Sie sind auf Seite 1von 20

L’accord du participe passé

1.- Quelle est la phrase correcte ? Dites pourquoi

• a. Mme Dupond, je voulais vous dire que la cliente qui est venue ce
matin ne vous a pas trouvée dans votre bureau.
• b. Mme Dupond, je voulais vous dire que la cliente qui est venu ce
matin ne vous a pas trouvé dans votre bureau.
• c. Mme Dupond, je voulais vous dire que la cliente qui est venue ce
matin ne vous a pas trouvé dans votre bureau.
• d. Mme Dupond, je voulais vous dire que la cliente qui est venu ce
matin ne vous a pas trouvée dans votre bureau.
Corrigé
a. Mme Dupond, je voulais vous dire que (1) la cliente qui est venue
ce matin (2) ne vous a pas trouvée dans votre bureau.
(1) la cliente qui est venue - QUI sujet (antécédent : la cliente)
« Venir » est un verbe conjugué avec être et le participe passé
s’accorde en genre et en nombre avec le sujet.
(2) […] ne vous a pas trouvée ». « vous » objet direct : qui reprend
« Mme Dupond ».
« Trouver » est un verbe conjugué avec avoir et l’objet direct précède le
verbe. Il faut faire l’accord.
2.- Quelle est la phrase correcte ? Dites pourquoi

• a. Des souvenirs de Norvège, presque tous les touristes qui sont parti en
croisière dans les fjords en ont achetés. Ils les ont offert à leurs amis quand
ils sont rentré dans leur pays.
• b. Des souvenirs de Norvège, presque tous les touristes qui sont partis en
croisière dans les fjords en ont acheté. Ils les ont offerts à leurs amis quand
ils sont rentrés dans leur pays.
• c. Des souvenirs de Norvège, presque tous les touristes qui sont partis en
croisière dans les fjords en ont achetés. Ils les ont offerts à leurs amis
quand ils sont rentré dans leur pays.
• d. Des souvenirs de Norvège, presque tous les touristes qui sont partis en
croisière dans les fjords en ont achetés. Ils les ont offerts à leurs amis
quand ils sont rentrés dans leur pays.
Corrigé
b. Des souvenirs de Norvège, presque tous les touristes (1) qui sont partis en
croisière dans les fjords (2) en ont acheté. (3) Ils les ont offerts à leurs amis quand
(4) ils sont rentrés dans leur pays.
(1) qui sont partis. QUI est le sujet du verbe « partir » (antécédent : les touristes).
« Partir » se conjugue avec « être ». Il faut accorder le sujet et le participe passé.
(2) en ont acheté. « En » reprend « des souvenirs de Norvège ». Avec le pronom
« en » on ne fait pas l’accord.
(3) Ils les ont offerts. Le verbe « offrir » se conjugue avec « avoir », « les » est le
complément d’objet direct qui le précède et qui reprend ces souvenirs dont on
vient de parler. Il faut donc accorder le participe passé.
(4) ils sont rentrés. Dans ce contexte, le verbe « rentrer » se conjugue avec « être »
(emploi intransitif). Il faut accorder le participe passé avec le sujet qui est masculin
pluriel.
3.- C’est une femme qui parle. Quelle est la phrase
correcte ? Dites pourquoi
• a. Il a beaucoup neigée et il a fait très froid. Je ne suis pas sortie de
toute la journée. C’est la meilleure décision que j’ai pue prendre.
• b. Il a beaucoup neigé et il a fait très froid. Je ne suis pas sorti de
toute la journée. C’est la meilleure décision que j’ai pu prendre.
• c. Il a beaucoup neigé et il a faite très froid. Je ne suis pas sortie de
toute la journée. C’est la meilleure décision que j’ai pu prendre.
• d. Il a beaucoup neigé et il a fait très froid. Je ne suis pas sortie de
toute la journée. C’est la meilleure décision que j’ai pu prendre.
Corrigé

