Sie sind auf Seite 1von 93

Électronique Industrielle I

Chapitre 2
partie 1
(Équivalent aux chapitre 5 du livre
du cours)
power electronics: circuits, devices and applications)

CONVERTISSEURS CC/CC :
HACHEURS
Chapitre 2 1
Électronique Industrielle I

 
0. Rappel sur les propriétés des grandeurs
périodiques
 
La valeur moyenne d'une grandeur périodique de période T,
notée <y>, est définie par:
1 T   surface sous la courbe A
T
 y  y(t)dt  
0 T T
avec A : aire comprise entre le signal et l'axe des temps
pendant la période T.

Remarque : si le signal est alternativement positif et négatif


sur la période T, l'aire A est égale à: A = A1 - A2 avec A1 l'aire
au dessus de la courbe et A2 l'aire en dessous.

Chapitre 2
Électronique Industrielle I
 

 La valeur efficace d'une grandeur périodique de période T,


       

notée Y, est définie par:


  1 T 2
T
2
Y y  y (t)dt
0

Remarque : pour des signaux carrés ou triangles, on peut calculer


la valeur efficace par la méthode des aires. Pour cela :
 
 On élève l'amplitude du signal au carré.
On représente y2 = f(t).
 
 On calcule sa valeur moyenne par la méthode des aires :

< Y2 >
  On extrait la racine carrée

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple: Calculer la valeur moyenne du courant is(t)


is(t) en A

61

49

30s 50s 80s t

Courbe du courant tiré d’une batterie

1 T surface sous la courbe


Is   y(t)dt 
T 0 T
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Méthode rapide
1 T surface sous la courbe
Is   i s (t)dt 
T 0 T
surface d'un trapèze
=
T
(49  61)  30s
=  33.0 A
2  50s
Méthode longue
Sur une période, l’expression du courant est donnée par:

40 10 t  49
4
pour 0<t<30s
is (t)  
0 pour 30s<t<50s
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

1 T 1 30106
Is   is (t)dt   (40 10 t  49)dt
4

T 0 50 106 0

30106
1 40 
= 6
( 10 t  49t) 
4 2

50 10 2 0
1  40 6 2 6 
= 6 
10 (30 10 )  49  (30 10 ) 
4

50 10  2 
1  40 6 2 6 
= 6 
10 (30 10 )  49  (30 10 ) 
4

50 10  2 
6
1 1650  10
= 
6 
180  10 6
 1470  10 6
 
50 10 50 10 6
 33.0A
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

1. 0. Introduction

Définition:

Un convertisseur cc/cc est un montage de puissance qui effectue

la transformation tension (courant) continue fixe à tension

(courant) continue variable

Nom technique : Hacheur

Utilisation: Traction électrique (voitures, et trains rapides)


• Alimentation à découpage (ordinateurs, télécommunications)
• Alimentation des machines CC (vitesse fixe ou variable et
récupération d’énergie (freinage, descente) )
Chapitre 2
7
Électronique Industrielle I

2.0 Principe du hacheur

2.1 Hacheur alimentant une charge résistive


vch
K ich Vs

+
ich T T t
Vs + vch Rch Vs/R

- T T
t1 t2

Structure de base d’un hacheur


• K est interrupteur parfait commandé à l’ouverture et à la
fermeture
 v ch  Vs

 Vs
• pour 0< t < T = t1 K est fermé (conduit) i
 ch 
 R ch
 v ch  0

i ch  0
Vk  0
• pour T < t < T K est ouvert V  V
 k s 8
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

t 1 Temps de conduction de K
 
T Période de commutation

 Est appelé rapport cyclique

Exemple 1
a) Tracer les formes de vK et ik

b) Calculer la valeur moyenne et efficace du courant ich,

c) Calculer la puissance dissipée dans la résistance et la puissance fournie


par la source d’alimentation en fonction de .

