Sie sind auf Seite 1von 22

PROCEDURE DE CALCUL DES

COLLECTEURS

•Tracé du réseau en plan


•Découpage en tronçons de 300 m environ
•Délimitation du bassin versant drainé par
chaque tronçon
•Calcul du débit de pointe généré par ce
bassin
• débit pointe eaux usées
• débit pointe eaux pluviales
•Calcul des dimensions de la canalisation en
fonction de sa pente
•Tracé du profil en long de la canalisation
•Vérification du bon fonctionnement
CALCUL DE DEBITS DANS LES
RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT
1- RESEAUX D’EAUX PLUVIALES

Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Deux catégories de méthodes d’évaluation


des débits coexistent:

• Les méthodes de calcul classiques


(modèle de Caquot, formule rationnelle…) ;

• Les méthodes de simulation par des


modèles d’hydrologie urbaine.
Méthodes d’évaluation des
débits d’eaux pluviales

Selon que l’on est dans un bassin versant urbain ou


extérieur, les lois qui régissent l’estimation des
débits sont légèrement différentes.

Bassins extérieurs: l’estimation des débits est


effectuée directement à partir du:

• Temps de concentration,

• Superficie,

• Coefficient de ruissellement

• Intensité pluviométrique
Méthodes d’évaluation des
débits d’eaux pluviales

Bassins urbanisés:

les débits sont estimés en intégrant les


données morphologiques du bassin
considéré.
Méthodes d’évaluation des
débits d’eaux pluviales

Bassins versants extérieurs : Méthode rationnelle

Q=CiA
Q débit maximal à l'exutoire (en l/s )
C Coefficient de ruissellement (sans unité)
i intensité moyenne maximale sur la durée tc pour
une période de retour donnée (mm/h)

A superficie du bassin versant (ha)


Méthodes d’évaluation des
débits d’eaux pluviales

Méthode rationnelle

• Le coefficient de ruissellement est supposé


constant pendant la durée de la précipitation ;

• L’intensité de pluie est constante durant la durée de


l’orage ;

• La surface d’apport est proportionnelle au temps ;

• Les vitesses d’écoulement dans les conduites sont


celles correspondantes aux conduites coulant à pleine
section.
Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Méthode rationnelle

Elle ne tient pas compte du stockage


provisoire de l’eau sur les bassins et dans les
conduites ;

Utilisée avec profit pour les bassins versants


extérieurs importants.

La précision de cette méthode dépend


essentiellement de l’estimation que l’on peut
avoir du coefficient de ruissellement et du
temps de concentration.
Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Méthode rationnelle

Type de surface valeur du coefficient C


Zone de centre ville 0.7 - 0.95
Zone résidentielle pavillons isolés 0.30 - 0.50
Zone résidentielle pavillons groupés 0.60 - 0.75
Zone industrielle 0.50 - 0.90
Cimetières - parcs 0.10 - 0.25
Rue 0.80 -0.85
Trottoirs 0.75 - 0.90
Pelouse (sols sableux, faible pente) 0.05 - 0.10
Pelouse ( sols terreux, faible pente) 0.15 - 0.20
Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Formule superficielle : Modèle de CAQUOT

Qp(T) = K.CU.IV.AW
Qp(T) est le débit de pointe considéré à
un point donné du réseau et
correspondant à la fréquence de
dépassement T ( m3/s )

I = pente moyenne.
C= coefficient de ruissellement.
A = Superficie du bassin versant en hectares
Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Formule superficielle : Modèle de CAQUOT

Qp(T) = K.CU.IV.AW

1
 a. b 1bf
 
 
K
6( ) 
 
 
Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Formule superficielle : Modèle de CAQUOT

Qp(T) = K.CU.IV.AW

1 b c b d 1
U V W
1  bf 1bf 1bf
Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Formule superficielle : Modèle de CAQUOT

La pente équivalente I : Chaque bassin est constitué de


tronçons successifs «Lk» de pente constante «Ik». La
pente moyenne s’exprime par la formule suivante