d. (1) Il a beaucoup neigé et il a fait très froid. (2) Je ne suis pas sortie de
toute la journée. C’est la meilleure décision (3) que j’ai pu prendre.
(1) Il a beaucoup neigé et il a fait très froid. « Neiger » est un verbe
impersonnel et « faire » est employé de manière impersonnelle dans cette
phrase. Avec les verbes impersonnels pas d’accord du participe passé.
(2) Je ne suis pas sortie. « sortir » (emploi intransitif) se conjugue avec
« être ». Il faut accorder le sujet et le participe passé.
C’est la meilleure décision (3) que j’ai pu prendre. QUE (antécédent : la
meilleure décision) est l’objet direct du verbe « prendre » non pas du verbe
« pouvoir ». Pas d’accord à faire.
4.- Quelle est la phrase correcte ? Dites pourquoi

a. La robe qu’elle a acheté pour le mariage de sa sœur vaut bien les trois
cents euros qu’elle lui a coûté. Ses amies ont beaucoup aimée sa tenue
élégante et discrète.
b. La robe qu’elle a achetée pour le mariage de sa sœur vaut bien les trois
cents euros qu’elle lui a coûté. Ses amies ont beaucoup aimé sa tenue
élégante et discrète.
c. La robe qu’elle a achetée pour le mariage de sa sœur vaut bien les trois
cents euros qu’elle lui a coûtés. Ses amies ont beaucoup aimé sa tenue
élégante et discrète.
d. La robe qu’elle a achetée pour le mariage de sa sœur vaut bien les trois
cents euros qu’elle lui a coûté. Ses amies ont beaucoup aimée sa tenue
élégante et discrète.
Corrigé
b. La robe (1) qu’elle a achetée pour le mariage de sa sœur vaut bien les
trois cents euros (2) qu’elle lui a coûté. Ses amies (3) ont beaucoup aimé sa
tenue élégante et discrète.
(1) qu’elle a achetée. QU’(antécédent « la robe ») est l’objet direct du verbe
« acheter ». Il faut faire l’accord parce que l’objet direct précède le verbe
« acheter » qui se conjugue avec « avoir ».
(2) les trois cents euros qu’elle lui a coûté. « Les trois cents euros » est un
complément circonstanciel de mesure, qui répond à la question
« combien ? ». On fait l’accord seulement avec l’objet direct (si celui-ci
précède le verbe) donc pas d’accord ici.
(3) ont beaucoup aimé sa tenue élégante et discrète. Pas d’accord parce que
l’objet direct suit le verbe.
5.- Quelle est la phrase correcte ? Dites
pourquoi
a. Les biographies de ces auteurs qu’il a fait traduire en espagnol sont
très appréciées par les lecteurs.
b. Les biographies de ces auteurs qu’il a faites traduire en espagnol
sont très appréciées par les lecteurs.
c. Les biographies de ces auteurs qu’il a faits traduire en espagnol sont
très appréciés par les lecteurs.
d. Les biographies de ces auteurs qu’il a fait traduire en espagnol sont
très apprécié par les lecteurs.
Corrigé
• a. Les biographies de ces auteurs (1) qu’il a fait traduire en espagnol
(2) sont très appréciées par les lecteurs.
• (1) qu’il a fait traduire. Avec le verbe « faire » suivi de l’infinitif on
n’accorde pas le participe passé, même si l’objet direct précède le
verbe. (Voir la dernière diapositive).
• (2) sont très appréciées par les lecteurs. Le verbe « apprécier » est
conjugué à la voix passive, qui se construit avec l’auxiliaire « être ». Le
nom « biographies », qui est le sujet du verbe être, est féminin pluriel
et le participe passé s’accorde avec lui.
6.- Quelle est la phrase correcte ? Dites
pourquoi
a. Mme Olivier, vos étudiants vous ont demandée d’expliquer de nouveau les
règles d’accord du participe passé qu’ils n’ont pas bien compris ?
b. Mme Olivier, vos étudiants vous ont demandé d’expliquer de nouveau les
règles d’accord du participe passé qu’ils n’ont pas bien compris ?
c. Mme Olivier, vos étudiants vous ont demandé d’expliquer de nouveau les
règles d’accord du participe passé qu’ils n’ont pas bien comprises ?
d. Mme Olivier, vos étudiants vous ont demandée d’expliquer de nouveau les
règles d’accord du participe passé qu’ils n’ont pas bien comprises ?
Corrigé
• c. Mme Olivier, vos étudiants (1) vous ont demandé d’expliquer de
nouveau les règles d’accord du participe passé (2) qu’ils n’ont pas
bien comprises ?
(1) vous ont demandé d’expliquer. Pas d’accord parce que l’objet direct
ne précède pas le verbe. « Vous » n’est pas un complément d’objet
direct, il est un complément d’objet indirect.
(2) qu’ils n’ont pas bien comprises ? QU’(antécédent : les règles
d’accord du participe passé) est l’objet direct du verbe « comprendre ».
Ce COD est situé avant le verbe, il faut faire l’accord au féminin pluriel.
7.- Quelle est la phrase correcte ? Dites
pourquoi
a. J’ai beaucoup aimée la chambre qu’elle a fait repeindre et qu’elle a
redécorée.
b. J’ai beaucoup aimé la chambre qu’elle a faite repeindre et qu’elle a
redécorée.
c. J’ai beaucoup aimé la chambre qu’elle a fait repeindre et qu’elle a
redécorée.
d. J’ai beaucoup aimé la chambre qu’elle a fait repeindre et qu’elle a
redécoré.
Corrigé
c. (1)J’ai beaucoup aimé la chambre (2) qu’elle a fait repeindre et (3)
qu’elle a redécorée.
(1) J’ai beaucoup aimé la chambre. Le COD suit le verbe « aimer » qui
se conjugue avec « avoir » : pas d’accord du participe passé.
(2) qu’elle a fait repeindre. Le COD précède le verbe (QU’ antécédent
« la chambre »), mais le participe passé du verbe « faire » ne s’accorde
pas s’il est suivi de l’infinitif. (Voir la dernière diapositive).
(3) qu’elle a redécorée. Le COD précède le verbe (QU’ antécédent « la
chambre »), il faut accorder le participe passé.
8.- Quelle est la phrase correcte ? Dites
pourquoi
a. Il a fallue reconstruire cette maison que les anciens propriétaires ont
laissé tomber en ruines.
b. Il a fallu reconstruire cette maison que les anciens propriétaires ont
laissée tomber en ruines.
c. Il a fallue reconstruire cette maison que les anciens propriétaires ont
laissée tomber en ruines.
d. Il a fallu reconstruire cette maison que les anciens propriétaires ont
laissé tomber en ruines.
Corrigé
• d. (1) Il a fallu reconstruire cette maison (2) que les anciens
propriétaires ont laissé tomber en ruines.

