils sont emballés
chacun dans des cartons de dimension 50 x 20 x 10 cm. Le poids brut d’un carton
est de 2 kg.
• Voici le tarif ULD d’Air France :

Poids pivot 1900 kg


Poids maximal 3 tonnes
Volume utile 15 M³
Prix forfaitaire de la palette 3200 €
Prix du kg over -pivot 1,50 €

• Déterminez le prix du fret à payer

293
GESTION des TRANSPORTS
Exemple Tarification - Coût du transport aérien Paris-Montréal

Corrigé

• Poids réel : 1400 x 2 kg = 2800 kg


• Volume réel : 1400 x 0,50 x 0,20 x 0,10 = 14 M³
• Poids et volume compatibles avec les capacités d’une palette
• Fret : 3200 € + ( 2800 – 1900)x 1,50 = 4550 €

294
GESTION des TRANSPORTS
Piloter la performance du transport
Quelques indicateurs

Indicateurs Mode de calculs


Tx parcours à vide # Kms à vide / # Kms total
Tx remplissage des Capacité utilisée / Capacité disponible
camions
Tx camion complet # trajets chargés à > 95%/# total trajets
parcourus
Coûts de distribution Coûts entreposage et stockage / CA
Coûts de transport Coûts totaux de transport / CA
Coût T/Km transportée Coûts totaux / # tonnes km transportées
295
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la performance du transport ?

Diminution des coûts:


La part des coûts fixes est souvent importante:
Coûts variables: carburant, les péages, entretien
Coûts fixes: personnel, matériel, assurances, ateliers, garages

Donc les transporteurs cherchent à rouler à pleine capacité:


charges complètes, fret de retour, optimiser les tournées,externaliser certaines
tâches, pooling ( centres de consolidation avec des partenaires), fidélisation des
clients, automatisation des tâches administratives, moteurs moins énergétivores,…

Optimiser la localisation des entrepôts à l’étranger

296
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la performance du transport ?

Réduire l’impact et l’incidence sur l’Environnement

• Nouveaux camions
• Nouveaux moteurs,
• Nouveaux carburants comme le CNG (Compressed Natural Gas)
• Meilleur profil aérodynamique
• Formation des chauffeurs
• ….

297
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la performance du transport ?

Réduire l’impact sur l’Environnement


• Privilégier le transport fluvial ou maritime ou ferroviaire

298
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la performance du transport ?

Réduire l’impact sur l’Environnement:


Réduire le nombre de km parcourus
• Optimisation des routes, du chargement,
• optimiser la localisation des entrepôts

Augmenter le taux de chargement des véhicules


Modifier la palettisation, camions à double niveau (plancher), mutualiser le transport,
proposer des livraisons plus importantes et moins fréquentes, externaliser les transports,
optimiser le ratio volume/poids des chargements( PepsiCo: mélange de produits lourds et
légers)

Limiter les transports à vide


299
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la performance du transport ?
Mise en place d’un TMS (Transportation Management System)
• Penser à l’efficience du Système de gestion du transport
• Logiciel permettant de planifier, gérer et suivre les opérations de transport
• Par l’utilisation de progiciels et d’ algorithmes de calculs d’optimisation des
tournées, de remplissage des véhicules, par des technologies de communication
entre les différents acteurs

300
GESTION des TRANSPORTS
TMS (Transport Management System)
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la performance du transport ?

Mettre en place un système de gestion collaborative du transport avec les


différents prestataires de services transports et logistiques
• Améliorer la productivité
• Réduire les risques
• Réduire l’impact sur l’environnement

Ex Bourses de fret

302
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la Performance du Transport?
Récap indicateurs Transport:
GESTION des TRANSPORTS
Comment améliorer la Performance du Transport?
Récap indicateurs Transport:
FIN
QUESTIONS?