On fera l’application numérique pour:


9
Vs = 220 V et Rch = 55 et  = 0, 0.5, 1
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Vk

ik t

10
Chapitre 2
Électronique Industrielle I
La tension moyenne aux bornes de la charge est donnée par :
T T
1 Vs Vs T Vs
Vch   vch dt 
T0 T 0 1dt  T  t  0  T  T  0  Vs
b) Le courant moyen est donné par :
T T
1 1 Vs 1 Vs 1 Vs
0 1dt  T R ch  t  0  T R ch  T  0
T
Ich   i ch dt 
T0 T R ch
Vs
 Ich  
R ch
Le courant efficace est donné par
T T T
1 2 1 Vs 2 Vs 1
IchE  
T0
i ch (t)dt 
T 0 ( R ch ) dt  R ch T  (1)dt
0

Vs
 IchE  
R ch 11
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

c) Puissances instantanées

p s ( t )  Vsi s , p ch (t)  v ch (t) i ch ( t )


Or l’’interrupteur est supposé parfait, la puissance
dissipée dans la résistance (la puissance moyenne)
est égale à la puissance fournie par la source
T 2
1 Vs T
1 Vs V
Ps  Vs  ( )dt  Vs  ( )dt   s
T 0 R ch T 0 R ch R ch
1 T Vs Vs2
Pch   Vs ( )dt  
T 0 R ch R ch
12
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Pour Vs = 220 V et Rch = 55, on trouve

 Vch(V) Ich(A) IchE(A) Pch(W)

0 0 0 0 0

0.5 110 2 2.83 440

0.75 165 3 3.46 660

1 220 4 4 880

13
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

2.2 Hacheur alimentant une charge inductive

Lorsque la charge est inductive, il faut rajouter une


diode de roue libre aux bornes de la charge pour faire
circuler l’énergie de l'inductance (pour assurer la
continuité du courant ich) lorsque K est ouvert.

K
ich

+
Rch
Vs +
DR vch
Lch
- 14
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Formes d’ondes en conduction discontinue


v ch
Vs

T T t
ich

T T t

Conduction discontinue (le courant s’annule avant de fermer à


nouveau l’interrupteur K )

15
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Formes d’ondes conduction continue


v ch
Vss

T
T T t
ich
Im ax
max

Imin
m in

16
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Expressions de ich(t) en conduction continue :

0 < t < T : K fermé i1

+
R ch
Vs +
v ch
L ch
-

L’équation différentielle décrivant le fonctionnement


de ce circuit est:
Ldi1
Vs = Ri1 +
dt
R  Rch et L  L ch 17
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Sa solution est de la forme :



t
L
i1 (t )  A  Be  Avec  (constante de temps
de la charge)
R
Vs
+ B = Imin
à t = 0, ich (0) = Imin et i1 (t = ) = A + B = Imin R

Vs Vs Vs
à t = , ich () = et i1 (t = ) = A = B = Imin -
R R R

t
Vs Vs 
i1 (t)   (I min  )e 
R R
t t
Vs  
i1 (t)  (1  e  )  I min e 
R 18
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

T< t< T : K ouvert (phase de roue libre)

L’équation différentielle de cette séquence est donc

di 2 i2
Ri 2  L 0
dt +

Sa solution est de la forme : Rch


( t  T )
 DR vch
i 2 (t )  A  Be 
Lch
i2(t = T) = A + B =Imax -

 B = Imax
i2() = 0  A = 0 19
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

(t T

i 2 (t)  I m ax e 

(T T

I min  I m ax e 

T

Vs (1  e ) 
I max  T
R 
(1  e  )
(T T T
 
Vs (e 
e 
)
I min  T
R 
(1  e 
) 20
Chapitre 2
Électronique Industrielle I
T T
En effet
Vs  
I max  (1  e )  I min e
 
R
T (T T) T
Vs   
I max  (1  e  )  I m ax e 
e 
R
T (T T T)
Vs  
 I max  (1  e  )  I m ax e 
R
T T
 Vs 
 I max (1  e )  (1  e  )

R
T

Vs (1  e ) 
 I max  T
R 
Chapitre 2 (1  e  ) 21
Électronique Industrielle I

Exemple 2.2
a) Déterminer l’ondulation du courant dans la charge en conduction continue
b) déterminer l’expression de i1 et de i2 en cas de conduction discontinue
c) Déterminer l’ondulation du courant dans la charge en conduction
discontinue
Solution
a) En conduction continue, l’ondulation du courant dans la charge est donnée
par :
T (1 )T T
  
Vs 1-e Vs e 
-e  
i ch  Im ax  Imin  ( T
) ( T
)
R ch  R ch

1-e  1-e 
T (1 )T T T
    (1 )T
Vs 1-e 
-e 
+e 
Vs 1-e 
 ( T
)= T
(1  e 
)
R ch  R ch 
1-e 
1-e  22
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

b) En conduction discontinue, Imin=0, et on obtient:

t
Vs 
i1 (t)  (1  e 
)
R
(t T

i 2 (t)  I m ax (1  e 
)

c) En conduction discontinue, l’ondulation du courant dans la


charge est donnée par :
T
Vs 
i ch  I m ax  I min  I max  0  I m ax  (1-e 
)
R
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