• (1) Il a fallu. Pas de possibilité d’accord avec ce verbe impersonnel.

• (2) que les anciens propriétaires ont laissé tomber en ruines. Le COD
précède le verbe (QU’ antécédent « la maison »), mais le participe
passé du verbe « laisser » ne s’accorde pas s’il est suivi de l’infinitif.
• Voir diapositive suivante:
Laisser / faire + infinitif

• “[…] on pourra, comme pour le verbe faire, généraliser l’invariabilité


du participe passé de laisser dans le cas où il est suivi d’un infinitif. Il
est donc possible d’écrire : Elle s’est laissé mourir comme Elle s’est fait
maigrir ; Je les ai laissé partir comme Je les ai fait partir. »
Source : rédaction de l’article « laisser » de la 9e édition du Dictionnaire
de l’Académie française cité par :
http://www.langue-fr.net/spip.php?article297
Voir aussi: http://www.academie-francaise.fr/la-dinde-il-la-fait-cuire-
les-oiseaux-il-les-fait-fuir
9. Accord du participe passé des verbes
pronominaux
Quelle est la phrase correcte ? Dites pourquoi

Exemple 1
A - Ils se sont lavés
B- Ils se sont lavé

Exemple 2
A- Regarde les mains qu'ils se sont lavé
B- Regarde les mains qu'ils se sont lavées

Exemple 3
A- Ils se sont lavé les mains.
B- Ils se sont lavées les mains
CORRIGÉS - participe passé des verbes pronominaux

• Le participe passé s'accorde avec le sujet du verbe, lorsque le sujet


fait l'action sur lui même.
Exemple A : Ils se sont lavés.
• 2. Le participe passé s'accorde avec son C.O.D en genre et en
nombre lorsque le C.O.D.précède le verbe (même règle qu'avec
l'auxiliaire avoir).
Exemple B : les mains qu'ils se sont lavées
• Les cas de non-accord
Le participe passé ne s'accorde pas lorsque C.O.D. suit le verbe.
Exemple A: Ils se sont lavé les mains.