Sie sind auf Seite 1von 34

SOMMAIRE

1 Introduction aux Télécom. par F.O

2 Transmission dans une F.O.

3 Transmission numérique MIC.

4 Emetteurs optiques

5 Détecteurs optiques

6 Connectique

7 Câbles fibre optique


2. Transmission dans une F.O.

■ Réflexion et réfraction de la lumière.


■ Fibre optique. .
■ Ouverture numérique.

■ Dispersion dans une F.O.

■ Principaux types de F.O.

■ Technologie de fabrication.
2. Transmission dans une F.O
2.1. Optique géométrique et loi de Descartes:

La lumière est constituée d’ondes


électromagnétiques qui se propagent dans le
vide à une vitesse de 300. 000 Km/s. ces ondes
transportent de l’énergie et peuvent être
caractérisées par leur fréquence « f ». On peut
caractériser ces ondes par un autre paramètre, la
longueur d’onde définie comme étant le rapport
entre leur vitesse de propagation et leur
fréquence : λ = v/f
2. Transmission dans une F.O

2.1. Optique géométrique et loi de Descartes:

Ces ondes électromagnétiques ont la


particularité d’impressionner
. l’œil, et donc d’être
visibles, si leurs longueurs d’onde sont
comprises entre 0.4 µm et 0.8 µm. On les désigne
alors sous le nom de lumière.
2. Transmission dans une F.O
2.2. Réflexion et réfraction de la lumière:

a la surface de séparation entre deux milieux


(air,verre,eau,plastique,…) différents, la lumière
peut être transmise, réfléchie ou réfractée, c a d
.
déviée de sa trajectoire initiale.
2. Transmission dans une F.O
2.2. Réflexion et réfraction de la lumière:
a. Loi de la réflexion:

L’angle de réflexion est égal à l’angle d’incidence et


sont mesurés par rapport à la droite perpendiculaire à
.
la surface a la surface de séparation.

Le rayon incident, le rayon réfléchi et la normal sont


tous dans un même plan appelé plan d’incidence.
2. Transmission dans une F.O
2.2. Réflexion et réfraction de la lumière:
b. Loi de la réfraction:
A la traversée de l’interface entre deux milieux
diélectriques différents, d’indice n1 et n2, la lumière
est déviée (réfractée) de sa trajectoire initiale.

On montre que:

n1 sinθ1 = n2 sinθ2
2. Transmission dans une F.O
2.2. Réflexion et réfraction de la lumière:
b. Loi de la réfraction:

V = c/n c: vitesse de la lumière dans le vide.


2. Transmission dans une F.O
2.2. Réflexion et réfraction de la lumière:
b. Loi de la réfraction:
2. Transmission dans une F.O
2.2. Réflexion et réfraction de la lumière:
b. Loi de la réfraction:
Conséquence des lois de la réfraction:
2. Transmission dans une F.O
2.3. Fibre optique (F.O):
Une fibre optique est un cylindre de matériau
diélectrique transparent. Elle se présente sous forme
de 2 cylindres concentriques.
- Le cylindre interne d’indice n1 : le cœur .
- Le cylindre interne d’indice n2 : la gaine.
Le cœur et la gaine sont fabriqués en silice mais la
gaine a un indice de réfraction légèrement inférieur à
celui du cœur.
2. Transmission dans une F.O
2.3. Fibre optique (F.O):
Considérons une coupe longitudinale d’une F.O. Un rayon lumineux pénètre dans la
F.O en A, arrivant d’un milieu d’indice n0 . Ce rayon est réfracté en A. En B le rayon
subit une réflexion totale; il subira une autre réflexion et ainsi de suite. Donc par une
succession de réflexion totale interne, la lumière se propage à l’intérieur de la F.O.
En réalité, il y a 3 faisceaux qui peuvent se propager dans la F.O :

A
Axe de la F.O
coeur

- le faisceau central traversant l’axe central en parallèle,


- les faisceaux en zigzag,
- et les faisceaux hélicoïdaux.
2. Transmission dans une F.O

2.4. Ouverture numérique:


Toute lumière arrivant sur la face d’entrée de la
F.O sous un angle inférieur à α0m se propagera.
Cette lumière est contenue dans un cône appelé
ouverture numérique de la F.O qui est donnée
par:
O.N = sin α0m = (n12 - n22 ) 1/2
L’O.N d’une F.O ne dépend que des indices de
réfraction du cœur (n1) et de la gaine (n2), et non
de leur dimensions.
2. Transmission dans une F.O

2.5. Dispersion d’une F.O :

 La dispersion de l’onde lumineuse dans une F.O,


se manifeste par une déformation du signal reçu,
ceci cause ainsi la limitation de la bande passante.
Elle serait la combinaison de:

- Dispersion modale.
- Dispersion temporelle.
- Dispersion chromatique.
2. Transmission dans une F.O
2.5. Dispersion d’une F.O :
a. Dispersion modale:
L’élargissement de l’impulsion du signal d’entrée
résulte de la différence de temps de propagation des
différents modes qui se propagent dans la F.O multi
mode.