2.3 Hacheur alimentant une charge R,L,E

K
ich
+

R ch
Vs +
DR
v ch
L ch

+
E
-

24
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Formes d’ondes en conduction continue


vch
Vs

T T t
ich 0 pour 0  t  T
Im ax
vK  
Im in Vs pour T  t  T
t

 di ch
Vs  E  R ch i ch  L ch dt pour 0  t  T
v ch  
0  E  R i  L di ch pour T  t  T
 ch ch ch
dt
K est fermé et la diode est bloquée pour 0  t  T

K est ouvert et la diode conduit et assure la continuité pour T  t  T
 du courant

25
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 2.3
Si on admet que la conduction est continue pour les conditions de
fonctionnement suivantes :

 = 2/3; Vs=220 V; E =140 V ; Rch =1.2 

Calculer la valeur du courant moyen dans la charge et la puissance moyenne


fournie par la source Vs
Solution
di ch
v ch  R ch i ch  L ch E
dt
La valeur moyenne est donnée par
T T
1 1 dich

T 0
vch dt   ( Rchich  Lch
T 0 dt
 E )dt
26
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

T T
1 1 dich
T 0 T 0
vch dt  ( Rch ich  Lch  E ) dt 
dt
T T I min T
1 Rch Lch E

T 0
Vs dt 
T 0  ich dt 
T I dich  T 0 dt 
min

Lch
Vs  Rch I ch  ( I min  I min )  E  Rch I ch  E
T
Le courant moyen est donc

2
220  140
Vs  E 3
I ch    5.56 A
Rch 1 .2 27
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 2.4
Pour le cas de conduction continue et en régime établi
 
t
V - E 
t

I min e   (1 - e  ) pour 0  t  T
s

 R ch
a) Démontrer que : i ch   t  T t  T
I e (  )  E (1 - e (  ) ) pour T  t  T
 max R ch

 
T

I   E  Vs (1 - e  )
 max R ch R ch 
T
 1- e 
 (1 ) T T
b) Démontrer que :
 V




I min   E e - e
 s
( )
 R ch R ch 
T
 1- e 

c) Déterminer l’expression de l’ondulation du courant ich= Imax- Imin

d) Pour quelle valeur de  cette ondulation est-elle maximale?


28
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Frome d’ondes den conduction discontinue

vch
Vs
E

T T T t
ich

t
29
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

2.4 Modes de fonctionnement des hacheurs

Il existe trois modes de fonctionnement :


1. Modulation de largeur d'impulsion (MLI)(PWM) :

• la durée de fonctionnement TON =iT de l'interrupteur K est


variable tandis que la période de fonctionnement T est fixe.

• 0 < i < 1

Ce mode est le plus utilisé, car il permet un filtrage plus aisé aux
harmoniques qui en résultent à des fréquences fixes
 1T  2T  3T

T T T 30
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

2. Modulation de fréquence :
• la fréquence de fonctionnement f = 1/T est variable alors
que ou bien t1 ou t2 est gardé constant
• la plage de variation de la fréquence doit être assez
grande pour pouvoir faire varier la puissance à la
charge de 0 à son maximum.
• Ce type de contrôle génère des harmoniques à des
fréquences difficiles à prédire (et à filtrer)
• le design du filtre est plus compliqué.
 T1  T2  T3

T1 T2 T3 31
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

3. Modulation de largeur et de fréquence d'impulsion:


• Les deux paramètres de contrôle sont variables
• Ce type de contrôle a les mêmes inconvénients que le
précédent
• Il assure une meilleure réponse dynamique (lors des
transitoires).
• Exemple de réalisation pratique: le régulateur fourchette

T1 T2 T3

T1 T2 T3
32
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

3.1 Hacheur abaisseur (Série en anglais buck))

Schéma et principe de fonctionnement

K iL L
ich
+

Vs + DR Co vch Rch

33
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

0< t < T : K fermé iL ich


+ vL -
+

Vs +
Co Vch

• Vs alimente l'inductance et la charge en même temps

• L'inductance L se charge
• La diode D est polarisée en inverse et elle ne conduit pas
•Le condensateur de sortie se charge
34
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

T < t < T : K ouvert La diode conduit


iL ich
+ vL -
+

-
vD Co vch Rch
+
iD
-

• La source Vs est déconnectée.


