Sie sind auf Seite 1von 11

République du Sénégal

Un Peuple – Un But – Une Foi

Institut Supérieur de Management

Cours :Marketing

Thème:
Thème: L’évolution
L’évolution du
du marketing
marketing de
de 1945
1945 àà 1973
1973
Classe:LMOAA1
Classe:LMOAA1
Année
Année Académique
Académique : :2020
2020 -- 2021
2021
MEMBRES DU GROUPE

Anrifath WABI
Gamou THIAM ADJA
Diakhou THIAM
Délivrance Noel NZALE

NOM DU PROFESSEUR
Mme Rychie
AGNAMATSIE
PLAN

INTRODUCTION
I. Le Marketing
• Concept et Définition
II. Les trente glorieuses
• Définition et caractéristiques
lll. Evolution du Marketing durant la période des 30
glorieuses
• Le marketing a la fin de la deuxième guerre mondiale: Le marketing
fonctionnel ( 1945-1950)
• Le marketing management ou opérationnel ;1960:
• Le marketing segmenté : 1970 :

Conclusion
INTRODUCTION
Le marketing cesse d’évoluer avec les années , et trouve toujours une
nouvelle approche ou un nouveau moyen d s adapter aux demandes . Ayant
ses prémisses n 1905 en Pennsylvannie , le Marketing s apparente a un rôle
de distribution de logistique avec pour fonction principale la distribution des
produits. Quatre facettes de son évolution méritent une attention
particulière : l'évolution de la place du marketing dans l'organisation,
l'émergence du marketing relationnel, l'élargissement du champ du
marketing, et enfin l'évolution de son statut scientifique. Des lors le
marketing connait un tournant important plus précisément durant les trente
glorieuses (1945- 1973) ou l on assiste a la diversification de la production et
la prise n compte de l intérêt du consommateur . C est la rupture avec le
marketing de masse et l optique de la production. COMMENT se manifeste
cette nouvelle ère du marketing ?
DÉFINITION ET CONCEPT DU MARKETING

Le marketing peut être classiquement


défini comme l'ensemble des actions
ayant pour objectifs d'étudier et
d'influencer les besoins et comportements
des consommateurs et de réaliser en
continu les adaptations de la production
et de l'appareil
commercial en fonction des besoins et comportements précédemment
identifiés. (définition adaptée de celle du journal officiel définissant la
mercatique). Le concept marketing est une façon de gérer les échanges établis
entre une entreprise et son marché. Le but est à la fois de satisfaire le client
ainsi que l’entreprise à travers son produit. Le concept marketing d’une offre,
d’un produit ou d’un service se présente essentiellement sous forme écrite qui a
pour objectif de mettre en avant les bénéfices de cette offre aux individus
ciblés et d’en évaluer le potentiel.
I. LES TRENTE GLORIEUSES