Le délais maximum tm qui correspond à


une longueur L de la F.O est donné par:

tm = L * n1 * [(n1/n2) – 1]
2. Transmission dans une F.O
2.5. Dispersion d’une F.O :
b. Dispersion temporelle:

La lumière introduite dans la F.O doit pouvoir être


modulée à haute fréquence et le détecteur doit
également avoir un temps de réponse assez rapide
pour suivre le signal optique issu de la F.O.
En général l’info. est transmise dans la F.O
numériquement, c a d qu’elle prend la forme
d’impulsion de lumière.
S’il se produit un élargissement dans le temps des
impulsions lumineuses, 2 impulsions successives
bien distinctes à l’entrée, pourront être mélangées et
ainsi l’info. sera perdue à la sortie.
2. Transmission dans une F.O
2.5. Dispersion d’une F.O :
b. Dispersion temporelle:
Cet élargissement oblige à augmenter
le temps entre 2 impulsions successives,
et donc réduire la capacité de transfert
d’info. Et limiter ainsi considérablement
la bande passante de la F.O, donnée par:

f = 0.35 / ΔT

ΔT est l’élargissement de
l’impulsion qui est donnée
par:
ΔT = (t22–t12)1/2

t1: largeur de l’impulsion de


départ.
t2: largeur de l’impulsion à
l’arrivée.
2. Transmission dans une F.O
2.5. Dispersion d’une F.O :
c. Dispersion chromatique:
Pertes dues aux défauts de fabrication telles que
les micro courbures et les centres diffuseurs (en
particuliers les ions OH-).
2. Transmission dans une F.O
2.6. Les 3 principaux types de F.O :
a. F.O à saut d’indice multi modes:

F.O à saut d’indice multimodes

● Utilisées en général pour les liaisons courtes distances.


● Diamètres de cœur ‘a’ variant de 100 à 200µm et les
diamètres de gaine ‘b’ variant de 150 à 250µm.
● O.N est d’environ 0.3.
● Pour 1Km de fibre, le délais ΔT varie de 2 à 20 ns
● Bande passante de 20 à 200 MHz.
2. Transmission dans une F.O
2.6. Les 3 principaux types de F.O :
b. F.O à gradient d’indice multi modes:

F.O à gradient d’indice multimodes

● Profil d’indice de forme parabolique.


● Diamètres de cœur ‘a’ variant de 20 à 50µm et les
diamètres de gaine ‘b’ variant de 100 à 125µm.
● O.N est d’environ 0.2.
● Pour 1Km de fibre, le délais ΔT varie de 200 à 800 ps
● Bande passante de 500 à 1500 MHz.
2. Transmission dans une F.O
2.6. Les 3 principaux types de F.O :
c. F.O monomode à saut d’indice:

F.O monomode à saut d’indice.

● Un seul mode se propage dans la fibre.


● Diamètres de cœur ‘a’ variant de 5 à 8µm et les diamètres
de gaine ‘b’ variant de 100 à 125µm.
● O.N est d’environ 0.2.
● Faible atténuation.
● Grande Bande passante supérieure à 50 GHz.
2. Transmission dans une F.O
2.6. Les 3 principaux types de F.O :
 

Propagation de la lumière dans les trois types de fibres


2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :

Une F.O est constituée de 2 cylindre concentriques de


matériaux diélectriques. Pour qu’il y ait propagation de
la lumière par réflexion interne, l’indice constituant le
cœur doit être légèrement supérieur à celui de la gaine.
Les matériaux qui entrent dans la fabrication des F.O
doivent répondre à un certains nombre de critères:
● être transparents aux longueurs d’onde de la lumière
injectée dans la F.O.
● Cette gamme de longueurs d’onde varie de 0.8 à 1.6 µm.
● Etre étirables pour être mis sous forme de fibre.
Ces 3 critères principaux, limitent le choix aux verres, au
matières plastiques et aux liquides.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :

L’utilisation des liquides a été abandonnée


à cause des difficultés techniques. Les
matières plastiques ont une atténuation
relativement élevée aux longueurs d’onde
utilisables. Les verres sont donc les
meilleurs matériau. .
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :
Les verres transparents utilisables sont constitués par
un mélange d’oxyde métallique, principalement, l’oxyde
de silicium (SiO2), l’oxyde de germanium (GeO2), l’oxyde
de phosphore (P2O5) et l’oxyde de bore (B2O3). On peut
modifier certaines propriétés physiques (température de
fusion, indice de réfraction, …) en mélangeant à ces
oxydes d’autres éléments appelés éléments
modificateurs. Les principaux éléments, l’oxyde de
sodium (Na2O2), l’oxyde de calcium (CaO), l’oxyde de
baryum (BaO) et l’oxyde de potassium (K2O).
Par le mélange des oxydes et des éléments
modificateurs, on peut créer une infinité de verres ayant
tous des propriétés physiques différentes.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :

On distingue deux techniques principales de


fabrication:
● Dans la première, on procède d’abord à la
fabrication d’une préforme et ensuite mise en
forme de fibre ou fibrage.
● Dans la deuxième technique, la mise en forme
concentrique et la mise en forme de fibre sont
effectués en une seule opération.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :
a. Méthode du double creuset :
Cette méthode permet de former
dans une seule opération le cœur
et la gaine.
Pour cela on utilise 2 creusets
cylindriques concentrique. La filière,
par laquelle coule le verre, du creuset
intérieur se trouve légèrement au-
dessus de celle du creuset extérieur.

On remplit le creuset intérieur du verre devant


constituer le cœur de la fibre et le creuset
extérieur du verre devant constituer la gaine.
Le verre de la gaine a un indice de réfraction n2
inférieur à celui du cœur n1.
Quand on porte les verres au point de fusion, le
verre de cœur coule par sa filière vers le centre
de la filière du creuset du creuset externe où il
est entraîné vers l’extérieur par le verre de la
Méthode du double creusets
gaine.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :
b. Fibre obtenue à partir d’une préforme :
Dans cette technique, on élabore une préforme qui est
un barreau cylindrique. Ce barreau de courte longueur
est ensuite étiré sous forme de fibre par l’opération de
fibrage. Le fibrage de la préforme n’en modifie que les
dimensions.
Le fibrage est l’opération par laquelle la préforme set
transformée en fibre. Le fibrage consiste à chauffer la
préforme à une température telle qu’elle puisse être
étirée. Il y a donc à la fois chauffage et action
mécanique. La fibre est ensuite enroulée sur un
tambour.
La fibre, issue du fibrage, doit
avoir des dimensions bien
définies et constantes. Les
dimensions de la fibre sont
fonction de la température de
fibrage et de la traction appliquée
à la fibre, une machine de fibrage
doit donc permettre de :
• chauffer la préforme,
• tirer sur le verre en fusion,
• contrôler le diamètre,
• appliquer un revêtement
protecteur à la F.O,
• enrouler la F.O sur un tambour
ou un cabestan.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :
b. Fibre obtenue à partir d’une préforme :

La fibre idéale doit avoir les caractéristiques suivantes :


▪ Posséder un cœur et une gaine d’indice différent.
▪ Avoir un cœur et une gaine concentriques.
▪ Avoir un diamètre de cœur constant sur toute sa
longueur.
▪ Avoir un diamètre de gaine constant sur toute sa
longueur.
▪ Avoir un atténuation très faible.
▪ Avoir la plus grande résistance mécanique.
▪ Etre la moins chère possible.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :
b. Fibre obtenue à partir d’une préforme :

Cette fibre idéale n’existe pas. La technologie


de fabrication tend cependant à optimiser
toutes ces caractéristiques. Selon l’utilisation
qu’on va faire de la fibre, certaines de ces
caractéristiques prennent plus ou moins
d’importance.
2. Transmission dans une F.O
2.7. Technologie de fabrication :
b. Fibre obtenue à partir d’une préforme :

Les fibres fabriquées à partir de verre


composites présentent toujours une
atténuation égale à au moins 1,5
dB/Km entre 0,8 et 0,9 µm.
Les causes principales de cette
atténuation sont les impuretés et la
présence d’ion OH-.