• La charge est en roue libre.
• L'inductance L se décharge dans le condensateur de sortie.
35
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

iL V s-Vch
Vch
L L
Formes d’onde en
conduction discontinue T T T t
iK

t
iD

t
vL
Vs-Vch

-Vch
vD

t
-Vch
-Vs
vK
Vs
t
Vs-Vch
36
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Formes d’ondes pour la conduction continue


iL
V s -V ch V ch
I max L L
I min

aT T t
iK
I max

I min

t
iD
I max

I min
t
vL

V s -V ch

-V ch

vD

-V s

vK
V s

t 37
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Fonction de transfert du hacheur abaisseur

L’interrupteur K et la diode sont considérés parfaits


T
1 1 T
Vch   Vs dt   Vs t  
T
Vs  Vs
T 0 T 0 T
• T est la période de hachage (de fonctionnement);
•  est le rapport cyclique (duty cycle).
• En variant  de 0 à 1, Vch varie de 0 à Vs.
• En agissant sur , on peut contrôler le transfert de puissance
à la charge.

38
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 2.5

a) Déterminer l’expression de l’ondulation du courant en conduction


continue
b) déterminer l’expression du courant moyen dans l’inductance en fonction
du courant de la charge Ich
c) Déterminer les contraintes sur les composants électroniques
(VKmax, Ikmax, Vdmax Idmoy et Idmax)

Solution
a) On a pour la conduction continue
 di L
Vs - Vch  L dt pour 0  t  T

- V  L di L pour T  t  T
 ch dt 39
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

 Vs - Vch
i L ( t )  L t  I min pour 0  t  T

i ( t )   Vch (t - T)  I pour  T  t  T
 L
L
max

à t=T , iL(T )=Imax

Vs - Vch (1 - )
i L (T)  I max  T  I min  Vs  I min
L Lf
L’ondulation du courant est donnée par

Vs - Vch (1 - )
i L  I max  I min  T  Vs
L Lf
40
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Calcul de l’ondulation maximale

d(i L ) (1-2) 1
0 Vs  0   
d Lf 2
L’ondulation maximale est donnée par

1 1
(1- ) Vs
i Lmax  2 2 Vs 
Lf 4Lf
b) déterminer l’expression du courant moyen dans l’inductance en
fonction du courant moyen dans la charge Ich
i L  i ch  i c
T T T
I L max  IL min 1 1 1
I moy    ich dt   ic dt   ich dt  0  Ich
2 T0 T0 T0
T
1
T0 i c dt  0 en régime de périodicité 41
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

c) Contraintes sur les interrupteurs: K et la diode


Vkmax  Vs

VDmax  Vs
 i L
 I max  Imin I max = Ich + 2
Ich = I Lmoy =
 2 
i L = I max  I min I  I - i L
 min ch 2
 i L
I kmax  Ich + 2

 i L
I Dmax  I ch +
 2
I Dmoy  (1  )I ch
 42
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 2. 6 (optionnel)
En conduction discontinue

(Vs  Vch )T Vs (   )T


a) démonter que I max  
L L

b) déterminer l’expression du courant moyen dans l’inductance en fonction

du courant de la charge Ich

c) déterminer l’expression de la tension Vch en fonction de , T, L, Ich et Vs

Solution

En conduction discontinue, Imin=0


a) VLmoy  0  (Vs -Vch )  (  )Vch

 Vch  Vs 43
Chapitre 2

Électronique Industrielle I


(Vs  Vs )T
(Vs  Vch )T  Vs (  )T
I max   
L L L
b) Déterminer l’expression du courant moyen dans l’inductance en

fonction du courant de la charge Ich

I L =ICH (car Icmoy =0)


I max Vs (  )T 2L
IL =   ICH  
2 2L TVs
44
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

d) Expression de la tension Vch en fonction de , T, L, Ich et Vs

 
Vch  Vs  Vs
 2L
I CH  
TVs
Vch 
 Vs
Vs   2L I
CH
TVs
45
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

3.2 Hacheur élévateur (survolteur ou parallèle ou Boost)

Schéma et principe de fonctionnement

iL iD ich
+ vL - + vD -
+
iK

Vs + +
K Co Vch Rch
vK

46
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

0< t < T : K fermé :


iL ich
+ vL -
+

Vs +
Co vch

• Vs est court-circuitée par K


• L'inductance L de faible valeur se charge avec une pente Vs/L
• Aucune énergie n'est transférée à la charge et la diode D
empêche le condensateur de sortie Co de se décharger dans K.
Chapitre 2 47
Électronique Industrielle I