Définition et caractéristiques
L'expression "Trente Glorieuses" désigne la période qui a suivi la fin de la Seconde Guerre
mondiale en 1945, jusqu'au premier choc pétrolier de 1973. Le produit intérieur brut (PIB) a
été multiplié par 4,5 en France entre 1947 et 1973, ce qui correspond à une croissance annuelle
moyenne record de 5,9%. Cette période de forte croissance économique a été rendue possible
par une forte progression des revenus des ménages et de leur pouvoir d’achat . Ce qui a donc
entraîné une consommation de masse (« pour les économistes, c'est l'utilisation des biens et des
services selon une répartition et des modalités qui varient en fonction d’un certain nombre de
facteurs ; capacités d'épargne, volonté d'investissement, évolution de la croissance économique
», selon Larousse). Les Trente Glorieuses sont donc une période de richesse exceptionnelle
pour les pays industrialisés occidentaux tels que la France. Consommer devient un phénomène
social. L’économiste français Jean Fourastié (1907-1990) était le père de l’expression "Les
Trente Glorieuses", titre de son ouvrage sur la croissance exceptionnelle de l’après-guerre
publié en 1979 et avec l'aide duquel nous allons étudier la production de ce dossier intitulé «
La consommation des ménages durant les Trente Glorieuses ». De plus, cette expression fait
référence aux " Trois Glorieuses ", les trois journées révolutionnaires du 27, 28, et 29 juillet
1830. A cet effet, on peut se demander comment évolue la consommation des
ménages durant les Trente Glorieuses. Poser cette question, c’est se demander comment
s'explique cette si forte consommation des ménages durant les Trente Glorieuses ?
Pour répondre à cette question, il s’agit de s’intéresser premièrement à la forte offre
durant les Trente Glorieuses. L'offre d'un marché :« est la quantité d’un bien ou d’un service
qu’un individu ou une entreprise souhaite vendre à un prix donné ». En premier lieu, cette
offre est due à de nouvelles innovations de méthode de production par les entreprises puis à
une «est la quantité d’un bien ou d’un service qu’un individu ou une entreprise souhaite
vendre à un prix donné ». En premier lieu, cette offre est due à de nouvelles innovations de
méthode de production par les entreprises puis à une « démocratisation » de certains produits
de la vie quotidienne. L’essor de ces biens, que les ménages peuvent maintenant s’offrir, et en
partie dû à l’augmentation de leur pouvoir d’achat. Cette forte offre c’est ainsi développée
grâce aux développements des échanges internationaux avec la création du GATT, OMC, ou le
Traité de Rome qui ont favorisé le commerce international Ainsi, les offreurs utilisent des
moyens de communication pour promouvoir leurs produits avec l’utilisation du marketing et
de la progression des spots publicitaires, dans lesquels les femmes, les hommes et les enfants
sont visés. Ensuite, nous argumenterons l’évolution de cette consommation durant les Trente
Glorieuses. Cette évolution se fait premièrement par la naissance d'un phénomène : le Baby-
boom. Les ménages commencent alors à consommer d’avantage pour satisfaire les besoins
de leurs enfants. De plus, la consommation évolue suivant les groupes socioprofessionnels
des ménages, nous verrons ainsi l’inégalité de la consommation suivant leurs niveaux de vie.
Pareillement, les Trente Glorieuses sont une période de plein emploi et donc de forte
augmentation du pouvoir d’achat de ces ménages. Finalement nous serons amenés à nuancer
cette évolution positive de consommation avec l’apparition des crédits à la consommation qui
permet à une large part de la population de profiter de ce phénomène mais qui peuvent être
sources, pour certains ménages, de surendettement
lll. Evolution du Marketing durant la période des 30 glorieuses
 Le marketing a la fin de la deuxième guerre mondiale: Le marketing fonctionnel (1945-
1950)
A la fin de la Deuxième Guerre mondiale, une très grande partie de la population ne possède
plus rien. La demande est très forte et les entreprises doivent produire en très grande quantité.
Les entreprises s’adressent à toutes les catégories. Elles ne mettent en place qu’une seule
stratégie de communication pour un seul produit et pour tout le monde.
Le marketing de masse est alors né. L’entreprise Coca-Cola en est le parfait exemple. De nos
jours, elle s’est évidemment adaptée à la demande des consommateurs et s’est diversifiée, pour
assurer la longévité de sa marque. la guerre a fait d’immenses dégâts. Toute la vie politique,
sociale, économique doit être réorganisée. La publicité connaît alors un nouvel essor et a un
usage plus défini. En effet, la reconstruction est rapide et au travers de la publicité l’Etat
transmet des notions importantes aux consommateurs
Et c’est précisément en 1945 qu’ on assiste a la naissance du terme MARKET- IN
notamment avec les BOYS ARE BACK qui signifie mettre sur le marché. Nous parlerons donc
; jusqu’aux années 1950 de marketing fonctionnel qui a pour principal objectif la production
en masse
L’objectif principal du marketing fonctionnel est d’acheminer les produits fabriqués par
les entreprises vers les lieux de consommation. De ce fait marketing s’apparente
beaucoup plus a une fonction de distribution ou de logistique. Les entreprises ne se
souciaient pas du comment vendre puisque tout ce qui produit était automatiquement
vendu sur les marches. C’est le début de la consommation de masse.
Le marketing management ou opérationnel ;1960
Ensuite nous assistons au Début de années 60 a l’émergence du MARKETING
MANAGEMENT OU OPERATIONNEL qui apparait comme un mécanisme
adaptatif ; c’est à dire l’adaptation du producteur au consommateur ce qui a donné
naissance au concept du consommateur roi. Le but est d’accroitre la consommation du
consommateur. Les changements d environnementaux ont été à l’origine de cette
nouvelle orientation sont les suivantes :  l’apparition de nouvelles formes de
distribution notamment avec le libre-service ; l’élargissement de la taille des marchés,
le développement généralisé de la politique de marque mais surtout le développement
de la publicité à travers les médias. Le marketing opérationnel est donc le bras
commercial de l’entreprise à travers les quatre politiques : PRODUIT, PRIX ;
DISTRIBUTION ou PLACE et enfin COMMUNICATION ou PROMOTION. Le
marketing est donc une démarche volontariste de conquête des marches existant.
 LE MARKETING SEGMENTÉ : 1970 :