2
 
  L= longueur totale en m
I  L  Lk = longueur de chaque tronçon
  LK  Ik = pente de chaque tronçon


 I K 

Méthodes d’évaluation des débits d’eaux pluviales

Formule superficielle : Modèle de CAQUOT

Qp(T) = K.CU.IV.AW

Le coefficient de ruissellement C sera pris égal


au taux d’imperméabilisation
Formule superficielle : Modèle de CAQUOT

Correction d’'allongement:
 L’allongement du bassin versant : L’allongement «M» est
défini comme étant le rapport du plus long cheminement
hydraulique L =  LK au côté du carré de la superficie
équivalente à celle du bassin considéré.

M L/ A (L est exprimée en hectomètres et A en hectares)

Si M est différent de 2, le débit maximum est multiplié par


un coefficient correcteur (m) :
Q = m * Qp
Avec m = (M/2)0.7b
Assemblage des bassins élémentaires
Assemblage des bassins élémentaires

Désignation Bassins parallèles Bassins en série

Superficie
équivalente
 Aj  Aj
Coefficient de
ruissellement  C j Aj /A j  C j A j / A j
équivalent

Pente
équivalente
 I j Q p j / Q p j  L j /  (Lj/ I j) 2

Allongement
équivalent L(Qp max) /  Aj  Lj /  Aj
Coefficients de Montana

Pour les différentes périodes de


retour, les intensités de pluies
(en mm/min) sont calculées à
l’aide de la formule de Montana
suivante :

i=a. t b

avec t = durée de pluie en (minutes)


Coefficients de Montana

i = a . tb
2 ans 5 ans 10 ans 20 ans 50 ans
a(F) b(F) a(F) b(F) a(F) b(F) a(F) b(F) a(F) b(F)

NADOR 2.358 0.590 3.712 0.559 4.626 0.551 5.547 0.539 6.702 0.534

TETOUAN 2.829 0.567 3.815 0.563 4.478 0.562 5.118 0.562 5.948 0.562

TANGER 4.563 0.630 6.433 0.625 7.683 0.624 8.885 0.623 10.443 0.623

RABAT 3.474 0.647 5.052 0.644 6.112 0.644 7.135 0.644 8.461 0.644

CASA 4.290 0.641 5.136 0.641 5.948 0.642 ND ND ND ND


MEKNES 3.524 0.647 5.506 0.649 6.839 0.651 8.126 0.653 9.797 0.654

OUJDA 2.637 0.641 4.060 0.642 5.018 0.644 5.942 0.645 7.141 0.647

MARRAKECH 2.967 0.639 4.944 0.620 6.270 0.615 7.545 0.612 9.197 0.610

AGADIR 1.102 0.313 1.266 0.223 1.443 0.202


ND ND ND ND
CALCUL DES COLLECTEURS
Dimensionnement des conduites
d’eaux usées

La détermination de la section hydraulique des


conduites d’eaux usées sera effectuée par
l’équation de Manning Strickler :

Q=K. R 2/3 . I½ .S
K = coefficient de rugosité de la conduite dont la valeur
dépend du type de matériau
I = pente du collecteur
R = rayon hydraulique
S = section hydraulique
CALCUL DES COLLECTEURS
Pour le système pseudo séparatif, le calcul
du réseau d’eaux usées s’effectuera par la
formule de Chézy :

v = Kc * R3/4 * I1/2
v (m/s) = Vitesse d’écoulement
Kc = Coefficient de Chezy (K=60)
R(m) = Rayon hydraulique
I(-) = Pente du radier de la canalisation

Q=v*S Q(m³/s) = débit


S(m²) = section de la conduite
Dimensionnement des conduites
d’eaux pluviales

Les débits des eaux pluviales sont calculés pour


chaque bassin en utilisant la formule de Caquot

Le débit d’écoulement exprimé par la


formule de Chézy est :

Qp = Kc * R3/4 * I1/2
v = vitesse d’écoulement (m/s)
Kc = coefficient de Chezy (K=60)
R = rayon hydraulique (m)
I = pente du radier de la canalisation