T < t < T : K ouvert la diode assure la continuité du courant


iL iD ich

+ vL - + vD - +

Vs +
Co vch
Rch

• La source Vs et l'inductance L chargée se mettent en série pour


envoyer énergie dans la charge.
• La tension à la sortie est égale à Vs plus énergie de L qui sera
transférée à Co.
48
• La tension
Chapitre 2 Vch est donc au minimum égale à Vs.
Électronique Industrielle I

Formes d'ondes en conduction discontinue

Vch
vK

Vs
iL

T T T t

49
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

iL Vs
L Vs-Vch
Imax L

 T T t
iK
Imax

t
Formes d'ondes en iD

conduction Imax

discontinue (suite) t
vL
Vs

Vs-Vch
vD

t
Vs-Vch
-Vch
vK
Vch
Vs

t
50
Chapitre 2
Électronique Industrielle I
Vs
iL L
I max
I min
T T
Formes d’ondes en t
iK
conduction continue I max

I min

t
iD
I max

I min
t
vL
Vs
t
V s- V ch

vD

-V ch

vK
V ch

t
51
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Fonction de transfert de l’élévateur

iL

i1 i2
Imax

Imin

I
T t
T

0 < t < T : K ouvert


Vs t
i1 i 1 (t )   I min
1
L
Vs T
I max  i 1 (T)   I min
Vs L

Vs 
I max  I min 
LF 52
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

T < t < T : K ouvert


L Vs  Vch
+ i 2 (t )  (t  T)  I max
i2
L
Vs C0 vch
Vs  Vch
I min  i 2 (T)  (T  T)  I max
L
-

Exemple 7a : Déterminer le gain en tension gain en tension

VLmoy  0  Vs   (1  )(Vs -Vch )


 Vs  (1  )Vs  (1  )Vch
1
 Vch  Vs
1  53
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 7
Pour un hacheur parallèle, calculer le courant d’entrée (i L) moyen si la
puissance moyenne consommée par la charge en conduction continue est
égale à Pch= 1 kW. On donne  = 0.7 et Vs = 48 V

1 T Vch T
Pch   (i ch  v ch )dt   (i ch )dt (car v ch =cte)
T 0 T 0

Vch T 1 T
Pch 
T 0  (i D  i c )dt  I D  Vch (car I c =  (i c )dt  0)
T 0
1
Pch  I D  Vch  I ch  Vch  Vs  Ich +L v- +vD - +
1  iK
Pch 1000 V+s +
Ich  I D  (1  )  (1  0.7)  6.25A K C
o V
Vs 48 vK
- ch
Ps Pch 1000
I L  Is     20.83A -
Vs Vs 48
Chapitre 2
Électronique Industrielle I
Exemple 8: Chargeur de
batterie
On utilise le hacheur élévateur de la figure suivante pour charger une
batterie de résistance interne négligeable et de force contre
électromotrice E = 400.0 V, à partir d’un panneau solaire. Ce dernier est
équivalent à une source de courant constant Is = 30.0 A. L’interrupteur
K et la diode D sont considérés parfaits. La fréquence de commutation
du hacheur est de 20 kHz et le rapport cyclique α est égal à 0.7. La
diode D peut supporter un courant moyen maximum de 40.0A.

En régime établi périodique,

a) tracer les formes d’onde de ich et de vk.

b) calculer la valeur moyenne de vk et de ich.

c) calculer la puissance moyenne fournie à la batterie par le panneau


solaire.
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

e) calculer l’ondulation du courant ich.

f) calculer la valeur moyenne de vk, si la batterie possède une


résistance interne de 0.4 .

h) peut-on ajouter une inductance en série avec la diode ?

i) calculer le temps de conduction de K et le temps de


D ich
conduction de D.
+ +

Vs +
PV Is vK K E
-
- -
Chargeur de batterie à l’aide d’un hacheur élévateur
Chapitre 2
Électronique Industrielle I
Solution
a) Formes d’onde de ich et de vk.
ich
Is

T T t
vk
E

T T t

b) Valeur moyenne de et ich de vk.