C’est dans les années 70 qu’apparaissent réellement les premiers besoins des
clients. C’est la naissance de la segmentation des clients, une technique qui n’a
fait que s’améliorer et qui est toujours, et de plus en plus utilisée de nos jours.
L’inconfort et la privation de ces dernières années a fait naître des demandes plus
personnalisées chez les clients. C’est la naissance de la concurrence. Chaque
nouvelle entreprise essaye de satisfaire un segment bien précis de la population.
La concurrence devient féroce, et chaque entreprise essaye de trouver des
segments inexploités par les concurrents. C’est aussi à ce moment-là que le
consommateur commence à comparer. Il s’informe, analyse, compare avant
d’acheter. Pour la première fois, l’offre devient supérieure à la demande. La
stratégie de communication s’adapte aux besoins et devient plus ciblée. Le
message devient différent pour chaque segment de consommateurs. Les canaux
de distribution sont également multipliés. Apparition de grandes surfaces
spécialisées permettant aux entreprises de vendre par de multiples canaux, ainsi
que de continuer la vente directe. Cette concurrence s’illustre notamment avec le
cas de pepsi et coca-cola.
CONCLUSION
Après avoir examiné l’évolution globale du marketing en conservant intacte la fiction
d’un seul et unique marketing, force est de constater qu’il n’existe pas un marketing, mais
plusieurs, selon les pays et selon les secteurs : le marketing ne s’est pas développé aux
EtatsUnis comme en France ; le marketing des produits de grande consommation n’est pas
celui des institutions culturelles ou des services financiers, etc. De fait, les questions sont
nombreuses : quels sont les pays précurseurs et les pays suiveurs ? Les suiveurs se sont-ils
contentés de copier, d’adapter ou de réinterpréter les pratiques anglo-saxonnes ? Le
marketing se diffuse-t-il de façon homogène d’un secteur à l’autre, ou les formes qu’il
prend sont-elles radicalement différentes ? Par ailleurs, l’histoire du marketing n’est pas
seulement celle des pratiques et des institutions, comme nous venons de l’évoquer, mais
également celle des concepts et des théories. En effet, le marketing est une discipline
académique depuis maintenant un siècle, avec ses revues scientifiques et ses sociétés
savantes, ses manuels et ses chaires universitaires.Dans l’histoire du marketing, pratiques
et théories s’entremêlent. Par exemple, comment mettre en place des programmes de
fidélisation avant même de savoir ce que recouvre le concept de fidélité en marketing ?
Les concepts et les théories apparaissent conjointement avec les pratiques et les
institutions, formant une mosaïque d’histoires qui se croisent… Reconnaître qu’il existe
plusieurs histoires du marketing permet assurément de donner un éclairage plus fin sur
cette pratique importante du management moderne