Ich  I D  (1  )I s  (1  0.7)  30  9.0 A


VK  (1  )E  0.3  400  120.0 V

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

c) Puissance moyenne fournie à la batterie par le panneau solaire.

pch
EIs

T T t

Pch  (1  )  E  Is  E  I ch = 400  9.0 =3600 W


e) calculer l’ondulation du courant ich.
Ich max  Is ;  I ch min  0  i ch  I ch max  I ch min  I s = 30 A

f) calculer la valeur moyenne de vk, si la batterie possède une

résistance interne de 0.4 .


0 pour 0<t<T
.vk  
 E  RIs  400  30  0.4  412V pour T<t<T
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Vk  (1  )  412  0.3  412  123.6  412 V


h) peut-on ajouter une inductance en série avec la diode ?

Vu la présence du panneau solaire, on ne peut pas ajouter


une inductance en série avec la diode. Si on le fait, la tension
aux bornes de l’inductance peut attendre des valeurs très
élevées et provoque ainsi la destruction du circuit.

i) calculer le temps de conduction de K et le temps de


 0.7
conduction de D. Tk  T    35 s
f 20000
(1  ) 0.3
Td  (1  )T    15 s
Chapitre 2
f 20000
Électronique Industrielle I

Exemple 9 Gain en conduction discontinue pour


un hacheur parallèle (optionnel)
a) Déterminer l’expression de Imax

b) En utilisant la valeur moyen de la tension aux bornes de l’inductance,

déterminer l’expression de 

c) Déterminer l’expression du courant moyen dans la diode en fonction du

courant de la charge Ich

d) On en déduit l’expression de la tension Vch en fonction de , T, L, Ich et Vs


Solution
Vs 
a) Expression de Imax I max  i1 (T) 
fL

60
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

b) Expression de 

VLmoy  0  Vs  (  )(Vs -Vch )


 Vs  (Vs -Vch ) s  (Vs -Vch )
(2Vs -Vch )
 
(Vs -Vch )

 Vch  (1  )Vs

c) Expression du courant moyen dans la diode en fonction du
courant de la charge Ich

(  ) (  )T 2L
I D =I CH = I max  Vs    ICH  
2 2L TVs
61
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

d) Expression de la tension Vch en fonction de , T, L, Ich et Vs

 
Vch  (1  )Vs  (1  )Vs
 2L
I CH    
TVs
 T
Vch  (1  )Vs  Vs  Vs2
2L 2 LI
I CH CH
TVs
Vch T
 1 Vs
Vs 2LI CH
62
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

3.3 Hacheur abaisseur-élévateur (Buck-Boost)


Schéma et principe de fonctionnement

K
iD ich
+ vK - -
iL -v
D
+
Vs +
VL vch
Co Rch
-

63
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

0 < t < T : K fermé


K ich
+ vK -
iL -
+
Vs +
VL Co vch
Rch
- +

• L'inductance L se charge linéairement avec une pente Vs/L.

• Énergie accumulée dans L est fonction de la durée de fermeture de K.

• Le condensateur de sortie alimente la charge et est déconnecté de Vs

car la diode D est polarisée en inverse.


Chapitre 2
Électronique Industrielle I

T < t < T : K ouvert iD ich

iL - vD + -
+
VL Co vch
Rch
- +

• Énergie accumulée dans L est transférée à Co.


• La tension Vch qui en résultera peut être inférieure, égale ou
supérieure à Vs, suivant la quantité énergie initialement stockée
dans L.
65
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Étude analytique
 di L
Vs  L dt pour 0  t  T

- V  L di L pour  T  t  T
 ch
dt
Vs t
i 1 (t )   I min
L
Vs T
I max  i 1 ( T)   I min
L
Vs 
I max  I min 
LF
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Vch
i 2 (t )   (t  T)  I max
L
Le courant dans l’inductance décroît linéairement

Vch
I min  i 2 ( T)   (T  T)  I max
L

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Fonction de transfert de l'abaisseur-élévateur

Nous la déduisons à partir de l'expression du courant iL


iL en conduction continue.
i1 i2
Imax

Imin

T T t
Vs  Vch (1  )
I max  I min  et I max  I min 
LF LF
D’où 
Vch  Vs
Chapitre 2
1  68
Électronique Industrielle I
iL
Vs -Vch
Imax L L
Imin
aT T t
iK
Imax

Imin
Formes d’ondes en iD
t

conduction continue Imax

Imin
t
VL
Vs

-Vch
VD

-(V ch+V s)

vK
Vch+Vs

69
Chapitre 2 t
Électronique Industrielle I
iL
V s -V ch
L L
Formes d'ondes  T T T t
en conduction iK

discontinue
t
iD

t
vL
V s

-V ch

V D

-V ch

-(V ch+ V s)

vK
V ch+ V s

V s

t
70
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 10
Un hacheur abaisseur/élévateur fonctionne à une fréquence de commutation de
40 kHz. L'inductance L a une valeur de 100 H. On désire utiliser ce hacheur
pour alimenter une charge qui requiert une tension fixe de V ch = 100.0 V et une
puissance moyenne Pch variable de 0 à 2.5 kW.

On donne Vs = 48.0 V. On suppose que la conduction est continue et que


l’interrupteur k et la diode sont parfaits. Pour un point de fonctionnement
exigeant un courant moyen dans la source de I s = 20.0 A ;

a) dessiner le schéma électrique de ce hacheur ;

b) déterminer le rapport cyclique  ;

c) calculer la puissance moyenne Ps fournie par la source ;

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

d) calculer le courant moyen à la charge Ich ;

e) quelle est la valeur moyenne du courant dans la diode de roue libre D (ID) ?

f) quelle est la valeur moyenne du courant dans l'interrupteur K (Ik) ?

g) calculer ILmax et ILmin qui sont respectivement le courant maximum et minimum dans
l’inductance L ;

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Solutio
a) n
Schéma d’un hacheur abaisseur/élévateur
iD
+ vK - -
iL -v
D
+
Vs +
V Co vch
Rch
L
-

b) rapport cyclique  
 Vch
Vch  Vs  (1  )Vch = Vs   
1  Vs  Vch
Vch 100 2
    0.676
Vs  Vch 48  100 3
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

c) calculer la puissance moyenne Ps fournie par la source ;

Pch  Ps  Vs Is  48  20  960 W
d) calculer le courant moyen à la charge Ich ;

Ps 960
Ich   = 9.6 A
Vch 100
e) quelle est la valeur moyenne du courant dans la diode de roue libre D (I D) ?

I D  Ich  9.6 A
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

f) quelle est la valeur moyenne du courant dans l'interrupteur K (I k) ?

I k  Is  20.0 A
g) calculer ILmax et ILmin qui sont respectivement le courant maximum et
minimum dans l’inductance L ;
 Vs 
I max  Imin 
 LF
I max  Imin  2I L  2(Is  ID )
 2
 48 
Vs  3
I  I
 max s D  I   29.6  6
 29.6  4  33.6A
2LF 2 100  10  40 10 3

 2
48 
I  I  I  Vs   29.6  3  29.6  4  25.6A
 min s D 2LF 6
2 100  10  40 10 3

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

i) La tension maximale qui apparaît aux bornes des


interrupteurs vk et vD ?

Vk max  Vs  Vch  148 V



V
 d max   Vch  100 V

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 11 : Conduction discontinue (optionnel)

a) Déterminer l’expression de Imax

b) En utilisant la valeur moyen de la tension aux bornes de l ’inductance,

déterminer  l’expression de 

c) Déterminer l’expression du courant moyen dans la diode en fonction du

courant de la charge Ich

d) On en déduit l’expression de la tension Vch en fonction de , F, L, Ich et Vs

77
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

78
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

3.4 Hacheur à accumulation capacitive (hacheur cûk)


Schéma et principe de fonctionnement

L1 C L2 ich
iL1 iC iL2
-
+ vL1 - + vC - - vL2 +

iD
Vs + +
+ Co Rch
K Vch
vk vD
-
-

ik +

79
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

• Les deux inductances L1 et L2 constituent les deux sources de


courants nécessaires au fonctionnement du montage

• On néglige les ondulations de courant dans les inductances (on


obtient deux sources de courant idéales : un panneau solaire qui
alimente un moteur à courant continu)
iK1 C iK2
i C

+ vC -
iD
+
K
vk
-

ik
80
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

0 < t < T : K fermé la diode est bloquée

L1 C L2 ich
iL1 iC iL2
-
+ vL1 - + vC - - vL2 +

Vs + +
K Co Vch Rch
vk
-

ik +

• Stockage de l’énergie dans l’inductance L1


• Transfert de l’énergie du condensateur vers l’inductance L 2 et la charge

81
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Circuit équivalent

iL1 iC C iL2

ik + vC - -
+
K vch
vk
-
+

Vk  0
v  v
 ch c

i c   IL2
 Le condensateur C se
 dvc  - I L2  v (t)  V - IL2 t décharge linéairement
 dt C
c cmax
C
I L2
Vc min  vc (T)=Vc max  T
C 82
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

T < t < T: K ouvert la diode est conductrice

La source Vs fournie de l’énergie au condensateur C


L1 C L2 ich
iL1 iC iL2
-
+ vL1 - + vC - - vL2 +

iD
Vs +
+ Co Rch
Vch
vD
-

83
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Circuit équivalent

iL1 iC C iL2
-
ik + vC -
+ iD
K D vch
vk
-
+
-

Vk  vc
v  0
 ch
i c  I L1

 dvc  I L1  v (t)  V  IL1 (t-T)
 dt C
c cmin
C
Le condensateur se charge linéairement
I
Vc max  Vc min  L1 (1   )T
C
84
Chapitre 2
Électronique Industrielle I
vc
Vcmax

Vcmin

T T En régime établi, le
courant moyen dans le
-vD
condensateur est nul
Vcmax

Vcmin

vk

Vcmax
Icmoy  0  I L2  (1  )I L1
Vcmin
Ps  Pch  Vs I L1  Vch I L2
ic 
Vch  Vs
IL1
1 

-IL2

85
Chapitre 2 t
Électronique Industrielle I

Fonction de Transfert

Icmoy  0  I L2  (1  )I L2
Ps  Pch  Vs I L1  Vch I L2

Vch  Vs
1 
1 
Ich  I 2  Vs
Chapitre 2 
Électronique Industrielle I

Exemple 12
Considérons un hacheur Cûk. On suppose que les semi-conducteurs de puissance K et
D sont parfaits et Co tend vers l’infini. Le hacheur fonctionne à une fréquence de 100
kHz. La tension d’entrée est de Vs = 24.0 V. La tension sortie est maintenue constante et
égale à Vch = 48.0 V. La charge purement résistive a une valeur de 10.0 .

On donne L1 = 4 H, L2 = 6 H et C = 80 F et on suppose que la conduction est continue.


On demande de calculer :

a) le rapport cyclique  ;

b) le temps de conduction de l’interrupteur K et de la diode D ;

c) les valeurs moyennes IL1 et IL2  des courants iL1 et iL2 ;

d) le courant maximal et le courant minimal dans l’interrupteur K;

e) la puissance fournie par la source et celle absorbée par la charge.

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Solution
a) Rapport cyclique  

 Vch
Vch  Vs  (1  )Vch = Vs   
1  Vs  Vch
Vch 48 2
    0.66
Vs  Vch 24  48 3
b) Temps de conduction de l’interrupteur K et de la diode D ;

 2
t K  t on  T    6.67 s
f 3 100000
1  1
t D  t off    3.33 s
f 3 100000
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

c) les valeurs moyennes IL1 et IL2  des courants iL1 et iL2 ;



I L1  Is  IL2  2  4.8  9.6A
(1  )
Vch 48
I L2  Ich  =  4.8 A
R ch 10
d) le courant maximal et le courant minimal dans l’interrupteur K;
 Vch
Vch  Vs  (1  )Vch = Vs   
1  Vs  Vch
Vch 48 2
    0.66
Vs  Vch 24  48 3
e) la puissance fournie par la source et celle absorbée par la charge.
2 2
V 48
ch P P 
s = ch
 230.40 W
R 10
ch
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 13 (optionnel) : Gain en conduction discontinue

En supposant que les courants dans les inductances restent constants

a) Tracer vc et ic

b) Déterminer l’expression de Vcmax en fonction Ich, T, C et 

c) En utilisant la valeur moyen de la tension aux bornes de K, déterminer

l’expression de Vcmax en fonction de VS et 

d) On en déduit l’expression de la tension Vch en fonction de , F, C, Ich et Vs

90
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

Exemple 14

Parmi les topologies suivantes identifier la topologie qui peut


fonctionner correctement et donner son gain en courant

L
iD Ich
-
+ vD - +vL -
ik ic
+ +
Is R
K C vC
vk
-
-

91
Chapitre 2
Électronique Industrielle I

K
L
ik

+ vk - + vL -
Ich
iC

+
Is R
C vC
-

iD

Chapitre 2
Électronique Industrielle I

C L
iC

- vC + + vL -
Ich

+
Is R
K
vk
-

ik iD

Chapitre 2